L’IMMORTEL TAOÏSTE FACE AU MOINE ZEN... .pdf


Nom original: L’IMMORTEL TAOÏSTE FACE AU MOINE ZEN....pdfAuteur: Pierre

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Conv2pdf.com, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 21/02/2018 à 14:38, depuis l'adresse IP 212.83.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 254 fois.
Taille du document: 245 Ko (3 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


L’IMMORTEL TAOÏSTE LU CH’UN-YANG ET LE MOINE ZEN HUANG-LUNG NAN
NAN HUAI-CHIN & WILLIAM BODRI

L histoi e de Lu Ch u -Yang est très instructive. Pendant des années, il avait cultivé son
énergie interne (chi) au point u il était parvenu au stade des Immortels. Il pouvait vivre
éternellement dans le monde sans mourir et il avait acquis beaucoup de pouvoirs spirituels,
comme celui de se rendre invisible ou de projeter un double de son moi physique. En vertu
de toute son énergie interne et comme l adepte ti tai , Mila epa, il pouvait
e vole à
travers les airs. Un jour u il volait dans le ciel, il remarqua une aura particulièrement
auspicieuse autour d'une montagne. Lo s u il se posa pour rechercher la source de cette
au a, tout e u il put t ouve fut ce qui semblait être un vieux moine guère impressionnant,
le maître zen, Huang-Lu Na ui do ait ou s à u g oupe d tudia ts.
Lo s ue le oi e d ouv it ue le visiteu tait Lu Ch u -Yang, il outragea son illustre
visiteur en disant : De pa vot e putatio , je pe sais ue vous tiez uel u u de sp ial,
ais ai te a t, je ape çois ue vous tes u u spe t e ga da t u adav e ! E
d aut es te es : vous avez développé votre corps de façon à ce que celui-ci puisse
o ti ue à viv e te elle e t, ais o
e il est pas le oi el, vous vous a o hez
juste à une coquille matérielle morte...
Lu Ch u -Yang rétorqua : L ho
e v ita le poss de à l i t ieu de luie l li i
di
o talit . Que vaut le corps insignifiant qui est le vôtre comparé à celui-ci ? Le aît e
zen, Huang-Lung Nan, le contra calmement : M e si vous pouvez e po te e adav e
pendant toute une éternité sans mourir, au bout du compte, cela reste insignifiant !
Lu Ch u -Yang se mit en colère suite à cet affront et puisant dans ses super pouvoirs, il
projeta son épée en direction du maître zen da s l opti ue d eff a e le vieu oi e. Elle fila

e di e tio du ait e, ais à sa g a de stup fa tio , elle s a ta deva t le oi e…ava t
de faire demi-tou et de file d oit su Lu Ch u -Yang en personne ! Lu Ch u -Yang était
totale e t i
dule fa e à la tou u e des v e e ts. Co
e t u tel fait d a es taitil possi le de la pa t d u vieu oi e hauve ui e o t ait au u signe de supers
pouvoirs ? Lu Ch u -Ya g aurait ja ais i agi
uu
oi e ze pouvait t e aussi
puissant.
Lu Ch u -Ya g se d te dit u peu et p se ta uel ues sig es d ouve tu e à la suite de et
pisode. Il e t ep it d a o e u dialogue ave le vieux moine afin de voir ce qu il avait à
dire. Le maître zen, Huang-Lu g Na , le it au d fi de lui v le e u il avait app is tout au
long de ces nombreuses années durant lesquelles il avait cultivé sa nature physique. Maître
Huang-Lung dit : Il est i utile d avoi e ou s à e t pe de te h i ues. Il a uel ues
i sta ts, vous avez dit avoi u e e tai e apa it
elle. Dites-moi quelle vérité spirituelle
vous avez alis e.
G â e la o ve satio ui s e suivit, Lu Ch u -Ya g
la visio d u ego i t i s ue plutôt ue de ultive
Na lui app it ue le ze sig ifiait vide l esp it des
de l ego, Lu Ch u -Ya g fi it pa s veille et t ouve

alisa u il s était solidement accroché à
la va uit . Qua d le aît e Hua g-Lung
o epts, des juge e ts, des opi io s et
l Illu i atio .

Il y a beaucoup d histoires comme celle-ci qui démontrent toutes que l Illu i atio
essite
l adh sio à u e p ati ue spi ituelle o sta te et solue et de toujou s t availle jus u à e
que les circonstances adéquates soie t u ies pou l Eveil. Par rapport à cette histoire, nous
pouvons aussi voir que poser des bases spirituelles correctes à l aide d un entraînement et
d une pratique constante peut générer un Eveil instantané, quand on y est conduit
habilement.
Le fait de simplement entraîner la nature physique – ce qui inclut de développer les canaux
énergétiques de votre corps et votre chi – e p odui a pas l Illu i atio spi ituelle,
e si
cela peut efficacement bannir la maladie et aider à prolonger la vie. Ces résultats
correspondent à une purification physique qui, à son tour, peut vous aider à progresser sur
la voie spirituelle. Toutefois, l ulti e i suffisa e et i ad uatio o sista t à ultive vot e
forme physique est le gros problème que nous avons tenté de souligner pour ceux qui
pratiquent le yoga, le taoïsme, le tantra et le bouddhisme ésotérique. Comme ces anciennes
paroles de sagesse le disent :
Se o te te de d eloppe de ulti e
ot e o ps physi ue pou p olo ge ot e ie sa s
prati ue pou alise ot e atu e esse tielle le Soi est le p e ie type d e eu .
Mais ne pratiquer que pour réaliser votre nature essentielle (le Soi), en négligeant de soutenir
les transformations alchimiques dans le corps humain entraînera que vous le ferez pendant
des lustres sa s t ou e l Illu i atio .1
On peut le redire encore autrement pour que le message soit encore plus clair : cultiver vos
énergies internes et des substances ésotériques dans la seule optique de la santé et de la
longévité est e tai e e t pas la o e voie pou vous veille spi ituelle e t. Par
A e p opos, Sath a Sai Ba a soulig e la
essit i p ative d avoi e ou s à u e ali e tatio sattvique,
comme le prône aussi la Bhagavad Gita, NDT.

1

ailleurs, di e u il est mauvais ou même redouter que des transformations physiques
surviennent sur la voie spirituelle est aussi une erreur. Celui qui parvient à trouver
l Illu i atio doit aussi fai e l e p ie e de dive ses t a sfo atio s ph si ues ue l o e
devrait pas vouloir empêcher et avec lesquelles on ne devrait pas interférer, car elles font
aussi partie du chemin spirituel.2
Le poi t i po ta t, est de e pas se fo alise su les sultats at iels des ph o
es
spirituels, mais plutôt sur les résultats spirituels. Vous devriez chasser le plus gros gibier qui
est l Illu i atio , plutôt ue de vous laisse e a ue et dist aire par des poursuites
triviales. Ne vous focaliser que sur des objectifs matériels – comme la santé et la longévité –
est à l i age d u voleu ui o sa e ait des a
es d effo ts à p pa e la ise à sa d u e
banque et ui lo s u il y parviendrait, n'emporterait avec lui que de la menue monnaie en
laissant là les gros billets. Il aura perdu et gaspillé son temps, parce que son objectif était
dérisoire…
Il y a beaucoup de manières de cultiver les énergies internes intrinsèques à votre structure
physique. Avec les multiples résultats merveilleux qui deviennent par-là possible, cela peut
finir par générer de nombreuses voies de développement dans lesquelles vous pouvez vous
fourvoyer. Le vrai genre de pratique spirituelle authentique ou méritoire a trait à la
purification de votre esprit et de votre conduite, puisque vos actes et vos actions sont les
e p essio s de vos pe s es. C est u type d a o plisse e t diff e t, ais plus
ita t
que de simplement développer son corps et ses canaux énergétiques.
(Référence : Nan Huai-Chin & Bill Bodri : The i side s guide to the o ld s est a d o st
spiritual paths and practices)

Partage-pdf.webnode.fr

2

Voir par exemple le processus très intéressant qui est narré quasiment au quotidien dans le livre de B. S. Goël,
T oisi e œil et ku dali i, Gardons néanmoins en tête que ce processus sera différent pour chacun, puisque
chacun est unique. Da s l Auto iog aphie d u ogi de Pa a aha sa Yoga a da, elui-ci évoque la mystique
catholique chrétienne, Thérèse Neumann, dont le corps subit diverses transformations remarquables et qui
a ifesta aussi dive s p odiges ou
i a les ( e ue l I de appelle des siddhis ), NDT.


Aperçu du document L’IMMORTEL TAOÏSTE FACE AU MOINE ZEN....pdf - page 1/3

Aperçu du document L’IMMORTEL TAOÏSTE FACE AU MOINE ZEN....pdf - page 2/3

Aperçu du document L’IMMORTEL TAOÏSTE FACE AU MOINE ZEN....pdf - page 3/3




Télécharger le fichier (PDF)


L’IMMORTEL TAOÏSTE FACE AU MOINE ZEN....pdf (PDF, 245 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


l immortel tao ste face au moine zen
les 7 lois spirituelels du succe s deepack chopra
chastete must spirituel sandra heber percy
le mathematicien russe alcoolique et sai baba
concentration et mEditation
a ceux qui pleurent c w leadbeater

Sur le même sujet..