Fichier PDF

Partagez, hébergez et archivez facilement vos documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Boite à outils PDF Recherche Aide Contact



Les flashs, le craving .pdf


Nom original: Les flashs, le craving.pdf

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par / Skia/PDF m67, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 13/04/2018 à 14:01, depuis l'adresse IP 88.127.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 81 fois.
Taille du document: 85 Ko (2 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


Tergn’Addict 13/04/2018

Les flashs d’alcool chez le Malade
Alcoolique Abstinent
Les flashs d’alcool appelés aussi craving peuvent être provoqués par des situations
difficiles, stressantes tout comme par des situations de joie, par une très bonne surprise
comme par une mauvaise (dispute, disparition, réussite à un examen, gain d’argent
………….)
L’​ennui​, est une des principales causes de faux pas ou de rechute..
On n’y pense pas, mais quand on s’ennuie, on voit souvent notre vie triste, on a envie de se
faire plaisir et de ressentir de l’euphorie et notre ancien médicament n’est pas si loin (d’où
l’intérêt de pas en avoir chez soi).
Ces flashs en période d’abstinence peuvent être le signe que notre vie est terne, peu
intéressante, pas assez positive et qu’il faudrait planifier des activités qui amènent du
nouveau dans notre quotidien.
Il est important de penser à se faire plaisir, à se récompenser d’avoir tenu sans alcool un
temps donné.
Il faut aussi booster nos endorphines qui sont enfin revenues remplacer la THP.
Dans un premier temps, occupez vous à domicile: ménage, rangement, bricolage, tri de
papiers, comptes. Tiens renégociez vos contrats tel, gaz, électricité, téléphone, box internet,

mutuelle, assurance voiture. Vous gagnerez de l’argent et c’est fou ce que ça prend comme
temps.
Après quelques mois d’abstinence, vous pourrez commencer à mettre votre nez dehors et
fréquenter une association autre que de malades alcooliques abstinents, sport, danse,
politique en affirmant bien sûr votre statut de malade alcoolique abstinent. Tiens
inscrivez-vous à un jeu TV, passez des castings; C’est fou comme on devient d’un seul coup
un centre d’intérêt dans les discussions. C’est bon pour votre égo, c’est bon pour vos
endorphines.
Mais surtout​ OCCUPEZ VOUS !
Revenons aux flashs, ils durent une dizaine de minutes.
C’est le moment de penser un peu plus loin que le flash, de voir les conséquences qu’il aura
sur notre vie, de se​ ​souvenir de nos rechutes et du malheur qui en découlait.
C’est aussi le moment d’avoir une liste de téléphone de personnes prêtes à vous aider et de
se servir de cette liste. Mais où sont-elles ces personnes prêts à vous aider ? Dans votre
famille, parmis vos amis ? Non! Vous êtes loin du compte. Grâce à votre cure vous avez en
quelque sorte suivi un cours d’alcoologie, vos proches NON. Vous savez que seul un
malade alcoolique abstinent peut être de bon conseil car, lui a vécu ces coups de moins
bien. Vous les trouverez bien entendu dans les associations Alcool Ecoute Joie et Santé,
Alccoliques Anonymes, Vie Libre, Alcool Assistance etc…..Alors tissez vous un réseau et
dégainez votre téléphone à la moindre alerte. Et bien entendu ne faites pas comme moi,
AVANT de CONSOMMER​ ( on apprend aussi de ses erreurs).

Il est bien de s’efforcer d’avoir une vie plus cadrée, plus intéressante et riche de rencontres,
d’expériences nouvelles, d’avoir des projets aussi c’est une des choses les plus importantes
pour oublier l’alcool.
En début d’abstinence fixer vous des objectifs à courts termes. On dit souvent 24h à la fois.
Dites- vous, allez jusqu’à la prochaine réunion de mon association, jusqu’à mon RDV avec
ma psychologue, prévoyait vous une sortie resto, ou cinéma. Des objectifs maxi à une
semaine. Vous êtes en train de réapprendre à vivre sans alcool vous ne serez pas tout de
suite un virtuose. Essayez d’apprendre le piano, au début cela sera une vraie catastrophe
mais à coups de 2 heures d’entraînement par semaine, au bout d’un an, ça commencera à
ressembler à quelque chose (petit clin d’oeil à JC). Et bien l’abstinence c’est pareil. Votre
cure représente les fondations de votre maison de l’abstinence que vous allez construire
briques après briques.

Se bâtir une vie sans l’alcool , c’est un but qui nous semble difficile mais en fait on peut y
arriver si on a de l’aide et si vraiment on veut s’en sortir.


Les flashs, le craving.pdf - page 1/2
Les flashs, le craving.pdf - page 2/2

Documents similaires


Fichier PDF les flashs le craving
Fichier PDF e cigarettelancet
Fichier PDF fiche renseignements st leger sous cholet
Fichier PDF alcool assistance la croix d or
Fichier PDF les regles in game version 2 0
Fichier PDF livre de regle


Sur le même sujet..