Compte rendu Espagne 2018 .pdf



Nom original: Compte rendu Espagne 2018.pdf
Auteur: cedric seguin

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Word 2013, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 12/06/2018 à 21:40, depuis l'adresse IP 109.16.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 554 fois.
Taille du document: 4.3 Mo (25 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Compte rendu de voyage en Espagne
du 29 avril au 12 mai 2018

Par Cédric Seguin
www.cedricseguin.com

Sommaire
Delta de l’Ebre ........................................................................................................................................ 3
Lagune de Navaseca et Parc national des Tablas de Daimiel.................................................................. 5
Sierra de Andujar.................................................................................................................................... 6
Los Barruecos ......................................................................................................................................... 8
Plaine de Caceres – Trujilo ................................................................................................................... 10
Embalse de l’Arrocampo ...................................................................................................................... 11
Parc national de Monfragüe ................................................................................................................. 12
Sierra de la Culebra .............................................................................................................................. 13
Villafafila .............................................................................................................................................. 14
Bardenas reales .................................................................................................................................... 15
Belchite-Lérida ..................................................................................................................................... 15
Aiguamolls ............................................................................................................................................ 16
Sortie en mer avec découverte du vivant ............................................................................................. 18
Liste des espèces rencontrées .............................................................................................................. 19

Ce voyage, effectué en totale autonomie, (déplacements et nuits en voiture) avait pour objectif de
découvrir l’Espagne d’un point de vue naturaliste. Les sites ont donc été ciblés à partir de compte rendu
naturalistes disponibles sur internet ou à partir de sites internet naturalistes.

Itinéraire effectué

Au départ de Port-Vendres le dimanche matin, la météo n’est pas bonne. Je décide donc de partir tout
de suite au Delta de l’Ebre. En chemin, de nombreux orages assez violents forcent toutes les voitures
à s’arrêter sous les ponts d’autoroute pour se protéger de la grêle incessante. Vivement le sud,
vivement le soleil.....

Delta de l’Ebre (29/04 après-midi30/04 14h)
Arrivé sur place, le soleil est bien présent malgré de gros nuages menaçants provoquant quelques
averses et le vent souffle régulièrement.
Le premier arrêt à l’observatoire du Riet Vel permet assez vite d’apercevoir très rapidement une
Glaréole à collier grâce aux conseils d’une famille hollandaise. L’observation est furtive mais
prometteuses de vacances riches en observations.
Cet observatoire géré par la SEO (équivalent espagnol de la LPO) tient toutes ses promesses car les
Talèves sultanes y sont nombreuses, ainsi que les Guifettes moustacs et Echasses blanches. J’y
observe également plusieurs Chevaliers gambettes, Ibis falcinelles, Crabiers chevelus,....
Je prends ensuite la direction de la dune de la pointe de la Banya pour observer les Goélands d’Audoin
très nombreux à cet endroit, accompagnés de Gravelots à collier semi-interrompu. Le vent ne facilite
pas les observations mais j’ai la surprise de voir une Pie-grièche à tête rousse à quelques mètres de la
route empruntée par les voitures. Je pars ensuite légèrement en retrait, légèrement dans les collines
pour y passer la nuit.

Pointe de la Banya

Goéland d’Audoin

Le lendemain, il n’y a plus du tout de vent. Je décide de retourner sur la dune en passant devant les
lagunes de la Tancada. Plusieurs Echasses blanches, Avocettes élégantes, Flamands roses y séjournent
et la lumière du matin permet de faire quelques jolis clichés. Sur la pointe de la Banya, j’y retrouve de
nombreux goélands, gravelots,... et également un cadavre de Tortue Caouanne, au bord de l’eau...
Je retourne une seconde fois à l’observatoire du Riet Vel pour y revoir les Talèves puis je vais sur le site
nouvellement aménagé entre l’Ile de Buda et l’Alfacada où l’on m’a dit que les Glaréoles étaient
couramment observées. Pas de Glaréoles sur place mais de nombreuses guifettes pêchent et font des
offrandes à leur congénères, sous l’œil d’un Busard des roseaux de passage.

Talève sultane

Pie-grièche à tête rousse

Echasse blanche

Gravelot à collier semi-interrompu

Bécasseau cocorli

Guifette moustac

Je reprends ensuite la route en direction du Parc National des Tablas de Daimiel et m’arrête passer la
nuit près des Moulins de Consuegra, le fief de Don Quichotte. Je prends le temps d’y voir le coucher
puis le lever de soleil très sympathique en compagnie des Cochevis huppés et d’une Huppe fasciée
matinale.

Moulins de Consuegra

Lagune de Navaseca et Parc national des Tablas de Daimiel (01/05)
Le trajet initial prévoyait de visiter le Parc national des Tablas de Daimiel. Juste avant le Parc national,
la lagune de Navaseca n’est qu’à 20 minutes à peine en voiture. Il paraissait intéressant de s’y arrêter.
Quelle surprise lorsqu’en arrivant j’y vois non pas 1, pas 2, mais bien des dizaines d’Erismatures à têtes
blanches, mâles et femelles. Une espèce pourtant si rare, même en Espagne. Non seulement cette
espèce y est en abondance mais elle est richement accompagnée : Grèbe à cou noir, Tadorne de Belon,
Canard souchet, Canard Chipeau, Oie cendrée, Nette rousse, Echasse blanche, Avocette élégante,....

Lagune de Navaseca

Grèbe à cou noir

Erismature à tête blanche mâle

Erismature à tête blanche femelle

Comme la journée avance et que la météo commence à se gâter, je décide d’aller découvrir le Parc
national des Tablas de Daimiel.
Ce fut clairement une déception ! Le 1er mai est également un jour férié en Espagne et le lieu n’était
plus un milieu naturel mais surtout une attraction touristique avec des espagnols très nombreux et
même des bus de visiteurs chinois. Si l’on ajoute à cela le vent et la pluie qui arrivaient, je n’espérais
pas voir grand-chose. J’ai tout de même eu la surprise de faire une belle observation d’un Blongios
nain en vol et d’un Faucon hobereau assez haut dans le ciel.

Sierra de Andujar (01/05 soir 03/05 matin)
Le parc national de la Sierra de Andujar est LE site où il est possible de voir le Lynx pardelle, l’un des
mammifères les plus menacés au monde. Ce félin a bien failli disparaitre lorsque le Lapin de garenne,
sa principale proie a fortement décliné sur le territoire du Lynx au début des années 2000.

Embalse del Encinarejo

Habitat du Lynx pardelle

Deux sites d’observation sont régulièrement cités par les naturalistes :
- La piste de la Lancha qui offre une vue à 180° sur les prairies boisées situées en contrebas.
Cette piste traverserait le territoire de 6 Lynx et offre donc de fortes chances de l’observer à
condition d’avoir une bonne longue-vue... Les observations peuvent être proches mais sont le
plus souvent assez éloignées.
- L’Embalse (barrage) de l’Encinarejo. A l’inverse, ce site offre une vue beaucoup moins dégagée
et les observations sont donc moins nombreuses. Toutefois, lorsqu’un Lynx traverse le cours
d’eau, par les pierres sous le barrage ou par la passerelle, les observations sont d’excellente
qualité. Un couple de français également présent sur place m’a d’ailleurs raconté que la fois
précédente, un Lynx est passé à quelques mètres à peine de leur voiture. La photo qu’ils ont

pris montre bien la proximité de l’individu ! A cette époque, il y avait un pierrier régulièrement
utilisé dans les éboulis sous le barrage attestant de la fréquentation régulière de l’animal. Ce
crottier n’existe plus désormais. N’ayant pas de longue-vue avec moi, c’est cette deuxième
option que j’ai choisi. Probabilité d’observation faible mais si observation il y a elle sera
d’excellente qualité.
Deux soirées et deux matinées ont été dédiées à la recherche du Lynx. Malheureusement, aucun Lynx
ne s’est montré. Le site, est tout le secteur d’une manière générale est très agréable à fréquenter.
Imaginez-vous au bord d’un cours d’eau à côté duquel les Huppes fasciées, Guêpiers d’Europe, Loriots
d’Europe, Coucou gris, Fauvettes passerinettes,... chantent à tue-tête et dans lequel une Loutre se
promène. Si l’on lève la tête, ce sont les rapaces que l’on aperçoit et pas n’importe lesquels, Milans
noirs, Faucons Pèlerin, Vautours fauve, Bondrée apivore et surtout ... Aigle ibérique, reconnaissable
au blanc à l’avant de ses ailes. Enfin, la nuit est rythmée au chant de la Chouette hulotte, du Hibou
moyen-duc et de l’Engoulevent à collier roux (entendu par l’autre personne sur place).

Pie bleue

Loriot d’Europe

Aigle ibérique

Hirondelle rousseline

Moineau soulcie

Couleuvre vipérine

Dessin de Lynx pardelle (© Enrique Navarro
Hernandez)

Los Barruecos (03/05 soir)
Après être passé tout près de la décharge à ciel ouvert de Caceres, sur laquelle on peut y admirer de
près des dizaines et des dizaines de Cigognes blanches, Hérons garde-bœufs, Milan noir, et surtout
Vautours moines, je m’autorise une halte sur ce site pittoresque de Los Barruecos, ce qui me permet
d’être sur le secteur de Caceres-Trujilo le matin suivant.

Décharge de Caceres et tous ses oiseaux

Vautour moine

Los Barruecos est un espace naturel constitué d’énormes blocs de granits sculptés par le temps et par
les activités humaines, associés à plusieurs lacs servant de réservoirs d’eau, notamment pour le bétail.

Le lieu, source d’inspiration de la série Games of
thrones

Lac de Los Barruecos

A peine arrivé sur place, une Loutre m’offre un magnifique spectacle en chassant puis mangeant une
écrevisse à quelques mètres de moi seulement. Je décide alors d’aller faire quelques pas pour
découvrir ce site, qui a également servi d’inspiration pour certaines scènes de la série Games of
Thrones. C’est alors que je découvre une espèce exotique (africaine), introduite dans le bassin
méditerranéen, et qui se répand progressivement en Espagne, l’Astrid ondulé !
Le lendemain matin, avant de repartir en direction de la plaine entre Caceres et Trujilo, je décide de
refaire le tour du plan d’eau dans lequel j’ai vu la loutre la veille, ce qui me permet de découvrir le
Moineau espagnol.

Loutre d’Europe

Plaine de Caceres – Trujilo (04/05)
Le secteur entre Caceres et Trujilo est constitué de grandes plaines majoritairement steppiques et
parfois céréalières dans lesquelles il est possible d’y observer de nombreux oiseaux spécialisés dans
ces milieux.
En arrivant par Caceres, on remarque en premier lieu de nombreux nichoirs disposés sur tous les
pylônes électriques, qui permettent d’observer leurs occupants qui prennent le soleil sur le pas de leur
porte : Chevêche d’Athéna, Rollier d’Europe, Choucas des tours,... Plus loin ce sont les passereaux qui
donnent de la voix et notamment les alouettes et les bruants qui viennent se percher sur les clôtures
mises en place pour le bétail.

Chevêche d’Athéna

Rollier d’Europe

Bruant proyer

Cochevis huppé

Avec un peu de chance, on peut également observer des Outardes barbues, Outardes cannepetières,
Gangas catas et unibandes, ... De mon côté, je n’ai pu voir qu’un vol assez lointain de Gangas
unibandes mais par contre, un bon nombre de rapaces (Vautours fauves, Vautours moines, Circaète
jean-le-blanc, Faucons crécerellettes, Buses variables, Milans noirs, ainsi que deux jolies Pie-grièche
méridionale et Pie-grièche à tête rousse).

Pie-grièche méridionale

Alouette calandre

Embalse de l’Arrocampo (04/05 fin d’après-midi)
Je ne pouvais faire ce voyage naturaliste sans m’arrêter voir quelques insectes sympathiques et
notamment des libellules. Le barrage abrite effectivement plusieurs espèces absentes de France et
très localisées, y compris en Espagne : l’Orthetrum effilé (Orthetrum trinacria) et le Brachythémis à
ailes barrées (Brachythemis leucosticta), en compagnie de l’Agrion de Graëlls (Ishnura graellsii).
L’arrêt fut de courte de durée car ces espèces évoluant en nombre au milieu des joncs ont rapidement
été trouvées.

Orthetrum effilé

Agrion de Graëlls

Brachythémis à ailes barrées

Parc national de Monfragüe (04/05 soir 06/05 matin)
Le Parc national de Monfrague était une étape incontournable de mon voyage. Ce parc reconnu
comme réserve de biosphère par l’UNESCO depuis 2008 est réputé notamment pour le grand nombre
de rapaces qu’il abrite. C’est donc durant un peu moins de 2 journées que j’ai pu profiter de ce parc,
principalement sur 2 sites.
- La Portilla del Tietar : Le point d’observation est placé face à un piton rocheux, de l’autre côté
du Tage, le fleuve qui traverse le parc. Ce piton rocheux est connu entre autre pour abriter un
couple d’Aigle ibérique. A priori ce couple ne niche plus ici mais derrière le massif, comme le
suggère l’aigle que j’ai pu voir, emportant avec lui une branche pour son nid. L’aigle est
toujours bien présent en haut de cette falaise le matin, scrutant les environs avant les
premières chaleurs. Il s’agira ici je pense de ma plus belle observation d’Aigle ibérique du
séjour mais je n’oublie pas non plus la Cigogne noire vue en vol le matin du 5 mai.

Aigle ibérique
-

Bruant fou

Le Salto del Gitano : Ce rocher impressionnant abrite un nombre incroyable d’espèces ! En plus
des 80 couples de Vautours fauves dénombrés par la SEO, pour un maximum de 400 individus
potentiellement présents de part et d’autre du rocher, on peut y observer également le Faucon
pèlerin (1 couple), le Vautour percnoptère (1 couple), la Cigogne noire (3 couples), l’Aigle
royal (1 couple non vu), le Hibou grand-duc (1 couple non vu), et d’autres espèces de passage
(Aigle ibérique, Aigle botté, Vautour moine,...). Le rocher abrite également deux espèces de
Martinet que je n’aurai pas la chance de voir, le Martinet pâle et le Martinet Caffre. Ça sera
un prétexte pour y revenir ! Enfin n’oublions pas les passereaux, bien présents le matin et qui
permettent de s’en mettre plein les yeux en attendant le réveil des rapaces : Hirondelle
rousseline, Monticole bleu, Bruant fou, Bruant zizi, Pie-grièche à tête rousse,...

Cigogne noire

Monticole bleu

Vautour fauve

Vautour percnoptère

Psammodrome algire

Sierra de la Culebra (06/05 soir  08/05 matin)
Suite à une discussion avec un autre naturaliste français rencontré à la Sierra de Andujar, j’ai été
convaincu de me rendre à la Sierra de la Culebra, à la frontière avec le Portugal, à moins d’une heure
de Villafafila, pour tenter de voir le Loup ibérique, une sous-espèce du Loup gris que nous avons en
France. Cette vallée abrite une dizaine de meutes, soit environ une soixantaine d’individu ce qui en fait
un des sites les plus densément peuplé par l’espèce dans le monde. Son observation y est donc censée
être plus « facile » qu’ailleurs.
Comme pour le Lynx à la Sierra de Andujar, j’ai eu à ma connaissance 2 spots d’observation pour tenter
de voir l’animal.
- Spot « de la voie ferrée » : Ce site permet d’avoir un très grand champ de vision sur la plaine.
Le seul problème, c’est que les observations de Loup peuvent être lointaines, très lointaines.
Sans longue-vue, cela parait compliqué mais j’ai tout de même essayé le premier soir, sans
succès.

-

Spot au N de Ferreras de Arriba : Ce site, conseillé au dernier moment offre un champ de vision
plus réduit, des observations plus proches que le précédent mais plus hasardeuses. L’espèce à
l’habitude parait-il de sortir du bois pour passer dans un milieu à découvert (landes, labours).
J’ai tenté ma chance durant 1 soirée et 2 matinées sans rien voir durant les deux premiers
affûts. La dernière matinée, après une nuit orageuse, j’étais épié de près par une Mésange
huppée et un Pouillot de Bonelli qui se demandaient bien ce que je pouvais faire là. Puis vers
7h, un groupe de 14 Cerfs élaphes s’est approché de la prairie. Enfin, ça bouge ! Je ne croyais
pas si bien dire puisque c’est à ce moment-là qu’est apparu sur la gauche un loup solitaire,
trottinant et s’arrêtant par endroit avant de rentrer dans le bois. 30 secondes plus tard, les
cerfs étaient dans la prairie. Quelle aurait été la réaction de ces deux espèces s’ils s’étaient
rencontrés ? J’imagine que le loup aurait continué sa route, tranquillement, les cerfs étant bien
trop nombreux...
La journée commence bien ! J’attends encore quelques temps puis songe à repartir mais me
force à rester encore un peu. Vers 10h, je n’y crois plus vraiment mais c’est à ce moment-là
que le même loup ressort de la forêt pour reprendre le chemin inverse. Je crois rêver. La
lumière est alors propice à une belle observation avec une lumière rasante éclairant bien
l’animal. L’observation a du duré moins d’une minute mais restera probablement gravée à
jamais dans ma mémoire.

Loup d’Espagne

Loup d’Espagne

Villafafila (07/05)
Entre deux affûts loup, je profitais d’une fin de matinée et début d’après-midi pour aller du côté de
Villafafila, découvrir les Outardes barbues, aussi appelées Grandes outardes en raison de leur taille
imposante. Avant même d’arriver sur la commune, 3 individus trainaient au milieu des champs de blés.
On s’aperçoit assez vite que les individus sont disposés tout autour de la commune, de manière assez
dispersée.

Outarde barbue
Guêpier d’Europe
Ici aussi, tout le secteur est également parcouru par un bon nombre de rapaces, que l’on peut voir
toute la journée : Faucons crécerellettes, Milans noirs, Milans royaux, Circaètes Jean-le-blanc, Aigles
bottés,...

Bardenas reales (08/05 soir  09/05 matin)
Le parc naturel des Bardenas reales est un lieu vraiment atypique, constitué de plaines désertiques
parsemées de structures rocheuses sableuses de plusieurs dizaines de mètres de haut. De nombreuses
falaises occupées par les rapaces entourent partiellement le parc. Etant en pleine période de
reproduction des oiseaux, tous les secteurs de nidification des rapaces sont interdits d’accès.
Le cœur du parc est occupé par un polygone appartenant à l’armée, totalement interdit d’accès. Je fais
donc un premier tour du polygone en voiture, à la lumière du soleil couchant, en terminant par le
coucher de soleil sur Castildetierra, le monticule le plus célèbre des Bardenas.

Castildetierra (Bardenas)

Bardenas

Le lendemain, je m’aperçois très vite que l’ambiance va être différente de la veille : le vent s’est levé
et surtout les avions de chasse se succèdent au-dessus du polygone et enchainent les piqués en
larguant environ une bombe par minute. La police me signale d’ailleurs que toute la partie à l’Est du
polygone est interdite d’accès et qu’il faut rester en voiture. Je continue donc ma route vers le Nord,
vers El Paso mais le vent limite tout de même les observations naturalistes.

Belchite-Lérida (09/05 après-midi  10/05 matin)
Les deux secteurs de plaine sont réputés pour leurs milieux steppiques et pour les espèces que ces
milieux abritent, notamment les deux espèces de Gangas et plusieurs alouettes dont le très rare Sirli
de Dupont.
En arrivant vers Belchite, je fais un premier arrêt sur un site où le
Traquet rieur nichait il y a plus de 15 ans déjà. Vu les nombreux
matériaux et déchets accumulés sur place, l’espèce n’y niche
probablement plus. J’y vois tout de même plusieurs
Acanthodactyle d’Europe, un lézard habitué aux températures très
élevées.
Je vais ensuite sur la réserve naturelle de Lomenza où j’aperçois
très brièvement un vol de Gangas cata. En marchant un peu plus
loin, je distingue assez facilement le chant du Sirli de Dupont,
pourtant habitué à chanter le soir à la tombée de la nuit et le matin.
Impossible de le voir par contre, il reste caché dans la végétation.
Belchite est également connu pour son village en ruines,
totalement détruit par la guerre civile en 1937. Même si je ne peux
pas rentrer à l’intérieur de l’ancien village pour des raisons de
sécurité, c’est assez déconcertant de voir tout ce village détruit.
Acanthodactyle d’Europe

Ancienne porte d’entrée de Belchite

Ancien village de Belchite

Le lendemain matin, la météo n’est pas bonne, beaucoup de vent (>80km/h) et un peu de pluie, je
décide donc de ne pas poursuivre ma découverte de ces deux secteurs de plaine mais de partir
directement pour les Aiguamolls, ma prochaine étape.

Réserve d’El Planeron

Oedicnème criard

Aiguamolls (10/05 après-midi  11/05 matin)
A l’instar du parc de Monfragüe pour les rapaces, le parc naturel des Aiguamolls est le royaume des
oiseaux d’eau en tout genre : canards, échassiers, limicoles, passereaux,... Tous sont présents. La
première après-midi est surtout consacrée à faire le tour des plans d’eau et des observatoires du côté
d’El Mata. Les prairies inondées au milieu sont très intéressantes et permettent d’observer d’assez
près Petits et Grands gravelots, Echasses blanches, Ibis falcinelles,... La matinée suivante est
consacrée au secteur du Cortalet où je fais le tour des différents observatoires sans réellement
observer de raretés. A partir de 10h, il est difficile d’être tranquille tant les observatoires sont pris
d’assauts par de nombreux visiteurs pas vraiment discrets (enfants de bas-âge, groupes,...)
A ce moment-là, je décide de partir en direction des étangs d’Europa où j’y croiserai sur le chemin des
Conures veuves pas farouches, et surtout en direction de l’étang de Vilaüt. Lorsque j’arrive sur place,
je suis le seul dans l’observatoire. Cet étang, situé à côté de troupeaux de buffles est vraiment très joli
et agréable en cette saison avec énormément d’iris en fleur. Parmi les observations, Spatules blanches,
Crabiers chevelus, Flamands roses,... cherchent à se nourrir sous le vol des Guêpiers.

Tourterelle des bois

Conure veuve

Grand gravelot

Petit gravelot

Echasse blanche

Ibis falcinelle

Huppe fasciée

Daim

Sortie en mer avec découverte du vivant (12/05)
La météo annoncée prévoyait un temps calme le matin puis l’arrivée du vent et donc des vagues dans
l’après-midi. Nous sommes donc partis de bonne heure pour profiter de la météo correcte du matin.
Peu de temps après notre départ, nous voyons rapidement un Poisson lune, puis 2, puis 3... En fait,
nous en verrons au total plus d’une centaine sur la journée. Nous croiserons également la route de 4
Grands dauphins, plusieurs Macareux moines étonnement, puis un peu plus tard, c’est une Tortue
caouanne que nous approchons mais qui repart vite sous l’eau.

Macareux moine

Grand dauphin

Lorsque nous arrivons à l’entrée du canyon Lacaze Duthiers, nous scrutons à l’horizon à la recherche
de grands cétacés. Le temps est gris mais nous arrivons à voir aux jumelles une masse noire très loin,
puis un souffle... En s’approchant nous observons l’animal avec admiration. Le bruit de son souffle
dans un silence quasi-total est impressionnant !
Nous reprenons ensuite le large à la recherche d’autres individus. Nous observons à l’occasion
plusieurs espèces d’oiseaux marins (Puffins, Labbe pomarin, Océanite tempête, Fou de bassan,...) et
même terrestres (Tourterelle des bois, Hirondelle rustique, passereaux non identifiés). En milieu de
journée, nous rattrapons un Requin pèlerin qui se laissera approcher et viendra même à quelques
mètres du bateau, nous laissant admirer l’intégralité de son corps de 5-6m de long. C’est une
observation assez rare en Méditerranée !
La mer est à ce moment plate et nous traversons plusieurs bancs de kril, signe que nous somme au
bon endroit pour les baleines. Puis le vent se met à souffler, l’heure de sortir les voiles du catamaran
et de rentrer au port avant la pluie. La journée aura permis de très belles observations pour terminer
ce voyage de deux semaines.

Poisson lune

Rorqual commun

Oiseaux

X

Aigle botté

X
X
X

Aigle de Bonelli

X

Aigle ibérique
Aigrette garzette

X

X
X

Alouette calandre

X

Astrid ondulé
Avocette élégante
Bécasseau cocorli
Bécasseau de Temminck
Bécasseau variable

X
X
X
X

X

X

X
X

Bergeronnette des ruisseaux
Bergeronnette grise
Bergeronnette printanière

X

X
X

Bondrée apivore

X

Bouscarle de Cetti

X

Bruant fou

X

Bruant proyer

X
X
X
X

X
X

Bruant zizi

X

X

X
X

X
X

Canard souchet
Chardonneret élégant
Chevalier gambette
Chevalier guignette
Chevalier sylvain

X
X
X

X
X
X
X

X

X

X

X

X
X

X

X

X
X
X
X
X

X
X
X

Choucas des tours

X

X

X

X

Chevêche d'Athéna
Chouette hulotte

X

X

Buse variable
Canard colvert

X
X
X
X

X

Busard cendré

Canard chipeau

X

X

X

Blongios nain

Busard des roseaux

X

X

X
X
X
X
X
X

Canet en R. – Sortie en mer - DDV

Aiguamolls

Belchite

Bardenas

Villafafila

Sierra de la Culebra

PN de Monfragüe

Embalse de l'Arrocampo

Plaine Caceres/Trujilo

Los barruecos

Sierra de Andujar

PN Tablas de Daimiel

Lagune de Navaseca

Delta de l'Ebre

Liste des espèces rencontrées

X

X

Canet en R. – Sortie en mer - DDV

X

X
X

Circaète Jean-le-blanc

X

X
X

Cochevis huppé

X

X

X

X

X

X

X

X

X

Conure veuve
Corneille noire

X

Coucou
Crabier chevelu

Aiguamolls

Belchite

Bardenas

Villafafila

Sierra de la Culebra

X

Cigogne noire
Cisticole des joncs

PN de Monfragüe

Embalse de l'Arrocampo

Plaine Caceres/Trujilo

Los barruecos

Sierra de Andujar

PN Tablas de Daimiel

Lagune de Navaseca

Delta de l'Ebre

X

Cigogne blanche

X

X
X

X
X
X
X
X

X

Crave à bec rouge
Echasse blanche

X

X

X

X
X

Engoulevent à collier roux

X

Engoulevent d'Europe

X

Erismature à tête blanche

X

Etourneau sansonnet
Etourneau unicolore

X

X

X

X

X

X
X

Faisan
Faucon crécerelle

X
X

Faucon crécerellette

X

X

Faucon hobereau

X

Faucon pèlerin

X
X

Fauvette à tête noire

X
X

Fauvette grisette
Fauvette mélanocéphale

X

X
X

Fauvette passerinette

X

X

X

X

X

Fauvette pitchou
Flamand rose

X

X

X
X

Fou de Bassan
Foulque macroule

X

X
X

X

X

Fuligule milouin

X

X

X
X

Ganga cata

X

Ganga unibande

X

Geai des chênes
Glaréole à collier

X

Accl.

Fuligule nyroca
Gallinule poule d'eau

X

X

X

Goéland brun
Goéland d'Audoin
Goéland leucophé
Goéland railleur

X
X
X
X

X
X
X

Grand corbeau

X

Grand cormoran

X

X
X
X

Grèbe castagneux
Grèbe huppé

X
X
X
X

Grimpereau des jardins
Guêpier d'Europe
Héron cendré
Héron gardeboeuf
Héron pourpré

X
X
X
X

X
X

X

X

X

X
X

X

X

X
X

X

X

X

X
X
X
X

X
X
X
X

X
X
X
X

X
X

Hirondelle de rivage
Hirondelle de rocher
Hirondelle rousseline

X

Huppe fasciée
Ibis falcinelle

X

X

X
X
X
X
X
X
X

X

Hirondelle de fenêtre

Hirondelle rustique

X
X

X

X
X
X

X
X

Linotte mélodieuse

X

Loriot

X

X
X

X
X

Macareux moine
Martin-pêcheur

X

Merle noir
Mésange à longue queue
Mésange bleue

X

X

Labbe pomarin

Martinet noir

Canet en R. – Sortie en mer - DDV

X
X
X

X

Grèbe à cou noir

Guifette moustac

X

X

Grand gravelot
Grande aigrette
Gravelot à collier semiinterrompu

Aiguamolls

Belchite

Bardenas

Villafafila

Sierra de la Culebra

PN de Monfragüe

Embalse de l'Arrocampo

Plaine Caceres/Trujilo

Los barruecos

Sierra de Andujar

PN Tablas de Daimiel

Lagune de Navaseca

Delta de l'Ebre

X

Gobemouche gris

X

X
X
X
X
X

X
X

X
X

X

X
X

Bardenas

Belchite

Aiguamolls

X

X

X

Milan noir

X

X

Milan royal

X

X

X

X

X
X
X

X

Moineau espagnol

X

X
X

Moineau soulcie

X

Monticole bleu

X
X

Mouette pygmée
Mouette mélanocéphale
Mouette rieuse
Nette rousse

X
X

X
X

X

X
X

X

X

Océanite tempête

X

Oedicnème criard

X

Oie cendrée

X

Outarde barbue

X

Perdrix rouge

X

X
X

Petit duc scops

X

Petit gravelot

X

Pigeon ramier

X

X

X

X
X
X

X
X
X

Pie grièche méridionale

X

X
X

X

Pinson des arbres

X

X

X

X

X
X

X

X
X

Pivert

X

Phragmite des joncs

X

Pluvier doré

Puffin de Scopoli

X
X

X

Pipit rousseline

Pouillot véloce

X

X

Pigeon biset

Pouillot de Bonelli

X

X
X

Pie bleue
Pie grièche à tête rousse

X
X
X

X

Pic épeiche
Pie bavarde

Canet en R. – Sortie en mer - DDV

Villafafila

Sierra de la Culebra

PN de Monfragüe

Embalse de l'Arrocampo

Plaine Caceres/Trujilo

Los barruecos

Sierra de Andujar

PN Tablas de Daimiel

Lagune de Navaseca

Delta de l'Ebre
Mésange noire

Moineau friquet

X
X

X
X

Mésange huppée

Moineau domestique

X
X
X

X

Mésange charbonnière

X

X
X
X

Puffin yelkouan

X

Râle d'eau

X

Roitelet à triple bandeau

X

Rollier d'Europe

X

Rossignole philomèle
Rougegorge familier

X

X

X

X
X

X

Rougequeue noir
Rousserolle effarvatte
Rousserolle turdoïde

X

X
X

X
X
X

X

Sarcelle d'été
Sarcelle tachetée

Accl.

X

Serin cini

X

X

X
X

Sirli de Dupont

X

Sitelle torchepot

X

Spatule blanche
Sterne hansel
Sterne pierregarin

X
X

X
X

Tadorne de Belon
Talève sultane

X

X

X

X

X

Traquet motteux

X

X

X

Vanneau huppé
Vautour fauve
Vautour moine
Vautour percnoptère
Verdier d'Europe
*Accl : Lagune d'acclimatation

X

X
X

X

X

Tourterelle des bois

Troglodyte mignon

X

X

Tarier pâtre
Tourterelle turque

Canet en R. – Sortie en mer - DDV

Aiguamolls

Belchite

Bardenas

Villafafila

Sierra de la Culebra

PN de Monfragüe

Embalse de l'Arrocampo

Plaine Caceres/Trujilo

Los barruecos

Sierra de Andujar

PN Tablas de Daimiel

Lagune de Navaseca

Delta de l'Ebre

X
X

Puffin des Baléares

X
X

X
X

X
X
X

X

X

X
X

X

X

X
X

Canet en R. – Sortie en mer - DDV

Aiguamolls

Belchite

Bardenas

Villafafila

Sierra de la Culebra

PN de Monfragüe

Embalse de l'Arrocampo

Los barruecos

X

Plaine Caceres/Trujilo

Sierra de Andujar

PN Tablas de Daimiel

Lagune de Navaseca

Delta de l'Ebre

X

Amphibiens
Grenouille verte (Perez)

X

X
X

Rainette sp (Hyla arborea/molleri)

Reptiles
X
X

Acanthodactyle d'Europe
Couleuvre de Montpellier

Mort

X
X
X
X

Couleuvre vipérine
Emyde lépreuse
Lézard sp (Podarcis sp)
Psammodrome algire
Tortue caouanne

X

X
X
X
X

Mort

X

Tortue de Floride

Lépidoptères
X

Soucis (Colias crocea)
Procris (Coenonympha
pamphilus)
Machaon (Papilio machaon)

X
X
X
X

Vulcain (Vanessa atalanta)
Piéride du chou (Pieris brassicae)

X
X
X

Megère (Lasiommata megera)
Pieris sp
Tircis (Pararge aegeria)

Odonates
Brachythémis à ailes barrées
(Brachythemis leucosticta)
Naiade aux yeux bleus
(Erythromma lindenii)
Agrion de Graells (Ishnura
graellsii)
Agrion élégant (Ishnura elegans)
Orthetrum réticulé (Orthetrum
cancellatum)
Orthétrum effilé (Orthetrum
trinacria)

X
X
X
X
X
X

Agrion orangé (Platycnemis
acutipennis)
Sympétrum de Fonscolombe
(Sympetrum fonscolombii)

Cerf élaphe

Daim

Lapin de garenne

Loutre

Renard

Rorqual commun

Requin pèlerin

X

X

Mammifères

Belette

X

X

X
X

Chevreuil

Loup

X
X

X
X
X

X

X

X
X

Autres

X
X

Canet en R. – Sortie en mer - DDV

Aiguamolls

Belchite

Bardenas

Villafafila

Sierra de la Culebra

PN de Monfragüe

Embalse de l'Arrocampo

Plaine Caceres/Trujilo

Los barruecos

Sierra de Andujar

PN Tablas de Daimiel

Lagune de Navaseca

Delta de l'Ebre




Télécharger le fichier (PDF)

Compte rendu Espagne 2018.pdf (PDF, 4.3 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP







Documents similaires


compte rendu  espagne 2018
ballade dans les bardenas 10
sejour sierra du 2 au 5 juillet 2016 1
c m s v gantt t ches
programme clf espagne 2013 1
legende schema littoral languedoc

Sur le même sujet..