Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils PDF Recherche PDF Aide Contact



Le Savoir en citations .pdf



Nom original: Le Savoir en citations.pdf
Titre: Le Savoir en citations
Auteur: Rachid Sadek Bouziane

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PDFCreator 2.2.2.0, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 01/03/2018 à 18:11, depuis l'adresse IP 41.102.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 565 fois.
Taille du document: 602 Ko (9 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


Le savoir en citation

Le savoir est une prière cérébrale, une harmonie neuronale, un produit
de l’imagination, une projection de l’intelligence, une manifestation de
l’intuition, l’exploit de la pensée, la raison en curiosité, l’œuvre d’une
compréhension imprégnée d’inspiration et quantifiée par l’équation,
une séduction en connexions synaptiques, une composition de la
symphonie grise en exercice et en devise, la mécanique conquise de
l’analyse précise que conceptualise la technique comprise.
Le savoir est un produit cérébral mettant en quantification la pensée, en
manifestation la compréhension, en expression l’émotion, en équation
la raison, en méditation la réflexion, en constellation l’imagination, en
solution la résolution, en correction la proposition, en confirmation
l’axiomatisation, en constitution la concentration, en exercice la
particule grise, en vecteur la rigueur, en éminence l’intelligence, en
fréquence la convergence, en silence la divergence, en symphonie la
poésie, en musique la physique, en quantique l’arithmétique, en fertilité
la compréhensibilité, en électricité la capacité, en crédibilité la
comptabilité en fiabilité la pénétrabilité, en fécondabilité la mobilité, en
conductibilité l’habilité, en stabilité l’applicabilité, en conscience la
science, en confiance l’indépendance, l’essence en incandescence, en
distinction l’exploit neuronal, en loi la foi.

Quand le neurone s’arrête de composer
Quand le neurone s’arrête de composer, le cœur prend la relève en
interpelant la sensation, la séduction, la tendresse, la douleur, la joie,
l’injustice, la liberté, à composer l’hymne de la consonance, la
symphonie de l’harmonie, la teneur en rimes. Quand la compréhension
prend congé, la pensée devient prose ou poésie pour mettre en chant,
en refrain, en romance, en mélopée, en complainte le savoir et la
nature.
Je ne peux plus comprendre, dit le neurone, mais la curiosité et l’amour
du savoir me transforment en émotion, en sentiment, qui continuent à
régir
ma réflexion jusqu’à tyranniser tout mon cœur qui se
métamorphose en un neurone cardiaque capable de composer la dictée
de l’émotion. Alimentée par le sentiment d’amour que j’éprouve pour la
mécanique de la compréhension, mon cœur devient écrivain, poète,
compositeur, alors que la réflexion, et la pensée, se dissolvent dans la
sagesse et la vertu pour libérer temporairement l’imagination et les
mathématiques. Ainsi quand la compréhension est empêchée de
pénétrer aux profondeurs de cet univers subatomique pour accéder à
l’interprétation et l’explication de certaines manifestations matérielles
qui échappent à l’expérience et semblent obéir uniquement à la loi de la
pensée abstraite, la loi de l’hypothèse et du postulat. En attendant que
l’instrument vienne mettre fin au règne de la poésie et de la
philosophie, le savoir accepte d’être glorifié et honoré par la poésie mais
demeure à l’infini, la propriété intrinsèque de la pensée.
La pensée hypothétisée par la logique de l’intuition, vient prédire le
résultat de l’expérience.
La symphonie neuronale étant composée, le cerveau ordonne à la main
d’animer la plume pour qu’elle puisse rimer et sublimer en mettant
l’intelligence en incandescence et l’émotion en définition.

Voici les différentes orbites sur
lesquelles gravite la pensée autour
d’un même centre infiniment fascinant
et à jamais infaillible.

15.10.2017

dâtÇw Äx ÇxâÜÉÇx áËtÜÜ£àx wx vÉÅÑÉáxÜ
Quand le neurone s’arrête de composer
Quand le neurone s’arrête de composer, le cœur prend la relève en
interpelant la sensation, la séduction, la tendresse, la douleur, la joie,
l’injustice, la liberté, à composer l’hymne de la consonance, la
symphonie de l’harmonie, la teneur en rimes. Quand la compréhension
prend congé, la pensée devient prose ou poésie pour mettre en chant,
en refrain, en romance, en mélopée, en complainte le savoir et la
nature.
Je ne peux plus comprendre, dit le neurone, mais la curiosité et l’amour
du savoir me transforment en émotion, en sentiment, qui continuent à
régir
ma réflexion jusqu’à tyranniser tout mon cœur qui se
métamorphose en un neurone cardiaque capable de composer la dictée
de l’émotion. Alimentée par le sentiment d’amour que j’éprouve pour la
mécanique de la compréhension, mon cœur devient écrivain, poète,
compositeur, alors que la réflexion, et la pensée, se dissolvent dans la
sagesse et la vertu pour libérer temporairement l’imagination et les
mathématiques. Ainsi quand la compréhension est empêchée de
pénétrer aux profondeurs de cet univers subatomique pour accéder à
l’interprétation et l’explication de certaines manifestations matérielles
qui échappent à l’expérience et semblent obéir uniquement à la loi de la
pensée abstraite, la loi de l’hypothèse et du postulat. En attendant que
l’instrument vienne mettre fin au règne de la poésie et de la
philosophie, le savoir accepte d’être glorifié et honoré par la poésie mais
demeure à l’infini, la propriété intrinsèque de la pensée.
La pensée hypothétisée par la logique de l’intuition, vient prédire le
résultat de l’expérience.

La symphonie neuronale étant composée, le cerveau ordonne à la main
d’animer la plume pour qu’elle puisse rimer et sublimer en mettant
l’intelligence en incandescence et l’émotion en définition.


Documents similaires


le savoir en citations
la dualite en cohabitation la foi et l intelligence 1
il s appelle la foi cerebrale
musique triste
mon manifeste de la connaissance africaine
poeme le mepris et la benediction 2


Sur le même sujet..