Le Bitcoin, premiere crypto monnaie.pdf


Aperçu du fichier PDF le-bitcoin-premiere-crypto-monnaie.pdf

Page 12338




Aperçu texte


INFORMATIQUE ET SOCIÉTÉ

Le Bitcoin, première crypto-monnaie
Jean-Paul Delahaye 1

Conçu grâce aux progrès de la cryptographie et rendu possible par les réseaux
pair à pair (P2P), le Bitcoin fonctionne depuis 2009. Sa capitalisation dépasse aujourd’hui 5 milliards d’euros.
Les États ont depuis toujours souhaité émettre et contrôler la monnaie. Les
monnaies locales, privées et complémentaires sont peu utilisées et surveillées ; de
plus elles dépendent toujours d’une autorité centrale. La cryptographie moderne
qui propose des protocoles sûrs et réalisant des opérations qu’on pensait impossibles (comme les signatures digitales), et l’installation dans le monde entier des
infrastructures permettant le fonctionnement quasiment sans failles d’un système
de réseaux mondiaux, changent la donne. Une nouvelle forme de monnaie (le
terme est discuté mais nous l’accepterons) semble possible : purement numérique,
gérée collectivement sans intervention d’aucune autorité centrale, permettant des
transferts sûrs, instantanés et d’un coût minime d’un point du globe à un autre, ce
sont les monnaies cryptographiques ou crypto-monnaies. Après quelques essais
inaboutis, la première version robuste de ce nouveau type de monnaie, le Bitcoin
(dont la capitalisation représente aujourd’hui 92% de la capitalisation de toutes les
monnaies cryptographiques) est né en 2009. Il suscite la passion, aussi bien de ses
détracteurs que de ceux qui veulent y croire et qui ont entrepris de construire un
secteur économique lié à son existence. Cela pourrait à terme changer profondément
l’économie et même nos sociétés.
1. Université de Lille 1, Sciences et Technologies, Laboratoire d’Informatique Fondamentale de Lille,
UMR 8022 CNRS, Bât M3-ext, 59655 Villeneuve d’Ascq Cedex. E-mail : delahaye@lifl.fr.
1024 – Bulletin de la société informatique de France, numéro 4, octobre 2014, pp. 67–104