CDE Table of contents .pdf



Nom original: CDE Table of contents.pdf

Ce document au format PDF 1.6 a été généré par / PlotSoft PDFill 12.0, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 30/01/2018 à 23:07, depuis l'adresse IP 74.206.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 105 fois.
Taille du document: 839 Ko (6 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)










Aperçu du document


CHRONIQUE DE JURISPRUDENCE
EUROPÉENNE
AIDES D’ÉTAT (2011-2015)
par

Marianne DONY (1)
et

Jacques DERENNE (2)
Sommaire
Pages
Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

689

Chapitre I.  —  Les

690

règles de fond . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Section 1.  — La notion d’aide d’État . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
A.  —  Présentation générale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
B.  —  Un avantage pour le bénéficiaire de l’aide. . . . . . . . . . . . . . . . . .
a)  La qualité d’entreprise du bénéficiaire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
b)  La notion d’avantage. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
(i)  Avantage indirect. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
(ii)  Charges incombant normalement à une entreprise. . . . . . . . . .
(iii)  Mesures fiscales. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
(iv)  Accès à des infrastructures publiques. . . . . . . . . . . . . . . . . . .
(v)  Garantie implicite . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
(vi)  Autres avantages. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
c)  Le critère de l’investisseur privé. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
(i)  Champ d’application du test. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
(ii)  Portée du critère . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
(iii)  Apports en capital. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
(iv)  Crédits et prêts. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
(v)  Créancier public. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
(vi)  Ventes de terrains et cessions d’entreprise. . . . . . . . . . . . . . . .
(vii)  Autres transactions. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


690
690
695
698
702
702
703
705
707
708
709
711
711
718
723
725
727
730
738

 (1)  Professeur ordinaire à l’Université libre de Bruxelles, Chaire Jean Monnet de droit
de l’Union européenne.
 (2) Avocat aux barreaux de Bruxelles et de Paris, partner, Sheppard, Mullin, Richter
& Hampton, LLP, Bruxelles, Chargé de cours à l’Université de Liège et à la Brussels
School of Competition.

bruylant

688

chronique aides d’état

d)  Compensation pour l’exécution de missions d’intérêt de service public . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 741
C.  —  Sélectivité de l’avantage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 750
a) Sélectivité de jure et de facto . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 751
(i)  Subventions pour l’achat des seuls décodeurs TNT . . . . . . . . . 752
(ii)  Allègements fiscaux pour entreprises nouvellement cotées en
bourse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 753
(iii)  Exonération de droits d’accises sur le gasoil utilisé pour le
chauffage des serres . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 753
(iv)  Garantie de l’État en faveur des établissements de crédit. . . . 754
b)  Sélectivité découlant de pratiques administratives discrétionnaires. . 755
c)  Sélectivité découlant des allégements de charges normales qui
pèsent sur les entreprises. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 758
(i)  Mesures accordant des exonérations de certains impôts à certains
types de sociétés. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 758
(ii)  Mesures ayant comme objectif de protéger l’environnement. . 759
(iii)  Incitation fiscale en faveur de certains établissements de
crédit restructurés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 760
(iv)  Exemption de cotisation à une caisse de retraite. . . . . . . . . . . 761
d)  Clarifications quant aux limites de la sélectivité. . . . . . . . . . . . . . . 763
(i)  Clôture de procédures fiscales pendantes moyennant paiement
d’une somme égale à 5 % de la valeur du litige . . . . . . . . . . . . 763
(ii)  Redevances aéroportuaires. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 764
(iii)  Amortissement fiscal de la survaleur financière des prises de
participations dans des sociétés étrangères. . . . . . . . . . . . . . . . . 765
(iv)  Politique des couloirs de bus autorisant les seuls taxis londoniens à les utiliser, à l’exclusion des voitures de tourisme
avec chauffeur. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 767
(v)  Régime de leasing fiscal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 768
D.  —  L’origine étatique de l’aide. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 769
a)  L’imputabilité de la mesure à l’État . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 770
(i)  L’imputabilité à l’État de mesures adoptées par des entreprises publiques. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 770
(ii)  Aides directement réglementées au niveau de l’Union. . . . . . . 773
b)  Financement au moyen de ressources d’État. . . . . . . . . . . . . . . . . . 774
(i)  Notion de ressources d’État. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 774
(ii)  Effet négatif sur les ressources de l’État . . . . . . . . . . . . . . . . . 779
(iii)  Le lien entre l’implication de ressources étatiques et l’avantage accordé au bénéficiaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 782
E.  —  Distorsion de concurrence et affectation des échanges
entre États membres. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 783

bruylant



marianne dony et jacques derenne  689

Section 2.  — Les dérogations à l’incompatibilité des aides d’État . . . . .
788
A.  —  L’article  107, paragraphe  3, TFUE. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 789
a)  Les critères généraux d’appréciation de la compatibilité des aides. 789
(i)  Le pouvoir d’appréciation discrétionnaire de la Commission. . 789
(ii)  L’effet incitatif et la nécessité de l’aide. . . . . . . . . . . . . . . . . . 791
(iii)  La prise en compte de l’intérêt commun. . . . . . . . . . . . . . . . . 797
(iv)  L’existence d’une aide antérieure. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 799
(v)  La prise en considération d’autres dispositions du traité. . . . . 799
b)  La portée des lignes directrices et règlements adoptés par
la Commission. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 801
c)  L’application dans le temps des règles déterminant
la compatibilité des aides. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 804
d)  Les aides au sauvetage et à la restructuration des entreprises
en  difficulté, spécialement des banques en difficulté . . . . . . . . . . . 809
(i)  Éligibilité de l’entreprise à une aide au sauvetage et à la restructuration . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 810
(ii)  Appréciation de la compatibilité d’une aide à la restructuration. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 811
(iii)  Le cas particulier du sauvetage et de la restructuration
des  banques en difficulté. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 814
B.  —  L’article  106, paragraphe  2, TFUE. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 818
Table

des arrêts. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

822

Introduction
1. — La présente chronique, qui couvre la période allant du 1er janvier 2011 au 31 décembre 2015, est la deuxième édition de la chronique
consacrée dans ces Cahiers à la jurisprudence européenne relative aux
aides d’État. Dès lors que la période sous analyse témoigne d’une grande
stabilité jurisprudentielle, elle entend surtout mettre en relief les grands
traits saillants de la jurisprudence de la Cour de justice et du Tribunal (3),
notamment les apports, clarifications et précisions qui en résultent, sans
prétendre à l’exhaustivité.
Dans la continuité de la première édition (4), elle est articulée en deux
grands chapitres respectivement consacrés, d’une part, aux règles de fond

 (3)  Comme dans la première édition de la chronique, nous utiliserons les abréviations
« CJ » pour la Cour de justice et « Trib. » pour le Tribunal.
 (4)  Publiée dans ces Cahiers, 2011/3 et 2012/1.

bruylant

CHRONIQUE DE JURISPRUDENCE
EUROPÉENNE
Aides d’État (1er janvier 2011-31 décembre 2015)
(seconde partie)
par

Marianne DONY (1)
et

Jacques DERENNE (2)
Sommaire
Pages
Sommaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

355

Chapitre II. — Règles

357

de procédure et contentieux européen et  national .

Section I. — La procédure administrative devant la Commission . . . . . . .
A.  —  Aide existante et aide nouvelle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
a)  Aides nouvelles et modifications d’aides existantes . . . . . . . . . . . .
b)  Aides nouvelles et prolongation des effets d’un contrat constitutif d’aide existante. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
c)  Aides existantes et adhésion à l’Union européenne. . . . . . . . . . . . .
B.  —  Aide nouvelle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
a)  Information complète. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
b)  Obligation d’ouvrir la procédure formelle d’examen en cas
de  difficultés sérieuses. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
C.  —  Droits de la défense, obligation de motivation, bonne
administration . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
a)  Droits de la défense. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
b)  Obligation de motivation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
c)  Principe de bonne administration. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
D.  —  Obligation de récupération des aides illégales. . . . . . . . . . . . . . .
a) Généralités . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
b)  Détermination du montant d’une aide à récupérer . . . . . . . . . . . . .


357
357
358
361
361
364
364
365
367
367
368
370
371
371
374

 (1)  Professeur ordinaire à l’Université libre de Bruxelles, Chaire Jean Monnet de droit
de l’Union européenne.
 (2) Avocat aux barreaux de Bruxelles et de Paris, Partner, Sheppard, Mullin, Richter
& Hampton LLP, Bruxelles, Professeur (chargé de cours), Université de Liège et Brussels
School of Competition.

bruylant

356

chronique aides d’état

c)  Détermination des modalités du calcul des intérêts. . . . . . . . . . . . . 377
Section II. — Contentieux européen . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
A.  —  Recevabilité du recours en annulation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
a)  Nature de l’acte attaquable. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
(i) Décision d’ouvrir la procédure formelle d’examen . . . . . . . . . .
(ii)  Décision de refus d’ouverture de procédure et rejet de
plainte . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
b)  Qualité du requérant. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
(i) Généralités. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
(ii)  Notion d’acte réglementaire ne comportant pas de mesures
d’exécution . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
(iii)  Distinction entre intérêt pour agir et qualité pour agir. . . . . .
(iv)  Bénéficiaires. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
(v) Concurrents . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
(vi)  Associations professionnelles. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
B.  —  Les moyens d’annulation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
a)  Le principe de la protection de la confiance légitime. . . . . . . . . . .
b)  Le principe de la sécurité juridique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


378
378
378
378

Section III. — Le rôle des juridictions nationales. . . . . . . . . . . . . . . . . . .
A. — Généralités. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
B.  —  Le partage des compétences et rôle des juridictions nationales. .
a)  Choix des moyens de récupération d’aide illégale — obligation
de résultat  — absence de confiance légitime pour les bénéficiaires. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
b)  Indications de la Commission quant au calcul du montant
d’aide à récupérer. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
c)  Décision d’ouverture de la procédure formelle d’examen
liant le juge national . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
d)  Autorité de chose jugée et primauté du droit des aides d’État. . . .


404
404
405

Table

380
381
381
382
385
386
390
396
397
398
401

405
405
406
406

des arrêts. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

407

147. — Le premier chapitre de la présente chronique, consacré aux
règles de fond (nos 1 à 146), est paru au numéro 2016/2 des Cahiers. Le
second chapitre a pour objet les règles de procédure (procédure administrative devant la Commission européenne — section I) et le contentieux des
aides d’État devant les juridictions européennes (section II) et nationales
(section III).

bruylant



Documents similaires


cde table of contents 1
ptci
tt lettre commission
ce rapport annexe
bibliographie thematique 2016
id sc 173 guide importation 070416


Sur le même sujet..