29 01 2018 Toxicologie des psychotropes .pdf


Nom original: 29-01-2018-Toxicologie-des-psychotropes.pdfAuteur: Essia Joyez

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Writer / OpenOffice 4.1.3, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 30/01/2018 à 21:32, depuis l'adresse IP 90.110.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 447 fois.
Taille du document: 199 Ko (3 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


2016-2017
Toxicologie des psychotropes

– EC : Médicaments du SNC
Complément nom du cours
Indiquer ici, dans cette police s'il y a une annexe en fin d'heure
Semaine : n°3 (du 29/01/18 au
02/01/18)
Date : 29/01/2018

Heure : de 8h00 à
10h00

Binôme : n°10

Professeur : Pr.Allorge
Correcteur :13

Remarques du professeur

PLAN DU COURS
I)

Définition

II) Classification
III) Quelques chiffres / intoxications

1/3

2016-2017

I) Définition
Psychotrope : Médicament ou substance qui agit sur l’activité psychique.

II) Classification
La classification de ces psychotropes en différentes classes pharmacologiques :
– Antipsychotiques
– Anxiolytiques
– Hypnotiques
– Antidépresseurs
– Thymorégulateurs
Bien évidemment, on peut y ajouter : tous les psychostimulants (comme l’amphétamine, la cocaine, la caféine,
etc...), les psychodysleptiques c'est-à-dire ceux qu’on appelle plutot les substances hallucinogenes (comme le LSD,
le cannabis, etc...)
Pour rappel, un extrait de l’arreté de 1990 de l’ex AFFSAPS, l’ANSM maintenant qui classe ces différentes
substances psychotropes

III) Quelques chiffres / intoxications
Dans le cadre de ces intoxications, quelle est l’implication de ces psychotropes ? Elle est majeure !
Si on reprend les chiffres (qui sont assez anciens, mais on est globalement toujours à peu pres avec les memes
répartitions) :
→ Rapport CAPTV francais 2006 (> 197 000 cas d’exposition à un toxique rapporté) :
Classes d’agents les + fréquemment impliquées dans 18 344 expositions volontaires (les tentatives de suicides)
On n’a pas loin de 66% de spécialités pharmaceutiques.
Et si on regarde les classes thérapeutiques qui sont concernées dans ces intoxications volontaires : au premier rang,
on retrouve les psycholeptiques avec des antipsychotiques, des anxiolytiques, des hypnotiques, des sedatifs. Et au
3eme rang, on a des psychoanaleptiques, ceux qui vont etre des stimulants du systeme nerveux parmi lesquels on
a des antidepresseurs, ou d’autres psychostimulants.
Donc oui : les psychotropes sont quasiment au 1er rang dans le cadre notamment des expositions volontaires
toxiques.

2/3

2016-2017

Et si on regarde plus particulierement les médicaments les plus fréquemment impliqués, toujours dans ces
expositions volontaires, et bien dans les 15 premiers médicaments, on en a 13 qui sont des psychotropes (des
benzodiazépines, des antidépresseurs,...)

→ Données américaines (~ 2006)
Cette année là aux États-Unis, les psycholeptiques (sédatifs, hypnotiques, antipsychotiques) étaient la 1ere cause
de déces toxique.
Le plan du cours (4h) : On va passer en revue différentes classes de psychotropes :
– Barbituriques : ne sont plus au programme de l’internat
– Benzodiazépines
– Carbamates
– Antidépresseurs + Lithium
– Antipsychotiques
Actuellement, tous les médicaments de type Carbamate psychotropes ont été retiré du marché, notamment du fait
de leur grande toxicité. On est sur une toxicité qui est tres proche des barbituriques avec une particularité : ces
Carbamates étaient en plus cardiotoxique.

3/3


Aperçu du document 29-01-2018-Toxicologie-des-psychotropes.pdf - page 1/3

Aperçu du document 29-01-2018-Toxicologie-des-psychotropes.pdf - page 2/3

Aperçu du document 29-01-2018-Toxicologie-des-psychotropes.pdf - page 3/3




Télécharger le fichier (PDF)






Documents similaires


29 01 2018 toxicologie des psychotropes
toxicologie des psychotropes r pr allorge
les medicaments psychotropes 10web
psychotropes
29 01 8h 10h benzodiazEpine
31 01 18 pr allorge 1 8h 10h suite

Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.168s