Comparaison AE AI .pdf



Nom original: Comparaison AE AI.pdf
Titre: Comparaison AE AI
Auteur: Jacques Allier

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par Word / Mac OS X 10.10.5 Quartz PDFContext, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 16/10/2017 à 22:41, depuis l'adresse IP 80.12.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 283 fois.
Taille du document: 114 Ko (3 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Comparaison  du  résultat  d’un  architecte  en  fonction  de  son  
statut  d’exercice  
Selon   qu’un   architecte   exerce   sous   le   statut   d’autoentrepreneur   ou   celui   de   travailleur  
indépendant  le  résultat  fiscal  sera  bien  différent  et  les  impôts  aussi…  
Démonstration  par  un  exemple  chiffré:  

1. Estimation  des  frais  fixes  
Les  frais  fixes  constituent  les  frais  engendrés  par  l’exercice  que  l’on  ait  des  affaires  ou  pas  
(cotisation  à  l’ordre  par  exemple).  
IMPOTS)ET)TAXES
TLE
LOYERS)ET)CHARGES)LOCAT.
Loyers
Charges)locatives
LOYERS)MATERIEL
Mat.)Informatique)et)log.
TRAV.)FOURNIT.&)SERV.EXT
Entretien)et)réparation
Personnel)intérimaire
Chauffage,)Eau,)Gaz,)EDF
Honoraires)(non)rétrocédés)
Avocat
Comptable
Assurances)locaux
Assurances)profes.
TRANSPORTS)ET)DEPLAC.TS
Frais)de)voiture)
Autres)frais)de)déplacement
CHARGES)SOCIALES)PERSO.
FRAIS)DE)RECEPT.))CONGRES
FRAIS)DIVERS)DE)GESTION
Fournit.)de)bureau,)doc.,)livres
FAI,)téléphone
Frais)d'actes)et)contentieux
Cotisations)prof.)&)syndicale
Cotisation)centre)de)Gestion
Panneaux)de)chantier
Autres)frais
FRAIS)FINANCIERS
PERTES)DIVERSES
REMBOURSEMENT)PRET
Frais&fixes

AE

TI

700
2)400

700
2)400

5)280

4)400

570

475

300

1)200
300

4)000

4)000

1)200
1)152

1)000
960

700
120

700
200
100

240

240 Frais)mensuels)uniquement

16&662

16&675

 
Exceptés  les  honoraires  de  comptable  et  d’association  agréée  qui  ne  figurent  que  pour  l’AI,  
les   frais   considérés   sont   identiques.   Les   valeurs   plus   faibles   pour   l’AI   s’expliquent   par   la  
récupération  de  la  TVA  de  celui-­‐ci,  alors  que  l’AE  paye  les  prestations  TVA  incluse.  
 

2. Estimation  des  frais  variables  
Dans  cette  catégorie  on  trouvera  :  
• Les  frais  d’assurances  de  responsabilité  civile  
• Les  cotisations  sociales  proportionnelles  au  bénéfice  
(sauf  les  cotisations  minimales  qui  constituent  de  ce  fait  des  frais  fixes)  
• Les  déplacements  liés  aux  projets  
• …  
Seuls  les  deux  premiers  sont  considérés  dans  l’exemple  avec  les  hypothèses  suivantes:  
• Honoraires  :  8%  HT  du  montant  des  travaux.  
• Assurances  :  6,3‰  du  montant  des  travaux  
• Cotisations  sociales  :  Variables  en  fonction  des  seuils,  des  minima  et  des  plafonds,  mais  
de  l’ordre  de  35%.  
A   recette   identique   toute   modification   des   hypothèses   entraînera   une   différence  
d’assurance,   mais   sans   engendrer   une   tendance   différente.   Par   exemple   on   peut   citer   le   cas  
d’un  architecte  qui  ferait  dans  son  année,  1  mission  complète,  3  missions  limitées  au  PC,  des  
prestations   en   cotraitance   avec   un   confrère,   et   des   cours   à   des   étudiants   en   licence  
professionnelle…  

3. Courbes  des  gains  
Sur   le   graphique   ci-­‐après,   l’axe   horizontal   représente   les   honoraires   (hors   taxe)   perçus   par  
l’agence  et  l’axe  vertical  le  “bénéfice“.  (Différence  entre  recettes  et  “dépenses“)  
Pour   un   auto-­‐entrepreneur,   toute   rentrée   d’argent   se   voit   amputée   d’un   prélèvement  
forfaitaire   de   34%   totalement   indépendant   des   charges   réelles.   Ce   prélèvement   permet  
d’alimenter  les  caisses  sociales  et  de  retraite  pour  une  valeur  de  22,7%.  Cela  signifie  signifie  
que  dans  ce  statut  l’ensemble  des  charges  fixes  et  variables,  mais  hors  charges  sociales,  sont  
sensées  représenter  11,3.%…  
La   courbe   rouge   de   l’AE   est   une   droite   puisque   à   chaque   euro   encaissé   correspond   un  
prélèvement  de  34%  entraînant  un  “bénéfice”  de  66%.  
La   courbe   bleue   matérialise   les   gains   de   l’architecte   sous   statut   d’indépendant   et   aux  
charges   sociales   près,   le   résultat   réel   d’un   AE   puisque   les   recettes   et   les   dépenses   sont  
identiques   par   hypothèse.   La   non-­‐linéarité   de   la   courbe   est   essentiellement   due   aux   seuils  
de   la   caisse   de   retraite   (CIPAV)   ainsi   qu’à   des   charges   sociales   fixes   dues   en   l’absence   de  
chiffre  d’affaires.  
Les  20  premiers  milliers  d’euros  encaissés  servent  à  payer  les  frais  fixes.  Ce  n’est  qu’une  fois  
cette  opération  effectuée  que  l’on  peut  commencer  à  songer  à  gagner  de  l’argent.  
L’écart  de  14  à  18  000  €  entre  les  deux  courbes  représente  tout  simplement  le  montant  de  
revenu  non  perçu  par  l’AE  et  sur  lesquels  il  paiera  des  impôts!.  
 

50 000
40 000

Bénéfice

30 000
20 000
10 000
0
!10 000

0

4

8

12 16 20 24 28 32 36 40 44 48 52 56 60 64

!20 000
!30 000

CA3hors3 TVA3(en3k€)

Bénéf.3AE
Sans  commentaire…  

Bénef.3AI

 


Comparaison AE AI.pdf - page 1/3
Comparaison AE AI.pdf - page 2/3
Comparaison AE AI.pdf - page 3/3

Télécharger le fichier (PDF)










Documents similaires


comparaison ae ai
note etat hono ml
pourquoi manifester
sans titre 1
grille tarifaire 2017 location gestion
t47j2mh

Sur le même sujet..