GUIDE PRATIQUE DES PRODUITS.pdf


Aperçu du fichier PDF guide-pratique-des-produits.pdf - page 6/56

Page 1...4 5 67856



Aperçu texte


Pourquoi l’Aloe vera d’un producteur de grande renommée ?
1 - Culture et récolte
Pour garantir une qualité irréprochable, il est essentiel que la société qui commercialise l'Aloe ait, sous
son propre contrôle, le processus de production entier. Il faut que chaque étape de production soit suivie
par des experts dévoués.
Et cela commence à la pépinière ou sont cultivés les jeunes pouces et passe par les champs où les
feuilles «mûres» des plantes adultes sont régulièrement récoltées à la main. Pas plus que 3 feuilles ne
sont coupées à la fois, ce qui permet aux plantes de fournir des feuilles pendant quelques années. En
moyenne, les plantes fournissent une cinquantaine de feuilles tout le long de leur vie. Comme le plus
grande partie de gel extrait des feuilles est prévu pour la consommation, ni pesticides ni engrais
chimiques ne sont utilisés. A tour de rôle, le sol est laissé en jachère pour se régénérer. Pendant ce
temps, il reçoit comme seul engrais naturel les écorces des plantes compostées.
N'ayant que de très petites racines qui ne servent pratiquement qu'à stabiliser les plantes et à se
multiplier par la production de boutures, l'Aloe vera se nourrit essentiellement des substances apportées
par le vent et de la rosée matinale qu'elle absorbe par les pores de ses feuilles. La plante cultivée avec
autant de soin possède son propre système de défense contre la dessiccation, les maladies et les
insectes et il n'est pas question de faire appel à des pesticides.
Après 2 ans de culture attentive, la partie extérieure de la plante est prête pour la moisson.
Chaque feuille mûre d'Aloe vera est soigneusement enlevée de la plante à la main. Les ouvriers
pratiquent une petite incision le long de la tige et retirent délicatement les feuilles pour ne pas
endommager les plus jeunes qui continuent à pousser.
Les plantes d'Aloe vera restent productifs 3 à 4 ans après leur maturité, chacun produisant plus de 50
feuilles pendant sa vie.
2 - Méthodes de traitement
Une fois qu'une feuille est coupée de la plante, la pulpe claire qui est à l'intérieur devient vulnérable aux
effets de l'air et de l'oxydation. Le producteur prend toutes les précautions pour réduire au minimum ce
temps d'exposition pendant la récolte, de sorte que la pulpe conserve sa forme la plus fraîche et la plus
pure. Cela signifie que le traitement de feuilles démarre aussitôt que possible après la récolte. Pour cette
raison, le producteur a installé ses usines de stabilisation sur le site de ses plantations.
Les feuilles subissent alors un nettoyage complet consistant en des bains répétés dans de l'eau fraîche,
avant un lavage à haute pression permettant d'éliminer des débris éventuels avant la découpe. Chaque
feuille est alors inspectée pour déceler des éventuels défauts, la pointe et le pied sont éliminés avant un
dernier lavage en vue de l'extraction de la pulpe.
Le système d'extraction breveté par le producteur sépare la pulpe fraîche d'aloès de l'écorce. Alors que
d'autres fabricants utilisent la feuille entière dans leur production d'aloe vera, écorces comprises, ce
producteur l'élimine car elle n'apporte aucun bénéfice réel au produit. Ainsi, au lieu de combler ses
produits d'aloès avec des composés inutiles, il recycle les écorces comme assolement naturel pour ses
champs. Cet engrais naturel régénère les sols et les prépare à accueillir de futures générations de
plantes.
Une fois que la pulpe pure d'aloès est extraite de la feuille, elle est rassemblée dans des récipients en
acier inoxydable, puis filtrée. Comme la pulpe fraîche d'aloès se dégrade rapidement dès qu'elle est
prélevée de l'écorce, elle passe immédiatement par une phase de stabilisation brevetée par le
producteur (stabilisation à froid à l'aide de vitamines C et E naturelles) qui la protège contre l'oxydation
et lui conserve tout son pouvoir naturel.

6