intervention avpg 20171116 .pdf


Nom original: intervention_avpg_20171116.pdfTitre: le président retire la délib de l'ordre du jourAuteur: Amelie

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Writer / LibreOffice 5.0, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 16/11/2017 à 19:36, depuis l'adresse IP 88.120.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1226 fois.
Taille du document: 70 Ko (2 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Le festival des lanternes
Tribunal administratif le matin et vote en conseil d’agglomération le soir.
Que s’est-il passé à l’agglo ?
Le 23 octobre 2017, suite à des interrogations et différentes interventions des élus, le président de
l’agglomération a retiré la délibération de l'ordre du jour du conseil communautaire. Il a décidé de
réunir une nouvelle commission « attractivité » ouverte à tous les élus de l'agglo, à tous les
conseillers municipaux, afin que les éclaircissements nécessaires soient apportés à l’obscur dossier
des lanternes.
Ainsi, le président a proposé que l'agglomération :
 prenne en charge la location du chapiteau (17 000€) dédié à l’animation économique pendant
ce festival (supprimant ainsi le principe d'attribuer 40 000 euros en subvention directe à notre
maire qui maintient ce dossier dans l’opacité, même si tout ceci est lié)
 participe à l’opération de communication en faveur des résidents de l'agglomération (8 000€)
par le biais d’un coupon de réduction.
 prenne en charge sur son budget propre (transport et OM) les frais spécifiques à l’événement
(navettes visiteurs et propreté du site)
Nous sommes et avons toujours été favorables à tout ce qui peut favoriser le développement
harmonieux de notre territoire.
C’est au vu de cette analyse, que nous avons approuvé la participation de l'Agglo au festival.
Mais pas à n’importe quel prix, pas n’importe comment, et nous n’acceptons pas d’être mis devant le
fait accompli. Le dialogue démocratique est indispensable et tous les élus du conseil municipal
doivent avoir accès aux dossiers afin d’exprimer un point de vue, d’informer les citoyens et permettre
à chacun de se faire sa propre opinion.
Pourquoi notre action en justice ?

 Parce que l’attitude du maire est inacceptable, irresponsable : opacité du dossier, absence
de débat démocratique, irrespect des élus, rétention des informations et non communication
des pièces aux membres du conseil municipal auquel il a fait voter un contrat inconnu.
 Parce que nous dénonçons l'amateurisme et l’irrégularité de ce contrat : il n’est toujours pas
chiffré, contient des clauses de confidentialité irrecevables, relève de juridiction suisse en
langue anglaise en cas de litiges, ne révèle rien des statuts de l’entreprise Chinoise avec
laquelle on s’engage.
Tous ces manquements de forme et de démocratie empêchent tout débat sur le fond (est-on en
capacité d’organiser ce type de manifestation à Gaillac, quel programme, quelle durée, quel lieu,
quelles contraintes pour les habitants, pourquoi ce type de manifestation est gratuite dans certaines
villes et non à Gaillac, quel est le véritable coût du festival ? Pourquoi 400 000€ de
communication ?....)
La démocratie est bafouée et nous le dénonçons !

Pourquoi nous ne sommes pas opposés à cette manifestation ?
Organiser une manifestation à Gaillac comme le festival des lanternes, peut être un départ pour de
nouveaux échanges mais pas à n’importe quel prix, sans négociations appuyées sur des
compétences d’élus, de financiers, de juristes.
Agissant seul, dans le secret maintenu le plus longtemps possible, le maire a ainsi empêché les
échanges.
Si le Festival des lanternes doit se faire, il faut que les Gaillacois n'en soient pas les victimes tant
dans leur vie locale quotidienne que sur leurs impôts !
Il faut que le maire retienne la leçon : le dialogue, les discussions dans des commissions enfin
réunies, le fonctionnement démocratique du Conseil Municipal disposant des documents
indispensables permettent de prendre des décisions motivées raisonnablement, d’éviter les dérives
d'un maire qui apparaît irresponsable sur ce dossier.
Cela aurait évité le recours à la justice pour rendre public enfin, les documents officiels liés au
contrat signé avec une entreprise chinoise.
Groupe d'opposition
Avec vous pour Gaillac


Aperçu du document intervention_avpg_20171116.pdf - page 1/2

Aperçu du document intervention_avpg_20171116.pdf - page 2/2




Télécharger le fichier (PDF)


intervention_avpg_20171116.pdf (PDF, 70 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


intervention avpg 20171116
abats les lanternes n 1
deuxieme page a bas les lanternes
a bas les lanternes n 2
journal decembre jacques politi
bulletin janv hd