UNICEF Cholera Factsheet Niger VF .pdf


Nom original: UNICEF-Cholera_Factsheet-Niger-VF.pdf

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Adobe InDesign CS6 (Macintosh) / Adobe PDF Library 10.0.1, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 25/08/2018 à 20:42, depuis l'adresse IP 41.109.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 197 fois.
Taille du document: 2 Mo (2 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


CHOLÉRA EPIDÉMIOLOGIE ET RÉPONSE
FACTSHEET NIGER
Figure 1. Nombre annuel de cas de choléra et taux de létalité au Niger,

1990 – 20131

APERÇU DU CHOLÉRA
Le choléra est apparu pour la première fois au Niger en 1971. Depuis
1990, des épidémies importantes ont été enregistrées en 1991, 1996,
2004 et 2010 - 2012. La tendance générale montre une augmentation
annuelle de la fréquence et de la taille des épidémies (Fig. 1).
Entre 1994 et 2013, la surveillance épidémiologique a rapporté 21 538
cas avec 978 décès, soit un taux de létalité élevé de 4,5 %1.
Les principales épidémies ont été enregistrées dans la région de
Tillabéri le long du fleuve Niger et dans les régions de Tahoua, Maradi
et Zinder à la frontière avec le Nigeria (Tab. I).
Le pays est touché par des épidémies transfrontalières, en particulier le
long de ses frontières avec le Nigeria et le Tchad.

DISTRIBUTION DU CHOLÉRA

Figure 2. Incidence cumulée du choléra par district au Niger, 1994 – 20132

Entre 1994 et 2013, la région de Tillaberi, le long du fleuve Niger a
notifié près de 62 % des cas de choléra avec une durée moyenne
de 23 semaines (Tab. I).
A la frontière avec le Nigeria, les régions de Tahoua, Maradi et
Zinder enregistrent près de 30 % des cas de choléra avec une
durée épidémique moyenne plus courte allant de 7 à 10 semaines.
Les régions de Dosso (frontière entre le Nigeria et le Bénin) et de
Diffa (frontière entre le Nigeria et le Tchad) sont moins touchées
mais peuvent être des zones de déclenchement (Tab. I.).
Il n’y a aucune tendance saisonnière des émergences épidémiques
au Niger avec des démarrages à la fois pendant la saison sèche et la
saison des pluies. Il y a toutefois une augmentation du nombre de
cas enregistrés entre juin et octobre, pendant la saison des pluies,
et une forte diminution à partir de mi-novembre (Fig. 3).
De manière générale, le pays est affecté par des épidémies transfrontalières en provenance du Nigeria (2008, 2010 et 2011) et du
Mali (1996, 2004 et 2006)6. Les épidémies de choléra au Niger se
propagent dans la région du lac Tchad vers le Tchad (2004 et 2010)
et le long du fleuve Niger vers le Bénin (2006 et 2008), le Mali
(2011) et moins fréquemment vers le Burkina Faso (2011 et 2012).

Tableau I. Paramètres épidémiologiques des épidémies de choléra par

région principalement affectée au Niger, 1994 – 20132

Cas / Décès [1]

Cas
(%)

Nombre
d’épidémies

Durée [2]

TILLABERI

13361 / 361

61.9

10

23

TAHOUA

2237 / 198

10.4

12

7

MARADI

2220 / 121

10.3

12

10

ZINDER

1782 / 161

8.3

10

8

NIAMEY

775 / 43

3.6

7

12

DIFFA

758 / 48

3.5

5

9

DOSSO

459 / 43

2.1

6

6

Région

Figure 3. Nombre hebdomadaire de cas de choléra au Niger par zone de

diffusion, Lac Chad, le long du fleuve Niger et bordant la frontière avec

le Nigeria, 2004 – 20132

Note : [1] Total cas = 21 592 et total décès = 975 entre 1994 et 2013 ; [2] Moyenne en semaines entre 1994 et 2013.

Choléra Epidémiologie et Réponse Factsheet NIGER

IDENTIFICATION DES ZONES PRIORITAIRES
(CHOLERA HOTSPOT)

Figure 4. Profil du choléra dans les districts sanitaires au Niger, 1994 – 20132

Les démarrages épidémiques et les diffusions transfrontalières ont lieu principalement dans les régions de Tillaberi,
Tahoua et Maradi et moins souvent dans les régions de
Dosso, Zinder et Diffa (Fig. 4 et Tab. II).
Dans l’ensemble, les communes touchées régulièrement
avec une durée ou une incidence moyenne à élevée sont
situés :
• le long du fleuve Niger : Tera, Tillaberi, Kollo,
Niamey et Gaya ;
• à la frontière avec le Nigeria : Madarounfa,
Birni N’Konni, Madaoua et Maradi ;
• à la frontière avec le Tchad : Diffa.

RECOMMANDATIONS
STRATÉGIQUES

Figure 5. Estimation de l’accès à l’eau et à l’assainissement au Niger, 20124
RURAL

100

URBAIN
type d'accès à
l'assainissements

Les foyers récurrents de choléra (Hotspots)
situés le long de la frontière avec le Nigeria et
du Niger sont une voie d’échange avec les pays
voisins, le Mali, le Bénin, le Nigeria et le Tchad,
soulignant l’importance des activités transfrontalières5 (Fig. 2 et Tab. II).

75

Défécation
à l'air libre
Non
amélioré

50

Commun
25

Les actions stratégiques prioritaires dans les
districts régulièrement affectés comprennent
la détection précoce, la surveillance à base
communautaire, les activités transfrontalières,
les activités spécifiques de préparation et de
réponse aux épidémies (Tab. II).

Amélioré

0

1990

2000

2012 1990

2000

2012

Catégories socio-professionnelles et pratiques à risque à prendre en compte dans les
stratégies de prévention, de préparation et de réponse5,6 :
• les marchés transfrontaliers le long de la frontière Niger-Nigeria entre Gaya et Diffa ;
• le commerce formel et informel entre les principales villes du Niger (Maradi, Zinder),
au Nigeria (Katsina, Sokoto, Kano) et autour du Lac Tchad (Nguigmi, Maiduguri, Baga) ;
• les activités sociales dans les marres pendant la période inter-épidémique dans
la région de Tillaberi ;
• les pêcheurs migrants et les communautés nomades autour du lac Tchad le long
des frontières avec le Tchad, le Cameroun et le Nigeria.

Les programmes durables d’accès à l’eau,
l’assainissement et à l’hygiène doivent être
réalisés en priorité dans les districts régulièrement touchés avec une durée épidémique
élevée (Tab. II - Type 1). Une étude intégrée
WASH-Epidémiologie serait l’opportunité de
définir des réponses programmatiques durables
dans les foyers récurrents de choléra de type I
et II (Tab. II).

Détection
précoce
Surveillance

Préparation

Etude EHAEpid.

EHA Dévelopement

Rôle de la
vaccination

Collaboration
inter-pays

4

26 [7-39]

Oui

T.2













8

2

26 [5-42]

Oui

T.2













MADAROUNFA

7

11

5

27 [11-34]

Oui

T.1













MARADI

6

6

3

34 [17-40]

Oui

T.1













NIAMEY

7

6

0

20 [4-35]

Non

T.1











BIRNI N’KONNI

6

8

4

36 [32-42]

Oui

T.1













MADAOUA

6

6

1

33 [24-39]

Oui

T.1













KOLLO

7

22

7

22 [5-50]

Non

T.1











TERA

9

14

5

33 [3-49]

Oui

T.1













TILLABERI

5

26

60

38 [17-44]

Oui

T.2













MARADI
NIAMEY
TAHOUA

TILLABERI

(sem. de
début.
Médiane
[Min - Max])

Durée

(nbre
d’épidémie)

Note : Type 1 : Zone de haute priorité avec une fréquence élevée (>80ième percentile) et une durée longue (>40ième percentile). Type 2 : Zone de priorité moyenne avec une fréquence modérée (entre 60ième – 80ième percentile) et une durée
longue (>40ième percentile).

Références
1. Atlas de la santé mondiale. OMS. (http://apps.who.int/globalatlas).
2. Ministère de la santé du Niger, Données choléra 1994-2013.
3. FEWSN et (Famine Early Warning Systems Network,
http://www.fews.net).
4. Multiple Indicator Cluster Surveys (MICS) and Demographic and
Health Surveys (DHS), 2012.

5. P.-Y., Sudre, B., 2011. Eau, assainissement et hygiène et l’épidémiologie
du choléra: Une évaluation intégrée dans les pays du bassin du lac
Tchad. UNICEF, Université de Franche Comté.
6. Bompangue, D, 2013. Etude des facteurs de récurrence des épidémies
de choléra au Niger. UNICEF, Université de Kinshasa.

Remerciements
Arzika A., MD, Ministère de la Sante Niger, Dunoyer J. (coordination,
UNICEF WCARO), Sudre B., MD PHD (conseil scientifique), Green HK.,
PHD, (analyse des données), Rossi M. (gestion de données spatiales).

Artwork by greeneyezdesign.com

Type de
Hotspot

7

5

Emergence

5

GAYA

Incidence

DIFFA

DOSSO

DISTRICT

(moyenne
en nbre de
semaine)

DIFFA

RÉGION

Récurrence

Diffusion
inter-pays

Tableau II. Synthèse de la classification des zones prioritaires et des activités stratégiques au Niger


UNICEF-Cholera_Factsheet-Niger-VF.pdf - page 1/2


UNICEF-Cholera_Factsheet-Niger-VF.pdf - page 2/2



Télécharger le fichier (PDF)


UNICEF-Cholera_Factsheet-Niger-VF.pdf (PDF, 2 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


unicef cholerafactsheet niger vf
autorises interieur 2016
selection recrutement enseignement primaire 2014
resultats techniques semi marathon 2013
selection enseignement secondaire
rejet interieur 2016

Sur le même sujet..