Sans nom 2.pdf


Aperçu du fichier PDF sans-nom-2.pdf - page 5/134

Page 1...3 4 567134



Aperçu texte


indigènes : le pavot de Californie, le matilija poppy, le toyon, et des centaines
d'autres. Avec ses plages, ses dunes, ses collines, ses montagnes et ses rivières, elle
est riche en écosystèmes divers. Mais certaines espèces sont rares et menacées,
comme la Los Angeles sunflower. La ville compte également 379 parcs dont la
superficie totale est de 63,5 km2. Griffith Park est le plus grand parc urbain du
monde. Le plus vieux parc de la ville a été créé en 1781 et se trouve dans le El Pueblo
de Los Angeles Historic Monument, près de Union Station.
QUARTIERS :
La superficie de la ville étant importante, Los Angeles est divisée en un grand nombre
de quartiers. La plupart de leurs noms a pour origine des zones rurales qui furent
annexées par Los Angeles au fil du temps, la géographie, les rues principales, les
noms de propriétaires fonciers. Ces divisions n'ont pas de statut légal, mais ont une
grande importance pour les habitants pour des raisons culturelles et financières.
Parmi ces quartiers, Hollywood est célèbre dans le monde entier pour ses studios de
cinéma.
De nombreux noms de quartiers témoignent de l'origine de leurs habitants, comme
Chinatown (quartier chinois), Little Armenia (quartier arménien), Thai Town (quartier
thaïlandais), Historic Filipinotown (quartier philippin), Little Ethiopia (quartier
éthiopien) et Little Persia (quartier iranien) . L'ensemble reflète la diversité et la
richesse démographique de la région. Les nombreuses communes qui bordent Los
Angeles ou y sont enclavées (par exemple Beverly Hills et Santa Monica) sont la
plupart du temps culturellement confondues avec elle.
CLIMAT:
Le climat de Los Angeles est méditerranéen semi-aride caractérisé par des hivers
doux et humides et des étés chauds et secs. Elle profite de 320 jours d'ensoleillement
annuel et fait partie de la Sun Belt («ceinture du soleil»). La classification de Köppen
classe le climat comme un méditerranéen avec été chaud, la température du mois le
plus chaud étant de 22,1°C. Les vents venant de l'océan Pacifique tendent à rafraîchir
la côte en été et à les réchauffer en hiver. À l'intérieur des terres, les influences
maritimes se font moins sentir, si bien que l'amplitude thermique s'accroît. Les
températures peuvent ainsi varier de plusieurs degrés dans les quartiers les plus
éloignés du littoral. La plus haute température enregistrée est de 45°C en septembre
2010; le record de froid s'établit à −7,8°C en 1989 à Canoga Park.
Les pluies tombent surtout en hiver (les mois de janvier et février sont les plus
humides) et au printemps avec plus de 60 % des précipitations annuelles (80 % si on
y ajoute le mois de novembre). Durant cette période de l'année il pleut en moyenne
un jour sur quatre. Les moyennes annuelles sont de 25,44 mm pour les précipitations
(pour un total annuel de 305,3 mm) et de 19,5°C pour les températures. Le brouillard
est assez récurrent au printemps et beaucoup plus résistant sur les zones balnéaires
qu'à l'intérieur des terres où l'ensoleillement est plus présent.
Les canicules se produisent beaucoup au mois de septembre lorsqu'un vent
catabatique nommé « Santa Ana » souffle sur la Californie du Sud, pouvant faire