RS2018 .pdf



Nom original: RS2018.pdfTitre: 2013 CR_22 juinAuteur: DV

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Writer / LibreOffice 5.3, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 08/05/2018 à 12:44, depuis l'adresse IP 88.177.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1232 fois.
Taille du document: 1.9 Mo (99 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


COURSE
Règlement Sportif
2018

Règlement Sportif Course Saison 2018 MaJ STC 2018

page -1-

Règlement Sportif Course saison 2018
1 DEFINITIONS.......................................................................................................................................6
1.1 Définition de la saison sportive course........................................................................................7
1.2 Définition de la période normale de mutation pour la course.....................................................7
2 REGLES GENERALES COMPETITION ET EQUIPEMENTS........................................................................7
2.1 Les équipements..........................................................................................................................7
2.2 Parcours en salle (indoor)..........................................................................................................12
2.3 La Piste.......................................................................................................................................13
2.4 La Route.....................................................................................................................................17
2.5 La praticabilité et la sécurité......................................................................................................22
3 LES COMPETITEURS..........................................................................................................................25
3.1 3.1 Compétiteur..........................................................................................................................25
3.2 Les Rollers..................................................................................................................................26
3.3 La tenue vestimentaire du compétiteur.....................................................................................27
3.4 Les protections...........................................................................................................................27
3.5 Les dossards et Transpondeurs..................................................................................................28
3.6 Les équipements accessoires.....................................................................................................29
4 Les Catégories – Distances et Niveaux..............................................................................................30
4.1 Les catégories............................................................................................................................30
4.2 Les distances..............................................................................................................................30
4.3 Le niveau....................................................................................................................................30
4.4 Podiums :...................................................................................................................................32
5 COMPOSITION ET MISSIONS DU JURY..............................................................................................33
5.1 Devoirs de la Commission Course..............................................................................................33
5.2 Le jury........................................................................................................................................34
5.3 Classification des juges..............................................................................................................35
5.4 Tenue des juges..........................................................................................................................35
5.5 Règles sportives.........................................................................................................................35
5.6 Le juge arbitre............................................................................................................................35
5.7 Le directeur de course...............................................................................................................37

Règlement Sportif Course Saison 2018 MaJ STC 2018

page -2-

5.8 Le juge d'appel...........................................................................................................................37
5.9 Le juge starter............................................................................................................................38
5.10 Le juge de parcours..................................................................................................................38
5.11 Le juge de compte tours...........................................................................................................38
5.12 Le juge d'arrivée.......................................................................................................................39
5.13 Les chronométreurs.................................................................................................................39
5.14 Le secrétaire de jury.................................................................................................................40
5.15 Le speaker officiel....................................................................................................................40
6 LA NATURE ET LE PROTOCOLE DES EPREUVES..................................................................................41
6.1 Les courses contre la montre.....................................................................................................42
6.2 Les courses en ligne...................................................................................................................42
6.3 Le Tournoi Vitesse......................................................................................................................50
6.4 Les Poursuites............................................................................................................................54
6.5 Les épreuves Indoor...................................................................................................................55
7 LE DEROULEMENT DES COMPETITIONS............................................................................................56
7.1 Programme................................................................................................................................56
7.2 Inscriptions................................................................................................................................56
7.3 Entraînement officiel..................................................................................................................57
7.4 Mise en place du jury.................................................................................................................57
7.5 Chambre d'appel........................................................................................................................57
7.6 Appel sur la ligne de départ.......................................................................................................58
7.7 L'absence au départ...................................................................................................................59
7.8 Procédures de départ :...............................................................................................................59
7.9 L'aménagement du départ.........................................................................................................62
7.10 Le faux départ..........................................................................................................................62
7.11 Incidents de Course..................................................................................................................63
7.12 Annulation de la course...........................................................................................................65
7.13 Pendant la course....................................................................................................................65
7.14 L’arrivée et le classement.........................................................................................................66
7.15 Les coureurs doublés...............................................................................................................67
7.16 Les abandons...........................................................................................................................67

Règlement Sportif Course Saison 2018 MaJ STC 2018

page -3-

7.17 Les coureurs éliminés...............................................................................................................68
7.18 Les coureurs hors délai............................................................................................................68
7.19 Le déclassement......................................................................................................................68
7.20 La disqualification....................................................................................................................68
7.21 Le classement ex æquo............................................................................................................69
7.22 Le classement par équipe........................................................................................................69
7.23 La communication de l'arrivée et réclamations.......................................................................69
7.24 Le podium................................................................................................................................70
8 FAUTES ET SANCTIONS......................................................................................................................70
8.1 Fair-Play.....................................................................................................................................70
8.2 Les Fautes techniques................................................................................................................71
8.3 Les fautes sportives....................................................................................................................72
8.4 Les sanctions sportives..............................................................................................................75
8.5 Les Sanctions..............................................................................................................................78
8.6 Les Fautes Disciplinaires.............................................................................................................78
8.7 RECLAMATIONS - COMMISSION DE DISCIPLINE ET DES REGLEMENTS.......................................79
8.8 LE CAS NON PREVU....................................................................................................................80
9 REGLES SPECIFIQUES AUX COMPETITIONS INDOOR.........................................................................81
9.1 BALISAGE PISTE..........................................................................................................................81
9.2 LIGNE DE DEPART.......................................................................................................................81
9.3 PLOTS DE BALISAGE....................................................................................................................82
9.4 MISE EN PLACE DES COUREURS.................................................................................................83
9.5 PROTOCOLE DE DEPART.............................................................................................................83
9.6 REGLE DES FAUX DEPARTS..........................................................................................................85
9.7 CHRONOS DES ABSOLUS............................................................................................................87
9.8 PROTOCOLE DE DEPART DES COURSES A ELIMINATION.............................................................87
9.9 PROTOCOLE DES RELAIS Indoor.................................................................................................87
9.10 PROTOCOLE DEPART ET ARRIVEE DES POURSUITES PAR EQUIPES...........................................88
9.11 CAS DE CHUTE AU DEPART.......................................................................................................88
9.12 FAUTES SUR PASSAGE DES PLOTS.............................................................................................88
9.13 AUTRES FAUTES ET SANCTIONS...............................................................................................90

Règlement Sportif Course Saison 2018 MaJ STC 2018

page -4-

9.14 RECLAMATION.........................................................................................................................91
9.15 PLAN DU PARCOURS INDOOR..................................................................................................92
10 LES ANNEXES...................................................................................................................................93
CATEGORIES AGES DISTANCES CHAMPIONNATS DE FRANCE INDOOR..............................93
CATEGORIES AGES DISTANCES CHAMPIONNATS DE FRANCE OUTDOOR..........................94
CATEGORIES AGES DISTANCES FRANCE ESPOIRS INDOOR................................................95
CATEGORIES AGES DISTANCES CRITERIUM ESPOIRS ROUTE.............................................95
CATEGORIES AGES DISTANCES CRITERIUM ESPOIRS PISTE...............................................96
Hors Championnats de France et Critérium Espoirs.........................................................96
« Code Couleur Lignes départ »........................................................................................97
DOSSARD..........................................................................................................................98
Annexe 9 Tableau des pénalités et droits de réclamation................................................98

Sont exclues de l’adoption en CA de la FFRS les dispositions visant à transposer
dans les règlements nationaux les modifications apportées par la World Skate et ses
comités techniques aux règles du jeu ou règles techniques des compétitions, cellesci faisant l’objet d’une transposition automatique dans les règlements nationaux.
Ces dispositions entrent en vigueur dès leur transcription dans les règlements
nationaux et à la date précisée dans leur notification aux clubs, par tous moyens
appropriés.
Modifications WORLD SKATE (WS)
Modification CC

Règlement Sportif Course Saison 2018 MaJ STC 2018

page -5-

1 DEFINITIONS
La Commission Course organise des compétitions comportant plusieurs types
d'épreuves avec des spécialités différentes se déclinant éventuellement en manches
composées de séries et finales
Le sport
La discipline
Spécialités
Les épreuves
La compétition

Qualifications
Tours
Séries
Peloton
Tournoi de vitesse
Manches
Eliminés

C.C

la Course
le Roller Sport
le contre la montre, le sprint, le fond
il existe plusieurs types d'épreuves
classées en fonction de leur nature, de
leur protocole, de leur distance
Une compétition est un regroupement de
plusieurs épreuves. Exemple,
le
Championnat de France est une
compétition
Les qualifications sont les épreuves
obligatoires qui permettent d'accéder à la
phase finale d'une compétition
Succession de séries pour accéder à la
finale
Epreuves pour accéder à la finale
C'est le groupe de patineurs le plus
important
Les tours sont les séries qualificatives
Regroupe des séries d'une même
épreuve
Terme utilisé lors des courses à
élimination pour le ou les patineurs sortis
de la course
Commission Course

Règlement Sportif Course Saison 2018 MaJ STC 2018

Page 6

1.1 Définition de la saison sportive course
La saison sportive course prend fin après le Championnat de France Marathon ou
au plus tôt à la date de fin de validité de la licence.
-

La période de validité* de la licence est différente de celle de la saison sportive.
Celle-ci se terminant avant la fin de la saison sportive, il est donc obligatoire de
renouveler la licence pour participer aux compétitions de fin de saison.
* Article 14 du RI de la FFRS

1.2 Définition de la période normale de mutation
pour la course
-

Les mutations doivent être demandées en respectant les formalités définies dans
Article 6 Mutations du règlement sportif de la FFRS.

La période normale de mutation est celle de la saison sportive de la course.

-

Les mutations concernent la nouvelle saison sportive. Les compétitions de la fin
de saison se feront donc sous les couleurs du club de la saison en cours (club
quitté).

2 REGLES GENERALES COMPETITION
ET EQUIPEMENTS
2.1 Les équipements
STC Art 78
1. Définition
Les compétions peuvent se dérouler sur 3 types d'équipement :
Piste, Route (sur circuit ouvert ou fermé) ou en salle (indoor).
2. Mesure
Tant sur la piste que sur la route, le circuit est mesuré sur le bord intérieur.
La mesure du parcours indoor est décrite au 9.15 (Plan du parcours indoor).

3. Pour un parcours sur route avec deux virages à gauche et à droite, la mesure
doit être prise le long d'une ligne imaginaire à partir des deux extrémités de la
courbe.

Règlement Sportif Course Saison 2018 MaJ STC 2018

Page 7

4. Méthode de mesure:
Pour le circuit routier ouvert, la mesure de la distance se fait :
a. sur le milieu de la route lorsque toute la largeur de la route peut être utilisée
b. sur le milieu du parcours de course lorsque seule une partie de la largeur
de la route peut être utilisé.
5. Limites du parcours:
Dans toutes les épreuves, les virages doivent être bordés par un bord soit
naturel soit par des panneaux amovibles très visibles. Ces signaux ne doivent
jamais être placés sur le parcours de course car ils peuvent représenter un
danger pour les patineurs.
6. Durant les épreuves, seuls les juges, les compétiteurs et les personnes
habilitées, sont autorisés à rester sur l'aire de compétition.

2.2.1 Sécurité
STC Art79
Une zone de sécurité de deux (2) mètres de large doit être respectée à partir
du bord intérieur du circuit de course et sans obstacle pouvant présenter un
danger pour les patineurs.

2.2.2 Sens de la course
STC Art81

Les compétiteurs se placent de façon à avoir la main gauche près du bord
interne du parcours. Le sens conventionnel de course est à l'inverse des
aiguilles d'une montre (antihoraire).
Toutefois, pour les circuits routiers aménagés sur la voie publique, le sens de
la course peut être inversé afin de diminuer la dangerosité du parcours.

Règlement Sportif Course Saison 2018 MaJ STC 2018

Page 8

2.2.3 Lignes de départ et d'arrivée
Lignes de départ :
STC Art82

1. La ligne de départ doit être matérialisée au sol par une ligne blanche de
cinq (5) centimètres de large. Elle ne doit pas se situer dans un virage.
2. Pour le 100m, 2 ou 3 couloirs de départs, équidistants de 2,60m doivent
être matérialisés sur la ligne de départ. Une deuxième ligne doit être tirée à
cinquante (50) centimètres de la ligne de départ.
3. Pour le 300m, une seconde ligne en pointillés doit être matérialisée à
cinquante (50) centimètres de la ligne de départ. Les cellules sont
positionnées sur le bord extérieur de la ligne de départ (cf schéma).

4. Pour le 500m + D, 6 (six) couloirs de départ équidistants (1 m sur piste de 6
m de large, mais 0.80cm sur une piste de 5 m) doivent être matérialisés sur la
ligne de départ.
5. Pour 1.000 m, une deuxième ligne doit être tracée à cinquante (50)
centimètres de la ligne de départ et une ligne latérale séparant les points de
départ de 1m (voir dessin). Celle-ci ne doit pas être en blanc.
6. Pour le Tour, la ligne de départ peut être changée de place s’il n’y a pas
assez de ligne droite (trop près du virage).

Schéma lignes de départ 500m+D et 1000m

Règlement Sportif Course Saison 2018 MaJ STC 2018

Page 9

Lignes d'arrivée :
STC Art83

1. La ligne d'arrivée doit être marquée par une ligne blanche de cinq (5)
centimètres de largeur. Elle ne doit pas être dans un virage.
L'arrivée est jugée sur le bord extérieur de la ligne d'arrivée.
La photofinish est positionnée sur le bord intérieur de la ligne d'arrivée (cf
schéma).
2. La ligne d'arrivée doit être placée après soixante mètres minimum (60) m
de ligne droite
3. La ligne d'arrivée sur une piste de 200m doit se situer 8m avant l'entrée du
virage et être marquée par une ligne blanche de (5) centimètres de largeur.
STC Art108
4. Le signalement de la ligne d'arrivée sur un circuit routier ouvert est décrit
dans le chapitre STC Art114
Tableau de rappel positionnement matériel de chronométrage sur ligne de départ et ligne
d’arrivée

Lignes Départ

Lignes Arrivée

2.2.4 Sécurité et équipements
STC Art85

Tous les équipements suivants, quand ils sont placés à l'intérieur du circuit, ne
doivent présenter aucun danger pour les patineurs. Ils doivent respecter la zone de
sécurité (art .79) :
1. Cellules photoélectriques, photo-finish ou vidéo
2. Compte-tour
3. Une cloche ou tout dispositif indiquant des tours. Ils sont placés à l'intérieur
du bord intérieur près du compte-tour.

Règlement Sportif Course Saison 2018 MaJ STC 2018

Page 10

2.2.5 Système de chronométrage
Procédure de chronométrage manuel
STC Art87
1. Pour le chronométrage manuel, seuls doivent être utilisés les chronomètres
électroniques. Ils doivent avoir la capacité de mesurer et d'afficher le temps avec un
niveau de précision d'au moins un centième de secondes.
2. Afin de garantir la détermination exacte du temps, il est nécessaire de respecter
les consignes suivantes:
a. Le jury est composé d'un chronométreur en Chef, trois chronométreurs et
un remplaçant.
b. Chaque chronométreur ne doit utiliser qu’un seul chronomètre
c. Ils doivent être placés à la ligne d'arrivée et de départ, ils démarrent leur
chronomètre lorsque de la fumée ou le flash du coup de feu tiré par le
démarrage devient visible.
d. À l'issue de la course, le chronométreur en chef doit consulter les
chronomètres. Ce n'est que si un ou plusieurs chronométreurs n'ont pas pris
le temps (pour une raison quelconque) que le temps pris par le chronométreur
substitut doit être enregistré.
e. Sous la direction du chronométreur en Chef, le temps de chaque patineur
sera alors déterminé et enregistré dans le protocole chronométreur comme
suit:
- Lorsque deux (2) chronos montrent la même heure et le troisième un autre,
le temps des deux chronos sera celui du résultat,
- Lorsque les trois chronomètres indiquent trois temps différents, la moyenne
des trois temps est considérée comme valide, si un temps diffère de plus ou
moins 0,5 sec des deux autres, il doit être exclut. Alors la moyenne des deux
autres temps, sera considérée comme valide.
- Quand seulement deux chronomètres enregistrent, le moins bon temps
indiqué sera considéré comme valide.
3. Sur les circuits ouverts, les organisateurs doivent assurer le transport des
chronométreurs afin de les amener de la ligne de départ à la ligne d'arrivée.
Procédure de chronométrage automatique
STC Art88

1. Le chronométrage automatique désigne un système de mesure du temps qui est
déclenché automatiquement par un tir d'un pistolet starter ou le franchissement d'une
ligne optique. Il enregistre automatiquement le temps de chaque patineur au
passage de la ligne d'arrivée.
2. Différentes technologies ou solutions techniques peuvent être utilisées pour établir
ce chronométrage automatique :
a. Un système électronique basé sur des capteurs optiques pour enregistrer le
départ du patineur individuel du contre la montre, course (200 et 300m) et leur
arrivée à l'aide de (2) ensembles complets de cellules photo installés sur la

Règlement Sportif Course Saison 2018 MaJ STC 2018

Page 11

ligne de départ et sur la ligne d'arrivée (Art 88).
b. Un système de transpondeurs (Chronelec) basé sur l'émission des signaux
de l'émetteur porté par le patineur, permettant d'enregistrer l'arrivée du
patineur.
c. Un système de photo-finish avec des preuves photographiques de l'arrivée
de la patineuse de telle manière qu'une image non déformée contenant une
échelle de temps peut être reproduit immédiatement après l'arrivée.
d. Le temps d'un système de cellules photo-électriques et le système de
transpondeurs peuvent être affichés. Mais si le temps des systèmes en cours
d'utilisation diffère, les temps et l'ordre de finition des patineurs ou des
équipes du système photo-finish déterminent le résultat final.
Procédure de chronométrage par cellules
STC Art84
Les cellules doivent être placées en hauteur par rapport à la piste:
la ligne de départ: trente (30) cm;
la ligne d'arrivée: dix (10) cm.

2.2 Parcours en salle (indoor)
2.3.1 Définition
Un site couvert peut accueillir des compétitions "indoor". Le parcours doit se
conformer à la description d'une piste plate (chapitre ).
Un gymnase peut accueillir des compétitions "indoor". Le parcours se fera à
l'intérieur d'une surface d'évolution de taille minimale « 40X20m » et doit être
conforme au schéma figurant en Annexe.

2.3.2 Mesures d'une piste indoor
Soit le site permet de tracer une piste plate et la mesure est réalisée comme indiqué
au chapitre , soit le site est de la dimension d’un gymnase alors le parcours doit être
conforme au schéma figurant en Annexe.

Règlement Sportif Course Saison 2018 MaJ STC 2018

Page 12

2.3.3 Revêtement
Quelle que soit la nature du sol, celui-ci doit être lisse et il devra présenter de bons
critères d'adhérence.

2.3.4 Lignes de départ et d'arrivée
La ligne de départ est toujours au début d’une ligne droite.
Pour les parcours en gymnase, le départ sera tracé au début de la ligne droite
d’arrivée. La ligne d'arrivée est placée en fin de ligne droite. Schéma en 9.15 (Plan
du parcours indoor).

2.3.5 Largeur minimale
La largeur minimale d’un parcours en salle ne peut être inférieure à cinq (5) mètres.
Schéma en 9.15 (Plan du parcours indoor).

2.3.6 Distances des courses
Les épreuves sont disputées, non pas en fonction de distances de course précises
mais par rapport à un nombre entier de tours.

2.3.7 Sécurité
Le pourtour du parcours doit être aménagé et/ou protégé afin que tout élément
saillant pouvant présenter un danger pour les patineurs soit éliminé.

2.3 La Piste
2.4.1 Définition
STC Art100

On appelle Piste, un parcours de compétition couvert ou non qui présente deux
lignes droites parallèles de même longueur et deux virages symétriques de même
rayon.
Les pistes peuvent être plates ou relevées dans les virages. Les Pistes pour des
événements internationaux et championnats du monde doivent être de taille standard
et certifié par le STC (Art 108).

Règlement Sportif Course Saison 2018 MaJ STC 2018

Page 13

2.4.2 Dimensions d'une piste
Pour les équipements construits avant le 1° janvier 2003, les dimensions d’une piste
sont les suivantes :


longueur comprise entre cent vingt cinq (125) mètres et quatre cents (400)
mètres.



largeur minimale cinq (5) mètres.

Pour les équipements construits à partir du 1° janvier 2003, les pistes devront être
édifiées aux dimensions standards et homologuées par le STC afin d'accueillir les
compétitions officielles. Soit :


longueur deux cents (200) mètres.



largeur six (6) mètres.

Pour les équipements construits à partir du 1° janvier 2012 :
STC Art100 à Art111

La longueur de la piste (Art 109)
1. La longueur de la piste est de deux cent (200) mètres avec une tolérance
de ± 2cm. La longueur de la piste est mesurée sur le bord intérieur.
2. Le bord intérieur est marqué par une ligne blanche de 5cm de large. La longueur est mesurée à partir du bord intérieur de cette ligne.
3. La longueur des deux lignes droites doit représenter 55% (± 2cm) de la lon gueur totale de la piste. La longueur de la courbe doit représenter 45% (±
2cm) de la longueur totale de la piste.
La largeur de la piste (Art 102)
La largeur de la piste de course est de six (6) m (± 2 cm), mesurée à partir du
bord intérieur de la piste à la balustrade extérieure.

2.4.3 Piste à virages relevés
STC Art103

L'inclinaison du virage dans sa largeur doit augmenter graduellement et
uniformément du bord intérieur vers le bord extérieur. La ligne d'inclinaison des
virages peut être droite ou parabolique.
Dans leur largeur, les extrémités des lignes droites peuvent comporter une partie
relevée afin d'assurer la jonction avec le profil des virages.
Toutefois, les lignes droites doivent être parfaitement plates dans le sens longitudinal
sur au moins 33 % de leur longueur.
Le profil de la piste
1. Profil longitudinal de la ligne droite : 33% de la ligne droite doit être
horizontal au milieu de la ligne droite. Une tolérance de ± 0,5% est admise.

Règlement Sportif Course Saison 2018 MaJ STC 2018

Page 14

2. Profil transversal de la ligne droite: la partie horizontale de la ligne droite
peut avoir une pente transversale d' 1% maximum mesurée du bord extérieur
jusqu'au bord intérieur.

2.4.4 Revêtement
STC Art104

La surface de la piste peut être faite de n'importe quel matériau. Elle doit être
parfaitement lisse et non glissante, présenter de bons critères d'adhérence de sorte à
ne pas compromettre la sécurité des patineurs.

2.4.5 Lignes de départ et d'arrivée
Cf règles générales 2.2.3 et :
La ligne d'arrivée doit être située à 8 m avant le début du virage et doit être
matérialisée par une ligne blanche de 5 cm de large.

2.4.6 Zone d'interdiction de patinage
STC Art105

Une zone d'interdiction de patinage de 50 cm de largeur, doit être prévue à l'intérieur
de la piste de 6m de large, (Total 6m de largeur + 50cm ).
Ces 50 cm doivent être indiqués sans bandes glissantes, par un marquage espacé
transversalement tous les 10 cm, de 2 à 5 cm de largeur minimum et 4 mm de
hauteur.

Règlement Sportif Course Saison 2018 MaJ STC 2018

Page 15

2.4.7 Sécurité
La balustrade extérieure :
Pour les pistes construites avant le 1° janvier 2012
Sa hauteur doit être comprise entre un (1) mètre et un mètre dix (1,10).
Le matériau employé pour la protection doit couvrir la totalité de la hauteur de la
balustrade (de la lice haute au sol de la piste).
Toutefois, pour les pistes extérieures, il est admis un vide de trois (3) centimètres
maximum entre le sol de la piste et le bas de la protection pour faciliter la circulation
d’air et éviter la formation de pellicules de poussières.
Les portillons d’accès à la piste seront placés dans les lignes droites. Ils seront au
minimum au nombre de deux. L’un devant la chambre d’appel, l’autre sera d’une
largeur suffisante pour l’entrée et la sortie des secouristes et leur matériel.
Pour assurer une meilleure sécurité des patineurs et des spectateurs, il est conseillé
de doubler la lice haute par une seconde située à la même hauteur mais cinquante
(50) centimètres en retrait.

STC 106

Pour les pistes et les balustrades rénovées à partir du 1° janvier 2012
1. La piste doit être fermée par une balustrade en polycarbonate,
(éventuellement transparente).
Sa hauteur doit être de cent vingt (120) centimètres, avec un panneau de
protection de pieds de vingt (20) centimètres de hauteur et trois (3) cm de
large, et détachée de deux (2) cm du sol.
2. La balustrade doit respecter les mesures de sécurité pour les patineurs,
donc elle ne doit pas avoir de protubérances dangereuses à intérieur de la
piste. Les portes doivent s'ouvrir à l'extérieur. Elle doit être capable de résister
à la chute d'un groupe
de patineurs.
3. Une zone de sécurité doit être respectée (cf 2.2.1 STC Art79)

2.4.8 Schéma de la piste
Voir site World Skate ==> http://www.rollersports.org/discipline/speed/regulations

Règlement Sportif Course Saison 2018 MaJ STC 2018

Page 16

2.4 La Route
On distingue trois possibilités de parcours sur route :


le circuit routier spécifique à la pratique du roller.



Le circuit fermé sur voie publique.



Le circuit ouvert sur voie publique.

2.5.1 Le circuit routier spécifique à la pratique du roller.
Définition
STC Art110
Un circuit routier fermé est un parcours routier asymétrique que les patineurs ont à
parcourir plusieurs fois en fonction de la distance de course.
Dimensions d'un circuit routier fermé
Pour les circuits routiers construits avant le 1° janvier 2003 :
La longueur totale d'un circuit routier est comprise entre trois cents (300) mètres et
mille (1 000) mètres.
La largeur du circuit ne doit pas être inférieure à 5 mètres en tous points du parcours.
Pour les équipements construits à partir du 1° janvier 2003 :
La largeur ne peut être inférieure à six (6) mètres
la longueur totale d’un circuit routier ne peut être inférieure à 400 m
Pour les équipements construits à partir du 1° janvier 2012
STC Art110/ Art112
1. La largeur devra être de 6 m ou de 8 m pour un championnat international.
Les lignes droites doivent représenter 60% du parcours.
2. Une route en circuit fermé ne doit pas être inférieure à quatre cents (400)
mètres ni supérieure six cents (600) mètres.
3. Pour le Marathon (42.195m), le circuit fermé doit être d'au moins 3 km.
Profils
L'inclinaison transversale du parcours ne doit pas dépasser 5%.
STC Art112

La pente du parcours ne doit pas dépasser 5%. Les exceptions à cette règle ne
doivent jamais dépasser 25% de la longueur totale du parcours.

Règlement Sportif Course Saison 2018 MaJ STC 2018

Page 17

Lignes de départ et d'arrivée
La ligne de départ ne doit pas se situer à l’entrée ou dans un virage, sauf dans le cas
où il n’existe pas d’autres possibilités.
La ligne d'arrivée ne peut être placée à moins de cinquante (50) mètres de la sortie
de la ligne droite d’arrivée.
STC Art114

Ligne d'arrivée :
Le bord externe doit être délimité par des équipements adaptés afin d'isoler les
patineurs du public.
Cette disposition doit être appliquée:
- 150 m avant la ligne d'arrivée et 100 m après la ligne d'arrivée au moyen de
barrières
- 300 m et 150 m avant la ligne d'arrivée au moyen de cordes ou de bandes
de couleur
- Si le public peut être présent dans la partie intérieure du circuit, ces protections
doivent être également présentes à l'intérieur du bord du circuit.
Sécurité du circuit routier
Les abords du circuit doivent être aménagés afin de ne pas présenter d'éléments
pouvant nuire à la sécurité des compétiteurs.
Le circuit sera ceinturé de barrières ou autres éléments de protection pour tenir le
public à distance du bord extérieur.
Tous les éléments verticaux situés au centre du circuit et à moins de trois (3) mètres
du bord intérieur doivent être entourés d’un matériau amortissant. Il en est de même
pour tous les éléments verticaux situés entre le bord extérieur et la barrière.
Zone de ravitaillement
Pour les distances de course à partir de vingt (20) kilomètres, le ravitaillement est
autorisé. Une zone de ravitaillement est définie par le juge arbitre et matérialisée par
les plots de couleur voyante.

2.5.2 Épreuves sur voie publique
Les épreuves se déroulant sur la voie publique sont soumises à la législation en la
matière (autorisation ou déclaration)
Liste non exhaustive des textes :


Décret n° 55-1366 du 18 octobre 1955 et ses arrêtés d’application.



Arrêté du 1° décembre 1959 portant sur la réglementation générale des
épreuves et des compétitions sportives sur voie publique.



Circulaires n° 83-129/B du 5 octobre 1983 et n°84-93/B du 13 juillet 1984

Règlement Sportif Course Saison 2018 MaJ STC 2018

Page 18



Arrêté du 26 août 1992 portant sur l’application du décret n° 92-757 du 3 août
1992 modifiant les dispositions des articles R53 et R232 du code de la route.
Et la circulaire NOR/INT/D92/C du 8 octobre 1992 qui précise les modalités
d’application.

2.5.3 Circuit fermé sur voie publique
Définition
Un circuit fermé tracé sur la voie publique doit respecter les critères d'un circuit
routier définis à l'article 2.5.1 et le règlement spécifique à la nature de la compétition.
Dimensions d’un circuit
Pour les compétitions traditionnelles jusqu'à vingt mille (20.000) mètres la longueur
totale d’un circuit est comprise entre quatre cents (400) mètres et mille (1000)
mètres.
Pour les compétitions de longues distances et notamment pour le championnat de
France Marathon, la longueur totale du circuit devra être égale ou supérieure à 3
kilomètres

2.5.4 Circuit ouvert sur voie publique
STC Art112

Définition
Le circuit ouvert se caractérise par un lieu de départ distinct du lieu d'arrivée
Le parcours doit respecter le plus possible les caractéristiques physiques définies au
chapitre 2.5 du présent règlement. Toutefois, il pourra être dérogé à cet article
notamment en cas de passage étroit, et/ou un pourcentage de pente supérieur que si
la sécurité des patineurs, le bon déroulement de l'épreuve et le respect de l'éthique
sportive sont garantis. Ces zones seront classées en zones rouges.
1. Le parcours est considéré comme ouvert lorsque les patineurs n'ont pas à
parcourir plusieurs tours pour couvrir la distance de course.
2. Dans ces courses, la pente du parcours ne doit pas dépasser 5%. Les
exceptions à cette règle ne doivent jamais dépasser 25% de la longueur totale
du parcours.
Pour les parcours de plus de 20km, le ravitaillement est autorisé. Il doit être
placé environ à mi-parcours de la distance de course.
Revêtement
STC Art122

Le revêtement du parcours devra être exempt de dégradations pouvant entraîner un
danger pour les compétiteurs. Les trous et autres dégradations de la chaussée
seront bouchés. Les dégradations mineures et les plaques de regards seront

Règlement Sportif Course Saison 2018 MaJ STC 2018

Page 19

signalées à la peinture sur tout le parcours et de façon impérative dans la zone
d’arrivée.
Zone de départ
C’est la zone située de part et d’autre de la ligne de départ. Elle doit être organisée
sur une ligne droite dont la longueur doit permettre la mise en place des participants
par catégorie et un départ en toute sécurité.
En aucun cas cette zone ne se situera dans une descente.
Des barrières de sécurité assureront le maintien des spectateurs hors de la zone
réservée aux compétiteurs, derrière la ligne de départ. La profondeur de cet espace
sera fonction du nombre de participants. En aucun cas sa longueur sera inférieure à
cinquante (50) mètres.
Des barrières ou installations similaires seront placées après la ligne de départ sur
cent (100) mètres minimum.
La ligne de départ doit être matérialisée au sol (chapitre )
Une banderole ou une arche gonflable pourra souligner la ligne de départ.
Zone d'arrivée
STC Art114

C’est la zone située de part et d’autre de la ligne d’arrivée.
La ligne d'arrivée doit être signalée au sol. Une banderole "ARRIVEE" ou une arche
gonflable sera placée au-dessus de cette ligne. Si celle-ci est placée avant,
ARRIVEE sera écrit au sol.
Un panneau indiquera les derniers cinq cents (500) mètres.
Pour les marathons, cette zone commence à un (1) kilomètre de la ligne d'arrivée.
Elle est signalée par un panneau parfaitement visible indiquant la proximité de la
ligne d'arrivée (1km, 500m et arrivée).
Afin de garantir la sécurité des patineurs et du public, la zone d'arrivée doit être
aménagée conformément à la description au chapitre 2.5.1 pour que le patineur
puisse s'arrêter sans danger.
Sécurité du circuit routier
Les zones pouvant présenter un risque de par la nature du revêtement ou de par la
configuration du circuit seront elles aussi classées en zone rouge. Elles font l'objet
d’aménagements et de protections adaptées.
Les abords du parcours seront dégagés de tout obstacle pouvant présenter un risque
pour les patineurs. S'ils ne peuvent être enlevés, ils feront l'objet d'une protection
adaptée.

Règlement Sportif Course Saison 2018 MaJ STC 2018

Page 20

Zone de ravitaillement
STC Art115

Pour les parcours dont la longueur est supérieure à 20 Km, le ravitaillement est
autorisé. Il doit être placé environ à mi-parcours de la distance de course.
Information des compétiteurs
La topographie du parcours ouvert est affichée près de la zone de départ et au
secrétariat de la course. Le plan signalera les zones rouges et toutes informations
utiles aux compétiteurs.
Courses d’endurance
Pour ces courses sur circuit ouvert, les patineurs doivent toujours garder leur droite
et en aucun cas ils ne peuvent dépasser le centre de la route. En outre, les patineurs
doivent respecter strictement les instructions données par l'organisateur.

2.5.5 Les équipements annexes
Le parcours de compétition doit être pourvu d'installations et équipements annexes
tels que :
Matériels


Sonorisation audible en tout point de l’équipement pour les pistes et les
circuits fermés, au départ et dans le dernier kilomètre sur un parcours ouvert.



Un compte-tours à trois (3) chiffres.



Une cloche ou signal électrique servant à indiquer le dernier tour,



Un panneau d'affichage pour indiquer le numéro de dossard des éliminés,



Un dispositif d'éclairage uniforme pour les courses en nocturne.



Un podium à trois niveaux aux dimensions suffisantes pour permettre la
remise des récompenses aux trois premiers des courses individuelles ou par
équipe.



Deux plates-formes surélevées permettant l’installation de caméras vidéo pour
filmer une partie ou la totalité de l’équipement pendant les compétitions.



Un panneau d’affichage suffisamment grand pour mettre à la disposition des
patineurs et des spectateurs les résultats de toutes les catégories.
Espaces et locaux réservés





Une salle de réunion du corps arbitral avec chaises, tables et prises
électriques.
Un espace pour l'appel des athlètes (chambre d'appel),
Un local pour la mise en œuvre du contrôle antidopage
Règlement Sportif Course Saison 2018 MaJ STC 2018

Page 21



Des vestiaires hommes et dames séparés avec douches



Des sanitaires dont le nombre est variable en fonction des patineurs engagés
et des spectateurs attendus. Dans la mesure du possible, les sanitaires
réservés aux compétiteurs seront séparés de ceux des spectateurs.



Un local accueillant le secrétariat équipé d’une ligne téléphonique, de prises
électriques, de matériels informatiques et de reproduction ainsi que du
mobilier nécessaire au fonctionnement du secrétariat de compétition.



Un espace couvert au centre des équipements fermés pour le jury avec
tables, chaises et prises électriques.



Un local réservé à la presse
Photo-finish



En cas d'utilisation d'appareil de chronométrage du type photo-finish avec
chronométrage électronique et cellules photoélectriques, l’ensemble doit être
connecté au pistolet du starter.



Les cellules photoélectriques doivent se situer :



ligne de départ : trente (30)
parcours



ligne d'arrivée : dix (10) centimètres au-dessus du revêtement du parcours

centimètres au-dessus du revêtement du

La ligne d'arrivée doit être équipée d'un portique et d'une rampe d'éclairage assurant
1 000 (mille) lux à un (1) mètre du sol.
L’ensemble du matériel et les opérateurs seront installés sous un espace couvert
situé à proximité de la ligne d’arrivée. L’entourage de l’espace sera de préférence de
couleur noire. Tables, chaises et trois prises électriques compléteront l’équipement.

Premiers secours
Les secours seront organisés selon la législation en vigueur et en application de
l’article 18 du règlement médical de la FF Roller & Skateboard.

2.5 La praticabilité et la sécurité
2.6.1 Homologation d’un équipement spécifique
Tous les parcours de course spécifiques à la pratique du roller, sur lesquels se
déroulent des compétitions officielles doivent être préalablement homologués par la
Fédération Française de Roller et Skateboard.

Règlement Sportif Course Saison 2018 MaJ STC 2018

Page 22

2.6.2 Conformité des parcours sur la voie publique
Le parcours doit être déclaré conforme au règlement par la Commission Course ou
par l’organe déconcentré de la Région, la Commission Course de Région. Une
personne est mandatée à cet effet afin de garantir la praticabilité et sécurité du
parcours. Elle précise les aménagements à apporter à ce parcours pour la tenue de
la compétition. Cette visite fait l'objet d'un procès-verbal de conformité.

2.6.3 Vérification de l'équipement
Avant le départ de la première épreuve, quelle que soit la nature du parcours, le juge
arbitre doit vérifier la sécurité et la conformité de l'équipement au présent règlement
(chapitre 2.5 ).
Il doit faire procéder aux aménagements qu'il estime nécessaires tant pour la
sécurité des patineurs que pour la protection du public.
Dès le départ de la première course, toute décision concernant la praticabilité du
circuit est de la responsabilité du juge arbitre.
A tout moment il a la possibilité de neutraliser, d'interrompre, de retarder ou d'annuler
une épreuve ou la totalité de la compétition s'il estime que la sécurité n'est plus ou
pas garantie.

2.6.4 Réunion technique pour une épreuve sur voie publique
Pour les compétitions de longues distances se déroulant sur la voie publique, une
réunion sera organisée afin de permettre un échange rapide, concret et précis entre
les différents intervenants – Représentants de l’organisation, juge arbitre,
responsables de la sécurité et des secours, délégués des équipes, représentant du
CC.
Au cours de cette réunion sont abordés tous les détails qui se rapportent :


Aux horaires d’ouverture et de fermeture du parcours, de départ, de remise
des récompenses,



Aux aménagements spécifiques des zones départ et arrivée



Aux inscriptions des participants et aux différents classements



Aux parcours et points de ravitaillement



Au positionnement des membres du jury, des personnes assurant la sécurité
et des secours sur le parcours



Et d’une manière générale tous autres points nécessaires au bon déroulement
de l’épreuve.

Lors de cette réunion, l’organisateur doit fournir au juge arbitre une copie de
l’attestation d’assurance et des différentes autorisations obtenues pour l’organisation
de la manifestation, ainsi que la liste officielle des signaleurs.

Règlement Sportif Course Saison 2018 MaJ STC 2018

Page 23

2.6.5 Nombre de concurrents
En fonction de la nature de l'équipement et de l'épreuve, le juge arbitre détermine le
nombre maximum de patineurs pouvant concourir. A cette fin, il a tout pouvoir pour
modifier le programme officiel afin d'organiser des séries qualificatives.

2.6.6 Modification des conditions de course
Lorsque les conditions d'utilisation du parcours de course, les conditions climatiques
ou tout autres faits extérieurs ne permettent plus un déroulement normal de la
compétition, le juge arbitre peut arrêter l'épreuve ou la compétition (chapitre )

Règlement Sportif Course Saison 2018 MaJ STC 2018

Page 24

3 LES COMPETITEURS
3.13.1 Compétiteur
3.1.1 Compétiteur licencié
Le compétiteur doit être titulaire d'une licence fédérale compétition FFRS en cours de
validité pour participer à une compétition.

3.1.2 Compétiteur de course « open »
Pour les compétitions ouvertes aux non licenciés, ces derniers sont tenus de
présenter lors de leur inscription un certificat médical datant de moins d'un an et
attestant l'absence de contre-indication à la pratique en compétition du roller (code
du sport Article L231-2 et Article L231-2-1)

3.1.3 Compétiteur étranger
Les ressortissants étrangers licenciés dans un club affilié à la FFRS participent de
droit aux championnats régionaux et nationaux, sans pouvoir toutefois figurer au
classement officiel de la compétition.

3.1.4 JIFF (Joueur issu des filières de formation)
(cf : RI FFRS)
La discipline Course n’est pas concernée par cette règle.

3.1.5 Équipe
Une équipe est composée de trois à cinq compétiteurs suivant la compétition à
laquelle elle participe. Les membres qui composent cette équipe doivent
impérativement porter une combinaison identique.

3.1.6 Surclassement
Un simple ou double surclassement peut être demandé selon le règlement de la
F.F.R.S. (titre 4 – Chapitre 2). Suivant la date de la demande, la nouvelle catégorie
sera effective pour la saison ou le restant de la saison en cours lorsque le
département « licence » de la FFRS aura validé la demande.

Règlement Sportif Course Saison 2018 MaJ STC 2018

Page 25

3.1.7 Compétiteur français licencié à titre individuel résidant à l'étranger
Lors de la première inscription à une compétition nationale, il devra préciser la ligue
de métropole qu’il choisit pour participer aux phases qualificatives régionales (ou
inter régionales). Nota: Il devra choisir une ligue qui organise des qualifications
(championnats régionaux, ...) et ce choix de la ligue concernera toutes les
compétitions de la saison.

3.1.8 Compétiteur français licencié à titre individuel
Il devra participer aux phases qualificatives organisées dans la ligue de son lieu de
résidence.
Nota. Si la ligue de son lieu de résidence n’organise pas de qualifications
(championnats régionaux, ...), il devra choisir une ligue qui organise des
qualifications et la préciser lors de sa première inscription à une compétition
nationale. Ce choix concernera toutes les compétitions de la saison.

3.1.9 Demande de dérogation
Toute demande de dérogation de participation à une ou des épreuves de
Championnat de France devra être formulée au CC en respectant les structures
fédérales (CDRS, CCL).

3.2 Les Rollers
STC Art97

Les rollers avec deux paires de roues parallèles ou avec un maximum de 5 roues en
ligne sont acceptés. Les critères suivants sont à respecter :


leur longueur ne doit pas dépasser 50 cm (roues inclues)



les patins doivent être fermement fixés et solidaires aux chaussures



les axes de fixation ne doivent pas dépasser des roues ou platines



les freins sont interdits



toutes les roues doivent être montées sur la platine



le diamètre des roues ne peut être :
- Supérieur à 100 mm pour les catégories cadets et inférieures.
Conformément au règlement du C.E.C. Sports Rules
(June 16,2014 / Version 2014-1.2) Amendment for the 2015 Version:
Limitation of 100 mm wheels for Cadet category .
(CEC_Info-Bulletin 01/2014-11).
- Supérieur à 110mm pour les catégories juniors B et A, seniors, vétérans

Règlement Sportif Course Saison 2018 MaJ STC 2018

Page 26

La FIRS autorise l'utilisation des roues de 125 mm (max) exclusivement
sur tous les marathons de la catégorie Juniors B à la catégorie Masters
(vétérans en France) .
La CC autorise ce diamètre sur la distance marathons et plus.


3.3 La tenue vestimentaire du compétiteur
3.3.1 Tenue de course
Le compétiteur doit porter une tenue vestimentaire décente aux couleurs du club
auquel il est affilié ou de l’équipe à laquelle il appartient. Sur la tenue, les indications
de sponsors sont acceptées si elles n’empêchent pas une identification facile des
couleurs du club ou de l'équipe.
Le port du maillot de club est obligatoire pour les courses individuelles en France,
mis à part :
 Les étapes de la Coupe de France marathon à partir de la catégorie junior B
incluse.
 Les étapes de la Coupe d'Europe à partir de la catégorie junior B incluse.
Le port de combinaisons de sponsors est donc autorisé sur le territoire français lors
des étapes de l’Europa Cup et des étapes Coupe de France Marathon à partir de la
catégorie Junior B incluse.
Des maillots d'équipes (hors sponsor) peuvent être utilisés avec accord du ou des
clubs concernés.
Les coureurs indépendants portent une tenue unie noire.

3.3.2 Le port du maillot distinctif
STC Art95

Les champions en titre, qui courent sur la distance où ils ont été champions, sur
piste, sur route à circuit fermé ou ouvert pour l’année considérée, sont autorisés à
porter leur maillot de champion.
Les sponsors de leur équipe sont acceptés sur le maillot de champion. Toutefois, le
maillot ainsi réalisé doit respecter la couleur dominante blanche du maillot officiel
avec le positionnement des bandes tricolores (bleue et rouge) sur le buste.

3.4 Les protections
Chaque patineur est responsable de son propre équipement. Il s'engage à l'utiliser
conformément aux prescriptions du fabriquant.

Règlement Sportif Course Saison 2018 MaJ STC 2018

Page 27

3.4.1 Le casque
STC Art96

Le port du casque est obligatoire.
Les casques utilisés doivent être rigides et avoir obtenu une homologation
répondant aux normes de sécurité internationale.
Ils doivent être bien réglés et sanglés pour assurer une bonne protection de la
tête pendant la durée totale de l’épreuve sportive (échauffement ; course ;
récupération).
Les casques profilés et ayant une configuration "dangereuse" (bout pointu ;
tranchant, etc.) sont uniquement autorisés pour les épreuves individuelles de
contre la montre.
Chaque patineur est responsable de son propre équipement. Il s'engage à
l'utiliser conformément aux prescriptions du fabriquant
Tout patineur qui enlève son casque avant la fin de la course sera disqualifié.

3.4.2 Les genouillères et protège-poignets
Les genouillères et protège-poignets avec partie rigide tenant le poignet (les
fonds de mains interdits), norme CE, sont obligatoires pour les catégories
Super-Mini à Poussins inclus.
Les protège-poignets avec partie rigide tenant le poignet, norme CE, sont
obligatoires pour la catégorie Benjamin.
Le port de genouillères et protège-poignets est facultatif pour les autres
catégories.
STC Art99
Le port de contention rigide (plâtres, résine, attelle) est interdit sur toutes les
courses.

3.5 Les dossards et Transpondeurs
La taille des dossards doit être de 20 X 15 cm (fond blanc, chiffre noir), voir Annexe
9.
Les chiffres d'épaisseur de 1,6 à 1,7 cm, hauteur de 10 à 12 cm, doivent s'inscrire
dans un carré de 15 X 15 cm
La police doit être de type Arial ou proche.
Le positionnement des dossards se fait en priorité sur la cuisse gauche et dans le
dos.


Pour les épreuves des championnats de France, un troisième dossard est
placé sur la cuisse droite.

Règlement Sportif Course Saison 2018 MaJ STC 2018

Page 28



un 4ème dossard peut être placé sur le casque. Dimensions quatre (4) x trois
(3) centimètres.



Les dossards doivent être fixés aux quatre coins



S'il n'y a qu'un seul dossard, il doit être positionné du côté des juges



Le positionnement du dossard sur les cuisses doit être le suivant:
En position debout, droit, bras tendu sur les côtés du corps, il faut que les
nombres soient situés à l'emplacement des mains.



Possibilité positionnement horizontal sur les cuisses, unités vers le haut



Le positionnement du dossard dans le dos doit être le suivant :
Il doit être fixé dans le bas du dos. Les cheveux doivent être attachés si
nécessaire pour ne pas gêner la lecture du numéro.

Les transpondeurs électroniques peuvent être utilisés pour effectuer un classement.


Ils viendront toujours en complément des dossards.



Ils devront être fixés au niveau de la cheville.

Lorsque le transpondeur est requis, son port est obligatoire sous peine :


de ne pas être classé, sauf s'il a été constaté sa perte lors de la course,



ou de payer une pénalité financière cf barème tableau en annexe

3.6 Les équipements accessoires
STC Art99

Le port d'accessoires tels que lunettes de soleil ou lunettes correctives est autorisé.
Les coureurs sont autorisés à porter un équipement cardio-fréquencemètre et montre
correspondante.
L’utilisation de radios et écouteurs est interdite, ainsi que les caméras sur le casque,
au bras...
Le juge de départ ou le juge arbitre peut faire enlever tout accessoire qu'il estime
présenter un risque pour le concurrent ou ses adversaires.
Pour les courses de marathon et de longue distance, le patineur peut prendre le
départ avec une petite bouteille d'eau en plastique ou un équipement adapté à
l'hydratation.

Règlement Sportif Course Saison 2018 MaJ STC 2018

Page 29

4 Les Catégories – Distances et
Niveaux
4.1 Les catégories
Les catégories d'âge sont définies conformément à l'article IX du règlement intérieur
de la F.F.R.S.
Elles sont valables sur toute la durée de la saison sportive.

4.2 Les distances
Distances de course
Voir tableaux en annexes 1 à 6

4.3 Le niveau
Seniors et Vétérans:


Un Senior, qui aura l’année qui suit plus de 35 ans au 31/12, peut choisir, lors
de la saisie de sa licence, la catégorie où il évoluera l’année suivante et ce
pour toute la saison



Un sénior vétéran ne peut participer à une compétition vétéran que s'il est précisé sur sa licence la catégorie sénior V1 ou sénior V2.



Un sénior vétéran ne peut participer à une compétition sénior que s'il n'est pas
précisé V1 ou V2 sur sa licence.



Pour les licenciés des autres disciplines, une participation à une compétition
de la CC en sénior entraîne automatiquement le passage dans cette catégorie
pour le reste de la saison.



Pour les licenciés des autres disciplines, une participation à une compétition
de la CC en sénior V1 ou V2 entraîne automatiquement le passage dans cette
catégorie pour le reste de la saison.

Les patineurs (ses) qui ont plus de 35 ans au 31/12, peuvent opter pour la catégorie Vétéran, lors de la saisie de leur licence. Ils (elles) seront classé(e)s de
façon définitive pour toute la saison sportive en catégorie Vétéran.


Règlement Sportif Course Saison 2018 MaJ STC 2018

Page 30

Titres ou classement

Catégorie pour toute la saison

Senior de plus de 35 ans au 31/12

Choix d'évoluer en catégorie Sénior ou
Vétéran

Sénior indiqué sur la licence

Passage dans cette catégorie pour toute
la saison

Sénior V1 ou V2 indiqué sur la licence

Passage dans la catégorie Vétéran pour
toute la saison

Juniors A Femmes et Hommes:
2ème année
Les patineurs passent directement en catégorie Sénior.
1ère année
Titres ou classement

Catégorie

Juniors A 1ière Année

Passent en Junior A 2ième année

Tous les Juniors A 2ième Année

Passent en catégorie Sénior

Juniors B Femme et Hommes:
Les juniors B deuxième année qui ont participé à un Championnat International
dans l’année, peuvent choisir soit d'évoluer en catégorie junior A ou en
catégorie senior (simple surclassement)
Tous les autres Juniors B montent en catégorie Junior A.
Titres ou classement

Catégorie

Junior B 2ème année avec participation à un Choix :
Championnat International dans l’année
- soit passer en Junior A
- soit passer en Seniors avec simple
surclassement obligatoire
Tous les autres

Restent en Catégorie Junior

Règlement Sportif Course Saison 2018 MaJ STC 2018

Page 31

4.4 Podiums :
1. Il ne pourra être attribué de titre de Champion de France dans une catégorie (ou
regroupements de catégories*) pour une épreuve que si 4 compétiteurs prennent le
départ.
* Dans ce cas le podium est celui du scratch, mais avec un classement spécifique
pour les éventuels juniors.

2. Le vainqueur de chaque épreuve de Championnat de France est nommé Champion
de France de cette l'épreuve et est tenant du titre jusqu'au prochain championnat de
France de la dite épreuve.

3. Tout patineur absent du podium sans motif validé par la CC devra payer une amende
(cf barème tableau en annexe).

Règlement Sportif Course Saison 2018 MaJ STC 2018

Page 32

5 COMPOSITION ET MISSIONS DU
JURY
Le Responsable de la COMMISSION COURSE a la charge de nommer, de
coordonner et d’enregistrer tous les juges français de la DISCIPLINE COURSE, et de
vérifier leur activité et leurs aptitudes de jugement. Il peut s’adjoindre la collaboration
de personnes qualifiées pour la réalisation de ce travail.

5.1 Devoirs de la Commission Course
La C.C doit garantir l’interprétation uniforme et l’application du présent règlement
technique de la DISCIPLINE COURSE.
Il doit signaler au STC/WS les aptitudes techniques de tous les juges français
internationaux le 31 décembre de chaque année.
Il doit signaler au CEC/CERS les aptitudes techniques de tous les juges français
européens avant le 31 janvier de chaque année.
Examen Juge Européen :
Il doit proposer les juges nationaux confirmés ayant au moins deux ans de pratique,
susceptibles de passer les examens de juge européen, lors des championnats
d'Europe, et envoyer leur curriculum sportif.
Pour passer l'examen de juge européen, il faut avoir moins de 40 ans au 1 janvier de
la même année. Il est possible d'obtenir une dérogation d'âge pour mérites
exceptionnels.
Examen Juge International :
Il doit proposer les juges nationaux confirmés, ayant au moins deux ans de pratique,
susceptibles de passer les examens de juge international auxiliaire, lors des
championnats du Monde, et envoyer leur curriculum sportif.
Pour passer l'examen de juge international, il faut avoir moins de 50 ans au 1 janvier
de la même année et pratiquer au moins une des deux langues officielles de la WS
(anglais et/ou espagnol)
Il doit assurer une formation annuelle et diffuser la mise à jour des nouvelles règles
techniques propres à la COURSE, auprès des juges internationaux, européens,
nationaux et régionaux en exercice.
Il doit développer la structure arbitrale sur l’ensemble du territoire national.
Il doit rédiger un rapport annuel sur l’activité des juges internationaux et européens
en activité et l’adresser aux instances correspondantes.

Règlement Sportif Course Saison 2018 MaJ STC 2018

Page 33

5.2 Le jury
Toutes les compétitions officielles de la discipline COURSE sont dirigées par un jury.
Le juge arbitre est le responsable technico-disciplinaire
Le juge arbitre est le principal responsable du déroulement correct des compétitions,
il répond directement de ses actes auprès de la COMMISSION COURSE.
Le responsable de la Commission Course confirme les jurys de chaque compétition
officielle inscrite au CALENDRIER NATIONAL COURSE, après proposition du
responsable des juges en exercice.
Les membres de chaque jury sont choisis parmi les juges internationaux, européens,
nationaux et régionaux en activité et qui ont répondu aux « options jurys » de la
saison sportive suivante.
Le nombre de juges qui compose un jury est fonction de l’équipement.
Le responsable des juges de la CC désigne:


10 juges dont 2 juges-arbitres sur la piste



10 à 12 juges dont 2 juges-arbitres sur la route selon la configuration du circuit



6 juges dont le juge arbitre pour le France Marathon

9 juges dont le juge arbitre sur le France Indoor (Hors Caméra, Appel et
Secrétariat opérations exécutées par l’organisateur)



Le jury pourra être complété par des juges supplémentaires (stagiaires,
régionaux, ...), avec l'accord de l'organisateur.



L'ardoisier pour les courses à élimination est un juge ou un membre de
l'organisation
Pour les compétitions sur Piste, sur Circuit Routier et en Salle, le jury est organisé
ainsi :


Juge(s) arbitre(s)



Secrétaire de jury (pas en salle)



Juge starter



Juge de compte tour



Juge d’arrivée



Juge d’appel (pas en salle)



Chronométreur (pas en salle)



Juge de parcours

Pour les épreuves en Indoor, le jury est décrit dans le document « Règlementation
Indoor »

Règlement Sportif Course Saison 2018 MaJ STC 2018

Page 34

5.3 Classification des juges
Les juges sont classés, au niveau National, en quatre catégories :


Juge National (18 à 67 ans)



Juge Régional (16 à 67 ans)



Juge Départemental (14 à 16 ans)



Juge Stagiaire (à partir de 12 ans)

5.4 Tenue des juges.
STC Art157

Tous les juges qui composent le jury d’une compétition doivent être habillés de
vêtements blancs et porteurs de l'écusson FFRS (CERS ou WS) sur la partie gauche
du maillot.

5.5 Règles sportives
L’alcool et le tabac sont interdits sur le parcours de course pendant les horaires des
compétitions pour l’ensemble du jury.
Il est interdit d'utiliser son téléphone portable sur la piste ou à l'intérieur du circuit.
Lors des pauses aménagées dans le programme ou pendant le déroulement des
épreuves, les boissons non alcoolisées sont autorisées à l’extérieur du parcours ou
sur le centre du circuit ou de la piste

5.6 Le juge arbitre
STC Art158

Outre les tâches spécifiques prévues dans les divers articles du présent règlement
général, le juge arbitre est en charge du bon déroulement de la compétition.
Par conséquent, il doit:
a. Garantir que tous les patineurs respectent les règlements et règle tous les
problèmes techniques qui pourraient survenir lors d'une compétition, même
lorsqu'ils ne sont pas couverts par ces règlements;
b. Diriger le travail des juges, coordonner, contrôler et décider en cas de
divergence. Il est également chargé de préparer un rapport sur les travaux du
jury et le soumettre à la Commission Course;
c. Exercer son pouvoir disciplinaire envers les patineurs, entraîneurs,
responsables de clubs ou autres, licenciés FFRS, lorsque leur comportement
antisportif, agressif et/ou irrespectueux sur le site de la compétition exige
l'adoption de sanctions, prévues dans le présent règlement. Il rédige un

Règlement Sportif Course Saison 2018 MaJ STC 2018

Page 35

rapport auprès de la commission course pour communication à la commission
de discipline et des règlements de la FFRS.
d. Faire recourir une épreuve, lorsque, à son avis celle-ci a été effectuée d'une
manière irrégulière ;
e. Signer le rapport sur le déroulement de la compétition et les sanctions
infligées. Il le fait parvenir à Commission Course avec les rapports des autres
événements qui pourraient se produire pendant la compétition ;
f.

Vérifier que les juges sont au bon endroit et que les chronométreurs sont
prêts avant de commander le starter pour donner le signal de départ ;

g. En cas de disqualification immédiate, vérifier qu'elle est annoncée et que le
patineur disqualifié quitte immédiatement la zone de course ;
h. Disqualifier Immédiatement les patineurs qui ne respectent pas les
avertissements des juges ;
i.

Avertir les patineurs qui ont été réprimandés par les juges pour fautes
sportives ;

j.

Enlever ou remplacer les juges qui, à son avis, ne réalisent pas pleinement
leurs fonctions ;

k. Vérifier la disponibilité des Talkies Walkies pour utilisation obligatoire (sauf en
indoor) ;
l.

Signer les résultats ou déléguer cette signature au secrétaire du jury en
précisant bien l'heure d'affichage.

Il prend toutes décisions relatives à l'élimination des coureurs distancés, doublés ou
en passe de l'être. Lors des courses à élimination, il communique les informations
relatives aux coureurs éliminés aux juges d'arrivée et juge de compte tour et adapte
le protocole des éliminations.
En collaboration avec le directeur de course (si présent), il vérifie la conformité du
parcours et de ses abords. Il s’assure de la présence des secouristes et du speaker,
de la mise en place de la photo finish, du fonctionnement de la sonorisation et de
l’éclairage. Enfin, il vérifie la liste des participants par catégorie, et l’installation du
secrétariat.
Pour les compétitions sur la voie publique,


il s'assure auprès du directeur de course que les préconisations faites lors de
la visite de contrôle du parcours sont respectées. En l'absence de directeur de
course, il effectue ce contrôle lui-même.



Il vérifie le programme et fait respecter les horaires de course. En cas de
nécessité, il apporte les modifications officielles à ce programme et demande
au speaker d'en effectuer l'annonce.



Il traite les réclamations présentées par les représentants des clubs sur le
classement de l’épreuve



Il utilise les enregistrements vidéo officiels pour lever des doutes ou confirmer
le jugement. Il ne peut en aucun cas utiliser les enregistrements personnels.

Règlement Sportif Course Saison 2018 MaJ STC 2018

Page 36

5.7 Le directeur de course
Ses fonctions principales sont de coordonner et d’assurer le bon fonctionnement
matériel et technique du CHAMPIONNAT de France Route et Piste (éventuellement
Marathon).
Lors de la réunion préparatoire qu’il dirige, en concertation directe avec le
responsable délégué à l’organisation locale et le juge arbitre, il s’assure qu’il n’y ait
pas de problèmes de sécurité, de logistique, de parcours, d’installations techniques,
et de programme de courses. Si des problèmes existent, l’ensemble des intervenants
doit tout faire pour les traiter dans les meilleurs délais.
Ce poste n’est pas obligatoirement occupé par un juge.

5.8 Le juge d'appel
STC Art160

Il se situe dans la chambre d'appel. Il a pour missions de :


vérifier les athlètes présents au regard de la liste des inscrits fournie par le
secrétariat de l'organisation



vérifier la conformité de la tenue des athlètes (Le patineur doit se présenter
équipé. Une tolérance est prévue pour le port des patins dans les cas d'accès
difficile)



vérifier le positionnement des dossards,



Vérifier la présence et le positionnement du transpondeur si ceux-ci sont
requis,



Vérifier les patins, Art97



Vérifier la taille des roues.



procéder à l'appel des compétiteurs pour la mise en place sur la ligne de
départ



éliminer les coureurs absents



communiquer aux patineurs leur position sur la ligne de départ



réunir les patineurs et leur donner les instructions avant le début de chaque
course



indiquer aux compétiteurs le protocole de l'épreuve quand celui-ci dépend du
nombre de partants (course à élimination), le nombre de qualifiés par série, la
cadence des courses à points et autres informations utiles (exemple : les
doublés seront sortis)



gérer l'accès à l'aire de compétition.

Règlement Sportif Course Saison 2018 MaJ STC 2018

Page 37

5.9 Le juge starter
STC Art161

Il se situe sur la ligne de départ. Il a pour missions de :


Mettre en place les athlètes sur la ligne de départ selon les procédures
décrites au chapitre



Donner le départ après l'accord du juge arbitre



Donner le départ selon la procédure décrite au chapitre



Rappeler les coureurs en cas de faux départ et attribuer les avertissements
comme le stipule l'article « »



Lorsque cela n’a pas pu être fait par le juge d’appel, indiquer aux compétiteurs
le protocole de l’épreuve nombre de qualifiés par série, cadence des courses
à points, course à élimination ou autres informations utiles (exemple : les
doublés seront sortis)



Donner uniquement des consignes de course.

5.10 Le juge de parcours
STC Art162

Le nombre et le placement des juges de parcours sont définis par le juge arbitre.
Les tâches des juges de parcours sont les suivantes:


Superviser la course pour la partie dont ils sont responsables ;



Informer immédiatement le juge arbitre, de toute irrégularité qui a eu lieu
pendant la course et demander un avertissement pour le(s) patineur (s) qui
commet(tent) des fautes (chapitre )



Noter les patineurs doublés, les chutes et les abandons et en informer le juge
arbitre.



Intervenir sur le parcours lors des phases de neutralisation

5.11 Le juge de compte tours
STC Art164

Il se situe à proximité de la ligne d'arrivée et à l'intérieur du parcours. Il a pour
missions de :


Prendre note du nombre de tours couverts



Signaler aux compétiteurs le nombre de tours restant à accomplir selon le
protocole décrit au LA NATURE ET LE PROTOCOLE DES EPREUVES



Signaler le patineur en tête



Modifier l’affichage du compte-tour quand le peloton est passé.

Règlement Sportif Course Saison 2018 MaJ STC 2018

Page 38



Signaler le dernier tour à parcourir par un coup de cloche



Signaler les points ou éliminations par un coup de cloche



Arrêter le décomptage des tours lors des phases de neutralisation

En cas de compétitions de longue durée, les organisateurs doivent convenir avec le
juge de la méthode de détermination des temps à adopter.

5.12 Le juge d'arrivée
STC Art163

Le nombre de juges d'arrivée est défini par le juge arbitre. Ils doivent être un
minimum de trois. Selon les besoins, un tel nombre peut être augmenté, mais doit
toujours être un nombre impair. En cas de divergences, la majorité prendra la
décision.
Il se situe à proximité de la ligne d'arrivée et a pour missions de :
o

Classer les compétiteurs lors de l'arrivée et des sprints intermédiaires.

o

Signaler les derniers lors des courses à élimination

o

Enregistrer les abandons, les éliminés et les disqualifiés

Dans tous les cas, lorsque la photo-finish ou la vidéo est utilisée, les résultats de la
photo finish ou de la vidéo sont prépondérants

5.13 Les chronométreurs
Les chronométreurs ont pour mission de prendre le temps manuel afin de définir les
classements ou qualifications des compétiteurs. Pour les compétitions pour
lesquelles la présence d'une photo-finish est obligatoire, ils remplissent les mêmes
missions afin de pallier à toutes défaillances de la machine.
Pour les épreuves contre la montre et les épreuves de vitesse, 3 chronométreurs (au
moins) assurent la prise des temps du ou des athlètes.
Pour les épreuves en ligne, le juge d'arrivée assure seul la prise du temps du
vainqueur de l'épreuve.

Règlement Sportif Course Saison 2018 MaJ STC 2018

Page 39

5.14 Le secrétaire de jury
STC Art159

Il collabore étroitement avec le juge arbitre et le secrétariat de l'organisation pour
l'organisation des épreuves. Il doit :


préparer les séries qualificatives quand le nombre important d'inscrits l'exige.



préparer les listes d'appel



arrêter le protocole des épreuves à élimination, à points



rédiger les résultats et compte rendus des épreuves (classement,
avertissement, disqualification, neutralisation à x tours, interruption, etc..)



réunir les fiches (appel, demande de sanction, arrivée) des juges,



enregistrer les réclamations,



Rassembler les informations nécessaires à la rédaction du rapport de la
compétition.

Il peut être assisté par un adjoint.

5.15 Le speaker officiel
Le speaker est nommé par la C.C ou proposé par l’organisateur à la C.C pour
agrément.
A la demande et sous la direction du juge arbitre, il annonce :


les horaires des épreuves



les horaires d'appel



les modifications officielles du programme



les annonces officielles (neutralisation, interruption d'épreuve)



le numéro de dossard des athlètes sanctionnés. Lors des courses à
élimination, le numéro de dossard des athlètes éliminés



La mise à l’affichage des résultats

Règlement Sportif Course Saison 2018 MaJ STC 2018

Page 40

6 LA NATURE ET LE PROTOCOLE DES
EPREUVES
Individuelles ou par équipe, les courses peuvent être sous forme de:


Course contre la montre



Course en ligne



Tournoi de vitesse



Courses Poursuite

STC Art116

Sur piste et sur route, les distances officielles sont :
100 – 200 - 300 – 500 – 1000 – 3000 – 5000 – 10000 – 15000 – 20000 mètres.
Marathon sur route : 42,195 km
Différents types d'épreuves STC art117
Epreuves Individuelles

Epreuves en équipe

Contre la montre

300 m

En équipe

Tournois Vitesse

100 m
500 m + Distance
1 Tour
1000 m

Poursuite

Individuelle

En équipe

Course en ligne

Elimination
Points
Points Elimination
Endurance

Relais

Règlement Sportif Course Saison 2018 MaJ STC 2018

Page 41

6.1 Les courses contre la montre
Ce sont des courses courues individuellement ou par équipe sur une distance
déterminée à l'avance.

6.1.1 Course individuelle contre la montre
STC Art120

Le départ de cette épreuve répond à une réglementation spécifique décrite au
(STC Art136) et chapitre 7.8.1

Les courses contre la montre ont lieu sur piste. Un certain nombre de patineurs
couvrent une distance tout en étant chronométré (chronométrage électronique ou
manuel). Le temps détermine leur classement.
La distance de course est définie au préalable. Les départs des athlètes sont
échelonnés dans le temps. L'intervalle temps entre chaque départ est défini par le
juge arbitre en fonction de la distance de course et du nombre de concurrents.

6.1.2 Épreuve contre la montre par équipe
STC Part3 Ch1 Art136

Le départ se fait en ligne, sous les ordres du juge starter
1. Ces épreuves peuvent avoir lieu soit sur piste, soit sur route. Trois (3)
patineurs par équipe doivent couvrir une distance définie. Leur temps est pris
au moyen d'un système de chronométrage.
2. Une seule équipe patine et se trouve ainsi à un moment donné sur la piste
ou sur la route.
3. Le temps sera enregistré lorsque le second patineur passe la ligne
d'arrivée.

6.2 Les courses en ligne
STC Art125

Ce sont des épreuves qui se disputent à plusieurs coureurs sur une distance définie.
Il existe plusieurs types de course en ligne :


les courses en ligne « simple »



les courses à élimination



les courses à points



les courses à points et à élimination



les relais à l’américaine

Règlement Sportif Course Saison 2018 MaJ STC 2018

Page 42

6.2.1 Les épreuves en ligne «simple»
Définition :
Ce sont des épreuves de vitesse ou de fond courues à plusieurs athlètes sur une
distance définie. L'athlète qui passe le premier la ligne d'arrivée est déclaré
vainqueur.
Les distances de course en fonction des catégories d'âge sont définies par la CC.
Elles sont annexées au présent règlement
Protocole de l'épreuve:
En fonction de la nature de l'équipement, de la distance à courir et du nombre de
compétiteurs engagés, la mise en place de séries qualificatives est de la
responsabilité du juge arbitre. Il définit le protocole de qualification dans lequel on
trouvera :


Le nombre de séries qualificatives



Le nombre de qualifiés par série



Le nombre de repêchés



L’organisation d’une petite finale de classement s’il y a lieu.

6.2.2 Les courses à élimination
STC Art126

Définition :
Ce sont des épreuves en ligne au cours desquelles sont éliminés le(s) dernier(s)
compétiteur(s) lorsqu'il(s) franchit la ligne d'arrivée ou tout autre point déterminé du
parcours
Le juge arbitre communique les règles d'élimination avant le début de la compétition.
Protocole de l’épreuve :
Le protocole d'une course à élimination
1. Un tour avant chaque sprint, lors du passage de la ligne d'arrivée par le
patineur de tête, la cloche se fait entendre.
2. La détermination du patineur éliminé est basée sur la dernière roue du
dernier patin à franchir la ligne d'arrivée
3. Chaque fois qu'un patineur abandonne la course dans laquelle la série ou
la finale se déroule, que ce soit en raison d'une chute ou de la fatigue, cet
abandon sera considéré comme une élimination.
4. Si au cours d'un sprint élimination un patineur enfreint une règle, le juge
arbitre peut l'éliminer en remplacement du patineur qui a franchi le dernier
la ligne d'arrivée
5. En cas de chute massive d'un groupe de patineurs, l'élimination est
suspendue pendant quelques tours. Le speaker annonce officiellement
quand l'élimination va redémarrer.

Règlement Sportif Course Saison 2018 MaJ STC 2018

Page 43

6. Le patineur éliminé est annoncé par le speaker officiel. Il annonce le
numéro et le club du patineur. Sur la ligne opposée de la ligne d'arrivée , le
numéro du patineur éliminé est affiché sur une ardoise
7. Si le patineur ne quitte pas la piste après la troisième annonce, il sera
disqualifié de la course.
Elimination sur Piste:
Des tours doivent être effectués avant de commencer l'élimination. Ils ne seront pas
supérieurs à 10
Il est possible de faire une double élimination, autant de tours que nécessaire
La finale doit être planifiée de telle manière que, après le dernier sprint d'élimination,
il doit y avoir au moins trois (3) patineurs et maximum cinq (5) patineurs restant en
course.
Pour les distances supérieures à 10km, il peut y avoir des séries.

Exemple du 15000m :
TOURS
75
74
73
72
71
70
69
68
67
66
65
64
63
62
61
60
59
58
57
56
55
54
53
52
51

37 P

46 P

10Tours
sans
élimination

Cloche
E1
E2
E4
E5
E6
E7
E8

36 P
35 P
34 P
33 P
32 P
31 P
30 P

DE1
DE2
DE3
DE4
DE5
DE6
DE7

37 P
38 P
39 P
40 P
41 P
42 P
43 P

TOURS
50
49
48
47
46
45
44
43
42
41
40
39
38
37
36
35
34
33
32
31
30
29
28
27
26

E9

29 P

DE8

44 P

E10

28 P

DE9

45 P

E11

27 P

DE10

46 P

E12

26 P

E13

25 P

E14

24 P

E15

23 P

E16

22 P

E17

21 P

E18

20 P

E19

19 P

E20

18 P

TOURS
25
24
23
22
21
20
19
118
17
16
15
14
13
12
11
10
9
8
7
6
5
4
3
2
1

E21

17 P

E22

16 P

E23

15 P

E24

14 P

E25

13 P

E26

12 P

E25

11 P

E27

10 P

E28

9P

E29

8P

E30

7P

E31
6P
Dernière Cloche
E32
5P

Manches de qualification :
S'il y a plus de 46 patineurs, une manche de qualification peut être planifiée sans
double élimination. La finale est réalisée avec 36 patineurs. La qualification se fait à
la place.
Engagés
47->96
97 -> 132
133 -> 160

Séries
2 X 23 à 48
3 X 29 à 44
4 X 33 à 40

Qualifiés à
la place
18
12
9

Simple
élimination
4 à 31
16 à 31
23 à 31

Double
élimination
Pas de
double
élimination

Finale

Règlement Sportif Course Saison 2018 MaJ STC 2018

36

Page 44

Elimination sur Route:
Le protocole d'élimination est établi par le secrétaire du jury sous la responsabilité du
juge arbitre
Pour les distances supérieures à 10km, il peut y avoir des séries.
Le juge arbitre détermine, en fonction de la longueur et de la largeur du circuit, le
nombre d’éliminations doubles et simples


pas d'élimination lors des deux premiers tours



élimination tous les tours



le sprint final se dispute à 5 coureurs minimum



La dernière élimination est à un tour de l’arrivée.

L'élimination est définie au chapitre
S'il est impossible de juger une élimination, le speaker annonce "pas d'élimination".
Le protocole de course ne change pas et le sprint final sera disputé à un athlète de
plus.

5 000 m à Élimination Junior sur Piste
art 210. WC

1. Système d'élimination
La finale devrait être planifiée de telle manière qu'après le dernier sprint (élimination),
il ait au moins trois (3) patineurs afin de déterminer le podium
2. Finale
La finale est courue par 12 patineurs.
3. Protocole
◦ 5 premiers tours sans élimination
◦ 18 tours d'élimination (tous les 2 tours)
◦ 2 tours à l'arrivée avec 3 patineurs.
4. Les manches de qualification
Selon le nombre de patineurs, le juge arbitre peut organiser les séries avec la table
suivante.
Deux (2) éliminations supplémentaires peuvent être ajoutées au protocole de la
finale
◦ Jusqu'à 30 à 34 patineurs: 2 séries de 17 à 6 patineurs qualifiés
◦ Jusqu'à 45 patineurs: 3 séries de 15 à 4 patineurs qualifiés
◦ Jusqu'à 56 patineurs: 4 séries de 14 à 3 patineurs qualifiés
S'il y a plus de 56 patineurs, la CC a pour tâche d'organiser le protocole des séries
éliminatoires avec double élimination ou plus de séries.

Règlement Sportif Course Saison 2018 MaJ STC 2018

Page 45

6.2.3 Les épreuves à points
STC Art127

Définition :
Ce sont des courses en ligne au cours desquelles des sprints intermédiaires sont
disputés donnant lieu à l'attribution de points.
À la fin du dernier tour un plus grand nombre de points sera attribué. Le patineur
totalisant le plus grand nombre de points remporte la course.
Protocole de l'épreuve :
Le nombre de sprints intermédiaires est défini par le juge arbitre en fonction de la
configuration du circuit et de la catégorie.
1. Un tour avant chaque sprint, quand le patineur de tête franchit la ligne
d'arrivée, la cloche se fait entendre.
2. Si un patineur commet une faute sur un sprint point, le juge arbitre peut
modifier l'ordre de l'arrivée et l'attribution des points.
3. Le speaker informera d'une manière non officielle, le nombre de patineurs
qui ont obtenu des points à chaque sprint. Le classement officiel ne sera
annoncé après avoir visionné la photo-finish ou la vidéo.
4. Si un patineur ne termine pas la course, il perdra les points gagnés à cette
course.
5. Si il y a égalité de points entre deux ou plusieurs patineurs, le premier
d'entre eux qui passe la ligne d'arrivée dans le dernier tour sera déclaré
vainqueur.

Règlement Sportif Course Saison 2018 MaJ STC 2018

Page 46

Le nombre de points attribués :
1. Points à chaque sprint
2. Lors de tous les sprints intermédiaires :
2 points au premier patineur et 1 point au second patineur
3. Lors du sprint final :
3 – 2 – 1 points aux trois premiers patineurs.
Sur piste : Points tous les deux tours
Sur route : Points tous les tours
Par décision du juge arbitre, la finale peut se dérouler à 50 patineurs.
Manches de qualification s'il y a plus de 50 partants
Pour les distances supérieures à 10km, il peut y avoir des séries.

6.2.4 Les épreuves à points et élimination
STC Art128

Définition :
Ces épreuves associent les protocoles des courses à points et à éliminations.
Elles consistent à éliminer le dernier patineur, en attribuant des points aux deux
premiers patineurs à certains tours. Le vainqueur de cette course sera le celui qui est
resté en course jusqu'au sprint final et aura accumulé le plus grand nombre de
points.
Le sprint final se fait à 10.
Protocole de l’épreuve :
Les athlètes éliminés sont classés en fonction de leur élimination.
1. Elimination voir 6.2.2
La dernière élimination aura lieu à trois tours de l'arrivée. Le sprint final
se déroulera à 10 patineurs.
2. Points voir 6.2.3
- A chaque sprint-point intermédiaire, attribution de 2 points au premier
patineur et 1 point au second
- A l'arrivée attribution de 3 points au premier, 2 points au second et 1 point au
troisième
3. La cloche sonne pour indiquer qu'il y a sprint point pour le tour suivant. La
course commence par un sprint pour les points et l'élimination le tour suivant.
4. Le patineur qui est éliminé perd les points obtenus.
5. Si des manches de finales ou de qualification doivent être faites, mais avec
un nombre insuffisant de patineurs pour réaliser toute l'élimination, le nombre
d'éliminations est adapté en supprimant les premières éliminations. Le
nombre d'attribution de points ne change pas.
Les points sont attribués sur les numéros de tours pairs
Les éliminations sont faites sur les numéros de tours impairs

Règlement Sportif Course Saison 2018 MaJ STC 2018

Page 47

Sur Piste :
Protocole de la Finale

20 éliminations + 10 patineurs = 30 patineurs
21 sprints x (2+1) = 63 points
Arrivée = 3 points
Total = 69 points
Manches de qualification:
Séries s'il y a plus de 40 partants

Règlement Sportif Course Saison 2018 MaJ STC 2018

Page 48

6.2.5 Les Relais à l'américaine
STC Art129

Définition :
C'est une course d'équipe qui se dispute en ligne. Chaque équipe est composée de
3 athlètes. Le quatrième est remplaçant.
Protocole de l'épreuve :
1. L'organisation de l'équipe
a. Les patineurs d'une même équipe doivent porter des tenues de course
identiques. Dans le cas où les combinaisons de course des deux équipes ne
sont pas assez distinctes, le juge arbitre peut ordonner la modification de l'une
d'entre elles par tirage au sort.
b. Les équipes doivent être composées d'au moins trois (3) patineurs
c. Si un patineur commet une faute disqualificative, toute l'équipe est
disqualifiée;
d. Chaque équipe est libre de décider du nombre de tours avant le passage
du relais;
e. Pendant le relais, les patineurs ne sont pas autorisés à quitter la zone de
compétition. A la fin de l'épreuve, lorsque le coureur termine son relais, il sera
autorisé à pénétrer à l'intérieur de la piste ou du circuit; avec la permission du
jury.
2. Le relais
a. le relais sera passé par le coéquipier qui arrive par l'arrière en poussant
avec les deux mains
b. Toucher ou Tirer en relais est interdit. Il est sanctionné par la disqualification
de l'équipe;
c. Le dernier relais sera effectué avant le début du dernier tour;
d. l'arbitre devra indiquer la façon dont les patineurs qui sont relayées doivent
retourner au début de la zone de relais, de telle manière à ce qu'ils
n'interfèrent pas avec la course.
3. La zone de relais
a. la zone de relais sera définie sur la ligne droite qui contient la ligne
d'arrivée. La zone d'attente est également définie pour les patineurs en attente
de relais; la zone de relais peut être prolongée au-delà de la ligne d'arrivée
jusqu'à la fin de la ligne droite;
b. sur piste, la zone de relais commence au milieu du virage et se termine à la
fin de la ligne droite,
c. les lignes de signalisation de la zone de relais doivent être marquées par
une ligne blanche de deux (2) centimètres,
d. le relais doit commencer et se terminer à l'intérieur de la zone de relais.
Sinon, l'équipe est disqualifiée;
e. dans le cas où un patineur de relais entre dans la zone de relais, mais n'est
pas relayé par le co-équipier, l'équipe est disqualifiée;
f. le patineur est considéré comme entré dans la zone du relais lorsque la
dernière roue de son deuxième patin a passé la première ligne signalant le
début de la zone de relais;

Règlement Sportif Course Saison 2018 MaJ STC 2018

Page 49

g. le patineur est considéré comme sorti de la zone de relais lorsque la
première roue de son premier patin passe la ligne marquant la fin de la zone
de relais.

6.2.6 Les courses d'endurance
STC Art130

Ces courses peuvent avoir lieu tant sur piste que sur route. Pour ces courses un
délai est fixé. Les patineurs sont classés selon l'ordre d'arrivée à l'expiration du délai
imparti, en tenant compte du nombre de tours déjà couverts.
Ces courses peuvent être organisées en individuel ou par équipe.
Courses à étapes
STC Art132

1. Les épreuves par étapes ne peuvent avoir lieu que sur un circuit routier
régulier. Elles sont une combinaison de courses de moyenne distance, de longue
distance, et contre la montre, combinées et rassemblées selon un règlement
spécifique. Le classement final est établi par la somme des différents
classements ou des points obtenus par chaque patineur après avoir parcouru les
différentes étapes.
2. Pour chaque étape des bonus, comme l'allocation de point ou de temps,
peuvent être accordés aux patineurs en fonction de leurs classements. Le bonus
doit être inclus dans le programme.
3. Si plusieurs patineurs obtiennent le même temps, le classement final doit être
fait selon le classement de la dernière étape.
4. La compétition peut avoir lieu sur un jour ou sur plusieurs jours consécutifs en
fonction du nombre et longueur des étapes. Quelques jours de repos peuvent
être inclus.

6.3 Le Tournoi Vitesse
Définition :
Un tournoi de vitesse est organisé sur une petite distance de course avec un
certain nombre de tours pour accéder à la finale
Protocole de l'épreuve:
En fonction du nombre de patineurs et la largeur de l'équipement, le juge arbitre
doit organiser le protocole de qualification.
Pour les tours et la finale, les patineurs sont appelés et choisissent leur position
sur la ligne de départ (article )
Les patineurs qui ne sont pas qualifiés pour le tour suivant ou la finale sont
classés (article )

Règlement Sportif Course Saison 2018 MaJ STC 2018

Page 50


Aperçu du document RS2018.pdf - page 1/99
 
RS2018.pdf - page 2/99
RS2018.pdf - page 3/99
RS2018.pdf - page 4/99
RS2018.pdf - page 5/99
RS2018.pdf - page 6/99
 




Télécharger le fichier (PDF)


RS2018.pdf (PDF, 1.9 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


rs2018
guide technique
reglement du championnat gt3 endurance series 1
reglement du championnat gt3 endurance series
fichier pdf sans nom
reglement du championnat gt3 endurance series

Sur le même sujet..