ALLBLACK N°24 .pdf



Nom original: ALLBLACK N°24.pdf

Ce document au format PDF 1.7 a été généré par Adobe InDesign CC 2017 (Macintosh) / Adobe PDF Library 15.0, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 05/02/2018 à 22:03, depuis l'adresse IP 82.239.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 333 fois.
Taille du document: 2.6 Mo (16 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


N°24

FÉV. 2018

P ORT RA I T

MICHAEL DAPAAH
AKA BIG SHAQ

IN TERVIEW

KRYSTALKILLER

«LA TENDANCE ME DONNE
RAISON»

PRINCE
MO
Live and believe in your dreams
TRACKLIST VIP: SYLVIE N’TCHANDI TOURÉ

TOUT LE PROGRAMME DE LA SEMAINE

LE BLACK ÉDITO...

LE TEMPS N’EST RIEN, SEUL
L’INSTANT COMPTE. ET, C’EST
CE QUE VOUS FEREZ DE CET
INSTANT QUI COMPTE ENCORE
PLUS...

P

eu importe la durée de la nuit, le soleil réapparaitra. Un
proverbe bien africain qui a l’air optimiste mais qui en réalité
justifie l’abandon, le renoncement. Oui, on ne se bat plus,
parce que tôt ou tard, le vent va tourner. Dieu nous aidera à vaincre
nos ennemis. A cela, on y croit fermement mais on ne croit pas en
nos propres capacités, nos propres outils que Dieu lui-même nous a
donné, non. On croit en Dieu parce qu’il est écrit quelque part qu’il
faut qu’on lui remette notre fardeau. Une formule à peine masquée
pour faire de nous d’éternels assistés... On s’attend encore à ce qu’il
nous vienne en aide, qu’il construise pour nous des ponts et des
écoles, qu’il nous donne l’envie de faire les choses correctement. Cela
vous choque qu’en 2018, l’africain se perçoive encore un virus pour ses
semblables. Cet état d’esprit, c’est vous même qui l’alimentez, avec
votre défaitisme et votre « ce n’est pas moi, c’est lui » ou le sempiternel
« On va encore faire comment ». Chers lecteurs, nous appartenons à
une minorité qui a sû voir en autrui la réussite et qui l’encourage.
Oui , nous parlons de musique africaine parce qu’à travers elle, nous
sommes plus les seuls à aimer danser. Et, surtout qu’à travers elle...
We are One people, One culture !

O N T PA RTI C I PÉ À C E M AGAZ I NE :
DOLORÈS NDJILA DABANY, CARL ROGERS, ELIJAH ONDO, KADER BOYK, ALAIN
MOUAKA, JUDD MAJESTIC, THOMAS BOZIKE, FREDDY MOUSSOUNDA, ELIJAH
ONDO.

allblackmag

CO N TACT :
+241 05 99 60 39
interfacegabon@gmail.com
Régie publicitaire :DAPHNÉ MBAYE I

ÉDITÉ PAR

COPYRIGHT

©Tous droits réservés / Toute reproduction de textes, photos, logos ou autres est strictement interdite sans accord écrit de la part de l’éditeur
sous peine de poursuite. Les documents reçus ne sont pas retournés et leur réception implique l’accord de l’auteur pour leur publication.
GRAPHISME • EDITION

SOMMAIRE ALLBLACK N°22

LES NEWS DU BLED
PORTRAIT : MICHAEL DAPAAH AKA BIG SHAQ
LA COUV’ : PRINCE MO, LIVE AND BELIEVE
INTERVIEW : KRYSTALKILLER, LA TENDANCE ME DONNE RAISON...
TV : A+ LE PROGRAMME DE LA SEMAINE
TRACKLIST VIP : SYLVIE N’TCHANDI TOURÉ
JUKEBOX MUSIC & VIDEO : FALLY IPUPA FEAT R. KELLY, NIDJA

3

ALLBLACK DIGITAL MAGAZINE [N°24/FÉVRIER.2018]

LE CONTINENT BOUGE...

LES NEWS DU BLED
Radio est mort !... Le chanteur
ougandais Moses Ssekibogo aka
Radio est passé de vie à trépas
après avoir subi une chirurgie
d’urgence du cerveau. Selon un
communiqué de presse publié par
son équipe, Radio a été hospitalisé
après avoir été agressé alors qu’il
sortait d’un bar à la suite d’une
confrontation. RIP l’artiste.

Eddy Kenzo se tape Pia… Eddy
Kenzo vient de signer un nouveau
talent à son label Big Talent
Crew. Elle, c’est Pia Pounds. « Je
suis si heureuse… Je me sens si
spéciale pour être reconnue par
un homme que j’ai admiré depuis
si longtemps » Je vous laisse
apprécier TUBAWE son dernier
single. Affaire à suivre...
Le jeune beatmaker gabonais
Owoninho, sociétaire de The Node
Music, vient de signer une prod :
Mon djooz remix pour Sinto Pap
feat H Magnum & Barack Adama
du Wati B. On ne vous en dit pas
plus, écoutez seulement.
MHD la Puissance… Le magazine
THE FADER vient de mettre en
ligne un documentaire titré LA
PUISSANCE sur le jeune rappeur
français d’origine guinéenne de 23 ans, MHD. Après le remix de son
tube La puissance par Major Lazer, l’ancien livreur de pizza confirme
encore son statut de star internationale. Un bel hommage à l’Afro trap
qui s’inscrit désormais en tant que tendance musicale.
4

ALLBLACK DIGITAL MAGAZINE [N°24/FÉVRIER.2018]

LE CONTINENT BOUGE...

LES NEWS DU BLED

krystakiller aka La Machine
feat Tris aka Soss Mutema ont
un objectif mabanga... Nouvelle
collaboration internationale 100%
gabonaise entre le Krystalkiller
et Tris aka Soss Mutema. Titre à
l’ambiance des années du flash rap
des années 90, produit par KK et
enregistré entre Paris et Libreville,
au studio WeUpgrade. Objectif
atteint pour les deux rappeurs, le
morceau est opé !

Doc La Censure est de retour...

Il y a des retours qui ne peuvent
vous laisser indifférent. Doc La
Censure, et la banlieue Nord,
rebelote et confirme son statut
de rappeur hors norme. Terre
Mots maitre son dernier single est
juste une pure tuerie. À écouter
en boucle s’il vous plait.

LE BUZZ
DE LA SEMAINE
MK FEAT BLACKY
La jeune chanteuse
gabonaise MK nous offre
son tout dernier single
FOREVER ft. BLACKY. Un
bon rythme dancehall pour
se mettre bien. Profitez-en
aussi !
Arafat DJ vs A’Salfo, fin du
game... Après avoir essuyé
les foudres d’Arafat DJ, A’Salfo aurait réagi sagement en tant qu’aîné
«...Avant tout, DJ Arafat est mon petit frère et quand il s’égare on
doit vite l’interpeller avant qu’il ne soit trop tard... Ton seul ennemi,
c’est ton comportement et non moi. Ressaisis-toi et tu verras...» On
espère que cela mettra un terme à cette histoire.
5

ALLBLACK DIGITAL MAGAZINE [N°24/FÉVRIER.2018]

PORTRAIT...

PORTRAIT

MICHAEL DAPAAH
Aka Big Shaq
Il est d’origine ghanéenne, il vit à Londres. Il est le mec le plus viral de
l’année 2017. A l’origine d’un buzz planétaire avec son hit Mans not hot...
The ting goes skrrrahh !!!

M

ichael Dapaah a grandi à Croydon, banlieue sud de Londres.
Un quartier connu pour ses gangs, mais aussi pour sa
musique. Il est le terrain de jeux des DJ et de MC tels que
Krept & Konan et surtout la star Stormzy, son ami d’enfance. En
retrait, il observe le monde du hip-hop anglais, et s’inspire de ce
qu’il voit dans la rue afin de nourrir son imagination, celle d’un jeune
homme de 24 ans, bien décidé à réussir dans la comédie.
En avril 2017, il lance sa chaîne YouTube , portée notamment par sa
série faussement documentaire Somewhere in London (#SWIL) qui
le fait sortir de l’anonymat et avec laquelle il raconte la course vers
le succès à travers différents personnages : des losers attachants
comme Patrick Clover, le policier relou à l’accent cockney, ou Dr
Ofori, chauffeur Uber ghanéen et conseiller conjugal. Mais ce sont
les rôles de rappeurs paumés, comme MC Quakez et Roadman
Shaq, parodies de MC grime aux egos surdimensionnés et aux lyrics
foireux. Son gros coup, c’est d’avoir convaincu Charlie Sloth, DJ de la
BBC, de faire passer ses alter ego au sein de l’émission culte Fire in
the Booth, où la crème de la crème du hip-hop UK livre nombre de
6

ALLBLACK DIGITAL MAGAZINE [N°24/FÉVRIER.2018]

PORTRAIT...

freestyles à intervalles réguliers. Dapaah, lui, choisit de détourner
le morceau Let’s lurk du groupe hardcore 67 et de se moquer des
gimmicks chelous des artistes actuels. La suite, on vous la donne :
grâce à ses performances, Michael Dapaah a été élu acteur de l’année
aux African Pride Awards 2017.
Sur les réseaux sociaux, les montages se sont multipliés. Qu’on
l’appelle le « Ting Goes meme » ou le « Man’s Not Hot meme », la
séquence a fait plus de deux millions de vues sur YouTube et sur
Twitter . Même Craig David et Liam Gallagher ont fait des clins d’œil
au phénomène. Et l’engouement dépasse le virtuel : le morceau
tourne actuellement en club, Michael Dapaah est allé jusqu’à le
chanter à Ibiza et en a même fait un clip de cette grosse parodie. Le
clip BIG SHAQ - MANS NOT HOT compte aujourd’hui plus de 204 793
090 vues sur Youtube. On attend la suite, Big Shaq poursuivra-t-il
une vraie carrière de rappeur ? L’avenir nous le dira.

LA CHAINE DE DIFFUSION
DE VOTRE MAGAZINE ENFIN DISPONIBLE !
JE M’ABONNE
Abonnez-vous et recevez ALLBLACK sans
contraintes directement sur votre mobile.
UNIQUEMENT DISPONIBLE SUR TELEGRAM

7

ALLBLACK DIGITAL MAGAZINE [N°24/FÉVRIER.2018]

INTERVIEW...

INTERVIEW

PRINCE MO
LIVE AND BELIEVE...

Le talentueux rappeur d’origine togolaise, et finaliste du grand Prix
Découvertes RFI 2017, se prépare pour un concert dans son pays natal.
Nous avons souhaité le rencontrer pour vous...

Bonjour Prince Mo. Comment on se sent après avoir été finaliste
au grand Prix Découvertes RFI 2017 ? Qu’est ce qui a changé ?
Bonjour ALLBLACK Magazine. Arriver à ce niveau a ouvert d’autres
horizons à ma carrière. Ce qui change, c’est qu’il faut devenir plus
précis dans le travail, plus consciencieux et rigoureux, tout en restant
conscient qu’il y a un public international à conquérir.
Ton album Live and Believe sort de ce qu’on a souvent écouté de
Prince Mo. Pourquoi cette nouvelle direction artistique ?
Sur cet album, j’ai exploré des univers musicaux pour lesquels j’ai un
certain feeling. Pour moi, c’est la continuité du voyage que je fais dans
la musique, car j’ai commencé en tant que rappeur et l’objectif final est
d’être pleinement un artiste qui n’excelle pas que dans le hip-hop mais
qui soit capable de s’exprimer dans des univers variés afin de toucher
un public plus large que celui de la musique urbaine.
8

ALLBLACK DIGITAL MAGAZINE [N°24/FÉVRIER.2018]

INTERVIEW...

En écoutant cet album, on remarque qu’il est scindé en deux. Une
première partie "Believe" très accoustique et une deuxième, "Live",
beaucoup plus urbaine. Pourquoi ce choix ?
C’est justement pour souligner le caractère éclectique de la musique
que je fais. Je suis entre un monde classique, world et un autre urbain.
C’est une grande aventure et cela depuis que tu es à Real Black
Music. Comment vois-tu le futur ?
Avec beaucoup de confiance et surtout de sérénité.
Un concert se prépare à Lomé et pourtant tu résides actuellement
à Libreville. Pourquoi Lomé ?
Un premier concert à Lomé, parce que mes racines y sont. Mon premier
public est celui de Lomé. C’est ce public avec qui j’ai grandi et qui m’a
emmené au niveau où je suis actuellement. Pour moi, c’est comme
leur offrir un cadeau de remerciement pour leur indéfectible soutien,
avant d’affronter d’autres publics notamment le public gabonais qui
aura droit à un concert après celui de Lomé.
Peut-on avoir une petite info exclusive rien que pour les lecteurs
de ALLBLACK ? …
Une nouvelle vidéo arrive avant la fin du mois de février. Et je finis en
disant Live and Believe in your dreams !
LIKEZ NOTRE PAGE, C’EST JUSTE UN CLIQUE. MERCI !!

9

ALLBLACK DIGITAL MAGAZINE [N°24/FÉVRIER.2018]

10

ALLBLACK DIGITAL MAGAZINE [N°24/FÉVRIER.2018]

INTERVIEW...

KRYSTALKILLER
INTERVIEW

« La tendance me donne raison »

Rappeur au flow si particulier, à l’accent africain bien prononcé, comme
beaucoup d’artistes aujourd’hui. Krystalkiller, fait partie de ses artistes
qui avait compris depuis que l’Afrique s’imposerait dans la musique
urbaine à travers son originalité.

Bonjour Krystalkiller. Pour nos lecteurs qui ne te connaissent pas,
peux-tu te présenter ?
Krystalkiller, auteur-compositeur-interprète gabonais. J’évolue dans la
musique dite « urbaine », avec le rap en style principale.
Ton style est identifiable entre mille, il respire l’Afrique même en étant
loin de ton pays d’origine. Est-ce à cause de la tendance ?
Non. Alors, d’abord mon style identifiable est la première chose de laquelle
je suis fier. C’était quelque chose de voulu. Je voulais que Krystalkiller
transparaisse aux oreilles d’un auditeur comme un produit gabonais.
Ensuite, j’ai devancé la tendance. Mon premier titre connu du public date
d’il y a 6 ans environ. La tendance n’était pas encore installée à cette
époque, certains disaient « il ne sonne pas international, ça n’ira nulle part ».
Aujourd’hui, les camerounais sont rentrés dans le game avec leur accent
et argot, les gabonais ont suivi. L’Histoire me donne raison.
Tu l’as dit en introduction, tu évolues dans la musique urbaine avec
le rap en style principal. Cela veut-il dire que l’on peut te retrouver en
dehors du rap ?
En réalité, aujourdhui j’écoute plus de musique autres que du rap.
J’aime le rap depuis que je suis petit, donc c’est dans mes veines. Mais
en grandissant, j’ai appris à apprecier d’autres genres, composer de
la musique (beatmaking) t’ouvre à d’autres univers, d’autres rythmes,
d’autres sons... A l’heure actuelle mes playlists sont composés de 50% de
Rumba congolaise. Du coup, ca a ouvert ma panoplie musicale, je réalise
des titres très ouverts allant des rythmes Rumba à l’Afropop. Même si je
rappe encore sur ces titres principalement.
11

ALLBLACK DIGITAL MAGAZINE [N°24/FÉVRIER.2018]

Justement, ton dernier titre aux côté de Tris, la prod porte ta signature
Exact, même au niveau des prods, je tiens à imposer ma patte. Lorsqu’on
écoute un de mes titres, ça ne ressemble pas à ce qu’il y a ailleurs au niveau
sonore ... C’est ma ligne directrice : le style Krystalkiller
Krystalkiller artiste rappeur, beatmaker mais aussi très attaché à son
pays. Tu es très actif sur les réseaux sociaux...
20 années passées au Gabon ne s’effacent pas d’un claquement de doigt. A
l’heure actuelle, beaucoup de gens ne savant pas que je réside en France.
Pas plus tard qu’hier, un fan qui m’a félicité du titre avec Tris ne m’a pas
cru quand je lui ai dit que je n’étais pas au Gabon. J’ai toujours dit de toute
façon «Quand je pars pour la France mon esprit reste à l’aéroport, il n’y a
que mon corps qui s’en va». Sur les réseaux sociaux, tu ne peux être qu’actif
aujourd’hui. Le Gabon a de quoi nourrir tous les sujets de conversation.
Un album de prévu pour bientôt ?
En ce moment je suis un projet. Lord Ekomy Ndong est venu me voir un jour
en me proposant de me produire un ensemble de titres. Donc un projet
signé Krystalkiller au micro et Ekomy Ndong à la prod, vous imaginez la
suite...
Une date est arrêtée pour la sortie du projet ?
Non pas encore, à vrai dire. Il y a l’album de Lestat XXL a sortir pour le label
Zorbam Produxion. Ensuite le mien, sauf chamboulement de programme.
Soit dit en passant, je suis en featuring avec Lestat sur un morceau de cet
album, un bon petit son mabanga lui aussi...
Merci d’avoir accepté de répondre à nos questions.
De rien, c’est un plaisir pour moi... Merci à toi. Longue vie à ALLBLACK et
vive la musique gabonaise.
12

ALLBLACK DIGITAL MAGAZINE [N°24/FÉVRIER.2018]

LE PROGRAMME DU 05 AU 11 FÉVRIER 2018
LUNDI 05 FÉVRIER 2018
10H00 DEUX COUPLES UN FOYER (série) - EP 51
11H00 A NOS VIES (série) - EP 3
11H30 AMOURS ET TRADITIONS / S02 - EP 25
12H30 LES COULEURS DE LA LIBERTÉ - EP 10
15H00 THE WHITE SLAVE (série) - EP 26
16H30 A NOS VIES (série) - EP 4
17H00 AMOURS ET TRADITIONS / S02 - EP 26
17H30 LES COULEURS DE LA LIBERTÉ - EP 11
18H30 SKEEM SAAM (série) / S03 - EP 33 et 34
19H30 Allô DOC (magazine) - EP 19
19H35 DEUX COUPLES UN FOYER (série) - EP 52
20H00 AMOURS ET TRADITIONS / S02 - EP 26
20H30 JUGEMENT DERNIER (série) - EP 24
21H00 LES COULEURS DE LA LIBERTÉ - EP 11
22H00 SKEEM SAAM (série) / S03 - EP 33 et 34

MARDI 06 FÉVRIER 2018
10H00 DEUX COUPLES UN FOYER (série) - EP 52
11H00 A NOS VIES (série) - EP 4
11H30 AMOURS ET TRADITIONS / S02 - EP 26
12H30 LES COULEURS DE LA LIBERTÉ - EP 11
15H00 THE WHITE SLAVE (série) - EP 27
16H30 A NOS VIES (série) - EP 5
17H00 AMOURS ET TRADITIONS / S02 - EP 27
17H30 LES COULEURS DE LA LIBERTÉ - EP 12
18H30 SKEEM SAAM (série) / S03 - EP 35 et 36
19H30 Allô DOC (magazine) - EP 20
19H35 DEUX COUPLES UN FOYER (série) - EP 53
20H00 AMOURS ET TRADITIONS / S02 - EP 27
20H30 JUGEMENT DERNIER - EP 25
21H00 LES COULEURS DE LA LIBERTÉ - EP 12
22H00 SKEEM SAAM (série) / S03 - EP 35 et 36

MERCREDI 7 FÉVRIER 2018
10H00 DEUX COUPLES UN FOYER (série) - EP 53
11H00 A NOS VIES (série) - EP 5
11H30 AMOURS ET TRADITIONS / S02 - EP 27
12H30 LES COULEURS DE LA LIBERTÉ - EP 12
15H00 THE WHITE SLAVE (série) - EP 28
16H30 A NOS VIES (série) - EP 6
17H00 AMOURS ET TRADITIONS / S02 - EP 28
17H30 LES COULEURS DE LA LIBERTÉ - EP 13
18H30 SKEEM SAAM (série) / S03 - EP 37 et 38
20H30 JUGEMENT DERNIER (série) - EP 26
19H30 Allô DOC (magazine) - EP 21
21H00 LES COULEURS DE LA LIBERTÉ - EP 13
19H35 DEUX COUPLES UN FOYER - EP 54
22H00 SKEEM SAAM (série) / S03 - EP 37 et 38
20H00 AMOURS ET TRADITIONS / S02 - EP 28

JEUDI 8 FÉVRIER 2018
10H00 DEUX COUPLES UN FOYER (série) - EP 54
11H00 A NOS VIES (série) - EP 6
11H30 AMOURS ET TRADITIONS / S02 - EP 28
12H30 LES COULEURS DE LA LIBERTÉ - EP 13
15H00 THE WHITE SLAVE (série) - EP 29
16H30 A NOS VIES (série) - EP 7
17H00 AMOURS ET TRADITIONS / S02 - EP 29

13

17H30 LES COULEURS DE LA LIBERTÉ - EP 14
18H30 SKEEM SAAM (série) / S03 - EP 39 et 40
19H30 Allô DOC (magazine) - EP 22
19H35 DEUX COUPLES UN FOYER (série) - EP 55
20H00 AMOURS ET TRADITIONS / S02 - EP 29
20H30 L’EMPIRE DES NAMANES (série) - EP 1
21H00 LES COULEURS DE LA LIBERTÉ - EP 14
22H00 SKEEM SAAM (série) / S03 - EP 39 et 40

ALLBLACK DIGITAL MAGAZINE [N°24/FÉVRIER.2018]

LE PROGRAMME DU 05 AU 11 FÉVRIER 2018
VENDREDI 9 FÉVRIER 2018
10H00 DEUX COUPLES UN FOYER (série) - EP 55
11H00 A NOS VIES (série) - EP 7
11H30 AMOURS ET TRADITIONS / S02 - EP 29
12H00 L’EMPIRE DES NAMANES (série) - EP 1
12H30 LES COULEURS DE LA LIBERTÉ - EP 14
15H00 THE WHITE SLAVE (série) - EP 30
16H30 A NOS VIES (série) - EP 8
17H00 AMOURS ET TRADITIONS / S02 - EP 30
17H30 LES COULEURS DE LA LIBERTÉ - EP 15
18H30 SKEEM SAAM (série) / S03 - EP 41 et 42
19H30 Allô DOC (magazine) - EP 23
19H35 DEUX COUPLES UN FOYER (série) - EP 56
20H00 AMOURS ET TRADITIONS / S02 - EP 30
20H30 L’EMPIRE DES NAMANES (série) - EP 2
21H00 LES COULEURS DE LA LIBERTÉ - EP 15
22H00 SKEEM SAAM (série) / S03 - EP 41 et 42

SAMEDI 10 FÉVRIER 2018
07H30 DEUX COUPLES UN FOYER (série)
marathon de la semaine
10H00 JUGEMENT DERNIER/L’EMPIRE DES
NAMANES (série) marathon de la semaine
12H30 SKEEM SAAM (série) / S03 marathon de
la semaine
16H30 OMOTOLA, THE REAL ME (télé réalité)
19H30 VIVE LA FAMILLE (SITCOM) - EP 21 et 22
20H30 VALERIE N’DONGO COMEDY CLUB
(Divertissement) emission 11 et 12
22H00 COMMENT GARDER SON HOMME
(cinéma)
Byron Thomson, jeune homme classique et
conventionnel subit un changement radical
lorsqu’il devient du jour au lendemain une star
de télé-réalité. Inquiétée par sa subite popularité
auprès de la gent féminine, sa petite amie,
Tiffany, fait appel aux services de Shante Smith,
experte en relations...
DIMANCHE 11 FÉVRIER 2018
07H30 LES COULEURS DE LA LIBERTÉ (série)
marathon de la semaine
11H30 OMOTOLA, THE REAL ME (télé réalité)
14H00 A NOS VIES - marathon de la semaine
19H00 VIVE LA FAMILLE - EP 23 et 24
20H30 LES AMANTS INFIDELES (cinéma)

14

ALLBLACK DIGITAL MAGAZINE [N°24/FÉVRIER.2018]

VIDEO PLAYLIST

SYLVIE N’TCHANDI TOURÉ

Jeune et ambitieuse

Entrepreneure et fondatrice du magazine Okoumé, cette jeune et
battante gabonaise nous livre sa playliste... On écoute.

Fairy Tales
Anita Baker

Slow Motion
Trey Songz

Le scud
Secta’a

I’m every woman
Whitney Houston

Dance for You
Beyoncé

15

ALLBLACK DIGITAL MAGAZINE [N°24/FÉVRIER.2018]

LE JUKE BOX
MUSIC & VIDÉOS

COUP DE COEUR

FALLY IPUPA FEAT R. KELLY

Nidja

Sûrement la plus grosse collaboration africaine de l’année. L’icône du
RNB mondial rencontre la megastar africaine dans un titre purement
tokooos. Le clip est trop stylé. Mettez-vous bien !

Pablo
Naza

Drogué

Aya Nakamura

Poulet braisé
Duc-Z feat Scridge

Egwu

Chidinma x Toby Grey x Daphné
x Young D

God Knows

Kalash ft. Mavado

16

ALLBLACK DIGITAL MAGAZINE [N°24/FÉVRIER.2018]


Aperçu du document ALLBLACK N°24.pdf - page 1/16
 
ALLBLACK N°24.pdf - page 2/16
ALLBLACK N°24.pdf - page 3/16
ALLBLACK N°24.pdf - page 4/16
ALLBLACK N°24.pdf - page 5/16
ALLBLACK N°24.pdf - page 6/16
 




Télécharger le fichier (PDF)


ALLBLACK N°24.pdf (PDF, 2.6 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


allblack n 24
allblack n 9 ok
allblack 10
allblack n 6
semaine internationale 2016 programme web
oufaratsta 19

Sur le même sujet..