gd Barometer 2018 fr web.pdf


Aperçu du fichier PDF gd-barometer-2018-fr-web.pdf - page 3/56

Page 1 2 34556


Aperçu texte


Des questions unifiées dans le monde entier
Au total, c’est près de 11.000 réponses que nous avons recueillies dans le monde
entier, ce qui nous a obligé à modifier certaines questions, afin de préserver l’intégrité
mondiale du questionnaire. Ce baromètre (et c’est encore une nouveauté de 2018)
fera l’objet d’un rapport international sur la base des données regroupées par
grands continents. Ce rapport français ne reprend pas les données continentales
afin d’éviter les redites, il se penche au contraire sur quelques pays pour établir des
comparaisons qui situent la France sur l’échiquier mondial de l’utilisation des médias
sociaux. La plupart des questions a cependant été préservée, afin de permettre des
comparaisons d’années en années. Nous tenons ici notre meilleur échantillon depuis
les débuts de ce baromètre. L’analyse est beaucoup plus précise et internationale, et
plus approfondie que ce que nous avions fait dans le premier baromètre de 2016.

Le troisième baromètre Hootsuite de l’utilisation des médias
sociaux depuis 2016
Entre 2016 et 2017, nous avions observé un bouleversement dans le paysage des
médias sociaux, et une utilisation de plus en plus importante de Facebook, qui
s’était emparé de la première place. Depuis lors, de l’eau a coulé sous les ponts,
notamment des eaux plutôt troubles, comme celles du scandale de Cambridge
Analytica. Difficile de faire l’impasse sur ce sujet à l’heure où nous écrivons ces
lignes, et où les ondes de choc de ce cataclysme continuent à se faire sentir.

Facebook toujours aussi fort
On pouvait légitimement se poser la question de savoir si ces scandales auraient un
impact sur l’utilisation des médias sociaux par les entreprises. Force est de constater
qu’il n’en est rien. Facebook a continué de gagner en utilisation, les entreprises n’ont
pas perdu leur confiance dans la première plateforme des médias sociaux. Du moins
pour l’instant. Il faudra certainement revenir sur ce point l’année prochaine pour
vérifier que la situation n’a pas bougé et voir l’impact de ces scandales, ainsi que de la
pression exercée par le RGPD, lancé officiellement fin mai 2018, et qui semble remuer
les consciences.

Twitter a gagné aussi en usage
Impossible également de ne pas remarquer la bonne position de certaines plateformes
des médias sociaux comme Twitter et Instagram. En fait, au fil des ans, les plateformes
médias sociaux se sont stabilisées et les usages se sont spécialisés en fonction des
différents secteurs et des métiers. Les tailles des entreprises sont également un
critère très important par rapport à cet usage, et une des nouveautés intéressantes
de ce baromètre concerne la présence de nombreux tris croisés, qui nous ont permis
une multitude de comparaisons, et par conséquent une analyse beaucoup plus fine
sur un échantillon qui lui-même est à la fois plus important et plus précis.
Nous avons pu réaliser un tri qualitatif sur la base de plus de 900 répondants sur
le questionnaire français, ce qui nous a permis de ne sortir que 427 réponses
de cet échantillon, qui ont répondu à toutes les questions, sont majoritairement
responsables, à titre individuel ou collectif, de la stratégie sur les médias sociaux de
leur entreprise (seuls 12 % ne sont pas responsables mais sont impliqués dans la
gestion des médias sociaux).

RAPPORT / BAROMÈTRE HOOTSUITE : FRANCE 2018

3