tweet .pdf


Nom original: tweet.pdf


Aperçu du document


M. Rousset, votre tweet plein d'insinuations me donne l'occasion d'expliquer ma position : je
n'étais pas partisan du dépôt de la motion de censure car je considérais que nous
interrogions dans cette affaire le Président de la République dans sa pratique du pouvoir et
sa vision des institutions, pas le gouvernement directement, parce que je trouvais aussi que
ce débat était un débat démocratique et qu'il ne devait pas confiner à une joute politicoparlementaire, parce qu'enfin cette motion risquait de sonner le clap de fin du débat alors
même que les explications n'étaient pas données suffisamment clairement. Je n'ai pas été
suivi par mon groupe qui a tout de même souhaité déposer la motion de censure. Dès lors,
j'ai considéré que s'agissant d'un outil utilisé pour dénoncer un dysfonctionnement
institutionnel et un risque pour la démocratie, il n'était ni de droite ni de gauche, hors champ
partisan, et qu'il n'y avait aucune raison de ne pas voter les deux textes qui dénonçaient les
mêmes égarements, les mêmes faits et les mêmes manquements dans les réponses
apportées par les responsables. Ma position est claire et sans équivoque. Quant à mon
appartenance à l'opposition, elle ne date pas d'hier mais est toujours empreinte de mesure et
de bon sens, comme en attestent mes votes sur tous les textes qui sont systématiquement
dénués de toute considération partisane et qui me conduisent très fréquemment, en
conscience, à soutenir le gouvernement et à voter ses propositions. Je me suis engagé à
faire montre de bon sens et rien ne me détournera de cet objectif. Arnaud Viala


Aperçu du document tweet.pdf - page 1/1


🚀  Page générée en 0.008s