fascicule comprendre et gérer le stress 3ème partie.pdf


Aperçu du fichier PDF fascicule-comprendre-et-gerer-le-stress-3eme-partie.pdf

Page 1 2 34534


Aperçu texte


d) La relaxation.
“ Fermez les yeux et détendez-vous ”
C’est comme cela que toute séance de relaxation commence. La détente est très
importante dans le processus de réduction du stress, et pour 2 raisons:
1) Elle a un pouvoir calmant et réparateur. Lorsque vous vous détendez, votre
respiration ralentit, votre cœur bat plus lentement, et votre peau transpire moins. Si
vous vous relaxez profondément et assez souvent, votre pression artérielle diminuera.
Quand vous êtes très détendu, vous ne pouvez pas éprouver
d’émotions négatives telles que la peur, l’anxiété, la dépression ou la colère,
car celles-ci nécessitent un minimum d’éveil psychique pour être ressentis.
Cela est la base du pouvoir de guérison et de la diminution de l’état de stress.
La relaxation peut être efficace dans des problèmes de tensions musculaires, anxiété,
insomnie, de la dépression, de la fatigue, des douleurs intestinales,
des spasmes musculaires, des maux de dos et d'hypertension artérielle.
Elle vous permet de trouver votre équilibre naturel, un état de calme ou votre corps
guérit et votre esprit est en paix.
2) La relaxation est aussi importante pour une deuxième raison: C’est en effet une
condition préalable pour obtenir une visualisation créatrice efficace.
Cette dernière se produit lorsque votre cerveau émet des ondes alpha, ondes qui ne
surviennent qu’en état de grande détente corporelle.
2° STRESS INTERNE OU PERSONNEL.
Nous savons déjà que le stress interne a un rapport étroit avec notre personnalité.
Les événements stressants ne font pas le même effet sur tout le monde.
Certaines personnes sont stressées par des événements qui n’ont pas d’effets sur
d’autres, mais ceux-ci sont stressés par d’autres événements qui
n’impressionnent pas les premiers. Aussi, les degrés de stress de chacun face à un
même événement peuvent être très différents.
Pourquoi ?
Parce que nous sommes, chacun d’entre nous, le résultat de notre propre “ vécu ”, en
fonction duquel nous avons assimilé certaines valeurs et croyances qui déterminent
notre propre comportement.
Il apparaît donc comme très important de se connaître soi même.