9 L'ALI LOTFI .pdf



Nom original: 9- L'ALI - LOTFI.pdf

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par / doPDF Ver 7.3 Build 391 (unknown Windows version - Version: 10.0.10240 (x64)), et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 07/01/2018 à 01:34, depuis l'adresse IP 102.170.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 286 fois.
Taille du document: 550 Ko (9 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


ELECTRONIQUE

Leçon : C1

Objectifs : - Identifier un montage à base d’A.L.I à partir d’un schéma structurel.
- Mettre en œuvre un montage à base d’A.LI.
I- Mise en situation :
On dispose souvent d’un signal électrique provenant par exemple d’une antenne (de radio, de télévision…),
d’une tête de lecture (d’un magnétophone, d’un microphone…), d’un capteur de mesure (de température,
de pression, d’humidité…).Ce signal est souvent de niveau faible. Pour le rendre exploitable, il faut
l’amplifier.

II- Présentation :
L’Amplificateur Linéaire Intégré (A.L.I) aussi appelé Amplificateur Opérationnel (A.OP) se présente
sous forme d’un circuit intégré à 8 ou 14 broches contenant un certain nombre de composants.

1- Symboles :

La présence de deux entrées permet d’envisager deux structures d’amplificateur suivant que les signaux
seront appliqués sur :
 L’entrée E¯ : On parle alors d’amplificateurs……………………………………..
Le signal de sortie sera ……………………………. par rapport au signal appliqué sur E¯.
 L’entrée E+ : On parle alors d’amplificateurs……………………………………..
Le signal de sortie sera …………………………… par rapport au signal appliqué sur E+.

2- Alimentation d’un AOP (polarisation) :
Tout amplificateur nécessite une alimentation (polarisation) par tension continue pour apporter l’énergie
indispensable à l’amplification.
Alimentation symétrique

Alimentation asymétrique

3- Caractéristiques d’un ALI idéal ou parfait:

N.L

Les amplificateurs linéaires intégrés « A.L.I »

Page :

1/9

III- Les montages ALI en régime linéaire :
1- Condition de fonctionnement en régime linéaire :
Un moyen simple permettant de savoir si un ALI fonctionne ou non en régime linéaire consiste à vérifier si
’il y a bien réaction (par un composant ou un fil) de la sortie S vers l’entrée inverseuse E¯.
On parle alors de réaction négative ou contre réaction.

2- Méthodologie dans l’étude des montages à A.L.I en régime linéaire :
1
2
3

4
5

Nature de stabilité

- A.L.I en régime linéaire (Réaction négative)

Méthode de calcul

- Lois des mailles et/ou lois des nœuds
et/ou règle de diviseur de tension

Présentation du résultat

- Relations fondamentales : Vd = 0, i+ = i¯= 0
- Expression du potentiel en E+ et E¯
ou utilisation d’un système d’équations.
- Expression de la fonction de transfert Vs / Ve.
- Expression de la relation entrée – sortie Vs = f(Ve).

Vérification

- Signal d’entrée sur E+ : montages non inverseurs.
- Signal d’entrée sur E¯ : montages inverseurs.

Conduite du calcul

3- Les montages amplificateurs fondamentaux : (Rappel)
Relier chaque montage à sa fonction puis chaque fonction à l’expression de la tension de sortie

Montage

Fonction

Expression de Vs

Amplificateur
Sommateur
Inverseur

Vs 

R1  R2
.Ve
R1

Amplificateur
non Inverseur

Vs =Ve

Amplificateur
Suiveur de
tension

N.L

Les amplificateurs linéaires intégrés « A.L.I »

Vs   R.(

V 1 V2

)
R1 R 2

Page :

2/9

Amplificateur
Sommateur

Vs 

non Inverseur

Amplificateur

Vs  (1 

Inverseur

 R2
.Ve
R1

R4 R2V1  R1V2
).(
)
R3
R1  R2

4- Amplificateur soustracteur ou différentiel :

R2

Exprimer Vs en fonction de V1, V2, R1, R2, R3 et R4.
R1

--

R3

+

V2
V1

Vs

R4

Exemple :
V2 (t) = 2 Sin(ωt) ; V1 = 3 V ; R1= R2 = R3 = R4 = R.
On obtient les oscillogrammes suivants :

V1
V2

t

N.L

Les amplificateurs linéaires intégrés « A.L.I »

Page :

3/9

5- Montage dérivateur :
Exprimer Vs en fonction de Ve, R et C.
R
C

+

Ve

Vs

Tracer la courbe de Vs(t).

Ve

Ve

t

t

C

6- Montage intégrateur :
Exprimer Vs en fonction de Ve, R et C.
R

Ve

+
Vs

Tracer la courbe de Vs(t).

Ve

Ve

t

N.L

Les amplificateurs linéaires intégrés « A.L.I »

t

Page :

4/9

IV- Les montages ALI en régime saturé :
1- Condition de fonctionnement en régime saturé :
 L’ALI ne présente pas de réaction. Il donc monté en boucle ouverte (BO)
 L’ALI présente une réaction positive (bouclage de la sortie S sur l’entrée E+).

2- Méthodologie dans l’étude des montages à A.L.I en régime saturé :
1

Nature de stabilité

2

Méthode de calcul

3

Conduite du calcul

4

Présentation du résultat

5

Vérification

- A.L.I en régime saturé (Réaction positive ou BO)
- Lois des mailles et/ou lois des nœuds
et/ou règle de diviseur de tension
-

Relations fondamentales : Vd ≠ 0, i+ = i¯= 0
Expression de Vd en fonction de Ve et des composants.
Etude de signe de Vd.
Tracé de la caractéristique de transfert Vs / Ve.
Chronogrammes de Vs et Ve.

- Signal d’entrée sur E+ : montages non inverseurs.
- Signal d’entrée sur E¯ : montages inverseurs.

3- Fonctionnement en comparateurs :
a- Comparateurs simples (à un seuil) :
 Expression latérale de Vréf :

Comparateur simple seuil non inverseur
+Vcc

 Expression de Vd :
R1

+Vcc

Vd

 Etude de signe de Vd

R2

+
Vréf
Ve

Chronogramme de Vs(t)

Vs

- Vcc

Caractéristique de transfert

+Vcc

Vs

Ve
Vréf
0

Ve
t

Vréf

- Vcc

N.L

Les amplificateurs linéaires intégrés « A.L.I »

Page :

5/9

Comparateur simple seuil inverseur
 Expression de Vd :

+Vcc
R

Vd
+

Ve

Vs

Vréf

 Etude de signe de Vd

Chronogramme de Vs(t)

Caractéristique de transfert

+Vcc

Vs

Ve

Ve

Vréf

t

0

Vréf

- Vcc
b- Comparateur à double seuils ou comparateur à hystérésis ou montage « trigger » :
Dans la pratique, les comparateurs à un seul seuil sont rarement utilisés car ces montages présentent
certains inconvénients qui peuvent provoquer des dysfonctionnements :
 des changements d'états de la sortie intempestifs sont possibles lorsque une tension d'entrée
parasitée varie autour de la tension de seuil.
 l'ALI peut fonctionner en régime linéaire si la tension d'entrée est très proche de la tension de seuil.
Dans ce cas de figure, la tension de sortie pourra ne pas être égale à la tension Vsat et être
incompatible avec un niveau logique.

Pour s'affranchir de ces problèmes, on utilisera de préférence des montages comparateurs dotés de deux
seuils de basculement : les comparateurs à hystérésis.

N.L

Les amplificateurs linéaires intégrés « A.L.I »

Page :

6/9

Comparateur double seuils non inverseur
 Etablir l’expression de Vd :
R2

+Vcc
R1

+
-

Ve

- Vcc

Vs

 Déduire les expressions des tensions seuils de basculement VB et VH.

 Déterminer l'état de Vs en fonction de Ve, VH et VB.

Chronogramme de Vs(t)

Caractéristique de transfert

+Vcc

Vs

Ve
VB

VH

- Vcc

N.L

Les amplificateurs linéaires intégrés « A.L.I »

Page :

7/9

Comparateur double seuils inverseur
 Etablir l’expression de Vd :

+Vcc

+

- Vcc
Ve

Vs

R2
R1

 Déduire les expressions des tensions seuils de basculement VB et VH.

 Déterminer l'état de Vs en fonction de Ve, VH et VB.

Chronogramme de Vs(t)

Caractéristique de transfert

+Vcc

Vs

Ve
VB

VH

- Vcc

N.L

Les amplificateurs linéaires intégrés « A.L.I »

Page :

8/9

V- Application : montage « Multivibrateur astable »
1- Définition :
C’est un générateur autonome (qui ne comporte pas d’entrée), délivrant une tension de sortie rectangulaire,
périodique, évoluant entre deux états instables. Il est aussi appelé oscillateur à relaxation.
La durée des deux états de sortie est définie par un circuit RC.
Exemple d’utilisation :
 Variateur de vitesse par modulation de largeurs d’impulsion (MLI)
 Oscillateurs pour les microcontrôleurs

2- Multivibrateur astable symétrique à base d’ALI :
2-1- Fonctionnement :

D’après le montage On constate que :
Ve- = …….… ; Ve+ = …………………….…… ; D’où Vd = ……………………..…………………
L’AL.I fonctionne en régime saturé, deux cas peuvent se présenter:
1er cas : Si Ve+ > Ve-

Vd…...0

VS =….....

à t = 0, on suppose que le condensateur C est initialement déchargé, VC=….. et que la tension de sortie
Vs = ………… , donc Ve+ = VH =…………….le condensateur se ………...…à travers R.
Ve+ = VH >……………………..
2éme cas : Si Ve+< Ve-

Vd…...0

VS =…………...

Donc Ve+ = VL =………………..…le condensateur se …..............................… à travers R.
Ve+ = VL <……………………..
2-2- Détermination de la période du signal de sortie «T» :
On définit le rapport α tel que α =………...

; α est appelé rapport cyclique.

Le temps de charge du condensateur est donné par l’expression suivante :
TH =R.C ln (1+2. R1/R2) avec ln: fonction logarithme népérien;
Le signal de sortie Vs étant carré (………...)
D’où le rapport cyclique α = ………...

N.L

;

T =………...

; T = ………………………………….

Les amplificateurs linéaires intégrés « A.L.I »

Page :

9/9




Télécharger le fichier (PDF)

9- L'ALI - LOTFI.pdf (PDF, 550 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP







Documents similaires


amplificateur operationnel
cours sur les aop
aop
9 l ali lotfi
7  lali  lotfi
05 variation des tensions

Sur le même sujet..