La vie a Saint André Juin 2018 .pdf



Nom original: La vie a Saint-André Juin 2018.pdf
Titre: La vie a saint andré Mai 2018
Auteur: t12fo

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par PDFCreator 2.0.0.0, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 12/06/2018 à 17:24, depuis l'adresse IP 86.213.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 477 fois.
Taille du document: 2.3 Mo (20 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


SYNDICAT FORCE OUVRIERE DU CHU DE BORDEAUX
12, RUE DUBERNAT 33400 TALENCE

La vie à Saint-André
N° 8

C.H.S.C.T SAINT-ANDRE DU 31 Mai 2018
SOMMAIRE
« S'il pleut en juin, le jardinier ronge son poing »

Bonjour Madame IRMA ! Quel est l’avenir pour notre fonction
publique hospitalière ? « Je vois... je vois…je vois … » Bon ! Nul
besoin d’une voyante pour constater l’opposition des salariés du
secteur privé à ceux du secteur public est la volonté non déguisée
d’un rapprochement avec le droit du travail privé.
La preuve en est puisque FORCE OUVRIERE depuis le début de
l’année 2018 dénonce la signature prochaine, par le gouvernement,
d’un décret autorisant le licenciement des fonctionnaires
hospitaliers ! Au passage vous pouvez remercier la CFDT !
Depuis quelques années c’est bel est bien une pluie de mépris qui
s’abat sur nos têtes de fonctionnaires hospitaliers que nous
sommes. 120 000 postes doivent être encore supprimés. Combien
de temps allons-nous ronger notre frein ?
2018 sera l’année d’un plan de réforme de la fonction publique
pour aboutir à un projet de loi début 2019. Où les procédures de
licenciements seront simplifiées, la mobilité et le départ des
agents vers le secteur privé, le recours accru aux contractuels,
la refonte des instances sociales et la possible rémunération au
mérite basée sur des critères antinomiques de ceux du service
Public.
Pourtant un fonctionnaire n’est pas un salarié comme les autres,
notre statut nous impose des DEVOIRS au sein des missions
d’intérêt général au service de la population et des usagers sans
distinction. Cependant nos DROITS sont volontairement revus à la
baisse, engendrant une dégradation de nos conditions de vie au
travail, un manque de reconnaissance professionnelle et
de
perspectives de carrières. « je vois… je vois… la parodie du
dialogue social » Merci Madame IRMA ! Nul besoin d’une boule

de Cristal pour voir ce qui est proprement inacceptable et

intolérable
!!!

Nomination Président CHSCT, P 2
Devenir Saint André, P 3 & 4
CJA, P 5
Fermeture Estivale, P 6
Epidémie de rougeole, P 7
Urgences, P 8
Inventaire, P 9
Vols, P 10
Cardiologie, P 11
Laboratoires, P 12
Santé voyage, Pass, P 13
Self, P 14
Blanchisserie, P 15
Transport décès, P 16
Travailleurs isolés, P 17
Lanceur d’alerte, P 18

Point travaux, P 18





1

NOMINATION PRESIDENT
DU CHSCT
Suite au départ de l’ancien Directeur du site vers le CH Libourne Robert Boulin, le site de Saint-André
accueille un nouveau Directeur, en la personne de Monsieur David Karle.
Suite à cette nomination, celui-ci devient le nouveau Président du CHSCT de Saint-André.
Nous lui souhaitons la bienvenue, et nous espérons qu’il sera à l’écoute des problématiques et
réponde favorablement à nos requêtes, afin que vos conditions de travail soient les meilleures.

2

.. DEVENIR DE SAINT-ANDRE .

Logeme

Le CHU redéfini son Schéma Directeur Immobilier et vend son patrimoine.
Lors du Comité Technique d’Etablissement la Direction du CHU de Bordeaux annonce la
réduction de son patrimoine immobilier en cédant au plus tôt en 2025 la plus importante partie de
notre site.
Pour information, le Groupe Hospitalier Saint André regroupe - Saint André – Hôtel Saint Marc – le
Centre Jean Abadie (CJA).
A savoir que sur les 22 752 m2 de surface foncière du site, les 8 800m2 restants seront conservés
pour le maintien d’activités regroupées dans le bâtiment actuel des laboratoires.
Le réaménagement des locaux conservés pour un budget de 11 millions €, sera désigné comme
« Nouvelles Cliniques » qui accueillera :
Activités hospitalo-universitaires.
Activité de santé publique : précarité, prévention, santé voyage...
Maison de santé pluridisciplinaire autres activités à définir

3

Reste opposé à la fermeture
de notre
!
.. EPIDEMIE
DEsite
ROUGEOLE

.

Souhaite que les agents soient impliqués dans les projets de leurs futurs
services, et que les nouvelles unités ne dépassent pas les 25 lits.
Demande plus de visibilité pour les personnels administratifs, médico
techniques et techniques et ouvriers. A ce jour nous n’avons aucune information
pour eux ! L’hôpital n’est pas composé que de soignants….
S’interroge si le choix du transfert des activités vers le bâtiment des
laboratoires. Quel sera le cout réel des travaux ? Il va falloir transférer la centrale
électrique, la chaufferie, etc…et de plus ce bâtiment présente des fissures sur les
murs !

4

FERMETURE DU CJA .

VENTE & RELOCALISATION
La Direction reconnait que le projet de relocalisation du CJA est un projet « sensible ».
Plusieurs réunions en comité avec l’Agence Régionale de Santé se sont tenues au mois de Mars, au
mois de Mai (présentation d’éléments), une prochaine rencontre avec l’ARS est programmée le 14 juin
2018.
Pas de baisse de lits prévue avec un effectif maintenu.
Relocalisation 2021 / 2022 soumise à la validation du projet par l’ARS.

Le projet semble s’orienter sur le site de Charles-Perrens au niveau du bâtiment
Lescure.
Pour ce faire, les travaux de réhabilitation resteront à la charge du CHU.
Reste vigilant a l’avancée de ce dossier.

5

. FERMETURES ESTIVALES.
Le principe d’un service public de santé, c’est qu’on puisse compter sur lui 24 heures sur 24 toute
l’année. Avec l’été et les congés il y a moins de personnels, notamment dans le corps médical.
Comme la politique des mensualités de remplacements est à la baisse, le CHU décide de fermer des lits

S’inquiète particulièrement des conditions d’accueil et de travail durant le
week-end du 04 et 05 Août où se seront près de 40% des lits du groupe hospitalier
Saint André qui seront fermés administrativement !!!!
Le service des Urgences risque d’avoir encore une fois des difficultés pour trouver
des lits à leurs patients !

6

..EPIDEMIE ROUGEOLE.

BILAN
La rougeole est une Maladie très contagieuse due à un virus. La rougeole peut, dans les
cas les plus graves, entraîner des complications respiratoires (infections pulmonaires) et neurologiques
(encéphalites).
Santé publique France déclare 1.025 en Nouvelle Aquitaine (dont 59% en Gironde) entre le
mois de novembre 2017 et début Mai 2018.
l'Agence Santé Publique France. Une situation due à l'insuffisance de la couverture vaccinale.
21% des malades hospitalisés (12 cas en réanimation, 1 décès).

IMPACT SUR LE PERSONNEL
Le médecin du service de santé au travail nous renseigne sur les 9 cas d’agents ayant contractés la
rougeole au sein de notre site. Et ce malgré une vaccination pour certains qui n’est donc pas efficace à
100 %.

La rougeole peut faire l’objet d’une déclaration d’accident de travail et ou
maladie imputable au service s’il est avérée qu’elle a été contractée au sein du
service.
Pointe l’intérêt en période d’épidémie d’une sérologie systématique pour
confirmer ou infirmer l’efficacité de la couverture vaccinale afin de rassurer
les agents.
7

. SERVICE DES URGENCES.

La Direction des soins nous interpelle sur le fait :
Un agent soignant récemment recruté sur la nuit souhaite déjà quitter le service ! La Direction des
Soins, souhaite faire toute la lumière sur une équipe fragilisée et sa volonté de stabiliser le roulement
et l’équipe soignante.
Des recrutements sont en cours, mais actuellement nous subissons une pénurie de candidatures, cela
devant s’améliorer avec la sortie des IFSI courant juillet.
Le remplacement de l’encadrement est en cours.

Il est vrai que depuis de longs mois les agents souffrent d’un manque de
consolidation de leurs roulements (maladie, départ, absences non remplacées,
passage jour / nuit, etc…).
Souhaite de l’apaisement et un retour à la normal pour les agents !

8

LES INVENTAIRES

On nous informe qu’en matière d’inventaire celui-ci n’est pas obligatoire dans les services d’urgences,
et qu’il peut être réalisé informatiquement via DX-Care en imprimant les 3 volets à faire signer aux
patients.
Pour information 24 ateliers ont été réalisés de 2015 à 2017 à l’intention du personnel et en 2018
d’autres sont en cours sur Saint-André.

La procédure mise à jour de l’inventaire sera prochainement accessible sur le
portail du CHU.
Rappelle l’importance de la traçabilité !

9

. .VOLS SUR LE SITE .

Des vols sont constatés au sein de notre établissement, portant préjudice aux personnels.
Cela devient un vrai problème.
Il convient de préciser aussi que c’est un rare lieu public ouvert 24 h sur 24 h, donc fortement exposé
aux vols et face aussi à des voleurs bien organisés.
Malgré des efforts fait par la Direction, l’établissement c’est doté de système de fixation pour attacher
les téléviseurs, les ordinateurs et les appareils médicaux…vidéo surveillance toutefois le fléau
persiste, des vols des effets personnels notamment dans les salles de soins et les vestiaires sont
récurrents.
Le responsable de la sureté annonce une démarche d’harmonisation des règles d’accès sur les
différents sites du CHU.

Propose un essai de contrôle d’accès sur les vestiaires centraux de Saint
André.
Une visite doit être programmée avec le responsable sureté du CHU, le
responsable de l’ingénierie et

.

Demande l’installation de casiers dans les offices ou autres pièces des
services pour les effets personnels !
Recommande de faire systématiquement des fiches de signalements
KALIWEB, afin que tous les incidents remontent auprès de la Direction.

10

. .CARDIOLOGIE .

PROJET MEDICAL
NOUVELLE ORGANISATION
La Direction nous renseigne concernant le projet médical des unités de cardiologie et nous
confirme qu’il n’y aura pas de perte de poste….
Transfert de l’unité 1 vers l’unité 11.
Unité 3 transformantion de 10 lits en hospitalisation de semaine afin de répondre à une
évolution des besoins de santé des patients.
L’étude d’une centrale d’appels pour faciliter le parcours patient , comme cela se fait déjà sur
le Groupe Sud.

Reste vigilant à l’évolution de l’activité, que l’effectif soit suffisant en
adéquation avec la charge de travail, et surtout l’attribution de postes d’AS de nuits
sur l’unité 11.

11

. .LABORATOIRES .

CONDITIONS DE TRAVAIL
Le CHU de Bordeaux vient de se doter d’une nouvelle organisation de service suite à l’arrivée du
PABIM.
Face à cette réorganisation, les personnels des laboratoires nous font remonter toutes leurs
problématiques :
Grosse problématique de roulement avec un non-respect de la réglementation, changements
intempestifs des horaires.
Manque de formation par rapport au nouveau logiciel.
Mobilité imposée sur les deux sites (Pellegrin & Saint-André)
L’encadrement nous répond que des mensualités de remplacements sont accordées mais faute de
candidatures il est vraiment difficile de faire des roulements ….

S’inquiète de l’état physique et psychologique des agents et demande des
renforts rapidement, afin de retrouver une qualité de vie au travail.
Demande l’implication du service de santé au travail et de la psychologue du
travail afin d’accompagner les personnels.
12

.. SANTE VOYAGE..

RELOCALISATION RDC
Le service de santé voyage intègre le pôle spécialités médicales rattaché à
Pellegrin, toutefois celui-ci reste sur le site Saint-André. Le service et relocalisé au rez-de-chaussée
dans les anciens locaux du centre d’Albret.

Félicite nos services techniques pour la qualité des travaux qui sont réalisés
en interne.

.. PASS ..

RELOCALISATION 3EME ETAGE

Installation au troisième étage du bâtiment des laboratoires des consultations des services prenant en
charge la précarité (Le centre d’Albret, la PASS, le GAPS…).

Une des missions fondamentales de l’hôpital est l’assistance aux plus démunis
afin de garantir l’accès aux soins pour tous.
La Direction du site ne dément pas la possibilité de l’implantation d’une salle de
consommation à moindre risque, dans les locaux du sous-sol, libérés par santé
voyage. Le projet a été présenté en conseil de surveillance.

13

.. SELF ..

PRESTATIONS
Fait remonter les doléances des personnels à propos des prestations mises à disposition à
Saint André, qui ne sont pas égales avec les selfs des sites de Pellegrin et du groupe Sud ! Pourquoi ?
Les réponses que nous avons pu obtenir c’est que les lieux ne sont pas adaptés pour certaines
prestations, comme le snacking par exemple et par manque de personnels !
Pour autant, les personnels fréquentant le self payent le même prix que sur les autres sites sans
pouvoir bénéficier des prestations !
Où est l’égalité entre agents des différents sites ?
Bien évidemment on ne parlera pas malheureusement du CJA qui lui est complétement hors-jeu !
La Direction maintient sa position que la hausse des prix est justifiée par la diversité et la qualité des
plats proposés au self.

Pose la question si notre self, participe indirectement au financement de
l’investissement des nouveaux selfs ?

14

. .BLANCHISSERIE .

TENUES DE TRAVAIL
Remonte les difficultés sur le retour des tenues de travail pour les personnels soignants ainsi
que pour les personnels des services techniques.
La Direction a fait un point avec la blanchisserie du groupe Sud.
Un rappel va être fait sur les retours de sacs à linges pour les faire repartir au plus vite vers la
blanchisserie. Pour le site du CJA cette étude est en cours.
Dénonce que les horaires d’ouverture de la lingerie (11 h 30 / 12 h) ne sont pas adaptés pour
les agents d’après-midi. Une étude de faisabilité par l’encadrement de la logistique va être menée,
notamment par rapport à ses effectifs, pour une ouverture sur le créneau horaire de 12h30 à 13h30.
Signale les difficultés rencontrées par les agents contractuels de nuit qui sont dans
l’impossibilité de récupérer des blouses, et beaucoup d’entre eux ramènent leurs tenues de travail à
leur domicile afin de les laver !

Tout cela pose un vrai problème pour l’hygiène !

Demande la mise à disposition de blouses dans le vestiaire de nuit entre les unités 2 et 3 et
l’installation d’un digicode.

15

.. TRANSPORT DECES ..

PROTOCOLE TRANSPORT DECES
Suite à une réunion courant Mai, menée par la Direction des Soins avec les encadrements du
dépositoire et du STIP, les représentants de certains syndicats dont
, chaque service a
pu faire remonter leurs difficultés soit en termes d’effectifs que d’organisation.
La Direction des Soins préfère stopper le projet et le retravailler pour une meilleure cohérence.
Une nouvelle rencontre est prévue courant septembre.

Continue à suivre ce dossier afin que tous les services concernés y
trouvent leur compte !

16

. .TRAVAILLEURS ISOLES .

Dans le cadre de son obligation de sécurité vis-à-vis des salariés, l’employeur se doit
d’apprécier les situations des travailleurs isolés et leurs conséquences éventuelles.
Il lui appartient de prendre les mesures de prévention et d’organisation des secours à mettre en
œuvre.
Demande à revoir les systèmes mis à dispositions pour nos agents, notamment pour les
personnels de nuits sur les secteurs des laboratoires, brancardage, de la radiologie sans oublier le ou
la cadre de santé.
Actuellement si un agent actionne son téléphone, celui-ci sonne directement au service sécurité
incendie mais sans géolocalisation.
Recommande la mise à disposition de materiel répondant à ces critéres.
Le responsable de la Sécurité Incendie est favorable à notre requête, mais il faut que cela soit une
vraie politique intersites, et doit se rapprocher de son encadrement.

Suit ce dossier de très près, afin que tous les agents concernés puissent
travailler en toute sécurité ! Un point sera fait au prochain CHSCT.

17

. OBLIGATION SIGNALEMENT ..

LANCEUR D’ALERTE
La loi du 13 juillet 1983 dispose désormais que le fonctionnaire lanceur d’alerte « ne peut être
sanctionné ou faire l’objet d’une mesure discriminatoire, directe ou indirecte, pour avoir signalé une
alerte.
Dans le respect des articles 6, 7 et 8 de la loi n° 2016-1691 du 9 décembre 2016 relative
à la transparence, à la lutte contre la corruption et à la modernisation de la vie économique ».
Article 6
« Un lanceur d'alerte est une personne physique qui révèle ou signale, de manière
désintéressée et de bonne foi, un crime ou un délit, une violation grave …… »
Article 8
« Le signalement d'une alerte est porté à la connaissance du supérieur hiérarchique, direct ou
indirect, de l'employeur ou d'un référent désigné par celui-ci……. ».

La Direction des affaires juridiques nous confirme la mise à disposition sur
« Share point » du détail de son application dans notre établissement. Le point est
fait sur le respect du secret professionnel hors champ du lancement d’alerte.

. POINTS TRAVAUX..

Unité 12 : Réfection de l’unité pour accueillir l’unité 20. Livraison mi-juillet
Centre d’Albret : réfection du service afin d’accueillir le service de Santé Voyage. Livraison
prévu mi-aout.
Aménagement de la PASS d’Odontologie : demande de travaux déposée en Mairie, si avis
favorable démarrage des travaux en septembre.
18

VOTEZ FORCE OUVRIERE LE 6 DECEMBRE 2018 !

19

L’EQUIPE CHSCT DE VOTRE SYNDICAT FORCE OUVRIERE
SAINT-ANDRE - CENTRE JEAN ABADIE
SOIGNANTS – MEDICO TECHNIQUES – ADMISTRATIFS –
OUVRIERS – BIO-NETTOYAGE - CONTRACTUELS
DES FEMMES ET DES HOMMES A VOTRE ECOUTE DE JOUR COMME DE NUIT !

N’HESITEZ PAS A NOUS CONTACTER !

fo.saint-andre@chu-bordeaux.fr
Tel : 05-56-79-57-79 ou 06-62-75-84-56

Demain c'est décidé, je m'engage !
ADHEREZ A FORCE OUVRIERE
SYNDICAT LIBRE ET INDEPENDANT
FORCE OUVRIERE 1ER ORGANISATION SYNDICALE SUR LE CHU DE BORDEAUX

VOTEZ FORCE OUVRIERE LE 6 DECEMBRE 2018 !
20




Télécharger le fichier (PDF)

La vie a Saint-André Juin 2018.pdf (PDF, 2.3 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP







Documents similaires


17 11 08 tract cte restauration
18 03 20 tract cte
centralisation des cuisines
affichette greve administratif 2017
2018 01 11 tract journee de carence
declaration sud sante sociaux du 01 juin 2019

Sur le même sujet..