Book Tristan Laroche .pdf



Nom original: Book Tristan Laroche.pdf

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par Adobe InDesign CC 2017 (Macintosh) / Mac OS X 10.12.6 Quartz PDFContext, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 04/12/2017 à 09:59, depuis l'adresse IP 31.36.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 149 fois.
Taille du document: 22.4 Mo (17 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


ARCHITECTURE

PORTFOLIO
Tristan Laroche - 2017

ARCHITECTURE
Projet

Projet de 1ère année,
maquette autour de divers thématiques, le paroi, le couvert,
l’enclos.

-2-

HALTE-GARDERIE
L’ENCASTREMENT

Plan de masse
CA : café parents
AC : accueil
LP : local poussette
MO : espace de motricité
ACT : espace de peinture et réfectoire
OFF : office
CO : espace conte
JE : espace jeux d’eau
RE : salle de repos
CH : salle de change
BU : bureau responsable
PE : espace personnel
RS : réserve
BL : buanderie/laverie

Elévation
Intentions
La contrainte d’un encastrement étroit développe 2
objectifs majeurs : l’apport de lumière naturelle ainsi
que l’ascension dans les différents niveaux. Le programme étant une halte-garderie, donc un espace
dédié principalement à de jeunes enfants, mon projet fait de cette ascension un parcours ludique pour
l’apprentissage de la motricité. Le concept d’origine
part d’un emboîtement complexe de cabanes autour
d’un tronc principal.

Projet de 2ème année,
halte garderie dans Bordeaux

Plan RDC

Plan R+1

Plan R+2

A

BL

RE
JE

RS
PE
CO

MO

B

CH

B’

OFF

AC

CH

LP
ACT
CA

BU

A’

Coupe AA’
Coupe BB’

S3- Atelier d’architecture- UE3-1-1- Groupe B.Lodolini- Tristan Laroche

-3-

ARCHITECTURE

Vue du séjour des parents

Projet

Vue de l’atelier

Vue de la partie commune

A

A

A

A

SDB

CH
CE

CU

SDB
SJ

DR
SJ

EXT
CH
Elévation Nord_ 1/100
CU

EXT

EXT

Elévation Sud_ 1/100
AT
EJ

SDB

grands-parents

EXT

enfants
parents
atelier

SJ : séjour/salle à manger
CU : cuisine
CE : cellier
SDB : salle de bain
EXT : espace extérieur
CH : chambre
DR : dressing
EJ : salle de jeux
AT : atelier

CH

A’

A’

Plan RDC_ 1/50

Plan R+1_ 1/50

CH

A’

Plan R+2_ 1/50

A’

Plan R+3_ 1/50
S3- ATELIER D’ARCHITECTURE- UE3-1-1 - GROUPE B. LODOLINI- TRISTAN LAROCHE

Projet de 2ème année,
maison trigénérationnelle
-4-

-5-

Tristan Laroche

MYTHOGENÈSE
MYTHOGENÈSE

Plan masse
Plan masse
PlanR

Projet

Tristan Laroche

ARCHITECTURE

PlanR

Projet de 2ème année,
projet d’architecture donnant
suite à un travail de recherche
d’une narration artistique du
site d’implantation.

-6-

Le site du projet se situe aux alentours du Haillan
et de Mérignac, deux communes inclues dans la
métropole bordelaise, un territoire qui balance entre
zone industrielle et zone pavillonnaire, avec encore une
importante présence d’une nature sauvage. Une sorte
de mécanique anime le site, orchestrée par un ensemble
de bruits : avions, voitures, camion, usines, etc. Un lieu
de passage où personne ne prend le temps de s’arrêter
hormis pour faire ses courses ou faire du sport dans une
salle close et climatisée. Mais en sortant des sentiers
battus, on peut observer une nature abondante, fait de
butons de roches, résidus de précédents chantiers,
un patrimoine végétal sauvage, des prairies agricoles,
autant de richesses qui sont peu à peu grignotées par
un urbanisme irréfléchi et destructeur. Les habitants
de la résidence Edmond Rostand, située à proximité,
témoignent également de la disparition de leurs lieux de
promenade au profit d’un bitume trop lisse. Justement ce
bitume est fabriqué non loin, dans une usine qui se dresse
fièrement dans le paysage et qui m’est apparue soudain
comme une montagne. C’est à partir de cette réflexion
que j’ai souhaité raconter une histoire et créer quelque
chose suffisamment intriguant et impressionnant pour
stopper ces automobilistes pressés. Pour incarner ce
large défi, il fallait un élément fort en matière de paysage
naturel, une montagne s’imposait dans mes choix et plus
encore que la forme, c’est la naissance d’un mythe qui
devenait intéressant à développer. En effet, ce monolithe

Elévation Nord Sud

Coupe Est Ouest

Coupe Sud Nord

-7-

ancré dans ce paysage en constante mutation vient
apporter une stabilité par son impressionnante
dimension. Cette installation n’est pas gratuite et
permet de développer également l’usine de bitume
pour y construire des laboratoires de recherches sur
des matériaux plus écologiques. Cette montagne
devient un lieu de promenade, un point de vue sur la
ville et ses changements.
De tout temps, l’homme a cherché à matérialiser et
à rendre vivant ses mythes et fantasmes, souvent
en allant toujours plus loin, toujours plus grand, etc.
La montagne représente un des fantasmes ultimes,
en témoignent les nombreuses tentatives dans
l’histoire, que ce soit à la gloire d’un personnage ou
uniquement pour une recherche du plaisir comme
dans des parcs d’attraction, car il faut noter que le
mythe de la montagne artificielle est intrinsèquement
lié à une certaine culture de l’hédonisme. Un exemple
donné par Rem Koolhaas dans son New York Délires,
qui nous parle des fantastiques parcs d’attraction de
Coney Island.
Le projet que je propose permet ainsi de créer une
évasion facile et rapide par sa proximité avec la
ville, et surtout accessible au plus grand nombre car
totalement gratuit et appropriable par tous. Construire
et imaginer un « ailleurs » réel devient aujourd’hui une
nécessité dans un univers paradoxalement connecté
mais tellement éloigné des réalités.

ARCHITECTURE
Urbanisme

Projet de 2ème année,
projet d’urbanisme au Bouscat,
créer une nouvelle porte
d’entrée avec la future ligne du
tram D
-8-

-9-

ARCHITECTURE
Art

Pataphysiciens nous sommes, Pessac
Marie Apparailly, Tristan Laroche, Baptiste Ménage, Cécile Meteier, Héloïse Vigier

Sortons la tête du bocal !
Passive. Voilà l’état de notre société. Nous
sommes témoins, nous voyons, nous croyons savoir ... mais bien souvent, nous ignorons. Nous nous contentons de voir,
d’apercevoir ce qui se présente à nos
yeux désabusés. Nous pensons savoir
que la société a déjà tout expliqué ; que
nous étions des poissons, puis des singes,
que nous sommes des hommes ou des
femmes, des enfants puis des adolescents
puis des adultes puis des vieillards, en
une succession d’étapes précises et dissociées. Nous persistons dans notre stade
premier, poissons rouges gobant l’air dans
notre bocal. Et quand nous ne savons pas
ou ne comprenons pas, nous nous rassurons en nous disant qu’il y a tout de même
une explication. Alors nous nous laissons
flotter à la surface du fleuve monotone de
notre vie désenchantée, attendant ... Quoi?
La fin? Le monde s’offre à nous ! Parfois
dans sa plus grande nudité, et parfois de
manière plus subtile ; et quand il se cache,
nous l’ignorons.
Mais qu’en est-il lorsqu’une volonté, une
motivation quelconque nous pousse à regarder réellement ce qui nous entoure ? Et

Projet de 2ème année,
étude et mise en forme
artistique d’une étude de site.
Photographie, illustration,
écriture
- 10 -

qu’en est-il encore lorsqu’un événement,
un élément, un simple signe retient notre
attention et nous pousse à observer sincèrement ? Lorsque les explications de la
physique et de la métaphysique réunies
n’arrivent plus à faire le jour sur ces liens
innés et inapparents entre les choses qui
nous entourent et nous constituent, alors
la ‘pataphysique, la science des solutions
imaginaires entre en jeux et nous offre
une nouvelle vision, une nouvelle perception ; non seulement sur ce monde, mais
sur nous mêmes. Alors nous observons,
et cette scrutation de l’invisible, comme
un port-ail, porte ailleurs. Apparaissent
des relations entre le moi, l’autre ; l’avant,
l’après ; l’intérieur et l’extérieur. Nous regardons différemment, et par ce regard
nous construisons. Il devient dès lors possible d’observer, de scruter, d’étudier, de
fouiller, de décortiquer, de rassembler et de
comprendre. Alors nous ne sommes plus
que de simples spectateurs, mais nous interagissons avec ce monde qui est le nôtre.
A ce moment-là, et à ce moment-là seulement, nous sommes en mesure de percevoir ce qui nous entoure. Nous devenons
capable de voir au-delà. Au delà des apparences, des évidences ; pour percer ce voile
de l’ordinaire et accéder à l’extraordinaire.
Perce-voir…

Atlas_les entrées de ville de Bordeaux Métropole

Atlas_les entrées de ville de Bordeaux Métropole

- 11 -

ARCHITECTURE

PORTE
PAROLES

Art

S4-UE 4-3 - Design - At’Lab
Baptiste Ménage - Cécile Meteier - Héloïse Vigier - Tristan Laroche - Marie Apparailly

Projet de 2ème année,
réflexion et réalisation d’un
module dans l’espace public

- 12 -

ASPECT TECHNIQUE
ASSEMBLAGE CONSTRUCTIF
DIFFICULTÉ : ◊

DURÉE :

COÛT : ¤ ¤

Le dispositif final est constitué de deux palettes, dont
une découpée afin de créer une marche, et d’une porte.
Des serre-joints fixent les palettes entre elles, légèrement
décalées afin de bloquer la porte. Cette dernière est
recouverte de peinture à craie d’un côté et vient acceuillir sur
sa tranche un gobelet et un chiffon accrochés à des clous.

4

pallettes décalées
pour bloquer la porte

3

2

1

04 détails d’assemblage

- 13 -

ARCHITECTURE
Art

Projet de 3ème année,
Installation réalisée dans le
cadre d’une réflexion autour
de la ville de Pampelune en
Espagne.
Travail plastique,
photographie, texte.
- 14 -

- 15 -

Photographie

https://www.instagram.com/charltist/
- 16 -

- 17 -




Télécharger le fichier (PDF)

Book Tristan Laroche.pdf (PDF, 22.4 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP







Documents similaires


book tristan laroche
04 visuels
cv 2016
portfolio annecivel16
gdm cr marche atelier espaces publics mars16
bookstluc

Sur le même sujet..