CR et Liste Ass Nat.pdf


Aperçu du fichier PDF cr-et-liste-ass-nat.pdf

Page 1 2 3 4 5 6 7




Aperçu texte


- Dominique Muller – Délégué Adjoint Bureau de la Musique MC : arbitrages financiers
interministériels en cours concernant la création d’un Centre National de la Musique. Calendrier
initial trop optimiste, en cours d’adaptation.
- DRAC Grand Est : Développer les mutualisations.
- 106 de Rouen : Inquiétude concernant les nouveaux contrats de filière.
- Canal 93 : Actuellement Beta-testeur du Pass Culture : conseille de s’informer sur l’exemple du
pass italien « Bonus Cultura » pour prendre la mesure de ses échecs. L’âge de 18 ans minimum
pour bénéficier de ce pass n’est-il pas trop élevé?
- France Festivals : les réseaux, structures de taille intermédiaires réunissant beaucoup de petites
structures, sont aujourd’hui cruciaux pour lutter contrer les phénomènes de concentration. Ne
faudrait-il pas mettre en place une labellisation des réseaux ?
- Association Relief : œuvre pour la pratique musicale amateur en Nord Pas de Calais. Malgré une
action d’intérêt général menée depuis plus de 20 ans, et notamment en ce moment auprès des
migrants de Calais, ne perçoivent aucune aide publique. Est-ce normal ?

CONCLUSIONS de Emmanuel Négrier – CNRS :
Les préjugés et oppositions stériles entre acteurs d’un même secteur culturel, si présentes par le
passé dans tous les milieux, sont en train de s’estomper et d’être dépassés, au bénéfice d’une
esquisse d’action commune, indispensable aujourd’hui.
Différents axes de travail sont à envisager pour lui :
- Travail sur l’influence : alors que les acteurs du champ culturel « font de la culture avec la
politique », on constate aujourd’hui la difficulté de plus en plus importante des élus « à faire de la
politique avec la culture » (l’absence de la FNCC – Fédération Nationale des Collectivités
Territoriales pour la Culture, pourtant invitée a été très remarquée, et en est un exemple parlant,
tout comme l’absence des élus à cette concertation de manière générale).
- Travail sur la diversification des programmations, et le développement de programmations de
plus en plus hybrides.
- Invention de nouveaux modèles économiques pour les structures musicales.
- Développement des mutualisations.
SYNTHESE 2 :
- Beaucoup d’attentes ressortent de cette première plénière, d’autant plus que le calendrier
législatif culturel annoncé est très serré.
- Beaucoup de déceptions ressenties : l’absence de la FNCC et d’élus, la suppression des
contrats aidés qui a clairement engendré une augmentation de la souffrance au travail dans des
structures déjà fragiles à la base.
- Beaucoup d’envies : une vraie demande des acteurs pour plus d’ouverture et de coconstruction, afin d’élaborer une vision multiple de l’action publique en faveur des musiques.
Date de la prochaine assemblée communiquée prochainement.