Philip K. Dick Nouveau Modèle (titre original Second Variety),.pdf


Aperçu du fichier PDF philip-k-dick---nouveau-modele-titre-original--second-variety.pdf - page 4/49

Page 1 2 3 45649



Aperçu texte


— Un Russkoff.
— Seul ? »
Eric fit pivoter l’écran d’observation vers Scott. Celui-ci vit que le
cadavre grouillait déjà de sphères métalliques s’affairant à le découper pour
emporter ensuite les morceaux.
« Qu’elles sont nombreuses ! murmura-t-il.
— Elles sont arrivées comme des mouches. De nos jours, le gibier se fait
rare pour elles. »
Écœuré, Scott repoussa l’écran. « Oui, comme des mouches… Je me
demande ce que ce type était venu faire ici. Ils savent pourtant qu’on a des
Griffes partout. »
Un robot de plus grande taille avait rejoint les petites sphères : un long
tube émoussé pourvu de lentilles oculaires pédonculées qui dirigeait les
opérations. Du soldat russe, il ne restait pas grand-chose, à part les lambeaux
que les hordes de sphères emportaient au bas de la colline.
« Mon lieutenant, dit Leone, avec votre permission je voudrais sortir jeter
un coup d’œil à cet homme.
— Pourquoi ?
— Peut-être qu’il transportait quelque chose. »
Scott réfléchit, puis haussa les épaules. « D’accord. Mais soyez prudent.
— Avec mon bloqueur, répondit Leone en tapotant une bande métallique
passée à son poignet, je suis tranquille ! »
Prenant son fusil il avança prudemment vers l’entrée du bunker en se
faufilant entre les blocs de béton et les tiges d’acier tordues. À la surface, l’air
était froid. Foulant la cendre molle, il rejoignit le cadavre du soldat russe. Le
vent tourbillonnait tout autour de lui et lui soufflait des particules grises au
visage ; plissant les yeux, il poursuivit sa route.
À son approche, les sphères battirent en retraite ; certaines se figèrent net.
Il effleura son bloqueur. Le Russkoff aurait donné cher pour en posséder un !
Le puissant rayonnement à courte portée émis par ce bracelet neutralisait les
Griffes et les mettait hors d’état de nuire. Même le grand robot aux yeux
pédonculés se replia respectueusement à son approche.
Leone se pencha sur les restes du soldat, dont la main gantée était crispée
sur quelque chose. Leone écarta de force les doigts du mort : un tube
d’aluminium scellé. Qui brillait encore.
Leone l’empocha et regagna le bunker. Derrière lui, les Griffes
s’animèrent et poursuivirent leurs opérations. La procession se reforma ; les