fascicule comprendre et gérer le stress 3ème partie.pdf


Aperçu du fichier PDF fascicule-comprendre-et-gerer-le-stress-3eme-partie.pdf

Page 1...32 33 34



Aperçu texte


De même, en cas de diète non-équilibrée, vous pouvez stresser votre corps en le
privant de certains éléments essentiels. Manger de trop pendant longtemps conduit à
l’obésité. Cela stresse votre cœur et les autres organes “ comprimés ” par la graisse.
Vous devez être conscients des effets des produits suivants :
 La caféine: Est un stimulant. Une des raisons pour laquelle vous buvez du café
est probablement d’augmenter votre niveau d’éveil. Si vous buvez plusieurs tasses
par jour, vous constaterez que vous pouvez réduire une bonne partie de votre
stress, en remplaçant une partie ou toute votre portion de café avec du café
décaféiné.
 Alcool : En petites quantités, il peut vous relaxer. En plus grande quantité il peut
augmenter le stress et perturber votre sommeil. En très grandes quantités il peut
aller jusqu’à endommager votre corps.
 Nicotine : A court terme, la nicotine peut donner une sensation de relaxation, mais
à long terme elle a des effets, comme l’augmentation de la fréquence des
battements du cœur, et de stresser le corps. Si vous fumez, essayez de prendre
votre pouls avant et après avoir fumé, et notez la différence. Après une période
d’adaptation, ceux qui ont arrêté de fumer, reconnaissent qu’ils se sentent
beaucoup plus relaxés en général, par rapport à la période ou ils fumaient.
 Sucre : Les aliments riches en sucre peuvent faire augmenter l’énergie à court
terme. Cependant, lorsque vous mangez du sucre, à partir d’un certain seuil votre
pancréas secrète de l’insuline. Celle-ci a pour rôle d’agir sur le glucose contenu
dans le sang, pour le faire pénétrer dans les tissus de l’organisme.
A ce stade, il est utilisé, soit pour satisfaire les besoins énergétiques immédiats
du corps, soit, s’il existe en quantité importante, pour constituer des réserves
de graisses. Il apparaît donc clairement, dans ce contexte, que si vous mangez
des lipides en même temps que le sucre, elles vont se déposer sous forme de
graisse. Il en résultera également un manque d’énergie et une impression de
fatigue. Le pancréas est, en quelque sorte, le chef d’orchestre de votre
organisme. S’il est en bon état, il assurera normalement sa fonction qui
consiste à faire baiser la glycémie, en sécrétant la dose d’insuline qui convient.
S’il est en mauvais état, c’est à dire s’il fait de l’ hyperinsulinisme, il va être
responsable des kilos en trop, et, implicitement, du manque d ’énergie.
Le dysfonctionnement pancréatique est déterminé, à la base, par une
alimentation hyper glucidique.