Brochure Sesshin Silence Janvier 2018 .pdf


Nom original: Brochure Sesshin Silence Janvier 2018 .pdf
Auteur: Philou

Ce document au format PDF 1.7 a été généré par Microsoft® Publisher 2016, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 07/01/2018 à 15:48, depuis l'adresse IP 82.243.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 168 fois.
Taille du document: 1 Mo (2 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


TOUS les participants doivent être présent durant la TOTALITE de la sesshin

I N S T I T U T S OTO -

ATTENTION ! Date limite d’inscription: 20 Janvier 2018


NON


Couchage sur place OUI

Tél :………………………………………….. Email: ………………………………………………...

Adresse……...…………………………………………………………………………………...

Chèque de 40€ à l’ordre de ISZ, à joindre à votre inscription. Une participation en
nourriture sera demandée.



Nom :…………………………………………………..Prénom ... … ………………………...

PROGRAMME SESSHIN *

ZEN NANFUTSU-JI®

SESSHIN SILENCE
26-27-28 JANVIER 2018

Pratique du Soto-Zen à NANFUTSU
VIGILANCE — CALME — SILENCE
La sesshin sera dirigée par:
IKI PICARD

Responsable de I S Z NANFUTSU-JI

Vendredi 26 Janvier:
18h00
18h50
19h00
20h20
20h30
21h15
22h30

Arrivée
Marche silencieuse
ZAZEN
Marche silencieuse
Repas
ZAZEN
Coucher

Samedi 27 Janvier :
06h00 Réveil
06h30 ZAZEN
07h50 Marche silencieuse
08h00 Guenmai
08H50 Café-Thé dans le do-jo
09h20 Samu
10h30 ZAZEN(2 kin-in)
12h05 Marche silencieuse
12h15 Repas
13h30 Café-Thé dans le do-jo
13h45 Repos
15h15 ZAZEN
16h30 Thé dans le do-jo
17h15 ZAZEN
18h30 Toilette
19h00 Fin toilette
19h10 Marche silencieuse
19h20 Repas
20h00 ZAZEN (2 kin-in)
21h30 Fin de Zazen
22h00 Coucher

Dimanche 28 Janvier :
05h30 Réveil
06h00 ZAZEN
07h50 Marche silencieuse
08h00 Guenmai
08h45 ZAZEN-HANNYA SHINGYO
10H00 Café convivial
10h30 Samu / DEPART
* peut être soumis à modification

Sesshin Silence :
tout ce qu’il y a à
faire c’est s’asseoir, revenir au monde silencieux et à l’immensité de l’existence.
Seulement s’asseoir, et être là tout simplement avec confiance, déterminé à vivre
l’expérience, avec la foi en soi vraiment ; il
ne s’agit pas là de croyance, le vraie foi
signifie que l’on doit juste ETRE là, avec
tout de soi-même, immergé dans le silence et l’immensité de l’existence.
La compréhension intellectuelle de zazen,
n’est pas zazen, tout l’être doit y est engagé.
Maître Dainin KATAGIRI enseigne :
« Si vous voulez comprendre les sutras ou

l’enseignement de Bouddha non comme
des jouets mais comme un doigt pointé
vers la lune, de tout votre cœur, plongez
dans le silence, et laissez alors l’enseignement pénétrer votre peau, votre chair et
vos os. Alors vous pourrez avoir l’intuition
de l’endroit où se trouve la vraie lune et de
ce qu’elle signifie réellement.
Si vous acceptez réellement toutes choses
sur la base du vrai silence, c’est la beauté
de votre vie qui fleurira, la beauté de
l’existence, c’est une compréhension qui
dépasse nos spéculations humaines »
Une sesshin est une pratique intense de
l’expérimentation par soi-même de son
propre Dharma. S’asseoir en zazen …..
manger ….. travailler ….. se laver etc
….. chaque activité vécue dans le silence
total et dans la présence consciente et vigilante de chaque instant, fera que nous
resterons chacun ouvert, flexible et fluide,
attentif et alerte, et comme il est dit
« après Mozart, le silence qui suit est toujours du Mozart » après la sesshin les jours
qui suivront seront encore la sesshin, ils
auront le « parfum » de la sesshin, notre
être, notre existence en sera imprégnée.

« Aucune forme de spiritualité ne peut se développer sans espaces de silence. Or le silence est
rare dans la vie actuelle. En certains lieux d’ailleurs,
le bruit atteint des niveaux sonores prodigieux –
interdisant même toute pensée…
Cette musique met en mouvement les corps
et emprisonne la pensée. La parole même est soumise au bruit. Beaucoup de jeunes, en particulier,
semblent rechercher ce bruit qui les met en mouvement. Le silence est ennuyeux en ce qu’il ne les
anime pas.
Cependant, le silence est parfois indispensable. Par exemple : on ne peut pas méditer dans
le bruit. Il faut alors inventer des lieux de silence,
des lieux de retraite, lesquels sont habituellement
situés hors des agglomérations. Comment faire
autrement ?
Et seul le silence permet d’entendre les bruits
légers, les soupirs, les vents légers… Le désert ou la
forêt offrent cette qualité de silence que le bruit,
toujours, éloignera de nous.
Pour autant, un silence perpétuel ne serait pas
souhaitable. La vie est faite d’alternances. Simplement, des moments de silence sont le champ d’une
respiration intérieure que rien ne remplacera. De là
cette qualité humaine des gens du désert. Eloignez
vos tentes : rapprochez vos cœurs. Nous faisons
couramment le contraire : Humains entassés que le
bruit rapprocherait…
De fait, le silence est loin de notre quotidien.
Il faut donc recréer les lieux où le silence est possible. Non des déserts, certes, mais des lieux
d’écoute, d’attente, de respiration, de communion
avec l’invisible, l’inaudible… Des lieux intérieurs ! »
J.Chopineau
Théologien


Brochure  Sesshin Silence Janvier 2018 .pdf - page 1/2
Brochure  Sesshin Silence Janvier 2018 .pdf - page 2/2


Télécharger le fichier (PDF)

Brochure Sesshin Silence Janvier 2018 .pdf (PDF, 1 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP







Documents similaires


brochure sesshin silence janvier 2018
brochure sesshin mai 2018
sesshin au centre culturel bouddhique de rennes
sesshin d ete le paquier
limousinete2017
plaquette stage 3 pages

Sur le même sujet..