CSA Consultation publique Avenir TNT france Octobre17.pdf


Aperçu du fichier PDF csa-consultation-publique-avenir-tnt-france-octobre17.pdf - page 6/53

Page 1...4 5 67853



Aperçu texte


Préparer l’avenir de la plateforme TNT

Premier ministre à la fin du mois de décembre 2008. Le 16 décembre 2008, en application de la loi
relative à la modernisation de l’économie (LME), le Conseil a également adopté une liste de 1 626
zones destinées à être couvertes par la TNT au plus tard le 30 novembre 2011, date de l’extinction de
la diffusion analogique.
Dans le même temps, quatre chaînes en haute définition, TF1 HD, France 2 HD, Arte HD, M6 HD ont
été lancées le 30 octobre 2008. Canal+ était disponible en HD pour tous ses abonnés depuis le mois
d’août 2008. En outre, des chantiers ont été initiés avec les acteurs 4 afin de favoriser l’émergence de
services interactifs sur la plateforme TNT et d’assurer leur interopérabilité avec le parc des
récepteurs.
Conformément au calendrier prévu, la diffusion de la télévision en mode analogique a pris fin le 30
novembre 2011. A cette date, 97,3 % 5 de la population métropolitaine avait accès à la TNT, qui
comprenait dix-neuf chaînes nationales gratuites, dont quatre diffusées à la fois en définition
standard et en haute définition, dix chaînes payantes, dont une en haute définition, et quarante-six
chaînes régionales 6. Ces chaînes étaient diffusées sur six multiplex 7.
A l’été 2011, un complément interactif aux programmes de la TNT était rendu accessible aux
téléspectateurs équipés d’un téléviseur compatible avec la norme HbbTV 8. Des applications
interactives étaient désormais disponibles par diffusion hertzienne à partir de nombreuses chaînes
de la TNT, la connexion à internet du récepteur TNT restant cependant nécessaire pour bénéficier de
l’ensemble des contenus additionnels proposés par les éditeurs de services de télévision.

Préparer
l’avenir
de
la
A partir de 2011, le Conseil a plateforme
également préparé une
nouvelle phase de développement de la
TNT
télévision numérique en planifiant en métropole deux multiplex supplémentaires 9. Cela a permis le
lancement de six nouvelles chaînes HD à compter du 12 décembre 2012 qui ont été progressivement
déployées sur le territoire : HD1, l’Équipe 21, Chérie 25, 6Ter, Numéro 23 et RMC Découverte.

Consultation publique

Après de nombreux mois de préparation, une très large partie des services de télévision de la
plateforme TNT 10 ont pu basculer en HD, lors des opérations du 5 avril 2016. Ces opérations ont
également permis d’achever le déploiement au niveau national des six nouvelles chaînes de la TNT
lancées en 2012 et de ramasser l’offre télévisuelle sur six multiplex, condition préalable au transfert
de la bande 700 MHz (voir partie 1.1.2). Actuellement, et à la suite du lancement de Franceinfo en
septembre 2016, la plateforme TNT permet la diffusion de l’équivalent de 32 services à temps
plein : 27 services gratuits et 5 services payants. A l’exception de quatre d’entre eux, ils sont
diffusés en haute définition.

4

Dans le cadre du groupe de travail GT1 « Interopérabilité » de la Commission technique des experts du
numérique (CTEN).
5
Cette couverture était supérieure aux conditions prévues par la loi du 5 mars 2007 qui a fixé un seuil de
couverture des chaînes dites historiques à 95 % de la population (voir infra).
6
Outre-mer, ce sont 8 à 11 chaînes qui étaient proposées, le nombre variant selon les territoires.
7
Pour être diffusées en TNT, les chaînes se regroupent en multiplex. Alors qu’en mode analogique, une
fréquence est allouée localement à une chaîne, en mode numérique elle est allouée à un multiplex.
8
« Hybrid Broadcast Broadband TeleVision ».
9
Le réseau de diffusion de la TNT est alors passé de 6 à 8 multiplex.
10
Passage du format de définition standard (SD) au format HD pour 17 chaînes nationales (en plus des 11
chaînes nationales qui diffusaient déjà en HD) et pour 22 chaînes locales.

6