05.Communiq de Presse ORE 22 aout 2018 (1).pdf


Aperçu du fichier PDF 05communiq-de-presse-ore-22-aout-2018-1.pdf - page 1/7

Page 1 2 3 4 5 6 7




Aperçu texte


Châteauroux, le 22 août 2018

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Aggravation de la sécheresse : l’ensemble du département de
l’Indre concerné par les mesures de restriction
La situation hydrologique à ce jour poursuit sa tendance à la baisse, favorisée par une météo
pauvre en précipitation :
·

l’indice d’humidité des sols, passé en dessous de la moyenne annuelle, continue de chuter ;

·

le niveau global des nappes phréatiques du département poursuit également une tendance à
la baisse, particulièrement marquée sur l’Ouest du département ;

·

la chute rapide et significative du débit des cours d’eau se poursuit, les faibles
précipitations n’ayant pas permis de stabiliser la situation.

Sur la base de ces dernières constatations et de prévisions météorologiques toujours défavorables,
les membres de l’ORE ont ainsi proposé au préfet Seymour MORSY une évolution des mesures
de restriction qui concerne maintenant l’ensemble des bassins versants du département de l’Indre
(voir cartes jointes en annexe).

Ainsi le Préfet a pris un nouvel arrêté en date du 22 août 2018, qui entrera en vigueur le samedi 25
août 2018 à 0 heure, prenant en compte les mesures de restrictions prévues pour ces différents
types de situation.
L’extension des mesures de restriction en vigueur sur l’ensemble du département souligne le
caractère critique de la situation de sécheresse sur la ressource en eau dans l’Indre, et
enjoint chacun à prendre ses responsabilités sur ses usages de l’eau pour l’intérêt de tous.

Ainsi sur l’ensemble des communes de l’Indre les mesures suivantes s’appliquent :







le remplissage des plans d’eau et manœuvre de vanne est interdit;
les plans d’eau en barrage d’un cours d’eau doivent laisser s’écouler un débit en sortie de
plan d’eau égal au débit entrant ;
le lavage des véhicules n’est autorisé que dans les stations équipées de récupérateur d’eau ;
le lavage des voiries et trottoirs est limité au strict nécessaire pour assurer l’hygiène
publique ;
l’alimentation des fontaines en circuit ouvert est interdit ;
le remplissage des piscines privées est interdit sauf chantier en cours ;

De plus sur les communes des bassins versants en « état d’alerte », des mesures
complémentaires concernent :



l’arrosage des terrains de sport, pelouses, espaces verts, massifs floraux, interdit de 12 h à
18 h ;
le prélèvement des eaux superficielles pour l’irrigation, interdit de 12 h à 18 h.