Sinaï Yaba Dossier de presse 2017 .pdf



Nom original: Sinaï Yaba_Dossier de presse_2017.pdfTitre: PowerPoint PresentationAuteur: Rebecca Etonge

Ce document au format PDF 1.7 a été généré par Microsoft® PowerPoint® 2016, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 14/11/2017 à 16:57, depuis l'adresse IP 157.159.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 642 fois.
Taille du document: 5.6 Mo (24 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


PARIS

Collection 2017

La Nouvelle Parisienne
Dossier de Presse
La Nouvelle Parisienne

2017

L’objectif
Créer une marque solidaire qui actualise l’image
de la mode parisienne, et par extension,
l’élégance à la française, en l’unissant aux
esthétiques africaines.

La Nouvelle Parisienne
2017

La Nouvelle Parisienne
2017

Au commencement
Un matin, après une soirée entre amis, la
conversation dérive sur l’absence d’une marque
de prêt-à-porter à l’engagement fort qui
habillerait une génération de femmes à l’âme
voyageuse, venant des quatre coins du monde,
indépendantes et généreuses, réunies autour de
ce je-ne-sais-quoi qui fait l’élégance à la
française.
Sinaï Yaba, la marque, naîtra 4 ans après, le
temps nécessaire à lancer en avril 2017 une
marque portée autant par la passion de la
création que par des valeurs de partage, de
communion et de diversité.

La Nouvelle Parisienne
2017

La Nouvelle Parisienne
2017

Vers un retour au
Slow Fashion
Sinaï Yaba c’est avant tout un état d’esprit,
une manière différente de consommer la
mode, plus en accord avec des envies de
durabilité et d’histoire du vêtement.
Des collections capsules autour d’un thème
chaque fois différent dont les petites quantités
assurent en amont une production à échelle
humaine, plus qualitative que quantitative.

« Du style et du sens plutôt que de la
tendance »

La Nouvelle Parisienne
2017

Inspirations
Un vestiaire à la française, doublé d’une touche
parisienne et chargé d’une histoire qui raconte
l’émancipation de la femme par le vêtement.
Une esthétique des modes africaines qui
rappelle les influences venues du monde entier
et enchante par sa versatilité.
Résultat, des lignes épurées et des basiques
intemporels accordés à des tissus africains
remodelés : deux univers main dans la main
pour habiller des femmes libres, débordantes
d’allure, voyageuses et curieuses des autres.

La Nouvelle Parisienne
2017

Acheter mieux au
prix Juste
La marque Sinaï Yaba a à cœur de produire
des vêtements de qualité créateur au prix
juste.
Les matières naturelles sont privilégiées coton, soie, laine - et les tissus africains sont
sélectionnés pour la qualité de leur impression
ainsi que leur durabilité.
Le circuit de production est optimisé, sans
intermédiaire, pour garantir une qualité
accessible au plus grand nombre.

La Nouvelle Parisienne
2017

Une production à
taille humaine
Un pied en Europe
La première collection capsule est fabriquée
au Portugal dans un atelier familial, attaché à
produire des pièces aux finitions impeccables.
Made in Africa ?
Bientôt ! Produire en Afrique est un projet à
moyen terme qui sera nourri de l’expérience
acquise lors des premières collections. Ce sera
également l’occasion d’intégrer l’engagement
d’aide au développement si cher à la marque.

La Nouvelle Parisienne
2017

Du prêt-à-porter à
la Demi-mesure
Parce qu’il y a toujours une petite
appréhension à acheter du prêt-à-porter sur
Internet et que chaque corps est unique, la
marque Sinaï Yaba souhaite faire évoluer
l’expérience d’achat.
Exclusivement pour le lancement, pour chaque
pièce achetée, un bon unique et nominal d’une
valeur de dix euros sera délivré pour
participer si besoin au paiement d’une
prestation de retouche chez l’un des ateliers
partenaires de la marque.
Fini la crainte d’un vêtement qui ne vous va
pas et tombe mal !

La Nouvelle Parisienne
2017

La Nouvelle Parisienne
2017

Un projet solidaire
S’inscrire dans un engagement solidaire avec
les populations africaines demeure au cœur du
projet Sinaï Yaba.
Ainsi, si la marque rencontre son public, un
partenariat solidaire sera mis en place
annuellement avec différentes structures
d’aide au développement.
Une première opération s’est déroulée en
septembre 2017 avec la remise de 150 kits
scolaires à l’ONG Reejer qui centralise les
aides apportées aux enfants abandonnés des
rues
de
Kinshasa,
en
République
Démocratique du Congo.

La Nouvelle Parisienne
2017

Le financement
participatif
Afin de financer le démarrage de la marque
avec sa première collection « La Nouvelle
Parisienne », une campagne de financement
participatif a été organisée courant juillet 2017
sur la plateforme Ulule.
L’occasion de créer une communauté autour
du projet, mais aussi d’apporter un soutien
solidaire à l’ONG Reejer, qui vient en aide aux
enfants des rues de Kinshasa en République
Démocratique du Congo, en lui reversant 5%
de la somme récoltée sous forme de kits
scolaires.

La Nouvelle Parisienne
2017

La Nouvelle Parisienne
2017

La Nouvelle
Parisienne
La rencontre de la silhouette parisienne et des
esthétiques africaines concrétisée sous la
forme de quatre basiques de la citadine : la
veste blazer masculine, la chemise blanche, la
petite robe noire et la marinière.
Et autant de déclinaisons.

« Comme une envie de montrer la femme
parisienne plurielle »

La Nouvelle Parisienne
2017

La Nouvelle
Parisienne
Veste blazer masculine
(modèles Kin, Genéva et MJ)

Pièce masculine adoptée par les femmes, le blazer est d’une certaine manière
l’illustration de ce que le vestiaire parisien a eu de rebelle et transgressif.
Il est décliné ici dans une version croisée avec le trench, légèrement oversize,
majoritairement en tissu wax, au touché doux.
Un modèle aux tons chauds (Kin), un modèle aux tons froids (Genéva) et un
modèle pour toutes (MJ) à choisir selon son humeur !

Modèle Genéva

Modèle Kin

La Nouvelle Parisienne
2017

Modèle MJ

La Nouvelle
Parisienne
La chemise Aurora

Sous-vêtement masculin, uniforme de travail, puis basique du vestiaire féminin, la
chemise blanche a eu toutes les fonctions !
Pour cette collection, elle sera en coton de soie et admettra un alter-ego en soie
noire, ornée de dentelle.
Deux empiècements esprit militaire en tissu wax 100% coton ajouteront la touche
africaine au niveau des épaules. Pour l’effet graphique, deux pans de tissu se
superposent à l’avant et à l’arrière.
Modèle Aurora Blanc

La Nouvelle Parisienne
2017

Modèle Aurora Noir

La Nouvelle
Parisienne

«On n’est jamais trop, ni pas assez habillé avec une Petite Robe Noire», disait un
célèbre grand couturier aux lunettes noires.
Le modèle est ici taillé dans un tissu noir richement brodé inspiré des apparats
ghanéens, 100% coton, et doté d’une forme très féminine avec son décolleté et la
superposition de tissus.

La Petite Robe Noire Zéphora

Pour apporter de la couleur, deux autres versions sont disponibles en wax et en
motif kenté.

Modèle Zéphora Wax

Modèle Zéphora Noir

La Nouvelle Parisienne
2017

Modèle Zephora Kenté

La Nouvelle
Parisienne
La marinière Kylie

De tenue de matelots à accessoire de mode et revendication de la libération des
femmes, la marinière est remise au goût du jour par Jean-Paul Gaultier en 1976.
C’est un modèle destructuré qui est proposé ici, en popeline de coton et tissu wax
bleu, 100% coton, légèrement oversize et court. Une version inversée est
également proposée.
Tissu au touché doux, des épaules dénudées, des manches trois-quarts pour
l’allure décontractée, un dos boutonné pour personnaliser son style !
Modèle Kylie Bleu

La Nouvelle Parisienne
2017

Modèle Kylie Blanc

La Nouvelle Parisienne
2017

La créatrice
De la passion et un concentré de curiosité !
Derrière la marque Sinaï Yaba, il y a moi, Sinaï
Umba Di-Yaba, ingénieure Telecom de
formation, créatrice par vocation.
Après un début de carrière dans l’audit
informatique et une formidable expérience à
New York, je décide de vivre mon rêve : créer
une marque de vêtements à l’image de mes
valeurs.
Passionnée d’écriture et de mode, je suis
également rédactrice du blog Inside African
Closet dédié à la création inspirée de l’Afrique.
Je vous invite à y découvrir l’ensemble de mon
univers et à suivre l’aventure Sinaï Yaba sur
Facebook, Instagram et Twitter !

La Nouvelle Parisienne
2017

La Nouvelle Parisienne
2017

Marques
partenaires
De jolies marques de bijoux et accessoires
inspirés des cultures africaines ont participé à
la mise en valeur de la collection « La
Nouvelle Parisienne ».
La Fabrikawax qui mêle graines végétales
rares et tissus wax pour une allure colorée.
Laz’art qui fait la part belle au cauris et au
bois pour un mix-match permanent
Oryah Créations qui allie strass et pois Akan
en argent pour des pièces fines et élégantes

La Nouvelle Parisienne
2017

Ouverture du site
Vente en ligne
le 12 NOVEMBRE 2017 A 10H
Site web : www.sinaiyaba.com
Facebook : @sinaiyaba
Instagram : @sinai_yaba
Twitter : @sinaiyaba
Journal : www.insideafricancloset.com

Contact : contact@sinaiyaba.com

La Nouvelle Parisienne
2017


Aperçu du document Sinaï Yaba_Dossier de presse_2017.pdf - page 1/24
 
Sinaï Yaba_Dossier de presse_2017.pdf - page 3/24
Sinaï Yaba_Dossier de presse_2017.pdf - page 4/24
Sinaï Yaba_Dossier de presse_2017.pdf - page 5/24
Sinaï Yaba_Dossier de presse_2017.pdf - page 6/24
 




Télécharger le fichier (PDF)


Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


dossier de presse pave on the ground
sinae yaba dossier de presse 2017
catalogueteeshirtmania 2014
lily latifi
cp passe compose
revue presse defile lh forum 2016

Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.232s