PP GUIDE .pdf



Nom original: PP GUIDE.pdf
Titre: PP GUIDE
Auteur: Andrew Mcgreevy

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par Word / Mac OS X 10.13.2 Quartz PDFContext, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 06/02/2018 à 01:31, depuis l'adresse IP 96.23.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 174 fois.
Taille du document: 3.7 Mo (18 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Guide de
sensibilisation
aux drogues et
alcools
Les dépresseurs
Les stimulants
Les hallucinogènes
Aide et assistance













TABLE
DES MATIÈRES

INTRODUCTION 3
01. LES DÉPRESSEURS 4
Définition……………………………………………………………………………………………………6
1.1 Le cannabis…………………………………………………………………………………………..7
1.2 L’alcool………………………………………………………………………………………………….8
L’alcool au volant………………………………………………………………………………………..9

02. LES STIMULANTS 10
Définition………………………………………………………………………………………………….11
2.1 La cocaïne……………………………………………………………………………………………12
2.2 La MDMA……………………………………………………………………………………………13

03. LES HALLUCINOGÈNES 14
Définition………………………………………………………………………………………………….15
3.1 Le LSD………………………………………………………………………………………………...16
3.2 Les champignons…………………………………………………………………………………17
AIDE ET ASSISTANCE 18







MIEUX COMPRENDRE POUR
MIEUX PRÉVENIR
Chez les personnes touchées par l’alcoolisme ou la toxicomanie,
la consommation d’alcool ou de drogues devient une véritable
obsession. Toute leur vie tourne alors autour de cette
consommation au détriment de toute autres activités.




Graduellement, elles en viennent à négliger leurs
responsabilités familiales et professionnelles. Des conflits
interpersonnels surviennent et s’aggravent. À ce point, en dépit
des problèmes qui s’accumulent, elles n’arrivent tout
simplement plus à résister à leurs obsessions de consommer.
Cela s'explique, par le fait que certaines activités (comme boire
ou consommer) stimulent une « voie vers la récompense » dans
le cerveau. En conséquence, le cerveau veut poursuivre cette
activité, malgré les conséquences négatives auxquelles la
personne concernée est confrontée. Le désir de « récompense »
devient plus fort que l'effet négatif et c'est ainsi que le
comportement se poursuit.
On décrit la dépendance comme le fait d'être impliqué de façon
continue dans un comportement répété. Cela s'applique aussi à
une personne qui continue à suivre une activité malgré ses
effets nuisibles. Par exemple, une personne qui n'arrête pas de
fumer même si elle connaît les risques pour sa santé auxquels
elle s'expose.







GUIDE DE SENSIBILISATION SUR
LES DROGUES ET ALCOOLS

LES DÉPRESSEURS

01

Cette section explique les drogues dépressives
dont font partie le cannabis et l’alcool. Les
effets et les risques de la consommation de
ces substances seront nommés.











« Je m’appelle Marc et je suis
alcoolique. J’ai bu pendant environ 30
ans. À plusieurs reprises, j’ai cru
pouvoir contrôler ma consommation
d’alcool et même cesser de boire. J’ai
pris des moyens pour y arriver, j’ai
même fait des thérapies individuelles
et de couple. Pour moi, ça n’a pas
donné de résultats. En 1989, j’avais
perdu femme et maison. J’ai continué
de boire »
Marc L.



DÉFINITION





Un dépresseur est une
substance qui agit sur le système
nerveux central pour réduire
l’activité fonctionnelle, la
coordination motrice, ainsi que
l’anxiété et la tension. Sous
l’effet du dépresseur, le
consommateur se trouve dans
un état plus décontracté. De
nombreux tranquillisants
délivrés sur ordonnance, mais
aussi des narcotiques illicites
ainsi que l’alcool appartiennent à
la famille des dépresseurs.









1.1/
LE CANNABIS, SES EFFETS
ET SES CONSÉQUENCES


Les conséquences à long terme de la
consommation du cannabis sont nombreuses,
en voici quelques-unes.

• Augmentation du risque de problèmes
respiratoires
• Conséquences sur le comportement ou le
jugement
• Dépendance psychologique





Suite à la consommation de cette
substance, plusieurs effets peuvent être
ressentis. En voici certains :
• Sentiment de bien-être et de calme
• Tendance à parler plus que d’habitude
ou envie spontanée de rire
• Diminution de la concentration et de
la mémoire à court terme
• Désorientation, modification de la
perception du temps et de l’espace
• Cause de l’anxiété
• Gonflement des vaisseaux sanguins
• Augmentation de l’appétit
• Somnolence
• Augmentation du rythme cardiaque
• Mauvaise
coordination
des
mouvements et manque d’équilibre

1.2/

Suite à la consommation de cette
substance, plusieurs effets peuvent être
ressentis. En voici certains :

L’ALCOOL, SES EFFETS ET
SES CONSÉQUENCES







Les conséquences à long terme de la
consommation de l’alcool sont nombreuses,
en voici quelques-unes.

• Augmentation de risques de maladies
graves
• Conséquences sur le comportement ou le
jugement
• Dépendance
• Conséquence en lien avec la sécurité et la
justice











Jugement incertain
Réactions ralenties
Vue brouillée
Problèmes digestifs, nausées ou
vomissements
Perte d’équilibre, difficulté ou incapacité
à marcher
Paroles embrouillées ou
incompréhensibles
Colère ou sentiment de déprime
Difficulté ou impossibilité de mettre de
l’ordre dans ses idées

SUR LA ROUTE, PLUS D’UN ACCIDENT SUR 3 EST CAUSÉ PAR L’ALCOOL.

L’alcool agit rapidement sur le système nerveux
centrale et il a un effet sur tous les sens et sur

tous les mouvements. Il a également comme
conséquence de diminuer les tensions et les
inhibitions. Les effets de l’alcool sont
progressifs et ils commencent dès la première
consommation. Sous l’effet de l’alcool, le
temps de réaction, la concentration, la capacité
de résoudre des problèmes complexes, la
capacité d’anticipation et la mémoire sont
modifiés.





Pour deux personnes, un même taux d’alcoolémie
peut se traduire par des effets très différents, car
il faut tenir compte de la tolérance personnelle à
l’alcool, de l’état de fatigue, de l’état mental, etc.
L’état psychologique de l’individu peut favoriser
l’augmentation des effets de l’alcool. Une
personne stressée, attristée ou fatiguée risque
d’être plus touchée à la suite de la consommation
de quelques verres. Souvent, se poser la question
« Suis-je en mesure de conduire? » est déjà un
indice que la réponse est non.

L’élimination de l’alcool dans l’organisme est
faite en grande partie par le foie (90%). Le
foie est un organe qui travaille à un rythme
précis, qui ne peux être accéléré. Il et donc
inutile de danser, de boire du café ou de
boissons énergétiques, ou autres, le travail
du foie ne se fera pas plus rapidement! Seul
le temps est efficace. Le rythme
d’élimination d’alcool par le foie est
d’environ 15 mg à l’heure.

GUIDE DE SENSIBILISATION SUR
LES DROGUES ET ALCOOLS

LES STIMULANTS
Cette section explique les drogues stimulantes
dont font partie la cocaïne et la MDMA. Les
effets et les risques de la consommation de
ces substances seront nommés.







02

DÉFINITION





Un stimulant est une
drogue qui stimule ou
accélère le système
nerveux central. Il produit
une poussée d'énergie
rapide et temporaire chez
la personne qui en
consomme.













2.1/
LA COCAINE, SES EFFETS
ET SES CONSÉQUENCES

Les conséquences à long terme de la
consommation de la cocaïne sont
nombreuses, en voici quelques-unes.


• Euphorie
• Impression de puissance
• Absence de fatigue, d’appétit et de
douleur





Suite à la consommation de cette
substance, plusieurs effets peuvent être
ressentis. En voici certains :
• La perturbation du sommeil
• Des comportements bizarres ou violents,
de l’irritabilité
• De la panique, de l’angoisse
• Une altération du jugement
• De la paranoïa, des hallucinations
• Du délire
• Une perte de poids
• Des saignements de nez
• Des maladies ou infections liées à la
consommation par injection ou inhalation
• Une accélération du pouls
• De l’hypertension


2.2/
LA MDMA, SES EFFETS ET
SES CONSÉQUENCES

Les conséquences à long terme de la
consommation de la MDMA sont
nombreuses, en voici quelques-unes.

• Troubles digestifs, irritation nasale,
dommages au cerveau
• Détresse, anxiété, dépression, idées
suicidaires, etc.





Suite à la consommation de cette
substance, plusieurs effets peuvent être
ressentis. En voici certains :
• Émotions ressenties de façon plus intense
• État d’euphorie
• Désir de sociabiliser, de communiquer
verbalement
• Forte fièvre
• Déshydratation
• Rétention urinaire
• Graves problèmes de foie
• Troubles du sommeil et de la mémoire
• Diminution de la coordination des
mouvements
• Diminution de l’attention et
augmentation du temps de réaction

GUIDE DE SENSIBILISATION SUR
LES DROGUES ET ALCOOLS

LES HALLUCINOGÈNES
Cette section explique les drogues
hallucinogènes dont font partie le LSD et les
champignons. Les effets et les risques de la
consommation de ces substances seront
nommés.





03



DÉFINITION




Un hallucinogène est une
substance
pharmacologique dont
l'absorption induit chez
l'homme des modifications
importantes et transitoires
de la perception, des
processus de pensée et de
l’humeur.




3.1/
LE LSD, SES EFFETS ET SES
CONSÉQUENCES

Suite à la consommation de cette substance,
plusieurs effets peuvent être ressentis. Les
effets peuvent être appréciables mais
souvent, deviennent désagréables. En voici
certains :








Les conséquences à long terme de la
consommation du LSD sont nombreuses, en
voici quelques-unes.

• Des hallucinations
• Des fous rires incontrôlables
• Des délires









Problèmes psychologiques
De l’angoisse
De la panique
De la paranoïa
De la peur
Conséquences en lien avec la sécurité et
la justice

3.2/

Suite à la consommation de cette
substance, plusieurs effets peuvent être
ressentis. En voici certains :

LES CHAMPIGNONS, SES
EFFETS ET SES
CONSÉQUENCES

• Hallucinations
• Modification des perceptions
sensorielles
• Passage du rire aux larmes
• Maux d’estomac
• Diarrhée
• Palpitations cardiaques
• Accélération de la respiration


Les conséquences à long terme de la
consommation Des champignons sont
nombreuses, en voici quelques-unes.

• Risques d’intoxication
• Dépendance










AIDE ET ASSISTANCE











Drogue : aide et référence
Appelez sans frais partout au Québec ou
localement à Montréal.
Numéro sans frais : 1 800 265 2626
Montréal : 514 527 2626

Tel-jeunes
Ligne d’aide pour les jeunes. Appelez 24h sur
24, 7 jours sur 7, sans frais partout au Québec.
Numéro sans frais : 1 800 263 2266
Tél. : 514 600 1002




Jeunesse, J’écoute
Soutien immédiat, anonyme et confidentiel.
Accessible 24h sur 24,365 jours par année.
1 800 668 6868


Alcochoix+
Programme qui s’adresse à toutes personnes
qui se préoccupent des conséquences de ses
habitudes de consommation d’alcool ou qui
désirent modifier ces habitudes. Il est offert
dans les CLSC.





Télécharger le fichier (PDF)

PP GUIDE.pdf (PDF, 3.7 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP







Documents similaires


facultes affaiblies
addictions cours 1 et 2
etat de sante global d
pharmacologie de la dependance
cristal meth
biographie et uvres

Sur le même sujet..