Chapitre 2 NE les modeles classiques.pdf


Aperçu du fichier PDF chapitre-2-ne-les-modeles-classiques.pdf

Page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13




Aperçu texte


Centre des Sciences et Techniques

Année Universitaire 2017-2018

I. Rappels :
L’interaction entre la matière et les rayonnements a permis de décrire la structure électronique
de tous les atomes du tableau périodique.
Nous présentons un rappel des notions élémentaires de la théorie électromagnétique des
rayonnements de MAXWELL.
Nous examinons et élucidons qu’est-ce qu’un rayonnement et comment interagit avec la
matière.
Théorie électromagnétique de MAXWELL
D’après la théorie de MAXWELL, tout rayonnement lumineux, consiste à la propagation d’un
champ électromagnétique dont la valeur varie périodiquement au cours du temps.

Représentation instantanée du champ électromagnétique
La variation périodique du champ électrique, qui joue un rôle important dans les phénomènes
d’absorption et d’émission, est décrite par la relation suivante :
‫׀‬Ē‫ = ׀‬A cos (2  (t – x/c))
t : représente le temps,
x : la position du vecteur Ē sur l’axe de propagation du rayonnement;
= c/, la fréquence
: La longueur d’onde : distance entre deux maximums du champ électrique
c : vitesse de la lumière
A est l’amplitude du champ électrique
Prof. : Noureddine EL AOUAD

Cours Atomistique SMC1