GUIDE PRATIQUE DES PRODUITS.pdf


Aperçu du fichier PDF guide-pratique-des-produits.pdf - page 4/56

Page 1 2 3 45656



Aperçu texte


INTRODUCTION
L'Aloe vera (Aloe vera) est l'une des plantes médicinales les plus connues depuis l’antiquité. Dans la
Grèce antique, les médecins prescrivaient la plante par le biais de leurs ordonnances, et les Egyptiens
du temps des pharaons s’en servaient comme médicament, mais aussi comme élixir, autant pour les
soins de la peau que pour embaumer leurs défunts.
L'Aloe vera, ou Aloe barbadensis Miller, est une plante qui ressemble à un cactus poussant dans les
climats chauds. C’est une plante grasse de la famille des liliacées. La connaissance des vertus
particulièrement curatives de l’Aloe vera frais nous est parvenue grâce à la tradition orale des pratiques
médicales anciennes. Les scientifiques cependant ont été incapables d’expliquer ces vertus ni de les
égaler. Le Dr. Bill Coats, pharmacien pratiquant à Dallas aux USA, était persuadé que le gel extrait de la
plante pouvait être utilisé sans que ses vertus ne se perdent. Il s’est consacré à l’étude de la
composition chimique pour découvrir les secrets de la plante et décida de faire ce que personne n’avait
encore réussi à faire dans l’histoire trimillénaire de la plante. Il voulait stabiliser de façon naturelle du gel
obtenu des feuilles de l 'Aloe vera, tout en conservant ses vertus curatives. En 1968, cela lui réussit
pour la première fois. Depuis, de nouveaux domaines ont été découverts dans l’utilisation du gel de
l’Aloe Vera stabilisé : médecine, sports, santé, beauté, cosmétiques et soins pour animaux. Pour
conclure, on peut dire que c’est grâce au Dr. Bill Coats que des millions d’individus dans le monde entier
peuvent profiter des bienfaits de l’Aloe vera.

Pourquoi Aloe Vera a-t-elle des propriétés guérissantes ?
La plante contient au moins 6 agents antiseptiques : lupéol, acide salicyclique, phénol, azote d’urée,
acide de cannelle et soufre qui agissent toutes de façon antimicrobienne. Le lupéol, l’acide salicyclique
et le magnésium sont également des analgésiques très efficaces. C’est pourquoi l'Aloe vera peut guérir
beaucoup d’infections internes et externes.
Aloe Vera contient au moins trois acides gras anti-inflammatoires : cholestérol, campestérol et bêta
sitostérol, tous des stéroïdes végétaux, ce qui explique l’efficacité dans le traitement des brûlures,
coupures, éraflures et égratignures, ainsi que de l’arthrite rhumatoïde, de la fièvre due au rhumatisme, et
des ulcères internes et externes.
La présence de ces acides gras peut expliquer l’efficacité de l’Aloe vera dans le traitement des
inflammations de l’intestin grêle, du côlon, du foie, des reins et du pancréas. Plus particulièrement, la
présence du bêta sitostérol explique pourquoi beaucoup de personnes considèrent l’Aloe vera comme
traitement efficace de réactions allergiques telles qu’asthme, eczéma et aigreurs d’estomac. C’est aussi
une explication pourquoi Aloe Vera, combiné à un régime pauvre en graisses aide à réduire le taux
dangereux de cholestérol. Le grand nombre de composants différents de l’Aloe vera et le pouvoir auto
guérisseur de l’organisme qui font que ce dernier peut choisir dans la plante ce dont il a besoin. C’est
aussi par la synergie entre ces différents actifs qu’il faut expliquer les vertus bénéfiques de l’Aloe vera
pour tant de maladies différentes.
Au fil des siècles, des guérisseurs, vétérinaires, généralistes et spécialistes ont ouvertement déclaré que
l’Aloe vera possède la force de guérir ou de réduire la douleur de maladies humaines et animales. Cette
plante mérite bien ses surnoms de « baguette magique », « plante miraculeuse », « plante de
l’immortalité » ou « pharmacie en pot ».

4