Kakemonos PUGIEU 1 .pdf


Nom original: Kakemonos_PUGIEU 1.pdf

Ce document au format PDF 1.6 a été généré par Adobe InDesign CC 13.1 (Windows) / Adobe PDF Library 15.0, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 18/11/2018 à 12:53, depuis l'adresse IP 46.162.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 113 fois.
Taille du document: 22.9 Mo (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Pugieu

COMMUNE DE PUGIEU
1914
COMMUNE
DE PUGIEU
Marius1914
César RAVET
Né le 20-10-1892 à Belley - Ain
César RAVET
Mort pour la FranceMarius
le 10-10-1914
à Ban de Sapt - Vosges
Né le 20-10-1892
à l'âge de à21Belley
ans - Ain
César RAVET
Mort pour la FranceMarius
le 10-10-1914
à Ban de Sapt - Vosges
Tué à l’ennemi
Né le 20-10-1892
à Belley
- Ain
à
l'âge
de
21
ans
Grade : lieutenant
Mort
pour
la France le 10-10-1914 à Ban de Sapt
- Vosges
Unité : 133e
régiment
d'infanterie
Carré
Militaire
Tué
à
l’ennemi
Saint Jean
Légion d’honneur
Classe : 1912 - Matricule au recrutement à
: 672
l'âge
de
21
ans
d’Ormont
Vosges
JO du 17-10-1919
Grade : lieutenant

Bureau de recrutement : Belley
Unité : 133e régiment d'infanterie
Tué à l’ennemi
Classe : 1912 - Matricule au recrutement : 672
Grade : lieutenant
Bureau de recrutement : Belley
Unité : 133e régiment d'infanterie
Classe : 1912 - Matricule au recrutement : 672
Bureau de recrutement : Belley

Légion d’honneur
JO du 17-10-1919
Légion d’honneur
JO du 17-10-1919

A nos MORTS GLORIEUX

Carré Militaire
Saint Jean
d’Ormont Vosges
Carré Militaire
Saint Jean d’Ormont
Vosges

Louis Charles MERMET
Né le 28-11-1889 à Pugieu - Ain
Louis
Charles MERMET
Mort pour la France
le
31-12-1914
à Nancy -Meurthe et Moselle
Fils d’un sous-officier de gendarmerie, Marius César RAVET fait ses
Néétudes
le 28-11-1889
Pugieu
Ain A l’issue de celles-ci, il
l'âge
deà25
ans en -Bresse.
àà
l’Ecole
Normale
de
Bourg
est nommé
instituteur-adjoint
à Tenay. A-Meurthe
l’automne 1913,
doit
Mort pour la France
le 31-12-1914
à Nancy
etilMoselle
Mort de maladie contractée en abandonner
service
son bureau de maître pour satisfaire à ses obligations
à
l'âge
de 25 ans
ème
Grade : soldat de 2 classe
militaires. Le 10 octobre, il rejoint le 133ème régiment d’infanterie de

coloniale
Unité : 171ème régiment d'infanterie
Belley.
Quelques mois plus tard, le 1er août 1914, le sergent Marius
Mort
de
maladie
contractée
en
service
Classe : 1909 - Matricule au recrutement
: 183 embarque en gare de Belley avec son régiment en
César
RAVET
ème
Grade
soldat
de 2 classe
Bureau: de
recrutement
: Belley
ème
direction
des frontières de l’Est. C’est par le tunnel de Bussang, le 7
Unité : 171 régiment d'infanterie
coloniale
ème
août au petit
Classe : 1909 - Matricule au recrutement
: 183matin que le 133 RI franchit la frontière allemande et
Bureau de recrutement : Belley progresse par la vallée de la Thur en direction de la plaine d’Alsace. A
Felleringen les balles
commencent à siffler. Puis entre le 8 et le 10 août
1915

1914, la bataille s’engage avec violence à
1915
Marius GROS
Uffholtz, à Cernay ou encore àSymphorien
Thann. Les
pertes sont nombreuses. 3 Né
officiers
et 82
le 07-07-1888
à Lyon - Rhône
soldats sont tués dans ces premiers
Symphorien Marius GROS
Mort
er pour la France le 15-01-1915 à Thann - Haut Rhin
combats. Le 1 septembre, Marius César
Néet le
07-07-1888
Lyon
àsurl'âge deà26
ans - Rhône
RAVET est promu adjudant
combat
les crêtes
Vosgiennes,
col France
de Mandrayle 15-01-1915 à Thann - Haut Rhin
Mort
pouraula
Tué
ouààl’ennemi
celui des Journaux. La aussi les
à l'âge de 26 ans
classe Le 4 octobre
Grade
: soldat
de 2ème
hommes
tombent
nombreux.
Unité
: 359ilème
d'Infanterie à la
Croix de guerre étoile de
suivant,
estRégiment
nommé sous-lieutenant
Tué
à
l’ennemi
bronze Médaille militaire JO
Classe
1908 - Matricule
auème
recrutement
: 36
ème: compagnie
du
133
RI.
Quatre
11
ème
Le
hameau
de
Gemainfaing
-du
Commune
Grade
soldat
de 2 classe
18-09-1920de Ban de Sapt
Bureau: de
recrutement
: Lyon bureau central
Unité : 359ème Régiment d'Infanterie
Croix de guerre étoile de
bronze
Médaille
JO
Classe : 1908 - Matricule au recrutement : 36
jours plus tard, le 10 octobre à 6 heures
du militaire
matin, les
du 18-09-1920
Bureau de recrutement : Lyon bureau central
allemands bombardent le village de Gemainfaing, hameau de
la commune deDUPOMMIER
Ban de Sapt. Deux obus de 77 tombent sur le
François Claudius
poste de commandement du 3ème bataillon. En quelques
Né le 06-09-1879
à Pugieu
Ain
secondes le régiment
perd le-sous-lieutenant
RAVET et 14
hommes.
Dans sa citation à
à l’ordre
brigade on peut lire
Mort pour la France
le 18-05-1915
Davede–la Landes
fut « un officier d’une haute valeur morale et
àqu’il
l'âge
de 35 ans
militaire » décoré de la légion d’honneur à titre posthume il
est enterré dans le carré militaire de Saint Jean d’Ormont.
Mort de maladie contractée en service
Grade : sapeur de 2ème classe
Unité : 7ème bataillon du génie
Classe : 1899 - Matricule au recrutement : 190
Bureau de recrutement : Belley

Marius César RAVET
Né le 20-10-1892 à Belley - Ain
Mort pour la France le 10-10-1914 à Ban de Sapt - Vosges
Hector
LAVOCAT
à l'âge
de 21Marie
ans

Né le 06-02-1895 à Pugieu - Ain
Mort pour la France leLégion
25-09-1915
à Jonchery - Marne
Carré Militaire
d’honneur
Saint Jean d’Ormont
JO du 17-10-1919
à l'âge
de 20 ans
Vosges

Tué à l’ennemi
Grade : lieutenant
Unité : 133e régiment d'infanterie
Classe : 1912 - Matricule au recrutement : 672
Bureau de recrutement : Belley

Tué à l’ennemi
Grade : soldat de 2ème classe
Croix de guerre étoile
Unité : 60ème régiment d'infanterie
Fils d’un sous-officier de gendarmerie, Marius César RAVET fait ses
d’argent Médaille militaire
Classe : 1915 - Matricule études
au recrutement
: 1097
à l’Ecole Normale
de Bourg en Bresse. A l’issue de celles-ci, il
JO du 22-11-1920
Bureau de recrutement : Belley
est nommé instituteur-adjoint à Tenay. A l’automne 1913, il doit
abandonner son bureau de maître pour satisfaire à ses obligations
militaires. Le 10 octobre, il rejoint le 133ème régiment d’infanterie de
Belley. Quelques mois plus tard, le 1er août 1914, le sergent Marius
César RAVET embarque en gare de Belley avec son régiment en
direction des frontières de l’Est. C’est par le tunnel de Bussang, le 7
août au petit matin que le 133ème RI franchit la frontière allemande et
progresse par la vallée de la Thur en direction de la plaine d’Alsace. A
Felleringen les balles commencent à siffler. Puis entre le 8 et le 10 août

Georges Claude Joseph COULOMB
Né le 13-12-1893 à Villefranche sur Saône - Rhône
Mort pour la France le 01-10-1915 à Virginy - Marne
à l'âge de 31 ans

1914, la bataille s’engage avec violence à
Uffholtz, à Cernay ou encore à Thann. Les
pertes sont nombreuses. 3 officiers et 82
soldats sont tués dans ces premiers
combats. Le 1er septembre, Marius César
RAVET est promu adjudant et combat sur
les crêtes Vosgiennes, au col de Mandray
ou à celui des Journaux. La aussi les
hommes
tombent nombreux. Le 4 octobre
Tué
à l’ennemi
suivant, il est nommé sous-lieutenant
Grade
: chasseur 2èmeèmeclasse à la
ème
du 133 RI. Quatre
11 compagnie
ème

Le hameau de Gemainfaing - Commune de Ban de Sapt
Unité : 3 bataillon de chasseurs d'Afrique
Classe : 1913 - Matricule au recrutement : 466
jours plus tard, le 10 octobre à 6 heures du matin, les
Bureau de recrutement : Belley allemands bombardent le village de Gemainfaing, hameau de

la commune de Ban de Sapt. Deux obus de 77 tombent sur le
poste de commandement du 3ème bataillon. En quelques
secondes le régiment perd le sous-lieutenant RAVET et 14
hommes. Dans sa citation à l’ordre de la brigade on peut lire
qu’il fut « un officier d’une haute valeur morale et
militaire » décoré de la légion d’honneur à titre posthume il
est enterré dans le carré militaire de Saint Jean d’Ormont.

Un village dans la Grande Guerre
La commune de Pugieu est constituée du bourg et d’un
hameau : Chavillieu. La décroissance démographique est
là aussi assez marquée. Entre 1896 et 1911, le nombre
d’habitants est passé de 256 à 197, soit une chute de
près du quart de sa population. L’agriculture emploie 46
des 75 hommes inscrits en 1914 sur la liste électorale
de Pugieu (60%). Le PLM avec 6 employés est l’autre
activité professionnelle faisant appel à une main d’œuvre
relativement importante. Le reste des actifs se partage
entre militaires de carrière, charrons, meuniers, cafetiers,
employés et ouvriers d’usine, cantonnier et garde
champêtre. Il faut noter l’absence d’un curé résidant dans la
paroisse et la présence étonnante d’un avocat, profession
qui ne courait pas les rues dans les autres communes du canton.

François Claudius DUPOMMIER
Né le 06-09-1879 à Pugieu - Ain
Mort pour la France le 18-05-1915 à Dave – Landes
l'âge de DUPOMMIER
35 ans
François àClaudius
le 06-09-1879 à Pugieu - Ain
Mort de maladie contractéeNé
en service
Grade : sapeur
de 2èmepour
classe la France
Joseph
NEYROD à Dave – Landes
Mort
le 18-05-1915
ème
Unité : 7 bataillon du génie
Né le 28-02-1887
l'âge de à35Pugieu
ans - Ain
Classe : 1899 - Matricule au recrutement
:à190
BureauMort
de recrutement
Belley
pour :la
France le 25-09-1915 à Somme-Suippe - Marne
Mort de maladie contractée en service
à l'âge de 28 ans
Grade : sapeur de 2ème classe
Unité : 7ème bataillon du génie
Classe : 1899 - Matricule au recrutement : 190
Mort des suites de blessures de guerre
Bureau de recrutement
: Belley
Grade : soldat de 2ème classe
Unité : 99ème régiment d'infanterie
Classe : 1907 - Matricule au recrutement : 468
Hector Marie
Bureau de recrutement : Belley

LAVOCAT
Né le 06-02-1895 à Pugieu - Ain
Mort pour la France le 25-09-1915 à Jonchery - Marne
à l'âge
de LAVOCAT
20 ans
Hector
Marie
1918
Né le 06-02-1895 à Pugieu - Ain
Tué à l’ennemi
Grade : soldat
de 2ème
classela France le 25-09-1915 à Jonchery - Marne
Mort
pour
ème
Croix de guerre étoile
Unité : 60 régiment d'infanterie
Jean Louis
Joseph
NEYROD
à
l'âge
de
20
ans
d’argent Médaille militaire
Classe : 1915 - Matricule au recrutement : 1097
JO du 22-11-1920
Né le 15-06-1896 à Pugieu - Ain
Bureau de recrutement : Belley
Tué à l’ennemi
Mort pour la France le 01-06-1918 à Vrigny - Marne
Grade : soldat de 2ème classe
à l'âge de 22 ans
Croix de guerre étoile
Unité : 60ème régiment d'infanterie

d’argent Médaille militaire
Classe : 1915 - Matricule au recrutement : 1097
JO du 22-11-1920
Joseph NEYROD
Bureau
de recrutement : Belley
Tué à l’ennemi
Grade : sergent
Croix d guerre

le
28-02-1887
à
Pugieu
Ain
er
étoile de vermeil
Unité : 1 Bataillon de marche d'Infanterie légère d'Afrique
Médaille
militaire
laauFrance
25-09-1915 à Somme-SuippeJO- duMarne
ClasseMort
: 1916 - pour
Matricule
recrutementle: 1110
12-11-1920
Bureau de recrutement : Belley
Georges Claude Joseph COULOMB

à l'âge de 28 ans
Né le 13-12-1893 à Villefranche sur Saône - Rhône
Mort des suites
de blessures
de guerre
Mort
pour la
France le 01-10-1915 à Virginy - Marne
ème
Grade : soldat de 2 classe
Nécropole nationale
à l'âgeJoseph
de 31 ans
Georges Claude
COULOMB
Unité : 99ème régiment d'infanterie
La Doua
Classe : 1907 -Né
Matricule
au
recrutement
:
468
Villeurbanne
Rhône
le
13-12-1893
à
Villefranche
sur
Saône
Rhône
Tué
à
l’ennemi
Bureau de recrutement : Belley Tony Marius MOLLARD
Grade : chasseur
2èmepour
classe la France le 01-10-1915 à Virginy - Marne
Mort
ème
d'Afrique
Unité : 3 bataillon de chasseurs
Né le 21-08-1878
à Jujurieux
- Ain
à
l'âge
de
31
ans
Classe : 1913 - Matricule au recrutement : 466
Mort pour
Bureau de recrutement
: Belleyla France le 16-06-1918 à Epineuse - Oise
1918
Tué à l’ennemi
à
l'âge
de 39 ans
ème
Grade : chasseur 2 classe

Unité : 3ème bataillon de chasseurs d'Afrique
Mort en service
Classe : 1913 - Matricule
au recrutement : 466
Grade : canonnier de 2ème classe
Bureau de recrutement : BelleyJean Louis Joseph NEYROD
Unité : 8ème régiment d'artillerie à pied
Né le 15-06-1896
à Pugieu - Ain
Classe : 1898 - Matricule au recrutement
: 578
Bureau de recrutement
: Belleyla France le 01-06-1918 à Vrigny
Mort pour

à l'âge de 22 ans

Des fratries décimées
Joseph NEYROD né en 1887 et Jean-Louis NEYROD né en 1896 étaient
frères. Fils de Marie Rivière et de François Neyrod, meunier au moulin du
Martinet de Pugieu.
Joseph a été blessé, il est décédé des suites de ses blessures de guerre
en septembre 1915, il avait 28 ans
Jean-Louis a été tué à l’ennemi en juin 1918, il avait 22 ans.

Joannes Louis SAGE
Né le 24-02-1889
LyonSAGE
2ème - Rhône
JoannesàLouis

Croix d guerre
étoile de vermeil
Médaille militaire
JO du 12-11-1920

Croix d guerre
étoile de vermeil
Médaille militaire
JO du 12-11-1920

Mort pour
le 14-10-1918
à Roulers
– Belgique
NélaleFrance
24-02-1889
à Lyon 2ème
- Rhône
à l'âge
de 29 ansà Roulers – Belgique
Mort pour la France
le 14-10-1918

l'âge deMOLLARD
29 ans
Tué à l’ennemi
Tony àMarius
ème
Grade : soldat 2 classe
Croix de guerre

le
21-08-1878
à
Jujurieux
- de
Ain
ème
étoile
vermeil
Unité
23 Régiment d'Infanterie
Tué à: l’ennemi
Carré militaire
Médaille
militaire
ème
Roulers Belgique
Classe
- Matricule
au recrutement
: 148 le 16-06-1918 à Epineuse
Mort
pour
la France
Grade : 1909
soldat
2 classe
Croix de guerre - Oise
JO
du
12-09-1920
Bureau
recrutement
étoile de vermeil
Régiment: Belley
d'Infanterie à l'âge de 39 ans
Unité : de
23ème
Carré militaire
Médaille
militaire
Roulers Belgique
Classe : 1909 - Matricule au recrutement : 148
JO du 12-09-1920
Bureau de recrutement : Belley
Mort en service
Grade : canonnier de 2ème classe
Unité : 8ème régiment d'artillerie à pied
Classe : 1898 - Matricule au recrutement : 578
Bureau de recrutement : Belley
Claudius MONNET
Né le 21/05/1880
à Pugieu - Ain
Claudius MONNET
Mort pour
le 15/04/1921
- Ain
NélaleFrance
21/05/1880
à Pugieuà- Pugieu
Ain
à l'âgelede
30 ans à Pugieu - Ain
Mort pour la France
15/04/1921

Mort des suites de blessures de guerre à l'âge
Grade : soldat de 2ème classe
ème Régiment d'Infanterie
Unité
133suites
Mort:des
de blessures de guerre
Classe
au recrutement : 744
Grade : 1900
soldat- Matricule
de 2ème classe
ème
Bureau
: Belley
Unité : de
133recrutement
Régiment
d'Infanterie
Classe : 1900 - Matricule au recrutement : 744
Bureau de recrutement : Belley

de 30 ans

Cité à l’ordre
du 133ème RI
Cité à l’ordre
du 133ème RI

Tony Louis GRANJU
Né le Tony
08-10-1889
Pugieu - Ain
Louis àGRANJU
Mort pour
le 05-08-1920
NélaleFrance
08-10-1889
à Pugieu à- Pugieu
Ain - Ain
à l'âge
20 ans à Pugieu - Ain
Mort pour la France
le de
05-08-1920

Mort de maladie contractée en service à l'âge
Grade : soldat de 2ème classe
ème Régiment infanterie
Unité
133
Mort:de
maladie
contractée en service
Classe
au recrutement : 994
Grade : 1900
soldat- Matricule
de 2ème classe
ème Régiment
Bureau
: Belley
infanterie
Unité : de
133recrutement
Classe : 1900 - Matricule au recrutement : 994
Bureau de recrutement : Belley

de 20 ans

Pierre Siméon JACOLIN
Né le 02-03-1886 à Pugieu - Ain
Décédé le 22-11-1924 à Pressigny – Haute Marne
à l’âge de 38 ans
Mort des suites de blessures de guerre
Grade : adjudant
Unité : 6ème régiment d’infanterie coloniale
Classe : 1906 - Matricule au recrutement : 2011
Bureau de recrutement : Chambéry

Croix de guerre
étoile de bronze
Médaille coloniale
Médaille militaire
JO du 22-08-1917

Né le 24-02-1889 à Lyon 2ème - Rhône
Mort pour la France
le 14-10-1918
à Roulers – Belgique
Tony Marius
MOLLARD
à l'âge de
ans
Né le 21-08-1878
à 29
Jujurieux
- Ain
Mort pour la France le 16-06-1918 à Epineuse - Oise
Tué à l’ennemi
à l'âge de 39 ans Croix de guerre
Grade : soldat 2ème classe

Unité : 23ème Régiment d'Infanterie
Classe
: 1909
- Matricule au recrutement : 148
Mort en
service
Bureau
recrutement
Belley
Grade : de
canonnier
de 2:ème
classe
ème
Unité : 8 régiment d'artillerie à pied
Classe : 1898 - Matricule au recrutement : 578
Bureau de recrutement : Belley

étoile de vermeil
Médaille militaire
JO du 12-09-1920

Carré militaire
Roulers Belgique

François Claudius DUPOMMIER
Né le 06-09-1879 à Pugieu - Ain
Mort pour la France le 18-05-1915 à Dave – Landes
Claudius
MONNET
à l'âge de
35 ans
Né le 21/05/1880 à Pugieu - Ain
Mort de maladie contractée en service
Mort pour la France le 15/04/1921 à Pugieu - Ain
Grade : sapeur de 2ème classe
Unité : 7ème bataillon du génie
à l'âge de 30 ans

Classe : 1899 - Matricule au recrutement : 190
Bureau
desuites
recrutement
: Belley
Mort
des
de blessures
de guerre
ème
Grade : soldat de 2 classe
Unité : 133ème Régiment d'Infanterie
François Claudius DUPOMMIER, cultivateur à Pugieu, déclaréCité
bon
pour le serà l’ordre
Classe : 1900 - Matricule au recrutement : 744
ème
du 133 RI
vicedeaurecrutement
Conseil de: Belley
révision, est incorporé au 7e régiment des Cuirassiers
à compBureau

ter du 16 novembre 1900. Il y restera jusqu’en septembre 1903 où un certificat de
bonne conduite lui est accordé.
Le 20 mars 1909, il épouseHector
Marie Françoise
de Cheignieu la Balme.
Marie Turrel
LAVOCAT
Lorsqu’il est appelé à l’activité
par le décret deàmobilisation
générale, il est papa
Né le 06-02-1895
Pugieu - Ain
de deux petites filles, Clothilde
née en
1909 et
Lucienne de 3 ans sa cadette.
Tony
Louis
GRANJU
Mort
pour
la
France
le
25-09-1915
à Jonchery - Marne
Engagé au 7e bataillon du génie le 16 août 1914, il décédera à l’hôpital de Dax le 18 mai 1915 des suites d’une emPugieu
à l'âge deà20
ans - Ain
bolie, il avait 35 ans. Né le 08-10-1889
pour
la France
le 05-08-1920
à Pugieu
- Ain sa femme demeurant à Pugieu.
Un secoursMort
immédiat
de 150
frs a été accordé
à Madame Veuve
Dupommier,
Tué à l’ennemi
La :triste
malheureuse
ci dessous
concerne ses 2 filles déclarées pupilles de la Nation.
à l'âge
de 20 ans
Grade
soldatetde
2ème classe histoire contée

Croix de guerre étoile
Unité : 60ème régiment d'infanterie
d’argent Médaille militaire
Mort
maladie
contractée
en service : 1097
Classede: 1915
- Matricule
au recrutement
JO du 22-11-1920
Grade
de 2ème classe
Bureau: soldat
de recrutement
: Belley
Unité : 133ème Régiment infanterie
Classe : 1900 - Matricule au recrutement
994
Le :monument
monument
aux morts
morts de
de Pugieu
Pugieu
Le
aux
Bureau de recrutement : Belley

Séance du 6 mars 1923
Séance du 6 mars 1923

Sous la présidence de Monsieur Jantet, Maire,
Sous la présidence de Monsieur Jantet, Maire,
Présents : Monjouvent, Cheminet, Jantet Jean-Marie Joseph, Jantet Jean-Marie, Jantet
Présents : Monjouvent, Cheminet, Jantet Jean-Marie Joseph, Jantet Jean-Marie, Jantet
Joseph, Granju.
Joseph, Granju.
Absents : Jantet Henri, Reynaud.
Absents : Jantet Henri, Reynaud.

Georges Claude Joseph COULOMB
Le conseil
considérant
qu'une souscription
publique ouverte pour l'érection
du -monument
aux morts pour la
Né considérant
le 13-12-1893
à Villefranche
Saônedu
Rhôneaux
Le conseil
qu'une souscription
publique ouverte sur
pour l'érection
monument
morts pour la
France a produit dans la petite commune de Pugieu la somme de 4900 francs, laquelle sera versée à la caisse
France
a produit
dans la
petite
communele
de 01-10-1915
Pugieu la somme deà4900
francs, laquelle
sera versée à la caisse
Mort
pour
la
France
Virginy
Marne
municipale.
municipale.
à l'âge de 31 ans
Considérant qu'il n'y a dans le village aucune place publique pour recevoir le monument à ériger ;

Considérant qu'il n'y a dans le village aucune place publique pour recevoir le monument à ériger ;
Considérant que l'endroit le plus favorable dont l'acquisition paraît la moins coûteuse est dans l'angle nord
Considérant que l'endroit le plus favorable dont l'acquisition paraît la moins coûteuse est dans l'angle nord
Tué à l’ennemi
ouest du pré-jardin clos de murs, appartenant à Marie Donjon veuve Gruffat ;
ouest
du pré-jardin
clos de murs, appartenant à Marie Donjon veuve Gruffat ;
Grade : chasseur
2ème
classe
Considérant
que
malgré les nombreuses démarches faites auprès de la propriétaire, aucun accord amiable n'a
Considérant
les nombreuses démarches faites auprès de la propriétaire, aucun accord amiable n'a
bataillonque
demalgré
chasseurs
Unité : 3ème
pu intervenir,
cette
dernière sed'Afrique
bornant à des réponses évasives ;
pu intervenir, cette dernière se bornant à des réponses évasives ;
Considérant
que dans
ces conditions,
il y lieu de recourir à l'expropriation ;
Classe : 1913
- Matricule
au recrutement
: 466
Considérant que dans ces conditions, il y lieu de recourir à l'expropriation ;
Le Conseil après avoir délibéré demande
Bureau de recrutement : Belley
Le Conseil après avoir délibéré demande
à M le Préfet de bien vouloir prescrire les
à M le Préfet de bien vouloir prescrire les
formalités nécessaires pour arriver à
formalités nécessaires pour arriver à
l'expropriation de l'emplacement dont il
l'expropriation de l'emplacement dont il
s'agit, d'une superficie de 96 m² indiqué
s'agit, d'une superficie de 96 m² indiqué
en rouge sur les plans ci joints.
en rouge sur les plans ci joints.

Le 24 Mars 1923
Le 24 Mars 1923
Le sous préfet de Belley à
Le sous préfet de Belley à
Monsieur le Maire de Pugieu
Monsieur le Maire de Pugieu
J'ai l'honneur de vous retourner la
J'ai
l'honneurci-jointe
de vousque
retourner
la
délibération
vous m'avez
délibération
que vous
m'avez
transmise, enci-jointe
vous faisant
connaître
que les
transmise,
en
vous
faisant
connaître
que
les
disposition légales ne permettent pas de faire
disposition
légales
ne permettent
pasd'érection
de faire
déclarer d'utilité
publique
un projet
déclarer
d'utilité
publique
un
projet
d'érection
d'un monument aux Morts de la guerre dans
d'un
Morts de la guerre
dans
le butmonument
d'arriver àaux
l'expropriation
du terrain
le
but
d'arriver
à
l'expropriation
du
terrain
choisi pour l'emplacement du monument.
choisi pour l'emplacement du monument.

6 agents du PLM sont classés dans la non affectation et maintenus dans
leurs emplois.

Le plus jeune soldat de
Pugieu, tué à l’ennemi dans
la Marne, est Hector Marie
LAVOCAT, il était âgé de 20
ans et 7 mois. Le plus âgé
est Tony Marius MOLLARD
né en 1878 et mort pour la
France en service dans l’Oise,
à l’âge de 39 ans et 10 mois.

Tué à l’ennemi
Grade : sergent
Unité : 1er Bataillon de marche d'Infanterie légère d'Afrique
Classe : 1916 - Matricule au recrutement : 1110
Bureau de recrutement : Belley

Joannes Louis SAGE

75 hommes sont inscrits sur les listes électorales et 38 d’entre eux sont
mobilisables (51%).

Les causes des décès de ces soldats sont variées : 6 ont été tués à l’ennemi,
1 est mort des suites de blessures reçues au combat, 2 sont décédés de
maladies contractées en service, 1 est mort en service et enfin, 3 sont
décédés après-guerre de maladie ou des suites de blessures.

Jean Louis Joseph NEYROD
Né le 15-06-1896 à Pugieu - Ain
Mort pour la France le 01-06-1918 à Vrigny - Marne
à l'âge de 22 ans

- Marne

Tué à l’ennemi
Grade : sergent
Unité : 1er Bataillon de marche d'Infanterie légère d'Afrique
Classe : 1916 - Matricule au recrutement : 1110
Bureau de recrutement : Belley

A la déclaration de la guerre

A la déclaration de la guerre 6 soldats sont sous les drapeaux. 3 d’entre
eux effectuent leur service militaire. Marius César RAVET, appelé de la
classe 1912 sera tué au combat dans les Vosges au mois d’octobre 1914.
Sur les 13 soldats inscrits sur le monument aux morts, 8 résidaient dans la
commune au début du conflit, 11 d’entre eux servaient dans l’infanterie,
1 dans l’artillerie à pied (artillerie lourde) et 1 dans le génie.

Nécropole nationale
La Doua
Villeurbanne Rhône

1918

En conséquence, le conseil municipal devra
En
conséquence,
le conseil
municipal
devra
porter
son choix sur
un autre
emplacement,
porter
son
choix
sur
un
autre
emplacement,
notamment le cimetière, la cour ou le jardin
notamment
le cimetière,
la cour ou le jardin
de l'école, quand
il est possible.
de l'école, quand il est possible.
Le Sous-Préfet,
Le Sous-Préfet,

Séance du 11 avril 1925
Séance du 11 avril 1925
Le maire expose que les héritiers de la défunte Marie Donjon, veuve Gruffat, ont consenti à vendre à la
Le maire expose que les héritiers de la défunte Marie Donjon, veuve Gruffat, ont consenti à vendre à la
commune de Pugieu, pour servir d'emplacement au monument qui doit perpétrer le nom des morts de la
commune de Pugieu, pour servir d'emplacement au monument qui doit perpétrer le nom des morts de la
guerre, une parcelle de terrain d'un are environ, limitée à l'Ouest par le chemin de Contrevoz, au Nord par le
guerre, une parcelle de terrain d'un are environ, limitée à l'Ouest par le chemin de Contrevoz, au Nord par le
chemin de grande communication de Pugieu à Rossillon, au midi, par une parcelle appartenant à Pierron
chemin de grande communication de Pugieu à Rossillon, au midi, par une parcelle appartenant à Pierron
Anthelme, au levant par une parcelle appartenant à Mermet Marie.
Anthelme, au levant par une parcelle appartenant à Mermet Marie.
Les héritiers susdits ont consenti cette vente pour la somme totale de 300 francs.
Les héritiers susdits ont consenti cette vente pour la somme totale de 300 francs.
Le maire entendu, le conseil approuve à l'unanimité des membres présents l'acte d'acquisition qui lui est
Le maire entendu, le conseil approuve à l'unanimité des membres présents l'acte d'acquisition qui lui est
soumis, autorise le maire à le signer.
soumis, autorise le maire à le signer.
Séance du 28 février 1926
Le Conseil appelé à statuer sur les prix établis dans le devis de M Quaire entrepreneur à Chazey-Bons qui
se charge d'élaborer le monument, estime que la somme de 6500 francs demandée par l'entrepreneur n'est
pas exagérée et qu'elle est en rapport avec l'estimation des matériaux et de la maind'oeuvre et qu'il n'y a pas
lieu de demander un rabais.
Donne mandat au maire et aux membres du Comité dont les noms suivent : MM Ravet Marin, président,
Jantet Anthelme Marius, vice-président, Jantet Joseph, trésorier, Granju Louis, Cheminet Hippolyte,
Montjouvent Fransisque, de signer les conventions avec l'entrepreneur Quaire ; donne pleins pouvoirs aux
membres du dit Comité de surveiller et de diriger les travaux de terrassement, transport de matériaux, qui
seront exécutés gratuitement par les habitants de la localité.

Vote en faveur de l'oeuvre des petits paquets
séance du 4 décembre 1914
Le Maire met sous les yeux du conseil municipal une lettre
que lui a adressée M. Tendret, Maire de Belley, Président du
Comité qui s'est fondé en cette ville sous la dénomination
« l'oeuvre du petit paquet », à l'effet d'envoyer à nos soldats
bugistes actuellement sous les drapeaux du linge de rechange et
des vêtements de dessous en laine que seules peuvent fournir
l'initiative et la générosité privées.
Le Conseil municipal tiendra sans doute à imiter l'exemple
des nombreuses communes de l'arrondissement qui ont voté une
somme d'argent destinée à l'achat de linge par le Comité de
Belley, et voter, en conséquence, la somme de quarante cinq
francs, représentant approximativement le prix d'achat de trois
petits paquets.
Sur quoi délibérant, le Conseil municipal vote la somme de
quarante cinq francs et demande à Monsieur le Préfet
d'autoriser l'ouverture d'un crédit de pareille somme au budget
additionnel de la commune.

Séance du 7 novembre 1926

Présents : Ravet Jean, Granju Louis, Monjouvent Fransisque, Cheminet Hippolyte, Agniel JeanMarie, Jantet Jean-Marie, Neyrod Charles, Gros Pierre.

Le maire expose au conseil qu'à la suite de l'arrêté préfectoral
en date du 7 juin 1926, autorisant la commune à acquérir une
parcelle de terrain pour l'emplacement du monument
que cette vente a été passée en l'étude de Maître Marchand
notaire à Virieu le Grand le 3 juillet 1926,
En conséquence, autorise le maire à passer le marché de gré à
gré avec l'entreprise Quaire qui a déjà érigé plusieurs monuments
de cette nature dans la contrée.
Le maire explique ensuite au conseil que le produit des
souscriptions et quêtes s'élève à la somme de 5.500 francs.
Que ladite somme est déposée à la caisse municipale qu'un crédit
de 4407,03 a été prévu au budget additionnel pour le monument
et qu'il y a lieu pour couvrir le devis de voter la somme de
1842,97.
Le Conseil vote ladite somme et prie M le préfet de vouloir bien
approuver le présent devis et le retourner aussitôt que possible
afin que l'entrepreneur puisse toucher un acompte à la caisse
municipale pour payer les matériaux qui arriveront sous peu à
destination.

Centenaire de l’armistice de 1918 © 2018
Association Sous les Lauzes | sousleslauzes.fr.gd

Remerciements à Gérard Morel pour son expertise et la rédaction
de la rubrique «un village dans la Grande Guerre» et des fiches détaillées des soldats.

Lors de la séance du 4 décembre 1914 on peut lire :
« Le maire a la douloureuse mission de porter officiellement à
la connaissance de ses parents habitant Chavillieu, la mort
glorieuse à l'ennemi de leur fils Marius César Ravet.
Marius était instituteur à Tenay, il est décidé qu'une plaque
commémorative serait fixée dans la salle de classe de Pugieu. »

plaque installée dans une des classes de l'Ecole Elémentaire de Tenay

En fait, aucune trace ni souvenir d'une telle plaque à Pugieu.
Elle a été retrouvée à l'école de Tenay où Marius était instituteur.


Aperçu du document Kakemonos_PUGIEU 1.pdf - page 1/1





Télécharger le fichier (PDF)


Kakemonos_PUGIEU 1.pdf (PDF, 22.9 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


slz fiche soldats du mm de pugieu
kakemonospugieu 1
slz 14 18 mpf encadres pugieu
slz 14 18 pugieu 1fev
slz 14 18 pugieu
slz 14 18 pugieu

Sur le même sujet..