SLZ fiche de présentation de Marignieu. .pdf


Nom original: SLZ fiche de présentation de Marignieu..pdf
Auteur: Gerard Morel

Ce document au format PDF 1.7 a été généré par Microsoft® Word 2016, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 05/11/2018 à 07:19, depuis l'adresse IP 46.162.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 170 fois.
Taille du document: 208 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


MARIGNIEU
Un village dans la Grande Guerre
Marignieu ne compte qu’un seul hameau, Poirin où vivent 8 des 46
familles de la commune. En 1911 on recense 223 habitants. La population
y est relativement stable puisqu’en 15 ans la baisse démographique ne
l’affecte que de 10 habitants (4 %). Sur les 99 hommes inscrits sur la liste
électorale de 1914, 54 se définissent comme agriculteurs (54%). Même
s’il n’y a pas de gare dans la localité, le PLM emploie 9 agents travaillant
dans les infrastructures ferroviaires voisines. On trouve encore 6 militaires
de carrière, 4 maçons, 1 plâtrier et 1 charpentier qui travaillent dans la
construction. On note encore la présence de 4 employés, d’un boucher et
d’un hôtelier. Si l’instruction publique est représentée par un instituteur,
l’église elle n’a pas de curé résidant à demeure dans le village.

A la déclaration de la guerre

Sur ces 99 hommes inscrits sur les
listes électorales, 66 d’entre eux sont
mobilisables (66%).
9 agents du PLM sont classés dans la
non affectation et maintenus dans leurs
emplois.
Sur les 8 soldats morts pour la France,
un seul ne résidait pas dans la
commune.
A la déclaration de la guerre, 5 jeunes
hommes effectuaient leur service
militaire. L’un d’entre eux, Louis Marie VAUDAY de la classe 1912 sera tué à l’ennemi en
décembre 1915 à l’Hartmannswillerkopf (Alsace).
Ces soldats morts pour la France appartenaient à deux armes différentes
L’infanterie en regroupait 7 et la cavalerie 1.
Le plus jeune soldat de Marignieu, tué à l’ennemi, dans la Marne, est le sergent Antoine
Marius PUTHOD il avait 22 ans et 3 mois.
Les plus âgés sont Anthelme Marius Henri MIGNOT, né en 1885 tué à l’ennemi en
Belgique, à l’âge de 32 ans et 11 mois et Anthelme Marie Berlioz né en 1872 réformé en
1915 et mort en 1919 des suites de maladie aggravée à l’âge de 47 ans.


Aperçu du document SLZ fiche de présentation de Marignieu..pdf - page 1/1




Télécharger le fichier (PDF)




Sur le même sujet..





Ce fichier a été mis en ligne par un utilisateur du site. Identifiant unique du document: 01896086.
⚠️  Signaler un contenu illicite
Pour plus d'informations sur notre politique de lutte contre la diffusion illicite de contenus protégés par droit d'auteur, consultez notre page dédiée.