TREICH NOTRE CITE N°51 .pdf



Nom original: TREICH NOTRE CITE N°51.pdf

Ce document au format PDF 1.6 a été généré par Adobe InDesign CS3 (5.0) / Adobe PDF Library 8.0, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 03/01/2018 à 11:32, depuis l'adresse IP 41.202.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 983 fois.
Taille du document: 6.8 Mo (32 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Notre Cite

TREICHVILLE

Treich Economia 2017

2ème pari
réussi pour
Amichia P.5
bilan 2017 et perspectives

LE MENSUEL DE LA COMMUNE DE TREICHVILLE l 1er DES MENSUELS COMMUNAUX l 4è année l N°51 du 1er au 31 Janvier 2018 l GRATUIT

W

INT

VIE
R
E

François Albert Amichia:

‘‘Croyant et Homme
politique, je suis là pour
servir les populations’’
P. 15 à 17

don du chef de l’etat

gestion des quartiers

1500 kits alimentaires Plus de 24
aux populations millions aux
de la Commune présidents
P. 5

P. 3

Noël dans la cité

La Mairie comble les enfants

P. 22

2018 / Voeux du Conseil municipal et des populations

2

N°050 - du 1er au 31 decembre 2017

N°051 - du 1er au 31 JaNVIer 2018

DANS NOTRE CITÉ

3

Inclusion et gestion participative

Amichia remet plus de 24 millions aux présidents de quartier
Guy S. LambLIN
Photo: Jb aHOuTY

P

our une poursuite de sa
politique de gestion participative et inclusive étendue
à toutes les forces vives de la cité
n’zassa, le Ministre François Albert Amichia, Maire de la Commune de Treichville a remis 24
millions 500 Fcfa à la 3ème génération de présidents de Comité
de Gestion de Quartier (Cgq), qui
a été investie, le mercredi 27 décembre 2017 à l’esplanade de la
mairie. Ces nouveaux présidents
sont composés de 29 anciens et
20 nouveaux avec un total de 10
femmes. Dans son intervention,
le premier magistrat a rappelé les
motivations de la création des

Les présidents de quartier ont reçu leur feuille de route des mains du Maire François A. Amichia.

Après l’investiture des présidents CGQ

Poénou Julien Calixte (ex-président des présidents des CGQ) :

« Tous mes remerciements au Conseil municipal»

Après le renouvellement des Comités de Gestion des Quartiers (CGQ) procédé par le Maire de la
Commune de Treichville pour la désignation des Présidents pour un mandat de deux (2) ans renouvelable, Poénou Julien Calixte, Président du quartier Kouamé Albert et ex-Président des présidents des CGQ a été approché le mercredi 27 décembre 2017.
Que pensez-vous de l’appel à
candidature du Maire ?
C’est une bonne chose dans la mesure où le mandat de chacun des
Présidents de Comité de Gestion
des Quartiers est consommé. Il
était opportun de renouveler les différentes instances.
Quel est le rôle réel des Présidents de CGQ et qu’en est-il
de leur bilan ?
Nous sommes les relais entre le
Conseil municipal ou la Mairie et les
populations, et surtout à l’écoute et
à la disposition du Maire. Cette
bonne initiative du Maire a permis
de nous rapprocher des frères et
sœurs pour les informer des actions menées par le Premier Magistrat de la Commune, ce qu’est sa
vision, ses attentes... Nous avons,
ainsi, amené les populations à
prendre part aux activités comme l’
‘‘Opération Commune propre’’, le
balayage mensuel des quartiers à
travers l’opération Grand ménage
en liaison avec la Direction des Services Techniques et de l’Environnement. C’est le bilan collectif.
Toutefois, de façon particulière,
chaque Président sait ce qu’il a fait
ou non pour son quartier. Il y a,

Feuille de route des présidents des
comités de gestion des quartiers

donc, aussi un bilan particulier à
partir duquel chacun a été jugé.
Après le renouvellement,
quels mots pouvez-vous
adresser au Maire ?
Le Ministre François Albert Amichia, Maire de notre chère Commune est un homme, qui est à
l’écoute des populations. Il sait qui
est qui et qui a fait quoi, parce qu’il
s’informe bien et qu’il est bien informé. Après ce renouvellement, je
voudrais au nom des nouveaux et
dIrecTeur de La PubLIcaTION
dIrecTeur de La redacTION

Fondateur
François albert amichia

PrOPrIeTaIre du TITre
Mairie de Treichville
PrOducTION
Service communication
email: sce.com.treich@gmail.com

Cgq et appelé les présidents à
poursuivre leur mission dans la
tolérance, le rassemblement et
l’humilité. «Les présidents de Comité de Gestion de Quartier sont
un dispositif de gouvernance locale participative, que nous avons
initié depuis 1999. Notre ambition,
à cette époque, était de permettre
une meilleure animation de nos
quartiers et surtout d’installer un
dialogue permanent à travers des
relais mandatés. 18 ans après,
nous pouvons être fiers de nos

Comités de gestion des quartiers,
qui nous ont rapprochés davantage de nos populations en étant
une véritable interface. C’est le
lieu, pour le Conseil municipal et
moi, de réitérer notre gratitude à
ces braves femmes et hommes,
qui dans un esprit de bénévolat,
se sont investis pour porter la voix
communautaire afin de relayer
nos initiatives. Il est de notoriété,
aujourd’hui, que seules l’inclusion
et la gestion participative peuvent
garantir un développement communautaire harmonieux et cohésif», a déclaré en substance le
ministre François Albert Amichia.
Avant de remettre aux présidents
une feuille de route et à chacun
un chèque d’une valeur de 500
000 Fcfa, soit 24 millions, 500
mille Fcfa pour l’année 20172018. Bien avant lui, le Directeur
Aly Tiero a salué le bénévolat et
l’apport inestimable de ce dispositif de gouvernance locale participative en vue de relayer les
informations du Conseil municipal
pour une meilleure animation des
quartiers. En leur nom, leur porteparole, Diallo Fatoumata, épouse
Soro, présidente de la Cité policière, a pris l’engagement de suivre la feuille de routen

Kolliabo Sébastien Konan
Cel: 48733872
redacTeur eN cHeF

abalé De Jean allbert
email: abalealbert@yahoo.fr
Cel: 04-37-65-09 / 09-34-38-94

anciens présidents des CGQ, lui
dire merci et toutes mes félicitations. Je souhaite une bonne arrivée aux nouveaux et que les
anciens continuent de mériter la
confiance du Maire pour l’immense
travail effectué. A tous les présidents, je dis bonne chance. Bonne
et heureuse année 2018 à tous les
Treichvillois et notre cher Mairen
aLLberT abaLe
Ph : Jb aHOuTY
SecreTaIre de La redacTION
Mauryth Gbané
Cel: 09-94-99-75
REDACTION
KSK, allbert abalé, Mauryth Gbané,
Charles ossépé, Guy Lamblin,
Gustave Kouassi, Honest Hoppe
INFOGraPHISTe

SEMI Ziga B. Firmin

Pour réussir sa mission, le président du comité de gestion de
quartier (CGQ) se doit :
1 – d’être la courroie de transmission entre la Mairie et le quartier
2- de conseiller le Maire sur les problèmes liés au quartier.
2 – d’animer le quartier
4 – de convoquer des réunions périodiques afin d’échanger et de
recueillir les avis de la population pour soumettre à l’autorité municipale.
5 – de suggérer les projets et les travaux prioritaires dans le quartier
6 – de veiller à la salubrité, à la propreté, à la sécurité, à l’hygiène,
à la santé, au bon vivre dans le quartier.
7 – de faciliter le rapprochement entre les populations du
quartier en vue d’une cohésion sociale.
8 – de dresser un ficher des chefs de famille du quartier.
9 – d’inciter la population à la culture d’un environnement
propre et sain.
10- de faire au moins une assemblée générale par an.
11 – d’assister régulièrement aux réunions du Conseil municipal
afin de s’imprégner de ses orientations.
12 – de faire en sorte que le quartier participe aux différentes
activités organisées par la Mairie, sur convocation du Maire.
Cel: 03450901 / 47382177
Photos: Jean Bedel Ahouty, Coulibaly Oumar
reVISION
Y. Viviane
cOLLabOraTeurS
Guillaume Beugré (Sosso)
Gueye Patrice (Papou)
SerVIce cOmmercIaL

Salyaht GBAné / 07-97-34-47

SIeGe SOcIaL
Mairie Treichville / Tél: 21216440
ImPreSSION
SNPECI
déPôT LéGaL En cours
récéPISSé de décLaraTION du PrOcureur
N° 13 / D du 10 Mars 2014
TIraGe : 10 000 exemplaires

DANS NOTRE CITÉ

4

Développement local / Politique de Gestion participative du Maire Amichia

«Les Forces Vives pour Amichia» désormais sur le terrain

18 Novembre 1956 : FELIX HOUPHOUËT-BOIGNY
EST ELU MAIRE DE LA VILLE D’ABIDJAN,
COMMUNE DE PLEIN EXERCICE

L

Felix Houphouët-Boigny,
le premier Maire de la
commune d’Abidjan
(1957-1960)

Le Directeur de Cabinet a mis en ordre de bataille les 19 ex-présidents de quartier.
triennal, le prix de la Commune la plus
propre de Côte d’Ivoire, les opérations
coup de balais, les différentes actions sociales, politiques et bien d’autres réalisations, sont aussi les résultats des efforts
fournis pendant dix (10) ou quinze (15)
ans par la succession des présidents de
quartiers», a dit, d’entrée, le Directeur de
Cabinet. Avant de poursuivre.

Pour la victoire
d’Amichia en 2018
« Dès lors, ceux, qui n’ont pas été reconduits, ne peuvent être jetés en pâture.
C’est pourquoi, le Maire Amichia a bien
voulu donner des instructions à son Directeur de Cabinet pour qu’on les remette
en ordre de bataille afin qu’ils continuent
de mener la même politique de développement local sous une autre forme. Pour
éviter toute dualité avec les Cgq, ces présidents sont désignés sous une dénomination : «Forces Vives pour Amichia» (FV
Amichia). Ils auront leurs missions, leurs
activités. Et l’union faisant la force, leur
présence permettra au Premier Magistrat

de la Commune d’avoir des hommes
d’action partout afin d’asseoir de plus en
plus sa politique de développement local
pour qu’à Treichville, l’union des cœurs,
l’unicité et la paix sociale règnent entre
toutes les communautés et les habitants.
Leur nouvelle mission est celle de
conseils, d’assistance, de sensibilisation,
qui permettra au Maire de savoir si les actuels présidents de Cgq exercent effectivement la tâche à eux confiée, qui est de
favoriser le bien-être des populations. A
la vérité, la vraie politique à mener par les
présidents des Cgq est celle du développement local et non celle d’argent. Ayant
accepté le message du Directeur de Cabinet conformément aux instructions du
Maire, les ‘’Forces Vives pour Amichia’’
ont réitéré leur indéfectible attachement à
la politique de paix et affirmé leur détermination pour la victoire prochaine du Ministre en 2018 », a-t-il précisé. On le voit,
avec les «Forces vives pour Amichia» ce
sont vingt-quatre (24) autres personnes
de plus, qui seront, désormais, sur le terrain pour la VICTOIRE en 2018 d’Amichia
«qui est le Maire de tous les habitants de
Treichville et non d’un parti politique», a
précisé Jules Thèsn

Distribution de Kits alimentaires dans le District d’Abidjan

400 familles comblées par Mmes
Toungara, Amichia et leurs pairs

A

fin de permettre aux différentes
couches sociales de bien passer
les fêtes de fin d’année, l’Amicale
des épouses de ministres (Adem) a offert des vivres à plus de 400 familles des
communes du District d’Abidjan. Ces
dons ont été remis le jeudi 21 décembre
2017 au palais de la culture de Treichville. Le Premier adjoint au maire de la
Commune de Treichville a, au nom du
ministre François Albert Amichia, souhaité le traditionnel Akwaba à ses hôtes.
Ahissi Jérôme a souligné l’action de
haute portée sociale posée par les
épouses des ministres. «Cette œuvre de
charité en cette fin d’année est le témoignage le plus probant de la générosité
de l’Adem qui dans le souci d’accompagner les actions sociales du gouvernement du Président Alassane Ouattara,
multiplie les opérations de ce genre». La
députée de Treichville, présidente de
l’Adem a souligné l’importance que revêt
la fête de Noël, c'est-à-dire «un temps de
partage et de solidarité». Au nom de la

Notre Histoire

Par antoine n’Guessan bi toZan - altozanyann@gmail.com / Cel: 07089782

aLLberT abaLe
Ph : Jb aHOuTY

a pratique de la Gestion participative tant exigée dans les Communes n’est pas un vœu pieux à
Treichville. Le Ministre François
Albert Amichia, Maire de la Cité n’zassa,
qui n’a de cesse à la mettre en exergue,
vient d’en montrer un autre pan en mettant en mission vingt (20) présidents des
Comités de Gestion des Quartiers (CGQ)
non reconduits et quatre (4) doyens mais
anciens présidents de quartiers. En témoigne la teneur de l’audience, qu’a accordée Jules Thès Blesson, le Directeur
de Cabinet du Premier Magistrat de la
Commune le mercredi 20 décembre
2017 dans son bureau à ces présidents.
«Dans le cadre du renouvellement des
Présidents des Comités de Gestion des
Quartiers (CGQ), le Ministre François Albert Amichia, Maire de la Commune de
Treichville, a procédé à la nomination de
nouveaux présidents et à la reconduction
de ceux qui étaient en fonction. A l’issue
des choix, ont surgi des incompréhensions, surtout chez des présidents non retenus. Toujours mu par sa politique de
paix sociale, d’équité, de justice, d’écoute
et de compréhension de tous ses concitoyens, le Maire Amichia n’a pas hésité à
dissiper tous les malentendus, pour faire
comprendre que ses choix ne sont aucunement des sanctions disciplinaires ou
relatives à une mauvaise gestion ; mais
qu’ils résultent plutôt d’une enquête minutieuse menée auprès des populations de
chaque quartier, qui ont, elles-mêmes,
souhaité le maintien ou le départ d’un président. Fort de cette enquête de moralité
et de travail et des souhaits des populations, la Direction des Services Socioculturels et de Promotion Humaine a agi en
conséquence. Cependant, les voies bitumées, pavées ou en chantier, qui s’inscrivent dans le cadre du programme

N°051 - du 1er au 31 JaNVIer 2018

A.) RETOUR SUR LE PASSE DE LA POLITIQUE COMMUNALE
A1) Du préambule de la Constitution de la IVème République du 27 Octobre 1946
«…Fidèle à sa mission traditionnelle, la France entend conduire les peuples
dont elle a pris la charge à la liberté de s’administrer eux-mêmes et de gérer
démocratiquement leurs affaires».
A1) L’évolution lente et soutenue du cadre institutionnel
Dès 1948, les élus du RDA avaient demandé l’extension des communes de
plein exercice en Afrique noire française. Ils demandaient notamment pour la
Côte d’Ivoire d’autres municipalités démocratiquement élues : Abidjan, Bouaké,
Grand Bassam, Daloa, Agboville, Dimbokro, Sassandra, Man
En effet avant l’indépendance, trois catégories d’entités se partageaient le paysage communal ivoirien. Il s’agissait des Communes mixtes, des Communes
de moyen exercice et des Communes de plein exercice.
 Les Communes mixtes étaient dotées de conseils municipaux, en partie
élus et en partie nommés avec à leur tête des Maires désignés par l’autorité
de tutelle. Exemple : Grand Bassam (1914) / Abidjan (1915)
 Les communes de moyen exercice étaient dirigées par des Conseils municipaux élus, ayant à leur tête des Administrateurs-Maires, désignés par le pouvoir central. Exemple : Abengourou, Dimbokro, Gagnoa et Man en 1955.
 Les Communes de plein exercice: elles sont à la différence des précédentes,
administrées par des conseillers municipaux élus. En 1960, seulement deux
villes (Bouaké et Abidjan) avaient ce statut depuis 1955.
B.) PASSATION DE CHARGES ENTRE LE GOUVERNEUR LAMI
ET LE MINISTRE-DEPUTE HOUPHOUET
La ville d'Abidjan étant promue commune de plein exercice par décret en date
du 18 novembre 1955, Monsieur Pierre LAMI Auguste Michel, gouverneur de
la Côte d’Ivoire du 18 Février 1956 au 23 Février 1957 passa le flambeau à
Félix Houphouët Boigny suite à son élection le 18 Novembre 1956.
M. Félix Houphouët Boigny est élu maire à l’issue des élections municipales
qui se déroula en Novembre 1956. Il eut pour adjoints deux Français, Antoine
Filidori, agent général de la CFAO et René Fornier, entrepreneur en bâtiments
et quatre Ivoiriens, Jean Delafosse, Jean Porquet, Albert Paraiso et Antoine
Konan Kanga.
Il convient de noter que les trois listes d’union présentées par le PDCI-RDA
sont élues à Abidjan : 37 conseillers dont 12 Européens et 3 militantes du PDCI.
Au nombre de ces élus municipaux figurent émérites Treichvilllois dont Ekra
Mathieu, Marguerite Sakoum.

Ekra Mathieu, 1er Sg de la Kouisson Kélétigui, (Ex Trésous-section PDCI à
sorier général de la s-section
Treichville.
PDCI de Treichville

Les épouses des Ministres ont fait parler leur coeur.

coordination des maires du District
d’Abidjan, le maire d’Attécoubé, Danho
Paulin a traduit la reconnaissance de ses
pairs à ces grandes dames qui, de son
avis, portent la vision sociale de leurs
époux. La représentante de la ministre

de la Solidarité, de la Femme et de la
protection de l’Enfant, Dr Binaté a salué
cet acte de portée sociale en ces temps
de fêten
mauryth GbaNe
Ph: J.b.a.

Marguerite Sakoum, Directrice du foyer féminin de
Treichville.

Sources
- Gervais COULIBALY : Les Enjeux de la Décentralisation en Côte d’Ivoire
(Collectivités, novembre)
- Claude GERARD : in Annuaire du PDCI-RDA, 1978
‘’Le PDCI remporte les élections municipales ‘’
- Jean-noël LOUCOU : in La Côte d’ Ivoire coloniale 1893-1960
« Liste des Gouverneurs de la Côte d’Ivoire de 1896 -1960 »
- Me KOÏTA (Directeur des Services Juridiques du District Autonome d’Abidjan) :
«De la Commune à la Ville d’Abidjan »
- Pr. MASTIAS, Cours de Droit, Université de Panthéon Sorbonne
« Les cadres institutionnels de la vie économique »

N°051 - dU 1er AU 31 JANVIER 2018

DANS NOTRE CITÉ

5

Fête de fin d’année / Don du Président de la République

1500 kits alimentaires remis aux Treichvillois
pris part à cette cérémonie. Le Ministre François A. Amichia a exhorté
la population à cultiver un esprit de
partage. «Nul n’a le droit d’être heureux tout seul. Commencez la nouvelle année avec Dieu au contrôle
de tout», a-t-il dit. Le Maire de la
Commune de Treichville a également tenu à remercier le Gouverneur pour sa présence avant de
traduire, au nom de toute la population, son infinie reconnaissance au
Président de la République. «Vivez
en Fraternité et cultivez la paix», tel
a été le message à la population de
Treichville du Ministre Beugré
Mambé, représentant le Président
de la République, avant la joie totale
au moment de la distribution des
kitsn

GUSTAVE KOUASSI
Photo : JB AHOUTY

L’

adage dit que «quand le ventre est bien rempli, le corps
se porte bien». C’est cette
vérité qu’il a été donnée de constater à Treichville au sein de la Garde
Républicaine (GR) le vendredi 29
décembre 2018. Le président de la
République de Côte d’Ivoire, SEM
Alassane Ouattara a offert 1500 kits
alimentaires aux populations de la
cité n’zassa. Des officiels et non des
moindres: Le Ministre François Albert Amichia, Maire de la Commune
de Treichville, le Ministre Robert
Beugré Mambé, Gouverneur du
District autonome d’Abidjan, le Lieutenant colonel Issiaka Ouattara dit
Wattao, 1er responsable de la GR
et le Commandant Yéo de la GR ont

Les Ministre Beugré Mambé et François A. Amichia ont procédé à la remise des kits alimentaires aux populations de Treichville.

2è édition de Treich Economia / Le ministre François A. Amichia, maire de la commune :

« Notre forum économique vise un partenariat-public-privé gagnant-gagnant »

L

e ministre François Albert Amichia, maire de la commune de
Treichville a présidé la 2è édition
du forum économique de Treichville, dénommé «Treich-économia», le
jeudi 7 décembre 2017, au Rond-point
de la rue 12 fraîchement réhabilité, en
présence de M. Siaka Fanny, représentant le ministre de l'économie et des
finances M. Adama Koné, parrain de
l'événement et du représentant du ministre de l’Intérieur M. Dago Lazare,
DG de la décentralisation. «Le projet
global du développement de Treichville, comme Cité moderne et attractive, comme Cité vitrine et innovante,
comme Cité modèle et cohésive, s’articule autour d’une vision portée par le
Conseil Municipal, à savoir «Treichville,
Cité» carrefour et cosmopolite, par excellence, est un pôle commercial d’envergure international, inscrit dans le
développement durable. Cette ambition que nous essayons de consolider

La 2ème édition de Treich Economia a mobilisé partenaires du privé et du public.

au quotidien, dans le contexte moderne de notre pays nous engage sur
la voie de l’émergence, et ne peut se
faire sans le sceau du secteur privé,

sans la participation citoyenne et sans
audace dans les prises de décisions.
Et c’est ce que nous essayons de faire,
à travers notre forum économique qui

vise à structurer un dialogue stratégique pour un partenariat-public-privé
gagnant-gagnant. Nos initiatives et nos
projets majeurs doivent désormais porter le label et le sceau du secteur privé
local, appui stratégique et indispensable au développement durable. Seule,
la mairie ne peut efficacement faire
face aux enjeux démographiques de
notre Cité; à la question d’un meilleur
accès aux services de base; à l’épineuse question de l’emploi des
Jeunes; au cauchemar de l’insécurité
urbaine; à la promotion de notre immense vivier culturel et artisanal. La
commune de Treichville a plus que besoin de vous, de votre solidarité et de
votre prise de part socio-économique,
dans son développement», a-t-ilprécisé. Notons qu’avant son discours,
le ministre F.A Amichia a fait observer
une minute de silence à l’assistance en
mémoire du Président Félix Houphouët-Boigny, le 7 décembre 2017,

jour anniversaire de son décès. Bien
avant lui, le commissaire général, Lorougnon Roger, tout en soulignant la
thématique de cette 2è édition à savoir
«la responsabilité sociétale des entreprises pour le développement durable
de la commune de Treichville», a remercié le Maroc, invité d’honneur et la
Mairie de Treichville qui «n’ont ménagé
aucun effort pour la réussite de ce
forum économique dans la cité
n’zassa». L’ambassadeur du Maroc
s’est félicité du choix d’invité d’honneur
porté sur son pays. Il a en outre rappelé les liens séculaires qui existent
entre la Côte d’Ivoire et le Maroc depuis le Président Félix Houphouët-Boigny et le Roi Hassan II, perpétué par le
Roi Mohamed IV et le Président Alassane Ouattaran
Mauryht GBANE
Ph: J.B. Ahouty

Roger Lorougnon Omar (Commissaire général de Treich-Economia / Que retenir de cette 2ème édition ?

A

« C’est un pari réussi par et pour Amichia »

vec Treich-Economia, nous
avons voulu allier économie,
commerce, réflexion et culture.
C’est, donc, désormais un Forum économique et culturel. Actuel Président du
Conseil des Collectivités Territoriales de
l’Espace de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (CCT/UEMOA),
le Ministre François Albert Amichia a fait
de Treichville un espace CEDEAO et
UEMOA en miniature à travers l’espace
culturel dénommé ‘’le village n’zassa’’.
C’était très beau de voir flotter côte à
côte les drapeaux d’une quinzaine de
pays : la Côte d’Ivoire, du Niger, Mali,
Burkina, Guinée, Ghana, Maroc…
Notre joie a été immense de constater,
que la population a pris fait et cause
pour ce Forum. Nous le disons, parce

que la notion de Forum économique
n’était pas encore ancrée dans l’esprit
de tous. C’est, donc, un pari réussi pour
Amicha avec les présences de la
Chambre du Commerce et de l’Industrie, la Confédération des entreprises
des panélistes, dont d’éminents Chercheurs et Enseignants autour du thème
: «La responsabilité sociétale des entreprises pour le développement durable de la Commune de Treichville»,
sous la houlette de l’économiste le Pr
Ahouré Alban de la CAPEC. Nous
avons pu honorer tous nos engagements en espérant que la notion de
Forum économique intégrera l’esprit
des gens. Après cette 2ème édition,
nous sommes aujourd’hui sollicités par
d’autres municipalités pour voir com-

ment organiser des activités similaires.
Fils de Treichville et citoyen ivoirien, qui
soutient les actions de développement
local qu’entreprend le Ministre François
Albert Amichia, je suis heureux de voir
ses initiatives saluées de tous. Alors,
avec la bénédiction du Ministre Amichia, qui a présidé pendant dix (10) ans
l’Union des Villes et Communes de
Côte d’Ivoire (UVICOCI), il serait judicieux, que les autres Collectivités bénéficient de sa vision afin de contribuer au
rayonnement de la Côte d’Ivoire et valoriser l’ivoirien nouveau cher au Président SEM Alassane Ouattaran
ALLBERT ABALE
Ph : JB AHOUTY

DANS NOTRE CITÉ

6

N°051 - du 1er au 31 JaNVIer 2018

Balade lagunaire des Conseillers municipaux

Un bonheur partagé

remercier le Ministre François Amichia qui a accepté notre proposition
et qui a permis que nous fassions
cette balade. Nous profiterons de la
réunion du Conseil municipal pour lui
réaffirmer nos sincères remerciements», a-t-il-signifié. A sa suite, le
docteur Beugré, porte-parole des
Conseillers municipaux a vivement
salué l’action du Maire Amichia.
«Nous conseillers municipaux, nous
disons merci à notre Maire. Nous saluons la présence des maires Ahissi
Jérôme, de Boto M’Bouké JeanRoger et de Mariam Diabaté, sans

mauryth GbaNe
J-b. ahouty

S’

il est vrai que le rôle du
conseiller municipal est de
voter le budget préparé par
le maire et les services municipaux, d'approuver les comptes en
fin d'exercice, de décider des travaux
communaux à réaliser, d'organiser et
de créer les services publics municipaux, de gérer le patrimoine communal, d'aider au développement
économique de la ville, il n’en demeure pas moins que ce dernier doit
également bénéficier de moment
d’évasion pour mieux se ressourcer.
Conscient de cela, le Ministre François Albert Amichia, Maire de la Commune de Treichville a offert une
balade lagunaire, le long du littoral du
Plateau à la baie des milliardaires, à
l’ensemble des Conseillers municipaux de la Commune le dimanche 17
décembre 2017. Installés confortablement dans le bateau de plaisance
affrété par la société Aqualine, le
Lady Mayama, avec une capacité de
140 places dans un cadre beau et

oublier le Directeur de l’administration
de la Mairie de Treichville, Cissé Bacongo. La balade a été impeccable,
le service a été parfait. Merci à notre
Maire François Albert Amichia», a-til-conclu. Après le week-end offert
aux conseillers municipaux dans la
capitale politique Yamoussoukro,
terre natale du Président Félix Houphouët-Boigny, le Ministre François
Albert Amichia, Maire de la Commune de Treichville, par cette action,
renouvelle un autre moment de détente, car ce fut un bonheur partagén

Bilan
Les Conseillers municipaux assistés des Maires Adjoints ont profité de cette balades pour se ressourcer.

raffiné, les élus locaux ont pu apprécier l’étendue de la lagune ébrié
adoubé de l’impressionnante flotte
que compose le Port Autonome
d’Abidjan. Les conseillers municipaux
ont contemplé les cimetières des bateaux, la beauté et le luxe des villas
qui composent la baie des milliardaires. Koffi Pierre, guide touristique

de la société Aqualine d’expliquer,
qu’il n’existe aucun moyen de se rendre sur l’île à part la voie maritime.
Après la belle balade, Ahissi Jérôme,
1er Adjoint au Maire, a remercié le
Ministre François Albert Amichia,
Maire de la Cité n’zassa pour son
soutien indéfectible à l’endroit des
conseillers municipaux. «Je voudrais

Service Sécurité Sabot Parking (3SP)
Fluidité routière dans la commune n’zassa

La structure 3sp dans une dynamique

E

n finir avec les bouchons interminables, les stationnements
interdits, les mauvaises
conduite dans la commune n’zassa,

Mais souvent, nos agents sont victimes d’injures et sont mêmes frappés par certains chauffeurs. On a des
difficultés avec les contribuables.

Les Directeur de 3SP, Séré Adama promet plus de contrôles et de vigilance en 2018.

est la tâche que le Maire François Albert Amichia, maire de la commune
a confié à la structure 3sp, dirigé par
Serey Adama. A l’orée de l’année
nouvelle, le premier responsable de
ladite structure a bien voulu dresser
son bilan durant ses 2 années d’exercice à son siège sis à l’Arras, le 26
décembre 2017. «Je voudrais en entame de mon propos remercier Ministre François Albert Amichia, maire
de la commune pour sa vision de
faire de Treichville une commune
modèle et moderne. Cela passe nécessairement par la discipline de
toutes les populations, et surtout par
les automobilistes», a-t-il précisé
avant de poursuivre. «Pour cette
année 2017 qui s’écoule, je note qu’il
y’a eu beaucoup d’avancé, des
choses positives et quelques peu négatifs. Les automobilistes ont encore
du mal à comprendre pourquoi, nos
agents terrain leur pose des sabots.
Pourtant à l’auto-école, on enseigne
qu’il y a certains endroits où les stationnements sont interdits. Nous ne
faisons qu’appliquer la loi, en fonction
du mandat qui nous a été assigné.

Mais la répétition étant pédagogique,
on essaie de faire comprendre aux
uns et aux autres le bien fondé de
notre action, et on finit par s’entendre.
Si Dieu le veut nous allons changer
la mentalité des gens, pour que nous
tous, nous nous inscrivons dans la vision du Premier Magistrat de la commune. Dans cette veine, nous
comptons sur le journal «Treichville,
Notre Cité», pour qu’il nous permette
de communiquer au mieux. Et j’espère que notre collaboration permettra à ce canal de communication de
mieux travailler. En 2018, nous
comptons doubler nos patrouilles.
Nous attendons du matériel pour rendre plus efficaces nos éléments. Et
conformément aux vœux du Maire,
je puis vous certifier que notre effectif
est constitué de Treichvillois. Pour
l’année nouvelle, je ne peux que souhaiter une bonne année à toutes nos
populations, bien entendu à ministre
François A. Amichia»n
mauryth Gbané
Ph: Jb ahouty
Coll: brigitte b., a. cissé et c. Oumar

N°051 - du 1er au 31 JaNVIer 2018

bilans des activités 2017

7

à l’heure du bilan de l’exercice 2017 du conseil municipal

Le Maire François Albert Amichia entouré du Secrétaire général et des Directeurs centraux de l’Administration communale.

Radio TReichville / Joseph Niamkey (Responsable de Radio-Treichville) :

‘‘Notre radio est écoutée à l’étranger’’
Agent de Mairie depuis 1981, Joseph Niamkey a,
ensuite, exercé comme Directeur des ressources
humaines pendant plus de 25 ans avant d’être

nommé à la tête de la radio municipale de Treichville depuis le 23 décembre 2003. Dans cet entretien
datant du jeudi 21 décembre 2017, il nous dresse,

aLLberT abaLe
Ph : Jb aHOuTY

Quels sont les objectifs de la radio
Treichville ?
Cette radio émane de la volonté du Ministre François Albert Amichia, Maire de
la Commune de Treichville de porter la
voix de notre Cité à travers les ondes.
Courroie de transmission entre l’administration et les populations, cet outil favorise une communication entre
l’administration et les administrés et vice
versa. Cela, dans la mesure où nous
donnons aux populations des informations relatives à l’administration et nous
faisons de même pour l’administration en
ce qui concerne ce que font les populations. Mieux, par sa volonté, le Maire a
réussi à faire connaître Treichville audelà de ses frontières, parce qu‘il sait la
valeur d’une radio, l’impact de la Communication, voire la pertinence des médias.
Peut-on aujourd’hui parler de satisfactions après quatorze années
d’activités ?
Jusqu’à ce jour, il y a eu de nombreuses
avancées à saluer. Aujourd’hui, un générateur nous met à l’abri des coupures
d’électricité. Depuis l’étranger, des Ivoi-

riens et Treichvillois peuvent nous écouter et nous suivre sur l’écran de leur portable. En somme, nous sommes bien
équipés, mais nous espérons de nouveaux matériels plus performants à
cause de la forte concurrence. Pour l’histoire, il faut le dire, nous revenons de loin.
En 2005, nous avons connu un incendie,
qui a tout ravagé à l’immeuble Yapobi.
Puis avec la détermination du Maire soutenu par le Conseil municipal, nous
avons été relocalisés ici à la Résidence
Sopim deux années après. Toutefois,
nous rééquiper n’a pas été chose facile.

Nous avons connu un parcours difficile.
Mais nos efforts ont été salués lors de la
célébration de nos dix (10) ans par le
Maire, qui nous a fait l’honneur de venir,
et de toucher du doigt nos dures réalités.
Le Premier Magistrat s’est alors engagé
pleinement pour faire de cette radio un
digne instrument de communication. Au
début de l’année 2017, nous avons été
heureux d’être reçus par lui. Nous avons
porté à sa connaissance un plan d’évolution de la radio. Son avis favorable
nous a valu d’être au programme du plan
triennal de la Commune de Treichville en
équipement. Nous espérons, que le
Conseil municipal prendra, par la suite,
en compte le fonctionnement, parce que
nous avons besoin d’un budget de fonctionnement. Nos satisfactions sont
grandes, parce que le Conseil municipal
travaille dans le sens que nous avons
voulu. Ces satisfactions viennent, donc,
des efforts consentis par le Maire, qui a
même un plan de relocalisation de la
radio dans un bâtiment digne de l’image,
qu’il veut donner à Treichville à travers le
projet culturel n’zassa. A cela s’ajoutent
la détermination et le talent des jeunes
volontaires, dont le Maire m’a entouré
pour travailler.
Sur quoi portent les innovations
actuelles ?

depuis son bureau sis à la Cité Sopim, le bilan de
ses activités, les innovations et les efforts consentis
par le Conseil municipal.

En 2017, déjà, nous avons innové en
programmant le ‘’Journal parlé’’ en cinq
diffusions (7h, 8h, 9h, 14h et 19h). En
fait, notre souci permanent est de faire
rayonner, mais sans prétention, la Commune de Treichville par le biais de cette
radio. Pour ce faire, nous nous efforçons
de lui donner une visibilité afin que les
Treichvillois s’approprient cet outil. A
l’avenir, nous installerons des pancartes
pour indiquer à tout le monde son emplacement et la fréquence (93.6 FM)
d’émission. Nous avons, déjà, pensé à
un nouveau slogan et avons fait un sondage au-delà même de la Commune
pour offrir un nouveau visage à la radio
une fois les résultats connus. Et nous
sommes, aussi, en train de concevoir
une nouvelle grille de programmes, dans
laquelle nous comptons reconduire des
émissions publiques pour être plus
proches de nos auditeurs. Toutefois,
elles sont si coûteuses, que nous recherchons des partenaires. En clair, nous entendons donner entière satisfaction à
nos auditeurs et porter mieux la voix du
Conseil municipal.
Disposez-vous de matériels adéquats pour y parvenir ?
Bien sûr, ce sera effectif avec l’acquisition à court terme de nouveaux matériels
sophistiqués promis par le Conseil mu-

nicipal. En effet, il nous équipera d’une
console professionnelle de radio, d’un
émetteur professionnel de radio. A côté
de cela, nous avons déjà tout ce qu’il y a
comme équipement de studio pour faire
une bonne émission de radio. Ce qui
veut dire, qu’en 2018 et plus, avec ces
équipements que nous obtiendrons incessamment, les auditeurs auront droit
à un son plus limpide. Il y a tellement de
radios de proximité, qu’on est vite zappé,
si on n’est pas équipé en matière de son.
Nous avons connu d’énormes intempéries (foudre, tonnerre), qui n’ont pas facilité nos émissions, mais avec les efforts
du Conseil municipal, tout cela ne sera
que de lointains souvenirs d’ici peu. Nos
équipements une fois installés seront
tous protégés. En attendant, nous continuerons de tenir nos auditeurs dans le
temps par de bonnes émissions.
Pour finir, quels sont vos vœux
pour 2018 ?
Ce sont des vœux de bonheur, de santé,
de réussite et de prospérité pour tous les
habitants de Treichville, en premier, pour
le Ministre François Albert Amichia, ensuite à tous les membres du Conseil municipal, aux agents municipaux et à tous
les Ivoiriens. Mon souhait est, aussi, de
voir les Treichvillois, l’administration et les
administrés s’approprier leur radion

8

bilans des activités 2017

N°051 - du 1er au 31 JaNVIer 2018

DIRECTION DES SERVICES SOCIAUX CULTURELS ET DE PROMOTION HUMAINE
SOuS-dIrecTION de La SaNTe
PubLIQue eT cOmmuNaLe
Premier Trimestre
- Campagne de sensibilisation et de dépistage du cancer du col de l’utérus, le
planning familial et le VIH/SIDA au Collège d’Enseignement Technique et Commercial de Treichville (CETC), en
collaboration avec l’Association Ivoirienne
pour le Bien-Etre Familial (AIBEF), le
mercredi 22 février 2017 de 08H à 19H30
mn.
- Campagne de sensibilisation et de dépistage du cancer du col de l’utérus, le
planning familial et le VIH/SIDA à l’Institut
Supérieur Notre Dame de Treichville
(ISNDT), le vendredi 24 février 2017, de
08 H à 14H.
- Participation à la 1ère journée Africaine
d’Endocrinologie clinique «LOKOU
(JAECL)’’, du rond-point de la SOLIBRA
au Centre Hospitalier et Universitaire de
Treichville (CHU), le mardi 07 mars 2017
: de 07H30 à 13H.
- Journée de sensibilisation sur le planning familial, et le dépistage du cancer du
col de l’utérus à l’occasion de la journée
internationale de la femme en collaboration avec l’AIBEF et la Mairie de Treichville, le mercredi 08 mars 2017.
- Participation à une formation organisée
par l’ONG «Kpote mon pote» relativement à la sensibilisation sur le VIH/SIDA
et le paludisme au groupe scolaire habitat
(quartier Auguste Denise), le samedi 11
mars 2017 de 09H à 14H.
- Participation au séminaire international
francophone sur les stratégies municipales de lutte contre le VIH/SIDA à l’Hôtel
du District Autonome d’Abidjan à la salle
Félix HOUPHOUET Boigny, puis à la
salle jean DELAFOSSE, du 23 au 24
mars 2017.
- Participation à l’atelier de haut niveau
pour l’alignement des parties prenantes
dans la lutte contre la tuberculose à la
salle de conférence de l’OMS à Cocody,
le mardi 14 mars 2017.
- Consultations médicales de 1444 personnes au Dispensaire Municipal de
Treichville de janvier à mars 2017.
N.B: 124 Agents Municipaux ont été reçus
au Dispensaire Municipal dont 75 en janvier, 37 en février et 12 en mars.
Deuxième Trimestre
- Journée de sensibilisation et de dépistage du cancer du col de l’utérus organisée par la Mairie de Treichville, en
collaboration avec le Programme National
de Lutte contre le Cancer (PNLC), au Dispensaire Municipal de la Mairie de Treichville, le vendredi 07 avril 2017.
- Dépistage du cancer de la prostate au
dispensaire Municipal,
le mercredi 17 mai 2017 de 07 heures à
10 heures.
- Cérémonie de remise de dons aux albinos de la commune de Treichville, en collaboration avec le Rotary-Club Abidjan les
perles, à la Médiathèque Municipale, le
vendredi 02 juin 2017 de 08h30 à
11heures.
- Consultations médicales de 1753 personnes au dispensaire municipal de
Treichville, avril, mai et juin 2017.
PRISES EN CHARGE
MEDICALES (PCM)
Avril : 39 , Mai 32, Juin 64
Total : 135

Montant total des prises en charge
médicales durant le 2ème trimestre
5.852.200 francs cfa.
Nombre total de malades reçus au dispensaire municipal durant
le 2ème trimestre 2017 : 2025
PRISES EN CHARGE
FUNERAIRES :
Personnel : 01, Population: 46
Montant total:14.259.340 francs cfa.
Montant Total des prises en charge funéraires octroyées durant le 2ème trimestre 2017 : 14.259.340 francs cfa.
Troisième Trimestre
- Sensibilisation des présidents des Comités de Gestion de Quartiers (CGQ),
présidents(es) des associations des
guides religieux relativement à l’épidémie
de la ‘’Dengue’’, le mardi 11 juillet 2017 à
8 h.
- Début de l’opération de destruction des
gites larvaires en collaboration avec l’Institut National d’Hygiène Publique (INHP)
au quartier Yobou Lambert, le lundi 17 juillet 2017 à 10 h.
- Campagne de sensibilisation et de dépistage du VIH / Sida, du cancer du col de
l’utérus et du planning familial autour des
8ème Jeux de la Francophonie en collaboration avec l’AIBEF, le samedi 29 juillet
2017 de 08 h à 14 h.
- Visite des quartiers Comara Mamadou
et Belleville, pour superviser le projet CIPHIA relatif à l’impact du VIH portant sur
la population, le mercredi
13 septembre 2017 à 10 h.
- Journée de sensibilisation, suivie du dépistage de l’hypertension artérielle et de
l’hyperglycémie, le mercredi 20 septembre 2017 de 7 h 30 à 14 h.
- Cérémonie de collette de sang organisée en collaboration avec le Centre National de Transfusion Sanguine d’Abidjan
(CNTS), le mardi 11 juillet 2017.
- Cérémonie de dons de matériel médical
au Centre de Santé Communautaire de
l’Arras 3 par le Groupe Artistique ‘’Surchoc’’, le jeudi 24 août 2017.
-Séance de dépistage des maladies endémiques ou métaboliques (Hypertension
artérielle et l’Hyperglycémie) en collaboration avec l’Institut de Cardiologie d’Abidjan (ICA), le mercredi 20 septembre 2017.
-Prises en charge médicales : 143 personnes bénéficiaires.
- Prises en charge funéraires : 02
Le Dispensaire Municipal a reçu 1277 patients ayant bénéficié de la pharmacie,
des médicaments de premiers soins sur
un total de 1559 malades consultés (625
hommes + 934 femmes + 157 agents
municipaux).
Quatrième Trimestre
- Consultations médicales : 1445
- Prises en charge médicales : 260 bons
-Prises en charge funéraires : 29 bons
-Pharmacie : 1165 patients ont reçu des
médicaments de premiers soins.
- Marche sportive suivie de séance de dépistage du cancer de sein au CHU de
Treichville, en collaboration avec le Réseau Entreprenarial des Femmes Africaines (REFA), le samedi 07 octobre
2017.
- Campagne de sensibilisation et de dépistage de l’hypertension artérielle et du
diabète, organisée par la Mairie de
Treichville en collaboration avec le groupement des Accidentés Vasculaires Cé-

rébraux de Côte d’Ivoire au quartier
YOBOU Lambert, le jeudi 26 octobre
2017.
- Journée mondiale du diabète à l’INFAS
du CHU de Treichville sur le thème :
«Femmes et diabète notre droit à une
bonne santé » « Agir aujourd’hui pour
changer demain », le mardi 14 novembre
2017.
- Remise de kits de dialyse aux dialysés
de la Commune de Treichville au centre
de dialysés du CHU de Treichville, le
mardi 28 novembre 2017.
-Séance de vaccination contre l’hépatite
B aux enfants de 04 à 07 ans, organisée
par la Mairie de Treichville en collaboration avec la fondation LEVITES INTER, le
vendredi 15 décembre 2017, 730 enfants
ont été vaccinés ce jour.
- Séance de dépistage sur l’hépatite B,
200 personnes ont été dépistées, le mercredi 19 décembre 2017.
SOUS-DIRECTION DE
L’EDUCATION ET DE LA
PROMOTION HUMAINE
Premier Trimestre
-Organisation de la fête du mardi-gras au
profit des petits enfants des écoles maternelles municipales, à l’avenue 02 rue 12
devant l’état-civil, le mardi 28 février 2017.
- Election du Délégué Départementale du
Conseil National de la Jeunesse (CNJCI)
Treichville, à la Médiathèque Municipale,
le dimanche 29 janvier 2017.
- Séance de travail avec les Associations
: OYEYE du grand marché de Treichville,
COPROVIT du marché de belleville, Association des femmes du petit marché
avenue 21, Coopération des Vendeuses
de Poissons Frais au Marché de Belleville, Association des filles de Madame
KOUASSI de Yobou Lambert, Assocation
Solidarité du Quartier Jacques Aka, Association des femmes teinturières de Yacouba Sylla, Association des Femmes de
France Amérique, Collectif des commerçantes du marché de bellevile, les jeunes
du quartier CRO Gendarmerie, du 09 février au 27 février 2017.
-Journée Internationale de la Femme à
l’EPP Pont puis au sein de la Mairie, le
mercredi 08 mars 2017.
-Semaine Nationale du Salon de l’Emploi
à l’Agence de l’Emploi Jeune, du 13 au
14 mars 2017.
-2ème Edition du salon Ivoirien de l’Emploi à l’Université Félix Houphouet Boigny,
du 16 au 17 mars 2017.
Deuxième Trimestre
-Cérémonie d’hommage à Madame
BODO Ginette, Coordinatrice des Ecoles
Maternelles Municipales (EMM) et Centre
d’Action Communautaire pour l’Enfance
(CAE), à l’occasion de son départ à la retraite,
le mercredi 17 mai 2017 à l’avenue 08
(EMM Marguerite SAKHOUM-ACHI
ANDJO).
-Journée d’Excellence au Collège Moderne de l’Autoroute, présidée par le
Conseiller YARO KOU, le vendredi 02 juin
2017.
-Tournée du Directeur ALY TIERO dans
les EMM et CACE, à l’occasion de la fin
de l’année scolaire dans lesdits établissements, le mardi 06 juin 2017.
-Participation à la semaine de l’Emploi, organisée par le Ministère de la Promotion
de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes

et du Service Civiqueà l’Agence Emploi
Jeune de Treichville.
-Audorium de la Primature, au Campus
de cocody, du 17 au 20 avril 2017.
-Présélection Locale du Concours Awoulaba 2017 au SEAMENS CLUB, le vendredi 12 mai 2017.
-Célébration de la fête des mères éclatée,
organisée par la Mairie au profit des
femmes du marché de Belleville, au marché de Belleville, le samedi 20 mai 2017.
-Célébration de la fête des mères de la
population, organisée par la Mairie en collaboration avec le Cabinet de la 1ère
Dame de Côte d’Ivoire, à l’Espace Lagunaire du Palais de la Culture, le samedi
27 mai 2017.
- Tournée de Sensibilisation sur la Nouvelle Loi Ivoirienne, organisée par la Mairie en partenariat avec l’Association des
Femmes Juristes de Côte d’Ivoire au
marché de Belleville et dans les quartiers
(Jean Yao, Yobou Lambert de Gonzague), le jeudi 01 au 14 juin 2017.
- Sensibilisation et Consultations Juridiques, organisées par la Mairie en partenariat avec l’Association des Femmes
Juristes de Côte d’Ivoire, à la Médiathèque Municipale, le samedi 17 juin
2017.
Troisième Trimestre
- Cours de vacances du primaire au profit
de la population (1000 Enfants) au
groupe scolaire pont, groupe scolaire
port, groupe scolaire avenue 08, groupe
scolaire habitat, du 03 au 30 août 2017.
- Cours de vacances du secondaire au
profit de la population (535 Elèves) au
groupe scolaire Front Lagunaire, du 03 au
30 août 2017.
- Centres aérés au profit de la population
de 300 enfants, dans les Ecoles maternelles Municipales Avenue 08 et à la Médiathèque Municipale, du 03 au 30 août
2017.
-Colonie de vacances au profit de 25
meilleurs élèves du primaire de la
Commune à Botro, du 16 au 25 août
2017.
- Colonie de vacances au profit de 80
meilleurs élèves du primaire de la Commune à Yamoussokro, du 16 au 31 août
2017.
- Cérémonie de clôture des activités de
vacances 2017 (centres aérés et cours de
vacances 1500 enfants), le 31 août 2017.
- Lancement des prises en charge scolaires 2017-2018 au profit de la population
de Treichville, à la Médiathèque Municipale, le jeudi 07 septembre 2017.
- Séance de travail avec Madame le
DREN ABIDJAN 2, sur la rentrée scolaire, à la Médiathèque Municipale, le
mercredi 20 septembre 2017.
- Mission de Contrôle de Gestion du
Groupe Scolaire Avenue 08, au groupe
scolaire avenue 08, le jeudi 21 septembre
2017.
- Sondage dans les quartiers de Treichville du 03 au 30 juillet en prélude au renouvellement des comités de gestion des
quartiers, dans la commune de Treichville.
- Rencontre avec 200 femmes commerçantes de Treichville en prélude à la
formation en comptabilité simplifiée, organisée par le Fond de Développement de
la Formation Professionnelle (FDFP) et le
Cabinet F.I.D.I, à la Médiathèque Municipale de Treichville, le jeudi 06 juillet 2017
de 10 h à 12h.

- Rencontre avec les jeunes de la commune de Treichville par rapport à la Mobilisation lors des 8ème jeux de la
francophonie, à la Médiathèque Municipale, le mercredi 12 juillet 2017 de 15 h à
16h.
-Signature d’un protocole d’Accord entre
la BACI et la Direction Générale de l’Artisanat, dans la commune du Plateau à
l’immeuble Versus Banque, le 03 août
2017 de 08 h à 12 h.
- Supervision des cours de vacances gratuits organisés par la Mairie de Treichville,
à l’école Habitat du quartier Auguste Denise et à l’école du Pont de la Cité Fonctionnaire, du 04 au 31 août 2017.
- Signature d’un protocole d’Accord entre
le Programme du Mérite International de
la Jeunesse de Côte d’Ivoire et le Ministère de la Jeunesse de la Promotion, de
l’Emploi et du Service Civique, à l’Hôtel
Communal de la commune de Port
Bouët, le 08 août 2017 de 14 h à 16 h 30.
- Participation à la cérémonie de remise
de subventions par le Maire et Le Conseil
Municipal, aux associations, ONG et autres Structures ou Institutions de la Commune de Treichville, à la salle de Mariage
Auguste Denise de Treichville, le mercredi
22 août 2017 de 11h à 12h30.
-Visite d’immersion, organisée par
l’Agence Emploi Jeunes en collaboration
avec la Mairie de Treichville, au profit de
60 élèves participants aux cours de vacances gratuits de la classe de 4ème à la
classe de terminale, au Centre des Métiers de Bingerville, le mercredi 23 août
2017 de 11h à 14h.
-La Cérémonie de remise de certificats de
fin de formation à 25 jeunes par LAFARGE HOLCM Côte d’Ivoire, dans la
salle de réunion de la LAFARGE HOLCM
Côte d’Ivoire, le 25 août 2017 de 12 h à
14 h.
-La Visite d’immersion, organisée par
l’Agence Emploi Jeunes en collaboration
avec la Mairie de Treichville, au profit de
60 élèves participants aux cours de vacances gratuits de la classe de 4ème à la
classe de terminale, chez CISS ST
MOISE ET PATHE O, Stylistes Modélistes de renoms, le mardi 29 août 2017.
-Célébration de la fête de l’Indépendance
à travers le défilé des Associations, ONG
de la commune de Treichville, de l’Ecole
Régionale en passant par l’Avenue 16 et
la rue 12 jusqu’au Palais de la Culture de
Treichville, le 06 septembre 2017.
Quatrième Trimestre
-Double cérémonie : les Oscars de l’Excellence et Remise de Prises en Charge
Scolaires au profit de 1500 enfants dans
la cour de la Mairie de Treichville, le jeudi
09 Novembre 2017.
-Remise d’ordinateurs et d’imprimantes
au EMM et CACE, le mardi 14 novembre
2017.
-Participation à la conférence sur l’Entrepreneuriat face au changement de mentalité, organisée par le Mérite International
de la Jeunesse (Section Treichville) en
collaboration avec la Mairie dans la cours
de la Mairie de Treichville, le 04 octobre
2017 de 14H00 à 17H00.
-Participation à la cérémonie d’investiture
du bureau Local de l’Union Nationale des
Retraités de Côte d’Ivoire, dans la salle
de Mariage de la Mairie de Treichville, le
06 octobre 2017 de 10H00 à 12H30mn.

N°051 - du 1er au 31 JaNVIer 2018

- Organisation de la double cérémonie
d’investiture du délégué départemental
de Treichville et du District Autonome
d’Abidjan en collaboration avec le Conseil
National de la Jeunesse (CNJ) à la Gare
de BassamArras 1, le samedi 14 octobre
2017 de 12H00 à 15H00.
- Participation à la cérémonie d’investiture
du bureau Communal de la Fédération
Nationale des Ivoiriens d’origine Etrangère et de Souche à Place Ernesto
DJEDJE Arras 3, le 14 octobre 2017 de
15H00 à 18H00.
- Participation à la cérémonie de distribution d’un repas complet à cinquante (50)
enfants déshérités de la commune de
Treichville par l’ONG charité Espoir en
collaboration avec la Mairie de Treichville,
dans la cours de la Mairie de Treichville,
le 20 octobre 2017 de 10H00 à 13H00.
- Participation à l’atelier d’échange sur le
Programme National de Volontariat de
Côte d’Ivoire organisé par le Ministère de
la Promotion de la Jeunesse de l’Emploi
des Jeunes et du Service Civique en partenariat avec le Programme de Nations
Unies pour le Développement au Palm
Club Hôtel de Cocody-2 plateau, le 20
octobre 2017, de 10H00 à 14H00.
- Organisation d’une visite au SARA 2017
avec une délégation de 60 Personnes
(Associations et CGQ) à l’entrée de l’Aéroport International de Port Bouët, le 23
novembre 2017 de 10H00 à 14H00.
- Rencontre de sensibilisation et d’informations avec les Présidents, Associations, ONG et CGQ à la Médiathèque
Municipale, le 23 novembre 2017 de
15H00à 16h30mn.
- Participation à la session de formation et
de sensibilisation des leaders d’associations et leaders communautaires aux valeurs démocratiques, organisée par le
Forum des organisations de la Société Civile de Côte d’Ivoire dans la cours de la
SICOGI Mairie, le 25 novembre 2017
de10H00 à 13H30mn.
- Rencontre de sensibilisation sur la
drogue, la violence et les grossesses précoces en milieu jeune et scolaire en collaboration avec la Fondation «le
Missionnaire» au Collège Moderne Autoroute, le29 novembre 2017 de 11H00
à13H30mn.
- Participation à la cérémonie de la journée Internationale des Volontaires organisée par le Ministère de la Promotion de
la Jeunesse de l’Emploi des Jeunes et du
Service Civique en collaboration avec le
programme National du Volontariat à
l’Université F.H.B de Cocody, le 05 décembre 2017 de 09H00 à 16H30mn.
- Rencontre avec les nouveaux Présidents des Comités de Gestion des Quartiers de Treichville en prélude à
l’organisation de l’arbre de Noël au profit
des enfants de Treichville à la Salle des
Conseillers de la Mairie de Treichville, le
06 décembre 2017 de 15H00 à 17H00.
- Participation à la cérémonie d’investiture
de la Présidente Nationale de la ligue Ivoirienne des Secrétaires à l’Institut Supérieur des Technologies de la
communication sis à Cocody, le 08 décembre 2017 de 09H00 à 13H30mn.
- Séance de travail avec les Associations
et ONG de la commune et les Présidents
des Comités de Gestion des Quartiers en
prélude à la vaccination contre l’Hépatite
B, à la Médiathèque Municipale, le vendredi 08 décembre 2017 de 14H30 à
15H30mn.
- Réunion d’information avec les différents
responsables des services socio- culturels du district Autonome d’Abidjan, organisée par l’ONG SERVIR en prélude à la

participation de 50 enfants orphelins de la
commune à la célébration de l’arbre de
Noël, au siège de l’ONG SERVIR Cocody-II Plateaux le 13 décembre 2017 de
10H00 à 12H00.
- Participation à l’arbre de Noël organisé
par l’ONG SERVIR avec 50 enfants orphelins de la Commune de Treichville à
Cocody-II plateaux espace EVEN’S le 23
décembre 2017 de 08H00 à 12H00.
- Organisation de l’arbre de Noël au profit
des enfants de Treichville au Rond-Point
de Treichville, le 23 décembre 2017 de
08H00 à 12H00.
- Participation à l’arbre de Noël organisé
par la Première Dame de Côte d’Ivoire
avec 20 enfants orphelins de la commune
de Treichville, à la Présidence de la République de C.I au Plateau, le 23 décembre 2017 de 12H00 à 17H30.
-Investiture des Présidents CGQ dans la
cour de la Mairie, le mercredi 27 décembre 2017 de 09 heures à 12 heures 30.
-Distribution de kits alimentaires à la population de Treichville à la Garde Républicaine de Treichville, le vendredi 29
décembre 2017 de 08 heures à 13
heures.
-Participation à l’arbre de noël, organisé
par la Fondation Espoir Treichville en collaboration avec la Mairie de Treichville
dans la cour de l’Ecole Saint Jean Bosco,
le samedi 30 décembre 2017 de 08
heures à 12 heures.
SOUS-DIRECTION DU TOURISME, DE LA CULTURE, DES
SPORTS ET LOISIRS
Premier Trimestre
- Organisation d’un village CAN par la
Mairie de Treichville, au quartier Arras 1
vers la Garede Bassam, du samedi 17
janvier au dimanche 05 février 2017.
- Ouverture du championnat de football
américain au titre de l’année 2017, au
Lycée Moderne de Treichville, le samedi
21 janvier 2017.
- Treich-Loisirs : Cérémonie du 10ème
anniversaire de l’Equipe du dimanche, à
l’Avenue 02 rue 12, près des locaux de la
Mairie de Treichville, le dimanche 05 février 2017 de 06 heures 30mns à 09
heures.
- Cérémonie de pose de la 1erepierre de
la construction du siège de la Fédération
Internationale de Basket-Ball Association
(FIBA) Ex-CentreCulturel de Treichville en
face de la Piscine d’Etat de ladite commune,mardi 07 février 2017.
- Ouverture de la saison cycliste 2017, organisée par la FédérationIvoirienne du
Cyclisme (FIC) en partenariat avec la
Mairie de Treichville, Avenue 01 et Avenue 02, rue 12 Treichville,le dimanche 26
février 2017.
- Participation au 5eme anniversaire des
activités de la fondation des maladies du
cœur de Côte d’Ivoire, dans le cadre de
la journée Internationale de la Femme,
au grand carrefour de Koumassi,le samedi 04 mars 2017.
- Participation au parcours de SantéPour
Tous, organisé par la Ligue Sud de la Fédération Ivoirienne de Randonnée Pédestre (FIRAPE), marche et fitness année
2017 Hôtel Communal de Port-Bouet, le
samedi 11mars 2017.
- Participation à la 2èmeédition de l’Open
de Taekwondo, organisée par la Ligue
Sud de Taekwondo, au Forum de l’Université Félix Houphouët Boigny de cocody, le samedi 25 et dimanche 26 mars
2017.
- Participation au lancement du FESPACO 2017 dans la salle KodjoEbouclé

bilans des activités 2017
du Palais de la Culture, le jeudi 05 janvier
2017.
- Participation à la 1ereEdition du Salon
Africain de la Coiffure et des Tresses, à
l’Hôtel Communal de cocody, le 24 janvier
2017.
- Participation à un atelier de formation et
d’harmonisation des activités des comités
communaux à la salle Délafosse du District d’Abidjan, le jeudi 16 février 2017.
- Participation au lancement de la rentrée
Culturelle du Ministère de la Culture, à la
Salle Bernard B. Dadié du Palais de la
Culture, le jeudi 16 février 2017.
- Caravane «Treich-Culture-Lecture » à
travers les quartiers Habitat Craonne, TanohBlaise, Cyrille Polneau, Entente, Auguste Denise, Arras 1,YomanKacou,
Notre Dame, Arras 2, Antonin Dioulo,
Arras 3, Sopim, Voltaire, Sicogi, Arras 4,
Cité Douane, Paul Teasson, Kouamé Albert, CitéEECI, du samedi 18 février au
mercredi 28 mars 2017.
- Participation au lancement officiel des
activités du COTROCI et du Concours
Culinaire ‘’TROPHE’’, à la Salle Emmanuel Dioulo du District d’Abidjan, le mercredi 08 mars 2017 à 16 heures.
- Participation à la 2eme Edition du Festival N’ZASSAMode de Treichville,organisée par CISS ST MOISE, à l’Avenue 08
rue 07 en face de la Médiathèque Municipale, le samedi 11 mars 2017.
- Treich-Live Zouglou, organisé en partenariat avec GNANHIPRODUCTION, à
l’Avenue 08 Rue 03, au château d’eau, le
dimanche 26 mars 2017.
Deuxième Trimestre
- Co-organisation du tournoi de rugby des
moins de 12, 14, 16 ans avec Treichville
Biafra Olympique (TBO), sur le terrain de
Sol Béni à la Riviera M’Pouto dans la
Commune de Cocody, le dimanche 01
avril 2017.
- Tournoi de Rugby des U1, U12, U14 et
U16, Sur le terrain de Sol Beni à la Riviera
M’Pouto dans la Commune de Cocody, le
samedi 19 avril 2017.
- 4ème édition des 72 H d’Abidjan (RALLYE)organisée par MAFAL Racing Team
Rallye (MRTR), Sur le boulevard Lagunaire face à la SOLIBRA, les vendredi 21,
samedi 22 et dimanche 23 avril 2017.
- 1èreJournée du Championnat de Football Américain (AFAT), au Lycée Moderne
de Treichville, le samedi 06 mai 2017.
- Gala de Boxe Professionnel organisé
par la Mairie de Treichville en partenariat
avec l’Association desBoxeurs Professionnels (ABP-CI), à l’Avenue 27, rue 24,
entrée Cité douane Arras 1, le vendredi
19 mai 2017.
- Co-organisation avec l’ONG MA PATRIE, de la cérémonie du Lancement Officiel de la Campagne de Sensibilisation
sur les dangers de l’immigration clandestine, sur le site du jardin public du quartier
YOBOU Lambert (Ex-Biafra) près du pont
Général DE GAULLE, le samedi 17 juin
2017.
- Finale de Treich-Culture-Lecture Edition
2017, dans la cour de la Mairie de Treichville, le mercredi 26 avril 2017.
- Finale du concours culinaire Edition
2017, à l’espace lagunaire du Palais de la
Culture Abidjan-Treichville, le samedi 27
mai 2017.
- 1ère Edition de la journée dénommée
«Le Rendez-vous du Consommateur des
TIC « RTCI 2017», à la Médiathèque Municipale de Treichville, le mercredi 31 mai
2017.
Troisième Trimestre
- Lancement de la 29ème édition du Tour

Cycliste de la route de l’Est International
sur les tronçons des Avenues 01 et 02,
Rues 05 et 17,
le vendredi 14 juillet 2017 à 10 h,
- Cérémonie de clôture de la campagne
de sensibilisation sur les dangers de l’immigration clandestine sur le terrain du jardin public du quartier Yobou Lambert (ex
Biafra), le samedi 15 juillet 2017 à 08 h 30
mn.
- Tour Cycliste de l’Indépendance sur les
tronçons des Avenues 01 et 02, Rues 05
et 17 à 08 h 30.
- Participation des athlètes de Treichville
au Cross populaire de l’Indépendance sur
le terrain de Jessey Jackson de Yopougon à 09 h, le samedi 05 août 2017.
- Match de Gala (Football féminin) sur le
terrain de la place Ernesto Djédjé sis à
l’Arras 3, le vendredi 11 août 2017 à 16 h.
- Match de Gala de football doté de la
coupe François Albert Amichia sur le terrain Bob Zague de gbatanikro, le samedi
29 août 2017 à 16 h.
- Lancement de la 10ème édition du Tournoi Dominique OUATTARA des moins de
15 ans sur le terrain de la place Ernesto
Djédjé sis à la l’Arras 3, le mardi 29 août
2017 à 09 h.
- Finale du Tournoi Dominique OUATTARA des moins de 15 ans sur le terrain
de la place Ernesto Djédjé sis à la l’Arras
3, le mardi 05 septembre 2017 à 16 h.
- 1ère finale du Tournoi de maracana doté
de la coupe François Albert AMICHIA sur
le terrain de la Sicogi Mairie, le jeudi 07
septembre 2017 à 16 h (Zone 1).
- 2ème finale du Tournoi de maracana
doté de la coupe François Albert AMICHIA sur le terrain de l’école primaire
Pont (EPP Pont), le vendredi 08 septembre 2017 à 16 h (Zone 2).
- 3èmeet la 4èmefinale du tournoi de maracana doté de la coupe François Albert
AMICHIA sur les terrains respectifs du
quartier YomanKacou Avenue 17 rue 38
(Zone 3) à 10 h, à la place Ahoubé Avenue 16 (Zone 4) 16 h, le samedi 09 septembre 2017.
- Grand Prix International du Tour Cycliste
sur les tronçons des Rues 38 et 05, Avenue 08 Boulevard Giscard D’Estaing, le
dimanche 17 septembre 2017 à 09 h.
- Grande finale du tournoi de football doté
de la coupe Marcel Zadi KESSY sur le
terrain de Robert Champroux de Marcory,
le vendredi 22 septembre 2017.
- Cérémonie de la 24ème édition de remise de kits scolaires aux élèves joueurs
de Rugby dans le club Treichville Biafra
par la structure Treichville Biafra Olympique (TBO) en collaboration avec la Mairie de Treichville dans la cour de la Mairie
de Treichville, le mardi 26 septembre
2017.
- Treich-Variétoscope Edition 2017, à l’Arras 1 (place Anne OULOTO) et à l’Avenue 16 Rue 9 (place Ahoubé), du samedi
22 au samedi 29 juillet 2017.
- Treich-Festi, 3èmeEdition à l’Arras 1
(place Anne OULOTO) et à l’Avenue 16
Rue 9 (place Ahoubé), du jeudi 27 au samedi 29 juillet 2017.
- UrbanFashion, 4ème Edition 2017, à
l’Avenue 16 Rue 9 (place Ahoubé), du
lundi 24 au dimanche 30 juillet 2017.
- Festivités de la commémoration de l’Indépendance de la Côte d’Ivoire Edition
2017, à l’espace lagunaire du Palais de la
Culture et à l’avenue 08
Rue 17, du dimanche 06 au lundi 07 août
2017.
- Manche éliminatoire de Wozo vacances
2017, à la salle Anomambo du palais de
la culture, le mercredi 16 août 2017.
- Animation du village des 8èmejeux de la

9

Francophonie, à l’’Arras 1 (place Anne
OULOTO), du vendredi 21 au dimanche
30 juillet 2017.
- Festival culturel dénommé «TREICHN’GOWA» 3ème Edition 2017, à l’Avenue
27 en face du maquis notre dame, du
vendredi 25 au samedi 26 septembre
2017.
- TREICH EN JOIE, Edition 2017, à l’Avenue 16 Rue 9 (place Ahoubé), du vendredi 25 au samedi 26 septembre 2017.
- Festival ANOMPÊ, 1ère Edition 2017, à
l’espace lagunaire du palais de la culture,
du vendredi 15 au dimanche 17 septembre 2017.
- Concours MISS N’ZASSA, L’ETOILE
D’AFRIQUE, 4ème Edition 2017, à la
salle Kodjo EBOUCLE du palais de la culture, le samedi 16 septembre 2017.
Quatrième Trimestre
-Première Edition du Festival « Terre
d’Ivoire» à Canal aux bois sis à Treichville,
du vendredi 27 au samedi 28 décembre
2017.
- Sixième Edition du Festival International
du Film des Lacs et Lagunes (FESTILAG)
2017 à l’espace Bob Zague, à l’Habitat
Craonne,au Lycée Moderne de Treichville, au quartier Yobou Lambert, au
CBCG de Treichville et au quartier Louis
De Gonzaque de Treichville, du mardi 14
au samedi 18 Novembre 2017.
- Quatrième Edition d’AFRICA MODE
REVELATION à l’Avenue 16 Rue 09 (Espace Ahoubé) de Treichville, le vendredi
15 Novembre 2017.
- Septième Edition du Festival International de Théâtre d’Abidjan (FITHA) au Centre National des Arts et de la Culture
(CNAC) Café-théâtre de Treichville, du
lundi 20 au samedi 25 Novembre 2017.
- Méga Concert de Fin d’Année «TREICH
EN FÊTE» A l’Avenue 8 Rue 9 en face de
la Médiathèque Municipale, du vendredi
29 au samedi 30 Décembre 2017.
- Participation à la cérémonie officielle du
lancement de la 1ère édition du Tournoi
de football dénommé « Foot Talent Jeune
BHCI– Money Gram» au siège de la
banque de l’habitat de Côte d’Ivoire sis au
plateau à 15 h, le jeudi 23 novembre
2017.
- Co-organisation de la phase éliminatoire
du Tournoi de Football Tallent Jeune
BHCI- Money Gram sur le terrain du jardin public du quartier Yobou Lambert (ex
Biafra), le samedi 25 novembre 2017.
- Participation à la phase éliminatoire intercommunale du Tournoi de Football Talent Jeune BHCI-Money Gram sur le
terrain de la Sogephia de Cocody, le samedi 02 décembre 2017.
- Co-organisation de la campagne de
sensibilisation contre l’immigration irrégulière en milieu sportif à travers une manifestation sportive sur le terrain du jardin
public du quartier Yobou Lambert (ex Biafra) à 08 heures, le samedi 09 décembre
2017.
- Co-organisation de la 4ème édition du
Cross populaire dénommé Cross de
Baby pour la santé sur le terrain Bob
Zague de gbatanikro à 08 heures 15 minutes, le samedi 16 novembre 2017.
- Co-organisation de la grande finale du
Tournoi de Fotball intercommunal Talent
Jeune BHCI Money Gram sur le terrain
de Sogephia de Cocody, le samedi 16 novembre 2017.
- Co-organisation de l’Assemblée Général
élective du Président de la Fédération
Ivoirienne de Cyclisme à la Médiathèque
Municipale de Treichville à 08 heures, le
dimanche 17décembre 2017n

10

bilans des activités 2017

N°051 - du 1er au 31 JaNVIer 2018

RAPPORT D’ACTIVITéS 2017 DE LA DIRECTION DES AffAIRES
ADMINISTRATIVES ET DE LA fORMATION

N°051 - du 1er au 31 JaNVIer 2018

bilans des activités 2017

cONcLuSION

11

bilans des activités 2017

12

N°051 - du 1er au 31 JaNVIer 2018

Direction des Affaires Economiques et financières
Analyse de la situation budgétaire de la Commune de Treichville au 30/11/2017
la prévision. A la même période de l’exercice précédent, il y a eu un recouvrement de 2 409 595 453 F
CFA, soit une baisse de 884 797 456 F CFA.
n Impôts synthétiques (7026)
Un montant de 282 489 206 F CFA a été recouvré au
30/11/2017 contre un montant de 253 970 680 F CFA
à la même période de l’exercice précédent, soit une
hausse de 28 518 526 F CFA.
n Vignettes (7406)
En ce qui concerne les paiements de vignettes, un
montant de 606 132 911 F CFA a été recouvré au
30/11/2017. Cependant au 30/11/2016, il y a eu un recouvrement de 354 430 956 F CFA, soit une hausse
de 251 701 955 F CFA.

a. receTTeS

b. dePeNSeS

commentaire :
Initialement équilibré en recettes et en dépenses à la
somme de 6 580 000 000 de Francs CFA, le Budget
Primitif de l’exercice 2017 de la Commune de Treichville a été modifié à la hausse pour atteindre le montant de 7 693 000 000 de Francs CFA ; soit une
augmentation de 1 113 000 000 de Francs CFA représentant un taux de progression de 16,91%.
Cette modification à la hausse a été possible grâce à
un prélèvement sur le Fonds de Réserve Ordinaire
d’un montant de 900 000 000 de Francs CFA, à la
prise en compte d’une prévision des Taxes portuaires
et aéroportuaires de 200 000 000 de Francs CFA et à
la revalorisation de la prévision de recettes concernant les Droits de stationnement et Parkings.
Le Budget Modificatif N° 1 de l’exercice 2017 s’équilibre donc en recettes et en dépenses, à la somme de
sept milliards six cent quatre-vingt-treize millions (7
693 000 000) de Francs CFA dont :
n Cinq milliards sept cent soixante dix-huit millions
(5 778 000 000) de Francs CFA en Fonctionnement ;
n Un milliard neuf cent quinze millions (1 915 000
000) de Francs CFA en Investissement.
Ainsi, la situation budgétaire de la Commune de
Treichville au 30/11/2017 se présente comme suit :
I- LES RECETTES
Le montant total des recettes recouvrées au
30/11/2017 est de 6 265 301 609 F CFA, soit un taux
de recouvrement de 81,44% contre un montant de 6
741 503 332 F CFA au 30/11/2016, soit une baisse
globale de 476 201 723 F CFA due essentiellement à
la baisse des recettes fiscales.
Ces recettes se répartissent comme suit :
I.1- Les recettes fiscales
Elles ont atteint un niveau de recouvrement de 4 860
250 477 F CFA sur une prévision de 6 090 000 000
Fcfa, soit un taux de recouvrement de 79,81% au
30/11/2017. Il ressort une baisse de 493 508 436 F
CFA par rapport au recouvrement du mois de novembre 2016 qui était de 5 353 758 913 F CFA.
La structure détaillée des recettes fiscales se présente
comme suit :
n Impôts fonciers
Un montant de 2 415 280 006 F CFA a été recouvré
au 30/11/2017 sur une prévision de 2 750 000 000 F
CFA, soit un taux de 87,83% de la prévision. A la
même période de l’exercice précédent, il y a eu un recouvrement de 2 335 761 824 F CFA, soit une hausse
de 79 518 182 F CFA.
n Patentes et Licences
Sur une prévision de 2 544 000 000 F CFA, un montant de 1 524 797 997 F CFA a été recouvré au
30/11/2017, correspondant à un taux de 59,94% de

I.2- Les recettes propres
Le recouvrement des recettes propres au 30/11/2017
se situe à un montant de 494 101 132 F CFA correspondant à un taux de 70,28% de la prévision, contre
un montant de 424 173 716 F CFA au 30/11/2016. Ce
qui fait ressortir une hausse de 69 927 416 F CFA par
rapport au recouvrement de la même période de
2016. Il faut noter aussi le non recouvrement à ce jour
de la taxe portuaire et aéroportuaire dont la prévision
est de 200 000 000 FCFA.
La structure détaillée de ces recettes se présente
comme suit :
nTaxe forfaitaire des petits commerçants et artisans
(7026)
Sur une prévision de 180 000 000 F CFA, le recouvrement au 30/11/2017 est de 135 237 000 F CFA représentant un taux de 75,13% de la prévision. Ce
montant représente les reversements effectués par la
structure CARGEST. Cependant, à la même période
de l’exercice précédent, il a été enregistré un montant
de 90 300 000F CFA, soit une hausse de 44 937 000
F CFA.
n Taxe sur les pompes distributrices de carburants
(7030)
Il y a eu un recouvrement de 11 790 000 F CFA au
titre de cette taxe au 30/11/2017 sur une prévision de
11 800 000 F CFA, correspondant à un taux de
99,92%. Alors qu’à la même période de l’exercice
écoulé un montant de 11 880 000 F CFA a été recouvré, soit une baisse de 90 000 F CFA.
n Taxe sur les charrettes (7031)
Le montant recouvré au titre de la taxe sur les charrettes est de 11 937 000 F CFA au 30/11/2017 sur une
prévision de 11 300 000 F CFA, soit un taux de
105,64%. Comparativement au recouvrement à la
même période de l’exercice précédent qui était de 11
308 500 F CFA, il ressort une hausse de 628 500 F
CFA.
n Taxe sur les embarcations de plaisance (7033)
Le montant recouvré au titre de cette taxe s’élève à 2
678 000 F CFA au 30/11/2017 sur une prévision de 2
200 000 F CFA, soit un taux de 121,73%. A la même
période de l’année dernière, il y a eu un recouvrement
de 2 265 000 F CFA, soit une hausse de 413 000 F
CFA.
n Taxe sur les spectacles et galas (7036)
Un montant de 1 310 000 F CFA a été recouvré au
30/11/2017 sur une prévision de 1 300 000 F CFA,
soit un taux de 100,77%. Il faut noter qu’au 30 novembre 2016, le recouvrement était de 1 190 000 F CFA
entrainant une hausse de 120 000 F CFA.
n Taxe sur les établissements de nuit (7038)
Un recouvrement de 3 484 000 F CFA a été effectué
au 30/11/2017 sur une prévision de 4 300 000 F CFA,
représentant un taux de 81,02%. Il faut noter qu’au
30 novembre 2016, il y a eu un recouvrement de 4
177 000 F CFA entrainant une baisse de 693 000 F
CFA.
n Taxe sur la publicité (7042)
Un recouvrement de 45 000 000 F CFA a été effectué
au 30/11/2017 sur une prévision de 60 000 000 F
CFA, représentant un taux de 75%. Il faut noter qu’au
30 novembre 2016, il y a eu un recouvrement de 23
500 000 F CFA, soit une hausse de 21 500 000 F
CFA.
n
Légalisation de signatures et certifications
(71000)
Sur une prévision de 16 600 000 F CFA, le montant

enregistré au titre de cette taxe s’élève à 21 250 000
F CFA au 30/11/2017, soit un taux de 128,01% ; alors
qu’il était de 16 077 000 F CFA au 30/11/2016 entrainant une hausse de 5 173 000 F CFA.
n Délivrance de livrets de famille et autres documents (71001)
Sur une prévision de 19 300 000 F CFA, le montant
recouvré au titre de cette taxe s’établit à 19 373 500
F CFA au 30/11/2017, soit un taux de 100,38% ; alors
qu’il était de 18 636 000 F CFA au 30/11/2016. Il ressort une hausse de 737 500 F CFA.
n Droits de stationnement - Parkings (71101)
Sur une prévision de 35 000 000 F CFA, il y a eu un
reversement de 20 473 000 F CFA au 30/11/2017,
soit un taux de 58,49% ; alors qu’il y a eu un reversement de 12 897 200 F CFA au 30/11/2016. Il ressort
une hausse de 7 575 800 F CFA.
n Autres recettes de prestations et services au titre
de l’urbanisme et de l’environnement (71126)
Le recouvrement au titre de cette taxe s’élève à 1 660
000 F CFA au 30/11/2017 sur une prévision de 1 000
000 F CFA, soit un taux de 166,5%. Il faut noter qu’un
montant de 1 126 000 F CFA a été recouvré à cette
période de l’exercice écoulé, entrainant une hausse
de 519 000 F CFA.
n Crèches, jardins d’enfants et écoles primaires
(71201)
Sur une prévision de 26 800 000 F CFA, un recouvrement de 25 189 000 F CFA a été effectué au
30/11/2017, soit un taux de 93,99%. Il faut noter qu’un
montant de 24 185 000 F CFA a été recouvré à cette
période de l’exercice écoulé, entrainant une hausse
1 004 000 F CFA.
n Administration des activités culturelles « Radio »
(71250)
Un montant de 2 710 000 F CFA a été recouvré au
30/11/2017 sur une prévision de 3 500 000 F CFA,
soit un taux de 77,43% ; alors qu’il était de 3 080 000
F CFA à la même période de l’exercice écoulé. D’où
une baisse de 370 000 F CFA.
n Autres recettes de prestations et services au titre
des activités culturelles (71256)
Sur une prévision de 700 000 F CFA, un recouvrement de 516 000 F CFA a été effectué au 30/11/2017
représentant un taux de 73,71%. Comparativement
à la même période de l’exercice écoulé un recouvrement de 462 000 F CFA a été effectué. Il ressort une
hausse de 19 000 F CFA.
n Autres recettes de prestations et services au titre
des eaux et forêts, chasse et pêche » (71316)
Le montant recouvré au titre de cette taxe s’élève à 8
836 332 F CFA au 30/11/2017 sur une prévision de
17 400 000 F CFA, soit un taux de recouvrement de
50,78%. Cependant au 30/11/2016, il y a eu un recouvrement de 13 351 216 F CFA.
n Autres recettes de prestations et services au titre
des transports et communications (71336)
Le recouvrement au titre de cette taxe s’élève à 11
160 000 F CFA au 30/11/2017 sur une prévision de
10 900 000 F CFA, soit un taux de 102,39%. Il faut
noter qu’à la même période de l’exercice écoulé, le
recouvrement était de 10 932 000 F CFA. Il y a donc
une hausse de 228 000 F CFA.
n Marchés (71344)
Sur une prévision de 120 000 000 F CFA, le montant
enregistré au titre de cette taxe s’élève à 104 243 000
F CFA au 30/11/2017, soit un taux de recouvrement
de 86,87% ; alors qu’il était de 109 764 200 F CFA au
30/11/2016 entrainant une baisse de 5 520 900 F
CFA.
n Foires et expositions (71345)
Le recouvrement au titre de cette taxe s’élève à 1 395
000 F CFA au 30/11/2017 sur une prévision de 1 600
000 F CFA, soit un taux de 87,19%. Il faut noter qu’un
recouvrement de 1 635 000 F CFA a été effectué à
cette période de l’exercice écoulé entrainant une
baisse de 240 000 F CFA.
n Baux à loyer (72000)
Sur une prévision de 15 300 000 F CFA, un recouvrement de 14 395 000 F CFA a été effectué au
30/11/2017, soit un taux de 94,08%. Comparativement à la même période de l’exercice écoulé un reversement de 14 027 100 F CFA a été enregistré. Il

ressort une hausse de 367 900 F CFA.
n Occupations sur permissions administratives
(72030)
Le montant recouvré au titre de cette taxe s’élève à
51 464 000 F CFA au 30/11/2017 sur une prévision
de 54 000 000 F CFA représentant un taux de
95,30%. A la même période de l’année dernière, les
réalisations étaient de 53 168 000 F CFA. Il ressort
une baisse de 1 704 000 F CFA.
n Autres versements (7406)
Sur une prévision annuelle de 490 000 000 F CFA, le
recouvrement au 30/11/2017 est de 637 683 268 F
CFA représentant un taux de 130,14% de la prévision.
Ce montant représente les paiements de vignettes.
I.3- Les recettes diverses
Un montant de 910 950 000 F CFA a été recouvré au
30/11/2017 au titre des recettes diverses. Ce montant
est réparti comme suit :
- 950 000 F CFA représentant des mandats émis non
payés reconvertis en recettes ;
- 10 000 000 F CFA représentant la récompense de
la Commune au titre du Prix d’Excellence de la Commune la plus propre ;
- 900 000 000 F CFA représentant le Prélèvement sur
le Fonds de Réserve Ordinaire.
II. LES DEPENSES
L’exécution du budget des dépenses s’élève à un
montant de 6 037 404 876 F CFA sur une prévision
de 7 693 000 000 F CFA avec un taux de 78,48% au
30/11/2017 contre un montant de 5 564 019 735 F
CFA au 30/11/2016, soit une hausse des dépenses
globales de 473 385 141 F CFA.
II.1-Dépenses du personnel (salaires et indemnités, charges sociales et frais de mission)
Elles s'élèvent à 1 539 180 130 F CFA sur une prévision de 1 936 794 000 F CFA au 30/11/2017, soit un
taux d’exécution de 79,47%, alors qu’elles étaient de
1 375 924 726 F CFA au 30/11/2016, soit une hausse
de 163 555 404 F CFA due à la revalorisation des salaires des agents municipaux.
II.2-Autres dépenses de fonctionnement
Elles ont été exécutées à hauteur de 3 116 715 340
F CFA sur une prévision de 3 841 206 000 F CFA au
30/11/2017, soit un taux de 81,14%. Elles se décomposent comme suit :
*Carburants et lubrifiants : 282 000 000 F CFA sur une
prévision de 282 000 000 Fcfa, un taux d’exécution
de 100% ;
*Abonnements : 174 483 041 Fcfa sur une prévision
200 000 000 Fcfa, soit un taux d’exécution de 87,24% ;
*Dettes : 383 619 496 F CFA sur une prévision de 396
800 000 F CFA, soit un taux d’exécution de 96,68% ;
*Actions : 656 263 410 F CFA sur une prévision de
863 000 000 Fcfa, soit un taux d’exécution de 76,04% ;
*Diverses dépenses de fonctionnement : 1 620 349
293 F CFA sur une prévision de 2 101 206 000 F CFA,
soit un taux d’exécution de 77,12% ;
II.3-Dépenses d’investissement
Sur une prévision de 1 915 000 000 F CFA, l’exécution des dépenses se situe à 1 381 509 406 F CFA
au 30/11/2017 ; soit un taux d’exécution de 72,14%.
Des mandats sont encours selon l’évolution des travaux.
Ces dépenses se répartissent en :
- Immobiliers (construction, aménagement et réhabilitation) : 1 298 125 230 F CFA
- Mobiliers (équipements) : 83 384 176 Fcfa
- Incorporels (études architecturales) : 0
résultat budgétaire
Avec un niveau de recettes de 6 265 301 609 F CFA
et des dépenses exécutées à hauteur de 6 037 404
876 F CFA, la situation budgétaire de la commune de
Treichville au 30/11/2017 présente un écart positif de
227 896 733 F CFA, contre un écart positif de 1 177
483 597 F CFA au cours de la même période de
l’exercice précédent.

N°051 - du 1er au 31 JaNVIer 2018

bilans des activités 2017

Direction des Services Techniques et de l’Environnement
4

1

5

2

17%

22%
22%

3

6

13

14

bilans des activités 2017

Direction des Services Techniques et de l’Environnement (suite et fin)
9
7

10

8

11

N°051 - du 1er au 31 JaNVIer 2018

François albert amichia

Maire de la Commune de treichville

15

N°051 DU 1er AU 31 JANVIER 2018

Bilan des réalisations, perspectives…

‘‘Croyant et Homme politique, je suis là pour servir’’
A l’occasion de la nouvelle année, le Ministre François Albert Amichia, Maire de la
Commune de Treichville a accordé, le merRadio Treichville :
Monsieur le Ministre vous êtes
sur plusieurs fronts : réseaux sociaux, pratique de sports, agenda
ministériel et municipal. N’est-ce
pas une disponibilité à nulle autre
pareille?
Merci de me permettre en cette fin d’année de pouvoir m’adresser aux éditeurs de «Radio Treichville» et aux
lecteurs de «Treichville Notre Cité».
Votre question est à plusieurs volets. Je
dois vous dire que j’aime le sport. En
plus de par ma fonction (Ndlr : Ministre
des Sports et des Loisirs), je me dois
de donner l’exemple aux uns et aux autres. Notre Pays a connu des moments
difficiles. Et simple coïncidence ou effet
de cause, on se rend compte que
beaucoup de nos compatriotes meurent de maladies soudaines. Les cas
d’Avc, d’infarctus, de crise cardiaque
sont légion. Au niveau du Ministère des
Sports, nous avons fait le lien. En effet,
nous avons une vie très sédentarisée.
Nous ne bougeons pas beaucoup.
Nous passons de la maison à la voiture,
de la voiture au bureau sans avoir d’activité sportive ni physique. Si vous faites
bien attention, certaines personnes ont
arrêté le sport après le lycée. Par la
suite, elles se rendent compte qu’elles
gagnent en poids. En clair, l’obésité et
la sédentarisation sont des facteurs de
certaines maladies. Au niveau du ministère, nous avons créé un département
dénommé Programme d’Appui aux
Sports de Masse et Sports pour Tous,
à l’effet d’encourager les Ivoiriens à
avoir une pratique sportive et physique
régulière. On dit que l’exemple est la
meilleure méthode, donc nous essayons de montrer l’exemple, en le faisant nous-mêmes, pour notre bien-être.
Pour concilier nos activités au niveau
du Gouvernement et de la Municipalité,
je crois que c’est une question d’organisation. Au niveau du Conseil Municipal de Treichville, nous avons, par
expérience, délégué un certain nombre
d’activités à des Conseillers, des Adjoints et même à l’Administration municipale.Je pense que cela fonctionne
bien, c’est à mettre au crédit de nos collaborateurs qui travaillent avec beaucoup de dévotion, de dévouement et
d’abnégation. Au niveau du Ministère,
nous avons trouvé sur place des fonctionnaires sortis de l’Institut National de
la Jeunesse et des Sports (INJS). Ils
ont une bonne connaissance de ce domaine. Nous leur faisons confiance tout
en étant à la tête pour harmoniser et
coordonner toutes leurs activités.

credi 26 décembre 2017, au mensuel communal, ‘’Treichville Notre Cité’’ et à la
chaine Communale, ‘’Radio Treichville’’,

Mensuel, Treichville Notre Cité
Une communion entre vous et les
populations de Treichville et
même de nombreux ivoiriens est
notoire. Comment est né tout cet
engouement pour vous ?
Cette question pourrait être posée, plutôt, aux populations, tant elles sont les
mieux placées pour vous donner les réponses idoines. Toutefois, permettezmoi humblement, d’y répondre. Je crois
que la politique, c’est l’art de se mettre
au service des autres. C’est d’anticiper
les préoccupations de nos compatriotes et de trouver les réponses. Au
niveau de Treichville, nous avons succédé à M. André Kouassi Lenoir, qui
était un homme d’action et de proximité.
Il était pour nous un modèle, nous
l’avons suivi. A sa suite, nous essayons
d’être proches de nos populations aussi
bien dans les moments difficiles que
dans les moments heureux. A ces populations, nous sommes reconnaissants, parce qu’elles nous démontrent
par leur enthousiasme à nous voir, leur
fidélité, leur loyauté,

une vraie complicité entre les populations et nous. Cela nous fait énormément plaisir. Quand les personnes
viennent vers vous et vous saluent
avec beaucoup de joie, d’allégresse et
vous disent que vous leur avez rendu
tel service et que grâce à vous, leur rue
est praticable, ou que leurs enfants vont
à l’école. En un mot, quand ils vous témoignent une certaine reconnaissance,
je crois que c’est la plus grande des récompenses.
R.T
L’année dernière, dans ce même
bureau vous avez décrété 2017,
année de l’embellissement de la
Commune et annoncé également
de nombreux chantiers. Nous
sommes en fin d’année 2017,
pour vous le compte est-il bon ou
reste-t-il des chantiers non exécutés ? Si oui, lesquels ?
On n’est jamais totalement satisfait. Je
crois que l’année 2017 nous a apporté
beaucoup de joie.

la traditionnelle interview de fin d’année
dans laquelle il a souligné ses réalisations
et annoncé sa vision pour 2018.

a été notre satisfaction. Surtout pour
nos populations qui ont adhéré au programme de salubrité, que nous avons
mis en place. Grande satisfaction,
aussi, pour nous-mêmes gestionnaires
de Cité de voir, que nos efforts ont
porté. Tout en nous réjouissant de ce
point de vue, nous sommes, cependant, conscients, qu’il reste beaucoup
à faire. Il y a certains quartiers, qui sont
encore difficiles d’accès. D’autres qui
n’ont pas encore bénéficié de bitume
ou de pavé. Nous continuerons les efforts dans ce sens. En tout état de
cause, globalement je me dois de féliciter tous nos services et, plus particulièrement, les populations. A titre
d’exemple celles de l’avenue 11. A la
suite de notre appel, elles se sont organisées d’elles-mêmes pour nettoyer les
trottoirs, repeindre les façades des maisons. Leur exemple a servi, puisque les
autres avenues ont suivi le mouvement
et aujourd’hui les propriétaires des immeubles

ce
n
a
t
r
o
p
m
i
e
n
de u
r
o
c
c
a
l
a
p
i
c
i
n
à la
u
t
n
M
e
l
i
e
m
s
e
l
n
b
o
a
C
t
i
r
e
é
L
he v
… ‘‘
c
u
o
t
i
u
q
e
c
t
u
ain’’…
o
t
m
à
u
h
e
t
r
è
n
i
l
e
u
m
c
i
e
t
p
r
p
a
p
velo
é
d
u
a
t
e
e
n
i
a
personne hum

car depuis que nous occupons une
place au Gouvernement, nous sommes
peut-être un peu moins présents à
Treichville. Cependant, quand l’occasion nous est donnée, nous ressentons

Le 4 août dernier, quand nous avons
connu les résultats du ‘’Prix d’Excellence’’, et que nous avons su que la
Commune de Treichville avait obtenu
ce ‘’Prix d’Excellence de la Commune
la plus propre de Côte d’Ivoire’’, grande

leurs ont également emboîté le pas. Je
pense, que c’est une réelle satisfaction,
à laquelle nous ajoutons la réhabilitation et l’inauguration du rond-point. Aujourd’hui, cet espace fait la fierté des
populations de Treichville. Des admirateurs et visiteurs viennent d’autres com-

munes. Une confidence. J’ai un ami,
qui m’a dit, que ce rond-point n’est pas
bon pour Treichville, mais idéal pour
Cocody. Je lui ai, alors, demandé : «et
Treichville. Vous pensez que les populations de notre Commune n’en n’ont
pas besoin ? N’oubliez pas que Treichville était le premier quartier africain
d’Abidjan. Il a, tout de même, un passé
illustre. C’est une fierté pour nous ».
Dans cette même dynamique, nous
poursuivons nos réalisations avec le
pavage de la rue 12, qui est, pratiquement, en voie de finition. Par la suite, ce
seront l’avenue 8 et les principales artères de la Commune. C’est vous dire,
qu’on continue le travail, qu’on est en
perpétuel mouvement. Je demande,
donc, à la population de continuer dans
cette voie, parce que, c’est ensemble,
que nous obtiendrons des résultats
meilleurs. En réalité, certes, le Conseil
Municipal fait sa part, ainsi que l’Administration, mais, c’est à la population,
que revient le rôle très important à
jouer.
TNC
En 2017, outre l’embellissement,
les volets éducation et santé
n’ont pas été absents de vos actions…
Tout cela se résume au bien-être des
populations. Vivre dans un environnement sain, agréable participe au développement, à la santé, à l’éducation
également. En matière d’assainissement, je l’ai dit dans la politique d’embellissement, que nous allons continuer
nos efforts. Nous avons, au niveau de
l’environnement, mis devant les établissements des ralentisseurs modernes
de vitesse (ndlr: dos d’âne), afin d’assurer la sécurité de nos écoliers et
élèves. Nous comptons en faire devant
la plupart des établissements. En matière de santé, en dehors du dispensaire municipal, qui sert, aujourd’hui,
pratiquement à toute la population,
nous accordons des subventions à certaines formations sanitaires, comme
l’Institut de Cardiologie pour permettre
à nos populations d’y accéder facilement. Nous octroyons, également, des
prises en charge sanitaire. En outre,
nous avons des campagnes de dépistage, de sensibilisation et de lutte
contre certaines maladies. Sont aussi à
noter, des campagnes de détection de
certaines maladies. Notre plaisir est
que, de plus en plus, les populations répondent favorablement, surtout, celles
du 3ème âge. C’est l’occasion d’inviter
les plus jeunes à faire le dépistage de

16

François albert amichia

certaines maladies, parce qu’on ne se
rend pas compte qu’on est diabétique
ou hypertendu, jusqu’au jour où surgit
un problème de santé, qu’on pouvait
éviter si l’on s’était fait dépister. En matière d’éducation, il y a que la population
ne comprend pas, que nous n’avons
pas compétence à agir dans tous les
domaines. En effet, si l’éducation de
base dépend des Communes, il n’en
est pas de même pour l’éducation secondaire et supérieure. La première est
du ressort des départements et des régions, et la seconde concerne l’Etat.
En toute connaissance de cause, nous
faisons ce que nous pouvons au niveau
des jardins d’enfants, des écoles primaires. A cet effet, je dois dire merci à
l’Inspection de l’Enseignement Primaire
de Treichville et à la Direction Régionale de l’Enseignement Secondaire
avec qui nous collaborons de manière
très étroite et très franche pour pouvoir
satisfaire les élèves et les parents. Et là
aussi, vous remarquerez, que chaque
année, soit nous augmentons le montant des prises en charge scolaire, soit
nous le maintenons. Nous sommes,
aujourd’hui, à plus de 100 millions Fcfa.
Ce qui est important, sans prendre en
compte ce que les Directeurs et Fondateurs d’écoles nous font comme réduction. Si nous faisons le total, c’est
pratiquement 500 millions Fcfa d’aide
au niveau de la scolarité. A cela,
s’ajoute, malheureusement, un volet un
peu plus triste, notamment les prises en
charges funéraires. Nous avons de
nombreuses familles, qui ont des difficultés au moment de la perte d’un être
cher. Pour cela, le Conseil Municipal a
autorisé qu’il y ait une ligne budgétaire
pour pouvoir aider ces familles en plus
de la présence et de la compassion,
que nous leur apportons. En somme,
tout ce qui touche véritablement à la
personne humaine et au développement humain, le Conseil Municipal y accorde une importance particulière.

de personnes prennent rendez-vous
sur ma page facebook. En lisant ou en
parcourant les réseaux sociaux, j’obtiens certaines informations, que je n’ai
pas par le canal officiel. Cette façon me
permet d’être informé de ce qui se fait,
et de montrer que le Maire n’est pas
seulement un homme politique, c’est un
homme comme tout le monde qui a ses
sensations, qui veut partager ce qu’il
ressent. Il m’arrive de faire des poésies,
de partager des photos, parce que je
suis un passionné de photo. Tout cela,
pour montrer, qu’en dehors de ce que
nous faisons officiellement, nous
sommes des hommes ordinaires; et
que nous devons pouvoir créer des
rapprochements avec nos populations.
Concernant la radio, nous avons essayé de permettre à nos collaborateurs
de pouvoir travailler dans de bonnes
conditions. Je sais, que les choses
n’ont pas été toujours faciles.

e
l
l
i
v
h
c
i
e
r
T
«
l
ue
… ‘‘Le Mens t l’une de nos
s
e
»
é
t
i
C
e
r
t
o
N
fiertés…’’

RT
L’intérêt que vous accordez au
rôle des médias n’est pas méconnu. Avec votre permission,
Monsieur le Ministre, veuillons
parler de Radio Treichville. 2017
s’achève bien avec l’acquisition
d’équipements de pointe, nous
vous en remercions. Que prévoyez-vous en 2018 pour rendre
d’avantage cette radio performante ? Et comment la voyezvous, l’imaginez-vous en 2020
année dite de l’émergence ?
Plus de 77% de la population de notre
pays a moins de 35 ans. Ce sont des
enfants, qui sont nés avec les nouvelles
technologies de communication. Si, aujourd’hui, vous ne maitrisez pas les réseaux
sociaux,
vous
êtes
complètement déconnectés. Beaucoup

M. Niamkey Joseph est là et je sais
combien de fois il a dû insister. Finalement le Conseil Municipal a souscrit à
ses requêtes. Nous avons fait un minimum, et c’est dans notre objectif à tous.
Le marché de l’audiovisuel étant en
mouvement, Treichville ne peut être à
la traîne. Nous allons vous permettre de
travailler afin que votre voix soit entendue au-delà de notre Commune et
pourquoi pas au-delà du District d’Abidjan. En fonction des moyens, qui sont à
notre disposition nous verrons comment les réaffecter afin que vous puissiez continuer cette noble mission, qui
est la vôtre. Concernant le Mensuel «
Treichville Notre Cité », c’est, exactement, la même chose. C’est une satisfaction, aujourd’hui. Quand nous
effectuons des voyages à l’intérieur du
pays, les gens nous demandent le journal. Quand nous les orientons sur la

toile, ils nous demandent le papier, le
journal physique. L’équipe fait un travail
de professionnel, ce n’est pas un bulletin municipal, c’est un véritable journal
et c’est l’une de nos fiertés. On y
aborde tous les sujets. Ce n’est pas un
journal qui vient chanter les louanges,
car les critiques également sont prises
en comptent. Tout ceci pour le bien des
populations de Treichville. C’est au bénéfice de toutes ces équipes qui travaillent aussi bien au Journal qu’à la radio.
Vous avez parlé de rapprochement, nous savons que c’est un
terme qui vous caractérise.
Aussi, voudrions-nous savoir
vos rapports avec les agents municipaux ? Etes-vous satisfaits de
leurs rendements ?
J’ai tendance à dire, qu’on est exigeant
vis-à-vis des autres, quand on l’est visà-vis de soit même. Je me donne une
discipline de vie. J’aime le travail bien
fait. Et j’attends de même de mes collaborateurs. Et pour que le travail soit
bienfait, il faut que les conditions soient
réunies. Vous avez dû remarquer, que
depuis mon arrivée à la mairie de
Treichville, j’ai essayé, à chaque fois,
que cela était nécessaire, avec l’accord
de la tutelle, de créer des bonnes
conditions de travail. Il y a une évolution
positive. Si vous prenez nos locaux au
niveau de la mairie, ils sont d’une
grande propreté, si bien qu’on on n’a
pas l’impression qu’ils sont d’une date
récente. Nos agents ont, donc, pris
conscience de leur environnement de
travail. A côté d’eux, nos résultats parlent d’eux-mêmes. Si vous prenez le recouvrement de nos recettes, vous
verrez que nous avons fait un bond, qui
nous permet d’avoir les moyens de
notre politique. Au niveau de l’assiduité,
il y’a certains services sans reproches,
tandis que d’autres sont encore à la
traîne. La raison est que des agents estiment, qu’ils n’ont pas assez de travail
pour repartir à l’heure de descente. Il y
a des réaménagements à faire à ce niveau. En attendant, je crois, globalement, que c’est une bonne équipe, qui
travaille à la mairie de Treichville. J’ai
de très bons rapports avec l’ensemble
de mes collaborateurs. J’ai trouvé en
place plusieurs agents. Certains sont à

Maire de la Commune de treichville

la porte de la retraite ou se préparent à
y aller. Les autres, pour la plupart, c’est
moi, qui les ai recrutés. Et je l’ai dit, à
chaque occasion, qui m’a été donnée,
notamment,

N°039 DU 1er AU 31 JANVIER 2017

sommes passés au recrutement de
ceux qui vont constituer les premiers
sapeurs civils pompiers de la Commune. Ils vont rentrer en fonction dans
le but de permettre à la population de
vivre en sécurité. La superficie de
Treichville n’étant pas très étendue, en
10-15 minutes, on peut intervenir à
n’importe quel point de notre Commune. Au niveau de l’Etat civil, là, également, c’est dans le souci de
rapprocher les populations des centres,
qui leurs sont dédiés. Nous voulions au
départ mettre ce centre annexe à la
Cité du Port. Malheureusement il y a eu
des incompréhensions. Grace à la diligence de Madame la Ministre de la
Santé, et le Directeur général du Chu
de Treichville, nous avons obtenu un
local, qui va servir pour les déclarations
de naissance. On le sait, près de 10%
d’enfants arrivent au CM2 sans attestation de naissance, en raison de leur
non déclaration à la naissance par leurs
parents. Ces conséquences découlent
des arrangements effectués lors de
leurs inscriptions au Cp1.

it.
a
f
n
e
i
b
l
i
a
v
a
‘‘J’aime le tr de même de
Et j’attends rateurs’’
mes collabo
le 1er mai de chaque année, que nous
devons être une famille. Ce sont, donc,
des relations de grand-frère à petitfrère, de papa à fils ou à fille, que j’entretiens avec mes agents. Et je pense,
que cela concoure à de très bons résultats. Je ne me plains pas des rapports,
que j’ai avec les agents municipaux ou
avec leurs premiers responsables. Je
souhaite, que ces responsables aient
ces mêmes types de rapports avec
leurs collaborateurs.
Dans vos actions, il y a, aussi,
l’unité de secours, avec de nouveaux agents recrutés, et la
construction d’une annexe de
l’état civil au CHU.
Concernant l’Unité de Secours, je dois
dire que l’idée est partie d’une expérience malheureuse. J’ai été élu en
1995, et en 1997, le Grand marché de
Treichville a brulé. On avait deux casernes de pompiers à Abidjan. L’un à
l’Indenié et l’autre en zone 4. C’est bien
après, qu’on a eu celle de Yopougon.
Le temps d’intervention de ces deux
unités avec les embouteillages et bouchons, à l’époque, une bonne partie du
Marché avait déjà brulé. Je me suis dit
à ce moment, qu’il fallait faire quelque
chose. Au cours d’une de mes missions
dans le Vaucluse, j’ai souhaité avec la
caserne de Sapeurs-pompiers d’Avignon, qu’il y ait une collaboration. Malheureusement, pour des raisons
administratives, cela n’a pu se faire,
mais nous avons poursuivi notre réflexion. Et grâce à la compréhension de
l’Office de la Protection Civile, nous
avons pu finir le bâtiment. Nous

Mais, au moment de fournir leurs dossiers pour l’entrée en 6ème, on comprend, qu’on ne peut plus avancer avec
cette supercherie. Ainsi, en mettant un
centre d’état civil dans cette maternité,,
les parents pourront une fois l’enfant
venu au monde immédiatement déclarer sa naissance et lui établir après une
pièce d’identité.
RT
Des bruits font état d’une revalorisation salariale comme ce fut le
cas les deux dernières années.
Monsieur le Ministre : intox ou
réalité ?
Je pense, que c’est un souhait, un vœu
de nos agents. Maintenant du vœu à la
réalité, qu’est ce qu’il en est ? Il est vrai,
que face aux nombreux efforts fournis
par les agents, nous augmentons,
chaque année, notre budget; mais ce
qu’il ne faudrait pas oublier, c’est que
les mairies sont les démembrements
de l’Etat. Nous sommes une structure
décentralisée de l’Etat. Nous ne pouvons, donc, agir seuls. Il nous faut, au
préalable, l’accord de la tutelle. Si une
Commune se permet certaines revalorisations, on va voir d’autres Communes, qui n’ont pas les moyens,
exiger la même chose. Cela peut engendrer des problèmes au niveau de la
décentralisation. Il nous faut, donc, aller
prudemment. Toutefois, je dois dire,
que depuis quelques années, nous faisons cet effort en vue permettre à nos
agents de jouir du fruit de leur travail.
L’Etat, aussi, a, quelques fois, demandé, qu’il y ait augmentation, et nous
l’avons fait, soit par l’indemnité de trans-

François albert amichia

Maire de la Commune de treichville

17

N°051 DU 1er AU 31 JANVIER 2018

port, soit par la revalorisation de certains agents. Mais, concernant cette information, je ne peux pas vous la
certifier, car, elle ne dépend pas uniquement de moi, il faut aussi l’accord du
Conseil municipal et celui de la tutelle.
TNC
Comme leitmotiv dans vos actions en faveur des populations,
Monsieur le Ministre, on note le
mot « partage ». En tant que chrétien, homme d’actions et homme
politique, quel sens revêt, alors,
chez vous « le partage »?
En tant que croyant chrétien, je crois,
que le thème de l’année liturgique et
pastorale de cette année est « vivons
de partage et de solidarité avec l’esprit
saint ». Donc, je me dois de l’appliquer
dans ma vie au quotidien. Homme politique, je suis là pour servir. Et je suis
persuadé, que la solidarité ne doit pas
être un vain mot. Le Président Félix
Houphouët-Boigny nous l’a appris. Il
nous a enseigné, qu’à toutes les occasions, il faut être à l’écoute de l’autre et
partager. Je crois, fondamentalement,
que c’est ce qui doit faire la force de
l’homme. Nous ne vivons pas seuls
dans la société, mais en communauté.
Le terme partage doit sous-entendre
toutes les actions de notre vie. Déjà, à
la naissance, il y a l’enthousiasme, qui

se fait sentir. On partage les joies de la
famille. Quand il y a un décès, on partage la douleur. Mais, également,
quand il y a la richesse, il faut savoir le
redistribuer. Vous le savez, nul ne doit
être heureux tout seul, et c’est cela l’esprit. Je m’en suis fait un principe de vie.
RT
Au terme de cet entretien, bien
avant de consacrer à la tradition
en formulant vos vœux pour l’année 2018, y aurait-il, Monsieur le
Ministre, des questions non soulevées ?
En ce qui me
concerne,
nous
avons fait le tour
d’horizon de ce qui
peut intéresser nos
populations.
Ce
mercredi 27 décembre,
nous
avons installé les
présidents des Comités de gestion
des quartiers. C’est un acte important,
que nous venons de poser, car cela
participe de la bonne gouvernance locale. C’est en 1999, que j’ai instauré au
niveau du Conseil municipal de Treichville, les Comités de gestion des quartiers. Ces derniers sont sensés servir
d’interface entre la population et le

Conseil municipal. Les responsables
des Comités doivent remonter les informations, les attentes, les besoins des
populations. Ainsi, le Conseil municipal
retournera-t-il vers ces populations par
leur intermédiaire. Dans la feuille de
route, que je leur ai remise, j’ai demandé leur disponibilité, l’équité, la justice, la responsabilité et surtout la
détermination et l’abnégation. On vient
là, non pour se faire un nom, non pour
donner des ordres ou commander,
mais pour se mettre au service des autres, et cela est important. Nous dégageons une enveloppe de 500.000 Fcfa

pour que les populations sachent, que
le Conseil municipal est à l’heure disposition. Je vais, maintenant, par votre
canal, remercier toutes nos populations. L’année 2017 n’a pas été facile.
Au plan national, on a connu des mutineries, des mouvements dans la fonction publique, mais au niveau de notre
commune, nous avons été épargnés
de tout cela. Je voudrais, donc, remercier et féliciter toutes les forces vives de
la Commune qui ont contribué à l’entente et permis une convivialité. Toutefois, 2017 a été, au niveau des
Transport, une année d’animations
inacceptables, notamment, à la Gare
de Bassam. Je voudrais en appeler à
la responsabilité de
nos jeunes. La
Commune de
Treichville fait parti
du District d’Abidjan. Etant dans un
système de libre circulation, nous faisons tout au niveau du
Conseil municipal pour favoriser les habitants de Treichville, les jeunes de
Treichville, mais cela ne doit pas créer
la moindre violence dans certains comportements. La violence, nous la
condamnons et nous la condamnerons
toujours. Le dialogue doit servir à régler

‘‘Le Président félix HouphouëtBoigny nous a appris la
solidarité et le partage’’
par an pour chacun des présidents
pour qu’ils fonctionnent normalement.
Mais, c’est à eux de prendre des initiatives au niveau de la sécurité, la salubrité, l’embellissement des quartiers.
Nous allons vers la fin de l’année. Il y
aura des dons, des distributions. Il leur
appartient d’être le plus juste possible

nos problèmes; cela est indéniable.
Avec 2017, qui s’achève, il nous faut
rendre gloire et grâce au Créateur,
Dieu, qui nous a permis de cheminer en
bonne santé toute cette année et d’arriver à son terme. C’est une action de
grâce que nous devons faire au Dieu
Tout-Puissant et en même temps lui
confier 2018. La nouvelle année sera
peut-être une année électorale; elle
sera peut-être une année ordinaire,
mais, il nous appartient de continuer le
travail, que nous avons commencé. Et
que Dieu nous permette avec cette
flamme, par laquelle Il nous a illuminés
en 1996, en venant à la tête de cette
Commune, de pouvoir la conserver, la
rendre plus forte afin que nous puissions trouver les moyens, les ressources nécessaires : intellectuelles,
humaines, financières, matérielles,
pour répondre aux attentes des populations. Je voudrais souhaiter à toutes
les Treichvilloises et Treichvillois, à tous
les auditeurs de ‘’Radio Treichville’’ et
aux lecteurs de ‘’Treichville, Notre Cité’’,
Bonne heureuse et sainte année
2018n
allbert abalé (TNC)
Pierre d. Koné (Radio T.)
Retranscription: m. Gbané, H. Hoppe (Stagiaire)

18

N°051 - du 1er au 31 JaNVIER 2018

N°051 - du 1er au 31 JaNVIer 2018

DANS NOTRE CITÉ

19

Voeux des Adjoints au Maire pour l’année 2018
A l’orée de 2018, des Adjoints au Maire, quelques conseillers municipaux, le DG de Nsia et le Directeur de Publication de Treichville Notre Cité ont
bien voulu présenter leurs vœux de nouvel an…

Ahissi Agovi Jérôme, 1er Adjoint au Maire :

‘‘Un appel à la cohésion, à l’esprit de fraternité et de solidarité’’

«Je voudrais saluer l’opportunité que vous m’offrez pour m’adresser aux Treichvilloises et Treichvillois
dans le cadre de la nouvelle année. Nous avons fini l’année 2017 en couleurs. Après l’inauguration du
rond point, il y a eu la 2ème édition de Treich-économia, les cérémonies d’arbres de Noël et de fin d’année.
Nous abordons une année 2018 pleine d’Espérance. En pratiquement quatre années d’exercice, nous
nous sommes efforcés de réaliser les promesses, que le Ministre François Albert Amichia a eues à faire
aux populations. Nous pensons avoir fait l’essentiel et que l’année 2018 consacrera toutes ces actions.
Par ces réalisations qui montrent que Treichville est en chantier et en train de changer, nous voulons rappeler aux populations, qu’elles ont eu raison de croire au Ministre François Albert Amichia pour conduire
les destinées de notre Commune. De ce fait, ce sont, d’abord, des vœux de bonheur, que nous voudrions
exprimer au Ministre François Albert Amichia, qui est le principal acteur et le parrain de tout ce que nous
avons fait comme réalisations et les multiples actions sociales menées cette année. Ensuite, ce sont des
vœux de bonne santé à tout le monde. Mon intime souhait est que les populations parviennent à leurs
rêves, dont celui de l’amélioration du cadre de vie, de l’emploi des jeunes et de l’obtention des moyens,
qui leur permettront de réaliser leurs ambitions. Pour finir, je lance, à tous, un appel à la cohésion, à l’esprit
de fraternité et de solidarité pour que notre chère Cité demeure la Commune phare de notre pays»n

Boto M’Bouké Jean Roger, 4ème adjoint au
Maire en charge de la salubrité :

«Bonheur, prospérité, rayonnement, épanouissement»

«Je voudrais souhaiter mes vœux les
meilleurs à l’ensemble des Ivoiriens, à
commencer par le 1er d’entre eux, le
Président de la République, à sa famille, puis aux institutions, aux membres du Gouvernement. Dans le cas
particulier, mon premier mot est à l’endroit de celui-là, qui est le Maire de
notre Commune, à savoir François Albert Amichia, Ministre des Sports et
des Loisirs, ensuite de la Municipalité,
du Conseil municipal, ainsi, qu’à nos
concitoyens qui, par leurs votes, nous
ont permis d’être là pour accomplir la
mission pour laquelle nous avons sollicité leurs suffrages. Mes vœux les
meilleurs sont ceux de bonheur, de
prospérité, de rayonnement, d’épanouissement. Ce sont aussi des vœux
de paix, cette paix préalable à tout développement, Je souhaite que la paix
de Dieu se répande sur nos familles
respectives. Que les travailleurs soient
promus. Pour les sans emplois, les célibataires et tous ceux qui ont des difficultés, que l’année 2018 soit
l’aboutissement de leurs désirs les
plus chers. Bonne et heureuse année et que la grâce de Dieu repose sur chacun de nous»n

Touré Souleymane, 5ème Adjoint au Maire :

‘‘Une mention spéciale pour la jeunesse’’

«Je voudrais profiter de
l’arrivée de l’année 2018
pour formuler mes sincères vœux au Premier
Magistrat de la Commune
de Treichville, le Ministre
François Albert Amichia, à
l’ensemble du Conseil municipal. Que 2018 permette aux populations de
Treichville de vivre des
jours heureux dans la
santé, la sérénité, de sorte
que leur bien- être soit accompli dans les activités
qu’ils entreprendront pour
l’amélioration de leur
cadre de vie pour que
nous soyons tous heureux. Je souhaite aussi
une bonne et heureuse
année aux femmes et
beaucoup de courage
dans ce qu’elles entreprendront au quotidien
aux côtés des hommes
pour l’éducation des enfants. Une mention spéciale pour la jeunesse communale à laquelle j’adresse mes vœux
d’encouragements, de patience, de persévérance et de réussite afin que leurs aspirations
en terme d’emploi aboutissent favorablement et nous rendent fiers»n

Diabaté Mariam, 6ème Adjointe au Maire :

‘‘Heureuse année et santé de fer à tous’’

«Mes remerciements, avant tout, à Allah, qui me permet de vivre présentement et de faire des vœux
sincères à tous ceux qui me sont chers, c’est-à-dire à toute la famille humaine créée par Dieu. Ces
vifs désirs sont, particulièrement, pour le Ministre François Albert Amichia, Maire de la Commune
pour son humilité, sa courtoisie, sa générosité, son sens d’écoute, de la compréhension, son éducation, son savoir-vivre, son amour pour son prochain depuis que je l’ai connu en 1985. Puisse Dieu,
que je prie sans cesse, lui accorder ainsi qu’à sa famille et ses proches, santé, longévité et réussite.
Que cet homme bon, très bon même, que Dieu nous a donné, poursuive ses réalisations dans notre
Commune, dans notre cher pays, en Afrique et dans le monde. Que Dieu rende forts les liens et les
relations qu’a Amichia avec le Président Ouattara et le président Konan Bédié. Par la suite, je demande à Dieu de toujours favoriser une entente et une amitié cordiales entre Ouattara et Bédié afin
qu’ils ne cessent de préserver et de garder à leurs côtés Amichia pour le bonheur de la Côte d’Ivoire.
Je souhaite, en plus, une bonne et heureuse année aux adjoints au Maire, au conseil municipal, aux
agents municipaux et aux populations. Je n’oublie pas mes enfants, Zoumana, ses sœurs et frères
pour leur obéissance et tout ce qu’ils m’accordent comme considération. Bonne fête, heureuse année
et santé de fer à tous»n

20

DANS NOTRE CITÉ

N°051 - du 1er au 31 JaNVIer 2018

Voeux des Conseillers municipaux pour l’année 2018
Koné Valy (Conseiller municipal) :

«Que Dieu nous enveloppe de
ses bienfaits»

Lama Bamba :

«Je souhaite la santé, la paix et
l’amour à nos populations»

«Pour cette nouvelle année,
je souhaite une très bonne
année au maire François Albert Amichia et à toutes les
populations de notre belle
Cité. Je souhaite également
une bonne année à nos
chers commerçants et que
Dieu nous enveloppe de
ses bienfaits».

«Je voudrais présenter mes
meilleurs vœux au Président de
la République. Qu’Allah mette la
baraka dans tout ce qu’il a
prévu pour qu’il puisse réaliser
tout ce qu’il a promis aux Ivoiriens. Egalement, souhaiter à
notre maire Amichia, les réalisations de tous les chantiers qu’il
a entrepris pour nos populations. Je souhaite la santé, la
paix et l’amour à nos populations, idem à l’ensemble des

Coulibaly Nanigani :

«Bonne année à tous ...»
«A l’orée de cette nouvelle
année, je voudrais saluer
les populations de Treichville, qui ont très tôt compris
le message du Président
Ouattara. Lequel nous demande de vivre dans la
paix, et cela notre Cité l’a
comme boussole. Bonne
année à tous et que Dieu
veille sur notre merveilleuse
commune et le maire Fran-

«Que Dieu fasse que le Gouvernement
nous donne les moyens»
«Que de bonnes choses à
notre maire Amichia en cette
année 2018. Santé et réussite
à mes pairs conseillers et à
tous les Treichvillois. Que Dieu
fasse que le Gouvernement
nous donne les moyens pour
terminer les travaux de notre
Cité. C’est ensemble que nous
pouvons réussir».

«Des vœux de bonne gouvernance»
Fiendi A. Lucien :

«Bonne et heureuse année 2018 à
toutes nos populations»
«Je souhaite à toutes les populations de Treichville d’entrer
dans la nouvelle année avec
beaucoup de grâces et de
santé accordées par le Seigneur. Et que tous, à quelque
niveau que ce soit, nous ayons
des activités qui puissent nous
permettre d’entretenir nos familles. Bonne et heureuse
année 2018 à toutes nos populations».

Sylla F. Amadou :

«Que cette année commence sous
de bons auspices»

Tuo Abou :

«Je prie Dieu d’étendre sur nous ses
bienfaits et ses grâces»
«A l’entame de cette année
nouvelle, je prie Dieu d’étendre sur nous ses bienfaits et
ses grâces. A la Côte
d’Ivoire, et principalement à
notre chère commune, mes
vœux de santé, de paix,
d’amour et de fraternité».

«Que l’année 2018 nous apporte la
paix, et surtout la santé»
«Je présente mes vœux de paix,
de prospérité et de santé au Ministre François Albert Amichia
maire de notre commune, et à
l’ensemble des conseillers municipaux. Que l’année 2018 nous
apporte la paix, et surtout la santé
à tous les Ivoiriens. Que la
marche vers l’émergence de
notre commune continue pour le
bonheur de nos populations».

Allou Maïga :

Charles Ablokove Aka :

«Je souhaite une très bonne
année au Ministre François
A. Amichia, notre maire et à
toutes nos populations. Je
voudrais également souhaiter une sainte année à l’ensemble des conseillers
municipaux. Que cette
année commence sous de
bons auspices pour que demain soit meilleur».

Beugré Y. Narcisse:

conseillers».

çois A. Amichia».

«Pour 2018, nous présentons aux populations de
Treichville, des vœux de
santé, de bonheur, de prospérité. Je souhaite également des vœux de bonne
gouvernance aux autorités
municipales, pour que le
maire qui fait de cela son
credo fasse encore rayonner notre commune».

Que 2018 nous apporte la santé et la prospérité pour que
nous puissions œuvrer au bien-être de nos populations.
Que l’entente et l’amour du prochain règnent parmi nous
pour le rayonnement de notre Cité».

Mme Tiémélé, Député suppléante :

«Je prie le Seigneur afin qu’il
déverse ses
grâces sur nous»

«A l’orée de cette nouvelle
année, je présente au Maire
François A. Amichia mes vœux
de santé et de prospérité. Je souhaite également à mes collègues
conseillers une saine année. A
nos populations, je prie le Seigneur afin qu’il déverse sur elles ses grâces dans tous les
compartiments de leur vie».
Djibril Baradji :

«Que Dieu nous submerge de
ses bienfaits»
«Je voudrais souhaiter au Président de la République mes vœux
les meilleurs. Au maire Amichia et
à mes pairs conseillers, que du
bonheur dans leur vie. Que Dieu
submerge de ses bienfaits et ses
bontés infinies nos braves populations et notre belle commune».

Kébé Sidiki :

«Agréable année 2018 à tous»
«Agréable année 2018 à tous
les habitants de Treichville dans
la paix et la santé. Que 2018
soit l’année de l’amélioration
des conditions de vie de nos
populations. Que le maire aidé
par le Conseil municipal continue leur marche d développement pour la commune. Que
l’amour soit notre partage».

Kouassi Marceline :

«Que l’entente et
l’amour du
prochain
règnent...»

«Je souhaite une sainte année
au maire François A. Amichia,
et à tous le Conseil municipal.

Teflan Marie-Josée (Conseillère Municipale) :

‘‘Une saine année à tous’’

«Avant tout propos, j’aimerais,
d’abord, dire merci au Ministre des
Sports et Loisirs, François Amichia,
Maire de notre belle commune,
pour le travail abattu. C’est un
grand travailleur, et nous sommes
fiers d’avoir à notre tête un homme
de son envergure. Raison pour laquelle je tiens à formuler, en premier, mes vœux de santé et de
longévité, à ce grand homme. Je
souhaite également une saine
année à mes collègues conseillers,
sans oublier le personnel de la mairie. A nos vaillantes populations, je leur dis que le meilleur reste à venir. Qu’elles aient foi
au Maire Amichia et au Conseil municipal.»

DANS NOTRE CITÉ

N°051 - du 1er au 31 JaNVIer 2018

21

Voeux du Directeur de publication et du Dg de NSIA pour l’année 2018
Kolliabo Sébastien Konan, Directeur de publication (Treichville Notre cité) Yacé Léonce, DG NSIA Banque

‘‘Une année porteuse d’espoirs’’

«2017 s'achève et 2018 est
là. En cette année nouvelle,
que nous souhaitons porteuse
d'espoirs, je voudrais adresser en mon propre nom et en
celui de l'ensemble de la rédaction mes voeux les meilleurs au Ministre François
Albert Amichia, Maire de notre
Cité. A nos lecteurs, je dis
merci d'être ce soutien, qui
nous permet d'avancer dans
la mission, qui est la nôtre. A
nos partenaires, nous souhaitons la réussite dans leurs différentes entreprises. Paix et
amour à tous»n

‘‘Une année de paix, de joie et de bonheur’’

«Pour l’année 2018, je souhaite au premier
responsable de la commune n’zassa de
Treichville, François Albert Amichia, une excellente santé et une inventivité renouvelée
pour le plus grand bonheur des habitants et
des partenaires de la commune. Et aux habitants de Treichville, je souhaite également
une année de paix, de joie et de bonheur
dans cette commune où ils respirent le bon
vivre. Treichville est l’une des communes où
il y a le plus d’agences NSIA, qui fonctionnent
très bien. C’est avec un plaisir toujours renouvelé que nous recevons nos clients qui pour
la plupart habitent ou travaillent à Treichville.
En 2018, nous leur promettons une amélioration en terme de qualité de nos services pour
leur satisfaction»n
HONeST HOPPe

Quatrième réunion du Conseil municipal

Situation des réalisations et état d’avancement des travaux
L
a troisième réunion du Conseil
municipal tenue à la salle des
mariages le vendredi 22 décembre 2017 et présidée par Ahissi
Agovi Jérôme, 1er adjoint au Maire,
représentant le Ministre François Albert Amichia empêché et excusé, a
été axée sur la «Réalisation et état
d’avancement des travaux de l’exercice 2017» par le rapport de la Commission des Travaux publics,
équipements et transports, d’un côté,
et celui de la Commission des Affaires économiques, financières et
domaniales, de l’autre. Dans le premier, la Commission concernée a été
satisfaite de l’extension du bâtiment
de la Direction des Services Socioculturels et de Promotion Humaine
(DSCCPH) au quartier Chicago, la
construction de l’état civil annexe au
Chu, l’équipement des bureaux de la
régie en matériel, de la salle des mariages, de la DSCCPH en matériel et
des Services Technique en matériel
de salubrité. Par la suite, le rapport a
noté l’achèvement et l’ouverture du
Rond point de la rue 12, devenu, désormais, espace de convivialité. Toutefois, le nombre élevé de travaux en
cours et/ou non exécutés n’a pas été

Avenue 28, la voie devant Sole braisé bitumée et les trottoirs de la Rue 12 sont en chantier.

passé sous silence par ce rapport.
Ainsi, la Commission, qui s’est félicitée de la qualité des réalisations,
s’est-elle attardée sur la rénovation
de la salle des Conseillers municipaux, l’embellissement des voies et
espaces verts pour ce qui est des travaux non exécutés et en étude. Le bitumage des avenues 18-20 et 24, le
pavage des rues et quartiers, la réhabilitation des espaces sportifs, la

construction de bâtiment R plus 1 à
l’EPP Sicogi Arras 3 et les travaux de
réhabilitation des canalisations ont
été évoqués au titre des travaux en
cours d’exécution pour lesquels la célérité a été exigée. Quant à la seconde Commission, tout en
analysant toujours la situation et l’état
d’avancement des travaux, elle a,
plutôt, basé son rapport sur les dépenses d’investissement au 30 no-

Festival au quartier France-Amérique : 3ème édition

L

C’était beau

a 3ème édition du Festival
France-Amérique dénommé
FESTIFRAM, s’est tenue le samedi 30 décembre 2017. Deux
matchs de football ont été organisés
le matin, en collaboration avec l’Union
des Jeunes de Georges Kassi
(UJGK). Lors des différentes confrontations au terrain dudit quartier, les
équipes des jeunes garçons et des
jeunes filles ont battu respectivement

celle des Doyens et des Mamans par
1 but à 0. Heureuses de se retrouver
en cette fête de fin d’année, les populations du quartier Georges Kassi ont,
au son de musique variée, dansé
jusqu’au matin. L’initiateur de l’évènement, Dié Kindié Christian dit
«Tchico», ex-batteur à l’ORTI, voudrait, ainsi, égailler la population et
faire la promotion d’artistes à travers
le FESTIFRAM. «Je suis un fils du

quartier Georges Kassi, et c’est une
joie de partager un tel évènement
avec la population. Je lance un appel
aux autorités municipales précisément à Ahissi Jérôme, 1er Adjoint au
Maire pour faire du FESTIFRAM un
véritable rendez-vous annuel de la
musique», nous a-t-il confié juste
avant la fin du festivaln
HONeST HOPPe (Stagiaire)

vembre 2017. Ces dépenses sont réparties en immobiliers (travaux de
construction, aménagement et réhabilitation) pour un coût d’un (1) milliard
298 millions 125 mille 230 Fcfa et en
mobilier (équipement des services
municipaux) pour un montant de 83
millions 384 mille 176 Fcfa. Le total
de ces frais s’élève, dès lors, à 1 milliard 381 million 509 mille 406 Fcfa
alors la prévision portait sur 1 milliard

915 millions de Fcfa. Devant le satisfécit des deux rapports, les conseillers les ont adoptés à l’unanimité.
C’est le signe manifeste d’un travail
collégial abattu par le Conseil municipal. C’était en présence du représentant de Dago Djahi Lazare,
Directeur général de la Décentralisation et du Développement localn
aLLberT abaLe
Ph: Jb aHOuTY

pour la publication gratuite
de vos avis et communiqués
(saisis), photos de mariages, ...
contactez notre rédaction au :
- 04 37 65 09
- 48 73 38 72
- 07 97 34 47
email: abalealbert@yahoo.fr

DANS NOTRE CITÉ
Spéciale fête de Noël

22

N°051 - du 1er au 31 JaNVIer 2018

Cadeaux aux enfants des 49 quartiers et 22 associations de Treichville

Amichia célèbre plus de 22 arbres de Noël
Albert Amichia, Maire de la Commune
de Treichville, a salué tous les habitants par des mots bien choisis. Pour
lui, le jour de Noël, aucun enfant ne
doit être triste ou malheureux. «Qu’aucun enfant ne regarde les autres faire
la fête, parce qu’il n’a rien. Que ceux
qui ont quelque chose le partagent
avec ceux qui n’en ont pas. C’est pourquoi, au-delà de cette cérémonie qui a
permis à 2500 enfants de recevoir des
cadeaux... Joyeuse fête de Noël à tous
nos enfants et bonne fête à tous», a dit
le Ministre Amichia à l’occasion de la
remise de cadeaux des enfants aux
présidents des 49 quartiers et à 22 associations. Cet instant de joie illustre

aLLberT abaLe
Ph : Jb aHOuTY

L

e Conseil municipal de Treichville a initié plus de 22 arbres
de Noël au profit des enfants
des quartiers, des Associations et de toutes les couches sociales
par la distribution de milliers de cadeaux. A cet effet, si les enfants du
personnel de la Mairie ont été comblés
le vendredi 22 décembre 2017, ce fut
au tour des enfants des populations le
samedi 23 décembre 2017 au nouveau rond point de la rue 12. Toujours
disponible pour servir les populations
et les tout-petits, le Ministre François

Le père Noêl Amichia a comblé les enfants de la Cité.

Arbre de Noël des enfants des agents municipaux

bien comment le Maire Amichia définit
la fête de Noël. A savoir : «Noël, c’est
la fête du partage, de la solidarité, du
renouveau, de la renaissance. Notre
Commune doit se distinguer par cet
esprit». Ainsi, au-delà de la tradition
consacrée, le Premier Magistrat de
Treichville a-t-il donné un autre visage
à la célébration de Noël. Bien avant,
l’organisateur de la cérémonie, le Directeur des Services Socioculturels et
de Promotion Humaine, Ali Tiero, a eu
un mot de remerciement à l’endroit du
Conseil municipal pour les différentes
actions menées dans le cadre du bienêtre des populationsn

Arbre de Noël à l’école maternelle du Groupe scolaire habitat

Noël offert aux enfants
Le père Noël honore
les tout-petits
L
e mardi 19 décembre 2017, l’esprit de Noël a investi la cour de
l’école maternelle habitat à la faveur de l’arbre de Noël célébré par anticipation. Ce sont des enfants
enthousiastes qui ont reçu des jouets
des mains du père Noël. Le personnel,
avec à sa tête la directrice Zoukouan
Claudette a rendu possible ce rêve de
tout enfant. Avant ce moment magique,
les enfants ont présenté un spectacle
de chants, de récitations et d’animation.
Tradition oblige, le père Noël a posé
pour la postérité avec ces tout-petits
dont les yeux brillaient de mille feux.
Repas et danse ont mis fin à cette
Noël des merveillesn
Guy S. LambLIN
Ph: GSL

Les tout-petits ont été comblés.

Fête de Noël / Partage entre les retraités de Treichville

Les enfants du personnel ont tous été cadeautés par le 1er Magistrat.

L

e vendredi 22 décembre 2017,
le Père Noël François Albert
Amichia est descendu à la mairie de Treichville les bras chargés de
cadeaux pour les enfants de ses collaborateurs. Représentant le ministre
François Albert Amichia, maire de la
commune, le Premier Adjoint au
Maire Ahissi Jérôme a réaffirmé l’engagement du maire et des conseillers
municipaux à donner une bonne
éducation aux tout-petits. «Je voudrais au nom du Premier magistrat
de notre belle commune, saluer le directeur Bacongo pour cette belle initiative qui devient d’année en année
une tradition. C’est une joie pour
nous d’offrir des cadeaux aux enfants
de nos collaborateurs. Je voudrais
rappeler les recommandations du
maire. A savoir donner une bonne
éducation aux enfants pour que ces
derniers puissent avoir les meilleurs
résultats scolaires», a-t-il-souligné.
Avant de conclure que «la cohésion
doit-être notre boussole au sein de
notre administration». Bien avant lui,

le directeur de l’administration a témoigné sa reconnaissance au maire
Amichia pour toutes ses actions en
faveur des agents de la mairie. A sa
suite, la porte-parole des enfants
Aka Adjoua, après avoir remercié le
père Noël Amichia, a promis au nom
de tous ses camarades, mettre tout
en œuvre pour avoir de meilleurs résultats scolairesn
mauryth GbaNe
Jb aHOuTY

Les remerciements du président Baruxakis

L

es retraités de la commune de
Treichville se sont retrouvés
pour un déjeuner, le samedi 16
décembre 2017. Joie et convivialité
étaient au rendez-vous, lors des retrouvailles des personnes du 3ème
âge au Centre Social Entente. Ernest Baruxakis a profité de cette occasion pour exprimer sa satisfaction
de partager ce repas avec ses
congénères. «C’est une joie im-

COIN DU BONHEUR
Le couple
atse a
convolé en
justes noces le
17 décembre
2017

mense de nous retrouver entre personnes âgées. Je remercie le Ministre François Amichia, Maire de la
Commune pour son soutien aux retraités de Treichville. Je lui souhaite,
au nom de tous mes frères retraités,
une bonne et heureuse année 2018
et lui dis d’avance merci pour notre
siège», a indiqué le Président des retraités de Treichvillen
HONeST HOPPe (stagiaire)

COIN DU BONHEUR
7 décembre 2002
7 décembre 2017

Félicitations et
longue vie au
couple
AMANzou pour ses
15 ans de mariage

N°051 - du 1er au 31 JaNVIer 2018

DANS NOTRE CITÉ

23

Spéciale fête de Noël
Amour, partage et rapprochement

Symbiose à la Mutuelle du Cabinet
aLLberT abaLe
Ph : Jb aHOuTY

L

a Mutuelle des agents du Cabinet du Maire était en fête le vendredi 29 décembre 2017.
Mobilisés autour de leur président, le Directeur de Cabinet, Jules
Thès Blesson, les Mutualistes ont eu
l’honneur de partager leur repas avec
le Ministre François Albert Amichia,
Maie de la Commune de Treichville.

«Ave Maria, mère de Dieu, bénis le
Maire Amichia ! Femme à la peau luisante, bénis-le ! Ave Maria, mère de
Dieu, Femme à la peau éclatante
bénis le Ministre Amichia pour ses
grandes actions en faveur des treichvillois et des ivoiriens…». C’est sous
cette chanson de Bailly Spinto, reprise en a capella par l’artiste luimême, que le Ministre François
Albert Amichia a fait son entrée dans
le Cabinet du Directeur Jules Thès
Blesson sous des applaudissements

nourris. «Je voudrais saluer la présence effective du Ministre des
Sports et des Loisirs, Monsieur François Albert Amichia, qui confirme ce
qu’il m’a toujours dit : «Pour tout ce
qui concerne le Cabinet, je ne ménagerai aucun effort pour être présent».
Monsieur le Ministre, vous nous avez
appris le partage, la solidarité. En
Côte d’Ivoire, vous incarnez l’égalité
des chances. Merci d’être venu partager avec nous», a dit le Directeur
de Cabinet. A sa suite le Ministre Ami-

Noêl à la Mairie / Partage et convivialité

Les secrétaires de la Mairie en fête
E
ntretenir l’esprit de convivialité
tant au travail, que pendant les
temps de fête reste l’idéal partagé par les Secrétaires de la Mairie.
Ainsi, après une année de durs labeurs, elles ont décidé de marquer
une pause à la salle des Conseillers
le mardi 26 décembre 2017 pour
échanger et surtout partager ensemble un repas. Cette initiative annuelle
de l’Union des Secrétaires de la Mairie de Treichville (USEMAT) est l’œuvre de la présidente Géneviève Akissi
Kpangui. «C’est devenu pour nous
une tradition, que de nous retrouver
chaque fin d’année pour nous
égayer. Aujourd’hui, nous sommes
toutes contentes d’être ensemble. Il
n’y a pas que le travail, mais la convivialité aussi. Nous profitons de l’occasion pour, surtout, partager
ensemble un menu. Cette joie, que
vous lisez sur le visage de toutes ces
femmes est le résultat du travail du
Ministre François Albert Amichia. Il

La fête a été belle avec le Maire François A. Amichia et la présence de Bailly Spinto.

chia a salué l’action. «Merci de
m’avoir invité, merci à Bailly Sylvestre
pour sa présence. L’initiative de partager entre des personnes, qui travaillent ensemble tous les jours, est à
encourager, parce que cela crée un
lien naturel. Levons-nous pour rendre

grâce à Dieu pour ce moment de partage», a-t-il avancé en présence du
Secrétaire général adjoint représentant le Secrétaire Général Gnanzou
Jean Mathieu et du Directeur Cissé
Bacongon

Cité EECI / Amanzou Marie Chantal,
présidente de la REF'CET:
Les secrétaires ont marqué une pause pour échanger et partager ensemble un repas.

fait beaucoup pour notre Association
et nos profils de carrière. Qu’il en soit
remercié. C’est pourquoi, au nom de
toutes, je lui souhaite une année
2018 pleine de grâces. Que Dieu le
protège et veille sur tous ceux qui lui
sont chers. A travers lui, c’est à tout
le Conseil municipal, que je
m’adresse. Je n’oublie pas tous les
Directeurs de la Mairie, et particuliè-

rement le Directeur Aly Tiero. Bonne
et heureuse à tous et que les membres de l’Union soient toujours prêtes
pour mériter la confiance du Maire
Amichia», a confié la présidente Géneviève Akissi Kpangui à la fin de la
cérémonien

« Merci papa et parrain»

A

l‘occasion des arbres de noël
éclatés dans les quartiers de
Treichville initiés par le Conseil
municipal à la demande du Ministre
François Albert Amichia, Maire de la
Commune, Amanzou Marie Chantal,

atteste de la disponibilité sans faille
du Ministre Amichia et de son grand
amour pour les enfants. Merci papa
et parrain Amichia. Votre générosité
est inestimable. Puisse Dieu vous
garder le plus longtemps et veiller sur

marie-Josée HObbaH (stagiaire)
Ph: Jb aHOuTY

Spectacle de rire de Noël

L

Sidney Karams sur deux fronts

e Romandroom Bibliothèque
Social de Treichville a, en collaboration avec MTN, organisé le Vendredi 22 Décembre
2017 à 12h au Romandroom sis à
l’Arras 1, un Arbre de Noël en faveur des enfants démunis. L’arrivée du père Noël a été le moment
fort de cette célébration. Un moment ponctué par l’euphorie des
enfants qui ont tenu à saluer l’entrée du père Noël. Accompagnés
de leurs parents, les mômes ont
pris d’assaut dès le début de
l’après-midi, le lieu de la cérémonie, impatients de vivre la joie de
Noël. L’animation fut assurée par
Tonton Sidney Karams et les
Agents MTN-BISNESS qui ont
égayé les tout- petits avec des jeux
et concours de danse. Heureux, les
enfants, les bras chargés de cadeaux, ont tenu à immortaliser ce
moment via des photos avec le

A l’image des autres quartiers,la cité EECI a distribué des cadeaux aux enfants.

En plus des cadeaux reçus, les tout-petits ont passé un moment agréable avec l’artiste Sidney Karams.

père Noël. Ayant plusieurs cordes
à son arc, l’humoriste bibliothécaire, Sidney Karams a, avec la
troupe théâtrale de Koro Abou, participé au Spectacle de rire de Noël.
Cela s’est tenu au CNAC Café de
Treichville Avenue 1 rue 21, les 27-

28 et 29 Décembre à 17h. Notons
que ce spectacle dont l’entrée était
libre, était placé sous le patronage
du Directeur du CNAC et le parrainage artistique de Koro Aboun
Gustave Kouassi
Ph: brigitte bagnon

présidente de la Renaissance des
Femmes de la Cité EECI de Treichville (REF'CET) a réuni les enfants de
son quartier le lundi 25 décembre
2017 à 16 heures. Après un accueil
chaleureux accordé à Sidibé Fatoumata Sacko, présidente du Comité
de Gestion du quartier Boni Pierre,
représentant le Maire Amichia, parrain de la REF’CET, place a été faite
aux mots de remerciements. A cet
effet, se joignant aux enfants, la présidente Amanzou a salué la gratitude
du Premier Magistrat de la Commune pour ses actions sociales en
faveur des enfants de la Cité n’zassa,
avant de dire: «Madame la représentante du Ministre, votre présence, ici,

votre famille». A sa suite, au nom du
Maire, Sidibé Fatoumata Sacko a appelé toutes les femmes de la Cité
EECI à se mobiliser pour soutenir
toutes les actions de développement,
qu’il mène dans la Commune. «Je
vous sais dynamiques, chères
femmes, alors unissez vos forces
pour qu’ensemble, tout ce qui est fait
dans notre Cité connaisse un progrès
continue. Vous savez, notre Maire
n’est pas l’homme d’un parti politique,
mais de tous les habitants de Treichville et de tous les ivoiriens. Soyons,
donc, autour de lui», a-t-elle déclaré
avant de remettre les cadeaux aux
enfantsn
aLLberT abaLe

24

Arbres de Noël dans la Commune en images

N°051 - du 1er au 31 JaNVIER 2018

Le Conseil municipal a permis à tous les enfants de la Commune ...

... de célébrer la fête de Noël en repartant à la maison avec un cadeau en main.

Noël à Gbatta (Habitat Craonne)

Les jeunes et enfants des quartiers Mory Diomandé, Ezan Pascal et Ahoubé (Jeanne d’Arc) ont été aussi «gâtés».

Le quartier Appolo était aussi de la fête de Noël.

Quartier Entente, belle fête de Noël pour les enfants. Amichia et les mamans à la messe d’action de grâce à Ste Jeanne d’Arc, le 25 décembre 2017.

Noël: le Centre Social Habitat-Entente et l'ONG Secours
Côte d'Ivoire comblent 200 enfants.

Festifram 3ème édition 2017: C’était beau !

Concert de fin d’année offert par le Conseil municipal.

N°051 - du 1er au 31 JaNVIer 2018

DANS NOTRE CITÉ

25

Partage, joie avant le nouvel an

Belle fête des agents de la Régie des taxes
aLLberT abaLe
Ph : Jb aHOuTY

M

usique, chants de joie,
convivialité
avec
les
agents de la Direction des
Affaires Economiques et financières (DAEF), qui n’ont pas boudé
leur plaisir le vendredi 29 décembre 2017 au sein de la Régie des
taxes sise à l’avenue 8, rue 38.
Tous en tenue, ils ont fait de ce moment partage l’occasion d’un bonheur commun et de célébration
d’une collègue retraitée. Le ton a
été donné par leur Directeur Sanogo Oumar. Dans son mot à
l’adresse de ses collaborateurs, en

Niamkey Boniface (à g), Sous-Directeur du Recouvrement et de la Fiscalité est heureux de
voir Mme Ouattara partir à la retraite avec ce diplôme remis par Cissé Mohamed Aboubacar
Sidikh Bacongo, Direction des Affaires Administratives et de la Formation du personnel.

présence de Cissé Mohamed
Aboubacar Sidikh Bacongo Direction des Affaires Administratives et
de la Formation du personnel
(DAAF), le Directeur de la DAEF a
parlé de travail, de discipline et de
rigueur. Des notions auxquelles ses
agents sont sûrement habitués. En
témoignent les applaudissements
nourris, qui ont suivi. Organisateur
de la cérémonie, Niamkey Boniface
a fait de cette fête de fin d’année un
temps de gaîté. A preuve, au-delà
du décor des lieux et des tables, il
a offert un menu varié, qui a satisfait tous les agents. «Nous avons
été heureux de partager ce moment avec tous. Notre objectif était

de nous retrouver pour passer ensemble un temps afin de décompresser et par la suite revenir
l’année prochaine avec notre détermination habituelle au service du
Conseil municipal. Au nom de tous,
je dis merci au Ministre François Albert Amichia, à qui reviennent tout
cet honneur et cette joie de partager. Je n’oublie pas notre Directeur,
Monsieur Sanogo Oumar, les autres Directeurs et tous les agents
municipaux. Bonne et heureuse
année 2018 à tous», a déclaré à la
fin de la fête, le Sous-Directeur du
Recouvrement et de la Fiscalité.
Belle a été la fêten

Noël contre la famine

Noël / Tournoi doté du trophée du Directeur Kolliabo

Le Real Madrid remporte le tournoi KSK L’ONG ACF sert 210 familles de Treichville

«C

haque année nous offrons
des kits alimentaires aux familles, qui sont dans le besoin, parce que nous avons opté pour
le social. Partager avec les autres est
un devoir moral et religieux. Pour cette
année, nous eu la chance de bénéfi-

L

es populations du quartier
Mory Diomandé ont tenu le
25 décembre 2017 à rendre
hommage au Ministre François Albert Amichia, Maire de la Commune de Treichville, pour ses
actions de développement dans la
Cité n’zassa. Aussi les jeunes dudit
quartier ont-ils organisé un tournoi
de football doté du tournoi du Directeur Kolliabo Sébastien Konan
(KSK). Après les phases d’élimination âprement disputées, le Real
Madrid de l’avenue 13 et la Juventus de l’avenue 12, ont croisé les
fers pour la finale. Après un score
de parité (0-0), l’épreuve des tirs
aux buts a souri au Real Madrid. Le
parrain du tournoi Kolliabo Sébastien Konan a, au nom du Maire, félicité les populations pour cet
événement, qui témoigne, ainsi de
leur affection pour le 1er Magistrat

Les officiels devant les récompenses.

de la Commune. Bien avant, il a
rappelé aux riverains de Mory Diomandé, partant à tous les Treichvillois, que le Maire Amichia sera

toujours présent à leurs côtés dans
toutes leurs actionsn
mG

Noël des Handicapés de Treichville

Le Maire aux côtés des handicapés

L

e Ministre François Albert
Amichia, Maire de Treichville
n’a pas oublié les handicapés de sa Commune pour les
fêtes de noël. Et pour cause, il a
dépêché le Directeur Kolliabo Sébastien Konan auprès de Beugré
Guillaume dit Sosso, président
des personnes en situation de
handicap de Treichville était le samedi 30 décembre 2017 au quartier Arras I. En présence de
l’envoyé du Maire, des poulets,
des boîtes de tomate, des bouteilles d’huile et des sacs de riz de
5 kgs ont été distribués. Ces vivres ont, assurément, soulagé les
frères handicapés. Au-delà des
kits alimentaires, leur joie a été
d’avoir, ce jour-là, le Ministre Amichia à leurs côtés à travers le discours de partage et d’amour livré
en son nom par Kolliabo. A savoir,

siège de l’ONG à la rue 38, avenue
16. Pour l’occasion, Treichville a été
subdivisée en cinq centres. Ce qui
veut dire, que le choix des 210 familles satisfaites vivres (huile, sacs de
riz, pattes alimentaires…) est une volonté manifeste d’aider un grand nom-

De nombreuses familles de la Commune ont bénéficié de vivres en cette fin d’année.

cier de l’aide des partenaires comme
3SP et Ivograin, qui nous ont permis
d’aider 210 familles de la Commune
de Treichville», a confié Hobah Karen,
présidente de l’ONG Associés Contre
la Famine (ACF). C’était le samedi 30
décembre 2017 à la cérémonie de remise de kits alimentaires organisée au

bre de personnes. «Nous prévoyons
servir à l’intérieur du pays dans les
prochaines années. Bonne et heureuse année à tout le monde», a
ajouté la présidente de l’ACF à la fin
de la cérémonien

COIN DU BONHEUR

Le Directeur Kolliabo a, au nom du Maire, a distribué des kits alimentaires aux handicapés.

«le Ministre Amichia vous salue et
vous aime. Il vous félicite pour
votre sens du partage et vous
souhaite une bonne et heureuse

année 2018»n
brigitte bagnon (stagiaire)

tous nos
voeux de
bonheur et
de paix au
couple
DOUMBIa

a. abaLe

N’ZASSA

26

N°051 - du 1er au 31 JaNVIer 2018

Messes de Noël et du 31 décembre 2017

Amichia appelle au partage et à la solidarité pour 2018
HONeST HOPPe (stagiaire)
Ph: Jb ahouty

L

e Ministre François A. Amichia, Maire
de la Commune de Treichville a participé à deux messes importantes
avant la fin de l’année. La 1ère, le 25 décembre 2017 à Sainte Jeanne D’Arc.
«Les anges dans nos campagnes ont
entonné des chœurs joyeux. Et l’écho de
nos montagnes redit ce chant venu des
cieux...!», scandaient les fidèles chrétiens
à la venue de Jésus-Christ. La fête de
Noël, qui représente l’incarnation de l’Emmanuel dans l’humanité, a été célébrée
dans la ferveur par les fidèles Catholiques

Le Maire a communié avec les fidèles des différentes paroisses.

de la paroisse Sainte Jeanne d’Arc de
Treichville, le dimanche 25 décembre
2017. Le Père célébrant Raphaël Souroukou a expliqué le sens de la célébration de Noël chaque année. Il a appelé
par ailleurs les paroissiens à adopter un
comportement digne d’un chrétien à la
venue du Christ. Pour lui, le chrétien doit
se détourner des choses de la vie, rechercher le chemin du paradis. Présent à
cette célébration, le Ministre François Albert Amichia a dit sa joie de participer à
cet évènement qui est l’un des fondements de la Foi chrétienne. «Noël est la
fête de la joie, mais également la fête du
partage et de la solidarité. C’est aussi un
moment pour penser à nos malades, démunis et défunts. Que ceux qui ont les

moyens partagent avec ceux qui n’en ont
pas. Je salue l’action du Curé qui va diriger une partie de la quête aux enfants
cancéreux du Chu de Treichville», nous
a-t-il confié. Neuf (9) nouveaux-nés ont
reçu le sacrement du baptême à cette occasion. La deuxième messe a été celle
de la fête de la Sainte Famille (Jesus,
Marie et Joseph) qui est la célébration du
Mystère de l’Incarnation. C’était le dimanche 31 décembre 2017 dans la mijournée au Chu de Treichville. A chacune
de ces messes, il a appelé les populations au partage et à la solidarité tout en
leur présentant ses voeux les meilleurs
pour l’année 2018: Santé prospérité et
partagen

Jubilé du Temple de la Fraternité du Port

Don d’un million du Conseil Municipal à la communauté méthodiste

L

e Temple de la Fraternité du Port
a célébré son 50ème anniversaire d’existence, le dimanche 3
décembre 2017. Après une procession animée par la Fanfare Communale, place au culte. Dans ses propos
liminaires, le Pasteur Jérôme Dégni a
salué le soutien et la grande générosité des Autorités Portuaires et Municipales. «Par l’octroi du site et le
financement du Port Autonome
d’Abidjan, le Temple qui nous abrite a
été dédicacé le 8 juillet 1967, sous le
Pasteur Missionnaire Français Frédéric Le Noury. Nous remercions les Autorités Portuaires, le Maire François
Amichia et le Conseil Municipal, pour

Le Maire M’Bouké a prié avec la communauté méthodiste.

les nombreux égards et appuis dont
la communauté est sans cesse l’objet», a-t-il affirmé. Suite à la lecture biblique (Hébreux 6,9-20), le Très
Révérend Philippe Adjobi a exhorté
l’assemblée à garder la foi en DIEU
dans l’épreuve. «Demeurons fermes,
par la foi et l’espérance en JésusChrist. Et, partageons toujours cet esprit de fraternité», a-t-il dit. Boto
M’Bouké Roger, 4ème Adjoint au
Maire, a représenté le Ministre François Amichia à cette cérémonie. «Le
Ministre François Amichia, Maire de la
commune et le Conseil Municipal ne
pouvaient pas être en marge du cinquantenaire de cette Fraternité. Rai-

son pour laquelle, le don d’un million
a été fait », a-t-il confié à la fin de culte.
Les doyens Loppo Philippe, Beugrékpo Françoise et le Bishop Benjamin Boni ont, pour leur ancienneté et
engagement au sein de la fraternité,
reçu chacun un tableau d’honneur.
Etaient présents, Cissé Mamadoureprésentant le DG du Port, les religieux
Aïdara MohamedImam de la Mosquée Centrale du Port, et Lewis
Moundanga, Vicaire de l’Eglise Saint
Antoine de Padouen
HONeST HOPPe (Stagiaire)
Ph: richmond Pierre (Stagiaire)

Protection civile / Ouverture de l’Unité de Secours

Les futurs agents reçus par le Conseil municipal

C

onduits par le Directeur
des Affaires Administratives et de la Formation
du personnel (DAAF),
Aboubakar Sidickh Cissé Bacongo,
les futurs agents de l’Unité de Secours ont été reçus dans la mi-journée du mardi 19 décembre 2017
par Ahissi Agovi Jérôme, 1er Adjoint au Maire, à son bureau. Au
nom du Ministre François Albert
Amichia, Maire de la Commune de
Treichville, il a prodigué des
conseils aux nouveaux agents municipaux. Dans l’ensemble, il leur a
demandé de prendre au sérieux

leur nouvelle fonction, de comprendre l’importance que revêt cette
structure pour le Conseil municipal
et l’intérêt qu’y attache le Maire
Amichia pour le bien-être des populations. Plus de cent (100) candidats au départ, soixante- deux
(62) ont été retenus après les
épreuves orales. Puis, ce n’est qu’à
la suite d’un entretien, d’une composition et des visites médicales,
qu’une liste définitive de cinquante
(50) personnes a été arrêtée. L’un
des candidats admis, Dago Jean
Claude, n’a pas caché sa joie de
figurer parmi les futurs hommes de

paix de la Commune de Treichville.
«Je suis très content. Je dis un
grand et sincère merci au Ministre
François Albert Amichia, qui a initié
ce recrutement grâce auquel il
donne l’opportunité à nous les
jeunes diplômés de la Commune
de Treichville et sans activités
d’avoir de l’emploi et de sortir, ainsi,
du désœuvrement. J’espère, et je
suis persuadé, que nous ne le décevrons pas», a-t-il déclaré au sortir de cette rencontren
L’équipe de l’Unité de secours en compagnie du 1er Adjoint au maire bientôt opérationnelle.

aLLberT abaLe

Journée de sensibilisation et de dépistage de l’hépatite B

200 personnes dépistées et sensibilisées par la Mairie
«L’

hépatite B est une infection virale qui se
traduit par l’inflation,
plus ou moins détectable, du foie.
Extrêmement contagieux, il est cependant possible de guérir de
cette maladie. Et pour ce faire,
lorsqu’on est dépisté négatif, le
vaccin s’impose à titre préventif ou
si l’on est déclaré positif, une prise

en charge par une structure spécialisée s’avère nécessaire», a expliqué Nzokeng Hubert Honoré, bio
technologiste, porte-parole du staff
du Docteur Brou Ya Honoré. En
effet, dans le cas de sa politique de
santé préventive, le Conseil municipal, par le biais de la direction des
services socioculturels et de la promotion humaine (DSSCPH) a orga-

nisé une journée de l’hépatite B, le
mercredi 20 décembre 2017, dans
la cour de la mairie de Treichville.
«Cette action gracieusement offerte à toute la population treichvilloise a permis à 200 adultes
hommes et femmes de se faire dépister et sensibiliser sans exclusion. Et c’est régulièrement que ce
type d’actions pour des maladies

métaboliques sont initiées. Le rôle
d’un maire n’est pas seulement de
construire des routes, des écoles
voire des infrastructures sanitaires
mais aussi de prévenir un certain
nombre de pathologies pour le
bien-être des concitoyens. Et c’est
ce à quoi s’attelle au quotidien le
maire François Albert AMICHIA
dont cette journée en est la preuve

palpable», a confié le directeur de
la DSSCPH, Aly Tiero. Il faut mentionner qu’on contracte l’hépatite
par le contact avec les objets tranchants souillés, le sang et autres liquides corporels tels que la salive,
le sperme, les sécrétions vaginales et le lait maternel de personnes infectéesn
Guy S. LambLIN

N°051 - du 1er au 31 JaNVIer 2018

PAROLE AUX POPULATIONS

27

Les populations de Treichville jugent les actions du Conseil municipal, énoncent leurs
attentes et présentent par la même occasion leurs voeux pour l’année 2018.
Dare Florence (Commerciale, avenue14 rue
38) :
«L’embellissement doit perdurer
en 2018»
Pour
l’année
2018, je souhaiterais que le Maire
François A. Amichia et le Conseil
Municipal se penchent considérablement sur la
situation d’emploi
de la jeunesse. La
municipalité
a
énormément fait
en 2017 pour embellir la Commune, et cela
doit perdurer en 2018.
Sawadogo Moussa (Blanchisseur, avenue 14
rue 39 barrée) :
«En 2018, la mairie doit se pencher sur
les problèmes d’évacuation d’eau»
Il n’y a rien à reprocher à la Mairie
qui a fait un travail
colossal en 2017.
Pour 2018, j’aimerais que nos autorités municipales
songent à nettoyer
et
à
construire des caniveaux lors du
pavage des rues.
Il y a des problèmes d’évacuation d’eau surtout en saison
pluvieuse et cela est déplorable.
N’guessan K. Cynthia Josline (Nanan
Yamousso, commerçante) :
«Que les dos d’ânes soient mis sur
nos rues»
Les travaux réalisés par la Mairie,
en 2017, en vue
d’améliorer
le
cadre de vie de la
population
et
d’embellir la cité
N’zassa, lui ont
valu le prix de la
Commune la plus
propre au plan national. Pour 2018,
que le projet de
ravalement des façades des quartiers se
poursuive.Que la Mairie continue à venir en
aide aux femmes.Surtout que des dos d’ânes
soient mis sur nos rues pour réduire la vitesse des gbakas qui mettent la vie de nos
enfants en danger.
Boni Noëlle
(Nanan Yamousso, commerçante) :
«Merci au
Maire François A.
Amichia»
J’aimerais
dire
merci au Maire
François A. Ami-

chia pour le pavage de l’avenue 14 et pour
tout ce qu’il fait pour sa population. Je souhaiterais qu’en 2018 l’accent soit mis sur le
curage des caniveaux. En effet, lorsqu’il
pleut, la rue 38 est inondée et les avenues,
comme l’av. 14, sont complètement inondées.
Niamkey Boua Pascaline (Commerciale,
avenue 14 rue 38) :
«Que tout se déroule comme par le
passé»
Pour 2018, j’aimerais que tout se
déroule comme
dans le passé.
Que les grandes
artères de la
Commune soient
balayées et nos
ordures débarrassées régulièrement. Cela évitera
le dépôt d’ordures
à nos carrefours et dans nos caniveaux.
C’est une chose qui ne valorise pas l’image
de la Commune la plus propre dont nous
sommes si fiers.
Walogo Salam (Couturier, avenue 14 rue 39) :
«Le problème de canalisation
perdure»
Le Maire fait déjà
beaucoup pour la
Commune et la
population. Nous
sommes confrontés à un problème
de canalisation.
Dans le passé, ce
genre de problème était géré
par la SODECI.
Mais aujourd’hui
on ne comprend plus rien.Le problème perdure et nous sommes abandonnés à notre
propre sort. Nous ne pouvons que nous en
remettre à notre Maire que nous tenons, d’ailleurs, à féliciter.
Abdoulaye Sogoba (Agent de la protection civile, Nanan Yamousso) :
«La Commune est en chantier»
Comme vous le
constatez, les travaux d’embellissement de la
Commune avancent. La Commune est en
chantier. Malheureusement nous
déplorons le problème de canalisation. Lorsqu’il
pleut, c’est compliqué de mettre le nez dehors du fait des inondations. Mon souhait est
que la Mairie table davantage sur ce problème en 2018.
N’Doua Yves (Professeur, Yopougon) :
«Treichville est un modèle à
suivre»
Avec un Maire efficace, la Commune de

Treichville est un
modèle à suivre.
Tout ce que je
souhaite à la
Commune pour
2018 se résume
en deux mots à
savoir plus de
PROPRETE et de
SECURITE.
Gnahoua Blé Carlos (Technicien en hydraulique, avenue 20 rue 16 barrée) :
«Les élus ne s’occupent que de
leurs proches»
Pour 2018, je souhaite que la Mairie
s’occupe plus de
sa jeunesse. On
constate que les
élus ne s’occupent
que de leurs
proches et pas de
ceux qui abattent
le véritable travail.
Hormis cela, je
souhaite que le
Maire continue le travail formidable qu’il a débuté à savoir la réhabilitation de nos voies.
Kouamé Koffi Valentin (Technicien, Marcory) :
«Les jeunes ont besoin d’aide
financière»
Ne dit-on pas que
la jeunesse est
l’avenir de toute
nation ? Ceci
étant, pour 2018,
j’aimerais que le
Maire François A.
Amichia mette le
devenir de la jeunesse en premier
plan. Bien vrai
qu’il fait déjà
beaucoup pour la Commune et sa population, il est important de rappeler que les
jeunes ont besoin d’aide financière pour entreprendre et ainsi subvenir à leurs besoins.
Traoré Rokiatou (Commerçante, Marcory) :
«Que DIEU bénisse Treichville»
Lorsqu’on parcourt les artères
de la Commune,
on s’aperçoit que
les autorités municipales s’activent pour rendre
Treichville agréable.Franchement,
cela est à féliciter.
Même si je n’habite pas la Commune, je soutiens toujours le Maire François
A. Amichia car je suis née à Treichville précisément à l’avenue 17. Que DIEU bénisse
Treichville.
Doumbia Salimata (Esthéticienne, avenue 19
rue 44) :
«Il faut trouver une solution aux
inondations»
Je remercie le Maire François A. Amichia

pour tous les travaux
réalisés
dans la Commune en faveur
des populations.
Ce que je déplore,
c’est la situation
que nous vivons
en saison pluvieuse.
Nous
sommes inondés
par les eaux de pluie et cela crée d’énormes
dégâts matériels. Je souhaite pour 2018 que
des solutions soient trouvées pour pallier ces
inondations.
Traoré Mohamed(Imam) :
«Nos autorités municipales
tiennent leurs promesses»
Aujourd’hui, nous
sommes satisfaits
de notre commune car elle est
en chantier. Cela
démontre que nos
autorités municipales
tiennent
leurs promesses.
Nous leur
en
sommes reconnaissants. Mais il
faudrait que la situation des jeunes de la
Commune soit en tête de liste des projets du
Conseil Municipal en 2018. Il faut qu’un changement radical se fasse au sein de la jeunesse communale.
Kapé Laetitia (Stagiaire, avenue 20 rue 44) :
«Eviter à la population de payer quotidiennement les ramasseurs ambulants»
Pour 2018, mes
attentes concernant la Commune
de Treichville sont
les suivantes : débarrasser les caniveaux
des
ordures
qu’ils
contiennent afin
de faciliter l’évacuation des eaux
de ruissellement.
J’aimerais également que les véhicules de ramassage d’ordures sillonnent les quartiers, afin d’éviter à
la population de payer quotidiennement les
collecteurs ambulants d’ordures.
Oumou Seck (Commerçante,
avenue 20 rue 44) :
«Grand merci à ce Monsieur au
grand cœur»
Depuis 2003 je
cherchais à rencontrer le Maire
François A. Amichia pour le remercier pour tout
ce qu’il a fait pour
moi et plusieurs
femmes, mais en
vain.Il m’avait offert un chèque

28

PAROLE AUX POPULATIONS

d’un million (1.000.000 frs) pour ma césarienne. Je profite donc de votre micro trottoir
pour dire grand merci à ce Monsieur au
grand cœur. Que DIEU le bénisse infiniment.
Il fait déjà beaucoup pour la Commune.Je
souhaite simplement qu’il continue à parfaire
tout cela pour le bien-être de tous.
SOW (Cinéma entente, Commerçant) :
«J’encourage nos autorités
municipales»
La Mairie fait
beaucoup pour sa
population et cela
sur tous les
plans.J’encourage
juste nos autorités
municipales
à
faire du bien-être
de la population,
leur priorité. Ensuite qu’elles s’attellent à rendre la
Commune belle et agréable.
Sylla Ali (A son propre compte,
avenue 23 rue 44) :
«J’apprécie et encourage tous les
projets»
J’apprécie et encourage tous les
projets de la Commune qui ont été
réalisés en 2017.
Je souhaiterais
pour 2018 qu’un
accent particulier
soit mis sur le curage des caniveaux pour éviter
ces phénomènes
d’inondation qu’on observe en saison pluvieuse.
Abdoulaye Rachid (Couturier, avenue 19
rue 21 barrée) :
«Créer des caniveaux lors des
pavages des rues»
Je remercie le
Maire François Albert Amichia et le
Conseil Municipal
pour le travail
abattu dans la
Commune
et
aussi pour toutes
les actions posées
en faveur de la
population. J’aimerais attirer l’attention sur le fait que nos autorités doivent
songer à créer des caniveaux lors du pavage
des rues. Bonne et heureuse année 2018 à
tous et que DIEU bénisse Treichville.
M. ALABI (Couturier, Entente) :
«Egouts et caniveaux ne parviennent pas à évacuer les eaux »
Pendant la saison
pluvieuse,
nos
ateliers et magasins sont inondés
parce que les
égouts et caniveaux ne parviennent
pas
à
évacuer les eaux
de ruissellement.

Cela engendre d’énormes dégâts matériels.
Mon souhait est que les autorités municipales
mettent tout en œuvre pour que nous ne revivions plus ce genre de situation désagréable en 2018.
Nicole Konan (Gérante de cabine, avenue
25 rue 44) :
«Il faut revoir la situation
de la jeunesse»
Il est vrai que
Treichville est en
chantier.
Des
pavés et du goudron partout. Le
rond-point rénové.
Tout cela est bien
beau.Mais pour
couronner le tout,
il faudrait, premièrement, revoir la
situation de la jeunesse, qui ne demande qu’à s’occuper sainement. Ensuite, régler le problème des
caniveaux qui ont du mal à évacuer les eaux
usées.
Kimou Assandé Blaise (Gérant de magasin
de vaisselles, Entente) :
«On a des difficultés pour circuler
dans la Commune quand il pleut»
Le Maire fait énormément pour la
population et la
jeunesse mais
beaucoup reste
encore à faire. On
a des difficultés
pour circuler dans
la
Commune
quand il pleut. Un
travail colossal
doit être mené à
ce niveau. Je pense qu’une fois ce problème
réglé, tout le monde sera satisfait et il n’y aura
pas d’obstacle pour empêcher la réélection
du Maire François Albert Amichia.
Yaté Mathurin (Fonctionnaire à la retraite,
Arras 3) :
«Le piéton n’a plus de trottoir»
A Treichville il n’ya
plus de trottoir.Les
véhicules stationnent n’importe où
et n’importe comment.Les commerçantes
envahissent également les trottoirs. Je souhaite
que le Maire
trouve une solution à cela car le
piéton n’a plus de trottoir et est obligé d’occuper la voie réservée aux véhicules, ce qui
n’est pas prudent.
Konan Mathieu (Gérant de cabine, Arras 3) :
« Nos caniveaux sont devenus des
poubelles à ciel ouvert »
Il ne faut pas se voiler la face et reconnaitre
que la Mairie fait un travail formidable sur
toute l’étendue de la Commune. Le seul problème c’est que nos caniveaux sont devenus
des poubelles à ciel ouvert et cela nous crée
des préjudices en saison pluvieuse. Je souhaite qu’en 2018, une solution soit trouvée à

N°051 - du 1er au 31 JaNVIer 2018

ce
problème
d’évacuation des
eaux. Cela permettra à la population de rester en
toute quiétude
chez elle pendant
que les pluies
s’abattent fortement sur la Commune.
Bamba Fatimata Sarah (Etudiante,
Yopougon) :
«Je n’ai rien de concret à
reprocher au Maire»
Je n’ai rien de
concret à reprocher au Maire
François A. Amichia. Lui et le
Conseil Municipal
font le nécessaire
pour le bien-être
des populations et
pour rendre la
Commune agréable. Ce que je reproche, par contre à la Municipalité, c’est de
permettre le stationnement anarchique des
véhicules. Cela rétrécit les voies et engendre
souvent des bouchons que nous déplorons.
Ouédraogo Daniel (Couturier,
avenue 19 rue 17) :
«Il faut qu’on en finisse
avec l’inondation»
A l’avenue 19 où
j’habite, quelques
gouttes de pluie
suffisent
pour
inonder le quartier
et cela est inquiétant. J’attire donc
l’attention de nos
autorités sur ce
fait. Je souhaite
qu’en
2018,
Treichville ne vive
plus ce phénomène d’inondation en saison
pluvieuse. Bonne année à tous.
Diakité Fatim (Etudiante, Bingerville) :
«Je félicite mon Maire»
Je félicite mon
Maire François A.
Amichia et le
Conseil Municipal
pour ce qu’ils apportent comme
réconfort économique et social
aux Treichvillois
(es). Concernant
le problème des
caniveaux,des
travaux sont déjà menés en ce sens. Je souhaite simplement qu’en 2018 ces travaux
nous évitent des inondations pendant la saison des pluies.
Traoré Osseni (Informaticien,
avenue 10 rue 18) :
«Qu’on n’entende plus parler
d’inondation»
Treichville est en chantier, nos voies sont réhabilitées, les rues sont pavées, la population
est socialement soulagée. Tout cela démon-

tre le travail
acharné accompli
par nos autorités
pour
rendre
agréable la cité
N’zassa et la vie
de leurs populations. Mais le problème récurrent
est celui des
égouts qui ne parviennent pas à évacuer les eaux de ruissellement. Pour 2018, mon souhait est qu’on
n’entende plus parler d’inondation pendant
les saisons pluvieuses.
Adama Dicko (Responsable d’entreprise,
Arras 3) :
«Beaucoup reste à faire»
Comparaison n’est
pas raison. Il faut le
dire, Treichville fait
des efforts par rapport à certaines
communes. Et cela
est à saluer. Beaucoup d’actions sont
posées sur le plan
de la salubrité et de
l’embellissement,
mais beaucoup
reste à faire. Pendant la saison des pluies, l’eau
inonde certains endroits stratégiques (très pratiqués) de la Commune. On constate aussi une
lenteur, qui ne dit pas son nom, pendant les travaux de réhabilitation des voies.

Ouédraogo Allassane (commerçant,
avenue 21 rue 44) :
«Plus d’inondation en saison pluvieuse »
Le Maire François
Albert Amichia a
fait et continue de
faire beaucoup
pour la Commune, je souhaite
qu’en 2018 les
Treichvillois ne vivent plus le phén o m è n e
d’inondation en
saison pluvieuse. Que Dieu bénisse le Maire
et lui permette d’être élu Maire lors des prochaines élections municipales.
N’goran Adjo Catherine (Coiffeuse, Gonzague):
«Que les alentours du grand
marché soient plus ordonnés»
En toute franchise,
je n’ai rien à reprocher au Maire de la
Commune et au
Conseil Municipal.
Ils font un travail
impeccable. Les
populations peuvent se féliciter
d’avoir un bon
Maire qui rend leur
Commune agréable. Pour 2018, j’aimerais que les alentours
du grand marché soient plus ordonnés. Que
les commerçantes prennent place dans le
marché afin de libérer la devanture. Cela éviterait des accidents et faciliterait l’accès au
marchén
Réalisé par KOuaSSI GuSTaVe,
Coll: Charles Ossépé
Ph: coulibaly Oumar

DETENTE - ASTUCES

N°051 - du 1er au 31 JaNVIer 2018

MOTS CACHéS

29

Astuces & secrets

N°51

Par Gustave Kouassi

10 astuces pour un ventre
plat (suite et fin)
choisisseZ des aliments riches
en potassium
Le potassium est réputé pour être un
diurétique naturel qui permet d'éviter la
rétention d'eau. Parmi la liste d'aliments
riches en potassium on peut citer : les
amandes, les pruneaux, les bananes,
l'avocat, les noix, les courgettes.
buVeZ du thÉ
L'objectif pour avoir un ventre plat est de
drainer au maximum votre organisme et
faire dégonfler votre ventre. Pour cela dirigez-vous vers l'incontournable thé vert.
Pour un effet minceur encore plus satisfaisant vous pouvez également choisir
des thés au gingembre, qui ont comme
vertu de faire dégonfler l'estomac.
pas de cheWing-gum pour un
Ventre plat
Quand vous mâchez un chewing-gum,
des quantités importantes d'air entrent
dans votre corps... ce qui fait gonfler
votre ventre

ALGER
AMMAN
ATHENES
BAGDAD
BALE
BAMAKO
BERLIN
BOGOTA
BRASILIA
CANBERRA
CARACAS
DAKAR

DAMAS
DUBLIN
EREVAN
KABOUL
KATMANDOU
LILLE
LIMA
LISBONNE
LOME
LONDRES
MADRID
MANILLE

SOFIA
TEHERAN
TIRANA
TRIPOLI
TUNIS
VARSOVIE
VIENNE
VILLE
VILNIUS

MONACO
MOSCOU
PANAMA
PARIS
PEKIN
PRAGUE
RABAT
RIYAD
ROME
SANAA
SEOUL
SINGAPOUR

NumerOS uTILeS

Solution du «Mots cachés» N°50 : L’eau est bonne
POmPIerS: 180
Caserne de l' Indénié :
20 21 10 67
Zone 4C: 21 35 73 65
Yopougon : 23 45 16 90
urGeNceS
SAMU-CI: 185 /
22 44 34 45
22 44 53 53

CHU Cocody : 22 44 91 00
22 44 90 38/22 44 90 60
CHU Treichville :
21 24 91 55/21 24 91 22
CHU Yopougon :
23 46 64 54/23 46 61 70
CHU Bouaké : 31 63 21 90
31 63 21 91/31 63 53 50

MOTS CROISéS

Droit réservé

1
I
II
III
IV
V
VI
VII
VIII
IX
X

2

POLIce
Police secours: 111 / 170
Direction générale de la
police: 20 22 20 30
Préfecture de police:
20 21 00 22
Direction de la police
judiciaire: 20 21 23 00
Direction de la police économique:

3

4

5

6

7

8

9

10

20 32 51 44
Aéroport:
21 75 79 01/21 75 79 02
dIVerS
Dépannage CIE: 179
Dépannage SODECI: 175
COTE D'IVOIRE TELECOM:
Renseignements: 120
Dépannage: 190

la pomme n'est pas Votre amie
La pomme est l'alliée minceur par excellence. En effet, quand nous recherchons

à perdre du poids nous sautons souvent
sur la pomme car celle-ci est un coupefaim naturel. En effet, la pectine contenue dans ce fruit va faire gonfler votre
ventre... Il est donc normal de se jeter
dessus pour se couper la faim mais c'est
pourtant mieux de l'éviter quand on recherche à avoir un ventre très plat.
buVeZ de la soupe
La soupe est décidément votre meilleure
amie minceur ! La consommation quotidienne de soupe va vous aider à éliminer
efficacement. Privilégiez des légumes
riches en potassium (comme précisé cidessus) tels que la courgette, le fenouil
ou plus généralement les légumes verts.
mangeZ dans des assiettes plus
petites
Une façon efficace de dégonfler est de
manger moins. Eh oui, c'est aussi simple
que ça. La solution n'est pas de ne plus
manger attention ! Essayez simplement
d'éviter de vous resservir ou de manger
en trop grande quantité. Pour réduire efficacement vos portions vous pouvez
manger dans des assiettes plus petites.
Une petite quantité dans une petite assiette trompera votre cerveau en lui faisant croire que vous avez beaucoup
mangé.

Blagues
papa dit à toto :
Va me chercher à boire.
Coca ou jus ?
Coca
Frais ou chaud ?
Frais
En plastique ou en bouteille ?
En bouteille !
Petite ou grande ?
Ça suffit toto ! Ok donne moi de
l’eau à boire
Minéral ou robinet ?
Minéral
Fraîche ou tiède ?
Si tu continues comme ça je vais te
corriger ok !
Avec bâton ou ceinturon ?

Espèce d’animal
Mammifère ou vertébré ?
Ce n’est pas possible, tu es une calamité toi !
Volcan ou séisme ?
Dehors toto
une fille est tombée enceinte de
son prof d’anglais.
Sa mère lui reproche ‘’ t’es vraiment
bête, je t’avais dit que s’il te touche
les seins, dis lui ‘’ don’t ’’, et s’il te
touche les cuisses dis lui ‘’ Stop ‘’. La
fille répond ‘’ c’est ce que j’ai fais
maman, mais il a touché les 2 à la
fois, alors j’ai dit ‘’ don’t stop ‘’

MOTS à LA CROIX N°51

N°51
HORIZONTALEMENT
I. Coule à flot pendant une fête
II. Mare - Pas intelligente
III. Proverbe - Court, sans coeur
IV. Defaut - Matériel de menuisier
V. Trajet
VI. Est en face de la table
VII. Coutume - Stupéfaction
VIII. Déesse égyptienne
IX. Egarement
X. Fut un célèbre boxeur ivoirien - Cabinets de notaire
VERTICALEMENT
1. Os de l’omoplate
2. Paroles du prophète Mahomet - Fin d’infinitif
3. Arbre dont les feuilles soignent le paludisme - Partira
4. Jeune vache
5. Bavard - Considération
6. Adresse, début - Récipient
7. Jaillit - Dévêtu
8. Connu de tous - Travaux dirigés
9. Conjonction pour lier - Patrie d’Abraham - Coutumes
10. Coordonne - Coffrets.

compléter les cases vides de sorte que
vous ayez des mots justes de six lettres.
P
a

solution du jeu N°50

G
r

V

a

c e

e

c

P

r

a T

b

L

N

u
S

L

a

I

T

r

u e

a G
N

L
e

T

G
a

e
r

SOLUTION MOTS CROISé N°50
5

8

T

e

6
N

7

O

3
u

4

I

1
S

2

a

N

9
c

10
e

II

e

P

S

a

c

a

L

e

a

r

III

G

I

a

P

H

I

L

T

r

e

IV

u

N

e

e

a

N

I

S

e

e

V

e

r

d

e

r

a

e

I

m

a

VI

L

O

I

e

P

u

e

r

I

L

VII

a

N

T

r

e

S

T

a

S

I

VIII

e

r

S

e

O

a

S

S

e

Z

IX

T

a

L

V

a

G

u

e

r

e

X

u

S

e

e

e

e

c

r

I

S

N’ZASSA

30

N°051 - du 1er au 31 JaNVIer 2018

Santé / Stop hépatite virale, 1ère édition avec le Maire Amichia

2000 enfants vaccinés

Gustave Kouassi
Ph: coulibaly Oumar

«L’

hépatite virale est une maladie silencieuse, mais aussi
de l’ignorance », a affirmé le
Pr Allah Kouadio Emile, Directeur Coordonnateur du Programme National de
Lutte contre les Hépatites Virales
(PNLHV) en Côte d’Ivoire, au lancement
officiel de la caravane humanitaire
«Hepa-tour treich 2017», le vendredi 15
décembre 2017 de 14h30 à 22h, à l’avenue 16 rue 21. C’était en présence de
Fiendi Ahi Lucien, conseiller Municipal,
représentant le Ministre François Albert
Amichia, Maire de la Commune de
Treichville,l’Imam KEITA, le Père Nobert

Cette campagne de sensibilisation de dépistage et de vaccination contre les hépatites virales organisée par la Fondation
Levites Inter en collaboration avec la Mairie de Treichville a permis de vacciner environ 2000 enfants de la Commune.

Eric Abekan, parrain du jour, Dominique
Malezieux, DG de SCB et représentant
les chefs d’entreprises soutenant la lutte
contre les hépatites virales. Cette campagne de sensibilisation de dépistage et
de vaccination contre les hépatites virales organisée par la Fondation Levites
Inter en collaboration avec la Mairie de
Treichville a permis de vacciner environ
2000 enfants de la Commune. L’hépatite
virale, inflammation du foie causée par
un virus, est de cinq types (A, B, C, D,
E). Leurs symptômes se ressemblent,
contrairement à leur mode de transmission et leur évolution. Les personnes infectées par le virus de l’hépatite A ont des
symptômes de la grippe (fatigue, fièvre
et maux de tête) alors que d’autres ont
des maux de ventre, de la diarrhée et

une jaunisse (la peau ou les yeux
jaunes). Celles infectées par les virus
des hépatites B (VHB) et C (VHC) ne se
sentent jamais malades. 10 % des
adultes sont atteints de l’hépatite B aiguë
et 80% de ceux atteints de l’hépatite C
développent une infection chronique qui
peut entraîner la cirrhose et/ou le cancer
du foie plus tard dans leur vie. Le virus
de l’hépatite D ne peut se développer
qu’en présence du virus de l’hépatite B
et se manifeste de façon similaire. Le
virus de l’hépatite E provoque une infection similaire à celle de l’hépatite A (mode
de transmission entérique, c’est-à-dire
via le système digestif, à travers l’eau et
la nourriture contaminée). L’hépatite E
est particulièrement dangereuse pour les
femmes enceintesn

USEMAT / La présidente Géneviève Akissi dans le Bureau National

La Mairie de Treichville honorée au niveau national

L

es membres de l’Union des Secrétaires de la Mairie de Treichville (USEMAT) étaient le
vendredi 10 décembre 2017 à Cocody,
précisément à l’amphithéâtre Affoussiata Bamba-Lamine de l’Institut Supérieur
des
Technologies
de
Communication (ISTC) jouxtant les locaux de la Radiodiffusion télévision
ivoirienne (RTI). C’était à l’occasion de
l’investiture de Kouakou Amoin Cathérine épouse Assalé, la nouvelle présidente nationale élue de la Ligue
Ivoirienne des Secrétaires (LIS). Fort
de 25 membres, le nouveau Bureau
National de la LIS compte en son sein
Geneviève Akissi Kpangui, présidente
de l’USEMAT. Elle y occupe le poste de
Coordinatrice des activités de la zone
nord. «Ma présence à ce poste est
avant tout un honneur pour la Com-

cipal et la motivation quotidienne des
membres de l’USEMAT. Infiniment, je
leur dis merci, ainsi qu’à tous les Directeurs de la Mairie pour leurs conseils.
J’espère ne pas les décevoir à ce
poste où j’aurai en charge la mobilisation des Secrétaires de la zone nord
comme Korhogo, Odienné,... Mon rôle
sera de savoir leurs besoins pour les
communiquer à la présidente nationale

en vue d’une collaboration équitable
entre le bureau national avec tous les
membres de la LIS dans les différentes
zones du pays. Ce ne sera pas une
tâche aisée, mais avec le soutien de
tous, je m’en sortirai», a confié Geneviève Akissi Kpangui à la fin de la cérémonie. Bon vent à la présidenten
aLLberT abaLe

3SP
Les membres de l’Usemat à leur sortie de l’investiture de la présidente nationale.

mune de Treichville grâce aux efforts financiers consentis par le Ministre
François Albert Amichia, notre Maire,
dont une subvention annuelle et des

stages de formation, en faveur de
l’Union des secrétaires de la Mairie de
Treichville. Je salue, donc, le soutien
sans faille du Maire, du Conseil muni-

Départ à la retraite / DAAF

ServiceS
Administration, bureautique, matériels médicaux et assistance

Sécurité
Protection rapprochée des personnalités

Sabot
Fluidité de la circulation, sécurité des populations et surtout des enfants

Balou Kouamé Jérôme célébré

L

e mercredi 27 décembre 2017,
le Directeur de l’Administration
Générale en charge des Affaires
Administratives et de la formation, Cissé Aboubacar Sidikh et ses collaborateurs ont honoré à la salle des
mariages, Balou Kouamé Jérôme,
Chef du service légalisation, certification et des opérations militaires à l’Etat
Civil de la Mairie de Treichville en présence du Ministre François A. Amichia,
Maire de la Commune de Treichville.
«J’ai tenu à venir rendre hommage à
Jérôme parce qu’il a su matérialiser ma
vision pour l’Etat Civil», a-t-il déclaré à
l’adresse de l’ex agent pour toutes les
années de loyaux services. Avant de lui
souhaiter le meilleur: «profite de ton
repos en te disant que tu as rendu service à Treichville, tu as rendu service à
la Côte d’Ivoire. Que Dieu t’accorde de
nombreuses années afin de pouvoir
profiter de ta retraite». Prenant la parole, ‘’Chef Balou’’ a traduit sa reconnaissance à l’endroit de tous ceux qui
l’ont soutenu durant ses années de service. «Je voudrais glorifier le nom du

Parking
création et gestion de parking sur le territoire municipal pour
permettre aux automobilistes de stationner leurs véhicules dans
des endroits sécurisés et éviter les stationnements anarchiques.

Situé à Treichville à proximité du service
technique de la Mairie à Arras II
Contact : 21-25-47-16

reMerCIeMentS

Amichia honorant son agent après de loyaux serevices.

Seigneur en ce jour pour m’avoir gardé
en parfaite santé pendant ces 37 années de service. Je remercie le ministre
François A. Amichia et le Conseil Municipal pour la confiance mise en moi
pendant notre collaboration», a souligné le retraité dans une voix étreinte
d’émotion, tout en conseillant aux
jeunes, le travail et la discipline. Il a été

précédé par son ex Directeur, Cissé
Aboubacar Sidikh, qui a, au nom de
ses collaborateurs, témoigné toute sa
gratitude au Maire Amichia pour ce qu’il
a fait en faveur de son ex collaborateur.
Qu’il a qualifié de «Travailleur modèle»,
dans une ambiance festiven
charles Ossépé
Ph: J.b. ahouty

Les familles GUISSE et alliés vous remercient pour
toutes les marques d’affection dont elles ont été l’objet
lors de la commémoration
de l’anniversaire de décès
de GUISSE N’GUESSAN
PIERRE

N°051 - du 1er au 31 JaNVIer 2018

N’ZASSA

31

Rencontre Nigérians de Treichville et Ambassadeur /
Jules Thès Blesson, Directeur de Cabinet du Maire Amichia :

« Tout le monde est bienvenu à Treichville »
aLLberT abaLe

F

allet Bosson Louis, 2ème adjoint au Maire représentant le
Ministre François Albert Amichia, Maire de la Commune de
Treichville, et Jules Thès Blesson, Directeur de Cabinet, étaient à la rencontre d’échange entre Son
Excellence Monsieur (SEM) Ibrahim
Saleh, Ambassadeur du Nigeria en
Côte d’Ivoire et la Communauté nigériane de Treichville, le vendredi 15
décembre 2017 à la Médiathèque
municipale de Treichville. Organisée
par ladite Communauté, cette rencontre a été l’occasion pour les Nigérians résidant dans la Cité n’zassa de
mettre sur la table deux préoccupations qu’ils jugent vitales. La première
était relative à l’obtention de la carte
consulaire. En fait, ils se disent victimes de longues attentes aux issues
très souvent vaines au Consulat. Et
pourtant, la détention de cette carte
est primordiale pour leur séjour et
leurs différentes activités. A ce niveau, ils ont été rassurés par SEM
Ibrahim Saleh. Qui a souligné les raisons de ces attentes. «De nombreux
efforts sont faits, mais les demandes
de cartes sont si fortes à cause du
fort taux de résidents de notre pays
en Côte d’Ivoire, que nous n’arrivons
pas pour l’instant à satisfaire tout le
monde. Toutefois, soyez persuadés ;
nous y veillerons», a-t-il déclaré. Le
second point a concerné les tractations policières subies par les expatriés à leur retour dans leur pays
natal. Il ressort, en effet, de leurs propos, qu’ils connaissent aux frontières
des exactions causées par les policiers nigérians, qui vont jusqu’à les
empêcher de rentrer dans leur propre
pays. Là encore, l’Ambassadeur du
Nigeria en Côte d’Ivoire a signifié à
ses compatriotes, qu’il a pris bonne
note et qu’il avisera. Prenant la parole, Jules Thès Blesson, Directeur

COIN DU BONHEUR

Tous nos voeux de bonheur
accompagnent le couple Yoan

de Cabinet, a souligné au nom du
Maire François Albert Amichia, la légendaire hospitalité, qu’offre Treichville à tout humain vivant dans la Cité
cosmopolite. Le Directeur de Cabinet
du Maire François Albert Amichia a,
par la suite, insisté sur la convivialité
qui règne entre les Nigérians de la
Commune de Treichville et les autres
communautés. Avant de dire que «
tous ceux qui foulent le territoire de

Treichville sont les bienvenus… Tout
le monde est bienvenu à Treichville ».
En marge de cette rencontre, Ballet
Bosson Louis s’est entretenu avec
Son Excellence, sans doute, sur les
opportunités qu’offre la Commune de
Treichville en matière d’investissement grâce à la politique de développement initiée par le Ministre
François Albert Amichian
Jules Thès et l’Ambassadeur du Nigeria.

32

N°051 - du 1er au 31 JaNVIER 2018


TREICH NOTRE CITE N°51.pdf - page 1/32
 
TREICH NOTRE CITE N°51.pdf - page 2/32
TREICH NOTRE CITE N°51.pdf - page 3/32
TREICH NOTRE CITE N°51.pdf - page 4/32
TREICH NOTRE CITE N°51.pdf - page 5/32
TREICH NOTRE CITE N°51.pdf - page 6/32
 




Télécharger le fichier (PDF)


TREICH NOTRE CITE N°51.pdf (PDF, 6.8 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


treich notre cite n 47
treich notre cite n 51
treich notre cite n 39
notre cite n 26
treich notre cite n 38
notre cite 14

Sur le même sujet..