pollution.pdf


Aperçu du fichier PDF pollution.pdf

Page 1...4 5 67844




Aperçu texte


détectables ; il crée en revanche une gêne de voisinage psychologiquement intolérable.
La nuisance visuelle (dite encore esthétique) est hélas assez répandue. Elle est liée soit à la laideur
de l'habitat, soit à l'existence de constructions qui dénaturent le paysage, soit encore à la présence
de détritus chimiquement inertes mais qui souillent les sites. Une plage couverte d'emballages
rejetés par la mer, la présence dans un espace naturel de nombreux résidus de matières plastiques
entraînés par le vent et accrochés aux branchages constituent une nuisance esthétique, bien qu'il n'y
ait très généralement aucune pollution chimique associée. Un autre type de nuisance est constitué
par les mauvaises odeurs non associées à des émanations gazeuses toxiques. Cette nuisance, dite
olfactive, est beaucoup moins fréquente que les précédentes et généralement circonscrite aux
alentours de certaines installations telles que les porcheries et autres élevages industriels
importants, les usines d'équarrissage, certaines stations d'épuration des eaux usées présentant un
dysfonctionnement manifeste, etc.

Pollution
Détritus rejetés par la marée, sur une plage du Texas, aux États-Unis.
Crédits : Rosemary Calvert, Tony Stone Images/ Getty

© Encyclopædia Universalis France

6