311 TUMEURS VÉSICALES .pdf


Nom original: 311 - TUMEURS VÉSICALES.pdf

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Online2PDF.com, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 18/02/2018 à 21:17, depuis l'adresse IP 92.140.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 297 fois.
Taille du document: 64 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document



TUMEURS VÉSICALES - Item 311

Facteurs de risque
Tabac actif ou passif (RR = 3)
Carcinogène industriels : Métier de la teinture, caoutchouc, goudron et métallurgie

Goudrons de houille, huiles de houille, brais de houille

Suie de combustion du charbon
PROSTATE
VESSIE
REIN

Amines aromatiques et N-nitroso-dibutylamine
L’alcool et l’exposition à

Biharziose - Acide aritocholique (herbes chinoises)
l’amiante ne sont pas des
TOUTE DÉCOUVERTE DE TUMEUR DE LA VESSIE DOIT FAIRE RECHERCHE
Irradiation pelvienne
facteurs de risque
UNE EXPOSITION PROFESSIONNELLE : Certificat médical initial par MT
Cyclophosphamide (chimiothérapie alkylante)
Envoyer à la CPAM (Reclassement - Tiers payant - Indemnisation)
Syndrome de Lynch (spectre étendu)
Clinique
Examen physique

Palpation abdominale
Hématurie macroscopique : 80%

Touchers pelviens :
Signes irritatifs vésicaux (20%) : Pollakiurie - Impériosité - BM à ECBU pour éliminer IU
SIGNES LOCAUX

RAU : sonde urinaire DOUBLE COURANT après décaillotage au lit du malade
TOUCHER RECTAL + TOUCHER VAGINAL
TOUTE HÉMATURIE MACROSCOPIQUE DOIT FAIRE RECHERCHER UNE TUMEUR DE LA VESSIE
à Recherche de blindage pelvien.
SIGNES D’EXTENSION Douleurs pelviennes et lombaires - Altération de l’état général - Douleurs osseuses
Diagnostic
Dépistage

Recherche de cellules tumorales dans les urines

CYTOLOGIE
Ne localise pas la tumeur

Anatomopathologie
Peu interprétable si hématurie abondante

Ces examens ne permettent pas de faire le

ECBU stérile - Gel urétral de xilocaïne

diagnostic histologique car
Endoscopie de le vessie = Fibroscopie souple
CYTOSCOPIE SOUS ANESTHÉSIE LOCALE
NE PERMET PAS DE RÉALISER DES BIOPSIES
Cartographie
Examen de référence
Optionnel si imagerie évoquant une tumeur
Complication : Hémorragie - Perforation - Résection du méat
ÉCHOGRAPHIE VÉSICALE
Voie sus-pubienne avec une vessie pleine
Diagnostic positif

RESECTION TUMORALE TRANS-URÈTRALE
Anesthésie générale ou locale
Réalisation en absence d’anticoagulant avec ECBU stérile
Histologie
Macroscopiquement complète avec muscles détrusor (¹ Biopsies)
CARCINOME UROTHÉLIAUX À CELLULES CLAIRES : 90%
Nombre - Taille - Histologie - Grade - Stade tumoral +/- in situ

Tumeur vésicale infiltrant le muscle (TVIM) vs. sans infiltration (TVNIM)
+/- Biopsie de lésions prostatiques dans le même temps
Carcinome épidermoïde
Complications : Lésion du nerf obturateur
Adénocarcinome - Carcinome neuroendocrines - Sarcome
Bilan d’extension
TUMEUR VÉSICALE NON INFILTRANTE
Absence de bilan d’extension
TVNIM - TA OU T1
URO-SCANNER : Localisation tumorale synchrone dans le haut appareil urinaire

TDM THORACO-ABDOMINO-PELVIEN + URO-SCANNER
TUMEUR INFILTRANTE
Aucuns examens sont recommandés en pratique courante
TVIM ≥ T2
Retentissement (attention créatininémie) - Tumeur concomitante - Extension loco-R. et à distance
Scintigraphie osseuse si point d’appel
TNM
TA : Papillaire
N1 : Ganglion unique ilio-obturateur
T1 : Envahissement du chorion
Territoire de drainage identique au cancer de la prostate
N2 : Ganglion(s) ilio-obturateur
T2A : Envahissement MUSCLE SUPERFICIEL
T2B : Envahissement MUSCLE PROFOND
N3 : Ganglion iliaque commune
T3 : Envahissement de la graisse péri-vésical
à Cancer de la vessie avec atteinte ganglionnaire, survie à 5 ans : 10%
T4A : Envahissement prostate, utérus ou vagin
M1 : métastases
T4B : Envahissement paroi pelvienne ou abdominale
à Cancer de la vessie métastatique, survie à 5 ans : 0%
Traitement

1.
Résection endoscopique = Résection Transurétrale de vessie + anatomopathologie
TUMEUR NON INFILTRANTE
2.
Instillation endovésicale / 6 semaines de BCG ou mitocyne C si risque de progression ou récidive
Tis - TA - T1
à Débuter 4 semaines après la résection
3. Résection endoscopique à +5 semaines si : T1 ou grade élevé - Volumineuse et multifocale - Absence de muscle identifié

1. Homme : Cystoprostatectomie

Femme : Pelvectomie antérieure : Ablation Vessie - Utérus - Paroi antérieur du vagin

Dérivation urinaire (Bricker) ou réalisation d’une néo-vessie (entérocystoplastie) ou urétérostomie cutanée
TUMEUR INFILTRANTE
Effets secondaires : Troubles érectiles - incontinence urinaire - anéjaculation - fistule - IU récidivante
T2 à T4
2.
Curage ganglionnaire ilio-obturateur BILATÉRALE
3. Si résection incomplète : Radiothérapie concomitante
NB : Si refus : Chimiothérapie néo-adjuvante ou adjuvante ou radiothérapie externe de la vessie

1.
Chimiothérapie : Platine (Alkylant) - Gemcitabine (Anti-métabolite analogue des bases pyrimidiques)
TUMEUR MÉTASTATIQUE
2. À venir : Anti-PDL1 (Atezolizumab) (idem. CBNPC)
Surveillance : TUMEUR DE VESSIE = HAUT RISQUE DE RÉCIDIVE
5

ème

Epidémiologie
cancer en France avec 12 000 décès / an
Age moyen du diagnostic : 70 ans
ème
2 cancer en urologie

TVNIM: Dépister les récidives & prévenir la progression
- Cytoscopie - Cytologie urinaire - Échographie régulier.
- Uro-scanner /2 ans pour surveiller le haut appareil urinaire

-

TVIM : Dépister & traiter précocement une récidive
- TR/TV + Palpation abdominale - Diurèse - Créatinine
- Échographie rénale et des voie urinaire
- TDM TAP + Cytologie





Aperçu du document 311 - TUMEURS VÉSICALES.pdf - page 1/1


Télécharger le fichier (PDF)

311 - TUMEURS VÉSICALES.pdf (PDF, 64 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP







Documents similaires


311 tumeurs vEsicales
urologie 2014
instillation bcg 1
glandes salivaires
kc vessie
draft europe 2018

Sur le même sujet..