MR 347 Kangoo Electrique 2 couleur .pdf



Nom original: MR_347_Kangoo_Electrique_2_couleur.pdfTitre: 21_BV_complet_couleurAuteur: a961928

Ce document au format PDF 1.6 a été généré par PDFCreator Version 0.9.3 / GPL Ghostscript 8.54, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 20/11/2017 à 15:37, depuis l'adresse IP 109.16.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1113 fois.
Taille du document: 4 Mo (314 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


BOITE DE VITESSE
Identification

Les véhicules KANGOO ELECTRIQUE sont équipés d’une boîte RW0 conçue à partir de la boîte JB9 de
l’EXPRESS électrique.

PLAQUE D’IDENTIFICATION
En A : Le type de la boite.
En B : L’indice de la boite.
En C : Le numéro de fabrication.
En D : l’usine de fabrication.
En E : la lettre précédent les numéros de fabrication
supérieurs à 999999.
Cette transmission est en fait un simple réducteur (mono-rapport) faisant la liaison moteur – roues.
Par rapport à la boîte de série JB9, la principale différence consiste en l’adjonction d’un frein de parking.

21-1

21

BOITE DE VITESSE
Caractéristiques

Caractéristiques principales
Descente
Pont
Rapport de réduction
Couple de démarrage

23/4 1
14/63
8,02
165 Nm

L’huile de boîte est de type : ATF 220 E, identique à
celle utilisée en BVA.
Le remplissage s’effectue par volume, soit environ
1,2 litre (+0,2 l).

Poids de la boîte avec son plein d’huile :
environ 25,5 kg.
La fabrication de la boîte RW0 se fait à
CACIA (Portugal).

21-2

21

BOITE DE VITESSE
Dépose – Repose

B.Vi
T. Av.

21

OUTILLAGE SPECIALISE INDISPENSABLE
31-01
Jeu de broches
476
Extracteur de rotules
MATERIEL INDISPENSABLE
Outil support moteur
Grue d’atelier

COUPLES DE SERRAGE (en DaN.m)
Vis de roues
Vis et écrous de boite de vitesse
Vis de soufflet de transmission
Boulon pied d’amortisseur
Vis support pendulaire sur boîte
Ecrou de rotule de direction
Vis biellette reprise de couple
Vis d’étrier de frein

Mettre le véhicule en sécurité (voir
chapitre correspondant, page 24-1).

9
4,5
2,5
18
4
4
6,5
4

Enlever le fusible HT du bac arrière et le poser de
manière à ce qu’il soit visible (sur le pare-brise, par
exemple) au cas où d’autres opérateurs viendraient
travailler sur le véhicule.

Particulaité Range Extender
Déposer le moteur thermique (voir chapitre
correspondant, page 10-3).

Dépose :
Mettre le véhicule sur le pont 2 colonnes. Faire
attention à la position du bras arrière qui est à
proximité des carters de bacs à batterie.
IMPORTANT
Lors de cette opération, arrimer le véhicule au
pont élévateur à l’aide d’une sangle de sécurité,
pour éviter un déséquilibre.

Débrancher la batterie 12V.
Déposer le capot avant.
Déposer la batterie 12V.
Démonter la tôle de protection de la batterie 12V en
dévissant les 2 vis et les 3 écrous.
Dégrafer le tuyau de pompe à vide.
Dévisser les 2 vis de maintien du tuyau de direction
assistée ainsi que la tresse de masse.

21 - 3

BOITE DE VITESSE
Dépose – Repose

21

Mettre en place l’outil support moteur.
Dégrafer le connecteur de sens de marche.
Dégrafer le connecteur de l'actionneur
déverrouillage de la position « Parking »..

du

Vidanger la boîte de vitesse.
Dévisser la vis de maintien de l'agrafe de faisceau.

Placer la grue d’atelier et maintenir le moteur par son
crochet.
Enlever les 4 vis du support côté batterie.
Faire un contrôle visuel pour vérifier que tout a été
débranché.
Dévisser les 2 vis et l’écrou de fixation du soufflet de
transmission gauche.

Sortir les transmissions.

Dévisser la biellette de reprise de couple.

Dégager la boîte en faisant attention aux tuyaux
d'assistance de freinage.

Placer le potentiomètre d'accélérateur sur le côté.
Effectuer un contrôle du moyeu d’entrainement.
Défaire la tresse de masse côté châssis.
Le remplacer suivant l’état.

Défaire l'agrafe du faisceau à côté du support batterie.

21 - 4

BOITE DE VITESSE
Dépose – Repose

Repose (particularités):
Mettre le véhicule en sécurité (voir
chapitre correspondant, page 24-1).
Effectuer les opérations dans l'ordre inverse de la
dépose en respectant les couples de serrage.
NOTA : Attention au sens de montage du
moyeu (les ressorts de progression doivent
être côté boite de vitesse).

21 - 5

21

BOITE DE VITESSE
Actionneur du doigt de blocage

COUPLES DE SERRAGE (en DaN.m)
Vis de roues

21

Débrancher la batterie 12V.
9
Déposer la roue avant gauche.

Dépose :

Dégager le garde boue et le coincer en position
ouverte.

Mettre le véhicule sur le pont 2 colonnes. Faire
attention à la position du bras arrière qui est à
proximité des carters de bacs à batteries. Prendre
soin de desserrer le frein à main.

Dévisser la vis de maintien du tuyau de direction
assistée.
Dévisser les 2 écrous et la vis du support

Déconnecter le connecteur de l'actionneur du doigt de
blocage.

Mettre le véhicule en sécurité (voir
chapitre correspondant, page 24-1).

Dégager l'actionneur par
déverrouillant de la goupille.

Enlever le fusible HT du bac arrière et le poser de
manière à ce qu’il soit visible (sur le pare-brise, par
exemple) au cas où d’autres opérateurs viendraient
travailler sur le véhicule.

le

dessous

en

le

Repose :
Mettre le véhicule en sécurité (voir
chapitre correspondant, page 24-1).
Effectuer les opérations dans l'ordre inverse de la
dépose en respectant les couples de serrage.

Branchement :
Voie
1
2

21 - 6

Libellé
+ 12V de commande actionneur
Masse

TRACTION ELECTRIQUE
Potentiomètre de sens de marche

COUPLES DE SERRAGE (en DaN.m)
Vis de roues

21

Débrancher la batterie 12V.
9
Déposer la roue avant gauche.

Dépose :

Retirer les 2 vis du cache du connecteur de sens de
marche sur la boîte et dégager le cache.

Mettre le véhicule sur le pont 2 colonnes. Faire
attention à la position du bras arrière qui est à
proximité des carters de bacs à batteries. Prendre
soin de desserrer le frein à main.

Dévisser les 2 vis du potentiomètre.

Mettre le véhicule en sécurité (voir
chapitre correspondant, page 24-1).
Enlever le fusible HT du bac arrière et le poser de
manière à ce qu’il soit visible (sur le pare-brise, par
exemple) au cas où d’autres opérateurs viendraient
travailler sur le véhicule.

21-7

TRACTION ELECTRIQUE
Potentiomètre de sens de marche

Enlever le potentiomètre et la petite plaque.

Repose (particularités):
Mettre le véhicule en sécurité (voir
chapitre correspondant, page 24-1).
Effectuer les opérations dans l'ordre inverse de la
dépose en respectant les couples de serrage.
A l’aide de l’outil Diagnostic, effectuer la réinitialisation
du sens de marche
Dans le menu « KANGOO / SUPERVISEUR / MODE
COMMANDE / EFFACEMENT », et sélectionner «
RZ002 – REINITIALISATION SENS DE MARCHE »,
puis valider.

Branchement :
Voie
1
2
3

Libellé
+ 5Volts potentiomètre sens de marche
Sortie Sens de marche (entre 0 et 5Volt)
Masse

21-8

21

TRACTION ELECTRIQUE
Intervention de secours sur véhicule

24

MISE EN SECURITE DU VEHICULE ELECTRIQUE
Les interventions des services de secours sur les véhicules électriques sont réalisables en
toute sécurité après l’exécution des opérations suivantes :

1 – EXTRACTION
HAUTES TENSION

DES

FUSIBLES
En cas de choc, le liquide qui s’écoulerait des bacs à
batteries ne contient pas d’acide. Il est constitué d’eau
distillé et de trace de potasse.

Le véhicule est alimenté par une tension de 132 volts.

En cas de contact avec la peau, rincer abondamment.

La source de cette tension est localisée dans deux
bacs à batteries logés sous le véhicule. L’extraction
des deux fusibles isole complètement cette source de
tension.

En cas de contact avec les yeux, rincer abondamment
pendant 15 minutes et se rendre à l’hopital dans les
plus brefs délais.

La localisation des fusibles est illustrée par la vue
suivante :

2 – COUPURE DE L’ALIMENTATION
Comme tous les véhicules récents de la gamme
RENAULT, le Kangoo Electrique est équipé d’un
capteur de choc assurant la coupure d’alimentation
électrique 12 volts.
Les calculateurs, relais, ou pompes à eau ou à
carburant sont inhibés dans ce cas.

3 – MOTORISATION THERMIQUE
Sur certains modèles de Kangoo Electriques, un
moteur thermique bicylindres assure une partie de
l’alimentation du moteur électrique.
Les précautions à prendre sont du même ordre que
celles concernant un moteur thermique conventionnel.
L’extraction des fusibles se fait en tirant vers le bas.
Aucun outillage n’est nécessaire.
Extraire les deux fusibles pour une isolation
complète.

24-1

TRACTION ELECTRIQUE
Procédure de mise en sécurité

24

Les procédures décrites ci-dessous ne doivent être exécutées que par un personnel qualifié et
habilité à intervenir sur un réseau embarqué à haute tension.
Les interventions sur le réseau haute tension du véhicule présentent un danger mortel par
électrocution.
L’habilitation de l’opérateur est délivré par l’entreprise qui l’emploie, sous certaines conditions
de compétence et de formation obligatoires.

MISE EN SECURITE

Compartiment moteur :

Bac à batteries arrière :

Débrancher la batterie 12V.

Retirer le fusible de puissance (A) situé à droite
(derrière la roue).

Déposer le capot du CEVE.
Mesurer, soit à l’aide :
- d’un appareil VAT* (lecture directe).
- d’un multimètre :
- la tension de la batterie auxiliaire.
- La « Haute Tension ». Celle-ci doit être
égale à 0Volt.

Bac à batteries avant :
Retirer le fusible de puissance (B) situé à droite. Une
découpe a été prévue dans le carénage inférieure.

Si la tension est supérieure à 50 volts, attendre
une minute et reprendre la mesure.
-

la tension de la batterie auxiliaire. Cela
permet de contrôler le bon état du
multimètre.
LE VEHICULE EST EN SECURITE.

24-2

TRACTION ELECTRIQUE
Contrôleur d’énergie - caractéristiques

24

LE BOÎTIER ELECTRONIQUE (CEVE)
Fonctions :
Le boîtier sert de support mécanique pour le moteur électrique. Il intègre les fonctions suivantes :
-

Superviseur.
Chargeur.
Convertisseur statique - génération du 12 volts (maintien batterie de servitude).
Distribution de puissance (contacteur de puissance, fusibles...).
Onduleur (pilotage du moteur électrique).
Gestion du prolongateur d’autonomie.

L’architecture mécanique
- Poids : 30 Kg.
- Refroidissement par air.
La partie arrière du moteur électrique (MOVE) se fixe sur le boîtier CEVE. L’ensemble MOVE + CEVE s’appelle
SYTEVE.

24-3

TRACTION ELECTRIQUE
Contrôleur d’énergie - caractéristiques

24

L’architecture interne
Les cartes électroniques et la puissance sont regroupées dans un seul boîtier nommé CEVE (Contrôleur d’énergie
du véhicule électrique). Le poids de cette pièce est d’environ 30 kg. Ce boîtier contient :
-

La carte gérant le véhicule électrique nommé superviseur.
La partie chargeur.
La partie convertisseur.
Le contacteur de puissance.
L’onduleur transforme la tension continue issue de la batterie de traction en 3 tensions sinusoïdales pour
alimenter le moteur électrique.

24-4

TRACTION ELECTRIQUE
Contrôleur d’énergie - caractéristiques

24

Descriptions des fonctionnalités

UCVH (superviseur)
-

Gestion du contacteur de puissance.
Gestion de la batterie de traction (surveillance, gestion de la charge...).
Gestion de la traction (élaboration consigne de couple).
Gestion de l’interface conducteur (lecture pédale d’accélérateur, lecture pédale de frein, levier de
vitesses, gestion de l’affichage au tableau de bord...).
Maintien de la batterie de servitude (pilotage CVS).
Gestion chauffage.
Gestion alternateurs Haute Tension et calculateur injection.

Chargeur
-

Puissance maximale consommée : 3,3 kW.
Tension d’alimentation : 220 volts alternatif - 50 Hz.
Tension de sortie : 100 à 210 volts.
Courant maximal : 25 ampères.
Correction de facteur de puissance : (cosinus phi du réseau EDF).
Limitation à 16 ampères alternatif sur le secteur (option 10 A possible par fusible de bridage), protection
différentielle à relais 30 mA intégré.
Fréquence 50 Hz.

CVS (convertisseur statique)
-

Puissance : 1,1 kW.
Tension : 100 à 210 V.
Courant maximum : 75 A.
Fréquence de découpage : 100 à 300 Khz.
Isolé.
Protection courts-circuits / circuits ouverts / thermique.
Tension de sortie : 14 V.
Topologie résonance.

L’onduleur (UCME)
-

L’étage de puissance.
Puissance maximum : 30 kW.
Puissance unihoraire : 15 kW.
Fréquence de découpage : 10 Khz.
Courant maximum : 260 A.
Courant unihoraire : 130 A.

La carte EVE
-

A partir d’une consigne de couple du superviseur, elle élabore les commandes pour l’étage de puissance.
Mesure de la vitesse moteur pour calculer la vitesse véhicule affichée au tableau de bord (fonction
analogique au tachymètre).

24-5

TRACTION ELECTRIQUE
Contrôleur d’énergie - caractéristiques

L’architecture multiplexée.
Véhicule électrique pur

Véhicule électrique avec prolongateur d’autonomie

24-6

24

TRACTION ELECTRIQUE
Contrôleur d’énergie - caractéristiques

Architecture de puissance

Synoptique fonctionnel

24-7

24

TRACTION ELECTRIQUE
Contrôleur d’énergie - caractéristiques

24

La carte superviseur de CEVE
Cette carte a un périmètre d’action important sur le véhicule.
Modes de fonctionnement possible
Ces modes sont au nombre de 6 :
• Mode roulage : ce mode s’établit dès la mise du +APC. Pour sortir de ce mode, il faut couper le +APC et
avoir une vitesse moteur < à 50 tr/min.
• Mode charge : ce mode s’établit si la vitesse moteur < à 50 tr/min et si le système a détecté une des 3
conditions suivantes : présence d’une prise ou présence du secteur ou dialogue avec une borne de
charge rapide.
• Mode + ACC : ce mode spécifique permet l’activation de fonctions hors du mode de roulage, tel que la
mise en route du chauffage ou de la climatisation.
• Mode fonctionnement temporaire : ce mode regroupe des sous modes durant lesquels sont réalisées des
fonctions telles que : le préchambrage du véhicule, le + lanterne, le refroidissement batterie, la dilution
d’hydrogène, le maintien et calcul de fonctions internes au système, etc... La plupart de ces sous-modes
sont transparents pour l’utilisateur.
• Mode commande des actionneurs : ce mode est enclenché par l’outil diagnostic, il permet de commander
les fonctions gérées par le système.
• Mode arrêt microprocesseur : ce mode permet de sauvegarder les données. Le véhicule est dans ce
mode lorsque toutes les sauvegardes ont été effectuées.
En plus de ces modes, il existe 3 autres modes : le mode ATTENTE dit mode de transition, le mode superviseur
endormi et le mode initialisation.
Le contacteur de puissance
Ce contacteur a deux fonctions :
- La première fonction permet de couper physiquement la liaison électrique entre la batterie de
traction et l’onduleur. Pendant la charge lente le contacteur se présente comme une sécurité
redondante avec l’interdiction de traction envoyée par le superviseur à l’onduleur.
-

La deuxième fonction consiste à isoler la borne de charge rapide du véhicule (selon le fournisseur,
celles-ci ne sont pas toujours isolées). Elle permet, en cas d’anomalie, d’éviter une détérioration,
voire une destruction d’un organe du véhicule (batterie, électronique...).

Ce contacteur n’est fermé qu’en phase de roulage, en charge rapide, en charge lente lors d’une demande de
décharge, en mode commande actionneurs, lorsque le prolongateur d’autonomie fonctionne. Le reste du temps, il
est ouvert.
La précharge
La précharge porte le potentiel de l’électronique onduleur au potentiel de la batterie de traction pour éviter un
courant d’appel trop important lors de la fermeture des contacteurs de puissance. Cela évite de faire vieillir
prématurément le contacteur. Cette fonction est activée systématiquement avant la fermeture des contacteurs.

24-8

TRACTION ELECTRIQUE
Contrôleur d’énergie - caractéristiques

24

Mode dégradé
En "mode roulage", le superviseur maintient le contacteur principal (CP) fermé tant que la vitesse reçue est
supérieure à 50 tr/min.
En "mode charge", on interdit la fermeture du contacteur principal si le véhicule possède un défaut (défaut
isolement...). Les capacités de l’onduleur sont déchargées lorsque le contacteur principal est ouvert.
En mode dégradé, la détection d’un défaut ne modifie pas la commande de la sortie. Si un défaut est détecté sur la
commande de la précharge, la fermeture du contacteur est toujours possible, mais le voyant défaut est allumé.
Gestion de la batterie de traction
Jauger la batterie :
Le superviseur réalise une estimation de l’état de charge de la batterie. La jauge de la batterie de traction
permet de savoir quel est l’état de charge de la batterie. Elle est retransmise à l’utilisateur pour l’informer
ou pour l’alerter. En outre, cette jauge sert en charge, à protéger la batterie (en cas de défaillance de la
mesure de tension). La jauge peut servir en roulage à limiter la consommation de courant.
Piloter la charge de la batterie :
Le véhicule est équipé d’un chargeur embarqué, qui permet de recharger la batterie de traction en
quelques heures. Cette charge est déclenchée dès la détection de la prise en charge sur le véhicule et de
la présence secteur.
Cette charge est ensuite gérée par le superviseur et peut être interrompue ou bloquée par certains
événements (débranchement de la prise, défaut sur véhicule...).
Dès qu’un seuil de tension dépendant de la température des batteries et du courant de charge est atteint,
la charge se termine avec un courant de surcharge de l’ordre de 5 ampères.
Le véhicule possède 2 modes de charge :
Charge lente : elle s’effectue à partir d’une prise secteur. Elle est décomposée en diverses phases gérées par
un automate. Cette charge est pilotée par le superviseur.
Charge rapide : elle s’effectue à partir d’une borne spécifique. Elle est décomposée en diverses phases gérées
par un automate. Les bornes de charge rapide fournissent un courant important (de 75 à 150 A), ce qui permet
de réduire considérablement le temps de charge des batteries. Le chargeur rapide est piloté en courant et
surveillé par le superviseur.
Remarques : si la charge est terminée et si la prise de charge reste branchée, le chargeur peut être utilisé comme
source d’énergie pour les consommateurs HT (chauffage, air conditionné).
Bridage 10 A :
Le bridage 10 A est une information gérée par le superviseur pour limiter le courant d’entrée du chargeur à 10
A, pour protéger les installations de puissance limitée. Cette information est donnée par la présence d’un
fusible.
Maintien et surveillance batterie de traction :
Cette fonction contrôle les paramètres suivants :





Tenu des compteurs d ‘Ampères/heures
Niveaux intermédiaires de charge
Température des batteries de traction
Pilotage de la dilution d’hydrogène. Cette fonction est activée en charge et en roulage lorsque la vitesse
est inférieure à un certain seuil.

24-9

TRACTION ELECTRIQUE
Contrôleur d’énergie - caractéristiques

24

Mémorisation paramètre batterie dans une boîte noire :
L’historique de l’utilisation de la batterie de traction est calculé périodiquement par le superviseur. Ces
paramètres sont mémorisés dans le calculateur.
Gérer la traction :
Cette fonction est gérée par le superviseur. Il envoie ses instructions à la carte onduleur, qui ensuite
applique ces consignes au moteur électrique. Pour gérer la traction, les fonctions suivantes sont utilisées :
- Fonction VERLOG :
Cette fonction interdit la traction tant que le bon code du boîtier anti-démarrage n’a pas été
transmis au superviseur.
- Fonction sens de marche :
Cette fonction est réalisée sur le véhicule par un levier de vitesses de type BVA. Ce levier est relié
à un potentiomètre. En fonction de la plage lue sur le potentiomètre, le superviseur détermine le
sens de marche du véhicule. Le levier de vitesses comprend 4 positions (P, N, D, R)
correspondant à 4 plages de tension.
- Information pédale d’accélérateur :
L’information de la pédale d’accélérateur est transmise par un potentiomètre constitué de 2 pistes.
L’utilisation d’un potentiomètre constitué de 2 pistes permet de sécuriser la fonction et en cas de
problème de réaliser divers modes dégradés.
Gérer la fonction shift lock :
Cette fonction verrouille par un mécanisme le levier de vitesses en position parking (P). Le déverrouillage
est autorisé lors d’un appui sur la pédale de frein, la clé étant en position "+APC". Ce déverrouillage est
réalisé à l’aide d’un actionneur électromagnétique, appelé actionneur "shift lock". Un voyant informe
l’utilisateur que la fonction "shift lock" est active.
Gérer l’interface conducteur (tableau de bord) :
Le tableau de bord est relié au superviseur via un réseau CAN. Le tableau de bord est considéré comme
un esclave. Pour pouvoir communiquer avec le tableau de bord, il faut lui fournir un +APC. Le tableau de
bord représente l’interface utilisateur, et celui-ci sert lors de la charge et du roulage.
En charge, le tableau délivre des informations sur l’état de la charge (en cours, arrêtée) au travers d’un
témoin de charge bicolore ; le tableau transmet également une image de la vitesse de charge au travers de
l’indication de puissance instantanée, ainsi que l’état de charge de la batterie de traction par la jauge
batterie.
En roulage, le tableau indique avec les aiguilles les informations suivantes :
-

Vitesse
Etat de charge de la batterie
Jauge à carburant
Puissance instantanée (économètre)

Il indique aussi les états des organes ou fonctions disponibles par les témoins et donne à l’utilisateur des
informations de conduite au travers de l’afficheur ADAC.

24-10

TRACTION ELECTRIQUE
Contrôleur d’énergie - caractéristiques

24

L’ADAC permet de restituer les informations suivantes :
-

Distance totale parcourue depuis la mise en service du véhicule
Distance parcourue depuis la dernière RAZ (remise à zéro)
Energie consommée depuis la dernière RAZ (en kW/h)
Consommation électrique* moyenne en mode électrique pure (en kW/h/100 km)
Consommation électrique* moyenne en mode prolongateur d’autonomie (en kW/h/100 km)
Prévision d’autonomie en mode électrique pure (en km)
Prévision d’autonomie en mode prolongateur d’autonomie (en km)
Vitesse moyenne
Cumul des kW/h consommés au secteur

*prélevée sur les batteries de traction
Commander les feux de stop / de recul / de détresse :
- Feux de stop :
La commande des feux de stop est une information provenant de la pédale de frein et une
commande directe du superviseur.
- Feux de recul :
- Les feux de recul doivent être commandés lorsque le sens de marche validé par le superviseur
est R (position marche arrière). Cette condition inclut une restriction sur la vitesse véhicule (40
km/h).
- Feux de détresse :
- Les feux de détresse sont utilisés comme interface avec l’utilisateur.
- Avertir quand le véhicule commence sa charge lente. La durée est de 2 secondes environ.
Gérer le prolongateur d’autonomie (voir prolongateur d’autonomie) :
Sur action du conducteur, le CEVE gère la mise en route et l’arrêt du moteur thermique. Il le pilote en
gérant simultanément le papillon du moteur thermique et en modulant sa charge en pilotant l’excitation des
alternateurs. Le superviseur est relié au calculateur contrôle moteur par un réseau CAN.
Refroidir le SYTEVE :
La stratégie de refroidissement de l’ensemble SYTEVE est un compromis entre une bruyance minimale et
une consommation minimale sur le réseau de bord 12 volts véhicule. Chaque organe du SYTEVE élabore
une consigne de ventilation et le superviseur choisit la consigne maximale. Le superviseur pourra
augmenter cette valeur si nécessaire. Par exemple : profiter de la vitesse véhicule et de la fraîcheur de l’air
extérieur pour abaisser la température au maximum. En cas d’inhibition des consommateurs 12 V, le GMV
de refroidissement est coupé.
Les diverses consignes de températures sont données par les fonctions suivantes :
- Moteur/Onduleur
- Chargeur
- Convertisseur statique
Gérer le chauffage (CTP) :
Le chauffage a deux types de fonctionnement :
- un fonctionnement normal, où il se déclenche par une demande de l’utilisateur ;
Lorsque le chauffage est en marche, la ventilation petite vitesse habitacle est toujours activée.

24-11

TRACTION ELECTRIQUE
Contrôleur d’énergie - caractéristiques

24

Inhiber certains consommateurs 12 volts :
Le démarreur du prolongateur d'autonomie a besoin de toute la puissance disponible de la batterie 12
volts. Au moment du démarrage, les consommateurs sont inhibés, c'est-à-dire qu'ils ne sont plus
alimentés.
En cas de charge faible de la batterie 12 volts, la commande d'inhibition interdit la fonction de lunette
arrière dégivrante (LARD). Cette fonction n'est pas visible pour l'utilisateur.
Gérer la lunette arrière dégivrante LARD :
Le dégivrage de la lunette arrière est demandé par l’utilisateur grâce à un interrupteur impulsionnel. Le
superviseur gère alors la commande de chauffage de la lunette arrière.
Lors de l'inhibition LARD pour le prolongateur, le témoin reste allumé et la sortie est désactivée pendant
l'inhibition. Lors de l’inhibition en cas de batterie de servitude faible, la sortie et le témoin sont désactivés.
Si l’utilisateur redemande la LARD, la sortie et le témoin sont réactivés. Ainsi, les inhibitions restent
invisibles pour l’utilisateur.
Maintenir la batterie de servitude :
Le CVS (Convertisseur statique) assure le rôle de l’alternateur sur un véhicule thermique. Il alimente le
réseau 12 V et alimente la batterie de servitude. Le système peut inhiber les consommateurs 12 V, lorsque
la batterie est déchargée.
Gérer le diagnostic :
Le diagnostic embarqué est conforme à la norme EOBD. La gestion des défauts est effectuée avec des
DTC (Diagnostic Troubles Codes). Un contexte de panne est associé à chaque DTC.
Le calculateur est reprogrammable et configurable selon les options lourdes embarquées sur le véhicule.
Contrôler l’isolement :
Cette fonction permet de détecter des défauts d’isolement sur le véhicule.
Acquisitions des entrées logiques (Carte Onduleur (EVE) de CEVE) :
Cette carte commande la partie onduleur qui transforme la tension continue issue de la batterie de traction
en 3 tensions sinusoïdales pour alimenter le moteur électrique.
Elle gère le diagnostic.
La carte onduleur mesure les courants sur les trois phases stator et le courant sur l’excitation rotor. La
carte onduleur délivre une information sous-tension et surtension de sa tension d’entrée (différente de la
tension UHT).

24-12

TRACTION ELECTRIQUE
Contrôleur d’énergie - caractéristiques

24

La gestion du prolongateur d’autonomie.
Le CEVE pilote la mise en route et l’arrêt du moteur thermique.
Il le pilote en gérant simultanément le papillon du moteur thermique et en modulant sa charge en pilotant
l’excitation des alternateurs. Le superviseur est relié au calculateur contrôle moteur par le réseau CAN .


Principe de la régulation du prolongateur d’autonomie
Le principe de la régulation est le suivant :
- deux boucles agissant respectivement sur l’excitation des alternateurs (Boucle Régulation
Alternateur, ou BRA) et l’ouverture papillon (Boucle Régulation Papillon, ou BRP) régulent le
régime moteur.
- La consigne de régime de BRP est décalée par rapport à la consigne de BRA d’un offset variable
ce qui permet de décaler le point d’équilibre du système vers l’ouverture maximum du papillon.
- Ce point est en effet optimal pour la consommation du moteur thermique.



Diagnostic de la batterie de servitude
La particularité du KANGOO prolongateur d’autonomie est de démarrer un moteur thermique en roulant.
Or un démarrage peut engendrer des chutes de tension importante, provoquant la remise à zéro des
calculateurs du véhicule.
Pour pallier à ce problème, le superviseur réalise à chaque endormissement du système une mesure de
l’impédance interne de la batterie de servitude, responsable de la chute de tension lors du démarrage.
Cette mesure d’impédance se fait en mesurant la tension de la batterie lors de la commutation d’un
actionneur dont on connaît le courant absorbé (en l’occurrence le GMV du SYTEVE).
Lorsque le seuil d’impédance critique est dépassé, le superviseur interdit le démarrage du moteur
thermique, sauf véhicule à l’arrêt.



Séquence de démarrage du prolongateur d’autonomie
Un démarrage provoque une baisse de tension importante visible qui peut être mal perçue au niveau
prestation.
Pour minimiser la chute de tension lors du démarrage, le superviseur amène la tension de régulation du
convertisseur à la tension batterie selon une rampe peu perceptible (de l’ordre de 0,4 V/s), puis donne
l’ordre à l’injection de démarrer le moteur.
L’avantage de ne pas dépendre du moteur thermique pour rouler permet de ménager ce dernier.
Après démarrage, on le laisse tourner un peu au ralenti avant de monter son régime.
Ce dernier reste limité à 3500 trs/mn tant que la température d’eau est froide.



Séquence de démarrage
• Mise du +APC sur le véhicule
• Coup de démarreur en neutre ou parking
• Appui sur le bouton de démarrage du prolongateur
• Allumage du voyant prolongateur d’autonomie sur le tableau de bord en vert clignotant
- Dés le démarrage du prolongateur, allumage en fixe du voyant au tableau de bord
- Le moteur tourne au ralenti durant une période de 1 à 2 minutes dépendant de la température d’eau du
moteur
Cette étape passée, le prolongateur est prêt pour fournir du courant pour le système de traction



Phase d’utilisation particulière
L’alimentation du calculateur d’injection étant gérée par le superviseur implique la procédure suivante pour
diagnostiquer le calculateur d’injection
- Mise du + APC
- Appui sur le bouton prolongateur
- Le calculateur injection est alimenté, mais ne peut pas démarrer le moteur

24-13

TRACTION ELECTRIQUE
Contrôleur d’énergie - caractéristiques
Architecture électro-informatique

(JAUGE
Aa3

31

Aa4

CAN H
CAN L
APC INJECTION

75
APC_Inj

ADAC)

DEMARREUR

Cd2

S 2000

1

TABLEAU DE BORD
ESSENCE, TEMOIN,

POMPE

Cd2

ESSENCE

Bg3

PAPILLON

Bg4
Masse
Cf1
GMV_1

GMV MOTEUR

Cf2

EXCITATION ALT

24
29, 59, 89
Commande Excitation Alt

ALTERNAT
EUR 2

CEVE

CTN ALT1 -

53
CTN ALT2 +

23
CTN ALT2 -

DEMANDE RANGE

62

BOUTON

DEMANDE RANGE

Bouton Demande Range
INFO PLEIN CARBURANT

10

Info plein

28

Info réserve

RESERVOIR

24-14

MOTEUR

54
CTN ALT1 +

TRANSMISSION

ALTERNAT
EUR 1

GMV_2

24

TRACTION ELECTRIQUE
Contrôleur d’énergie - branchements

Connecteur 90 voies (Superviseur)

Désignation
voie
1
Can H
2
Non utilisé
3
Présence masse contacteur de choc
4
Information choc détecté
5
+ Accessoires
6
Non utilisé
7
Non utilisé
8
Relais lunette arrière dégivrante
9
Non utilisé
10
Entrée information plein carburant
11
Entrée ADAC
12
Entrée dégivrage arrière + rétroviseurs
13
Non utilisé
14
Sortie + APC Tableau de Bord
15
Sortie témoin LARD
16
Sortie témoin chauffage
17
Masse CP (par contacteur de choc)
18
Entrée Information potentiomètre 2 accélérateur
19
Masse température extérieure
20
Masse température batterie AR2
21
Masse température batterie AR1
22
Masse température batterie AV
23
Masse température alternateur gauche (2)
24
Masse température alternateur droit (1)
25
Non utilisé
26
Sortie commande relais feux de détresse
ère
27
Sortie GMV habitacle 1 vitesse
28
Entrée information vide carburant
29
Sortie excitation alternateur
30
Sortie GMV refroidissement CEVE et moteur
31
CAN L
32
Ligne K
33
Non utilisé
34
Entrée anidémarrage verlog 2
35
Entrée + démarreur
36
Non utilisé
37
Masse potentiomètre position BV
38
Non utilisé
39
Non utilisé
40
Entrée défaut airbag
41
Entrée bridage 10A
42
Entrée + lanterne
43
Non utilisé
44
Non utilisé
45
Non utilisé


voie
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
81
82
83
84
85
86
87
88
89
90

24-15

24

Désignation
Entrée Information potentiomètre 1 accélérateur
+ alimentation potentiomètre 1 accélérateur
+ alimentation potentiomètre 2 accélérateur
Entrée température extérieure
Entrée température batterie AR2
Entrée température batterie AR1
Entrée température batterie AV
Entrée température alternateur gauche
Entrée température alternateur droit
Non utilisé
Entrée bouton neige
Non utilisé
Non utilisé
Sortie excitation alternateur
Sortie GMV refroidissement CEVE et moteur
Entrée demande chauffage
Entrée demande Range
Entrée signal potentiomètre position BV
Entrée présence prise de charge
Entrée + APC
Non utilisé
Sortie témoin 12V
Non utilisé
Alimentation potentiomètre position BV
Non utilisé
Entrée porte conducteur ouverte
Entrée contacteur feux stop
Non utilisé
Sortie autorisation parking
Sortie + APC injection
Masse potentiomètre 1 accélérateur
Masse potentiomètre 2 accélérateur
Non utilisé
Non utilisé
Sortie refroidissement batterie AV
Non utilisé
Sortie feux stop
Sortie refroidissement batterie AR
Non utilisé
Sortie feux de recul
Sortie shift lock
Non utilisé
Entrée boost
Sortie excitation alternateur
Sortie GMV refroidissement CEVE et moteur

TRACTION ELECTRIQUE
Contrôleur d’énergie - branchements

Connecteur 24 voies (Onduleur)
Voie

Désignation

+ Excitation
- Excitation

Voie

Désignation

13

Non utilisé

Non utilisé

14
15

Non utilisé
Non utilisé

4

Non utilisé

16

Non utilisé

5
6

Masse
Température moteur 1

17
18

Non utilisé
Non utilisé

7
8

Température moteur 2
Sinus S2

19
20

Masse
Retour température moteur 1

9

Cosinus S1

21

Retour température moteur 2

10
11

Excitation synchro 1
Non utilisé

22
23

Sinus S4
Cosinus S3

12

Non utilisé

24

Excitation synchro 2

1
2
3

Identification

1 : N° de fabrication
2 : Date code :
er
Année (1 chiffre).
Jour (les 3 derniers chiffres).

24-16

24

TRACTION ELECTRIQUE
Contrôleur d’énergie – dépose - repose

24

La dépose et / ou le remplacement du CEVE se déroule en plusieurs étapes :
ATTENTION : il est impératif de suivre la procédure décrite ci-dessous et dans l’ordre.
Synoptique de remplacement du CEVE :

ETAPE 1

Non

Le diagnostic avec
CLIP est-il possible ?
Oui

ETAPE 2

ETAPE 3

Sauvegarder les
données du CEVE.

Remplacement du
CEVE.

ETAPE 3

ETAPE 5

Remplacement du
CEVE.

Configurer le CEVE.

ETAPE 4

ETAPE 6

Ecrire les données
dans le nouveau
CEVE.

Effectuer la mise en
eau des batteries de
traction.

ETAPE 5

ETAPE 7

Configurer le CEVE.

Incrémenter le
compteur de
remplissage en eau
(RZ001).

ETAPE 8
Essai du véhicule.

ETAPE 9
Effectuer une charge
d’entretien (RZ003).

24-17

TRACTION ELECTRIQUE
Contrôleur d’énergie – dépose - repose

24

OUTILLAGE SPECIALISE INDISPENSABLE
Clé dynamométrique
MATERIEL INDISPENSABLE
Outil support moteur

COUPLES DE SERRAGE (en DaN.m)
Vis de fixation support pendulaire droit sur
le CEVE
Vis de fixation support pendulaire droit sur
la caisse
Vis de fixation du CEVE sur le moteur
COUPLES DE SERRAGE (en N.m)
Ecrous bornier électrique CEVE Ø4
Ecrous bornier électrique CEVE Ø6
Ecrous bornier électrique CEVE Ø8

ETAPE 3 - REMPLACEMENT DU CEVE
6,2

Dépose :

6,2
6,2

Mettre le véhicule sur le pont 2 colonnes. Faire
attention à la position du bras arrière qui est à
proximité des carters de bacs à batteries.

4
6
8

IMPORTANT
Lors de cette opération, arrimer le véhicule au
pont élévateur à l’aide d’une sangle de sécurité,
pour éviter un déséquilibre.

ETAPE 2 - SAUVEGARDE DES DONNEES DU
CEVE
Mettre le contact et brancher l’outil de diagnostic
(CLIP).
Dans le menu « KANGOO / SUPERVISEUR /
COMMANDE / COMMANDE SPECIFIQUE »,
sélectionner la commande « SAUVEGARDE CEVE ».
Répondre « oui » à la question posée.
Saisir le N° VIN complet du véhicule et valider.
ATTENTION : ce numéro vous permettra de
reprogrammer le nouveau CEVE. Il doit être saisit
sans erreur.
NOTA : L’outil de diagnostic enregistre les données
sur le disque dur. Elles sont sauvegardées, même
après l’arrêt de l’outil.

Mettre le véhicule en sécurité (voir
chapitre correspondant page 24-1).
Enlever les fusibles HT du bac avant et du bac arrière
et les poser de manière à ce qu’ils soient visibles (sur
le pare-brise, par exemple) au cas où d’autres
opérateurs viendraient travailler sur le véhicule.

Couper le contact, éteindre et débrancher l’outil de
diagnostic.

24-18

TRACTION ELECTRIQUE
Contrôleur d’énergie – dépose - repose

Débrancher la batterie 12V.

24

Déverrouiller le connecteur 90 voies et le débrancher
(tirer le verrou en haut).

Enlever le capot de protection du bornier CEVE en
dévissant les 3 vis.
Débrancher toute la connectique (masse comprise) en
maintenant les cosses lors de l’opération pour éviter
leur rotation.
NOTA : Desserrer l’écrou « HT + » avant l’écrou
« HT – ».

Dévisser les 2 vis supérieures du support pompe à
vide.

Dégager les câbles HT et chauffage et les dégrafer du
CEVE.

Débloquer les 3 vis du support pendulaire du CEVE et
retirer l’écrou du support pendulaire.
Enlever le ski de protection sous le moteur.

24-19

TRACTION ELECTRIQUE
Contrôleur d’énergie – dépose - repose

24

Placer l’outil de support moteur sur ses appuis et
maintenir le moteur.

Déverrouiller le connecteur 24 voies sous le CEVE et
le débrancher.

Lever le moteur avec l’outil jusqu’au décollement des
supports pour faciliter la dépose de l’écope du CEVE.

Dévisser les 3 vis de phases moteur sur la partie
inférieure du CEVE et défaire les cosses.

Enlever l’écope du CEVE en détachant les sangles.
Dégager le garde boue.

Dévisser les 2 vis de liaison entre le CEVE et le
moteur (bien repérer les 2 vis car elles n’ont pas la
même longueur, la plus grande est sur l'avant du
véhicule).
Desserrer légèrement la 3ème vis du support de
pompe à vide. Le support a une forme de fourchette
et reste donc en appui contre cette vis.

24-20

TRACTION ELECTRIQUE
Contrôleur d’énergie – dépose - repose

Dégager le support de pompe à vide (fourchette).

24

Particulaité Range Extender
Attention à ne pas détériorer les fils de bougies
lors de l’extraction du CEVE.

Dévisser la dernière vis de liaison entre le CEVE et le
moteur.
Dévisser complètement les 3 vis du support CEVE
pour le dégager.

Particulaité Range Extender
Fabriquer localement une clé plate de 13 rallongée
(dimension totale : 45 cm), pour desserrer l’écrou.
La dépose du CEVE sera facilitée.
Avant de reposer le CEVE, raccourcir de 15 mm le
goujon ci-dessous, afin de faciliter la repose
(risque d’accrocher les fils de bougies).

En cas de remplacement du CEVE :
- Dévisser complètement la 3ème vis du support de
pompe à vide.
- Le goujon du CEVE.

Dégager le CEVE (30 Kg) avec une grue d’atelier.

24-21

TRACTION ELECTRIQUE
Contrôleur d’énergie – dépose - repose

24

Dans le cas d’un changement complet de CEVE,
réaliser ensuite l’opération de calage ainsi que le
chargement des informations contenues dans la boîte
noire de l’ancien CEVE : « Téléchargement CEVE ».

Repose :
Mettre le véhicule en sécurité (voir
chapitre correspondant page 24-1)..

ETAPE 4 - ECRITURE DES DONNEES DANS LE
CEVE

Effectuer les opérations dans l'ordre inverse de la
dépose en respectant les couples de serrage.

Rebrancher la Haute Tension, ainsi que la batterie
auxiliaire.

Particularités câblage HT (sans filtre 100Hz) :

Mettre le contact. Le témoin défaut électronique
clignote rapidement (le CEVE demande la
programmation de l’antidémarrage).
Couper le contact 10 secondes et le remettre.
Le témoin défaut électronique s’allume environ 3
secondes et s’éteint.
Cela permet l’apprentissage du code antidémarrage
dans le CEVE.
Brancher l’outil de diagnostic et sélectionner le menu
« KANGOO / SUPERVISEUR /MODE COMMANDES
/ CONFIGURATION » et sélectionner la commande
« CF016 – PROLONGATEUR D’AUTONOMIE ».
- Valider « SANS » si véhicule électrique.
- « AVEC » si véhicule équipé du prolongateur
d’autonomie.

Particularités câblage HT (avec filtre 100Hz) :

Important : Sortir du diagnostic SUPERVISEUR.
Le Tableau de bord s’éteint puis se rallume. La
configuration a bien été validée par le CEVE. Dans le
cas contraire, reprendre la configuration.
Dans le menu « KANGOO / SUPERVISEUR
/CONTROLE DES DEFAUTS » et vérifier l’absence
de défaut présent avant de poursuivre la procédure.
NOTA : si un ou plusieurs défauts sont présents, les
traiter impérativement avant de poursuivre.
Faire un contrôle visuel de l’ensemble.

24-22

TRACTION ELECTRIQUE
Contrôleur d’énergie – dépose - repose

Dans le menu « KANGOO / SUPERVISEUR / MODE
COMMANDES / COMMANDE SPECIFIQUE »,
sélectionner la commande « REPROGRAMMATION
CEVE ».

24

Remettre le contact et donner un coup de démarreur.
Passer
en
position
« D »,
puis
accélérer
progressivement jusqu’à 60 km/h. Vérifier que les
roues tournent dans le bon sens.

Répondre « oui » à la question posée.
NOTA : si la vitesse n’est pas atteinte, ou si le sens
de rotation des roues est inversé, ralentir doucement
et recommencer la procédure de calage du capteur de
position.

Rentrer au clavier le N° VIN complet du véhicule et
valider. L’outil va vérifier la présence du fichier
sauvegardé correspondant au véhicule, puis écrire les
données dans le CEVE.

Passer
en
position
« R »,
puis
accélérer
progressivement jusqu’à 40 km/h. Vérifier que les
roues tournent dans le bon sens.

NOTA : Dans le cas ou le message « le fichier de
sauvegarde des données calculateur n’existe
pas » apparaît, vérifier le N° VIN, et recommencer
la procédure.

NOTA : si la vitesse n’est pas atteinte, ou si le sens
de rotation des roues est inversé, ralentir doucement
et recommencer la procédure de calage du capteur de
position.

A la fin de la procédure, un numéro de 5 chiffres
s’affichera sur l ‘écran. Noter impérativement celui-ci
sur l’Ordre de Réparation. Cela validera le bon
fonctionnement de la procédure.

Arrêter le véhicule, débrancher l’outil de diagnostic.

Couper le contact.

Effectuer un essai routier avec le véhicule

ETAPE 5 - CONFIGURATION DU CEVE

IMPORTANT :

IMPORTANT : Lever les deux roues AV du
véhicule, avant d’exécuter la procédure.

Lors de la mise en charge, il faut connecter la
prise (sur véhicule) 2 fois avant que la charge ne
démarre.

Mettre le contact, et dans le menu « KANGOO /
SUPERVISEUR
/
MODE
COMMANDES
/
EFFACEMENT », sélectionner la commande :

Suite à l’essai routier, il est impératif de mettre le
véhicule en charge d’entretien, afin de recaler la
jauge du CEVE avec la batterie de traction.

- RZ007 - Réinitialisation PL, sans appuyer sur
la pédale d'accélérateur, puis valider.
- RZ008 - Réinitialisation PF, accélérer à fond,
puis valider.
Sortir du diagnostic SUPERVISEUR et entrer en
diagnostic ONDULEUR.
Dans le menu « KANGOO / ONDULEUR /
COMMANDE / EFFACEMENT », sélectionner la
commande :
-

« RZ003
CALAGE
POSITION », puis valider.

CAPTEUR

A la fin de la commande, sortir du diagnostic
« ONDULEUR », et couper le contact.

24-23

TRACTION ELECTRIQUE - ONDULEUR
Diagnostic - Préliminaires

24

METHODE DE DIAGNOSTIC
Pour entreprendre le diagnostic du système Onduleur « 213 Vdiag 04 », il est impératif de
disposer des éléments suivants :
- Schéma électrique de la fonction pour le véhicule considéré.
- Outils de diagnostic.
- Multimètre.

1

Mise en oeuvre d'un des outils de diagnostic pour effectuer l'identification du système équipant
le véhicule (lecture de la famille calculateur "ONDULEUR Vdiag 04").

Nota : Pour dialoguer avec le calculateur ONDULEUR, mettre le + Après contact.
REMARQUE : Si l'entrée en dialogue avec le calculateur est impossible, passer directement au chapitre
"Effets client" et consulter l'ALP 1 "Pas de communication avec le calculateur".

2

Recherche des documents "Diagnostic" correspondant au système identifié.

3

Lecture des défauts enregistrés en mémoire du calculateur et exploitation de la partie
"Interprétation des défauts" des documents.

Rappel : L'interprétation d'un défaut est à considérer à la mise en oeuvre de l'outil de diagnostic suite à une
coupure et une remise du contact.
Il y a deux types d'interprétation des défauts, les défauts présents et les défauts mémorisés.
– Si le défaut est déclaré "Présent" :
exécuter directement le diagnostic.
– Si le défaut est déclaré "Mémorisé" :
suivre la consigne d'application sur défaut mémorisé. Si le défaut ne remonte pas présent, exécuter le
diagnostic mais ne pas remplacer d'élément.

4

Validation de la réparation (disparition des chapitres "Effets client" et "Arbre de localisation de
pannes").

Exploitation des chapitres "Effets client" et "Arbre de localisation de pannes" si le problème persiste

24-24

CEVE 213
N° PROGRAMME : 1106
N° VDIAG : 04

ONDULEUR
Diagnostic – Tableau récapitulatif des défauts

N° Défaut
DF001
DF002
DF003
DF004
DF005
DF006
DF007
DF008
DF009
DF010
DF011
DF012
DF013
DF015
DF016
DF017
DF018
DF019
DF020
DF021
DF022
DF029
DF030
DF031
DF032
DF033
DF034
DF035
DF036
DF037

Libellé
Capteur température moteur 1
Capteur température moteur 2
Capteur température onduleur 1
Capteur température onduleur 2
Capteur position moteur (cosinus)
Capteur position moteur (sinus)
Mesure tension batterie de traction
Capteur courant batterie traction (charge)
Capteur courant batterie traction (roulage)
Capteur de courant phase A
Capteur de courant phase B
Alimentation + 7 volts
Circuit synchro résolveur
Autocalage moteur
Circuit capteur température condensateur 1
Circuit capteur température condensateur 2
Alimentation « - » 11 volts
Alimentation « + » 11 volts
Commande puissance rotor
Commande rotor
Capteur courant d’excitation
Alimentation « + » 10 volts capteurs
Alimentation « + » 7 volts carte EVE
Calculateur onduleur
Commande moteur C phase 1
Commande moteur C phase 2
Commande moteur B phase 1
Commande moteur B phase 2
Commande moteur A phase 1
Commande moteur A phase 2

24-25

24

CEVE 213
N° PROGRAMME : 1106
N° VDIAG : 04

DF001
PRÉSENT
OU
MEMORISE

ONDULEUR
Diagnostic – Interprétation des défauts

24

CAPTEUR TEMPÉRATURE MOTEUR 1
DEF : Panne électrique non identifiée.

Conditions d'application du diagnostic sur défaut mémorisé :
– Le défaut est déclaré présent à la mise de contact.
CONSIGNES
Particularités :
– Le capteur de température se trouve dans le bobinage du moteur (non remplaçable).

Contrôler la propreté et l’état du connecteur 24 voies. Le remettre en état si nécessaire.
Débrancher la batterie.
Mettre le véhicule en sécurité (voir chapitre « Mise en Sécurité », page 24-1).
Débrancher le connecteur 24 voies du CEVE. Vérifier la propreté et l'état de la connectique.
Vérifier l'isolement, la continuité et l'absence de résistance parasite des liaisons suivantes :
Connecteur 24 voies du CEVE, voie 6
Connecteur 24 voies du CEVE, voie 20

Capteur 2 de température moteur
Capteur 2 de température moteur

(Voir les numéros des voies du connecteur dans le schéma électrique correspondant).
Remettre en état si nécessaire.
Remettre en état ou remplacer le moteur de traction si nécessaire.
Si le problème n'est toujours pas résolu, traiter les autres défauts.

APRÈS
RÉPARATION

Faire un effacement des défauts mémorisés.
Traiter les autres défauts éventuels.
24-26

CEVE 213
N° PROGRAMME : 1106
N° VDIAG : 04

DF002
PRÉSENT
OU
MEMORISE

ONDULEUR
Diagnostic – Interprétation des défauts

24

CAPTEUR TEMPÉRATURE MOTEUR 2
DEF : Panne électrique non identifiée.

Conditions d'application du diagnostic sur défaut mémorisé :
– Le défaut est déclaré présent à la mise de contact.
CONSIGNES
Particularités :
– Le capteur de température se trouve dans le bobinage du moteur (non remplaçable).

Contrôler la propreté et l’état du connecteur 24 voies. Le remettre en état si nécessaire.
Débrancher la batterie.
Mettre le véhicule en sécurité (voir chapitre « Mise en Sécurité », page 24-1).
Débrancher le connecteur 24 voies du CEVE. Vérifier la propreté et l'état de la connectique.
Vérifier l'isolement, la continuité et l'absence de résistance parasite des liaisons suivantes :
Connecteur 24 voies du CEVE, voie 7
Connecteur 24 voies du CEVE, voie 21

Capteur 2 de température moteur
Capteur 2 de température moteur

(Voir les numéros des voies du connecteur dans le schéma électrique correspondant).
Remettre en état si nécessaire.
Remettre en état ou remplacer le moteur de traction si nécessaire.
Si le problème n'est toujours pas résolu, traiter les autres défauts.

APRÈS
RÉPARATION

Faire un effacement des défauts mémorisés.
Traiter les autres défauts éventuels.
24-27

CEVE 213
N° PROGRAMME : 1106
N° VDIAG : 04

DF003
PRÉSENT
OU
MEMORISE

ONDULEUR
Diagnostic – Interprétation des défauts

CAPTEUR TEMPÉRATURE ONDULEUR 1
DEF : Panne électrique non identifiée.

Conditions d'application du diagnostic sur défaut mémorisé :
– Le défaut est déclaré présent à la mise de contact.
CONSIGNES
Particularités :
– Le capteur de température se trouve dans CEVE (non remplaçable).

Débrancher la batterie pendant 2 minutes.
Rebrancher la batterie.
Remplacer le CEVE si nécessaire.
Si le problème n'est toujours pas résolu, traiter les autres défauts.

APRÈS
RÉPARATION

Faire un effacement des défauts mémorisés.
Traiter les autres défauts éventuels.

24-28

24

CEVE 213
N° PROGRAMME : 1106
N° VDIAG : 04

DF004
PRÉSENT
OU
MEMORISE

ONDULEUR
Diagnostic – Interprétation des défauts

CAPTEUR TEMPÉRATURE ONDULEUR 2
DEF : Panne électrique non identifiée.

Conditions d'application du diagnostic sur défaut mémorisé :
– Le défaut est déclaré présent à la mise de contact.
CONSIGNES
Particularités :
– Le capteur de température se trouve dans CEVE (non remplaçable).

Débrancher la batterie pendant 2 minutes.
Rebrancher la batterie.
Remplacer le CEVE si nécessaire.
Si le problème n'est toujours pas résolu, traiter les autres défauts.

APRÈS
RÉPARATION

Faire un effacement des défauts mémorisés.
Traiter les autres défauts éventuels.

24-29

24

CEVE 213
N° PROGRAMME : 1106
N° VDIAG : 04

DF005
PRÉSENT
OU
MEMORISE

ONDULEUR
Diagnostic – Interprétation des défauts

CAPTEUR POSITION MOTEUR (cosinus)
DEF : Panne électrique non identifiée.

Conditions d'application du diagnostic sur défaut mémorisé :
– Le défaut est déclaré présent à la mise de contact.
CONSIGNES
Particularités :
– Le synchro Résolveur se trouve sur le moteur de traction (non remplaçable).

Contrôler la propreté et l’état du connecteur 24 voies. Le remettre en état si nécessaire.
Lever les roues avant du véhicule.
Effectuer un calage du capteur de position (RZ003 CALAGE CAPTEUR DE POSITION).
Débrancher la batterie.
Mettre le véhicule en sécurité (voir chapitre « Mise en Sécurité », page 24-1).
Débrancher le connecteur 24 voies du CEVE. Vérifier la propreté et l'état de la connectique.
Vérifier l'isolement, la continuité et l'absence de résistance parasite des liaisons suivantes :
Connecteur 24 voies du CEVE, voie 8
Connecteur 24 voies du CEVE, voie 22
Connecteur 24 voies du CEVE, voie 9
Connecteur 24 voies du CEVE, voie 23
Connecteur 24 voies du CEVE, voie 10
Connecteur 24 voies du CEVE, voie 24

Circuit 1 capteur de position
Circuit 1 capteur de position
Circuit 2 capteur de position
Circuit 2 capteur de position
Circuit 3 capteur de position
Circuit 3 capteur de position

(Voir les numéros des voies du connecteur dans le schéma électrique correspondant).
Remettre en état si nécessaire.
Remettre en état ou remplacer le moteur de traction si nécessaire.
Si le problème n'est toujours pas résolu, traiter les autres défauts.

APRÈS
RÉPARATION

Faire un effacement des défauts mémorisés.
Traiter les autres défauts éventuels.

24-30

24

CEVE 213
N° PROGRAMME : 1106
N° VDIAG : 04

DF006
PRÉSENT
OU
MEMORISE

ONDULEUR
Diagnostic – Interprétation des défauts

CAPTEUR POSITION MOTEUR (sinus)
DEF : Panne électrique non identifiée.

Conditions d'application du diagnostic sur défaut mémorisé :
– Le défaut est déclaré présent à la mise de contact.
CONSIGNES
Particularités :
– Le synchro Résolveur se trouve sur le moteur de traction (non remplaçable).

Contrôler la propreté et l’état du connecteur 24 voies. Le remettre en état si nécessaire.
Lever les roues avant du véhicule.
Effectuer un calage du capteur de position (RZ003 CALAGE CAPTEUR DE POSITION).
Débrancher la batterie.
Mettre le véhicule en sécurité (voir chapitre « Mise en Sécurité », page 24-1).
Débrancher le connecteur 24 voies du CEVE. Vérifier la propreté et l'état de la connectique.
Vérifier l'isolement, la continuité et l'absence de résistance parasite des liaisons suivantes :
Connecteur 24 voies du CEVE, voie 8
Connecteur 24 voies du CEVE, voie 22
Connecteur 24 voies du CEVE, voie 9
Connecteur 24 voies du CEVE, voie 23
Connecteur 24 voies du CEVE, voie 10
Connecteur 24 voies du CEVE, voie 24

Circuit 1 capteur de position
Circuit 1 capteur de position
Circuit 2 capteur de position
Circuit 2 capteur de position
Circuit 3 capteur de position
Circuit 3 capteur de position

(Voir les numéros des voies du connecteur dans le schéma électrique correspondant).
Remettre en état si nécessaire.
Remettre en état ou remplacer le moteur de traction si nécessaire.
Si le problème n'est toujours pas résolu, traiter les autres défauts.

APRÈS
RÉPARATION

Faire un effacement des défauts mémorisés.
Traiter les autres défauts éventuels.

24-31

24

CEVE 213
N° PROGRAMME : 1106
N° VDIAG : 04

ONDULEUR
Diagnostic – Interprétation des défauts

DF007
PRÉSENT
OU
MEMORISE

MESURE TENSION BATTERIE DE TRACTION

CONSIGNES

Ne pas tenir compte de ce défaut

APRÈS
RÉPARATION

Faire un effacement des défauts mémorisés.
Traiter les autres défauts éventuels.

24-32

24

CEVE 213
N° PROGRAMME : 1106
N° VDIAG : 04

ONDULEUR
Diagnostic – Interprétation des défauts

DF008
PRÉSENT
OU
MEMORISE

CAPTEUR COURANT BATTERIE DE TRACTION (CHARGE)

CONSIGNES

Ne pas tenir compte de ce défaut

APRÈS
RÉPARATION

Faire un effacement des défauts mémorisés.
Traiter les autres défauts éventuels.

24-33

24

CEVE 213
N° PROGRAMME : 1106
N° VDIAG : 04

ONDULEUR
Diagnostic – Interprétation des défauts

DF009
PRÉSENT
OU
MEMORISE

CAPTEUR COURANT BATTERIE DE TRACTION (TRACTION)

CONSIGNES

Ne pas tenir compte de ce défaut

APRÈS
RÉPARATION

Faire un effacement des défauts mémorisés.
Traiter les autres défauts éventuels.

24-34

24

CEVE 213
N° PROGRAMME : 1106
N° VDIAG : 04

DF010
PRÉSENT
OU
MEMORISE

ONDULEUR
Diagnostic – Interprétation des défauts

CAPTEUR DE COURANT DE PHASE A

Conditions d'application du diagnostic sur défaut mémorisé :
– Le défaut est déclaré présent à la mise en route du moteur.
CONSIGNES
Particularités :
– Le capteur de courant de phase A se trouve dans le CEVE (non remplaçable).

Contrôler la propreté et l’état du connecteur 24 voies. Le remettre en état si nécessaire.
Débrancher la batterie 12 Volts.
Mettre le véhicule en sécurité (voir chapitre « Mise en Sécurité », page 24-1).
Contrôler le serrage des phases moteur.
Lever les roues avant du véhicule.
Effectuer un calage du capteur de position (RZ003 CALAGE CAPTEUR DE POSITION).
Si le problème n'est toujours pas résolu, remplacer le CEVE.

APRÈS
RÉPARATION

Faire un effacement des défauts mémorisés.
Traiter les autres défauts éventuels.

24-35

24

CEVE 213
N° PROGRAMME : 1106
N° VDIAG : 04

DF011
PRÉSENT
OU
MEMORISE

ONDULEUR
Diagnostic – Interprétation des défauts

CAPTEUR DE COURANT DE PHASE B

Conditions d'application du diagnostic sur défaut mémorisé :
– Le défaut est déclaré présent à la mise en route du moteur.
CONSIGNES
Particularités :
– Le capteur de courant de phase B se trouve dans le CEVE (non remplaçable).

Contrôler la propreté et l’état du connecteur 24 voies. Le remettre en état si nécessaire.
Débrancher la batterie 12 Volts.
Mettre le véhicule en sécurité (voir chapitre « Mise en Sécurité », page 24-1).
Contrôler le serrage des phases moteur.
Lever les roues avant du véhicule.
Effectuer un calage du capteur de position (RZ003 CALAGE CAPTEUR DE POSITION).
Si le problème n'est toujours pas résolu, remplacer le CEVE.

APRÈS
RÉPARATION

Faire un effacement des défauts mémorisés.
Traiter les autres défauts éventuels.

24-36

24

CEVE 213
N° PROGRAMME : 1106
N° VDIAG : 04

DF012
PRÉSENT
OU
MEMORISE

CONSIGNES

ONDULEUR
Diagnostic – Interprétation des défauts

ALIMENTATION + 7 VOLTS

Conditions d'application du diagnostic sur défaut mémorisé :
– Le défaut est déclaré présent à la mise du contact.

Effectuer un RAZ des défauts.
Débrancher la batterie 12 Volts.
Mettre le véhicule en sécurité (voir chapitre « Mise en Sécurité », page 24-1).
Contrôler le serrage du + 12V sur le bornier du CEVE.
Contrôler les masses.

Si le problème n'est toujours pas résolu, remplacer le CEVE.

APRÈS
RÉPARATION

Faire un effacement des défauts mémorisés.
Traiter les autres défauts éventuels.

24-37

24

CEVE 213
N° PROGRAMME : 1106
N° VDIAG : 04

DF013
PRÉSENT
OU
MEMORISE

ONDULEUR
Diagnostic – Interprétation des défauts

EXCITATION SYNCHRO RESOLVEUR
DEF : Panne électrique non identifiée

Conditions d'application du diagnostic sur défaut mémorisé :
– Le défaut est déclaré présent à la mise de contact.
CONSIGNES
Particularités :
– Le synchro Résolveur se trouve sur le moteur de traction (non remplaçable).

Contrôler la propreté et l’état du connecteur 24 voies. Le remettre en état si nécessaire.
Lever les roues avant du véhicule.
Effectuer un calage du capteur de position (RZ003 CALAGE CAPTEUR DE POSITION).
Débrancher la batterie 12 volts.
Mettre le véhicule en sécurité (voir chapitre « Mise en Sécurité », page 24-1).
Débrancher le connecteur 24 voies du CEVE. Vérifier la propreté et l'état de la connectique.
Vérifier l'isolement, la continuité et l'absence de résistance parasite des liaisons suivantes :
Connecteur 24 voies du CEVE, voie 8
Connecteur 24 voies du CEVE, voie 22
Connecteur 24 voies du CEVE, voie 9
Connecteur 24 voies du CEVE, voie 23
Connecteur 24 voies du CEVE, voie 10
Connecteur 24 voies du CEVE, voie 24

Circuit 1 capteur de position
Circuit 1 capteur de position
Circuit 2 capteur de position
Circuit 2 capteur de position
Circuit 3 capteur de position
Circuit 3 capteur de position

(Voir les numéros des voies du connecteur dans le schéma électrique correspondant).
Remettre en état si nécessaire.
Remettre en état ou remplacer le moteur de traction si nécessaire.
Si le problème n'est toujours pas résolu, traiter les autres défauts.
Connecteur du Synchro Résolveur (mesure de résistance) :
Désignation
er
1 circuit
ème
2
circuit
ème
3
circuit

Connecteur Synchro
1 et 4
2 et 5
3 et 6

La résistance est de : 45 ohms ± 5 (par bobinage).
Détails du connecteur 24 voies

APRÈS
RÉPARATION

Faire un effacement des défauts mémorisés.
Traiter les autres défauts éventuels.

24-38

Connecteur 24 voies CEVE
8 et 22
9 et 23
10 et 24

24

CEVE 213
N° PROGRAMME : 1106
N° VDIAG : 04

DF015
PRÉSENT
OU
MEMORISE

ONDULEUR
Diagnostic – Interprétation des défauts

24

AUTOCALAGE MOTEUR
DEF : Panne électrique non identifiée

Si les défauts DF032, DF033, DF034, DF035, DF036, DF037 sont présents, les
traiter en priorité.
CONSIGNES
Conditions d'application du diagnostic sur défaut mémorisé :
– Le défaut est déclaré présent à la mise en route du moteur.

Contrôler la propreté et l’état du connecteur 24 voies. Le remettre en état si nécessaire.
Effectuer un RAZ des défauts.
Lever les roues avant du véhicule.
Effectuer un calage du capteur de position (RZ003 CALAGE CAPTEUR DE POSITION).
Contrôler l’état de l’antidémarrage (voir chapitre « Interprétation des états).
Donner un coup de clé et écouter la fermeture du Contacteur Principal (situé dans le CEVE).
Contrôler les défauts en SUPERVISEUR, et les traiter en priorité.
Remettre en état ou remplacer le moteur de traction si nécessaire.
Si le problème n'est toujours pas résolu, traiter les autres défauts.

APRÈS
RÉPARATION

Faire un effacement des défauts mémorisés.
Traiter les autres défauts éventuels.

24-39

CEVE 213
N° PROGRAMME : 1106
N° VDIAG : 04

DF016
PRÉSENT
OU
MEMORISE

ONDULEUR
Diagnostic – Interprétation des défauts

CIRCUIT CAPTEUR TEMPÉRATURE CONDENSATEUR 1
DEF : Panne électrique non identifiée

Conditions d'application du diagnostic sur défaut mémorisé :
– Le défaut est déclaré présent à la mise de contact.
CONSIGNES
Particularités :
– Le capteur de température se trouve dans CEVE (non remplaçable).

Débrancher la batterie 12 volts pendant 2 minutes.
Rebrancher la batterie 12 volts.
Remplacer le CEVE si nécessaire.
Si le problème n'est toujours pas résolu, traiter les autres défauts.

APRÈS
RÉPARATION

Faire un effacement des défauts mémorisés.
Traiter les autres défauts éventuels.

24-40

24

CEVE 213
N° PROGRAMME : 1106
N° VDIAG : 04

DF017
PRÉSENT
OU
MEMORISE

ONDULEUR
Diagnostic – Interprétation des défauts

CIRCUIT CAPTEUR TEMPÉRATURE CONDENSATEUR 2
DEF : Panne électrique non identifiée

Conditions d'application du diagnostic sur défaut mémorisé :
– Le défaut est déclaré présent à la mise de contact.
CONSIGNES
Particularités :
– Le capteur de température se trouve dans CEVE (non remplaçable).

Débrancher la batterie 12 volts pendant 2 minutes.
Rebrancher la batterie12 volts.
Remplacer le CEVE si nécessaire.
Si le problème n'est toujours pas résolu, traiter les autres défauts.

APRÈS
RÉPARATION

Faire un effacement des défauts mémorisés.
Traiter les autres défauts éventuels.

24-41

24

CEVE 213
N° PROGRAMME : 1106
N° VDIAG : 04

DF018
PRÉSENT
OU
MEMORISE

CONSIGNES

ONDULEUR
Diagnostic – Interprétation des défauts

Alimentation « - » 11 volts

Conditions d'application du diagnostic sur défaut mémorisé :
– Le défaut est déclaré présent à la mise du contact.

Effectuer un RAZ des défauts.
Débrancher la batterie 12 volts.
Mettre le véhicule en sécurité (voir chapitre « Mise en Sécurité », page 24-1).
Contrôler le serrage du + 12V sur le bornier du CEVE.
Contrôler les masses.

Si le problème n'est toujours pas résolu, remplacer le CEVE.

APRÈS
RÉPARATION

Faire un effacement des défauts mémorisés.
Traiter les autres défauts éventuels.

24-42

24


Aperçu du document MR_347_Kangoo_Electrique_2_couleur.pdf - page 1/314

 
MR_347_Kangoo_Electrique_2_couleur.pdf - page 3/314
MR_347_Kangoo_Electrique_2_couleur.pdf - page 4/314
MR_347_Kangoo_Electrique_2_couleur.pdf - page 5/314
MR_347_Kangoo_Electrique_2_couleur.pdf - page 6/314
 




Télécharger le fichier (PDF)





Documents similaires


2005 fr pt diesel powertrain
2005 fr pt body
mr 347 kangoo electrique 1 couleur
2005 fr pt chassis
an2u9h2
2vag repair com

Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.012s