caresses encrées .pdf


Nom original: caresses encrées .pdfTitre: charlotte5

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Adobe Illustrator CS3 / Adobe PDF library 8.00, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 12/11/2018 à 21:18, depuis l'adresse IP 81.67.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 122 fois.
Taille du document: 16.2 Mo (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


LES CARESSES ENCRÉES

Film réalisé et monté par Philippe Angels. FacesCamera production. Février 2015.
Avec les mains d’Olaf Idalie et de Charlotte Massip.

graveur et imprimeur

graveuse

angelsphilippe@gmail.com / facescamera@gmail.com

oidalie@laposte.net

charlotte.massip@orange.fr / www.charlottemassip.com

Elle me ligne, me surligne
et sous ligne encore.
Elle me courbe, elle m’incurve,
elle m’emmêle et me démêle.
Ses visions coulent dans sa main,
sa main se gante d’une pointe
pointe affutée.
Tête de diamant où d’acier.

Morsure du métal :
Opération dans les obscurités,
Blessure palimpseste du trait,
Le temps à s’ouvrir la veine.

Elle frise, hache les hachures et incise.
Le trait se fâche, se lâche - Humeur
Elle appuie, voudrait me saigner,
me mettre à mal.
Pourtant, elle n’atteint que
ma fleur de peau.
Vernis brun protecteur
des morsures advenir.
Eau forte.

Nouvelle main, celle qui imprime.
Main spatule, mixe, malaxe pour une
encre souple.
Elle me lave cette fois-ci, me dégraisse. Tartine d’encre sur ma face,
Alcool,
Carré de tarlatane,
Gros sel,
Tampon, Boule, Poupée
Vinaigre,
Commence l’essuyage :
J’ai mes tatouages flambants neufs.
blanc de Meudon, papier de soie…

Elle fait silence, entre en transe,
ramassis de songes.
Elle entre en moi, elle fouille,
farfouille.
Délicates incisions - Scalpel
Geste chirurgical net, sans retour.
Fil à tordre, partition à écrire,
écriture inversée.
Trait - Ramure
Chevelure torsadée, boucles à démêler.
Elle est sorcière possédée.
Elle est alchimiste ensorcelée.
Acide
Baignade patiente léchant déjà la plaie,
éventrant l’entaille,
Mordant à souhait cette peau cuivrée
mise à nu, mise à mal.

S’étale une nouvelle fois sur
mes égratignures un liquide caramel :
le vernis mou.
Elle y sème textures de dentelles,
bulles de papier, plumes envolées.
Empreintes

Elle n’en a pas fini, veut me modeler
de plis, replis.
Me faire tourner, m’échantillonner
en dégradés, m’arrondir les angles.
Elle m’enfourne dans une boite obscure.
Agite la mollette.
Tourbillon - Brume
Des grains de résine recouvrent ma peau.
Me lèche la flamme d’en dessous pour
que ses grains m’agrippent.
Couche de vernis, séchage, morsure,
couche de vernis…
Temps de morsures s’additionnant,
Dégradés des profondeurs.
La main attrape la pointe sèche,
tout simplement.
Griffures directes, nerveuses.
Les écorchures soulèvent la barbe où
l’encre s’agrippera.

Autre fil
Le burin affuté pour une saignée franche.
Tenue, retenue au creux de la paume
trace une chevauchée
en volutes sinueuses, courbes galbées.
Pleins - Déliés
Le copeau de cuivre se détache, sec.
Nervure intacte

Sa paume de main - blanche
me caresse.
Nourritures grasses
Caresse savante
Roue de fortune
Matrice
Mécanique
Pose de la feuille immaculée, humide.
Langes - Réglages - Pression
Engrenages,
rouages excitent les rouleaux.
Je glisse, m’abandonne.
Elle m’enserre, m’écrase, m’encastre.
Je me dédouble.

Texte de Charlotte Massip - 2015


Aperçu du document caresses encrées .pdf - page 1/1




Télécharger le fichier (PDF)


caresses encrées .pdf (PDF, 16.2 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


caresses encrees  1
kawl7v1
essai
c3hq25v
fiche de visite   marcos carrasquer
programmation arts plastiques

Sur le même sujet..