Newsletter1989 .pdf


Nom original: Newsletter1989.pdf

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par Scribus 1.4.6 / Scribus PDF Library 1.4.6, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 21/10/2018 à 20:34, depuis l'adresse IP 31.10.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 208 fois.
Taille du document: 1.6 Mo (2 pages).
Confidentialité: fichier public
🎗 Auteur vérifié


Aperçu du document


Une pétition pour sauver le cinéma Plaza

Avant que sonne le glas

- HTTPS://WWW.FACEBOOK.COM/CAUSESTOUJOURS

HTTP://PASCAL.HOLENWEG.BLOGSPOT.COM

VIVELACOMMUNE@INFOMANIAK.CH

Feuille à peu près quotidienne et assez généralement socialiste

Causes Tousjours

Genève, 1er Brumaire
(lundi 22 octobre 2018)
9ème année, N° 1989
Paraît généralement du lundi au
vendredi

Le plus beau cinéma de
Genève risque fort d'être
démoli pour laisser place à
un centre commercial et à
un parking. Une pétition
pour empêcher ce saccage
avait déjà été déposée au
Conseil Municipal, qui l'avait
acceptée. Une motion, avec
le même contenu que la
pétition, avait également été
déposée au Conseil Municipal,
qui l'avait aussi acceptée. Une
initiative populaire a été
lancée, et a largement abouti
(avec plus de 11'000 signatures) -le Conseil d'Etat
ayant trouvé judicieux de l'invalider, la cause est
pendante devant la Chambre constitutionnelle de la
Cour de Justice. En attendant quoi, l'autorisation de
construire un centre commercial et un parking en
détruisant la salle de cinéma est entrée en force -et
le Conseil d'Etat refuse de la suspendre. Le sort de la
plus belle salle de cinéma de Romandie dépend
aujourd'hui de la volonté (ou de son absence) d'un
gouvernant (Antonio Hodgers, Conseiller d'Etat et
président du Conseil d'Etat) de tenir politiquement sa
propre parole médiatique. Aidons-le à se livrer à cet
exercice de cohérence en signant la pétition qui lui
est adressée, et dont nous reproduisons ci-dessous le
texte. On signe la pétition ici :
www.change.org/p/antonio-hodgers-ne-laissez-pasmourir-le-plaza
L'ANNÉE EUROPÉENNE DU PATRIMOINE CULTUREL SERA-T-ELLE CELLE
DE LA DESTRUCTION DU « PLAZA » ?
o n s i eur l e C o n s ei l l er
A n t n i o Ho d g e r s ,

d'Etat

I l fa u t q u e l e g o u v e r n e m e n t fa s s e d u
patrimoine et de la culture un élément
d'argument dominant les autres.
L e c i n ém a L e P l az a es t un e
c o n s t r uc t i o n em b l ém at i q ue d e l a
G en èv e d es an n ées c i n q uan t e et un e
partie de l'héritage de l'architecte
Saugey qu'il convient de traiter avec

respect.

C'est à un geste politique au sens noble
d u t er m e q ue n o us v o us i n v i t o n s , et c e
geste politique aujourd'hui peut être
légitimé par un pouvoir qui dit : Oui, la
culture, cette architecture là, fait partie
de l'Histoire de la ville, c'est un
élément exceptionnel.
A u j o u r d ’h u i e t s u r l a b a s e d e s f a i t s
nouveaux intervenus depuis

« Si le socialisme est une pommade lénifiante sous laquelle demeurent les plaies, qu'éclate le socialisme » (Jean Sénac)

CAUSEs TOUsJOURS
N° 1989, 17 Haha
jour de St Homais d'Aquin,
prudhomme
(lundi 22 octobre 2018)
l’arrêt du Tribunal fédéral
aut o r i s an t l e d éc l as s em en t
du cinéma Le Plaza, en particulier
l’initiative populaire cantonale "Le
Plaza ne doit pas mourir" ayant
recueillie 11'316 voix mais également la
motion du Conseil municipal de la
V i l l e d e G e n è v e fa i s a n t é t a t d e l a m ê m e
demande acceptée à la majorité par le
Conseil municipal de la Ville de
Genève, qui témoignent pour le moins
d’une nouvelle perception de la
population ainsi que des élus sur le
patrimoine architectural reçu en
h ér i t ag e, n o us s o l l i c i t o n s d e v o t r e
autorité qu’elle reconsidère sa décision
d u 3 0 n o v em b r e 20 1 1 , r év o q uan t al o r s
l a m es ur e d e c l as s em en t d u b ât i m en t
n°G905, comme le permet la Loi sur la
procédure administrative (LPA), art. 48
al . 1 l et t r e b ) et ar t . 8 0 l et t r e b ) .
C o m m e v o us l e s av ez , s ur l a b as e d e l a
C o n s t i t u t i o n fé d é r a l e ( a r t . 7 8 , a l . 1
Cst), la protection du patrimoine est de
compétence
c an t o n al e.
Lorsqu'un
objet revêtant un intérêt patrimonial
e s t m e n a c é d e t r a n s fo r m a t i o n o u d e
d ém o l i t i o n , i l i n c o m b e aux aut o r i t és
cantonales de prendre les mesures
nécessaires à sa préservation. Parmi les
mesures à disposition des autorités
c an t o n al es
fi g u r e
la
d em an d e
d'expertise auprès de la Commission
fé d é r a l e d e s m o n u m e n t s h i s t o r i q u e s .
Votre accord est nécessaire pour toute
expertise spéciale (art.17 LPN), c'est
pourquoi nous vous sommons de vous
a d r e s s e r d i r e c t e m e n t à l 'O f f i c e d e s
patrimoines et des sites qui jugera de la
pertinence d'une telle démarche.
V e u i l l e z n o t e r q u e l e s e ffo r t s q u e v o u s
déploierez peuvent faire l'objet d'un
soutien appuyé de la part de la
Confédération, notamment par l'octroi
de subventions fédérales pour la
r es t aur at i o n d e m o n um en t s . Sur
d em an d e d es aut o r i t és c an t o n al es et
sur la base d'un projet de restauration
concret, un tel soutien peut être
envisagé. Par conséquent, si l’enjeu
patrimonial devient déterminant, au
s e n s o ù l e d é f i n i t l e s j u r i s pr u d e n c e s , e n
vous appuyant sur l’avis autorisé de
l ’o f f i c e f é d é r a l d e l a c u l t u r e s u r c e c a s ,

vous avez légitimé pour agir.
N o us v o us d em an d o n s ég al em en t , en
application de l’article 5 de la loi sur la
protection des monuments, de la
n a t u r e e t d e s s i t e s ( L P M N S ) , d e fa i r e
prendre par le Conservateur cantonal
d es m o n um en t s t o ut es l es m es ur es
utiles à l’effet de surseoir à toute
d ém o l i t i o n d u b ât i m en t n ° G 9 0 5 .
Nous vous demandons par-dessus tout
de rouvrir une procédure de classement
d u b ât i m en t n ° G 9 0 5 ( c i n ém a L e
Plaza), conformément à l’article 22 al.
1 l et t r e b ) d u R èg l em en t g én ér al
d’exécution de la loi sur la protection
d es m o n um en t s , d e l a n at ur e et d es
s i t e s ( R P MN S ) , e t d e s t a t u e r d a n s l e
cadre d’une décision en bonne et due
fo r m e a v e c i n d i c a t i o n d e l a v o i e d e
r ec o ur s ,
m o y en n an t
s o um i s s i o n
préalable du dossier à la Commission
d es m o n um en t s , d e l a n at ur e et d es
s i t e s ( C MN S ) .
Nous nous permettons enfin d'insister
s u r l e fa i t q u e v o u s a v e z é g a l e m e n t
légitimité pour agir du fait des 11'316
s i g n a t u r e s c i t o y e n n e s a y a n t fo r m u l é
leur volonté que le Plaza soit préservé
d e l a d ém o l i t i o n et r ed ev i en n e un l i eu
d e c o h és i o n s o c i al e et d e c ul t ur e.
I l y aur ai t un r éel d én i d ém o c r at i q ue à
ce que le Conseil d'Etat et vous en
particulier, condamniez ces 11'316 voix
au s i l en c e en v o us ab s t en an t
d'entreprendre quoi que ce soit
comme pourtant la volonté du peuple
d a n s s a m a n i fe s t a t i o n d é m o c r a t i q u e
par voie d'initiative populaire vous en a
d'ores et déjà exprimé la volonté.
V o us s ac h an t un h o m m e d e c o n v i c t i o n
et de valeurs, respectueux de notre
d ém o c r at i e d i r ec t e à l aq uel l e v o us
c o mme
n o us
s o m m es
indissol ub l em en t at t ac h és , n o us s o m m es
persuadés que vous ferez tout ce qui est
en votre pouvoir, comme ce qu'
autorisent la loi et les procédures
indiquées ci-dessus vous le permettent,
pour sauver ce chef-d'oeuvre du
patrimoine helvétique et genevois
d'une terrible et impardonnable
destruction qui plus lors de l'année
européenne du patrimoine culturel.

AGENDA
TOUT LE PROGRAMME DE
L'USINE ET A L'USINE

www.usine.ch www.ptrnet.ch
www.lekab.ch

L'AGENDA CULTUREL
ARABE A GENEVE
http://www.icamge.ch/

DU 29 OCTOBRE AU 21
DECEMBRE

Temps fort Migrations :
les frontières des apparences

Théâtre du Galpon
www.galpon.ch

VENDREDI 9 NOVEMBRE,
GENEVE
Commémoration de la
fusillade du 9 novembre
1932

1 7 heures, esplanade d'Uni-Mail

Commémoration et actualité
de la Grève générale de
1918

1 8 heures 30, Salle du Faubourg

SAMEDI 10 NOVEMBRE,
OLTEN
Centenaire de la Grève
Générale

de 1 4 h à 1 7 h, dans les anciens
ateliers principaux des CFF à Olten,
Gösgerstrasse 40 – 60,
Organisation : Union syndicale suisse,


Aperçu du document Newsletter1989.pdf - page 1/2

Aperçu du document Newsletter1989.pdf - page 2/2




Télécharger le fichier (PDF)


Newsletter1989.pdf (PDF, 1.6 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


newsletter1989
newsletter2297
newsletter1997
newsletter2349
newsletter1861
newsletter2033

Sur le même sujet..