News OTRE IDF 26 janvier 2018.pdf


Aperçu du fichier PDF news-otre-idf-26-janvier-2018.pdf - page 1/6

Page 1 2 3 4 5 6



Aperçu texte


NEWSLETTER OTRE ILE DE FRANCE du 126 janvier 2018
EDITO : Non Madame Hidalgo n’est pas responsable de tous les maux et en ce moment ce n’est bien pas sa
faute si les voies sur berges sont fermées, qui l’eut crue ? A l’eau quoi !
Néanmoins, il nous est arrivé parfois d’être accusés « d’Hidalgo bashing », mais
il est vrai que vous amis lecteurs êtes pour la plupart chefs d’entreprises,
banlieusards, roulant au diesel, à l’antipode de l’électeur type parisien, et souvent
plus victimes que coupables de la congestion !
Aussi occasion de partager cet article du Journal Libération de Laurent Jauffrin,
véritable plaidoyer pro domo en faveur de la maire de Paris.
Par ailleurs dans un entretien au « Monde », la maire de Paris défend sa politique
de restriction de la place de la voiture pour « ne pas laisser un scandale sanitaire
se développer ».
« ma bataille n’est pas contre la voiture mais contre la pollution ». Interdiction du
diesel en 2024 et de l’essence en 2030, fermeture des voies sur berges, restrictions
de circulation… la politique antipollution de la maire socialiste de Paris suscite des
crispations. Anne Hidalgo organisera une votation citoyenne au printemps.
La maire de Paris continue de dérouler son plan anti-pollution. Dans une interview au journal « Le Monde », Anne
Hidalgo a confirmé que «les Crit'Air 4 seront interdits au premier semestre 2019, puis les Crit'Air 3 en 2022, pour
arriver à la fin du diesel à Paris en 2024. » Autrement dit les voitures diesel d'avant 2005 seront prohibées dans
un an, puis celles immatriculées avant 2011 dans quatre ans. En 2022, les automobiles essences... Tout cela n’est
pas une surprise pour nos professionnels qui se battent depuis des années pour une transition écologique
raisonnable et raisonnée, et notamment après l’interdiction des Euros 2 puis Euros 3, que celle des Euros 4 et 5 se
fasse dans un calendrier raisonnable et que les Euros 6 soient « sanctuarisés » comme véhicule propres tant qu’il
n’existe pas d’alternative crédible !
L’OTRE Ile de France est favorable à la transition énergétique, elle travaille aux côtés des constructeurs sur ce
thème qui figurera encore en bonne place lors de notre prochaine journée professionnelle le 6 avril prochain au
centre Promotrans de Gonesse, mais sans vous l’OTRE ne peut pas tout, et tout comme Madame Hidalgo n’est pas
responsable de la pollution dans le métro, les poids lourds et les cars n’interviennent que marginalement dans
celle de Paris (1,7% de la circulation pour les Poids Lourds et 0,3% pour les cars qui remplacent 40 voitures et font
partie de la solution et non du problème).
Et il nous serait bien agréable de disposer d’un calendrier fiable, cohérent et acceptable, c’est ce que demandent
les professionnels.
Voir l’interview complète à lire dans le Monde et sur 20 minutes ou repris
au lien ci-après mais également dans les Echos dans Capital ou l’Express. Et
rappelons-nous cet article des Echos de l’an dernier sur les fausses solutions
qui ne fonctionnent pas !
Les justifications de la Mairie de Paris sont cependant ubuesques sur les
nouvelles amendes de stationnement à lire dans Challenges ou la marche
arrière dans le Parisien
Il faut dire qu’après des verbalisations par erreur et des couacs en série à lire
dans le Parisien, sur France Bleu ou le Figaro ou encore ici l’opposition
parisienne qui monte au créneau à lire dans 20 minutes.
et la colère des motards (et d’autres) Contre Les Incohérences De La Sécurité Routière se manifestera ce samedi
et à voir sur France Info.