Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils Recherche Aide Contact



feuille récap à distribuer .pdf



Nom original: feuille récap à distribuer.pdf
Auteur: admin

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Office Word 2007, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 17/05/2018 à 15:08, depuis l'adresse IP 139.165.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 120 fois.
Taille du document: 813 Ko (3 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


Mots chocolatés

1

X
4

C

T

P

N

2
6

5

A

O

C

1. Quel est le nom de la boisson consommé par les Mayas ?
2. Qui fit découvrir le chocolat à la cour d’Espagne ?
3. Quel est le nom de l’inventeur des ballotins ?
4. Quel est LA spécialité des chocolatiers belges ?
5. Quelle est le nom du logo qui certifie l’utilisation de 100% de beurre de cacao ?
6. Quelle chocolaterie belge fut rachetée par une firme américaine

1. Xocoalt, 2. Cortés, 3. Neuhaus, 4. Praline, 5. AMBAO, 6. Côte d’Or

Noël, Saint-Valentin, Pâques ou une simple invitation il n’y a pas de mauvaise occasion pour offrir du
chocolat. Le belge consomme en moyenne 8,3 kg de chocolat par an par habitant. Notre plat pays
regorge d’artisans de talent surtout à Liège : Darcis, Millésime, Carré Noir… Découvrons la folle
histoire de notre délicieux patrimoine.

Origine
1000 ans avant Jésus Christ le chocolat était utilisé comme monnaie des les pays d’Amérique
Centrale. 400 fèves valaient 1 Zlonti.
En ce qui concerne la boisson chocolatée, les mexicains en consomment depuis 2600 ans. Le
cacaoyer était considéré comme l’arbre des dieux : pour les mayas cette boisson aurait été créée à la
suite de la mort du héros Hun Hunaphu. Vers 1300, pour les Aztèques, le chocolat est associé à
Xochiquetzal, la déesse de la fertilité. Ce dernier était consommé sous forme de boisson amère et
pimentée appelée Xocoatl. Seuls les nobles et les guerriers en consommaient car le cacao était une
marchandise rare.
C’est lors de la conquête du Mexique en 1519 que Hernan Cortés découvrit le chocolat et en
rapporta à la cour du roi Charles Quint en 1528 mais la boisson ne plaisait pas.
En 1585, le chocolat est amélioré par l’ajout de sucre qui le rend moins amer, c’est LA découverte qui
introduira le chocolat à l’Europe. La consommation de chocolat chaud se répand parmi les nobles et
les riches.

Histoire
Le chocolat arrive en Belgique au XVIIe siècle, les premières chocolateries s’installent à Bruxelles
mais reste réservé à l’aristocratie.
À la fin du XVIIIe siècle le chocolat conquis toute l’Europe, la demande en cacao grandissant, il faut
étendre la culture du cacaoyer. C’est le début des cultures au Venezuela, Brésil, Indonésie,
Philippines, Côte d’Ivoire… Pays situés entre le tropique du Cancer et le tropique du Capricorne.
Il faut attendre le XIXe siècle et l’industrialisation pour la démocratisation du chocolat. C’est à la fin
du même siècle que le chocolat belge connaîtra un grand essor grâce, notamment, aux fèves de
cacao en provenance des colonies africaines. De grands noms voient le jour : Côte d’Or en 1870, la
chocolaterie verviétoise Jacques en 1896, Callebaut en 1911 et Neuhaus qui inventa la praline en
1912 et le ballotin en carton trois ans plus tard. En 1905, la Belgique comptait déjà 50 chocolatiers !

Symbole de qualité, le chocolat belge est encore aujourd’hui très réputé. Les spécialités sont les
pralines, les mendiants et les tablettes de chocolat. Nos artisans chocolatiers sont reconnus pour
l’utilisation de fèves de qualité, l’utilisation de 100% de beurre de cacao ainsi qu’un taux élevé de
chocolat. Sans oublier la finesse du chocolat due à une bonne torréfaction et à un broyage soigné.
Ce patrimoine immatériel attire des gourmands du monde entier ; beaucoup de circuits touristiques
dédiés au chocolat sont proposés dans la capitale et dans la région flamande. Nos artisans talentueux
vont même jusqu’à exporter leur savoir faire à travers le globe.
En 2007, afin de protéger toute mauvaise utilisation du « made in Belgium », l’association Royale
Belge des Industries du chocolat, de la praline, du biscuit et de la confiserie (Choprabisco) a établit un
code pour l’obtention du label chocolat belge. Malheureusement, le document n’a aucune valeur
juridique. Il existe néanmoins un logo AMBAO au niveau européen afin de certifier l’utilisation de
100% de beurre de cacao.
Le patrimoine n’a pas pris une ride malgré les années, néanmoins la forte augmentation de
consommation de chocolat (due à la mondialisation) pourrait causer une pénurie de cacao sur le long
terme. Pour contrer le risque, les chercheurs essayent de créer de nouvelles variétés plus résistantes.


feuille récap à distribuer.pdf - page 1/3
feuille récap à distribuer.pdf - page 2/3
feuille récap à distribuer.pdf - page 3/3

Documents similaires


Fichier PDF argumentaire kit paques 2015 cacao barry
Fichier PDF annonce maetre chocolatier 16 05 17
Fichier PDF catalogue chocolats sept 2016 bd 1
Fichier PDF recettes de chocolats et de gateau crus
Fichier PDF design d un materiau mooc ferrandi julien noray 1
Fichier PDF global 2018


Sur le même sujet..