diary .pdf


Nom original: diary.pdf

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Chromium / Skia/PDF m67, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 17/08/2018 à 11:22, depuis l'adresse IP 90.96.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 173 fois.
Taille du document: 38 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


525

My diary
Mercredi, 15 août 2018
Esprit partiellement occupée mais...
Ce soir je pense encore à lui. Ses horaires, son numéro, le fait d'avoir rêvé il n'y a pas longtemps que l'on échangé
un baiser.
J'ai du mal à vivre, sans lui alors que l'on est presque des inconnus l'un pour l'autre.
J'aimerais passé à autre chose mais comme il n'y a pas d'homme dans ma vie je m'accroche à ce rêve, à lui,
toujours persuadé qu'il est parfait.
Les commentaires sur internet en sa faveur, sa bonté, son efficacité dans son travail ne font qu'amplifier l'image si
parfaite que j'ai de lui... Pourquoi un tel sentiment? Je veux parfois l'oublier mais je fini systématiquement par le
comparer aux autres hommes, pas un ne semble lui arriver à la cheville.
Mature, humain, à l'écoute, sensible (un panneau de collage : passé présent avenir fait par lui dans ses moments
difficiles qu'il m'a montré prouve qu'il s'implique vraiment aux ressentis de ses patients.
Chaque fois qu'il me demandait ce que j'aimerais pour mon futur ? À chaques scéances si j'avais pu lui dire
simplement"vous" , être avec vous, dans vos bras et pouvoir plonger les yeux dans les vôtres autant de fois que je
le voudrais.
Pas facile...et j'espère que les personnes qui l'entourent dans sa vie privée se rendent vraiment compte de la
chance qu'elles ont de l'avoir et de partager leurs vies avec lui.

Mardi, 14 août 2018
Tristesse solitude
Je suis responsable de toute cette tristesse. J'ai accepté de nouer des liens avec des personnes. Aujourd'hui j'ai
l'impression d'en dépendre.
J'étais mieux, je gèrai mieux cette solitude avant ça.
Je considère cela comme une grande erreur de ma part.
Encore une leçon et surtout une certitude que je ne dois ressentir rien pour personne, ni compassion, ni affection
rien du tout , je ne serai que gagnante et je n'en ressortirai que plus forte, j'en suis convaincu.
J'ai effacé pratiquement tout mes contacts et j'efface toutes les conversations, le journal d'appels.
Et je pense toujours à lui, toujours convaincu qu'il aurait pu me sauver, et changer radicalement ma vie, me faire de
nouveau croire à l'amour. Lui seul.


Aperçu du document diary.pdf - page 1/1




Télécharger le fichier (PDF)


diary.pdf (PDF, 38 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


diary
diary 2
oe406d6
yes
la ou meurent des roses
17 si tu pouvais lui ecrire que dirais tu

Sur le même sujet..