Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils PDF Recherche PDF Aide Contact



50 vendredi 26 février 1915 .pdf


Nom original: 50 vendredi 26 février 1915.pdf
Titre: 50 vendredi 26 février 1915
Auteur: Morel

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PDFCreator Version 1.7.3 / GPL Ghostscript 9.10, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 27/04/2018 à 23:46, depuis l'adresse IP 46.162.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 134 fois.
Taille du document: 872 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


Journal de guerre du caporal Joseph SUCHET
Vendredi 26 février 1915
« Vendredi 26
Ayant été fatigué dans la nuit, je ne vais pas au ravitaillement. J’en profite pour préparer des
colis. Nous passons le reste de la journée bien au chaud. Joseph Jacquin vient souper avec
nous. »
La veille, Joseph SUCHET s’était rendu au fort des Perches pour voir Joseph JACQUIN, mais ce dernier n’avait pu
quitter son lieu de garnison. Cette fois-ci, l’autorisation de sortie lui ayant été accordée, il a pu sortir du fort et
se rendre à Belfort où il va retrouver Joseph SUCHET et Edith DUBIEZ, sa cousine germaine.
Cette rencontre va nous permettre de côtoyer le destin des cinq frères JACQUIN, plongés dans la tourmente de
la grande guerre.
Joseph JACQUIN
Né le 23 juillet 1882 à Belley
Soldat au 172ème RI de
Belfort, passé au 97ème
Régiment d’infanterie alpine
de Chambéry le 21 mai 1915, au 11ème
escadron du train le 24 février 1917 puis
au 109ème régiment d’artillerie lourde le 3
juin 1918.
Edith Dubiez

Joseph Jacquin

Francisque Jacquin

Marius JACQUIN
Né le 15 mai 1884 à
Belley
Sergent du 133ème RI de
Mariage de Marius JACQUIN et Clotilde GRANGER 1910
Belley, blessé par éclats d’obus le 24
octobre 1916 devant Verdun, Blessé le 19 mai 1918 à Loivre par éclats de canon. Mort Pour la France des suite
de ses blessures à l’ambulance 4/45 le 20 mai 1918. Cité à l’ordre de la division le 11 avril 1918. Croix de guerre
avec étoile de bronze – Médaille militaire le 20 mai 1918.
Louis Jacquin

Tony JACQUIN né le 22 août 1888 à Belley.
Soldat du 133ème RI de Belley, blessé le 26 juillet 1916 à Curlu par éclats d’obus, le 19 avril 1917
A Loivre par éclats d’obus, le 19 juillet 1918 à Charuy par éclats d’obus et le 19 septembre 1918
par éclats d’obus, cité à l’ordre du régiment le 2 juillet 1917.
Francisque JACQUIN né le 16 juin 1892 à Belley.
Caporal du 133ème RI de Belley, passé au 132ème RI de Reims le 26 novembre 1916 et au 71ème RI
de Saint Brieuc le 18 décembre 1917.
Blessé au combat de Metzeral le 6 juin 1915 par éclats d’obus.
Louis JACQUIN né le 23 janvier 1900 à Belley.
Sergent au 133ème RI de Belley, incorporé en 1920 il fait partie de la première classe d’âge qui
échappe au carnage.
Avec son régiment incorporé au corps d’occupation de l’armée du Rhin, Il participe à
l’occupation du territoire allemand.
La fratrie JACQUIN, comme tant d’autres, a payé un lourd tribut à cette terrible guerre.


Aperçu du document 50 vendredi 26 février 1915.pdf - page 1/1

Documents similaires


Fichier PDF journal de guerre joseph suchet vendredi 26 fevrier 1915
Fichier PDF slz fiche detaillee marius jacquin
Fichier PDF slz fiche detaillee marius jacquin
Fichier PDF 070 jacquin marius
Fichier PDF monument aux morts rossillon pour presentoir
Fichier PDF fiche marius cesar tissot


Sur le même sujet..