Fichier PDF

Partagez, hébergez et archivez facilement vos documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Boite à outils PDF Recherche Aide Contact



enseignement préscolaire .pdf



Nom original: enseignement préscolaire .pdf
Titre: GUIDE PRATIQUE POUR L'OUVERTURE D'UN PRESCOLAIRE DE QUALITE
Auteur: chorbi_s

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par PDFCreator Version 0.9.0 / GPL Ghostscript 8.50, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 15/04/2018 à 00:26, depuis l'adresse IP 105.158.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 278 fois.
Taille du document: 1.4 Mo (50 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


GUIDE PRATIQUE D’OUVERTURE

D’UN PRESCOLAIRE DE QUALITE

Khaled EL ANDALOUSSI
Mohammed FAIQ
Brigitte EL ANDALOUSSI
El Haiatte ERGHOUNI
Laïla BENJELLOUN

SOMMAIRE
POURQUOI CE GUIDE ?
GUIDE A L’USAGE DE QUI ?
CONTEXTE DE L’EDUCATION PRESCOLAIRE
Problématique de l’éducation préscolaire au Maroc
OBJECTIFS DE L’EDUCATION PRESCOLAIRE
POURQUOI L’EDUCATION PRESCOLAIRE EST-ELLE NECESSAIRE ?
QUELS SONT LES PRINCIPES D’UNE EDUCATION PRESCOLAIRE DE
QUALITE ?
Partir de l’enfant pour mettre en œuvre des activités préscolaires
Adopter une pédagogie des thèmes ou des projets
Travailler en petits groupes
Aménager l’espace de l’institution
exemple d’aménagement d’une classe
Aménager le temps au préscolaire
Exploiter le plaisir du jeu comme outil pédagogique
S’ouvrir sur l’environnement et l’exploiter pédagogiquement
Impliquer les parents dans la vie de l’institution
Mettre l’accent sur le suivi sanitaire de l’enfant et l’éducation pour la
santé.
Développer l’éducation à la citoyenneté
Eduquer au respect de l’environnement
Initier à la démarche scientifique
Instaurer un échange et une coopération entre les éducateurs d’une
même institution et/ou d’institutions différentes.
Intégrer l’évaluation de type préscolaire au processus éducatif
QUELS SONT LES CRITERES DE SELECTION DE L’EDUCATEUR DU
PRESCOLAIRE ?
A QUI S’ADRESSER POUR L’AUTORISATION D’OUVERTURE?
A QUI S’ADRESSER POUR LA FORMATION?
ANNEXES
FICHE 1: EXEMPLE D’UN EMPLOI DU TEMPS AU PRESCOLAIRE
(niveau 1 et2)
FICHE 2 : EQUIPEMENT DE BASE DE LA CLASSE PRESCOLAIRE
FICHE 3 : LE MATERIEL PEDAGOGIQUE
FICHE 4 : LE PETIT MATERIEL DE LA CLASSE
FICHE 5 : EXTRAIT DE LA CHARTE NATIONALE D’EDUCATION ET DE
FORMATION
FICHE 6 : TEXTES ORGANISATIONNELS ET JURIDIQUES DU
PRESCOLAIRE
FICHE 7 : DOCUMENTS ADMINISTRATIFS A PRODUIRE
FICHE 8 : BIBLIOGRAPHIE D’ATFALE
ADRESSE D’ATFALE

3
3
3
4
4
4
7
7
7
7
7
8
9
9
9
9
10
10
10
10
10
11
11
12
14
15
16
17
19
25
31
32
35
46
48
50

2

POURQUOI CE GUIDE ?
Ce guide est un instrument pratique de base, qui a pour objectif d’apporter le
maximum d’informations et de données utiles à l’ouverture d’un établissement
préscolaire de qualité.

GUIDE A L’USAGE DE QUI ?
Ce guide est destiné à tous ceux qui souhaitent ouvrir un établissement préscolaire :
éducateurs1, directeurs d’école, secteur privé et responsables des associations
locales de développement, les présidents de commune…

CONTEXTE DE L’EDUCATION PRESCOLAIRE
L’impact positif de l’éducation préscolaire sur l’amélioration de la qualité de
l’éducation, sur l’inscription, la rétention et la réussite des filles et des garçons dans
le système scolaire n’est plus à démontrer. Cependant, environ 60% d’enfants des
zones rurales et périurbaines n’en bénéficient pas encore.

Problématique du préscolaire marocain
Les freins


Seul environ un enfant sur deux bénéficie d’une éducation préscolaire.



Cette éducation préscolaire est inadaptée aux besoins des jeunes
enfants et reste très traditionnelle.



Seul 10 % des enfants marocains de 4-5 ans bénéficient d’un vrai
programme éducatif en préscolaire.



Le préscolaire relève quasi exclusivement du secteur privé et les
investisseurs privilégient les zones urbaines.



Il n’existe pas de formation initiale des éducateurs. Parmi les 50000
actuellement en exercice dans ce secteur, seule une minorité a
bénéficié d’une formation en cours d’emploi.



Il existe très peu d’outillage et de documentation pédagogiques pour les
formateurs de formateurs et les éducateurs.



La vision pédagogique préscolaire est laissée à l’interprétation
personnelle des propriétaires des institutions.

Les opportunités


La Charte Nationale d’Education et de Formation a intégré le
préscolaire comme étant la première étape du système éducatif. Le
ministère de l’Education nationale s’est engagé à généraliser le
préscolaire.

1

Nous utilisons le terme éducateurs mais il est bien évident que nous nous adressons également aux éducatrices qui sont de
plus en plus présentes dans ce secteur.

3



Dans cette perspective, des classes au sein de l’école publique sont
mises à la disposition du préscolaire, particulièrement dans les zones
les plus démunies.



Certaines académies se sont engagées dans la formation de formateurs
afin de répondre aux besoins locaux de formation des éducateurs.



Dans la majorité des délégations du MEN, il existe un centre de
ressources dédié au préscolaire.



L’équipe ATFALE, en partenariat2 avec le ministère de l’Education
nationale, a produit une valise pédagogique, composée de 30 éléments
(en français et en arabe) à l’usage des éducateurs et des formateurs de
ce secteur, dans le but d’améliorer la qualité du préscolaire.

OBJECTIFS DE L’EDUCATION PRESCOLAIRE
La Charte stipule que : « L’enseignement préscolaire est ouvert aux enfants âgés de
quatre ans révolus à six ans. Il aura pour objectif général, durant deux années, de
faciliter l'épanouissement physique, cognitif et affectif de l'enfant, le développement
de son autonomie et sa socialisation, notamment à travers:


le développement des habiletés sensori-motrices, spatio-temporelles,
sémiologiques, imaginatives et expressives ;



l'initiation aux valeurs religieuses, éthiques et civiques de base;



l’exercice aux activités pratiques et artistiques élémentaires (dessin,
modelage, peinture, jeux de rôles, chants et musique…);



des activités de préparation à l’apprentissage de la lecture et l'écriture
en langue arabe, notamment à travers la maîtrise de l’arabe oral, et en
s’appuyant sur les langues maternelles. »

POURQUOI L’EDUCATION PRESCOLAIRE EST-ELLE UNE ETAPE
NECESSAIRE ?
Le préscolaire favorise l’épanouissement de l’enfant. Il y apprend à se
repérer dans l’espace et dans le temps, à observer, à résoudre des problèmes, à
argumenter… Le préscolaire se doit d’être un lieu accueillant qui favorise
l’autonomie, la socialisation, la créativité et le goût d’apprendre chez l’enfant.
Le préscolaire prépare l’enfant à l’école. En allant au préscolaire tous les
jours, l’enfant s’habitue au rythme scolaire. A travers de nombreuses activités, il
développe son langage et ses connaissances ; il se prépare à la lecture et à
l’écriture ; il s’initie au fonctionnement de la classe et acquiert les comportements
scolaires. Tout ceci développe chez lui une attitude favorable à la scolarisation .
2

La réalisation de cette valise pédagogique a été rendue possible grâce au soutien de la Fondation Bernard Van Leer, de
l’UNICEF, de l’Agence de Développement Social et de l’APEF. Voir liste des documents disponibles FICHE 8.

4

Le préscolaire constitue une passerelle linguistique. Il permet à l’enfant
de continuer à développer sa langue maternelle tout en s’imprégnant des nouveaux
codes linguistiques développés par le système éducatif. Il pourra ensuite aborder
l’acquisition de la lecture et de l’écriture dans des conditions optimales, à l’école
primaire.
Le préscolaire apprend à l’enfant à vivre en collectivité. Il y rencontre
d’autres enfants de son âge dont il doit tenir compte dans ses actions et dans ses
jeux. L’enfant s’exerce ainsi à la relation sociale, au plaisir de l’échange et du
partage. Il prend conscience qu’il y a des règles à respecter et des contraintes à
accepter. Cette forme de socialisation est un premier pas vers la citoyenneté.
Le préscolaire favorise la promotion de la santé de l’enfant. C’est un
espace sécurisé où l’enfant n’est plus exposé aux dangers et à l’insalubrité de
l’environnement. Il y acquiert des habitudes d’hygiène et des connaissances
sanitaires qui lui seront utiles tout au long de la vie. Le préscolaire est aussi un lieu
de dépistage précoce des déficiences sensorielles de l’enfant. Ce dépistage est très
important car, il permet de traiter précocement ces troubles et d’éviter ainsi des
retards scolaires.
Du point de vue social, le préscolaire atténue les inégalités. Il permet aux
enfants socialement et culturellement défavorisés de bénéficier d’un espace
stimulant qui compense les carences éducatives familiales.
De ce fait, le
préscolaire améliore l’efficience du système éducatif. En effet, les enfants qui en
ont bénéficié restent plus longtemps dans le système éducatif et réussissent mieux
leurs études. La réduction de l’échec scolaire entraîne une diminution du coût de leur
apprentissage. Il permet d’économiser les dépenses dues aux multiples
redoublements des enfants pour les investir dans la généralisation de
l’enseignement. Ainsi, le préscolaire contribue à généraliser la scolarisation.
Le préscolaire n’est pas une charge supplémentaire pour la société, c’est
au contraire, un investissement qui permet de faire des économies à court terme et
qui rapporte sur le long terme. Des études ont montré que les enfants qui ont
bénéficié d’un préscolaire s’intègrent mieux dans la société et posent moins de
problèmes de délinquance.
Le préscolaire favorise la scolarisation de la petite fille car il permet son
intégration dans le système scolaire avant même qu’elle puisse jouer une fonction
d’aide, au sein de sa famille. Elle a ainsi une plus grande chance de poursuivre sa
scolarité.
Le préscolaire permet de lutter contre le travail des enfants. En effet, le
préscolaire en permettant de prolonger la carrière scolaire de l’enfant lui évite de
devenir précocement une source de main-d’œuvre comme c’est
malheureusement trop souvent le cas dans les familles économiquement et
culturellement défavorisées.

5

Du point de vue culturel, le préscolaire permet l’ancrage de l’enfant dans
son milieu. En s’appuyant en priorité sur l’environnement social et culturel de
l’enfant, le préscolaire renforce la valorisation de sa culture et, de ce fait, l’aide à
construire l’estime de soi. Cette image positive de soi est essentielle car elle favorise
la formation d’un adulte équilibré, sûr de lui et de ses valeurs face aux défis de la
mondialisation.

6

QUELS SONT LES PRINCIPES
D’UNE EDUCATION PRESCOLAIRE DE QUALITE ?

Pour développer une éducation de qualité nous estimons
nécessaire de mettre en pratique les 15 principes3 suivants :
1- Partir de l’enfant pour mettre en œuvre des activités préscolaires
Construire sa pratique quotidienne de la classe à partir des besoins,
des droits et du niveau de développement du jeune enfant.
Adopter une méthode qui consiste à s’appuyer sur les questions et les
centres d’intérêt de l’enfant.
Développer une attitude éducative d’écoute qui favorise l’expression de l’enfant et
qui prend en considération ce qu’il a à dire et le développe.
2- Adopter une pédagogie organisée autour de thèmes ou de projets
Les activités au préscolaire doivent être organisées autour de
thèmes et de projets à réaliser. Par exemples : la fête d’Achoura,
l’exploitation d’un album, faire une sortie au zoo, créer un coin jardin,
préparer une fête… L’intérêt de ce type de pédagogie est de
s’inspirer de l’environnement de l’enfant. La pédagogie du projet
oriente l’enfant vers une réalisation concrète qui a du sens pour lui.
3- Travailler en petits groupes
Le petit groupe permet à l’éducateur d’accorder à chaque enfant une
attention particulière, et individualisée et favorise les interactions
verbales entre l’adulte et les enfants et entre les enfants.
4- Aménager l’espace de l’institution
L’institution doit être équipée et aménagée de façon à ce que
l’enfant dispose d’espaces pour jouer, pour apprendre, pour
s’exercer aux différentes activités d’éveil et d’exploration et puisse
se déplacer librement. (Voir exemple d’aménagement de la classe
page suivante et consulter FICHE 2).
La superficie de la classe ne doit pas être inférieure à 20m2. Chaque enfant doit
pouvoir bénéficier d’1m2 au minimum et il ne faut pas dépasser 30 enfants par
classe. (Voir textes organisationnels et juridiques du préscolaire FICHE 6)

3

Pour plus d’informations, consulter dans la Collection ATFALE pour le préscolaire : « Les fondements du
préscolaire » .

7

EXEMPLE D’AMENAGEMENT D’UNE CLASSE
A
F
F
I
C
H
A
G
E

MATELAS

AFFICHAGES FONCTIONNELS
R
A
N
G
E
M
E
N
T

COIN REGROUPEMENT

CASIERS INDIVIDUELS
P
O
R
T
E

MATELAS

COIN BIBLIOTHEQUE

M
A
T
E
L
A
S

TABLES INDIVIDUELLES

T
A
B
L
E
A
U

A
T
E
L
I
E
R

RANGEMENT

COIN JEU
RANGEMENT
RANGEMENT
POINT
D’EAU

COIN PEINTURE

PANNEAU
PEINTURE

A
F
F
I
C
H
A
G
E

ATELIER

Cet aménagement de l’espace de la classe au préscolaire facilite :








la communication ;
La mobilité et la liberté des postures (position assise, debout, couchée,
agenouillée, accroupie...) sans perturber le travail des autres ;
L’accomplissement d’activités variées ;
Des formes diverses de travail (en grand groupe, en petits groupes et en
individuel) ;
L’autonomie ;
L’utilisation de supports pédagogiques variés (coins de jeux, ateliers,
affichages, etc.) ;
la relation privilégiée entre les enfants et l’éducateur.

8

5- Aménager le temps au préscolaire
Selon les orientations officielles, le volume horaire annuel d’éducation
préscolaire est d’environ 850 heures ce qui situe l’enveloppe horaire
hebdomadaire d’enseignement autour de 25 heures. Dans le respect de
cet horaire hebdomadaire, la semaine peut être organisée sur 5 ou 6
jours, en journées coupées ou en journées continues.
L’emploi du temps constitue un cadre général qui doit être géré avec souplesse par
l’éducateur. Il faudra toujours prendre en considération le rythme biologique de
l’enfant. En effet, la fin de la matinée et le début de l’après-midi ne sont pas des
moments
favorables à l’attention soutenue que requièrent de nouveaux
apprentissages.
Les différents domaines disciplinaires, même s’ils sont encore très imbriqués les uns
aux autres, sont déjà présents dans le préscolaire: le langage, la lecture, le
graphisme, l’écriture, les mathématiques, l’éveil scientifique et technologie,
l’éducation religieuse, l’éducation civique et citoyenne, l’éducation à la santé, les
arts plastiques, l’éducation physique et la sensibilisation à une langue étrangère. Il
faut veiller à leur répartition au cours de la semaine. Chaque champ disciplinaire
nécessite la construction d’une progression des apprentissages planifiée sur le cycle
du préscolaire. (Voir exemple d’emploi du temps FICHE 1).
6 - Exploiter le plaisir du jeu comme outil pédagogique
Le jeu représente une activité essentielle pour le jeune enfant, il
développe ses aptitudes physiques et mentales et favorise sa
socialisation. L’éducateur s’appuie sur cette activité naturelle pour
construire sa démarche pédagogique.
Les différents types de jeux à encourager au préscolaire sont:
les jeux moteurs et sensoriels (courir, jouer à la marelle, etc.),
les jeux symboliques (jouer à la poupée, jouer au docteur, jouer à l’épicier, etc.),
les jeux de construction (jouer avec le sable, avec les cubes, avec les perles, etc.),
les jeux éducatifs (lotos, puzzles, images séquentielles, etc.),
les jeux de langage (devinettes, comptines, etc.).
7- Favoriser les activités motrices, physiques et sportives chez l’enfant.
Au préscolaire, de nombreux apprentissages se construisent grâce
aux perceptions sensorielles et motrices du jeune enfant. C’est
pourquoi il est nécessaire d’organiser des séances quotidiennes
d’éducation physique en utilisant l’espace intérieur ou extérieur de
l’institution.
8- S’ouvrir sur l’environnement et l’exploiter pédagogiquement
L’éducateur prend en considération que tout enfant vit dans un milieu
naturel et culturel qui constitue une première richesse à exploiter. Il doit
approfondir la connaissance de son environnement afin de répertorier les
lieux et les activités qui peuvent présenter un intérêt pédagogique.

9

L’éducateur s’intéresse aussi aux traditions de sa région (fêtes locales, moussem,
légendes, contes, jeux, chants, danses…) qui peuvent fournir un support
pédagogique d’une grande diversité.
Cette ouverture sur l’environnement proche contribue à donner à l’enfant une image
positive de son milieu de vie et participe à construire l’estime de soi.
9- Impliquer les parents dans la vie de l’institution
Les parents sont les premiers éducateurs de leurs enfants. Ils
doivent être considérés comme des partenaires avec lesquels
l’éducateur coopère pour un meilleur développement de l’enfant.
Des réunions doivent être organisées avec eux pour leur parler de la
spécificité du préscolaire et de leurs enfants.
Par ailleurs, l’éducateur peut s’appuyer sur le savoir-faire des parents pour
l’animation d’activités pédagogiques avec les enfants.
10- Mettre l’accent sur le suivi sanitaire de l’enfant et l’éducation pour la santé.
L’éducateur contribue au dépistage des principales déficiences
sensorielles ou motrices de l’enfant. Il apprend à l’enfant à gérer son
capital santé grâce à l’acquisition de comportements et d’habitudes
positives.
11- Développer l’éducation à la citoyenneté
Dès son entrée au préscolaire, l’enfant découvre les avantages de la vie
en collectivité et se trouve confronté aux obligations et aux contraintes
qui la régissent. Il va devoir apprendre les comportements qui permettent
de vivre en harmonie avec ses pairs, les règles qui régissent les biens
collectifs et les valeurs de l’école.
Par ailleurs, l’éducateur veille, dans sa pratique de classe, à mettre en œuvre la
convention relative aux droits de l’enfant4. Ainsi, l’enfant est considéré comme
apprenti citoyen qui découvre dans des situations concrètes ses droits et ses
devoirs.
12-Eduquer au respect de l’environnement
L’enfant, dès le plus jeune âge, peut être incité à développer les
gestes qui préservent son environnement. Comme par exemple : ne
pas jeter les ordures n’importe où, respecter les plantations, être
vigilant aux nuisances sonores, économiser l’eau, etc.

13- Initier à la démarche scientifique
L’enseignement des sciences doit permettre à tout citoyen de préserver
tout au long de son existence le désir d’apprendre et d’aller chercher les
informations dont il a besoin pour comprendre le monde dans lequel il
4

Pour plus d’informations, consulter dans la Collection ATFALE pour le préscolaire : « Les droits de l’enfant au
préscolaire ».

10

vit. Cette autonomie vis à vis du savoir constitue le meilleur rempart
contre toutes les formes de charlatanisme et d’obscurantisme.
14- Instaurer un échange et une coopération entre les éducateurs d’une même
institution et/ou d’institutions différentes.
L’institutionnalisation d’un échange entre les éducateurs contribue à
l’amélioration qualitative des pratiques pédagogiques. Elle permet
également à l’éducateur de sortir de son isolement et de pouvoir
échanger sur ses difficultés et sur ses réussites.

15- Intégrer l’évaluation de type préscolaire au processus éducatif.
L’évaluation au préscolaire a pour but d’observer la progression
propre à chaque enfant au cours de l’année scolaire. Elle permet de
suivre, de façon individualisée, la progression du développement de
l’enfant, de sa socialisation et de ses apprentissages. Elle permet
également de mieux organiser et piloter l’action pédagogique de
l’éducateur et d’échanger avec les parents.

11

QUELS SONT LES CRITERES DE SELECTION DE
L’ EDUCATEUR DU PRESCOLAIRE ?

ELEMENTS DU PROFIL

AVOIR UN INTERET
POUR L’EDUCATION
DES ENFANTS

POURQUOI ?

Bien s’occuper d’enfants en bas âge nécessite des qualités
humaines particulières. L’éducateur doit faire preuve d’une
grande capacité d’écoute et d’empathie et être capable
d’adapter son rythme d’adulte à celui, plus lent, de l’enfant.
L’éducateur doit également éprouver du plaisir à entrer
dans le monde enfantin et pouvoir s’enthousiasmer face
aux découvertes de l’enfant.

ETRE CAPABLE
DE PRENDRE EN CHARGE
GLOBALEMENT L’ENFANT

Au préscolaire, les enfants ne sont pas encore totalement
autonomes. Ils ont encore besoin de l’assistance de l’adulte.
L’éducateur doit savoir que son travail va exiger de lui la
capacité de prodiguer des soins corporels aux enfants.

ETRE MEMBRE
DE LA COMMUNAUTE

De façon générale, un membre de la communauté jouit de la
confiance des parents. Ces derniers sont plus à même de
coopérer avec un des leurs qu’avec un ‘intrus’. Un membre
de la communauté connaît aussi mieux les habitudes et les
contraintes des familles et peut s’y adapter.

ETRE IMPLIQUE DANS
LE DEVELOPPEMENT
COMMUNAUTAIRE

Le préscolaire exige de la personne qui s’y engage un
militantisme en faveur de l’enfant et de ses droits. Le degré
de développement des enfants est un critère du
développement de la communauté.

AVOIR LE DESIR
D’APPRENDRE

Le préscolaire n’est en aucun cas un lieu de gardiennage
des enfants ou un lieu de reproduction « allégée » de la
première année de l’école primaire. Le travail de l’éducateur
du préscolaire présente une spécificité qui nécessite une
véritable formation. A l’heure actuelle, l’Etat n’offre pas de
formation initiale à ce métier, c’est pourquoi l’éducateur doit
être actif dans son auto-formation :





participer
aux
formations
ponctuelles
organisées par les Académies;
lire des ouvrages pédagogiques ;
faire des recherches sur internet ;
échanger avec des collègues éducateurs ou
enseignants.

Le métier d’éducateur exige le goût d’apprendre tout au long
de sa vie.

12

QUELS SONT LES CRITERES DE SELECTION DE
L’ EDUCATEUR DU PRESCOLAIRE ?

ELEMENTS DU PROFIL

POURQUOI ?

ETRE SOCIABLE

L’éducateur doit savoir tisser des relations et gagner la
confiance de la communauté en engageant un dialogue
constructif avec tous ses membres. Cette relation positive
constitue un atout supplémentaire pour la bonne marche et
la pérennité de l’institution préscolaire.
L’éducateur peut être amené à :
- sensibiliser les parents à l’importance du préscolaire et à
leur expliquer son rôle.
- négocier avec les parents les horaires d’ouverture qui
correspondent le mieux à leurs exigences professionnelles.
- impliquer les parents dans certaines activités de la classe.
- solliciter des aides auprès de personnes influentes de la
communauté (élus, mécènes, directeur d’école, etc.).

MAITRISER
LA LANGUE MATERNELLE
DES ENFANTS

POSSEDER UN NIVEAU
ACADEMIQUE MINIMUM

AVOIR DES HABILETES
MANUELLES

L’importance de la langue maternelle dans le
développement de la fonction langage chez le jeune enfant
est essentielle; aussi est-il primordial que l’éducateur
pratique cette langue afin de ne pas vouer l’enfant au
silence en lui interdisant de s’exprimer dans sa langue
maternelle. Il s’agit plutôt de s’appuyer sur la langue
maternelle de l’enfant pour favoriser son développement
langagier et l’introduire progressivement à la langue arabe.
Selon la loi, l’éducateur du préscolaire doit être titulaire d’un
baccalauréat. Mais, ce profil n’est pas toujours disponible
dans certains douars. Il faut alors trouver un profil le plus
proche. Un profil trop bas empêche l’éducateur de
comprendre sa mission mais, un profil très élevé risque de
provoquer la frustration de la candidate compte tenu de la
faiblesse des revenus potentiels générés par l’activité
préscolaire.
Au préscolaire, l’éducateur est confronté à de nombreuses
situations dans lesquelles il devra faire preuve de
compétences manuelles et d’application.
Il est amené à dessiner, à fabriquer des gabarits et des
modèles pour les activités créatives, à donner des modèles
de graphisme, ou encore, à écrire au tableau en respectant
les normes d’écriture.
Par ailleurs, compte tenu des faibles ressources du secteur,
l’éducateur va également se trouver dans la nécessité de
fabriquer l’équipement pédagogique de base nécessaire au
bon fonctionnement de sa classe. Cet équipement comprend
la fabrication de jeux éducatifs (lotos, puzzles etc.) et de
matériel didactique (horloge météo, bande numérique, etc.).

13

A QUI S’ADRESSER
POUR L’AUTORISATION D’OUVERTURE?

Que vous soyez association ou porteur d’un projet individuel et, quel que soit
le type de préscolaire que vous envisagez de créer, lire attentivement l’extrait de la
Charte nationale d’Education et de Formation (voir FICHE 5).

SITUATION

DOCUMENTS A CONSULTER

Ouverture d’une classe préscolaire au
sein d’une école publique

le décret n° 101 du 31/07/2003 du Secrétariat
Général du ministère de l’Education nationale
et de la Jeunesse

Ouverture d’une institution préscolaire

Ouverture d’une institution préscolaire
avec projet d’ouverture d’un niveau
primaire

la loi 05-00 relative au statut de
l’enseignement préscolaire ;
le décret du ministère de l’Education
nationale et de la Jeunesse n° 2.00.1014
note n° 101 du 31/07/2003 ;
l’Arrêté du ministère de l’Education nationale
et de la jeunesse n°1535-03 ;
la circulaire n°86 concernant le cahier de
charges pour l’ouverture, ou l’élargissement
ou la gestion des établissements préscolaires

l’ensemble des textes cités ci-dessus
la loi 06-00 du 19/05/2000 concernant le statut
de l’enseignement scolaire privé

Tous les textes de lois peuvent être consultés en annexe (voir FICHE 6).
Vous pouvez également les télécharger sur le site officiel du ministère de l’Education
nationale : www.men.gov.ma
Pour obtenir l’autorisation d’ouverture, vous devez vous adresser à la délégation du
ministère de l’Education nationale de votre province. Pour vous aider à constituer
le dossier administratif, consultez les 2 listes fournies (voir FICHE 7).
Les associations doivent fournir leurs statuts, le nom du président fondateur et
identifier un directeur pédagogique. Celui-ci peut être le président fondateur ou une
autre personne (pour déterminer son profil voir FICHE 6).
C’est le directeur pédagogique qui deviendra l’interlocuteur des services ministériels.

14

A QUI S’ADRESSER POUR LA FORMATION ?

Vous souhaitez suivre une formation dans le domaine du préscolaire, il existe
plusieurs établissements susceptibles de répondre à votre demande. Il est
cependant à noter que l’offre est hétérogène selon les académies.
Vous pouvez vous adresser :
- Au Centre de Ressources de votre délégation : ce centre est géré par un
coordonnateur qui propose des formations courtes tout au long de l’année.
- A l’Académie qui peut proposer des formations ponctuelles.
- Au Centre de Formation des Instituteurs de votre région : certains CFI
proposent des formations initiales et des formations ponctuelles.
- A ATFALE, équipe composée d’universitaires qui peut proposer des formations de
formateurs et d’éducateurs du préscolaire.
- Au Centre Al Manar, centre privé de Rabat qui propose une formation initiale en deux ans
et une formation en cours d’emploi étalée sur toute l’année.

- A certains établissements préscolaires privés et à certaines associations qui
offrent également des formations ponctuelles.

Il existe également de très nombreux sites spécialisés :

www.atfale.ma
www.cndp.fr/ecole/quapprend/pdf/755A0211.pdf
http://cartables.net/gazette/dossiers/maternelle.html
http://comptine.free.fr/
http://cartables.net/ressources/Maternelle/
http://site-maternelle.9online.fr/
http://www.crdp-strasbourg.fr/cddp68/maternelle/index.htm
http://www.ecolematernelle.fr.st/
http://www.inrp.fr/lamap/bdd_image/118_464_cycle1_eau.pdf

15

ANNEXES

FICHE 1 : EXEMPLE D’UN EMPLOI DU TEMPS AU PRESCOLAIRE (niveau 1 et2)
FICHE 2 : EQUIPEMENT DE BASE DE LA CLASSE PRESCOLAIRE
FICHE 3 : LE MATERIEL PEDAGOGIQUE





LES JEUX EDUCATIFS
LES COINS DE JEUX
LES AFFICHAGES DE LA CLASSE
LE MATERIEL D’EDUCATION PHYSIQUE

FICHE 4 : LE PETIT MATERIEL DE LA CLASSE
FICHE 5 : EXTRAIT DE LA CHARTE NATIONALE D’EDUCATION ET DE
FORMATION

FICHE 6 : TEXTES ORGANISATIONNELS ET JURIDIQUES DU PRESCOLAIRE
FICHE 7 : DOCUMENTS ADMINISTRATIFS A PRODUIRE
FICHE 8 : BIBLIOGRAPHIE ATFALE

16

FICHE 1 : EXEMPLE D’UN EMPLOI DU TEMPS AU PRESCOLAIRE (niveau 1 et 2)

MATIN
8h30-9h

Accueil individuel des enfants dans la classe
Activités libres en attendant que le groupe soit au complet : jeux éducatifs,
jeux dans les coins, dessins libres, finition de travaux en cours …

9h - 9h30

Regroupement des enfants
Activités rituelles : mise à jour des étiquettes de présence, comptage des
présents et des absents, calendrier, horloge météo, tableau des
responsabilités, présentation de la journée …
Activités langagières : discussion autour du projet en cours, récitation
d’une comptine ou d’une sourate, jeux de langage…

9h30–10h

Education physique et sportive

10h-10h15

Activités de soins et d’hygiène
Passage aux toilettes, lavage des mains, goûter

10h15-10h30

Récréation

10h30-10h40

Regroupement des enfants
Présentation du travail en groupes, répartition des enfants dans les
groupes en fonction du projet en cours

10h40-11h20

Activités en groupes
Groupe animé par
l’éducateur

Groupe autonome

Langue orale
Lecture
Production d’écrits
Graphisme dirigé
Mathématiques
Education religieuse
Education citoyenne
et civique

Peinture / Dessin
Collage /Modelage
Enfilage
Exercices graphiques

Activités libres

Jeux éducatifs :
puzzles, lotos,
mémory, jeux de
cartes…
Coins de jeux
Bibliothèque…

RANGEMENT
11h20-11h30

Regroupement des enfants
Bilan ou exposition des travaux. Jeux de doigts, comptines, poésies,
chansons…
17

APRES MIDI
14h30-14h40
14h-14h30
14h40-15h30

Regroupement des enfants
Mise à jour des étiquettes de présences, présentation du travail en
Accueil individuel des enfants dans la classe
ateliers, répartition des enfants dans les ateliers
Activités libres en attendant que le groupe soit au complet : jeux éducatifs,
jeux
dans les
dessins libres, finition de travaux en cours …
Activités
en coins,
groupes

Groupe animé par
l’éducateur
Activité scientifique
Education à la santé
Activité
technologique
Arts plastiques avec
une technique

Groupes
autonomes
Peinture / Dessin
Collage /Modelage
Enfilage
Exercice graphique

Activités libres

Jeux éducatifs :
puzzles, lotos,
mémory, jeu de
cartes…
Coins de jeux
Bibliothèque…

RANGEMENT
15h30-15h45
15h45-16h

Récréation
Activités de soins et d’hygiène
Passage aux toilettes, lavage des mains, goûter

16h-16h30

Activités collectives
Rondes, jeux dansés, mimes, jeux d’attention, Kim, jeux collectifs…

ou
Contes, lecture d’un livre, imagier, écoute d’une musique …
16h30-16h45

Activités de soins et d’hygiène
Passage aux toilettes, lavage des mains

16h45-17h

Bilan de la journée, prévisions pour le lendemain

Remarque : les différentes activités du groupe animé par l’éducateur et du groupe
autonome, listées dans l’emploi du temps, sont - bien évidemment- programmées sur
toute la semaine.

18

FICHE 2 : L’EQUIPEMENT DE BASE DE LA CLASSE
PRESCOLAIRE

Le mobilier de la classe est prévu pour un effectif de 25 enfants. Il doit être
adapté à la petite taille des enfants. Il est préférable de choisir un équipement
solide et léger afin de pouvoir le déplacer facilement selon l’activité à réaliser. Le
choix de tables et de chaises individuelles permet différents types de
regroupement.
Pour le rangement du matériel, l’utilisation d’étagères basses favorise
l’autonomie des enfants en permettant de placer le matériel à leur portée. Elles
peuvent être utilisées comme petites cloisons pour délimiter des espaces dans la
classe. Le souci esthétique doit rester présent dans la sélection du matériel, une
certaine harmonie des teintes doit être recherchée.
Les images du mobilier que nous avons sélectionnées servent à mieux visualiser le
type d’équipement souhaitable. Elles sont données à titre indicatif.
Cette liste concerne essentiellement l’équipement de base de la classe. Il
faudra y ajouter le concept d’équipement des autres espaces ( salle de
motricité, salle des éducateurs, espaces externes…) ainsi que la liste du
matériel fongible indispensable au fonctionnement quotidien de la classe.

L’EQUIPEMENT DE LA CLASSE ET LE PETIT MATERIEL

Les chaises en bois avec dossier et assise en contreplaqué
Utilisation : Mobilier pour les activités des enfants pouvant être regroupé pour le travail en
petits groupes ou en atelier
Quantité : 28

Descriptif :
Age moyen des
enfants

Taille des
enfants

Siège hauteur
assise

Dimensions assise
Largeur

Profondeur

4 à 6 ans

110 à 135 cm

31 cm

30 cm

28,5 cm

19

Les tables individuelles rectangulaires en bois avec pieds métal
Utilisation : Mobilier pour les activités des enfants pouvant être regroupé pour le travail en
petits groupes ou en atelier
Quantité : 12

Descriptif :
Age moyen des
enfants
4 à 6 ans

Taille des
enfants
110 à 135 cm

Dimensions
Largeur
60 cm

Profondeur
40 cm

Les tables collectives rectangulaires en bois avec pieds métal
Utilisation : Mobilier pour les activités des enfants pour le travail en groupe
Quantité : 2

Descriptif :
Age moyen des
enfants
4 à 6 ans

Taille des
enfants
110 à 135 cm

Dimensions
Longueur
140 cm

Profondeur
80 cm

Hauteur
54 cm

Les matelas en mousse recouverts d’un tissu lavable (faisant fonction de
bancs)
Utilisation : Equipement du coin regroupement
Quantité :

4

Descriptif :
Age moyen
des enfants
4 à 6 ans

Taille des
enfants
110 à 135 cm

Dimensions
Longueur
125 cm

Profondeur
36 cm

Hauteur
30 cm

Les étagères en bois
Utilisation : Rangement du matériel collectif à la portée des enfants
Cloison de séparation des espaces de la classe
Quantité :

4

Descriptif :
Age moyen
des enfants
4 à 6 ans

Taille des
enfants
110 à 135 cm

Dimensions
Longueur
125 cm

Profondeur
40 cm

Hauteur
100 cm

20

Le meuble à 30 cases
Utilisation : Rangement individuel des travaux des enfants
Cloison de séparation des espaces de la classe
Quantité :

1

Descriptif :
Dimensions
Longueur
88 cm

Profondeur
42 cm

Dimensions case
Hauteur
Largeur
9 cm
104 cm

Hauteur
104 cm

Profondeur
42 cm

Le présentoir de livres mural 4 étagères
Utilisation : Mobilier de présentation des livres pour enfants
Quantité :

1

Descriptif :
Dimensions
Longueur
120 cm

Profondeur
12 cm

Hauteur
78 cm

L’armoire à rangement 2 portes avec quatre étagères réglables
Utilisation : Mobilier de rangement du matériel de la classe
Quantité :

1

Dimensions
Longueur
80 cm

Profondeur
42 cm

Hauteur
180 cm

NB : cette armoire est inutile si la classe est équipée d’un placard.

Les casiers à 7 patères
Utilisation : Rangement des vêtements et du sac du goûter des enfants
Quantité :

4

Descriptif :
Longueur
122 cm

Hauteur
30 cm

Profondeur
23 cm

21

Les matelas en éponge avec housse tissu lavable à couleurs vives
Utilisation : Equipement des coins de jeux et du coin regroupement
Lits pour le repos des enfants.
Housses des matelas équipées de fermeture éclair afin de pouvoir les laver
Quantité :

4

Descriptif :
Longueur
100 cm

Largeur
60 cm

Epaisseur
10 cm

Les nattes en plastique (Couleurs à harmoniser avec les tissus des matelas)
Utilisation : Revêtement des coins de jeux et du coin regroupement
Quantité :

2

Descriptif :
Longueur
200 cm

Largeur
150 cm

Les tringles et les rideaux (Couleurs à harmoniser avec les tissus des matelas)
Utilisation : Protection contre le soleil ou pour créer l’obscurité selon les besoins
Quantité : selon le nombre de fenêtres

Descriptif : accrochage des rideaux avec des anneaux
Matière des rideaux en tissu lavable
La poubelle en plastique
Utilisation : Entretien de l’environnement par l’éducateur et les enfants
Quantité : 1

Les paniers en plastique
Utilisation : Rangement du matériel collectif (scripteurs, gommes, taille-crayon, jetons, etc.)
Quantité : 10

Descriptif :
Longueur
20 cm

Largeur
10 cm

22

Les bacs en plastique
Utilisation : Rangement des jeux éducatifs
Quantité : 10

Descriptif :
Longueur
35 cm

Largeur
20 cm

Les crochets
Utilisation : Point d’accroche de fil de nylon pour suspendre les travaux des enfants.
Quantité : 2 sur chaque mur de la classe

Descriptif : Placer le crochet à 1m 50 de chaque coin de la salle et à une hauteur
de 2 mètres.

Le panneau mural de peinture en contreplaqué avec porte gobelets
Accroché à la hauteur des enfants

Utilisation : Equipement pour les activités de peinture et piste graphique
Quantité :

1

Descriptif :
Dimensions panneau
Longueur
Largeur

180 cm

60 cm

Dimensions porte gobelet
Longueur
Profondeur
180 cm
10 cm

Hauteur au sol

50 cm

Hauteur au sol
50 cm

Le tableau noir (accroché à la hauteur des enfants)
Utilisation : Espace d’écriture pour l’éducateur
Piste graphique pour les enfants
Quantité :

1

Descriptif :
Dimensions
Longueur

Largeur

120 cm

90 cm

Hauteur au sol

50/60 cm

23

Le tableau en liège (accroché à la hauteur des enfants)
Utilisation : Espace des affichages fonctionnels de la classe en lien avec le thème ou le
projet en cours
Quantité :

2

Descriptif :
Dimensions
Longueur

Largeur

120 cm

90 cm

Hauteur au sol

50/60 cm

Lecteur Cédérom
Utilisation : Ecoute de musiques ou de comptines
Quantité :

1

Carte du Maroc et du monde
Utilisation : Apprendre aux enfants à se repérer dans l’espace
Quantité :
Longueur

60 cm

1
Largeur

50 cm

24

FICHE 3 : LE MATERIEL PEDAGOGIQUE

Le matériel pédagogique de la classe comprend :
1.
2.
3.
4.
5.

les jeux éducatifs
les livres pour enfants
les coins de jeux
les affichages
le matériel d’éducation physique

La majeure partie de ce matériel peut être entièrement fabriquée par l’éducateur5.
Ainsi, la classe est équipée d’un ensemble d’outils qui favorise la mise en place
d’une pédagogie active tout en tenant compte du faible pouvoir d’achat de la
majorité des institutions préscolaires.

5

Pour plus d’informations sur les techniques de fabrication voir la Collection ATFALE pour le
préscolaire:
- Jeux et outils pédagogiques au préscolaire
- L’aménagement du temps et de l’espace au préscolaire
- L’éducation physique et sportive au préscolaire
- Mathématiques au préscolaire
- Jeu de cartes des 7 menus
- Education nutritionnelle Guide d’utilisation du jeu des sept menus

25

1. LES JEUX EDUCATIFS
Les jeux éducatifs sont des outils d’apprentissage pour l’enfant. Chaque type de jeu
approfondit un type d’apprentissage. Il est donc important que l’éducateur sache quel type
d’objectif développe chaque jeu afin d’équiper progressivement sa classe de manière à
couvrir les besoins d’apprentissage des enfants. Voici la liste et les objectifs des différents
jeux qu’il serait souhaitable que l’éducateur fabrique et mette à la disposition des enfants.

TYPE DE JEUX

EXEMPLES DE JEU

OBJECTIFS

Lotos

Loto des animaux domestiques
Loto des insectes
Loto des animaux du Maroc
Loto des animaux sauvages
Loto des moyens de transport
Loto des formes géométriques
Loto des lettres

Reconnaître des images
Enrichir le vocabulaire
Développer des connaissances de
base et sur le monde environnant
Apprendre des règles de jeu

Mémory

Mémory des objets
Développer le sens de l’observation
Mémory à thèmes (animaux, Développer la mémoire
fruits, couleurs, lettres, etc.)
Respecter les règles du jeu

Puzzles

Puzzle à 2 pièces
Puzzle à 5 pièces
Puzzle à 8 pièces et plus

Développer le sens de l’observation
Organiser l’espace et reconnaître
les formes
Reconstruire une image

Jeu du dé des couleurs
Jeu des couleurs

Reconnaître les couleurs
Nommer les couleurs

Jeu de la bicyclette
Jeu des visages changeants

Développer le sens de l’observation

Jeu des métiers
Jeu des ombres

Unir des objets liés par un critère
Développer la logique

La chute de Youssef
Le départ de Leïla à l’école
La naissance du poussin

Lire des images
Reconstruire une histoire
respectant la chronologie
Développer le langage

Domino traditionnel
Domino schèmes/chiffres
Domino à thèmes (animaux,
graphies, couleurs, etc.)

Développer le sens de l’observation
Associer des images similaires
variables selon le type de domino
Respecter les règles
Composer des familles selon un
code
Stimuler la mémoire
Respecter les règles

Jeu des couleurs
Jeu de
discrimination
Jeu d’association
Images
séquentielles

Dominos

Jeux de 7 familles

Le jeu des 7 menus

en

L’ensemble des ces jeux constitue une excellente préparation des enfants aux
apprentissages fondamentaux : lire, écrire et compter. En effet, ces apprentissages
LES COINS
DE JEUX
nécessitent la maîtrise de compétences multiples.

2. LES LIVRES POUR ENFANTS

26

2. LES LIVRES POUR ENFANTS
Les livres pour les jeunes enfants ne sont pas tous les mêmes. En fonction des
sujets qu’ils traitent (réels ou fictifs), de leur forme (couverture rigide ou souple), de la
place occupée par l’illustration, de l’importance du texte… Aussi, doit-on trouver dans
l’institution préscolaire différentes catégories de livres :
Les albums illustrés : il s’agit d’une histoire inventée. Le personnage
central est très fréquemment un enfant (ou un animal) auquel il arrive une aventure
banale ou, au contraire, extraordinaire. Le texte est concis et l’illustration occupe une
grande partie de la page. La couverture de ce type de livre est en général cartonnée.

Les imagiers : dans ce type de livre chaque mot est illustré par une image.
C’est une sorte de dictionnaire pour tout petit enfant. On trouve des imagiers
généralistes ou des imagiers à thème : imagier des vêtements, imagier des animaux
domestiques, imagier des jouets…

Les recueils de conte : il s’agit d’histoires traditionnelles issues du
patrimoine, le récit est simplifié et il est accompagné de grandes illustrations.

Les livres documentaires : ces livres apportent des connaissances
(relatives aux animaux, aux moyens de locomotion, au corps humain…), ou des
techniques de fabrication (fabrication de masques, fabrication de jouets…).

Les livres de poésies et de comptines : il s’agit de recueils qui
présentent des poésies et des comptines avec de très belles illustrations qui
permettent de mieux comprendre les contenus des textes.

27

3. LES COINS DE JEUX
Les coins de jeux sont des espaces de la classe que l’éducateur aménage avec les
enfants pour leur permettre de jouer et d’apprendre. Certains coins seront installés
toute l’année. En revanche, d’autres seront mis en place pour une période transitoire
en fonction des centres d’intérêt des enfants ou des projets en cours.
Ces coins de jeux sont équipés à l’aide de jouets et d’éléments de récupération.

TYPE DE COINS

OBJECTIFS DES COINS

Coin poupée

Stimuler le langage
Développer la motricité fine
Développer la sociabilité

Coin épicerie

Favoriser les jeux de rôles
Connaître son environnement
Utiliser des mesures (peser, payer…)
Classer, trier, ordonner

Coin docteur

Sensibiliser à l’hygiène et à la santé
Comprendre les métiers de santé

Coin eau

Remplir – verser
Découvrir des quantités
Découvrir des lois physiques
Initier au rôle et à la gestion de l’eau

Coin construction

Construire - Monter - Démonter
Equilibrer les montages
Découvrir des lois physiques

Coin coiffure

Développer la motricité fine
Sensibiliser à l’hygiène
Développer le sens de l’esthétique

Coin garage

Organiser l’espace
Découvrir des symboles
Sensibiliser à la sécurité routière

Coin bibliothèque

Développer des comportements de lecteur
Chercher une information dans un livre
Lire des images

L’ensemble de ces coins favorise l’expression des jeux symboliques. A travers eux,
l’enfant développe son langage, apprend à prendre en compte le point de vue de
l’autre et construit progressivement sa compréhension du monde.

28

4. LES AFFICHAGES DE LA CLASSE
Les affichages constituent des supports pour les activités rituelles qui rythment la
journée, pour rappeler les règles de base sur lesquelles fonctionne la classe et pour
mémoriser les apprentissages fondamentaux des enfants. Ces outils sont fabriqués
par l’éducateur, affichés de manière permanente dans la classe et accessibles au
regard de l’enfant.

TYPE D’OUTILS

OBJECTIFS

L’horloge météorologique

Observer le temps qu’il fait
Utiliser des symboles

Le calendrier de la classe

Se situer dans le temps
Utiliser un calendrier

Le tableau des présents

Reconnaître son prénom
Lire son prénom et celui de ses camarades
Développer le sens de l’appartenance à un groupe

Le tableau des responsabilités

Développer le sens de la responsabilité
Développer la citoyenneté

Le tableau des règles de vie

Développer l’autodiscipline
Favoriser le sens de la responsabilité de l’enfant
Développer la socialisation

Le tableau des couleurs
Connaître les couleurs
Lire le nom des couleurs
Le tableau des nombres

Apprendre à lire et à écrire les nombres

Le tableau des formes

Reconnaître les différentes formes de base

Le tableau des outils de la classe

Savoir utiliser les outils de la classe
Connaître leur nom

La bande numérique

Apprendre à compter

Le pantin articulé

Connaître les différentes parties de son corps
Eduquer à la santé et à l’environnement

L’ensemble de ces outils est utilisé tous les jours dans la classe au moment des
rituels ou au cours des activités. Ces outils permettent à l’enfant de se familiariser
avec le monde de l’écrit. Leur affichage permanent habitue l’enfant à rechercher les
informations dont il a besoin, de façon autonome.

29

5. LE MATERIEL D’EDUCATION PHYSIQUE
La liste de matériel d’éducation physique proposée n’est pas exhaustive. C’est un
équipement de base pouvant être récupéré, fabriqué à moindre coût, ou sinon acheté. Pour
aider l’éducateur, le tableau présente le matériel nécessaire et les objectifs moteurs à
atteindre avec chaque type matériel .

TYPE DE MATERIEL

OBJECTIFS MOTEURS

Cerceaux

Manipuler – courir - sauter- faire rouler – piloter - lancer- rattraper
– conduire - transporter- faire tourner- pousser- tirer- danser

Anneaux

Manipuler - lancer- rattraper- conduire- transporter-faire tourner –
danser

Elastique

Sauter de différentes façons- lancer- courir

Ballons et balles

Manipuler - rouler- lancer- rattraper- transporter- faire tournerpousser.

Bâtons

Manipuler – courir - sauter- piloter- lancer- conduire - transporterfaire tourner- pousser- tirer- danser

Cordes

Manipuler - courir- sauter- grimper - lancer- transporter - faire
tourner- tirer- danser- traîner

Foulards

Manipuler- lancer – rattraper – transporter des objets - faire
tourner – courir- sauter- danser- se déguiser

Rubans avec manches Manipuler- enrouler- lancer-rattraper- faire tourner -faire voler danser
Sacs de graines

Manipuler - lancer- rattraper - transporter- faire tourner

Plots en bois

Manipuler - courir- lancer- rattraper- sauter - transporter

A côté des objectifs moteurs, ce matériel permet également d’atteindre tous les objectifs de
développement, de coordination motrice et d’autonomie recherchés dans les jeux
individuels, l’expression corporelle et la gymnastique rythmique et sportive. L’organisation
de jeux collectifs et de jeux d’opposition permet aussi d’atteindre les objectifs de
socialisation.
Le matériel n’est pas tout. Un grand nombre d’activités et de jeux moteurs
peuvent se dérouler sans matériel (courir, sauter, grimper, escalader…).
L’important est de privilégier l’éducation physique à l’extérieur permettant ainsi à l’enfant
de s’adapter aux ressources de son environnement, de laisser à l’enfant le temps de la
découverte et du progrès , à son propre rythme dans la joie et le plaisir.

30

FICHE 4 : LE PETIT MATERIEL DE LA CLASSE
Ce matériel comprend l’ensemble des outils que les enfants peuvent utiliser au cours des
diverses activités qui leur sont proposées. Il est bien évident que plus la gamme de matériel
disponible est étendue plus les activités seront riches et variées. Pour parvenir à disposer
d’un matériel assez varié, l’éducateur peut demander une somme d’argent aux parents au
début de l’année et gérer lui-même l’achat et le roulement de ce petit équipement au fur et à
mesure de son utilisation ou de son usure. Le matériel est alors mis en commun.
Nous proposons, ci-dessous un équipement type pour aménager une classe préscolaire et
permettre à l’éducateur de disposer du matériel de base nécessaire pour le fonctionnement
d’une classe. L’éducateur définira les quantités nécessaires en fonction du nombre
d’enfants.

DESIGNATION
Crayons à mine noire
Crayons de couleur
Feutres fins 12 couleurs assorties
Feutres larges 12 couleurs assorties
Crayons de couleur 12 couleurs assorties
Craies de cire 12 couleurs assorties
Craies d’ardoise
Gommes
Taille-crayons
Pinceaux n° 10-14-18
Brosses plates n° 8-12-16
Colle blanche
Peinture à l’eau (blanc, noir, rouge, jaune, bleu)
Petits ciseaux à bout arrondi
Règles plates 20cm
Ardoises
Feuilles blanches format A4
Papier d’emballage blanc
Pâte à modeler

Rappelons qu’il est inutile que tous les enfants disposent, par exemple, d’une
boite personnelle de crayons de couleurs. Il est préférable que l’éducatrice ouvre
quatre boites et les répartisse chacune dans des petits pots qui seront mis à la
disposition des enfants lorsqu’ils en auront besoin.
En effet, d’un point de vue apprentissage et socialisation, collectiviser le matériel est
d’une bien plus grande richesse. Les enfants vont apprendre à attendre leur tour,
demander poliment le crayon convoité à un camarade, prendre soin du matériel, etc.

31

FICHE 5 : EXTRAIT DE LA CHARTE NATIONALE D’EDUCATION ET
DE FORMATION
Cet extrait de la Charte nationale d’éducation et de formation contient la nouvelle
structure du système d’éducation et de formation pour l’école primaire et la
présentation des objectifs généraux de l’enseignement préscolaire et primaire. En
effet, l’éducateur qui prépare le futur élève doit avoir une représentation claire des
différentes étapes de la scolarisation afin de pouvoir clarifier le rôle du préscolaire
dans l’organisation et les finalités de l’école.
NOUVELLE STRUCTURE DU SYSTEME D’EDUCATION-FORMATION

12
11
10

P
R

9
8

Certificat d’Études Primaires
6ème année
5ème année
4ème année
3ème année

I
M
A
I

8
7
6

2ème année
1ère année
École Primaire

R
E
6
5
4

2ème année
1ère année
École Préscolaire

32

ESPACE II : Organisation pédagogique
Levier 4 : Réorganiser et articuler les cycles d’éducation - formation
60. Sont définies ci-après les composantes du système marocain d’éducation et de formation, citées à l’article 24 cidessus, qui seront concrétisées et mises en place conformément aux dispositions de l’article 154 et suivants de la
présente charte :

la nouvelle organisation pédagogique comporte un enseignement préscolaire, un enseignement primaire, un
enseignement collégial, un enseignement secondaire et un enseignement supérieur. Cette restructuration sera
basée sur les troncs communs, la spécialisation progressive et les passerelles à tous les niveaux ;

une fois la généralisation de l’enseignement obligatoire suffisamment avancée, il sera procédé aux articulations
et aux regroupements suivants, sur les plans pédagogique et administratif :
- les enseignements préscolaire et primaire seront intégrés pour constituer un socle éducatif cohérent «
le primaire » d’une durée de 8 ans, composé de deux cycles : le cycle de base qui regroupera le
préscolaire et le premier cycle du primaire et le cycle intermédiaire qui sera constitué du deuxième
cycle du primaire ;
- les enseignements collégiale et secondaire seront intégrés pour constituer un socle éducatif cohérent "
le secondaire" d’une durée de 6 ans, composé du cycle secondaire collégial et d'un cycle secondaire
qualifiant.

la restructuration de l’enseignement originel sera entreprise conformément à l'article 88 de la présente charte.

L’enseignement préscolaire et primaire
61. L’enseignement préscolaire et primaire visera la réalisation des objectifs généraux suivants :
a. garantir à tous les enfants marocains, dès le plus jeune âge possible, y compris en intégrant la partie avancée
du préscolaire, le maximum d’égalité des chances de réussite dans leur vie scolaire et, par la suite, dans leur vie
professionnelle,
b. Assurer, à tous, l’environnement et l’encadrement pédagogiques stimulants pour favoriser :

le plein épanouissement de leurs potentialités ;

l’appropriation des valeurs religieuses, éthiques, civiques et humaines essentielles pour devenir des
citoyens fiers de leur identité et de leur patrimoine, conscients de leur histoire et socialement
intégrés et actifs ;

l’apprentissage des connaissances et aptitudes de compréhension et d’expression, en langue arabe,
l’appui, si besoin est, sur les langues et dialectes régionaux ;

la communication fonctionnelle dans une première langue, puis une deuxième langue étrangères objet
du levier 9 de la présente charte ;

l’acquisition des savoirs fondamentaux et des capacités qui développent l’autonomie de l’apprenant ;

la maîtrise des notions et des méthodes de réflexion, de communication, d’action et d’adaptation
permettant d’être utile, productif, capable d’évoluer et de continuer à apprendre, la vie durant, en
parfaite harmonie avec l’environnement national et mondial ;

l’apprentissage d’habiletés techniques, professionnelles, sportives et artistiques de base,
directement liées à l’environnement socio-économique de l’école.
62. L’enseignement préscolaire sera relié à l’enseignement primaire qui sera structuré en deux cycles, tel que prévu
dans les articles ci-dessous.
63. L’enseignement préscolaire est ouvert aux enfants âgés de quatre ans révolus à six ans. Il aura pour objectif
général, durant deux années, de faciliter l’épanouissement physique, cognitif et affectif de l’enfant, le développement
de son autonomie et sa socialisation, notamment à travers :

Le développement des habiletés sensori-motrices, spatio-temporelles, sémiologiques, imaginatives et
expressives,

L’initiation aux valeurs religieuses, éthiques et civiques de base,

L’exercice aux activités pratiques et artistiques élémentaires (dessin, modelage, peinture, jeux de rôles,
chants et musique …).

Des activités de préparation à l’apprentissage de la lecture et l’écriture en langue arabe, notamment à
travers la maîtrise de l’arabe oral, et en s’appuyant sur les langues maternelles.
64. L’Ecole Primaire, d’une durée de six années, est ouverte aux enfants issus du préscolaire et, à titre transitoire,
aux enfants qui n’en ont pas bénéficie, âgés de six ans révolus, ainsi qu’aux élèves provenant des écoles traditionnelles,
dans le niveau pour lequel ils sont qualifiés. Elle est structurée en deux cycles.

33

65. Le Premier Cycle de l’Ecole Primaire, d’une durée de deux années, a pour objectif principal la consolidation et
l’extension des apprentissages du préscolaire, pour faire acquérir à tous les enfants marocains, arrivant à l’âge de huit
ans, un socle commun et harmonieux d’instruction et de socialisation, les préparant à poursuivre, avec un maximum
d’égalité des chances, leurs apprentissages aux niveaux d’enseignement ultérieur.
Outre, l’approfondissement des processus d’instruction et de socialisation amorcés au préscolaire, le présent cycle
visera tout particulièrement :

l’acquisition des connaissances et aptitudes de base de compréhension et d’expression écrite et orale en
langue arabe,

l’initiation à l’usage d’une première langue étrangère,

l’acquisition des notions de base de prévention sanitaire et de protection de l’environnement,

l’épanouissement des capacités iconiques, graphiques et ludiques,

l’initiation aux notions d’ordre, de classement et de sériation, notamment à travers des manipulations d’objets
concerts,

l’appropriation des règles de vie en société et des valeurs de réciprocité, de coopération et de solidarité.
66. Le Second Cycle de l’Ecole Primaire, d’une durée de quatre années, sera ouvert aux enfants issus du premier
cycle de cette même école.

a. Ce cycle aura pour objectifs principaux, outre ce que stipule l’article 65 ci-dessus, le développement poussé des
habilités des enfants et l’épanouissement précoce de leurs capacités, notamment à travers :

L’approfondissement et l’extension des apprentissages acquis aux cycles précédents notamment sur les plans
religieux, civiques et éthiques,

Le développement des habiletés de compréhension et d’expression, en langue arabe, nécessaires à tous les
apprentissages disciplinaires,

L’apprentissage de la lecture, de l’écriture et de l’expression dans la première langue étrangère,

Le développement des structures opératoires de l’intelligence pratique, notamment par l’application des
opérations concrètes de sériation, classification, numération, calcul et orientation spatio-temporelle, ainsi que
des méthodes de travail,

La découverte des notions, des concepts, des systèmes et des techniques de base appliquées à
l’environnement naturel, social et culturel immédiat de l’élève, y compris les affaires locales et régionales,

Une première initiation aux technologies modernes d’information, de communication et de création
interactive,

L’initiation à l’utilisation fonctionnelle d’une deuxième langue étrangère, en centrant, au départ, sur la
familiarisation orale et phonétique.
b. La fin de l’école primaire est sanctionnée par un certificat d’études primaires.
67. Durant la période transitoire, pendant la mise en place progressive de cette nouvelle organisation pédagogique de
l’enseignement préscolaire et primaire :
a. Les enfants âgés des 6 ans révolus accéderont au premier cycle de l’enseignement fondamental actuel ;
b. la progression des enfants ayant suivi une éducation préscolaire sera accélérée, après une période
d’observation d’un trimestre. Cette accélération peut entraîner leur passage direct à un niveau supérieur de ce
même cycle, selon des conditions pédagogiques objectives et précises ;
c. il sera procédé à la coordination, à la modernisation et à la normalisation de l’éducation préscolaire dans son
ensemble et à la préparation de l’intégration des enfants de quatre ans révolus au préscolaire, nouvelle formule, au
fur et à mesure de sa mise en place.

34

FICHE 6 : TEXTES ORGANISATIONNELS ET JURIDIQUES
DU PRESCOLAIRE

Dans cette fiche, nous avons rassemblé les textes organisationnels et juridiques
concernant l’éducation préscolaire. Nous présentons successivement :
- La loi 05-00 relative au statut de l’enseignement préscolaire. Celle-ci précise
les conditions générales d’ouverture d’une institution préscolaire, ses obligations, le
profil du personnel encadrant, les modes de contrôle, les sanctions et les
dispositions transitoires. La connaissance de ce texte est incontournable pour ouvrir
un établissement préscolaire.
- Le Décret du ministère de l’Education nationale et de la Jeunesse n°
2.00.1014 précise les conditions d’ouverture d’une institution préscolaire, les normes
des locaux, le profil de l’éducateur, les modalités de formation au sein de l’académie,
les obligations pédagogiques et les apports potentiels de l’académie.
- L’Arrêté du ministère de l’Education nationale et de la jeunesse n°1535-03.
Celui-ci vient préciser la loi 05-00 Il fixe les engagements pédagogiques en
fournissant des précisions sur l’architecture des locaux et leurs équipements ainsi
que sur les exigences administratives à respecter pour le personnel.
- La circulaire n°86 concernant le cahier de charge s pour l’ouverture, ou
l’élargissement ou la gestion des établissements préscolaires. Celle-ci, en
conformité avec la Charte nationale d’éducation et de formation et avec les textes
juridiques en vigueur, précise les normes à respecter concernant les locaux et
l’équipement de l’établissement. Elle précise également l’organisation pédagogique,
le mode de fonctionnement interne et la supervision.
- Le décret n° 101 du 31/07/2003 du Secrétariat Général du ministère de l’Education
nationale et de la Jeunesse concernant la création de classes préscolaires dans
les établissements primaires dans le milieu rural et semi urbain. Ce décret
s’inscrit dans la stratégie de généralisation du préscolaire, il vise le partenariat avec
les communes, les associations et les organismes non gouvernementaux.
L’ensemble de ces documents peut être consulté sur le site officiel du ministère de
l’éducation nationale à l’adresse suivante :
www.men.gov.ma/dajc/Version%20Arabe/partie2.htm

35

LOI N°05 -00 RELATIVE AU STATUT DE L’ENSEIGNEMENT PRESCOLAIRE
Dahir n°1-00-201 du 15 safar 1421 (19 mai 2000)

CHAPITRE PREMIER - DISPOSITIONS GENERALES

Art.1 - L’enseignement préscolaire est l’étape éducative dispensée par les établissements ouverts aux enfants âgés de
quatre ans révolus à six ans.
Il a pour objectif de garantir à tous les enfants marocains le maximum d’égalité de chances pour accéder à l’enseignement
scolaire, de faciliter leur épanouissement physique, cognitif et affectif et de développer leur autonomie et leur
socialisation par :
- l’enseignement de versets coraniques aux enfants marocains musulmans,
- l’enseignement des principes et des valeurs morales de l’Islam,
- l’enseignement des valeurs fondamentales, civiques et humaines,
- le développement des capacités sensori-motrices, spatio-temporelles, sémiologiques, imaginatives et
expressives,
- l’exercice aux activités pratiques et artistiques,
- la préparation à l’apprentissage de la lecture et l’écriture en langue arabe, notamment à travers la maîtrise de
l’expression orale, en s’appuyant sur la langue amazigh ou tout autre dialecte local pour faciliter l’initiation à la
lecture et à l’écriture.
Art.2 - Les établissements d’enseignement préscolaire sont crées par l’autorité gouvernementale comme ils peuvent
être créés, conformément aux dispositions de la présente loi par toute personne physique ou morale de droit public ou
privé, notamment par :
- les collectivités locales,
- les établissements publics,
- les associations à but non lucratif régulièrement constituées.

Art.3 - Toute ouverture, extension ou modification d’établissement d’enseignement préscolaire est soumise à
l’autorisation préalable de l’Académie régionale d’éducation et de formation concernée, délivrée selon les modalités fixées
par voie réglementaire.
L’Académie régionale d’éducation et de formation statue sur la demande d’autorisation dans un délai maximum de trente
(30) jours à compter de la date de son dépôt dûment attesté par un récépissé. Passé ce délai la demande est réputée
acceptée.
Tout rejet de la demande par l’Académie doit être dûment motivé.

Art.4 - Toute fermeture d’un établissement d’enseignement préscolaire doit être portée à la connaissance des parents
ou tuteurs des enfants trois mois au moins avant la fin de l’année scolaire en cours.
Toutefois, si, par suite d’un cas de force majeure, l’activité de l’établissement doit être interrompue en cours d’année, le
propriétaire de l’établissement doit en aviser immédiatement l’académie qui assure le fonctionnement de l’établissement
par les ressources propres de celui-ci et les moyens dont il dispose, et ce jusqu’à la fin de l’année scolaire.
L’académie prend d’office les mêmes mesures au cas où le propriétaire de l’établissement manque ou se dérobe à
l’obligation d’avis.
Art.5 - Dans les zones rurales et urbaines les plus défavorisées et de manière générale dans les zones de peuplement
défavorisées telles que déterminées par l’académie, celle-ci met gratuitement à la disposition des établissements
d’enseignement préscolaire, dans la limite des moyens disponibles, des locaux adaptés à ce genre d’enseignement.
Elle peut également mettre à la disposition de ces établissements, pour une durée déterminée renouvelable, un personnel
pédagogique dont elle assure la rémunération.
En outre, les établissements d’enseignement préscolaire qualifiés bénéficient, de subventions de l’Etat en fonction des
effectifs des enfants scolarisés et sur la base du respect de normes et de charges précises.
Les établissements d’enseignement préscolaire bénéficient des avantages prévus au présent article dans le cadre de
conventions définissant les droits et obligations réciproques des parties, notamment en ce qui concerne la fixation du
plafond des droits et frais de scolarité qui doivent être adaptés à la situation sociale des enfants.

Art.6 - Un système fiscal incitatif et approprié sera déterminé par une loi, en faveur des établissements
d’enseignement préscolaire.
CHAPITRE II - OBLIGATION DES ETABLISSEMENTS D’ENSEIGNEMENT PRESCOLAIRE

Art.7 - Les établissements d’enseignement préscolaire sont soumis aux obligations pédagogiques, telles que fixées par
voie réglementaire, qui doivent prendre en considération les spécificités régionales et locales.

36

Ils doivent en outre utiliser des manuels ou autres supports adaptés aux activités pédagogiques et aux objectifs et
thèmes fixés par l’Académie régionale d’éducation et de formation concernée.

Art.8 - Les établissements d’enseignement préscolaire sont soumis aux conditions d’hygiène et de prévention
réglementaires.
Ils doivent participer de manière effective aux campagnes d’hygiène entrant dans le cadre des programmes nationaux de
contrôle d’hygiène, et ce en coordination avec les services chargés de l’hygiène scolaire.

Art.9 - Les responsables des établissements d’enseignement préscolaire doivent faire assurer l’ensemble de leurs
élèves contre les risques d’accidents dont ils pourraient être victimes à l’intérieur de leurs établissements ou pendant le
temps où ils sont sous la surveillance effective de leurs préposés.
Ils doivent également porter à la connaissance des parents et tuteurs des enfants les clauses du contrat d’assurance.
Art.10 - Les établissements privés d’enseignement préscolaire sont astreints, à l’égard de tous leurs employés, aux
obligations prévues par la législation du travail, sauf clauses plus favorables prévues dans les contrats individuels ou dans
des conventions collectives conclus entre les propriétaires et leurs employés ou leurs représentants.
Art.11 - Les publicités concernant les établissements d’enseignement préscolaire ne doivent comporter aucun
renseignement de nature à induire en erreur les parents et tuteurs des enfants.

Art. 12 - Les établissements d’enseignement préscolaire doivent faire figurer sur leur enseigne l’expression
« enseignement préscolaire » ainsi que le numéro et la date de l’autorisation qui leur est délivrée par l’académie. Ils
doivent porter ces mentions sur tous leurs imprimés et documents.
CHAPITRE III - PERSONNEL

Art.13 -

Tout directeur d’établissement d’enseignement préscolaire doit :
1- être de nationalité marocaine,
2- être âgé de 25 ans au moins,
3- jouir de ses droits civiques,
4- justifier par un certificat médical homologué par les autorités médicales compétentes son aptitude physique
et mentale à exercer les fonctions de directeur,
5- remplir les conditions de qualification pédagogique fixées par voie réglementaire.
L’académie peut, conformément à la législation et à la réglementation en vigueur, autoriser des étrangers à exercer les
fonctions de direction.

Art.14 - Tout éducateur dans un établissement d’enseignement préscolaire doit :
1- être de nationalité marocaine,
2- être âgé de 18 ans au moins,
3- jouir de ses droits civiques,
4- justifier par un certificat médical homologué par les autorités médicales compétentes son aptitude physique
et mentale à exercer les fonctions d’éducateur,
5- remplir les conditions de qualification pédagogique fixées par voie réglementaire.
L’académie peut, conformément à la législation et à la réglementation en vigueur, autoriser des étrangers à exercer les
fonctions d’éducateur.

Art.15 - Le personnel des établissements d’enseignement préscolaire privés bénéficie gratuitement de tous les cycles
d’encadrement, de formation initiale et de formation continue organisés par l’Académie régionale d’éducation et de
formation concernée.

CHAPITRE IV - CONTROLE PEDAGOGIQUE ET ADMINISTRATIF

Art. 16 - Les établissements d’enseignement préscolaire sont soumis à un contrôle pédagogique et un contrôle
administratif exercés par l’Académie régionale d’éducation et de formation.
Le contrôle pédagogique a pour objet de veiller au respect par les établissements d’enseignement préscolaire des
dispositions de l’article 7 ci-dessus notamment en ce qui concerne l’utilisation des manuels et des supports pédagogiques.
Le contrôle administratif a pour objet la vérification des documents administratifs relatifs à l’établissement, à son
personnel pédagogique et administratif et aux enfants, ainsi que l’inspection des installations sanitaires de
l’établissement et la vérification du bon fonctionnement des cantines et de l’internat, le cas échéant.

37

CHAPITRE V - SANCTIONS - CONSTATATION DES INFRACTIONS

Art.17 - Est puni d’une amende de mille (1 000 DH) à cinq mille (5 000 DH) dirhams : -quiconque, sans autorisation, a
crée, dirigé ou procédé à l’extension d’un établissement d’enseignement préscolaire ou a modifié, sans autorisation de
l’Académie régionale d’éducation et de formation concernée, les objectifs et séances prévus dans l’autorisation,
- tout directeur d’établissement d’enseignement préscolaire à l’encontre duquel il a été établi qu’il n’exerce pas
effectivement et régulièrement ses fonctions ou dont la proposition à ce poste par le propriétaire de l’établissement
revêt un caractère fictif. Dans ce cas, la même sanction est prononcée à l’encontre dudit propriétaire,
– toute personne qui refuse de se soumettre au contrôle pédagogique prévu par la présente loi ou entrave l’exécution.
En cas de récidive, le minimum et le maximum de l’amende sont respectivement portés à deux mille (2 000 DH) et à dix
mille (10 000 DH) dirhams.
Est en état de récidive, toute personne ayant été condamnée par décision devenue irrévocable pour l’une des infractions
prévues au présent article a, dans l’année qui suit le prononcé d’une telle décision, commis une infraction de même nature.

Art.18 - En cas de manquement aux prescriptions de la présente loi, portant atteinte aux objectifs fixés à l’article
premier ci-dessus ou aux conditions d’hygiène ou de prévention, l’académie peut, sur la base d’un rapport établi par une
commission d’inspection qu’elle désigne à cet effet, retirer l’autorisation accordée à l’établissement par décision motivée.

Art.19 - Outre les diligences des officiers de police judiciaire, les infractions aux dispositions de la présente loi sont
constatées par des fonctionnaires assermentés désignés à cet effet par l’académie.

CHAPITRE VI - DISPOSITIONS DIVERSES ET TRANSITOIRES
Art. 20 - Les dispositions de la présente loi ne sont pas applicables aux établissements d’enseignement préscolaire
exerçant leur activité dans le cadre d’accords conclus entre le gouvernement du Royaume du Maroc et des gouvernements
étrangers ou des organismes internationaux.
Toutefois, ces établissements demeurent soumis au contrôle de l’Académie régionale d’éducation et de formation quant à
leur observation du contenu desdits accords.

Art.21 - Les dispositions de la présente loi ne sont pas applicables aux écoles coraniques (Katatib), à l’exception de
celles prévues dans les articles 5 et 15.

Art.22 - Les établissements d’enseignement préscolaire, autorisés antérieurement à la date d’entrée en vigueur de la
présente loi, doivent se conformer à ses dispositions dans un délai n’excédant pas quatre années à compter de la date de
publication des textes d’application de la présente loi au « Bulletin officiel».
Le personnel de direction et les éducateurs en activité dans les établissements d’enseignement préscolaire, qui ne
remplissent pas les conditions de qualification pédagogique requises et les conditions prévues aux articles 13 et 14 de la
présente loi doivent régulariser leur situation dans un délai maximum de quatre ans à compter de la date de publication
des textes d’application visés au 1er alinéa ci-dessus.

Art. 23 - Sont abrogées toutes dispositions relatives au même objets notamment celles de la loi n° 15-86 formant
statut de l’enseignement privé promulguée par le dahir n° 1-87-126 du 6 rabii II 1412 (15 octobre 1991).

DECRET DU MINISTERE DE L’EDUCATION NATIONALE ET DE LA JEUNESSE
N° 2.00.1014 16/08/ 2002

2002 ‫ أ‬16 ‫ا ط‬


‫ا‬

‫ا‬
‫وزارة ا
ا
وا ب‬
‫ا ا‬
86 : ‫ آ ة ر‬

‫إ ا دة‬
‫آ د !
ت ا
وا‬#‫ ي ا‬%
‫ات وا دة & ' ت و& اب وزارة ا
ا
وا ب‬%
‫وا‬
. ‫ ت ا *)( ا'و‬,- .(/ 0 ‫ ل أي‬3‫ أو إد‬6 ,$0 ‫ أو‬7*8 9 3 0 :(; ‫ ت‬8( ,‫ل ة درا‬$< : ‫ع‬$%$ ‫ا‬
. ‫ (*)( ا'و‬, ,'‫ م ا‬DE ‫ن ا‬FG 05.00 : ‫ن ر‬$@ A ‫ ا‬: 6> ‫ا‬
. ‫ (*)( ا'و‬, ,'‫ م ا‬DE ‫ن ا‬FG 05.00 ‫ن ر‬$@ A ‫ ا‬J K * 2.00.1014 : ‫م ر‬$, ‫ ا‬-

38

‫*)م ‪ -‬م ‪ ,‬د ‪ &+‬ا‪ .‬م ا !‪، 0 % 1‬‬
‫و ) ‪ 8 ،‬إ; ر ‪ L*A J K 0‬ت ا ‪$@ A‬ن ‪FG 05/00‬ن ا ‪ DE‬م ا'‪ ()*( , ,‬ا'و ‪ ،‬و‪ <$ )> $0 .(/ Q /‬ة ‪ *)0‬ه ا (‪ O‬ن‬
‫ا *‪ EA‬ا ‪ 8(R‬را‪ 8( ,‬ت ;(‪ 7* :‬أو ‪ 6 ,$0‬أو ‪ ,- 0‬ت ا *)( ا'و ‪ )S .(/‬ا'آ د‪ T‬ت ا ‪ *( T$WO‬وا *‪ ، UT$R‬و‪ T Q0‬ث ‪U‬‬
‫‪ O ) UT K0‬ه ‪ X‬ا (‪ K‬ت ‪ U‬أآ د‪ T‬إ ‪ .‬أ‪ 3‬ى ‪ E GT ،‬أن أ‪ K3‬آ أ@‪ A0 Y‬ر ا‪ K0‬ع ا ة ا * ‪:‬‬
‫ و‪ 6%‬ره‪ U‬إ[ رة ا )‪ 7* F U E‬أو ‪ 6 ,$0‬أو إد‪ 3‬ل أي ‪ ,- .(/ 0‬ت (*)( ا'و ا *] ‪ ، UT‬د * ا (* ‪Q‬ت ‪ 3‬ص *)( ا'و ‬‫‪ U L*T‬ا ‪ G‬وط ا ) ‪ 7*8‬أو ‪ 0‬أو إد‪ 3‬ل أي ‪ ()*( ,- .(/ 0‬ا'و وآ ا ا ‪$‬ا‪ 8S‬ت ا *‪ EA‬وا * ‪ T$‬ا (‪ $0 $‬ه ‪.‬‬
‫ إ‪ T‬اع (‪ 8‬ت ;(‪ 7* :‬أو ‪ 6 ,$0‬أو ‪ 0‬ا ‪ ,-‬ت ا _^‪ S$‬ى ا ^ ‪ 7‬ا‪a ( b‬آ د‪ T‬ت ا ‪ *( T$WO‬وا *‪ UT$R‬و ‪ > J‬ء ‪ Y‬ا ‪$@ A‬ن‬‫‪ 05.00‬وا ‪$,‬م ا * ‪ A K‬ر ‪ 2.00.1014‬و‪ ) dS‬ا *‪F‬آ ‪ U‬ا‪ G( Wc 8 *,‬وط ا (‪. $‬‬
‫ ا ‪ A‬م ) ‪ ET‬ا ‪ ; U ,-‬ف ا (‪ EO‬ا *‪ EA‬ا _*^ ا ‪$^E‬ص ‪ W (/‬ا دة ‪ U 3‬ا ‪$,‬م ‪ 2.00.1014‬ا ^ در * ‪ J K‬ا ‪$@ A‬ن ر ‬‫‪. 05.00‬‬
‫ إر‪ ,‬ل @ ‪$ U g‬ا‪ 7c‬ه ‪ X‬ا (‪ K‬ت @‪ 8‬ا ‪$‬م ا ي ‪$0‬دع ‪ ، Y‬إ ‪ .‬ا ‪h$‬ة أو ا ) ل ‪ ; U‬ف ا'آ د‪ T‬ت ^ ا را‪ ,‬وإ اء ا اي ‪ 6 ،‬إ‪ K3‬ره ‪ 8 R‬‬‫ا دة ‪ Tb‬اع ا (‪ :‬ا ‪$‬اردة ‪ A8‬ة ا ] @ ‪ U‬ا دة ا ] ] ‪ U‬ا ‪$@ A‬ن ر ‪FG . 05.00‬ن ا ‪ DE‬م ا'‪ ()*( , ,‬ا'و ‪.‬‬
‫ ‪ ( 0‬ا * ا‪ 8( ( 9 3‬ت ا *‪ G( $‬وط ا ‪ O‬ري ‪ W‬ا ) ‪ ; U d‬ف ‪ T‬ي ا'آ د‪ T‬ت ) ا *‪ dS$‬أي ا ‪ (i‬ت ا ‪ 8 i‬ا ‪ i‬آ ‪ i ،‬أ>‪ i)*Th di‬ى‬‫‪ 0 U $T 30‬ر‪ gT‬إ‪ T‬اع ا (‪ 8‬ت آ ه‪$^E $‬ص ‪. @$@ Y (/‬‬
‫ إر‪ ,‬ل @ ‪ U g‬ا * ا‪ 9 3‬ا ( ( ^ ‪ 7‬ا آ‪$( Tk‬زارة ^ ا **‪.6K‬‬‫و@ ا ‪ Y *R0‬ه ‪ X‬ا ة ‪ U‬أه ‪ 6 OG0‬و‪ k 8 0‬ا‪ ]*,h‬ر ان ا *)( ا'و ‪ @li ،‬أه ‪ iR :i‬أن ‪$ $0‬ه‪ iT E/ Ui YA *i 0 i‬وأن ‪ Wi 0‬وا‬
‫‪ (, A K 0 WA K 0 .(/‬و ‪ Y (/ 9E0 J‬ا ‪$A‬ا@ ‪ U‬ا ‪ 8‬ا آ ‪ ،‬وا ‪Q‬م‬

‫‪ 4‬ا ز و ‪2 3‬‬
‫‪ 6‬ح
! ‬
‫ ‪ %‬ا ‪ 74%‬ا ي‬
‫ا ا

‫وزارة ا
ا وا ب‬
‫ا ا ‬

ـــ ا ــ ا
ــــ ‬
‫د
ا ‪" #‬ت‬
‫ ‪ $ %‬أو ‪ ) * +‬أو إد& ل أي ‪ .*/ 0
+‬ت‬
‫ ا‪2‬و ‪1‬‬
‫د ــ ـــ ‪3‬ــــــ ‬
‫ و ج ا ا و ا ق ا
ة ا ر ‪ ، -.‬و‪ #‬ر " ‪ ,‬ا ‪ +‬خ ا ‪ #‬ي ا ( '&‪ %‬ا ‪ # ،‬ر " ! ‪ 0‬ح‬
‫ا ‪ -.‬ا ا ‪ -‬ا را ا ا ‪.‬‬
‫و وراء ‪ 3
,‬ه&‪ %‬ا ; ‪ " 7 : ،‬ا ‪ 9‬ب ‪ 7‬إ اث "> = ت ا ا و ذات " ا‪ .B‬ت ‪ ,‬اآ@ ا = ‪ 0‬ات ا ر ا
? ‪ ،‬و‪ ,‬‬
‫‪F '0, D E‬ات ‪ # ,‬و‪ " K" ، ( " ' ,‬ا‪ E‬ة ا ‪ B IJ‬ت ا ‪ '0‬وا‪ GH‬وا
ا ‪ ,‬ا‪ '# L‬ا > = ‪.‬‬
‫ &ا ‪ , @0‬و‪ M+,‬ا " آ ا ‪ - =,‬ا ‪ .O‬ل ‪ ' !, #‬إ"‪ T‬ت ا
ك وا‪ H‬ل وا و"‪F‬او "‪ R J‬ا ‪ M ، Q‬ا ن‬
‫"> = ا ا و ‪ -TQ,‬ا ‪ W‬ا د ا ‪ # , ' ,‬ا ‪ -.‬دا‪ -U‬ا ‪ !.‬ء ا &ي
! ا ‪ Q‬ا ‪ . J‬ا ' د إ ‪ G +, D‬را‪ 7,‬و‪@=T % - '=,‬‬
‫ا رف ا و ا >ه ‪ 7‬ج ا ا‪ #Y‬ا( " ا ‪.‬‬
‫ '&ا‪: ،‬ن د ا
ت ه&ا ' ف أ إ ‪: D‬‬
‫· ‪ K 0Q,‬ا‪ ? Y‬ر ‪ G‬ع ا ا و ‪ K" ] ,‬د‪ " E‬ت ا ? ق ا ‪ # +O‬وا ‪. T‬‬
‫ ‪ ,‬ا ا‪ .B‬ت ا ‪ +‬وا ‪ H #‬اث "> = ت ا ا و ‪.‬‬‫ ‪ ` a‬ا ‪ b‬وا ا ‪ # B J‬ا ‪ 3‬ا ‪ = > T‬ت ا ا و ‪.‬‬‫‪ ` = , -‬و‪ =" c a ,‬ة إ اث "> = ت ا ا و و‪
,‬ا ‪ Q‬وط ا ‪. ' +‬‬

‫ا ب ا‪2‬ول‬
‫ا
وط ا ‬
‫ا ‪: 1‬‬
‫" ! ت ا ن ‪ 05/00‬ا &ي ه ‪ # ? #‬ا ‪ M+‬م ا ا و وا م ا ‪ 7‬ر‪ 2.00.1014 G‬ا ‪ I‬در ‪ #‬ر ‪. 2001 22 l‬‬
‫ا ‪: 2‬‬
‫ ا
‪ I‬ل ‪ D E‬ا ا ا ( ‪ O " ،‬ف ا ‪ c I‬ا‪m GH‬آ د ا ‪ # '0‬وا ‪ ? = =+ # T‬ا ا‪ 9‬‬‫إ ‪ 0‬ز ا ‪ Q‬ر ‪ K‬ا ‪ - G #‬ا‪ GH‬ام ‪ D E‬إ اث ا > = ‪.‬‬
‫ ‪ = >" ,‬ا و ا
أو ا
ت ا ‪ = > #‬ا م ‪.‬‬‫ ا‪H‬د‪Y‬ء ‪ 'Q #‬دة ا‪ Y‬ا ‪ = #‬ا > = ‪.‬‬‫ إ اث "> = ا و ‪ 3# #‬ا ر‪F a‬و" ‪.‬‬‫ا ‪: 3‬‬
‫ ا ام ا ن ر‪ 12.90 G‬ا ‪ K" 3 =+ # ، # 3‬ا ‪ '0‬ت ا ‪. +‬‬‫ ا‪ + L‬ب إ اث "> = ا و أو ‪ =,‬ه ا " آ ا ‪ I a‬در ا ث ‪.‬‬‫ ‪ ,‬ا
‪ 0‬ات ا را و" ا ‪ 3‬ا > = ‪ D E‬ا‪ H‬رة ا و‪/‬أو ا ‪. ( # 'T‬‬‫ ‪ E G q IJ,‬أو رآ ‪ ' , p‬ا ازم ا ! ور ‪ EH‬ء ا‪ H‬ت ا و ‪.‬‬‫ ر‪ `#‬ا > = ‪F '0 #‬ات ا ‪
I‬ا ‪.‬‬‫) ‪ 3O + =+ #‬ا ‪ ( +‬ا &ر ' ‪ T ] ,‬ز ‪ K‬و‪ B‬ف ا ‪ " @0 %‬ا‪ E‬ة ا ‪ ' L‬ت ا " " ن‬
‫ا ‪ c I‬ا ا‪. ( GH‬‬

‫‪39‬‬

‫ا ب ا ‪18 9‬‬
‫ا >= <ات وا
ا ; ا
وا‪:‬دار ‬
‫ا ‪4‬‬
‫ ‪ a‬ورة ‪ ,‬ا (‪ -‬ا وا ‪F '0‬ات ا ز" وا ( ا و ‪.‬‬‫ ‪ 0 F '0,‬ات ا ‪ ` Q+‬ب ‪:‬‬‫* ا و‪Y‬ت وا ‪ T‬ا ا ( = أ‪ .O‬ل ‪ + 6 – 4‬ات ‪.‬‬
‫* ا = رة أو " = ي ‪. ' T‬‬
‫* "‪ @ T‬ا ‪. D#‬‬

‫ا
ا ; ا

‫ا ‪5‬‬
‫ ‪ a‬ورة ‪ = >" ,‬ت ا ا و ‪: D E‬‬‫* ‪ 0‬ة وا ة ‪ D E‬ا ‪ K# " " 20 D E ' =" - ,Y ` Q+ -G‬آ
أد ‪. D‬‬
‫* ‪ + Y # B U E G‬س ‪ #‬اءة وا ‪20) # T‬م( ‪.‬‬
‫* ‪ E G‬أو رآ ا "‪F'0‬ة ‪ #‬ل اس ‪ 10 -T‬أ‪ .O‬ل )‪20‬م( ‪.‬‬
‫* ‪ E
,‬د ا " &
‪ 0‬ة ‪ 1.5‬م ‪ & , -T‬دون ‪ 0,‬وز ‪& , 30‬ا آ
أ‪. DIG‬‬
‫* "‪ " T‬ر أو رآ ‪ =" K" @ +‬ى ا ا و ‪.‬‬
‫* ا‪ Y‬ا ‪ 3# #‬ا ر] ‪ E #‬ر " " ‪ . -.O -T K#‬و‪
,‬د ا ‪ G‬ا‪ +# = > # Y‬ء ‪ D E‬ا = ا‪. = LH‬‬
‫و ‪ R T, T‬ه&‪ %‬ا ‪ @= @=+‬ا ‪ B IJ‬ت ا‪ I GY‬د وا‪ `
E LY‬ا > = ‪ ` # B U ،‬ا وي و] ‪ 7‬ا
! ي ‪.‬‬

‫ا
ا ; ا‪:‬دار ‬
‫ا ‪6‬‬
‫ "‪) @ T‬ة( ا = )ة( > = ) وآ ‪ #‬إن أ"‪ T‬ذ ‪( z‬‬‫ رآ ‪ U‬ص ‪ + = #‬ات وا
‪ | .‬ت وا } ‪. 3‬‬‫ا ‪ : 7‬ا } (‪ 3‬ا ا‪ @L‬ا‪H‬د‪Y‬ء ‪ c . =+ # '#‬أو ‪ = >" K ,‬ا و ‪.‬‬
‫‪ ,‬دع ‪ O‬ت ا ‪ = >" c .# q U‬ا و ى ا ‪ c I‬ا‪m GH‬آ د ا ‪ # '0‬وا ‪ T‬ا ‪ L ,‬ا > = ‪ . ~
,‬ذه ا ا‪. #‬‬
‫و ‪ T‬ن " ‪ R‬ه&ا ا @ " ا } (‪ 3‬ا ‬
‫ ‪ @ O‬ا‪H‬ذن ‪ = >" c .#‬ا و ‪.‬‬‫ =‪ " J‬ا ا م "‪ K‬ا )ة( ا ]‪)c‬ة( = ا > = ‪.‬‬‫ =‪ I" J‬دق ‪ '] " ' E‬دة " ‪ T‬ا ‪ +‬أو ‪ E‬آ ا(' '&‪ %‬ا ; ‪.‬‬‫]' دة إدار ‪ B ~ ?,‬ا ‪ +‬ا اد ا ' و‪ ,‬ه ‪ D E‬ا ‪ " ="
I‬ا = ت‬‫ا ‪. I J‬‬
‫ ا ‪F‬ام "‪ I‬دق ‪ # 7 E‬ار ا > = ا ‪ -‬ة ‪ +‬درا آ " ‪.‬‬‫ا ‪ : 8‬ا } (‪ 3‬ا ا‪ @L‬ا‪H‬د‪Y‬ء ‪ = >" = '#‬ا و ‪.‬‬
‫ ‪ T‬ن " ‪ R‬ا )ة( ا ]‪)c‬ة( = "> = ا ا و " ا } (‪ 3‬ا ‬
‫ ‪ @ O‬ر‪ IU‬ا = " ‪ 7L‬إ ‪ D‬ا ‪ c I‬ا‪m GH‬آ د ا ‪ # '0‬وا ‪ 3 O E T‬ا > ‪. b‬‬‫ =‪ G # " J‬ا ‪ R‬ا ‪ I" +O‬دق ‪. ' E‬‬‫ =‪ '] " J‬دة ا =‪ -0‬ا أو " ‪. ' T -U‬‬‫ } ث أ| " ‪ +‬ة ‪ -
,‬ا و‪ +E‬ان ‪ @ B‬ا @ ‪.‬‬‫ =‪ E " J‬ا ‪ -‬ا م ‪ #‬ا > ‪)b‬ة( وا = )ة( ‪.‬‬‫ ]' دة ‪ " ~ ?, O‬ا ‪ @+‬ا ‪
I‬وا "= " ‪ O‬ف ا ‪ c I‬ا ا " ‬‫ =‪ '] " J‬دة ا ‪ T‬ر ‪.‬‬‫ا ‪ R " : 9‬ا > ‪ b‬ا )ة( ا ]‪)c‬ة( = "> = ا و ‪.‬‬
‫ ‪ T‬ن " ‪ R‬ا > ‪)b‬ة( ا = )ة( " ا } (‪ 3‬ا ‪ Q‬ر إ ' آ‪ . " " -‬ا > ‪)b‬ة(‬
‫و ا )ة( ا ]‪)c‬ة( = "> = ا ا و ‪.‬‬
‫ا } (‪ 3‬ا ا‪ @L‬ا‪H‬د‪Y‬ء ‪ # =+ # '#‬وا ‪ #‬ت‬
‫ا ‪: 10‬‬
‫ =‪ '] " J‬دة ا آ ر ‪.‬‬‫ =‪ '] " J‬دة ا =‪ -0‬ا أو " ‪. ' T -U‬‬‫ =‪ G # " J‬ا ‪ R‬ا ‪ I" +O‬دق ‪. ' E‬‬‫‪ '] -‬دة ‪ " ~ ?, O‬ا ‪) +‬ة( ا ‪
I‬وا "= " ‪ O‬ف ا ‪ c I‬ا ا " ‪.‬‬

‫‬‫‪-‬‬

‫‪ B‬ر‪ ,‬ن ‪ 9 ,‬ا ن‪.‬‬
‫إ ‪F‬ام ‪ #‬إدارة ا > = وا ‪)D#‬ة( ‪ D E‬ا‪ Y‬ار أداء ‪ 7 E‬إ ‪ ' D‬ا =‪ +‬ا را ‪ D E‬ا ‪. -G‬‬

‫ا ب ا ‪F 9‬‬
‫ا
ا ; ا ‪ #H‬و‪
G‬وط ا ‪ ".‬‬
‫ا ‪: 11‬‬

‫‬‫‪-‬‬

‫‪ a-‬ورة ‪ ,‬ا > = ‪: D E‬‬

‫ا ا ‪ p‬ا ! ور وا ء" " أ‪ .O‬ل " ‪ - G‬ا رس ‪ #‬ل " ض ‪ .O 15 -T‬و‪FE K" ، .O‬ل " ا ‪ p‬ا‪ H‬ث ‪ " E‬ا ‪p‬‬
‫ا &آ ر ‪.‬‬
‫";= ‪ # E L‬ل ‪ .+‬وا ة ) " ء" " ا ‪ .O‬ل ( ‪ .O 15 -T‬و‪. .O‬‬

‫ " € ا
‪ " -T 3‬ا ‪ 3‬ا > = ‪.‬‬‫ ‪ =" q IJ,‬أ" م " ‪ -U‬ا > = ‪ G‬ف ا = رات آ أ"‪ T‬ذ ‪ = > =+ # z‬ت ا ة ‪ - + D E‬ا ر ‪.‬‬‫ ‪ " q IJ,‬ا ‪ D E‬ا ‪ - + -T -G‬ا ر ‪ = > =+ #‬ت ا ة ‪. ' E‬‬‫‪ a -‬ورة ا ‪ " D E‬ب
ت ا ‪ - +‬ا ر و‪ L‬د‪. %‬‬

‫‪40‬‬

) ‫ا ب ا
ا‬
.*/ 1% I ‫ ا
ي وا‬J ‫ا‬
: ‫ ا
ي‬J ‫ا‬- : 12 ‫ا‬
: ‫ "> = ا و‬-‫ آ‬D E @0
T ‫ وا‬# ‫ ا‬D E B ‫دارة ا‬H‫ ف ا‬O " ‫ م ا ر ا ر‬M+ ‫ د ا‬E‫ ا‬. # ‫ وط ا‬Q O 7 qU " ‫ ر‬G ‫ ي‬# , " D E , : 1 &‫ ا ا‬J ‫ا‬: 13 ‫ا‬
: ‫ = ا‬0 ‫ ا‬D E = > ‫ ا‬, ‫@ أن‬0
-U " -‫ وا ? وا ' وآ‬# ‫ ا‬Q ‫ ا‬M+, 0" # ‫ أ‬7 ‫
~ إ] اف ا )ة( ا = )ة( ا &ي ' إ‬, ‫ ي‬# ‫ ا‬b 0 ‫ ا‬. ' ‫ ي‬+ ‚" # ‫ اد‬E‫ إ‬K" ، ' T
. ‫ ل‬.O ‫ ارات ا ل ا‬G ‫ ذ‬J,‫ ا‬D E - , ‫= م ا‬G ‫ ا‬b 0" .

L M ‫ا ب ا‬
1 ‫و‬2‫ ت ا ا‬.*/ ‫داري وا
ي‬:‫
ا‬N ‫ا‬
# '0 ‫ ' ا آ د ا‬E '=, ‫دار ا‬H‫ وا‬# ‫ ا‬G‫ وا ا‬Oƒ ‫ ت ا‬K!J, ‫ "> = ت ا ا و أن‬D E @0 : 14 ‫ا‬
. T ‫وا‬

‫ دس‬. ‫ا ب ا‬
‫ ت‬% M
'] ‫ ل ا ر‬U 0" ‫ "> = ا و ا‬D E ;, ‫ ل أي‬U‫ أو إد‬K , ‫ أو‬c 9‫ ا‬q U‫= ا ا‬, - : 15 ‫ا‬
. += ‫ ا‬b. " 30 % IG‫ أ‬-L‫ ا آ د أ‬c I" D E ‫ د‬, ‫ ا ت ا‬-T + ]
K" ، " # + = ‫ ا‬q U ‫ ا‬z ‫ ذ‬D E q+ ‫ و‬، ‫ ل ا ا ا‬U ‫ ل ا‬U Y‫ إ‬7 ‫ درا‬, l ‫ ه&ا ا ر‬# ‫ @ ورد‬O -‫آ‬
. ‫ ت‬. ‫ ل ا را ا‬L„ # ‫ا‬
. ‫ ا را‬+= ‫ ا‬M+ # 3 ‫ ب ا‬Q ‫ وا‬+O ‫ ا‬# ‫ " ر ا = وز ا‬3 ‫ ا را و‬+= ‫ ' ا‬+,‫ ئ و‬, . ‫ درا‬+ -‫ " آ‬15 ‫ ى‬Y -L‫ أ‬T ‫ وا‬# '0 ‫آ د ا‬m GH‫ ا‬c I ‫ ل ى ا‬.O ‫ ا‬c(‫ ا‬Ka‫ ورة و‬a ‫آ د‬m GH‫
ا‬I ‫ ف ا‬O " ' E ‫ دق‬I"‫ و‬7 qU ‫ ي ا‬# ‫ ف ا ا‬O " ‫ اه ا ر و] اه ا ; درة‬Q ‫= ا‬,
. T ‫ وا‬# '0 ‫ا‬
.
I ‫ ا ا‬D E ‫ ل‬.O ‫ ا‬, ‫ ب‬L‫ و‬. ‫= ]' دة ا ; درة‬, " ‫ اء‬#‫ ى ]' ا وا ا ا‬Y -L‫ ا > = ا = أ‬D ‫ إ‬+ ‫ ل ا‬.O ‫ ت ا‬. " ‫ ب إر ل‬L‫و‬
.z ‫ ذ‬T"‫ آ أ‬، ‫ ل‬.Om
I ‫ ت ا‬. ‫ ا‬K , D E '= @ O K" G ‫ ا‬. = > # ' ;Q, D E ']‫ " ور } } أ‬# T ‫ وا‬# '0 ‫آ د ا‬m GH‫
ا‬I ‫ ا‬D ‫ > = إ‬# " ‫ ت ا‬. " ‫ إر ل‬ # '0 ‫ ا‬GH‫ ا‬c I ‫ ف ا‬O " ' E ‫ دق‬I ‫ و‬، ' (‫ @)ة( ا > = أو ا )ة( ا = )ة‬B ‫ ف‬O " - ‫= ] اه ا‬, . T ‫وا‬
T ‫ وا‬# '0 ‫آ د ا‬m GH‫ ا‬c I '# ‫' وا ر‬# " ‫ > = وا‬# ‫ ت ا‬. ‫ وا‬3( } ‫ ا‬K L =, . ‫' ي @ " ا ب‬+" q U ‫' أو
@ ا‬G 9‫' أو أ‬O Q+ ' ‫او‬F" E R‫ آ‬D E ‫ ام‬GH‫ا‬

R
N ‫ ا ز
و‬Q
$ S
ARRETE DU MINISTERE DE L’EDUCATION NATIONALE ET DE LA JEUNESSE N°1535 -03
BO n°5166 du 04/12/2003

Arrêté du ministre de l’éducation nationale et de la jeunesse n°1535-03 du 21 Joumada I 1424 (22 juillet 2003) fixant les
engagements pédagogiques concernant les établissements de l’enseignement préscolaire et des pièces à fournir par les
directeurs et les éducateurs en exercice dans ces établissements
Le ministre de l’Education nationale et de la jeunesse
Vu la loi n°05-00 relative au statut de l’enseignement préscolaire promulguée par le dahir n°1-00-201 du 15 safar 1421 (19
mai 2000).
Vu le décret n°2-00-1014 du 29 rabii I 1422 (22 juin 2001) pris pour l’application de la loi n°05-00 relative au statut de
l’enseignement préscolaire, notamment ses articles 6 et 7.
Sur proposition des académies régionales d’éducation et de formation concernées,
Arrête :

Art. 1- Toute personne physique ou morale du secteur public ou privé demandant l’ouverture ou la direction d’un
établissement de l’enseignement préscolaire est tenue :
- d’éviter l’ouverture de l’établissement à proximité des zones industrielles, des routes principales connaissant un trafic
dense ;
- de veiller, autant que possible, à la création de l’établissement au rez-de-chaussée ;
de réserver deux salles aux activités parascolaires ;

41

de réserver un espace à la récréation et à l’exercice des activités sportives, dont la superficie ne peut être
inférieure à deux mètres carrés pour chaque enfant, qui doit être ornée d’arbres ou de plantes et disposant
d’une clôture d’au moins un mètre de hauteur ;
de dispose du nombre suffisant de chaises, de tables, de tableaux mobiles et immobiles et de placards ;
de faire bénéficier chaque enfant d’une superficie d’au moins un mètre carré, à condition que le volume d’air soit
au moins égal à quatre mètres cube pour chaque enfant ;
de disposer de l’aération et de la lumière suffisantes par le moyen de fenêtres vitrées dont la superficie doit
être égale au tiers de la superficie du local, et dont la hauteur doit être au moins égale à un mètre du sol.
Toutefois, il est possible d’adapter ces surfaces selon les zones géographiques et les spécificités régionales et locales ;
de disposer d’au moins une salle de soins, tout en obligeant les parents et les tuteurs de consacrer un livret de
santé à chaque enfant ;
de réserver un bureau pour la direction de l’établissement et l’accueil des parents et tuteurs d’enfants ;
d’équiper l’établissement d’un lavabo avec robinet et conduit d’eau, d’un urinoir et d’une fosse d’aisance pour au
moins dix enfants, à condition qu’ils soient adaptés à la taille des enfants âgés d’entre 4 et 6 ans ;
de disposer de lits, en moyenne un lit pour 5 enfants, à utiliser en temps de repos.
-

Art. 2 - Outre les aptitudes pédagogiques citées au premier alinéa de l’article 4 du décret n°2-00-1014 susvisé, le
directeur, candidat à la direction d’un établissement de l’enseignement préscolaire, doit fournir les pièces suivantes :
une demande de candidature établie par le propriétaire de l’établissement;
une fiche de renseignements sur le directeur contenant l’état des services accomplis dans l’enseignement
préscolaire ;
un engagement légalisé de remplacer tout éducateur, qui abandonne au cours de l’année scolaire son travail pour
quelque raison que se soit ;
un extrait du casier judiciaire ;
une copie de la carte d’identité nationale légalisée ;
deux photographies.
Art. 3 - Outre, les aptitudes pédagogiques citées au deuxième alinéa de l’article 4 du décret n°2-00-1014 susvisé,
l’éducateur doit fournir les pièces suivantes :
une demande manuscrite de candidature à l’exercice des fonctions d’éducateur ;
une fiche de renseignements sur l’éducateur contenant l’état des services accomplis dans l’enseignement public
ou privé ;
un engagement légalisé de continuer à exercer les fonctions d’éducateur au moins jusqu’à la fin de l’année
scolaire ;
une copie du contrat de travail entre le propriétaire de l’établissement et l’éducateur
une copie de la carte d’identité nationale légalisée ;
un extrait du casier judiciaire ;
deux photographies.

Art. 4 - Le présent arrêté est publié au Bulletin officiel.
Rabat, le 21 joumada I- 1424 (22 juillet 2003).

CIRCULAIRE N°86 CONCERNANT LE CAHIER DE CHARGES POU R L’OUVERTURE,
L’ELARGISSEMENT ET LA GESTION DES ETABLISSEMENTS PRESCOLAIRES.
Août 2002

‫ا ا‬
‫وزارة ا
ا وا ب‬
‫ا ا‬

ـــ ا ــ ا
ــــ‬
86 : V‫آ
ة ر‬U

‫ "ت‬# ‫د
ا‬
‫ ت‬.*/ 0
+ ‫ * ) أو إد& ل أي‬+ ‫ أو‬$ %
1 ‫و‬2‫ ا‬
‫ــــــ‬3 ‫د ــ ـــ‬
" ‫ ر‬# ، ‫ ا‬%&' ( ‫ ي ا‬# ‫ خ ا‬+ ‫ ا‬, " ‫ ر‬#‫ و‬،-. ‫ و ج ا ا و ا ق ا
ة ا ر‬
. ‫ ا را ا ا‬- ‫ ا ا‬-. ‫ ح ا‬0 !
‫ ات ا ر‬0 = ‫ اآ@ ا‬, ‫ ت‬.B‫ إ اث "> = ت ا ا و ذات " ا‬7 ‫ ب‬9 ‫ " ا‬7 : ، ; ‫ ا‬%&‫ ه‬3
, ‫و وراء‬
. = > ‫' ا‬# L‫ ا‬, ‫ وا
ا‬GH‫' وا‬0 ‫ ت ا‬B IJ ‫ ة ا‬E‫ " ا‬K" ، ( " ' ,‫ و‬# , ‫ات‬F '0, D E ,‫ و‬، ?
‫ا‬

42

‫ &ا ‪ , @0‬و‪ M+,‬ا " آ ا ‪ - =,‬ا ‪ .O‬ل ‪ ' !, #‬إ"‪ T‬ت ا
ك وا‪ H‬ل وا و"‪F‬او "‪ R J‬ا ‪ M ، Q‬ا‬
‫ ن "> = ا ا و ‪ -TQ,‬ا ‪ W‬ا د ا ‪ # , ' ,‬ا ‪ -.‬دا‪ -U‬ا ‪ !.‬ء ا &ي
! ا ‪ Q‬ا ‪ . J‬ا ' د إ ‪ G +, D‬را‪7,‬‬
‫و‪ @=T % - '=,‬ا رف ا و ا >ه ‪ 7‬ج ا ا‪ #Y‬ا( " ا ‪.‬‬
‫ '&ا‪: ،‬ن د ا
ت ه&ا ' ف أ إ ‪: D‬‬
‫· ‪ K 0Q,‬ا‪ ? Y‬ر ‪ G‬ع ا ا و ‪ K" ] ,‬د‪ " E‬ت ا ? ق ا ‪ # +O‬وا ‪. T‬‬
‫· ‪ ,‬ا ا‪ .B‬ت ا ‪ +‬وا ‪ H #‬اث "> = ت ا ا و ‪.‬‬
‫· ‪ ` a‬ا ‪ b‬وا ا ‪ # B J‬ا ‪ 3‬ا ‪ = > T‬ت ا ا و ‪.‬‬
‫· ‪ ` = ,‬و‪ =" c a ,‬ة إ اث "> = ت ا ا و و‪
,‬ا ‪ Q‬وط ا ‪. ' +‬‬

‫ا
وط ا ‬
‫ا ب ا‪2‬ول ‪:‬‬
‫ا ‪ ! " 3 , - : 1‬ت ا ن ‪ 05/00‬ا &ي ه ‪ # ? #‬ا ‪ M+‬م ا ا و وا م ا ‪ 7‬ر‪2.00.1014 G‬‬
‫ا ‪ I‬در ‪ #‬ر ‪. 2001 22 l‬‬
‫ا ‪ : 2‬ا
‪ I‬ل ‪ D E‬ا ا ا ( ‪ O " ،‬ف ا ‪ c I‬ا‪m GH‬آ د ا ‪ # '0‬وا ‪ ? = =+ # T‬ا ا‪ 9‬‬
‫ إ ‪ 0‬ز ا ‪ Q‬ر ‪ K‬ا ‪ - G #‬ا‪ GH‬ام ‪ D E‬إ اث ا > = ‪.‬‬
‫ ‪ = >" ,‬ا و ا
أو ا
ت ا ‪ = > #‬ا م‪.‬‬‫ ا‪H‬د‪Y‬ء ‪ 'Q #‬دة ا‪ Y‬ا ‪ = #‬ا > = ‪.‬‬‫ إ اث "> = ا و ‪ 3# #‬ا ر‪F a‬و" ‪.‬‬‫ا ‪ - : 3‬ا ام ا ن ر‪ 12.90 G‬ا ‪ K" 3 =+ # ، # 3‬ا ‪ '0‬ت ا ‪. +‬‬
‫ ا‪ + L‬ب إ اث "> = ا و أو ‪ =,‬ه ا " آ ا ‪ I a‬در ا ث‪.‬‬‫ ‪ ,‬ا
‪ 0‬ات ا را و" ا ‪ 3‬ا > = ‪ D E‬ا‪ H‬رة ا و‪/‬أو ا ‪. ( # 'T‬‬‫ ‪ E G q IJ,‬أو رآ ‪ ' , p‬ا ازم ا ! ور ‪ EH‬ء ا‪ H‬ت ا و ‪.‬‬‫ ر‪ `#‬ا > = ‪F '0 #‬ات ا ‪
I‬ا ‪.‬‬‫) ‪ 3O + =+ #‬ا ‪ ( +‬ا &ر ' ‪ T ] ,‬ز ‪ K‬و‪ B‬ف ا ‪ " @0 %‬ا‪ E‬ة ا ‪ ' L‬ت ا " " ن ا ‪ c I‬ا ‬
‫ا‪. ( GH‬‬
‫ا >= <ات وا
ا ; ا
وا‪:‬دار ‬
‫ا ب ا ‪: 18 9‬‬
‫ا ‪ a - 4‬ورة ‪ ,‬ا (‪ -‬ا وا ‪F '0‬ات ا ز" وا ( ا و ‪.‬‬
‫ ‪ 0 F '0,‬ات ا ‪ ` Q+‬ب ‪:‬‬‫* ا و‪Y‬ت وا ‪ T‬ا ا ( = أ‪ .O‬ل ‪ + 6 – 4‬ات‪.‬‬
‫* ا = رة أو " = ي ‪. ' T‬‬
‫* "‪ @ T‬ا ‪.D#‬‬
‫ا
ا ; ا

‫ا ‪ a - : 5‬ورة ‪ = >" ,‬ت ا ا و ‪: D E‬‬
‫* ‪ 0‬ة وا ة ‪ D E‬ا ‪ K# " " 20 D E ' =" - , Y ` Q+ -G‬آ
أد ‪.D‬‬
‫* ‪ + Y # B U E G‬س ‪ #‬اءة وا ‪20) # T‬م(‪.‬‬
‫* ‪ E G‬أو رآ ا "‪F'0‬ة ‪ #‬ل اش ‪ 10 -T‬أ‪ .O‬ل )‪20‬م(‪.‬‬
‫* ‪ E
,‬د ا " &
‪ 0‬ة ‪ 1.5‬م ‪ & , -T‬دون ‪ 0,‬وز ‪& , 30‬ا آ
أ‪.DIG‬‬
‫* "‪ " T‬ر أو رآ ‪ =" K" @ +‬ى ا ا و ‪.‬‬
‫* ا‪ Y‬ا ‪ 3# #‬ا ر‪ E # a‬ر " " ‪ . -.O -T K#‬و‪
,‬د ا ‪ G‬ا‪ +# = > # Y‬ء ‪ D E‬ا = ا‪ LH‬‬
‫ = ‪.‬‬
‫و ‪ R T, T‬ه&‪ %‬ا ‪ @= @=+‬ا ‪ B IJ‬ت ا‪ I GY‬د وا‪ `
E LY‬ا > = ‪ ` # B U ،‬ا وي و] ‪ 7‬ا
! ي ‪.‬‬
‫ا
ا ; ا‪:‬دار ‬
‫ا ‪) @ T" - : 6‬ة( ا = )ة( > = ) وآ ‪ #‬إن أ"‪ T‬ذ ‪،( z‬‬
‫ رآ ‪ U‬ص ‪ + = #‬ات وا
‪ | .‬ت وا } ‪. 3‬‬‫ا ‪ - : 7‬ا } (‪ 3‬ا ا‪ @L‬ا‪H‬د‪Y‬ء ‪ c . =+ # '#‬أو ‪ = >" K ,‬ا و ‪.‬‬
‫‪ ,‬دع ‪ O‬ت ا ‪ = >" c .# q U‬ا و ى ا ‪ c I‬ا‪m GH‬آ د ا ‪ # '0‬وا ‪ T‬ا ‪ L ,‬ا > = ‪ . ~
,‬ذه ‬
‫ا ا‪ . #‬و ‪ T‬ن " ‪ R‬ه&ا ا @ " ا } (‪ 3‬ا ‪:‬‬
‫ ‪ @ O‬ا‪H‬ذن ‪ = >" c .#‬ا و ‪.‬‬‫ =‪ " J‬ا ا م "‪ K‬ا )ة( ا ]‪)c‬ة( = ا > = ‪.‬‬‫ =‪ I" J‬دق ‪ '] " ' E‬دة " ‪ T‬ا ‪ +‬أو ‪ E‬آ ا(' '&‪ %‬ا ; ‪.‬‬‫ ]' دة إدار ‪ B ~ ?,‬ا ‪ +‬ا اد ا ' و‪ ,‬ه ‪ D E‬ا ‪ Q‬وط ا ‪ " ="
I‬ا = ت ا ‪. I J‬‬‫ ا ‪F‬ام "‪ I‬دق ‪ # 7 E‬ار ا > = ا ‪ -‬ة ‪ +‬درا آ " ‪.‬‬‫ا ‪ : 8‬ا } (‪ 3‬ا ا‪ @L‬ا‪H‬د‪Y‬ء ‪ = >" = '#‬ا و ‪.‬‬
‫ ‪ T‬ن " ‪ R‬ا )ة( ا ]‪)c‬ة( = "> = ا ا و " ا } (‪ 3‬ا ‪:‬‬
‫ ‪ @ O‬ر‪ IU‬ا = " ‪ 7L‬إ ‪ D‬ا ‪ c I‬ا‪m GH‬آ د ا ‪ # '0‬وا ‪ 3 O E T‬ا > ‪.b‬‬‫ =‪ G # " J‬ا ‪ R‬ا ‪ I" +O‬دق ‪. ' E‬‬‫ =‪ '] " J‬دة ا =‪ -0‬ا أو " ‪. ' T -U‬‬‫ } ث أ| " ‪ +‬ة ‪ -
,‬ا و‪ +E‬ان ‪ @ B‬ا @‪.‬‬‫ =‪ E " J‬ا ‪ -‬ا م ‪ #‬ا > ‪)b‬ة( وا = )ة(‪.‬‬‫ ]' دة ‪ " ~ ?, O‬ا ‪ +‬ا ‪
I‬وا "= " ‪ O‬ف ا ‪ c I‬ا ا " ‪.‬‬‫‪ '] " J= -‬دة ا ‪ T‬ر ‪.‬‬

‫‪43‬‬

‫ا ‪ R " : 9‬ا > ‪ b‬ا )ة( ا ]‪)c‬ة( = "> = ا و ‪.‬‬
‫ ‪ T‬ن " ‪ R‬ا > ‪)b‬ة( ا = )ة( " ا } (‪ 3‬ا ‪ Q‬ر إ ' آ‪ . " " -‬ا > ‪)b‬ة( و ا )ة( ا ]‪)c‬ة( = "> = ا ا و ‪.‬‬
‫ا ‪ : 10‬ا } (‪ 3‬ا ا‪ @L‬ا‪H‬د‪Y‬ء ‪ # =+ # '#‬وا ‪ #‬ت‬
‫ =‪ '] " J‬دة ا آ ر ‪.‬‬‫ =‪ '] " J‬دة ا =‪ -0‬ا أو " ‪. ' T -U‬‬‫ =‪ G # " J‬ا ‪ R‬ا ‪ I" +O‬دق ‪. ' E‬‬‫ ]' دة ‪ " ~ ?, O‬ا ‪) +‬ة( ا ‪
I‬وا "= " ‪ O‬ف ا ‪ c I‬ا ا " ‪.‬‬‫ ‪ B‬ر‪ ,‬ن ‪ 9 ,‬ا ن‪.‬‬‫‪ -‬إ ‪F‬ام ‪ #‬إدارة ا > = وا ‪)D#‬ة( ‪ D E‬ا‪ Y‬ار أداء ‪ 7 E‬إ ‪ ' D‬ا =‪ +‬ا را ‪ D E‬ا ‪. -G‬‬

‫ا ب ا ‪F 9‬‬

‫ا
ا ; ا ‪ #H‬و‪
G‬وط ا ‪ ".‬‬

‫ا ‪ a - : 11‬ورة ‪ ,‬ا > = ‪: D E‬‬
‫ ا ا ‪ p‬ا ! ور وا ء" " أ‪ .O‬ل " ‪ - G‬ا رس ‪ #‬ل " ض ‪ .O 15 -T‬و‪FE K" ، .O‬ل " ا ‪ p‬ا‪ H‬ث ‪ " E‬ا ‪p‬‬‫ا &آ ر ‪.‬‬
‫ ";= ‪ # E L‬ل ‪ .+‬وا ة ) " ء" " ا ‪ .O‬ل ( ‪ .O 15 -T‬و‪. .O‬‬‫ " € ا
‪ " -T 3‬ا ‪ 3‬ا > = ‪.‬‬‫ ‪ =" q IJ,‬أ" م " ‪ -U‬ا > = ‪ G‬ف ا = رات آ أ"‪ T‬ذ ‪ = > =+ # z‬ت ا ة ‪ - + D E‬ا ر ‪.‬‬‫ ‪ " q IJ,‬ا ‪ D E‬ا ‪ - + -T -G‬ا ر ‪ = > =+ #‬ت ا ة ‪. ' E‬‬‫‪ a -‬ورة ا ‪ " D E‬ب
ت ا ‪ - +‬ا ر و‪ L‬د‪.%‬‬

‫ا ب ا
ا )‬

‫ا ‪ J‬ا
ي وا ‪ .*/ 1% I‬‬

‫ا ‪ : 12‬ا ‪ J‬ا
ي ‪:‬‬
‫ ‪ D E @0‬آ‪ = >" -‬ا و ‪:‬‬‫ ا‪ E‬د ا ‪ M+‬م ا ر ا ر " ‪ O‬ف ا‪H‬دارة ا ‪ D E B‬ا ‪ #‬وا ‪. T‬‬‫ ا ‪ # , " D E‬ي ‪ G‬ر " ‪ Q O 7 qU‬وط ا ‪. #‬‬‫ا ‪- : 13‬ا ‪ J‬ا ا& ‪: 1‬‬
‫ ‪ @0‬أن ‪ ,‬ا > = ‪ D E‬ا ‪ = 0‬ا ‪:‬‬‫ ا ‪ b 0‬ا ‪ #‬ي ‪ ~
,‬إ] اف ا )ة( ا = )ة( ا &ي ' إ ‪ 7‬أ ‪ M+, 0" #‬ا ‪ Q‬ا ‪ #‬وا ? وا ' وآ‪ -U " -‬‬‫ ‪ K" ، ' T‬إ‪ E‬اد ‪ + ‚" #‬ي ' ‪.‬‬
‫‪ b 0" -‬ا ‪ =G‬م ا ‪ D E - ,‬ا‪ J,‬ذ ‪ G‬ارات ا ل ا ‪ .O‬ل‪.‬‬

‫ا ب ا ‪L M‬‬

‫ا ‪
N‬ا‪:‬داري وا
ي ‪ .*/‬ت ا ا‪2‬و ‪1‬‬

‫ال ‪ = >" D E @0 : 14‬ت ا ا و أن ‪ K!J,‬ت ا ƒ‪ O‬وا ا‪ G‬ا ‪ #‬وا‪H‬دار ا ‪ ' E '=,‬ا آ د ا ‪ '0‬‬
‫ ‪ #‬وا ‪. T‬‬

‫ا ب ا ‪ .‬دس‬

‫ ‪ % M‬ت‬

‫ا ‪ =, - : 15‬ا ا‪ q U‬ا‪ c 9‬أو ‪ K ,‬أو إد‪ U‬ل أي ‪ = >" D E ;,‬ا و ا "‪ U 0‬ل ا ر ]' ‬
‫] ‪ -T +‬ا ت ا ‪ ,‬د ‪ c I" D E‬ا آ د أ‪ -L‬أ‪ b. " 30 % IG‬ا =‪. +‬‬
‫ آ‪ @ O -‬ورد ‪ #‬ه&ا ا ر ‪ , l‬درا ‪ 7‬إ‪ U Y‬ل ا ‪ U‬ل ا ر ا ا ‪ ،‬و ‪ D E q+‬ذ ‪ z‬ا ‪ q U‬ا = ‪ K" ، " # +‬ا ‬‫‪ L„ #‬ل ا را ا ‪ .‬ت ‪.‬‬
‫ ‪ ,‬ئ و‪ ' +,‬ا =‪ +‬ا را و ‪ " 3‬ر ا = وز ا ‪ #‬ا ‪ +O‬وا ‪ Q‬ب ا ‪ M+ # 3‬ا =‪ +‬ا را ‪.‬‬‫ ‪ a‬ورة و‪ Ka‬ا(‪ c‬ا ‪ .O‬ل ى ا ‪ c I‬ا‪m GH‬آ د ا ‪ # '0‬وا ‪ T‬أ‪ Y -L‬ى ‪ " 15‬آ‪ + -‬درا ‪.‬‬‫ ‪ =,‬ا ‪ Q‬اه ا ر و] اه ا ; درة " ‪ O‬ف ا ا ‪ #‬ي ا ‪ 7 qU‬و"‪ I‬دق ‪ O " ' E‬ف ا ‪
I‬ا‪m GH‬آ د ا ‪ '0‬‬‫ ‪ #‬وا ‪. T‬‬
‫ و‪ L‬ب ‪ ,‬ا ‪ .O‬ل ‪ D E‬ا ا ‪.
I‬‬‫ و‪ L‬ب إر ل " ‪ .‬ت ا ‪ .O‬ل ا ‪ +‬إ ‪ D‬ا > = ا = أ‪ Y -L‬ى ]' ا وا ا ا‪ #‬اء " ‪ '] =,‬دة ا ; درة‪.‬‬‫ ا ‪ K , D E '= @ O K" G‬ا ‪ .‬ت ا ‪ .Om
I‬ل ‪ ،‬آ أ"‪ T‬ذ ‪.z‬‬‫ إر ل " ‪ .‬ت ا " ‪ = > #‬إ ‪ D‬ا ‪
I‬ا‪m GH‬آ د ا ‪ # '0‬وا ‪ " # T‬ور } } أ]' ‪. = > # ' ;Q, D E‬‬‫ ‪ ] =,‬اه ا ‪ O " -‬ف ‪)@ B‬ة( ا > = أو ا )ة( ا = )ة( ' ‪ ،‬و ‪ I‬دق ‪ O " ' E‬ف ا ‪ c I‬ا‪ GH‬ا ‪ # '0‬‬‫وا ‪. T‬‬
‫ ‪ K L =,‬ا } (‪ 3‬وا ‪ .‬ت ا ‪ = > #‬وا " ‪ '#‬وا ر ‪ c I '#‬ا‪m GH‬آ د ا ‪ # '0‬وا ‪ T‬‬‫ا‪ GH‬ام ‪ D E‬ا ‪F" E RT‬او ' ‪ 'O Q+‬أو إ‪ 'G 9‬أو
@ ا ‪ '+" q U‬ي @ " ا ب‪.‬‬

‫ ‪ Q‬ا ز
و ‪R
N‬‬
‫‪ $ S‬‬

‫‪44‬‬

‫‪DECRET n° 101 DU SECRETARIAT GENERAL DU MINISTERE D E L’EDUCATION‬‬
‫‪NATIONALE ET DE LA JEUNESSE du 31/07/2003‬‬

‫ا
ط ‪ 31 :1‬ز ‪2003‬‬

‫ا ا

‫وزارة ا
ا وا ب‬
‫ا ا ‬

‫ ‪U‬آ
ة ر‪101: V‬‬
‫إ ‪ 0‬ا ‪ .‬ة وا ‪ .‬دة
ي ا‪2‬آ د ت ا >=
وا ‪Q‬‬
‫ا
‪%‬ات وا دة & اب ا زارة‬

‫ا ‪$%$‬ع ‪FG :‬ن إ< اث أ م (*)( ا'و ) ا ‪ A‬وي و[‪ YK‬ا ‪ L‬ي ‪.‬‬
‫‪Q,‬م ‪ 0‬م ‪$>$‬د ‪ @h$‬ا‪ b‬م ا ‪،
T-‬‬

‫و ) ‪ , 8 ،‬ق ا‪ <QSb‬ت ا * [ ‪ o/‬وزارة ا * ا ‪ E;$‬وا ‪ KG‬ب إد‪ @$R .(/ W 3‬ت ا ‪ $DE‬ا * ‪ 8E0 T$‬ا ‪ L*A‬ت‬
‫ا ] ق ا ‪ *( E;$‬وا *‪UT$R‬؛ و (‪$‬رة ‪ *,Q‬ا‪ O 0‬ذات ا ^( ا * و‪ W*)%‬ا ‪$‬زارة *) ا * ‪ E d O‬ا'و ‪ U .‬ه ا ا ‪$E‬ع ‪ U‬ا *)( ‪ ،‬وآ ا‬
‫) ‪ O‬ا‪hQ*3h‬ت وا‪h R[b‬ت ا * ‪ X$ @ U 0‬و>‪$‬د‪Y0‬؛ ‪ E GT‬إ ‪ R Q‬أ@‪ A0 Y‬ر إ< اث ‪ ()*( 1500‬ا'و ‪ J; E‬ا ‪ A‬و‪ T‬و[‪YK‬‬
‫ا ‪ T L‬ذات ا > ‪ 7E 6 ،‬ا'‪ s,$( AK,‬ا ‪ A‬وي‪ ،‬وذ ‪ r‬ا * اء ‪ U‬ا ‪ ,$‬ا را‪.2003-2004 ,‬‬
‫و‪ E* T‬ه ا ا ‪ G‬وع إ@‪ O‬ز‪ 3 .(/ X‬ر ا ‪ G‬اآ ‪ 6‬ا ‪ U (/ 8‬ا ‪ A‬ع ‪ ،‬و ‪ W* A‬ا ‪ / O‬ت ا ( وا ‪ ) O‬ت وا ‪ t W‬ت وا ‪ DE‬ت ‬
‫ا ‪ $R‬ا ‪ E* *W‬ا *)( ا'و ‪ J; E‬ا آ‪$‬رة ‪.‬‬
‫و‪ ، r A A 0‬و<*‪ ( / *0 .‬ا‪ O@b‬ز ‪ U UR T .^ F‬ا ‪ )8‬وا ‪ @l ، / OE‬أ;(‪ RE :‬ا *‪ W >$* A‬ت ا * ‪:‬‬
‫‪1‬ـ ‪ ^ E0‬ا‪ 8*,h‬دة ‪ U‬ا ‪ G‬وع ا ‪ / O‬ت ا * ‪ ( JK,‬ات وا دة @‪$‬اب ا ‪$‬زارة ا * ا<‪ .(/ W‬أ‪ ,‬س وا< ‪r(0 U / > dR‬‬
‫ا ‪ / O‬ت‪.‬‬
‫‪2‬ـ ‪ *T‬ا‪ )*,‬ل ا ‪ O‬ات ا را‪ ,‬ا ‪ W W ; U A , < *A‬ا ا ض ‪$,‬اء دا‪ d3‬ا ارس ا‪ * h‬ا‪ c‬ا ) ‪ $‬أو ‪ /‬ت ‪ / A ) 0‬ت‬
‫أ‪ 3‬ى‪ d] ،‬وزارة ا'و ف وا ‪-G‬ون ا‪ ، Q,b‬وا ‪ / O‬ت ا ( ‪ ،‬و ه ‪.‬‬
‫‪ LT -3‬آ‪ d‬ث ‪ Q8; 30‬و;‪ 6 (8‬إ‪ /‬ء ا'و ‪ T$‬ا * ‪Q3 d O‬ل ا ‪ U ,$‬ا را‪ 2003-2004 U ,‬و‪ 8;a 2004-2005‬ل‬
‫ا ‪$E, 5 U K‬ات ‪ U‬ا ) ‪ ،‬و ه ‪ X‬ا ‪ :OT h‬أن ‪ )*0‬ى ة ا را‪ ()* ,‬ا'و ‪h-W K E‬ء ا';‪ 8‬ل ‪ E,‬وا< ة ‪Q3‬ل ا ‪U ,$‬‬
‫ا آ‪$‬ر‪ * 0 U < ،UT‬ق ا را‪ U (O ( K E U *E, ,‬ا ‪$E, 4 U K‬ات ‪ U‬ا ) ؛‬
‫‪4‬ـ ‪ .I# ، T‬ا ?‪ ، ( +‬ا ل ا
‪ 0‬ة ‪ ( .‬ة "‪ " E 0‬ا ‪ .O‬ل‪ ،‬ا و ‪ , D‬رس ‪ U‬ل ا ‪ .‬ة ا ‪ ، I‬وا ? ‪ U‬ل ا ‪ .‬ة ا ‪F‬وا ‪،‬‬
‫" ا‪ E‬ة = ا ‪ .O‬ل وا = ا ‪ T" -I.,‬ن ا را ‪ +T " E‬ه ‪.‬‬
‫‪5‬ـ ‪ 7*8 7 T‬ا ‪ A‬إذا ‪ W)0‬أ< ا ‪ G‬آ ء )ا ‪ ، W 8@ / O‬أو > ) ‪ (/‬ا ان و ‪$WG‬د ‪ T O ( W‬وا ‪Q %h ( )8‬ع ‪-‬و ‬
‫‪ X 0‬وذ ‪ :>$ r‬ا‪ K0 80‬م ‪ W‬ا ا ض‪.‬‬
‫ه ا ‪ ،‬و‪ O0‬ر ا‪ [b‬رة إ ‪ .‬أن إ< اث (*)( ا'و ‪ / O‬و‪ T‬أو [‪ KET h T L< YK‬أن ‪$RT‬ن ‪ Q /‬ا@‪ 8‬اد‪ :OT d ، T‬أن‬
‫‪ / Y W 0‬ة أ; اف ‪$( @ U‬زارة‪ ،‬و> ‪ ، ( /‬و‪ z‬ء وأو ء ا';‪ 8‬ل‪ ،‬و ‪ U (/‬ا *^ د‪ U T‬وا>* ‪ U /‬إ ‪... g‬‬
‫و ‪ X W‬ا ‪ U )*T ، T‬إ< اث ‪$* .(/ d / JT‬ى آ‪ 8* / > d‬ة ‪ U‬ا ‪ G‬وع ‪ o 0 d *GT‬إ[ اف ا ة أو ا ا ‪:c E‬‬
‫و‪$R*T‬ن ‪:U‬‬
‫ر‪) c‬ة( ا ‪ / O‬ا *‪ 8‬ة ؛‬
‫‬‫ ]‪ d‬ا{ ء وا'و ء )أو > ) ا{ ء وا'و ء < و>‪$‬ده ( ؛‬
‫‬‫ ]‪) d‬ة( وزارة ا'و ف وا ‪-G‬ون ا‪ .* Q,b‬د‪ o/‬ا > إ ‪ Y‬؛‬
‫‬‫ ر‪) c‬ة( > ) أو را ‪ (/‬ان ا *)( ا'و ؛‬‫ ]‪) d‬ة( ‪ U/‬آ‪ U W> d‬ا ‪ WO‬ت ا'‪ 3‬ى ا ا‪ G ( /‬وع ‪.‬‬
‫‬‫و‪ E 0‬إ ‪ .‬ه ‪ X‬ا ‪ 8‬ق ‪ ،‬إ‪ %‬إ ‪ .‬ا ‪ J K 0 .(/ W‬ا *‪ W >$‬ت ا ‪ 8‬ا آ ‪ ،‬ا ‪ W‬م ا * ‪:‬‬
‫‪ , 6K*0‬ا را‪ F ,‬م ا *)( ا'و ا } ؛‬
‫·‬
‫ا ) ‪ d< .(/ d‬آ‪ d‬ا ‪ G‬آ‪ d‬ا * ‪ *)0‬ض ا ا ) دي ‪ X W‬ا' م ؛‬
‫·‬
‫‪Q < DE0‬ت ( @‪ T W‬آ‪ E, d‬درا‪ d O * ,‬ا';‪ 8‬ل ا )‪$3 U E‬ل ا ر‪ ,‬ا ‪$‬ا ‪.‬‬
‫·‬
‫آ أ;(‪$ RE :‬ا ة ^ ‪ 7‬ا ‪ /‬ا * ‪$‬ي ‪$‬زارة أ ب و ‪ cQ UR o‬ا ارس ا‪ * h‬ا‪ c‬أو ا ‪ L8‬ءات ا'‪ 3‬ى ا * ‬
‫‪ *,‬ث ‪ W‬أ م (*)( ا'و ‪$ .‬ز‪ : < /‬ا ‪ / O‬ت ا *‪ 8‬ة ‪ T 0 6‬ا ‪ WO‬ت ا ‪ RT G‬ا * ‪ 0 . $**,‬ه ‪ ،‬إ ‪ tK)0 :@ > .‬ا ‪ O‬ول‬
‫‪ Y*K S‬وإر‪ Y ,‬إ ‪ .‬ا ‪ T T‬ا آ‪$‬رة أ‪ XQ/‬ة ‪ .(/‬رأس آ‪ d‬أ‪.U /$K,‬‬
‫و‪ ، *3‬أه ‪ R :‬أن ‪$ $0‬ا ه ‪ X‬ا ) ( ا ‪ T E/ U YA * 0 W‬ص ‪ .(/‬إ< ;*‪ [ R W‬وط ا ‪ OE‬ح‪.‬‬

‫وا )م ‪.‬‬
‫‪ 4‬ا ز و ‪2 9 :‬‬
‫ا ‪ ;-‬ا م‬
‫أ<!‪ %‬ا ! >‬

‫‪45‬‬

FICHE 7: DOCUMENTS ADMINISTRATIFS A PRODUIRE
1- DOCUMENTS ADMINISTRATIFS
ETABLISSEMENT PRESCOLAIRE

A PRODUIRE POUR L’OUVERTURE D’UN


?! ‫ا !! ا‬
> ‫ ا‬7
‫وزارة ا
ا
وا‬
>! ‫@ ا‬A ‫ وا‬#‫ ا‬-‫و‬

‫ ع ا
ا‬CD
‫آ د !
ا
وا‬#‫ا‬

4‫ ا ط *) ز ر ز‬
‫ون ا‬1 ‫ ا‬7 D
> ‫و‬#‫ ا‬7
‫* ت ا‬1 4 ‫ اف‬H.‫ ا‬A I
>6 IJ ‫ر*> ا‬%! ‫وا‬

IK‫ ; ر‬C ‫ء‬+‫د‬.‫; ا‬,‫ ا ا‬M' N ‫ا‬
> ‫و‬#‫ ا‬7
*1

-

. ,- ‫ ا‬:< S X‫ ر‬T T ‫ ا‬7 [ 0 :(; (1
.‫* ح‬A ‫ ا‬T ‫ ا‬X‫ ر‬T * 9 3 * ‫ ا‬:(; (2
.7[ ‫ ا‬T ‫ ا‬9_0 ‫ ت‬$() ‫( > اذة‬3
. ‫ (*)( ا'و‬,- * ‫ غ‬8* Y (/ ‫ام ^ دق‬k* ‫( ا‬4
. ,‫ ا را‬E ‫ل ا‬Q3 ‫ ب‬K,'‫ ا‬U :K d ) ‫ ا‬U/ .(_0 ‫€ أي ب‬T$)* Y (/ ‫ام ^ دق‬k* ‫( ا‬5
.d '‫ ا‬.(/ ,‫ ا را‬E ‫ ا‬T W@ . ‫ إ‬d ) ‫ ء ا‬AK Y (/ ‫ام ^ دق‬k* ‫( ا‬6
. W (/ ‫ ^ دق‬،(‫ )ة( وا ة )ة‬,- ‫ ا‬U ‫ م‬K ‫ ا‬d ) ‫ ا‬A/ U _ @ (7
. W (/ ‫ ^ دق‬W ‫) د‬T ‫ أو‬T‫ر‬$ RK ‫ دة ا‬W[ U _ @ (8
.(/ ‫ات‬$E, ‫ث‬Q}) E ‫ ; ف ا‬U W (/ ‫ ^ دق‬، S$^_ ‫ أو ا‬$ ) ‫ة ا *)( ا‬kOE ‫( ن (_ ت ا‬9
.( ()8 ‫ ا _ ا‬U d '‫ا‬
. W (/ ‫ ^ دق‬E;$ ‫ƒ ا‬T )* ‫ ا‬U _ @ (10
. E, UT G/ U/ X / dAT h E) ‫ أن ا‬oK]T ‫ د أو‬T‫زد‬h‫ ا‬A/ (11
. $ ) ‫ ا‬K ‫ ا‬7 ^ ‫ ; ف ا‬U ( (A) ‫ ا ^ وا‬E) ‫ ا‬Q, oK]0 K; ‫ دة‬W[ (12
.(:@ >a K E ‫ ا ة‬U < ‫ دة‬W[) W R< d3 T ‫ ا ) أو‬J ‫ا‬$ ‫ ا ) أو ا‬dO ‫ ا‬U _ @ (13
. W) ‫]* ا‬T < ‫ ا * ن‬$0$ ‫ ن‬0‫ر‬$S (14
‫ ق إذا آ ن‬b‫ ا‬,‫ ر‬U _ @ ‫داري أو‬b‫* اع ا‬,h‫ < ا‬E) ‫د ا‬$>‫* اع < و‬,h‫ ا‬,‫ ر‬U _ @ (15
.‫ ق‬b‫) ا‬%‫ و‬
. ' E) ‫ ا‬X‫ ر‬T J ‫ ا‬T ‫ ا‬... ‫ أو إ‬A*, ‫ ^ دق‬7T ^0 (16
.:( ‫ ا‬:< S ‫ان‬$E/‫ و‬,‫ ا‬d 0 ‫ ة‬KE* „‫ث أ‬Q} (17
– (9) – (8) – (6) – (5) – (4) – (2) : XQ/‫ ا أ‬Jc }$ ‫ ا‬.(/ ^*AT ,- 7[ ‫ ا‬T ‫( إذا آ ن ا‬18
.(17) – (12)

46

‫‪2- DOCUMENTS ADMINISTRATIFS A PRODUIRE POUR LA GESTION D’UN‬‬
‫‪ETABLISSEMENT PRESCOLAIRE‬‬
‫ا !! ا !?

‫وزارة ا
ا
وا
‪ 7‬ا >‬
‫و‪ -‬ا‪ #‬وا ‪ @A‬ا !>‬
‫‪ CD‬ع ا
ا

‫ا‪#‬آ د !
ا
وا ‬
‫ ا ط *) ز ر ز‪
4‬‬
‫‪ 7 D‬ا ‪1‬ون ا ‬
‫ ‪ A I‬ا‪ H.‬اف ‪ *1 4‬ت ا
‪ 7‬ا‪#‬و >‬
‫وا !‪%‬ر*> ا ‪>6 IJ‬‬

‫ا ‪ M' N‬ا ا‪ ;,‬ا‪.‬د‪+‬ء ‪O :‬‬
‫ ‪ 7
*1‬ا‪#‬و > أو ‪
* -‬‬
‫أو إد‪ K‬ل أي ‪
4

?-‬‬

‫‪ :(; (1‬ا * ‪ ,- 7*8 9 3‬ا *)( ا'و ‪ ،‬أو ‪ W) ,$0‬أو إد‪ 3‬ل أي ‪ T W (/ 0‬ر‪ X‬ا ‪. ,-‬‬
‫‪ T EK ^0 (2‬ا ‪ U KT ,-‬ا‪ W )*,‬آ ‪ ()*( ,-‬ا'و ‪.‬‬
‫‪ (3‬ر‪ ^3‬ا ‪ EK‬ء‪.‬‬
‫‪ W[ (4‬دة ا ‪. A‬‬
‫‪ ^ _ @ (5‬دق ‪ W[ U W (/‬دة (‪ R‬ا ‪ T EK‬أو ‪ A/‬آ ا‪ X W Wc‬ا ‪. T‬‬
‫‪ W[ (6‬دة إدار‪ <QS oK]0 T‬ا ‪ T EK‬ا اد ا‪ W )*,‬و‪ $0‬ه ‪ .(/‬ا ‪ G‬وط ا ^ ( ‪ U‬ا ( ت‬
‫ا _*^ ‪.‬‬
‫‪ (7‬ا ‪ K‬ا *‪ G EA‬وع إ< اث ‪ ()*( ,-‬ا'و ‪.‬‬
‫‪ (8‬ا ‪ WG‬دة ا (‪ K‬ا *)(‪ * A‬ا ‪. ,-‬‬
‫‪ (9‬ن ‪ ƒ(*_ d^8‬ا ‪ J‬ا ‪ T ,-‬د ‪ /‬د ا ‪ O‬ات وا ‪$^8‬ل ا را‪ ,‬وا ا‪ O< dR ) *,h‬ة‪.‬‬
‫‪ U _ @ (10‬ا ‪ dO‬ا ) أو ا ‪$‬ا ‪ J‬ا ) ‪ ،‬أو ‪ W[) W KR< d3 T‬دة < ‪ U‬ا ة ‪ K E‬ا ر (‪.‬‬
‫‪ U dSa A _ @ (11‬ا *) ‪ ƒT‬ا ‪. E;$‬‬
‫‪ A/ U _ @ (12‬ا ‪h$‬دة ‪ 9_G( K E‬ا ا‪. 0‬‬
‫‪ ^ _ @ (13‬دق ‪ U W (/‬ا ‪$@ A‬ن ا'‪ J()*T E/ , ,‬ا' ‪$E) 9_G‬ي‪.‬‬
‫‪ (14‬ا *‪k‬ام ^ دق ‪ *, Y (/‬ار ا ‪ ,-‬ا ) ‪ d‬ة ‪ E,‬درا‪ ,‬آ ( ‪.‬‬
‫‪ > (15‬اذة )(‪ $‬ت ‪ 9_0‬ا )‪. E‬‬
‫‪Q} (16‬ث ‪$S‬ر ‪ $0$‬ا < ‪ ]T‬ا )‪. W‬‬
‫‪ (17‬ا ‪ DE‬م ا ا‪. ,- ( (3‬‬
‫‪ ch (18‬ا *‪k WO‬ات وا ) ‪ E‬ت ا * ‪. T$‬‬
‫‪ 3 (19‬ا'@‪ G‬ا * ‪ T$‬وا *‪ DE‬وا ‪ :*R‬ا ‪ *A‬ح ا‪. W )*,‬‬
‫‪(20‬‬

‫‪47‬‬

‫إ‪ %‬إ ‪ .‬ا ‪ Jc }$‬ا ‪ :(; ƒ( @$R‬ر‪ 0 ^3‬ا ‪. ,-‬‬

FICHE 8 : BIBLIOGRAPHIE ATFALE

1- PRODUCTIONS PEDAGOGIQUES






Une série de 8 guides d’activités pour le préscolaire en français et en
arabe, avec l’appui de la Fondation B.Van Leer et de l’UNICEF en 1990.
Un film pédagogique : « Apprendre autrement » en 1994 .
Une 2ème série de 11 guides d’activités pour le préscolaire en 1997 avec le
soutien de la Fondation B.Van Leer, de l’Ambassade de France et du Canada.
Un jeu d’éducation nutritionnelle et un guide pédagogique à la demande du
Ministère de la Santé et de l’OMS, en 1999.
Une collection ATFALE pour le préscolaire composée de 30 éléments
validés par le Ministère de l’Education nationale, avec l’appui de la Fondation
B.Van Leer, de l’UNICEF, de l’Ambassade de France et de l’Agence de
Développement Social 2006/2007 :
Les fondements du préscolaire.
L’aménagement de l’espace et du temps au préscolaire
L’expression orale au préscolaire
Lire et écrire au préscolaire ?
Graphisme et écriture au préscolaire
Les activités mathématiques au préscolaire
Les activités scientifiques et technologiques au préscolaire
L’éducation à la santé au préscolaire
Les droits de l’enfant au préscolaire : du principe à l’acte éducatif
La participation des parents au préscolaire
Jeux et outils pédagogiques au préscolaire
Activités créatives au préscolaire
L’éducation physique et sportive au préscolaire
Suivi et évaluation au préscolaire
Jeu de dominos des animaux
Jeu de dominos des schèmes
Jeu de dominos des schèmes et chiffres
Jeu de cartes des 7 menus
Education nutritionnelle Guide d’utilisation du jeu des sept menus
Les posters du civisme
Education au civisme et à la citoyenneté Guide d’utilisation des posters des
monstres du civisme
L’imagier du préscolaire
Comptines et chansons au préscolaire
La vache Mabrouka Album pour enfants
Le jardin de Moui Lella Album pour enfants
Jamila la Maîtresse Album pour enfants
Fichier de l’élève niveau I (4/5 ans)
Fichier de l’élève niveau II (5/6 ans)
Cédérom des comptines en arabe
Cédérom des comptines en français

48

2- PRODUCTIONS SCIENTIFIQUES D’ATFALE
COLLOQUES




1992 en collaboration avec la Fondation Bernard Van Leer et l’Unicef,
« Colloque maghrébin sur l’éducation préscolaire ».
1994 en collaboration avec la Fondation Bernard Van Leer , « Journées
internationales audiovisuelles sur l’éducation préscolaire ».
1997 en collaboration avec la Fondation Bernard Van Leer et le service de
coopération de l’Ambassade de France, « Colloque international sur
l’éducation pré-scolaire ».

PUBLICATIONS ET ETUDES













« Etude évaluative de la phase de diffusion du projet Koranic
Preschools », Mohammed Faiq, Najah El Jadida, Casablanca 1996.
« Une innovation pédagogique dans le préscolaire coranique au Maroc »,
Khadija Bouzoubaâ, in « Formation petite enfance et partenariat » Ed.
l'Harmattan, Paris 1997.
« Petite enfance et éducation préscolaire », Khaled El Andaloussi, in culture,
enfance et éducation préscolaire, UNESCO, Paris, 1999.
« Recherche-action Sciences Développement Démocratie », Khaled El
Andaloussi, Edition Publisud, Paris 2000.
« Pour un enseignement fondamental avec une composante
préscolaire », in contribution du réseau d’experts nationaux sur la situation
actuelle et les voies de rénovation de l’éducation et la formation, Tome 1,
Mohammed Faiq, Commission Spéciale Education Formation (COSEF), 2000.
« Rénover le préscolaire au Maroc », Khadija Bouzoubaâ, in « Tradition et
innovation dans l’éducation préscolaire » Ed. INRP-CRESAS, Paris 2000.
« Punition
et
violence
à
l’école »,
Brigitte
El
Andaloussi,
UNICEF/ATFALE,2001.
« L’enseignement préscolaire : Etat des lieux et propositions »
Mohammed Faiq et Brahim Chedati, COSEF/MENJ 2003
« L’enseignement préscolaire : Diagnostic et perspectives » Mohammed
Faiq et Brahim Chedati, COSEF/MENJ 2003
« Développement de l’éducation préscolaire : Réalités et perspectives »,
Contribution au Rapport sur le cinquantenaire du développement humain
www.RDH50.ma Khaled El Andaloussi 2006.
« La situation du préscolaire : Importance, diagnostic et vision
pédagogique » Khaled El Andaloussi et Mohammed Faiq, Conseil Supérieur
de l’Enseignement, 2008.

49


Documents similaires


Fichier PDF adjara
Fichier PDF enseignement prescolaire
Fichier PDF dossier inscription cetl 2015
Fichier PDF fichier pdf sans nom 1
Fichier PDF guide ecole 4
Fichier PDF fiche secteur education


Sur le même sujet..