fiche détaillée Marius Lapierre .pdf


Nom original: fiche détaillée Marius Lapierre.pdf
Titre: Microsoft Word - fiche détaillée Marius Lapierre
Auteur: maram

Ce document au format PDF 1.7 a été généré par / Microsoft: Print To PDF, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 28/09/2018 à 13:50, depuis l'adresse IP 46.162.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 102 fois.
Taille du document: 703 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Jean Marie Marius LAPIERRE
Né le 27-10-1887 à Contrevoz - Ain
Mort pour la France le 16-07-1918 à Comblizy - Marne
à l'âge de 30 ans
tué à l’ennemi
Grade : soldat de 1ère classe
Unité : 66ème régiment d’infanterie
Classe : 1907 - Matricule au recrutement : 502
Bureau de recrutement : Belley

Jean Marie Marius LAPIERRE est né à
Contrevoz en 1887. Il réside à Lyon, chemin Saint
Simon dans le 5ème arrondissement depuis son
mariage en 1910 avec Marie Baptistine MERLI.
Le 3 août 1914 il rejoint le 172ème régiment
d’infanterie de Belfort. Le 23 janvier 1915 il est
versé au 60ème régiment d’infanterie de Lons le
Saunier. Le 25 septembre au matin, Jean Marie
Marius LAPIERRE, s’élance avec ses camarades
à l’assaut des défenses allemandes vers Jonchery

Le village de Jonchery en septembre 1915

Encore à l’attaque des lignes ennemies, à
Comblizy dans la Marne. Mais la mort qui
jusqu’alors l’avait épargné, le frappe au court de
cet assaut. Le 11 mars 1920 il se voit remettre à
titre posthume la médaille militaire et la croix de
guerre avec étoile d’argent. Il est inhumé dans la
nécropole nationale de Dormans où sont enterrés
plus de 2500 soldats français. Ses deux enfants
orphelins, César Hugues né en 1911 et Antoinette
née en 1917 seront adoptés comme pupille de la
nation en 1919.

Croix de guerre
Etoile d’argent
Médaille militaire

Nécropole
Nationale de
Dormans

Compagnie de mitrailleuses du 60ème régiment d’infanterie

Sur Suippes. Sur les 2700 hommes du régiment,
1700 sont mis hors de combat. Le soldat
LAPIERRE est blessé par un coup de feu au
Thorax. Evacué vers l’intérieur, il ne retrouve le
front qu’au mois de d’août 1917 et rejoint une
nouvelle unité militaire, le 77ème régiment
d’infanterie de Cholet puis deux mois plus tard
le 66ème régiment d’infanterie du dépôt de
Tours. Au mois de mai 1918 il est intoxiqué par
les gaz dans la Somme. Le 16 juillet 1918, Jean
Marie Marius LAPIERRE s’élance une fois

Le drapeau en lambeaux du 66ème RI


Aperçu du document fiche détaillée Marius Lapierre.pdf - page 1/1


Télécharger le fichier (PDF)

fiche détaillée Marius Lapierre.pdf (PDF, 703 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP







Documents similaires


fiche detaillee marius lapierre
fiche mm de saint martin de bavel
fiche mm de saint martin de bavel
slz fiche detaillee marius jacquin
slz fiche detaillee marius jacquin
fiche detaillee jean marie jantet

Sur le même sujet..