Newsletter1846 .pdf


Nom original: Newsletter1846.pdf

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par Scribus 1.4.6 / Scribus PDF Library 1.4.6, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 21/11/2017 à 03:49, depuis l'adresse IP 178.197.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 230 fois.
Taille du document: 1.2 Mo (2 pages).
Confidentialité: fichier public
Auteur vérifié


Aperçu du document


Migrations :

Le tombeau et la géhenne

- HTTPS://WWW.FACEBOOK.COM/CAUSESTOUJOURS

HTTP://PASCAL.HOLENWEG.BLOGSPOT.COM

VIVELACOMMUNE@INFOMANIAK.CH

Feuille à peu près quotidienne et assez généralement socialiste

Causes Tousjours

Genève, 1er Frimaire
(mardi 21 novembre 2017)
9ème année, N° 1846
Paraît généralement du lundi au vendredi
(sauf quand on en décide autrement)

Dans les six premiers
mois de 2017, 85'000
migrants ont débarqué
en Italie. Dans le seul
week-end de Pâques,
près de 9000 personnes ont été secourues
par les garde-côtes
italiens ou les bateaux
des organisations humanitaires. Et de janvier à la
mi-août, 2300 personnes sont mortes, noyées, entre
l'Afrique du nord et l'Europe du sud. Les 28 Etats
de l'Union Européenne ont, début juillet, promis
d'agir pour tenter d'endiguer ce flux de migrants
africains qui, partant de Libye, traversent la
Méditerranée pour, quand ils n'y sombrent pas,
arriver sur les côtes italiennes, mais dans le catalogue
de mesures de dissuasion européennes, on chercherait
en vain quelque chose qui garantisse qu'en Libye, où
on veut les faire retourner, les migrants subsahariens
seront traités autrement que comme du bétail. Mais
au moins n'auront-ils pas mis le pied en Europe.
C'est tout ce qu'on voulait : le fond de la mer pour
les morts, la géhenne pour les vivants.
NOUS SOMMES D’UNE CITÉ, PAS D’UN CAMP RETRANCHÉ
e la plèbe, aujourd’hui, qui est
l’incarnation la plus pure, la plus
év i d en t e, s i n o n l e m i g r an t n o us
venant du bout du monde ? Et qu’estil, ce migrant, pour les population des
pays où il finit par débarquer, quand il
ne s’est pas noyé en traversant la Médit er r an ée, s i n o n c e q ue c h ac un d es h abitants de nos pays craint de devenir à
la défaveur de quelque crise profonde ?
Chassés de chez eux par la misère, ou la
guerre, ou l’oppression, ou la montée
d es eaux , i l s n e r éc l am en t d e n o us q ue
ce que tous nos discours proclament et
que nos pratiques leur refusent :
l’accueil, la dignité, un toit, une
fa m i l l e … L e u r r e fu s e - t - o n c e s d r o i t s
pour une autre raison que celle que
nous avons peur de ce que nous
pourrions à leur image devenir, ou
r e d e v e n i r ? Q u e l a fe r m e t u r e d e s
frontières européennes, et de chaque
Etat européen, qu’il soit ou non

membre de l’Union Européenne, ait
pour conséquence la mort de milliers
de personnes en mer et l’entassement
de dizaines de milliers d’autres dans des
conditions inacceptables, est une
évidence –mais la rappeler semble
inaudible, y compris à quelque part de
c e l l e s e t c e u x q u i n a g u è r e fa i s a i e n t l e u r
le slogan «les frontières, on s’en fout».
L a s o l i d ar i t é av ec l es m i g r an t s es t à
c o n t r e - c o u r a n t ? c e r t e s . Ma i s l e s e n s d u
c o u r a n t , c ’e s t c e l u i q u i t r i m b a l l e l e s
poissons morts et qui aujourd’hui
trimballe le fantasme de l’invasion
migratoire. Un fantasme peut se cultiver. Celui-là, précisément, se cultive :
ceux qui l’entretiennent y trouvent
fo r c é m e n t i n t é r ê t . M a i s c e u x q u i l e
laissent prospérer, quel intérêt peuvent-ils bien trouver à leur passivité, ou
leur complicité ? Nous, nous sommes
d’une Cité, pas d’un camp retranché.
D'un pays, pas d'une tribu.

« Si le socialisme est une pommade lénifiante sous laquelle demeurent les plaies, qu'éclate le socialisme » (Jean Sénac)

CAUSEs TOUsJOURS
N° 1846, 19 As
Jour de la St Courtial des
Péreires, aérostier et
inventeur
Remise de l’Appel Dublin au Conseil fédéral:
33'000 voix contre l'Application aveugle du règlement Dublin!
Stop aux renvois Dublin!!!

(Communiqué de Solidarité Tattes)

Berne, le 20.11.2017. À l’occasion de la Journée internationale des droits de
l’enfant, Amnesty International, l’Organisation suisse d’aide aux réfugiés,
Solidarité sans frontières, Droit de rester Neuchâtel, le Collectif R et Solidarité
Tattes s’unissent pour remettre au Conseil fédéral l’Appel contre l’application
aveugle du règlement Dublin lancé au niveau national fin avril. Ces
organisations entendent notamment rappeler à la Suisse ses obligations de
protection envers les enfants réfugiés et leurs familles. Professionnels de la santé,
enseignants, parents d’élèves, personnalités du monde artistique, littéraire,
académique, élus de droite et de gauche ainsi que des organisations actives dans la
promotion des droits de l’enfant et des droits humains appellent aujourd’hui les
autorités fédérales à traiter les demandes d’asile de personnes arrivées en Suisse par
un autre pays européen, lorsque des motifs humanitaires et de compassion le
justifient. 33'000 personnes et plus de 200 organisations, dont les trois sociétés
suisses de pédiatrie (SSP, SSPPEA et SSCP) ainsi que la faîtière des associations
d’enseignants suisses (LCH) et le Syndicat des Enseignants Romands (SER) ont
signé l’Appel de Dublin lancé fin avril au niveau national. (...)

Intérêt supérieur de l’enfant

Au nom du règlement Dublin, des enfants sont arrachés de leurs classes en milieu
d’année ou doivent interrompre un traitement médical ou psychologique. Certains
d’entre eux sont même séparés de l’un de leurs parents en violation de l’intérêt
supérieur de l’enfant et de la Convention de l’ONU relative aux droits de l’enfant.
(...) (Des) cas de renvois brutaux sont régulièrement dénoncés par des organisations
non gouvernementales, des rapports sont publiés sur les conditions d’accueil
indignes dans plusieurs pays européens vers lesquels les réfugiés sont renvoyés, et
malgré tout, l’administration fédérale ne remet pas sa pratique en question : la
machine Dublin continue à tourner à plein régime.

Une application moins scrupuleuse

Pourtant, le règlement Dublin lui-même prévoit de prendre en compte la
vulnérabilité des personnes lors de son application. « Pour des motifs humanitaires,
de compassion et pour permettre le rapprochement de membres de la famille », la
Suisse peut actionner la clause discrétionnaire prévue par l’art. 17 al. 1 du
règlement et entrer en matière sur les demandes d’asile. L’Appel contre
l’application aveugle du règlement Dublin ne demande pas un changement de loi,
ni un bouleversement de la politique d’asile, mais uniquement un changement de
pratiques administratives dans l’application du règlement Dublin. C’est un appel
au bon sens : il s’agit de mieux protéger les réfugiés vulnérables, tel que le prévoit ce
règlement.

La Suisse en tête des renvois Dublin au niveau européen

La Suisse applique le règlement Dublin de manière particulièrement scrupuleuse,
puisqu’elle est en tête des renvois au niveau européen. En 2016, la Suisse a renvoyé
3750 personnes au nom de Dublin ; elle n’en a accueilli que 469 au même titre. Si
l’Allemagne et la Suède comptent un plus grand nombre de renvois Dublin
(respectivement 3968 et 5244 en 2016), elles enregistrent également un plus grand
nombre de personnes accueillies au nom de Dublin (respectivement 12’091 et
3306). En 2016 encore, plus d’un tiers des demandes d’asile déposées en Suisse se
sont soldées par une décision de « non-entrée en matière Dublin ». Cela, alors
même que le nombre de demandes d’asile est en nette diminution (39'523 en 2015,
27'207 en 2016, 13'916 du 1.1 au 30.9.2017).

AGENDA
TOUT LE PROGRAMME DE
L'USINE ET A L'USINE

www.usine.ch www.ptrnet.ch
www.lekab.ch

L'AGENDA CULTUREL ARABE A
GENEVE
http://www.icamge.ch/
JUSQU'AU 26 NOVEMBRE,
GENEVE
Festival Les Créatives

www.lescreatives.ch

JUSQU'AU 3 DECEMBRE,
GENEVE
Festival Filmar en America
Latina

www.filmar.ch

DU 23 AU 26 NOVEMBRE,
GENEVE
La Fureur de Lire

www.fureurdelire.ch

DU 23 AU 29 NOVEMBRE,
GENEVE ET LAUSANNE

Palestine : Filmer c'est exister

Rencontres cinématographiques
cinémas Spoutnik et Oblo

VENDREDI 24 NOVEMBRE,
GENEVE
Hommage à Violeta Parra


Aperçu du document Newsletter1846.pdf - page 1/2

Aperçu du document Newsletter1846.pdf - page 2/2




Télécharger le fichier (PDF)


Newsletter1846.pdf (PDF, 1.2 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP Texte



Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.01s