LES ESTERS D'HUILE VEGETALE.pdf


Aperçu du fichier PDF les-esters-d-huile-vegetale.pdf - page 6/70

Page 1...4 5 67870



Aperçu texte


Comparaison du gazole, de l'huile, des esters et des émulsions huile/alcool
Une des solutions pour réduire à la foi la viscosité de l’huile et son point d’éclair, et
ainsi de l’utiliser ‘tel quel’ sur son véhicule, est de réaliser sa transestérification.
Il s’agit d’une réaction chimique entre huile et alcool :
HUILE

+

ALCOOL (+ catalyseur) ⇒

ESTER

+

GLYCERINE

Transestérification
On obtient un ester d’huile végétale et de la glycérine, sorte de savon, inoffensif.
L’Ester est dit :
- éthylique si l’alcool utilisé est l’éthanol
- méthylique si l’alcool utilisé est le méthanol
Ces esters ont des propriétés similaires au gazole. Ils peuvent donc être utilisés
dans tous les moteurs diesel, sans modifications.
Dans certains pays d’Europe (Allemagne, Suisse), on trouve du ‘biodiesel’ ou ‘diester’
à la pompe. Il s’agit d’ester méthylique (méthanol : dérivé du pétrole…).
A noter qu’en plus de l’ alcool, un catalyseur doit être présent pour
réaction (soude ou hydroxyde de potassium).

réussir la

Dans le cas d’un mélange huile + alcool sans catalyseur, le produit obtenu est une
émulsion. Il est moins visqueux et brûle mieux que l’huile brute. Néanmoins, il ne
résout pas les problèmes liés à la faible température des moteurs récents [2].

6/70

Mis à jour le 19/09/07