journal,SU QUOTIDIENS,20180530,BRUXELLES,1.pdf


Aperçu du fichier PDF journalsuquotidiens20180530bruxelles1.pdf - page 3/44

Page 1 2 34544



Aperçu texte


3

MERCREDI 30 MAI 2018

RT
ÈGE

s
e
r

c
li
o
p
x
u
e
d

u
a exéc
n
a
m
r
e
H
in
m
ja
n
e
B
ar »
b
k
A
h
a
ll
A
«
t
n
ia
r
c
et un étudiant en

Le déploiement policier a été très
important. Le bilan humain est terrible : trois morts et l’agresseur.
Quatre policiers ont aussi été blessés, deux aux bras et deux aux
jambes. L’un a eu l’artère fémorale
sectionnée par une balle. Il s’en est
certainement fallu de peu qu’il
paie son courage de sa vie. Les médecins de l’institut médico-légal arriveront alors sur les lieux, avec la
police scientifique. Pour mener les
premiers devoirs d’enquête. Sous
les yeux de policiers tristes et écœurés, et des maris de Soraya et Lucile,
ravagés par la douleur.
IL A TUÉ SON « AMI » !
On apprendra par la suite qu’Herman avait fait une autre victime
quelques heures plus tôt. Dans la
nuit de lundi à mardi, il a tué à On,
dans la commune de Marche-en-Famenne. Sa victime s’appelle Michaël Wilmet. Il s’agit d’un ami de
Benjamin Herman. « Lorsqu’il est

revenu en début de soirée pour voir
après Michaël, qui était toujours absent, il était vêtu de noir et portait
un sac à dos », confie une voisine. Il
portera la même tenue à Liège. Il se
pourrait que les deux hommes
aient braqué ensemble une bijoute-

rie de Rochefort. « Vers 3h30 du matin, j’ai entendu un bruit énorme. Je
me suis levée et j’ai regardé par la fenêtre : j’ai vu Benjamin descendre
l’escalier. J’ai pensé à un coup de fusil. Le lendemain matin, vers 6h, la
police était sur place… C’est là que
j’ai compris ce qu’il s’était passé »,
nous explique une voisine. Michaël
Wilmet est mort. D’un coup de feu
selon certains, de plusieurs coups
de marteau selon d’autres.
À Liège, la stupéfaction a laissé
place à l’effroi. Une peur rétrospec-

Benjamin Herman
sera abattu de 26
balles par les
hommes du PAB
tive. Car Benjamin Herman aurait
sans doute fait - s’il en avait eu les
moyens et l’opportunité - bien plus
de victimes. Cocaïnomane et héroïnomane notoire, incarcéré à diverses reprises pour des faits de vol
avec violence commis dès son plus
jeune âge, il s’était récemment
converti à l’islam et fréquentait en
prison d’autres détenus radicalisés.

Il était lui-même fiché comme radicalisé depuis 2017.
Malgré son lourd passé et les inquiétudes que suscitait son comportement il a pu bénéficier d’un
nouveau congé pénitentiaire. Plutôt que de préparer sa réinsertion, il
a choisi d’abréger l’existence
d’autres et de ravager des familles,
des amis, des collègues…
Liège a été douloureusement frappée. Pour la première fois par un
acte terroriste. Les Liégeois sont
plongés dans une immense détresse. Le roi Philippe et plusieurs
autorités leur ont déjà apporté leur
soutien en venant très vite en Cité
ardente. Des cérémonies d’hommage ont déjà eu lieu en la mémoire des victimes. D’autres suivront. Ce mercredi, un registre de
condoléances sera ouvert à l’hôtel
de ville et une minute de silence sera respectée à 13h. Avec l’espoir
que ce silence assourdisse les détonations de malheur de Benjamin
Herman. ARNAUD BISSCHOP
ALLISON MAZZOCCATO
NICOLAS LÉONARD
ROMAIN GOFFINET
SYLVAIN COTMAN
ET NATHALIE HUSQUIN

3