LA CURIOSITÉ QUI PIQUE’ .pdf


Nom original: LA CURIOSITÉ QUI PIQUE’.pdf
Titre: Microsoft Word - Document1

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par Word / Mac OS X 10.10.5 Quartz PDFContext, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 13/12/2017 à 02:38, depuis l'adresse IP 76.67.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 167 fois.
Taille du document: 32 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


‘’LA CURIOSITÉ QUI PIQUE’’
Émilien est un jeune adulte de 27 ans originaire de la Normandie et de nationalité française. Ce dernier est le seul
membre de sa famille à avoir immigré au Canada. Il est arrivé à Montréal avec un visa permanent lui permettant ainsi
de travailler et d’entreprendre des études comme bon lui semble. Dès son arrivée, Émilien est accueilli par son agent
d’immigration qui lui donne toutes les informations nécessaires pour bien s’adapter.
Son processus d’intégration s’est bien déroulé. Avant son immigration, Émilien était déjà venu sept fois au Québec en
deux ans, et comme il est du type sociable, il s’est vite fait un réseau de contacts autant professionnel que personnel.
Ces personnes l’ont donc aidé à se trouver un emploi dès son arrivée et lui ont offert un logis, car malheureusement
pour lui Émilien a éprouvé quelques difficultés à s’ouvrir un compte bancaire et ainsi se louer un appartement.
Émilien était gendarme dans son pays, en immigrant au Québec, il souhaitait avoir une meilleure vie, pouvoir évoluer
socialement, être dans un endroit sécuritaire où il y a peu de violence. Comme le rêve d’Émilien était d’être policier,
ce dernier a dû payer pour des reconnaissances d’études qui n’ont finalement pas été reconnu par les établissements
scolaires (cégeps). Il a donc recommencé à zéro sa formation et a suivit le processus normal comme tous les
étudiants québécois souhaitant devenir policier. Durant ses études, Émilien se fait reprocher par ses pairs et ses
professeurs de poser beaucoup de questions, et de se montrer parfois hautain et arrogant. Trois ans plus tard, voilà
qu’Émilien débute un nouvel emploi, à titre de policier à la Sureté du Québec.
Dès ses débuts, Émilien se fait aviser par ses collègues de faire attention pour ne pas poser trop de question lors des
‘’briefing’’, et ne pas remettre en question son sergent lorsqu’il le corrige sur certaines choses (rapports, façon de
faire, etc). Malgré le fait qu’Émilien explique qu’en France le débats des idées est valorisé afin d’évoluer, ses
collègues lui indiquent que cela ne se fait pas dans la police et qu’il va trouver ‘’le temps long’’ s’il continue ainsi. Les
jours et les semaines passent. Émilien pose toujours autant de question et propose des idées différentes lorsque son
sergent explique le déroulement d’opérations spéciales.
Lors de sa première évaluation de rendement, le sergent explique à Émilien qu’il devra faire attention aux questions
qu’il pose et qu’il devra cesser de remettre en doute son autorité et ses compétences devant les autres. Émilien tente
alors d’expliquer à son supérieur immédiat qu’en France il lui a été appris de poser des questions afin de comprendre
‘’le pourquoi de telle chose’’. Son sergent lui répète de cesser ces comportements et de faire ce qui lui est demandé
de faire sinon il se verra dans l’obligation d’en parler au lieutenant du poste. Que cela est perçu comme étant de
l’insubordination et d’un non-respect envers l’autorité et la hiérarchie. Émilien choqué du comportement de son
sergent quitte la rencontre, et en sortant dis ‘’ vous êtes tous bornés les québécois’’. Le sergent fâché de cette
première rencontre, reste sans mot.


Aperçu du document LA CURIOSITÉ QUI PIQUE’.pdf - page 1/1


Télécharger le fichier (PDF)

LA CURIOSITÉ QUI PIQUE’.pdf (PDF, 32 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP







Documents similaires


la curiosite qui pique
15 ans de mafia la denonciation des crimes d enfants
sportsland bearn 18 p13
agen origine dagenais
17decembre
exercices rechercher deux nombres maths troisieme 895