la réconciliation des hérétiques.pdf


Aperçu du fichier PDF la-reconciliation-des-heretiques.pdf - page 3/130

Page 1 2 345130



Aperçu texte


leur embarras pour écarter les arguments de leurs adversaires
est bien près de toucher à l'impuissance.
Ils ont beau jeu pour leur opposer l'autorité de saint Augustin : manifestement la réconciliation des hérétiques comporte,
pour l'évêque d'Hippone, une cérémonie pénitentielle. Ils font
valoir également l'absence, dans les cérémonies de la réconciliation romaine, de toute allusion à la consignation, et cette
onction du front qui, lors de la confirmation, fait suite à l'imposition des mains, n'est mentionnée, en effet, nulle part dans
les documents romains sur l'admission des hérétiques.
Seulement, saint Augustin, s'il parle de pénitence pour les
convertis de l'hérésie, affirme aussi qu'en passant à l'Église,
ils reçoivent le Saint-Esprit, auquel ils n'avaient point eu de
part jusque-là. Le silence, d'autre part, des documents romains
sur le rite spécial de la consignation ne saurait avoir de portée
dans la question actuelle qu'autant qu'il aurait été considéré
alors comme l'élément essentiel de la confirmation. Or, cette
opinion, quoique assez commune, est, pour le moins, contestable; je crois en avoir montré la fausseté pour la période
antique, pour l'époque de saint Cyprien et de saint Étienne,
enparticulier!
ceux-là d'ailleurs, qui l'admettent, sont obligés
de reconnaître que la consignation alors se confondait avec
l'imposition des mains2 : il y aurait donc préjugé, d'après eux,
que la mention de l'une inclut celle de l'autre.

,et

Graecorum : notes sur l'euchologe du patriarche S. Methode, p. 887,
reproduites dans Migne, P. G., 100, 1306-1308; dom Coustant, Dissertatio qua vera Stefhani circa receptionem haereticorum sententia exflicatur, V, reproduite dans Migne, P. L., 3, 1218 sqq. ; dom Maran, Praefatio ad o-pf. S. Cypriani, VII, reproduite dans Migne, P. L., 4. 41-42;
Ballerini, nota 9 ad epist. S. Leonis CLIX (M. 54, 1138-1140); Noël
Alexandre, Inhist. eccles. saeculi II, dissertatio ioa, §4; Tournely, Prœlectiones de sacramentis baptismi et confirmationis, q. 4, a. 2; Drouven,
De re sacraJ1zentaria (2' éd., Venise, 1756), t. II, 1. III, p. II, p. 324 sqq.
etla plupartdes théologienscatholiques ; Schwane, Dogmengeschichte12,
1. 39, p. 535-537, tr. fr., p. 762 sqq. ; Dolger, Das Sakrament der Firmung,
p. 130-149; d'Alès, L'Éditde Calliste, p. 446.
1. La consignation en Afrique et à Rome, art. dans les Recherches de
science religieuse de 191 p. 35o-382.
2. Voir Dolger, Das Sah rament der Firmung, p. 62, 65, 90-91.

l,