FOIRE DU LIVRE DE TUNIS 2018 presse .pdf



Nom original: FOIRE DU LIVRE DE TUNIS 2018-presse.pdf
Titre: Microsoft Word - FOIRE DU LIVRE DE TUNIS 2018.docx

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par Word / Mac OS X 10.10.5 Quartz PDFContext, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 30/04/2018 à 20:33, depuis l'adresse IP 196.234.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 685 fois.
Taille du document: 954 Ko (3 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)










Aperçu du document


 
 

 

FOIRE DU LIVRE DE TUNIS 2018
ENQUETE DE SATISFACTION
Cette enquête a été menée par la FTE pendant la 34è session de la FILT,
auprès de 100 exposants (Questionnaire écrit, suivi d'un bref entretien).
Elle fait ressortir des données utiles pour la prochaine session.
La FTE présente ce travail comme une contribution constructive à cet
événement majeur de l'année du livre en Tunisie, elle sera dorénavant
impliquée en amont de l'organisation de la Foire, en 2019.
Le Bureau Directeur
 
Nous  avons  posé  aux  exposants  deux  questions  simples:  
 
1/Quel  est  votre  degré  de  satisfaction  concernant  la  Foire  cette  année  ?  
2/Quels  seraient  les  points  à  améliorer  l'année  prochaine  ?  
Ce  qui  nous  a  permis  de  dégager  les  tendances  suivantes  :  
 
DEGRE  DE  SATISFACTION:  
 
 
Très  fort  
10%    
 
Fort      
15%  
Moyen    
5%    
 
Faible    70%  
 

 
 
 

 

 
Les  exposants  qui  se  sont  déclarés  "satisfaits"  sont  en  majorité  des  étrangers,  
(essentiellement  Syriens,  Saoudiens),  des  libraires,    ou  des  éditeurs  dont  c'est  la  
première  expérience  à  la  foire  du  livre.  
 
Les  points  positifs  qui  ont  été  relevés  sont  les  suivants  :  
1-­‐ La  sécurité  
2-­‐ La  qualité  des  visiteurs    
3-­‐ Le  nombre  des  exposants    
4-­‐ L’interdiction  des  livres  appartenant  à  des  idéologies  obscurantistes.  
5-­‐ La  diversité  des  produits.  
 
Ces  critères  varient  selon  l’emplacement  :  par  exemple  les  exposants  du  Hall  1  ont  
mentionnés  le  critère  de  sécurité  comme  étant  un  point  fort,  alors  que  ceux  du  Hall  2  
déplorent  l’absence  de  sécurité  (visiteurs  "hostiles",  voyous,  menaces,  vols...).  
 
LES  POINTS  A  AMELIORER  EN  2019  :  
 
L'organisation    
90%    
 
 
La  sécurité      
 
60%  
L'emplacement  
70%    
 
 
La  promotion      
 
80%  
Superficie  du  stand     80%    
 
 
nombre  des  visiteurs    
60%  
La  date  de  la  foire     100%    
 
 
Pollution  sonore  
 
20%  
 
 
 

 
Les  réponses  des  exposants  varient  selon  leur  emplacement  et  leur  fonction.  Le  même  
distributeur  possédant  deux  stands  (hall1  et  hall2)  a  jugé  différemment  la  foire,  tant  en  
affluence  qu'en  sécurité.  
 
 
 
 

 

Les  deux  points  essentiels  à  améliorer  selon  les  exposants  sont  :  
1-­‐   La   date   de   la   Foire   est   à   revoir   :   la   session   2017   était   plus   fréquentée   grâce   à   la  
semaine   de   vacances   scolaires,   il   faut   absolument   en   tenir   compte   pour   2019   et  
organiser  la  foire  lors  des  vacances  scolaires.  
2-­‐   S'assurer   d'une   meilleure   gestion   de   la   communication   et   publicité,   défaillantes  
cette  année  :    
-­‐Affichage  urbain  très  tardif  (jeudi!),  il  a  d'ailleurs  duré  10  jours  après  la  Foire  :  impact  
négatif  sur  la  fréquentation  par  rapport  à  l'an  dernier.  
-­‐Affiche  mal  conçue,  illisible  en  voiture,  typo  inadaptée,  très  peu  efficace.    
-­‐Limiter   la   pollution   sonore   :   interdire   la   musique   et   hauts-­‐parleurs   dans   les   stand,  
mieux  isoler  l'audio  du  stand  du  Ministère.  
-­‐Introduire  une  campagne  de  spots  radio  10  jours  avant  la  foire  et  durant  la  foire.  
 
PROPOSITIONS  
Nous   avons   également   demandé   aux   professionnels   de   formuler   des   propositions,   que  
nous  résumons  ici  :  
-­‐L’Algérie   qui   était   l’invité   d’honneur   de   cette   session   était   représenté   par   un   grand  
stand   très   central   et   désert.   Un   seul   éditeur   privé   algérien   était   là,  mal   placé     (Hall   2).  
Aucune   rencontre   entre   les   éditeurs   tunisiens   et   algériens   n'a   été   organisée…   Trop  
officiel,  pas  assez  professionnel.  Une  occasion  ratée  d'échanger  avec  nos  voisins.  
-­‐Désigner   un   directeur   de   la   foire   pour   3   ans   afin   d’avoir   des   sessions   mieux   organisées,  
éviter  de  changer  trop  souvent  d'équipes.  (cette  année  a  vu  des  améliorations  dues  par  
rapport  à  l'année  dernière,  distribution  des  badges  exposants,  etc)  
-­‐Travailler   un   an   en   avance   sur   la   foire,   le   comité   directeur,   l’organisation   et   la  
promotion,  les  dates...  Eviter  les  décisions  de  dernier  moment.  
-­‐Certains  stands  de  l'Etat  (celui  du  ministère  par  ex,  trop  spacieux,  au  dépens  des  stands  
éditeurs)  devraient  être  dans  l'entrée  de  la  Foire  (grands  couloirs),  de  manière  à  faire  de  
l'espace   aux   exposants   professionnels   dans   les   stands   1   et   2,   ce   qui   résoudrait   les  
problèmes  d'espaces  et  de  pollution  sonore  relevés  par  le  sondage.  
-­‐Consacrer  un  espace  de  rencontre  dans  le  hall  1  (salle  annexe)  mis  à  la  disposition  des  
éditeurs    pour  présenter  leurs  livres,  cet  espace  serait  géré  par  le  comité  d’organisation.  
(engager  des  booktubeurs(es)  pour  présenter  ces  ouvrages  avec  les  auteurs.)  
-­‐Organiser   le   maximum   de   visite   d'élèves/étudiants   à   la   foire   via   les   ministères   de  
l’éducation   et   de   l’enseignement   supérieur   ainsi   que   les   clubs   de   lectures.   Prévoir   les  
transports  en  commun  gratuits.  
-­‐Le   magazine   quotidien   de   la   Foire   est   inutile   :   très   mal   distribué,   le   public   ne   le   voit  
jamais,  comme  la  plupart  des  exposants.  Prévoir  une  mise  à  disposition  systématique  en  
piles,   dans   les   stands   et   couloirs.   Le   papier   est   trop   épais,   couteux,   est-­‐ce   vraiment  
nécessaire  ?  Un  grammage  moindre  serait  judicieux.  
-­‐Confier   l'illustration   de   l'affiche   à   un   artiste   tunisien,   afin   d'en   faire   chaque   année   un  
"collector",   et   vendre   l'affiche   à   l'entrée   en   format   40/60.   Imaginez   la   valeur   qu'aurait  
aujourd'hui  une  affiche  de  la  Foire  de  1970  dessinée  par  Ben  Abdallah  ou  Gorgi  !  En  plus  
de  l'impact  sur  les  jeunes  d'avoir  une  affiche  relative  au  livre  sur  leur  mur,  toute  l'année.  
-­‐S'assurer  qu'il  y  ait  au  moins  deux  distributeurs  de  billets  de  banques  à  la  Foire  :  tous  
les   stands   n'ont   pas   de   TPE   (pour   cartes   de   crédit);   cette   année   seule   le   stand   de   la  
Poste,  arrivé  en  milieu  de  Foire,  en  avait  un.  
-­‐Pas   de   catalogue   de   la   Foire,   c'est   probablement   des   économies   louables   par   rapport  
aux   autres   années   (catalogues   luxueux,   couteux,   jetés   en   vrac   à   la   fin   de   la   Foire).  
Cependant  peut-­‐être  qu'une  liste  à  jour  pourrait  paraître  dans  le  premier  numéro  de  la  
revue  de  la  Foire?  Avec  une  version  en  ligne  (mais  avec  un  meilleur  site  web!)?  
 

Fédération Tunisienne des Editeurs, 6 rue Alain Savary, 1002 Tunis, 1er étage.
Tél : (+216) 71 28 05 05 - ftediteurs@gmail.com


FOIRE DU LIVRE DE TUNIS 2018-presse.pdf - page 1/3
FOIRE DU LIVRE DE TUNIS 2018-presse.pdf - page 2/3
FOIRE DU LIVRE DE TUNIS 2018-presse.pdf - page 3/3

Documents similaires


foire du livre de tunis 2018 presse
foire expo 2017 reglement interieur
fiche inscription stand 2015 sauf alimentaire
fiche d inscription meeting de l est 2014
formulaire filo 2015
reglement interieur de la foire a tout


Sur le même sujet..